Guide de lecture Comics VF : semaine du 14 Avril 2014

DELCOURT COMICS

B.P.R.D. – L’Enfer sur Terre T2 – La Longue Mort

BPRDDate de sortie : 16 avril 2014

Prix : 27.95€/320 pages

Scénario : Mike Mignola et John Arcudi

Dessin : Tyler Crook & James Harren

Sollicitation : Le Bureau est vraiment mal en point : Liz est introuvable et la vie d’Abe ne tient plus qu’à un fil… L’enfer sur terre continue de se déchaîner dans cette nouvelle série de BPRD ! Un cimetière de monstres mutants est découvert dans les profondeurs d’une mine en Russie. Affronter un monstre en décomposition au Kremlin et endiguer la propagation d’une épidémie mortelle, telle est la mission du BPRD, qui doit agir au plus vite. Kate et Johann sont envoyés sur place. Mais la perte d’un autre agent pourrait cependant avoir des conséquences dramatiques sur le Bureau.

Avis : après un premier tome qui exposait la nouvelle situation du BPRD, ainsi que du nouveau monde qui se dévoile peu à peu, voici un second tome sous la nouvelle formule, c’est à dire regroupant l’équivalent deux tomes de l’ancienne formule (je suis clair ?). Ce qui nous donne désormais des tomes bien nourris et tant mieux, puisque Dark Horse s’est légèrement lâché niveau mini séries ces deux dernières années, avant de transformer carrément BPRD en une série régulière illimitée. A un moment où Dark Horse privilégie essentiellement les mini ou les maxi séries, ou les découpages en saisons, on voit là d’une part le poids gagné par le titre, mais aussi la confiance accordée par l’éditeur à l’univers étendu de Mignola.

Comme nous l’avons vu dans le dernier tome, le monde de Mignola est à un tournant : le BPRD est désormais devenu une institution internationale avec des antennes un peu partout, les différentes nations s’étant rendu compte que l’apocalypse ce n’est pas comme le nuage de Tchernobyl, ça ne s’arrête pas à la frontière, ligne magique qui protège des radiations comme chacun le sait …Le premier tome a permis de resituer les différents personnages, entre Liz qui continue de se cacher, Abe qui est au plus mal après sa rencontre avec une voyante ado et les divisions de plus en plus visible au sein du bureau. Cette fois les survivants vont en Russie pour faire comme d’habitude face à un cas des plus étranges. Ils vont notamment faire la connaissance du big boss du surnaturel sur place et croyez moi, vous n’êtes pas près de l’oublier…

Verdict : à posséder bien évidemment !!!

Invincible T12 – Le Calme avant la tempête

INVINCIBLEDate de sortie : 16 avril 2014

Prix : 14.95€/144 pages

Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Ryan Ottley

Sollicitation : Invincible se prépare, avec tous les héros de la Terre, à la guerre imminente qui l’oppose aux Viltrumites, prêts à déferler sur la planète ! Du Kirkman puissant ! Pendant qu’Omni-Man et Allen l’Alien se préparent pour affronter les Viltrumites, la Terre et Invincible se remettent de la bataille contre Conquest, qui a eu des conséquences désastreuses. Mark est en proie à des questions auxquelles il n’a pas de réponse : comment protéger la planète et ses habitants, et comment être un bon super-héros ? Atom Eve, quant à elle, se retrouve face à un choix cornélien.

Avis : avant de se lancer dans le meilleur arc d’Invincible, à savoir la Viltrumite War, Kirkman en pose ici les derniers galons.  D’une part en finalisant la phase recrutement d’alliés menée essentiellement par le père de Mark avec l’assistance de son meilleur pote pour la vie Allen l’alien !!! le scénariste en profite pour ramener pas mal de personnages qu’il avait introduit auparavant et que l’on attendait de revoir avec impatience, et qui permet de confirmer que Kirkman avait cette histoire en tête depuis longtemps. Cela va aussi nous permettre d’en apprendre un peu plus sur l’histoire des Viltrumites, puisque le père de Mark va expliquer l’énorme révélation qu’il a faite à la fin dans un précédent tome. En effet l’empire des Viltrumites pourrait ne pas être aussi puissant que ce que tout le monde pense…

