Guide de lecture Comics VO : semaine du 16 avril 2014

DC COMICS

Mmmm, est-ce moi ou il y a comme un thème récurrent chez DC cette semaine…mmm, je n’arrive pas à mettre le doigt de dessus ..un truc ailé …avec une sale gueule…qui commence par Ba et finit par tman…non, je dois rêver. Bon sinon DC Comics continue sa transition d’éditeur de titres de comics, à éditeur de titres sur Batman avec d’autres gusses dans le fond…Et encore je ne cite pas Batman Eternal, l’hebdo consacré au personnage…parce que c’est un hebdo et que je suis un peu cramé au moment où j’écris ces lignes…

BATMAN #30

BATMAN #30Scénario : Scott Snyder

Dessin : Greg Capullo

Sollicitation : « ZERO YEAR – SAVAGE CITY » begins!

Avis : ça y est Zero Year entre dans son dernier arc !!! et après avoir plongé la cité dans l’anarchie du Red Hood, après avoir semé le chaos dans le second arc avec le black out provoqué par le Riddler, Batman doit désormais sauver une ville en ruines, envahie par les éléments…le titre de Savage city est donc on ne peut plus approprié.

On en arrive donc à la séquence vue dans le tout premier épisode, avec une Gotham revenue à l’état sauvage, et un batman sans gadgets tâchant de sauver ce qui peut l’être et surtout de choper un Riddler qui jusque là lui a complètement échappé…Comme je n’ai cessé de le dire, Zero Year est réellement une réussite totale, Snyder et Capullo ne se refuse rien et pousse un Batman débutant dans ses derniers retranchements !!!

Ils auront réussi à proposer une nouvelle origine pour le personnage à la hauteur de Year One, car comme Miller ils ont touché aux thématiques majeures de notre époque. Miller s’était fortement inspiré du New York des années 70 et 80 gangrenée par le crime et la corruption pour son year One. Snyder touche lui au spectre du déclin de l’occident, le retour en arrière et la chute de la civilisation.

Verdict : BUY

BATMAN AND WONDER WOMAN #30

BATMAN AND WONDER WOMAN #30Scénario : Peter J.Tomasi

Dessin : Patrick Gleason

Sollicitation : The quest for Damian’s remains takes Batman to Paradise Island and into direct conflict with Wonder Woman!

Avis :  au moment du passage au New 52, nombre de relations, amicales comme romantiques sont passées à la trappe et parmi elles une des plus fascinantes est sans aucun doute, celle entre Batman et WW. Le fait est que les deux personnages se sont rarement croisés depuis le relaunch il y a plus de deux ans de cela…et ce alors que les deux personnages font partie de la même équipe. Johns privilégiant la mise en scène de la relation WW/Supie. Je ne dis pas qu’il faut installer une romance entre les deux personnages (bien que cela ait été fait dans l’anime Justice League Unlimited et cela fonctionnait du tonnerre !!!), mais il y a avait une solide amitié entre eux, nourrie par pas mal de conflits en raison des convictions très fortes des deux héros sur la nature du bien et du mal et le traitement à y appliquer…

Ici, le conflit est à l’ordre du jour, puisque Batman est bien décidé à aller faire un tour sur Paradise Island…or on le sait, les hommes sont interdits sur son sol..donc à moins de se débarrasser de ce qui l’encombre, va y avoir comme un problème…Je suis curieux de voir le traitement que va adopter Tomasi, d’autant que celui du mois dernier avec Aquaman s’est révélé …assez superficiel…Là j’espère que l’on aura droit à quelque chose d’un poil plus pertinent surtout avec un personnage aussi intéressant que WW. Au dessin je suis aussi curieux de voir comment Gleason va se dépatouiller avec l’amazone. Le traitement du personnage sur la couverture est assez curieux, notamment les yeux, mais j’aime assez…

Verdict : BUY

SINESTRO #1

SINESTRO #1Scénario : Cullen Bunn

Dessin :  Dale Eaglesham

Sollicitation : Thaal Sinestro has lost everything he’s ever loved: his home, his family, his only friend. But no matter how desperate he becomes, Sinestro will never be without fear…a lesson his one-time ally, one-time enemy Lyssa Drak is eager to teach him! Can he take back the despicable Yellow Lantern Corps? Or does the universe have a new destiny in mind for Sinestro?

Avis : alors que Cullen Bunn a débuté une série consacrée à l’un des vilains les plus charismatiques de Marvel, avec le titre Magneto, le scénariste s’apprête à faire de même pour DC avec Sinestro…Bien évidemment si il y a 10 ans on avait dépeint Sinestro de la sorte, ou même simplement pensé à lui accorder une série régulière, nous nous serions tous bidonnés tant le personnage faisait figure de bouffon spatial que les scénaristes se sentaient obligés de sortir de la naphtaline de temps en temps…Mais il n’avait clairement pas le charisme d’un Joker ou d’un Lex Luther dans la cosmologie des super-vilains du DC universe…Et puis une chose magique s’est produite : Geoff Johns est arrivé sur le titre et avec l’arc Sinestro Corps War a propulsé le personnage sur le devant de la scène.

Bien évidemment il ne faut pas oublier son rôle dans Rebirth…mais à ce moment, il faisait plus figure de Deus Ex Machina pour dire « en fait toute la chute de Hal Jordan…ben c’était la faute du vilain pas beau méchant !!! allez tout est pardonné, Hal est un héros, Sinestro le méchant et pis c’est tout !!! ». C’est réellement Sinestro Corps War qui a fait renaître le personnage comme LA MENACE de l’univers des GL. Ce qui n’aurait pu être qu’une espèce de reproduction bâtarde du Green Lantern Corps est vraiment modelé à l’image de Sinestro pour échapper au cliché du genre : le double maléfique. Non Seulement Sinestro monte de toute pièce une force de frappe capable de mettre l’univers à feu et à sang, mais en plus il démontre une fois de plus ses qualités de tacticien quand il est révélé dans les dernières pages de l’arc que tout cela n’était qu’une manipulation de Sinestro pour pousser les gardiens à adopter ses idéaux de contrôle…

Par la suite, Johns a continué à approfondir le personnage au travers de ses différentes relations : son amitié bien entendu avec Hal Jordan, véritable fil rouge de tout le run de Johns, mais aussi son lien fort avec Abin Sur et surtout avec la soeur de ce dernier qui deviendra la compagne de Sinestro avant de périr tragiquement…Au final, Johns aura réussi à transformer un vilain de 3e zone en un personnage quelque part emprunt de noblesse à la destinée tragique qui aura fait les mauvais choix pour les bonnes raisons…

La question est maintenant : le personnage peut il soutenir une série à son nom ?  Johns a mené l’histoire du personnage à son terme, son monde a disparu et il n’a plus vraiment de but, bien que Johns ait suggéré qu’il finirait par rejoindre les GL…En outre sa disparition depuis un an des titres lui a fait perdre pas mal de l’élan que lui avait conféré Johns. Enfin, il ne faut pas non plus oublier que la franchise GL en elle même est beaucoup moins porteuse qu’il y a encore 2 ou 3 ans. La nouvelle équipe créative ne convainc pas vraiment pour l’instant…en fait partout où je regarde je ne vois que des gens qui abandonnent les séries GL…à l’image de vieux routards comme Steve et moi qui la soutenons pourtant depuis un moment…Donc à voir ce que Bunn pourra faire dans cet environnement.

Verdict : Check It.

WONDER WOMAN #30

WONDER WOMAN #30Scénario : Brian Azzarello

Dessin : Goran Sudzuka

Sollicitation : Wonder Woman, the God of War, takes command of the deadliest army ever! The Amazons are back, and they have some scores to settle…

Avis : tiens en parlant de WW..voici un nouvel épisode de sa série, alors que de toute évidence le run d’Azzarello se dirige dans sa dernière ligne droite et là c’est le drame, puisque Cliff Chiang qui a signé les derniers épisodes se reprend quelques mois de vacances…noooooonnnn…Bon il est vrai que Goran Sudzuka  s’en tire bien et fait son possible pour respecter les codes visuels installés par le génial Chiang, mais bon sniifff c’est pas la même chose…Comme je l’ai dit, on entre dans la dernière ligne droite, puisque nous avons assisté le mois dernier au 2nd round WW/First Born qui a assez largement tourné à l’avantage de celui qui a pris possession de l’Olympe (ça va juste lui coûter un quelques séances chez le dermato..). Pour le combattre, Hera qui a retrouvé ses pouvoirs ramène les Amazones à la vie…mais je me demande quel est le sort de la mère de WW dans tout cela…En gros on se dirige vers une belle grosse guerre pour la conclusion de ce run génial de bout en bout !

Verdict : BUY

MARVEL COMICS

AMAZING X-MEN #6

AMAZING X-MEN #6Scénario : Jason Aaron

Dessin : Cameron Stewart

Sollicitation : Nightcrawler is back at the Jean Grey School!   But when Mystique comes calling, he may be returning to the afterlife very soon.