Sur Terre, j’aimerais dire que c’est un peu business as usual..mais pas vraiment. Kirkman introduit plusieurs nouveaux opposants à Invincible qui vont avoir leur importance après la Viltrumite War, en particulier Dinosaurus…oui je parle bien du personnage en couverture !!! il va vraiment avoir un rôle essentiel au cours des 30 prochains épisodes, car autant le dire Kirkman réserve beaucoup, beaucoup de surprises pour l’avenir…L’une des plus importantes est le sort de Eve, collègue et copine de Mark qui va être confrontée à une situation…assez particulière, qui va la aussi avoir un grand rôle pour les années à venir…Bref pas mal de mise en place, pour un titre qui reste excellent et surtout incroyablement frais !!! même après des dizaines d’épisodes, Kirkman parvient à se renouveler de manière régulière sans avoir l’air de se fatiguer.

Aux USA, nous en sommes aux alentours de l’épisode 110 et je peux vous dire que cela reste toujours aussi excellent…Je vais le répéter encore une fois, Invincible est sans aucune doute l’une des meilleures séries de super héros et ce depuis des années, et elle va atteindre un nouveau palier avec le prochain tome : la Viltrumite War est vraiment le truc A NE PAS RATER !!!

Verdict : à posséder

Rachel Rising T1 – Dans l’ombre de la mort

RR1Date de sortie : 16 avril 2014

Prix : 13.95€/128 pages

Scénario : Terry Moore

Dessin : Terry Moore

Sollicitation : C’est l’aube, froide et blafarde. Rachel se réveille dans les bois. Elle s’extirpe d’une tombe creusée à même le sol, couverte de boue et de saleté. Elle rentre chez elle, mais repart à la recherche de sa meilleure amie, pour tirer au clair ce qui s’est passé la veille. Sauf qu’elle a un trou noir de trois jours. Et personne ne semble réellement la reconnaître. Fait-elle toujours partie des vivants ?

Avis : ahhh louons encore une fois le bon sens édito de Delcourt (comme je le fais encore dans l’avis suivant) à l’occasion de la sortie du premier tome de Rachel Rising, dernière œuvre en date du génial Terry Moore (SIP et Echo c’est lui). Louons surtout le courage de l’éditeur qui poursuit encore l’aventure avec cet auteur malgré le peu d’intérêt suscité chez le lectorat français par Echo (qui est absolument géniale, allez le lire…et puis allez lire SIP aussi, c’est recommandé par moi et le reste du monde…mais surtout moi).

Comme avec Echo, Moore surprend encore en changeant à nouveau de genre. Après la SF dans Echo, il s’attaque ici au fantastique/franchement gore par moment avec Rachel Rising, qui suit le personnage de Rachel qui après s’être éveillée enterrée dans les bois se rend compte qu’elle ne fait peut être plus vraiment partie du domaine des vivants. Son « retour » va provoquer toute une série d’événements qui va mettre en jeu le destin de toute la petite ville dans laquelle elle vit. Autant le dire, Terry Moore prend son temps pour présenter son intrigue…mais alors vraiment vraiment lentement. Problème, les résultats commerciaux de la série n’ont pas été sensationnels aux USA, ce qui pousse l’auteur à aller vers la conclusion plus tôt qu’il ne l’envisageait.

Ce qui amène une changement de rythme assez étrange. Ainsi alors que dans les deux premiers tomes (épisodes 1 à 12), l’avancée du récit est assez lente, le développement est bien plus rapide par la suite,les révélations de type « mais qu’est-ce que c’est que ce bordel » s’enchaînant à vitesse grand V. Autre point qui m’a personnellement déstabilisé : l’installation des relations entre les personnages se fait ici de manière assez étrange.  Alors que cela a toujours été le point fort de Terry Moore, il semble mettre ce point en retrait au début  du récit…

Dans l’ensemble je recommanderais tout de même Rachel Rising. Même si ce n’est pas le meilleur boulot de l’auteur, du Terry Moore, cela ne se refuse tout simplement pas…

Verdict : à posséder

Storm Dogs T1 – L’Orage

STORM DOGSDate de sortie : 16 avril 2014

Prix : 16.95€/176 pages

Scénario : David Hine

Dessin : Doug Braithwaite

Sollicitation :Une équipe d’aventuriers et de scientifiques débarque sur une planète reculée afin d’enquêter sur une série de morts aussi bizarres que violentes. Contraints d’utiliser une technologie primitive, ils deviennent très vite des étrangers, confrontés à un environnement particulièrement hostile. S’ils veulent découvrir les mystères d’Amarante, ils devront aussi apprendre ce que veut dire être humain…

Avis : on ne cesse de le dire et de le répéter, mais Delcourt fait vraiment de très bons choix édito en matière de séries éditées en France. Nous avons eu l’exemple en début de mois avec la sortie de Glory, nous l’avons à nouveau cette semaine entre BPRD, Invincible, Rachel Rising et l’excellent mini série de SF Storm Dogs que l’on pourrait qualifier de mix entre Avatar (mais en bien et sans le pompage des scénarios de Pocahontas et danse avec les loups) et CSI (les experts).

Dans un futur assez lointain, une équipe d’enquêteurs est envoyé par l’Alliance sur une planète minière située à la frontière de son espace. Cette visite est assez inattendue étant donné que la planète en elle même ne représente aucun intérêt …du moins en apparence. Envoyé pour enquête sur une série de meurtres, ils vont très vite mener une enquête auprès des autorités locales qui sont soit dépassées soit corrompues, mais aussi auprès des espèces indigènes qui recèlent de nombreux secrets.

Comme je l’ai souvent dit, la SF fait un retour marqué dans les comics depuis maintenant quelques années, et Storm Dogs en est un des exemples les plus réussis. Les auteurs, Hine et Braithwaithe, ont réussi à imaginer un futur tout à fait crédible non seulement en termes d’avancées technologiques mais et surtout en termes sociétaux. Ainsi la sexualité est abordé au cours de l’histoire et montre que le genre est une notion fluctuante, certains individus pouvant naviguer entre les genres. Mais on compte aussi de nouvelles formes d’asservissement du corps humain qu posent vraiment question…

Les auteurs ont conçu Storm Dogs comme une série de mini séries et cela se ressent bien au vu de la conclusion de ces 6 épisodes qui ouvre la porte à un développement relativement inattendu…Seul problème, pour le moment aucune suite n’a été annoncé, et on ne peut savoir quand ni même si il y aura une suite puisque les auteurs ont pris d’autres engagements professionnels depuis (le dessinateur bosse notamment chez Valiant en ce moment). J’espère vraiment que l’on verra une suite un jour, car à l’issue de cette première mini, de nombreuses questions restent en suspend et l’univers crée est trop riche pour être abandonné aussi vite.

Verdict : à posséder.

MILADY GRAPHICS

Locke & Key, Tome 6 : Fantasy

Locke & Key, Tome 6

Date de sortie : 18 avril 2014

Prix : 24.9€

Scénario : Joe Hill

Dessin :Gabriel Rodriguez

Sollicitation : Trouvez la dernière clé, ouvrez la dernière porte, et plongez dans les ténèbres…

Avis :  si tout va bien, c’est cette semaine que devrait sortir l’ultime tome de la saga Locke & Key de Joe Hill. Pour tout dire, cela ne fait que quelques semaines que j’ai débuté la lecture de la série et …je crois que je suis en train de devenir accro aux mésaventures de la famille Locke qui après avoir perdu leur père dans le premier tome ne cesse depuis d’être harcelé par un mystérieux adversaire, obsédé par le fait de récolter l’ensemble des mystérieuses clés présentes dans l’ancestrale maison des Locke… Ce qui touche avant tout dans cette série est la portrait de cette famille marquée par la tragédie qui essaye tant bien que mal de s’en sortir.

Le scénario de Hill fait que l’on s’attache très vite aux enfants Locke, que ce soit l’innocence du cadet Bode, la culpabilité de l’aîné ou encore le caractère risque tout de Kinsey (j’en suis à la moitié au moment où j’écris ces lignes donc merci de ne pas me spoiler comment ça évolue…). On aime même la mère, qui ne cesse de s’enfoncer dans la dépression et l’alcoolisme après la mort de son mari et qu’elle même ait été attaqué (et par attaquer j’entends le pire, puisqu’elle porte encore les stigmates physiques de son agression). Pour le moment cette série est une réussite, et d’après ce que j’ai compris, Hill a su conclure son récit avec brio…donc attention on ne spoile pas et on ne déçoit pas !!!

Verdict :  à posséder !!!