Avis : nooooooonnnnnn….et voilà nous y sommes, le tout dernier épisode de Jason Aaron sur une série X-Men, ça y est …on est coincé avec Bendis c’est officiel…On espérait que le lancement de Amazing X-Men signifiait que le scénariste resterait encore longtemps, d’autant qu’il suggérait avoir encore des plans..mais voilà apparemment son emploi du temps entre Thor, Original Sin et son nouveau creator owned Southern Bastards était tout simplement trop chargé. Snnifff, c’est officiellement la fin d’une époque, puisque le scénariste faisait partie de l’écurie X-Men depuis des années,  et avait notamment sauvé Wolverine après des années d’errances et de manque de direction claire.

En lien avec ce que Remender a fait sur Uncanny X-Force, il a réussi à mettre en scène une espèce de rédemption du personnage, une prise de conscience vers plus de maturité et un personnage sortant un peu de ses sempiternelles mêmes histoires d’auto apitoiement et de secrets sur le passé qui succèdent à d’autres secrets encore plus secrets…Tout cela a mené Wolverine à la fondation de l’école jean Grey, un pari fou que je suis le premier à avoir trouvé ridicule… Logan en directeur d’école …et Sabertooth en pion à la récré aussi tant qu’on y est  ??? et pourtant …et pourtant, cela a merveilleusement fonctionné !!! bourré d’humour, de nouveaux personnages, Aaron a su malgré tout se concentrer sur un cast bien développé donnant une série riche et surtout fun à lire !!! une première depuis des années pour une franchise qui a connu un repli sur elle même sans précédent dans les années 2000 après avoir été conquérante pendant deux décennies,..la faute à des auteurs peu inspirés, qui n’ont pas su se montrer à la hauteur de leurs prédécesseurs…

Aaron s’en va en ramenant le coeur des X-Men, à savoir Nightcrawler. Il a su bien montrer à quel point son absence avait changé les mutants, qui s’était tous un peu plus radicalisé…Il part donc sur une bonne note, même s’il on aurait préféré qu’il emporte Bendis avec lui…Allez reviens Jason, nous laisse pas tout seuls !!!

Verdict : BUY !

HULK #1

HULK #1Scénario : Mark Waid

Dessin : Mark Bagley

Sollicitation : ALL-NEW DIRECTION! THE EPIC « BANNER D.O.A. » BEGINS NOW!!!
Following the shocking events of last month’s INDESTRUCTIBLE HULK finale, Bruce Banner lies at death’s door! If he survives, it WON’T be as the Bruce Banner we’ve known! How will the Hulk wreak vengeance on Banner’s assailant? How CAN he?

Avis : je ne suis apparemment pas le seul à ne pas du tout, mais alors pas du tout avoir accroché au précédent volume de Hulk made in Waid, puisque voilà la série relancée après après à peine une vingtaine de numéros…après que le précédent volume ait été lui même stoppé après une quinzaine d’épisodes…N’y aurait-il pas comme un problème avec Hulk ? vous me direz les relaunchs constants chez Marvel, c’est un peu la norme…sauf que Hulk se distingue aussi par des changements de directions tous les ans et surtout une instabilité artistique absolument ahurissante !!! ainsi voilà deux volumes consécutifs où l’on voit les artistes changer pratiquement avec chaque épisode !!! et ce alors que la norme chez Marvel est plutôt d’avoir une équipe stable mais tournante .

Pour l’occasion, cette fois, Waid fait équipe avec Mark Bagley, c’est donc le règne des Mark…du moins si Bagley veut bien signer plus de 5 épisodes d’affilée. Comme Bagley est un artiste rapide et dont le style est apprécié des lecteurs, il serait bien que Marvel ne foire pas ce coup…Ensuite, Waid reste au scénario…J’ai beau aimé ce que fait ce scénariste en général, je dois dire que tout ce qu’il a fait chez Marvel ces dernières années, ne m’ont pas du tout accroché que ce soit son DD ou son Hulk…Donc je vais peut être jeté un oeil par acquis de conscience mais je doute d’aller au delà…

Verdict : Check it ???

SUPERIOR SPIDER-MAN #31

SUPERIOR SPIDER-MAN #31Scénario : Dan Slott & Christos N. Gage

Dessin :  Will Sliney

Sollicitation : SERIES FINALE! The end of an era! A tale of triumph and tragedy! The GREEN GOBLIN unmasked! A hero reborn! But what does this mean for OTTO OCTAVIUS?! There’s only one man who can save us from the Goblin Nation… PETER PARKER: The one, true SUPERIOR SPIDER-MAN!