PANINI COMICS

UNCANNY AVENGERS 1

UNCANNY AVENGERS 1Date de sortie : 15 Avril 2014

Prix : 4,80€/ 112 pages

Épisodes : Uncanny Avengers 12 ; Mighty Avengers(2013) 1 ; Avengers Arena 13-14 ; A+X 8(II), 10(II)

Sollicitation : Nouvelle formule, nouveau départ ! UNCANNY AVENGERS est touché par Infinity, devient bimestriel et passe à112 pages, avec toujours la série de Remender et le début de Mighty Avengers, par Ewing et Land.En plus,Avengers Arena, par Hopeless, WalkerGage et Moline, et des extraits choisis de A+X.

Avis : tiens Uncanny Avengers 1 ? j’ai pas déjà vu ce titre ??? hein c’est relancé au bout d’une dizaine de numéros ??? nooooonnn sans déconner !!!!! hein, si si c’est relancé ??? quoi quoi, un seul épisode de la série titre pour fêter cela ??? quelle idée d’appeler cette revue Uncanny Avengers, si la série en question est en fait la moins présente du mag ??? hein, c’est parce que ça va se vendre mieux ??? nonnnnn, Panin n’aurait pas d’idées bassement mercantiles, je refuse d’y croire !!!

Bon au delà de la plaisanterie pas drôle de ce relaunch, il y aussi le changement de format du mag, qui passe de 72 pages, format honni des lecteurs, à 112 pages bien plus apprécié. Plus de pages, veut donc dire plus de séries. Tout d’abord avec le retour de A +X dont on se serait tous passés vu la totale et complète inutilité de cette série. Certains segments peuvent être marrants, mais dans l’ensemble c’est l’exemple de la série qui ne sert  à rien et n’apporte rien puisque personne n’en tient compte…

Ensuite, la vraie nouveauté du mag est bien tendu Mighty Avengers, qui voit le retour de Luke Cage à la tête d’une équipe Avengers. Rien que ça vaut la peine d’y jeter un oeil. Ensuite est-ce que la lecture de la série est une nécessité ? très sincèrement ? même pas un peu…Bon en même temps, je n’ai lu que les premiers épisodes en VO et je ne voyais pas trop ce que le titre amenait à une franchise Avengers déjà bien trop surchargée. Alors, depuis tous mes collègues ne cessent de me répéter que le titre est incroyablement frais et de bonne qualité. Apparemment, ils ont vu des choses qui m’ont échappé, car il y a un côté générique absolument patent…Bref à chacun de se faire son opinion. Il est à ce titre dommage que Panini ne publie que le premier épisode, surtout pour un mag désormais bimestriel…Qui va avoir envie de suivre une série avec un seul épisode tous les deux mois ?

Dans le même temps, Avengers Arena se rapproche de sa conclusion avec la publication de deux épisodes à la fois. Même si je continue à avoir beaucoup de réserves, l’écriture de Denis Hopeless ma rallie à sa cause d’épisode en épisode. Mais je continue de préférer son boulot sur Cable & X-Force…Enfin et bien entendu, Uncanny Avengers, qui après avoir avancé à pas de géants ces derniers mois dans son intrigue s’offre ici un épisode un peu de pause, dessiné par Larroca, qui permet d’une part de faire un peu le point sur la situation des différents personnages et d’autre part de souffler avant de se lancer dans la seconde partie de Ragnarok Now. Cependant il faudra tout de même attendre l’épisode 14 et l’arrivée pour quelques mois de Steve McNiven pour voir le titre passer du mode « fusée à réaction » à celui de  « vaisseau à proton et propulsion ionique de 35e génération ».

Verdict : à lire.

AVENGERS EXTRA 10 : IRON MAN 2.0

IRON MAN 2.0
Date de sortie : 15 Avril 2014

Prix : 5,70 €/ 128 pages

ÉpisodesIron Man 2.0 7.1, 8-12

Sollicitation : La série Iron Man 2.0 est de retour ! War Machine doit aujourd’hui affronter son plus grand ennemi. Seul problème… celui-ci est déjà mort ! Mais quel secret cache Palmer Addley ? Réponse dans ce récit signé Nick SpencerJoshua Hale FialkovWill PfeiferHaim KanoAriel OlivettiNeil EdwardsCarmine diGiandomenico, entre autres.