Avis : aaaaaaaaaaa yyyyyyyyyyyyyyy eeeeeeeeeeessssssssssttttttttttttt PETER EST DE RETOUR !!! (oui comme la chanson..) et cela fait plaisir. Après moultes résistances de ma part j’ai fini par lire et apprécier Superior, mais Spidey est et sera toujours Peter Parker, point barre…Et le pauvre Peter a du pain sur la planche. New York a sombré dans le chaos en raison de l’attaque du Green Goblin, les Avengers veulent sa tête, ses amis et sa famille ne veulent plus lui parler et sa compagnie est sur le point de plonger…Donc en fait c’est comme d’hab pour Peter qui doit désormais rappeler à nombre de lecteurs pourquoi il est le meilleur, en bottant le plus de fesses possibles !!!

Outre le fait de sauver le monde, il reste à Slott de nous dévoiler l’identité de ce Green Goblin. Il nous a balancé un énorme indice le mois dernier…et j’espère ce que cela n’est qu’une fausse piste, car cela serait passablement énorme…même si cela pourrait ouvrir certaines possibilités intéressantes étant donné la position du dit personnage dans l’univers de Spider-Man…A voir. En tout cas je suis surpris par le changement d’artiste sur le dernier épisode, car Camuncoli s’en sortait vraiment très bien…je suppose que Marvel a préféré privilégier le respect des délais…

Verdict : BUY

THOR GOD OF THUNDER #21

THOR GOD OF THUNDER #21Scénario : Jason Aaron

Dessin : Esad Ribic

Sollicitation : THE LAST DAYS OF MIDGARD, Part ThreeROXXON strikes back!Broxton, Oklahoma under siege! The Minotaur shakes hands with the king of the trolls! And in the far future, King Thor is overwhelmed by the fury of Galactus!

Avis :oh joie le second épisode de cet arc n’était pas une sombre merde qui vient d’être pondue comme la première partie !!!c’est bien Jason, continue, tu finiras peut être par récupérer ton mojo. Il suffit juste que tu te débarrasses de toute cette intrigue « Thor s’intéresse à l’environnement ». Le problème fondamental est que lorsque un scénariste se sent obliger de toucher à des questions sociétales, comme le social ou l’environnement, le côté over the top du super-héros (physique parfait, réflexion limitée au coup de poing, et bien évidemment super-vilain…) s’en retrouve démultiplié et nous ramène au côté fondamentalement ridicule de gens en collant qui règle tout leurs problèmes à coup de poings dans la bouche …

Et ça n’a pas loupé le mois dernier, puisque bien évidemment la pollution de la planète par Roxxon fait partie d’un plan de super-vilain pas gentil qui veut un truc…on sait pas trop quoi…et on s’en fout un peu, puisque tout ce qu’on veut c’est que Thor lui tape dans la bouche avec son marteau… et hop problème réglé et le scénariste a l’impression d’avoir touché à un sujet de fond…Espérons qu’il dépasse tout cela assez vite et qu’on passe à autre chose…

Verdict : Check It.

ULTIMATE FF #1

ULTIMATE FF #1Scénario : Joshua Hale Fialkov

Dessin :Mario Guevara

Sollicitation :The Future Foundation is all that stands between us and COMPLETE AND UTTER DOOM.Sue Storm, Tony Stark, Machine Man and Sam Wilson face the ONCOMING DESTRUCTION.   A mysterious new member will join their ranks, whether they like it or not. Hint: They will not.

Avis : la relance de l’univers Ultimate se poursuit cette semaine avec un autre titre assez ambitieux à mon sens. Cette fois, pas ou plus de Fantastic Four, mais une reprise du concept de la Future Fondation avec un casting assez inédit. Bien entendu, le titre reste porté par Susan Storm qui reste quoiqu’il arrive bien plus intéressante que sa contre partie dans l’univers 616, coincée depuis des décennies dans le rôle de la mère de l’univers Marvel…Ici point de cela, elle a éjecté Reed quand il a tourné dingo au moment de Doom (une belle bouse signée Bendis…), elle reste une des scientifiques les plus géniales de la planète et surtout une des sur-humaines non mutantes les plus puissantes.