Avis : ayant apparemment besoin de combler ses linéaires, ne sortant bien évidemment pas assez de trucs…, Panini se décide à sortir la suite et conclusion de la série Iron Man 2.0, dont la première partie a été publié…en janvier 2012 (il y a avait même un tie in avec Fear Itself c’est dire..) et autant le dire nous avons là l’exemple même d’un beau gâchis. En effet dans les premiers épisodes le scénariste Nick Spencer menait assez bien sa barque et installait un mystère qui servait de ligne directrice forte, un mystère tellement mystérieux qu’à nouveau IL S’EST BARRE AVANT DE LE RÉSOUDRE !!! En effet depuis son arrivée chez Marvel, Spencer a la désagréable habitude de se voir confier des projets ambitieux sur lesquels il rencontre une certaine réussite, notamment critique, avant de se tirer en général avant la fin de la première année…

Spencer a vraiment le potentiel pour devenir un grand scénariste de la scène comics, mais son inaptitude à respecter un engagement sur la durée est un défaut vraiment exaspérant. Il a débuté il y a peu l’écriture de la série Avengers World, conçue comme un vrai complément des séries Avengers de Hickman, à voir s’il se débinera avant la fin…

Verdict : à éviter …

IRON MAN HORS SÉRIE 3 : FATAL HÉRITAGE

IRON MAN HORS SÉRIE 3Date de sortie : 15 Avril 2014

Prix5,50 €/ 96 pages

Épisodes : Iron Man: Legacy of Doom 1-4

Sollicitation :  Iron Man et Fatalis s’affrontent une nouvelle fois ! Un face à face décisif qui va les conduire jusqu’en enfer ! David MichelinieBob Layton et Ron Lim signent cette mini-série inédite qui s’inscrit dans le prolongement du MARVEL CLASSIC 10.

Avis : étant donné que cette mini ne sort pas dans la collection Classic, je suppose que c’est du matos récent et que Marvel a récrée le duo légendaire Micheline/Layton pour cette mini série, qui rend hommage (et sert quelque part) de suite à l’affrontement Iron Man/Doom, dont la première mouture est un tantinet rentré dans la légende. Je ne sais pas ce que ça vaut, mais en général avec ses deux auteurs on est rarement déçu !

Verdict : à tester.

MARVEL UNIVERSE 4 : ALL-NEW X-MEN / HULK / SPIDER-MAN

MARVEL UNIVERSE 4Date de sortie : 15 Avril 2014

Prix : 5,50 €/ 112 pages

ÉpisodesAll-New X-Men Special 1 ; Indestructible Hulk Special 1 ; Superior Spider-Man Team-Up Special 1 ; A+X 7(II), 8(I)

Sollicitation : Ce récit complet met en scène les All-New X-MenHulk ainsi que le Spider-Man supérieur ! Les jeunes mutants vont être confrontés au Dr Octopus. Mais comment peut-il être en vie alors qu’il occupe en même temps le corps de Peter Parker ? La réponse est entre les mains de Bruce Banner. Par Mike CostaKris AnkaJake Wyattet Michael Dialynas.

Avis :Panini sort de manière relativement rapide cette mini sortie l’année dernière. Là aussi je ne peux pas dire grand chose à part que la critique a été assez divisé sur ces épisodes. Certains comme des chroniqueurs de Comixity ont adoré, d’autre ailleurs ont détesté. Personnellement je ne vois pas trop l’intérêt de de la mini et je pense que je vais garder mes sousous…

Verdict : à tester.

SPIDER-MAN HORS SÉRIE 2 : MORBIUS (1/2)

MORBIUSDate de sortie : 15 Avril 2014

Prix : 5,50 €/ 112 pages

Épisodes : Morbius: The Living Vampire (2013) 1-5

Sollicitation : Le Dr Michael Morbius est un homme bon qui mérite une seconde chance. Depuis son évasion du Raft, ce fugitif erre désespérément et essaie tant bien que mal de réprimer ses instincts de vampire. La rédemption est-elle encore possible ? Réponse dans ces épisodes signés JoeKeatinge et Richard Elson.

Avis : après son merveilleux run sur Glory, mais qu’est-ce que vous attendez pour aller le lire cela vient de sortir chez Delcourt en VF….allez j’attends ….ça y est ? NON ??? je vous préviens je fais grève jusqu’à ce que vous l’ayez lu….m’en fous vous craquerez avant moi !!! boua ha ha ha ha ha ha ha (rire bien évidemment démoniaque)…Joe Keatinge s’est vu offrir quelques opportunités chez Marvel dont cette série régulière consacrée au vieil ennemi/ami « on se tape dessus, quand un scénariste est à court d’idées, sinon on est poto » de Spider-Man, Morbius. Autant le dire, le pitch de Keatinge est à l’image du personnage : pas vraiment orthodoxe avec un personnage qui sombre dans la misère et va devenir bien malgré lui le défenseur d’un quartier pauvre, et ce alors qu’il veut juste qu’on lui foute la paix. Les premiers épisodes que j’ai lu étaient assez bien rythmés…mais guère passionnant, la faute à un personnage guère attrayant à la base. De toute façon, nous n’avons pas vraiment le temps de nous attacher, puisque Marvel a stoppé le titre après seulement 9 épisodes…Donc en gros deux mags en VF et puis allez voir ailleurs si on y est pas…En attendant    ALLER LIRE GLORY !!!

Verdict : à tester pendant que vous lisez GLORY.

ULTIMATE SAGA 3 : ULTIMATE X-MEN – WORLD WAR X

ULTIMATE XDate de sortie : 15 Avril 2014

Prix5,50 €/ 112 pages

Épisodes : Ultimate Comics :X-Men 29-33

Sollicitation :  Jean Grey est prête à tout pour récupérer les mutants d’Utopia… même à rayer de la carte l’île où vivent les X-Men de Kitty Pryde ! Soyez là pour la conclusion de l’épopée des X-Men,écrite par Brian Wood et illustrée parAlvaro Martinez.

Avis : pas d’avis, j’évite en effet soigneusement les Ultimate X-Men de Wood. J’ai lu ses premiers épisodes et cela m’a surtout convaincu de ne pas poursuivre vu le vide intersidéral du machin. Ce run a malgré tout récolté pas mal de bonnes critiques, donc certains ont réussi à poursuivre. Si cela s’est amélioré, tant mieux…

Verdict : à tester, sachant que la relance de l’univers Ultimate est dans pas longtemps..

A propos Sam 2088 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

18 Comments

  1. Donc, si j’ai bien compris Delcourt réédite BPRD mais 2 tomes en 1, c’est ça ?

    Le Mignolaverse m’intrigue de plus en plus (mais bon, l’argent ne pousse pas sur les arbres)

    • Exactement, ce tome deux français rassemble les volumes 3 et 4 en VO. On a encore pas mal de retard, puisque la série en est à son 8ème volume VO. Mais courage, on peut espérer le tome 3 avant Noël. On attends également toujours la publication des mini séries 1946, 1947, 1948 et Vampire. Espérons qu’elles sortirons pour nous faire patienter en attendant la suite de la série principale.

      Delcourt a encore de toute façon pas mal de choses à sortir de Mignola (Du Abe Sapien qui a désormais sa série régulière, le Graphic Novel Midnight Circus, du Witchfinder, 2 tomes de Lobster Johnson…).

      EDIT : suite au message de Sam, oui effectivement pour etre très clair c’est la bien la nouvelle série BPRD Hell On Earth qu’ils éditent, ce ne sont en aucun cas des rééditions de la premiere série BPRD!! C’est bien du matériel inédit en France!

    • J’ai du mal m’exprimer. Il ne s’agit pas là d’une réédition, mais bien de la suite de la série.

      Delcourt a en quelque sorte relaunché la série en Vf à l’occasion du commencement du long arc Hell on Earth. Donc en gros pour BPRD il y a 11 tomes de ce que l’on pourrait appeler le premier volume de la série. ce sont des tomes normaux de 144 pages. Puis Delcourt a relancé au numéro avec BPRD qui est la suite directe.

      Ce que je voulais dire est que à l’occasion de ce relaunch, Delcourt a modifié son format de publication, pour passer de tomes de 144 pages à des tomes de plus de 300, soit l’équivalent de deux tomes de 144 pages…

      Et je ne saurais trop te conseiller de commencer le mignolaverse. Commence avec Hellboy, la série BPRD ne commence vraiment qu’après les évènements du tome 6. Mais ne commence pas avec Hellboy en enfer qui vient de sortir, car tu risques de ne rien comprendre, il faut vraiment commencer avec graines de destruction et se faire petit à petit toute la série.

  2. Je suis bien d’accord avec toi, delcourt fait vraiment de très bon choix dans ces publications. Avec des titres comme Luther strode, clones, tony chu, revival, j’en passe et des meilleurs et ce qu’ils ont annoncés pour les mois à venir c’est pour l’éditeur qui a le catalogue le plus varié malgré l’omniprésence de walking dead et star wars.