Pour l’accompagner le scénariste récupère les restes des Ultimates qui ne sont pas encore morts dans l’un des désastres récurrents de l’univers Ultimate, avec Tony Stark, Sam Wilsonn (Falcon) et Machine Man…Pour ce dernier, je ne sais pas du tout s’il a déjà été introduit dans l’univers Ultimate auparavant ou si c’est un ajout de Falkiov qui aime tout simplement la création de Jack Kirby. Au scénario on retrouve donc Falkiov qui m’a convaincu de ne PAS lire la version précédente des Ultimates sur laquelle il avait signé quelques épisodes avant Cataclysm. Il faut espérer que l’équipe réduite qu’on lui a donné va plus l’inspirer…

Au niveau dessin, un inconnu total en ce qui me concerne, donc à voir. Le concept de la série est ici assez intéressant et la composition de l’équipe assez inédite, donc je pense que ça vaut la peine de jeter un coup d’oeil.

Verdict : Check It.

X-FORCE #3

X-FORCE #3Scénario : Si Spurrier

Dessin : Rock-He Kim

Sollicitation :X-Force races their foe, ruthless arms-dealer Volga, through the jungles of Brazil to locate a mutant who might be the key to his undoing.But can Psylocke curb her bloodlust long enough to complete the mission? And a new member is introduced to the team!

Avis : suite de cette série vraiment zarb et pas seulement à cause du scénario. Spurrier manie pas mal d’éléments intrigants et complexes à la fois avec une certaine dextérité…mais voit ses efforts souvent gâchés par une partie graphique pas du tout adaptée. Alors heureusement cela s’améliore ici ou là, mais certains défauts persistent de manière fort désagréable, notamment les visages…Au passage, je suis rassuré que le scénariste n’ait pas oublié Hope. Je n’ai pas du tout apprécié la manière dont Marvel avait mis le personnage de côté après nous l’avoir enfoncé dans la trachée pendant des années, en ne cessant de nous répéter « elle est importante, elle est importante » …au moins il ne l’a pas foutu dans le coma pour la mettre au frigo, apparemment c’est lié à l’intrigue en cours…La série conserve un potentiel certain, mais elle conserve nombre de défauts préjudiciables : une narration non linéaire peu claire, un dessin non mature, …qui font que le titre doit encore faire ses preuves…bon à la limite ce sera relancé dans 6 mois…

Verdict : Check It.

X-MEN #13

X-MEN #13Scénario : Brian Wood

Dessin : Clay Mann

Sollicitation : Clay Mann (CA) Terry Dodson BLOODLINE PART  !  Jubilee is haunted by Shogo’s past… or is it his future?!

Avis : bon autant le dire après le raté du précédent arc, qui nous a bien fait chier pendant des mois pour une conclusion tellement anti climatique, que cela en deviendrait presque comique…je signale juste cet épisode, qui marque le début d’un nouvel arc, pour la présence de Clay Mann au dessin..Enfin Marvel s’est réveillé et lui a confié le poste. Il était temps. J’espère par contre qu’il trouvera un bon encreur car son trait était assez étrange ces derniers mois. Comme quoi, un mauvais encreur peut vous niquer vos planches…

Apparemment, cet arc va se concentrer sur Jubilee, un personnage que Wood maîtrise bien depuis qu’il l’a réintroduite dans le titre. Il va notamment se pencher sur le cas Shogo, le bébé qu’elle a recueilli, dont l’origine est encore assez largement non identifié…Je trouve d’ailleurs étrange que les X-Men ne s’inquiètent pas plus qu’une des leurs, qui est au passage toujours un vampire, ait ainsi kidnappé un bébé…

Verdict : Check It limite PASS…

A propos Sam 2088 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

    • Je peux te conseiller deux trucs de Wood que j’aime assez : Northlanders qui sort en ce moment chez Urban dans une édition vraiment attractive : 500 pages pour 28€. Le titre s’attarde sur les vikings en dressant toute une série de portraits, vraiment réussi.

      Ensuite il y a The massive chez Panini, aussi très réussie, sur un monde où la nature est partie en couilles pendant un an. Au bout de cette année de catastrophe, la planète est transformée. On suit une petite organisation écolo qui essaye de retrouver son navire mère

  1. Tu es bien indulgent pour X-Men, pour moi ça va être le Pass… Même si j’ai peut-être envie de jeter un coup d’oeil aux dessins de Clay Mann…

    Je me joins à toi pour regretter le départ de Jason Aaron, j’aurais tellement aimé que lui et Rick Remender prennent ensemble les rênes de l’univers X plutôt que d’aller chacun dans son coin et laisser Bendis faire n’importe quoi…

  2. C’est effectivement 2 titres que je voulais essayer. The Massive a un tres bon pitch, tout comme DMZ, mais un bouquin avec comme theme principal l’environment et ecrire par Wood ca fait peur.

    Pour Northlander c’est l’excellente edition d’urban qui m’incite a sauter le pas.

Répondre à Marti Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.