    Je me demande si ils vont publer Starlight ou si c’est panini qui a déjà publié beaucoup de Millar.

    • Je pense que Millar va vendre une licence « Millarworld » unique pour les titres Starlight, MPH et les futurs. Ca serait con qu’un univers partagé soit publié chez plusieurs éditeurs.

      Je pense que les enchères vont monter entre Panini et Delcourt.

    • Je pense que c’est panini qui va récupérer Starlight et Jupiter Legacy. A part Wanted, je ne crois pas que Delcourt ait publié autre chose et ils ont clairement déjà dits qu’ils n’aimaient pas surenchérir sur une franchise ou un titre…

  3. J’ai lu World War X d’Ultimate X-Men… et je me demandais pourquoi pendant tout le long… mais la fin de l’arc est vraiment génial et on en ressort en se disant « purée cette série a du potentiel »… mais c’est clairement de la perte de temps en fait…

  4. C’est vrai que Delcourt sort vraiment des excellentes series, malheureusement la parution d’Invincible a vraiment pris beaucoup de retard et j’ai craque pour l’ultimate edition, en vo donc. Dommage car j’aime etre fidele lorsqu’un editeur fait du bon boulot.

    Locke & Key est peut-etre ma serie coup de coeur de l’annee derniere. Geniale et un style graphique particulier qui sied a merveille.

    • Oui la suspension de la série leur a fait du mal, c’est clair. moi aussi je préfèrerais me prendre les tomes en VF, mais pendant la mise au frigo de la série en VF, je suis passé à la VO…Ce qui est vraiment dommage car maintenant la série a l’air de vraiment prendre en France, puisqu’il comble leur retard de manière assez rapide. On en est au tome 12 en VF alors que la VO en est au 19…

  5. En fait Noisybear tu pointes le problème des titres Ultimate depuis leur dernier relaunch : y a plein de potentiel qui n’est absolument pas exploité à fond, notamment plombé par les départs prématurés de Hickman et Spencer (encore lui !)…

    Ce qui est rageant avec cette relance d’Uncanny Avengers, c’est que Marvel publie actuellement tellement de séries qu’il y aurait largement de quoi faire un mensuel de 112 pages ! Je te rejoins Sam pour dire que ce début avec un seul épisodes des deux « grosses séries » fait assez petits bras, mais je pense qu’à la fois le lien entre Mighty Avengers et Infinity et la nécessité de publier au plus vite la fin d’Avengers Arena ont amené à ces choix. De manières générale je n’aime pas trop quand des séries à suivre comme Uncanny Avengers où il se passe beaucoup de choses ne sont publiées que tous les deux mois, on oublie vite des détails, surtout quand on est un gros consommateur.

    Je recommande très fortement le crossover All-New X-Men/ Hulk Special/Superior Spider-Man, très sympathique et graphiquement intéressant, j’en avais fait un Unspoken où j’en vante plus en détail ses mérites (auto-promo quand tu nous tiens :p).

  6. Je n’ai toujours pas lu le final de SIP. Du coup j’héiste à me lancer dans une nouvelle série estampillée Terry Moore. Il est très dur de trouver tout cela en occaz’.

    • SIP se trouve en coffret intégrale avec 2 omnibus souples (meme fomat que les compendium Walking Dead par exemple) le tout dans un slipcase, pour 100 ou 150 euros. Pas cher pour 2000 pages de lectures!

      Ils l’ont chez Pulp’s Bordeaux, bel objet. C’est sur ma liste d’achat depuis longtemps…

  7. Pour SIP, je l’ai lu en VO, dans le format Pocket Book. C’est très économique mais difficile encore à trouver aujourd’hui, mais la VF vient de conclure la série. C’est un poil plus cher mais c’est une bonne occasion de soutenir un éditeur (kymera) qui s’est accroché pour sortir toute la série en France

  8. Au passage la fin de SIP est l’une des meilleures choses que j’ai lu à ce jour et l’une des rares choses dont je peux dire sans honte qu’elles m’ont fait chialer comme une bébé ! COMME UN BÉBÉ !!!!

  9. Rachel Rising – D’un autre côté, Terry Moore est un éditeur tellement idépendant qu’il n’assure pas la disponibilité de ses œuvres sur un site marchand comme amazon. Du coup, il se coupe d’une partie de son lectorat potentiel.

Répondre à Kaostorm Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.