J’aimerais découvrir… Tim Sale

Tim Sale, de son vrai nom Timothy Sale, est né le 1er mai 1956 a Ithaca (Etat de New York) et a principalement grandi à Seattle. Il a toujours aimé les comics notamment Marvel pendant sa jeunesse et commença les études quelques années à la School of Art (Université de Washington) pour aller en 1976 à New York dans l’atelier de john Buscema et la School of Visual Arts.

Un peu déçu par cette expérience, il retourne à Seattle en abandonnant l’objectif de travailler dans le dessin et trouve du travail dans une épicerie. Il réalise quand même pendant cette époque quelques œuvres publiées par sa sœur Maggie avec le label Grey Archer Press.

Tim Sale 03  Tim Sale 04  Tim Sale 05

C’est en 1983 qu’il revient au comics en encrant Myth Adventures chez Warp Graphics, puis dessinateur/encreur/lettreur la série Thieves Worlds (de Starblaze Graphics) de 1985 à 1988. Il rencontre alors à la San Diego Comic-Con Matt Wagner, Diana Schutz et Barbara Randall qui lui présentent Jeph Loeb avec qui il fera de nombreux monuments du comics chez Marvel ou DC, généralement pour des histoires se déroulant dans le passé des héros.

C’est ensuite qu’il commence a travailler chez DC et commencera en 1991 par les Challengers de l’inconnu, sa première collaboration avec Jeph Loeb en 1991. On le verra alors sur The Amazon, Grendel ou Billi 99. Puis viennent tous les travaux avec Jeph Loeb chez DC avec notamment Batman (Hallowen, Un long Hallowen, Amère Victoire) et Superman (For all seasons)

Tim Sale 08Tim Sale 09

Il ira ensuite chez Marvel en commençant avec Jim Krueger sur Diablo (Excalibur #75) puis toujours avec Jeph Loeb sur Bishop (Uncanny X-Men Annuel 1994). Il enchaînera avec Wolverine/Gambit pour ensuite faire son oeuvre peut être majeure chez Marvel les Daredevil:Jaune, Spider-Man:Bleu, Hulk:Gris et Captain America:Blanc.

Tim Sale travaille également pour des série comme Heroes où il a même réalisé les peintures du dessinateur Isaac Mendez dans la première saison de la série. Etant daltonien, il ne s’occupait que du dessin, la colorisation par ordinateur étant confiée à une équipe de professionnels.

Tim Sale 07

Avis

Tim Sale est connu et reconnu, surtout avec son style bien à lui. Pour preuve, ses 5 Eisner Awards :

  • en 1998, meilleure série limitée avec Batman: The Long Halloween
  • en 1999, meilleure album réédité avec Batman: The Long Halloween
  • en 1999, meilleur dessinateur/encreur avec pour Superman for All Seasons et Grendel Black, White et Red #1
  • en 1999, meilleure histoire courte avec Grendel: Black, White et Red #1
  • en 2002, meilleur album réédité avec Batman : Dark Victory

Comme il le dit lui même, Tim Sale aime les artistes « qui arrivent à équilibrer un style direct et une approche plus graphique, comme Cooke, Mignola, Timm, Golden, Toth». Tim Sale ne recherche pas le réalisme, mais plutôt l’impact visuel. Comme il est daltonien, donc il compose ses image en noir et blanc pour des ajouts de couleurs ensuite.

Tim Sale 06

Il construit souvent ses pages de manière aérées avec peu de cases pour y inclure des dessins assez grands en utilisant des pleins, des déliés très appuyés afin de donner vie et charisme. Ses histoires étant aussi souvent basée dans le passé des héros, il donne également un aspect rétro à ses dessins.

Quand j’ai commencé les comics, j’avais du mal avec son style qui ne doit pas trop convenir à un débutant ou un enfant. par contre avec « l’expérience », on se laisse prendre par ce que veux faire passer le dessinateur et le dessin appuie alors énormément l’histoire et l’on comprends alors le pourquoi de son art.

Quelques oeuvres majeures

Colors

Tim Sale 10

Scénario : Jeoh Loeb

Dessin : Tim sale

Dernière édition : Marvel 100% (Daredevil Jaune 2003, Hulk Gris 2004, Spider-man Bleu 2006)

Mon avis : Les « color » de Tim Sale et Jeph Loeb font partie de la légende. Il y a Daredevil Jaune, Hulk Gris, Spider_man Bleu et le tandem avait commencé Captain America Blanc en 2008, mais nous n’avons eu que le numéro 0. Officiellement le sujet n’est toujours pas clôt. Les 3 ouvrages sont structurés de la même manière : le héros se remémore une femme qu’il a aimé dans le passé et lui parle indirectement : au travers d’un enregistrement (comme pour Spider-man) ou un psychologue (Doc Samson avec Bruce Baner). Chaque récit permet ainsi une belle évocation de l’amour de Gwen Stacy, Karen Page ou Betty Ross tout en retraçant les débuts des histoires des héros et de leur amour.

Les histoires sont ainsi très touchantes, surtout grâce au dessins de Tim Sale. D’un premier abord ces dessins peuvent rebuter. Mais, s’ils ne sont pas réaliste, les dessins transmettent magnifiquement les émotions et un style rétro parfait pour ces histoires. Histoires que je ne saurais que vous conseiller surtout celle de Spider-Man qui est ma préférée car l’amour de Peter pour Gwen et Mary-Jane est superbement retransmis. Cerise sur le gâteau : les néophytes peuvent y découvrir ces héros dans des histoires classiques et dans le passé et les habitués peuvent revoir leur héros sous un angle original, celui de leur premier amour.

Catwoman : A Rome

Tim Sale 11

Scénario : Jeoh Loeb Dessin : Tim sale Dernière édition : Panini DC Heros Catwoman A Rome (2006)

Mon avis : J’aurais pu vous parler des autres grands classiques coté DC comme les Batman Hallowen ou Superman For All Seasons, mais je préfère parler d’un autre ouvrage un peu moins connu et qui parle de Catwoman. On la retrouve à Rome avec Edward Nigma dans une histoire pleine d’énigmes (sans mauvais jeu de mot). Elle est là-bas au début justement pour trouver la réponse à une question non donnée au lecteur.  J’ai trouvé le scénario de cette histoire excellent.

On y trouve une Catwoman en doute sur sa relation avec Batman et qui ne comprend pas ce qui lui arrive à Rome alors qu’elle y croise du venin du Joker et est attaquée par l’arme cryogénique de Freeze et Cheetah. L’histoire tourne autour de ces questions avec des histoires d’amour et un Sphinx qui a un rôle comique que j’ai beaucoup aimé, tout du moins au début. Comme pour les Color, cette histoire est à conseiller aussi bien aux nouveaux lecteurs, car aucun besoin de connaître la continuité, mais aussi pour les anciens car la fin de l’histoire apporte beaucoup de profondeur au personnage de Catwoman. En tout cas la plus belle histoire que j’ai lu concernant ce personnage.

Bibliographie :

Total Eclipse #2 histoire de 10 pages « Anacromesh in the Meld » (Scénario Doug Moench, 1988, Eclipse)

The Amazon #1-3 (Scénario Steven T. Seagle, 1989, Comico)

Billi 99 (Scénario Sarah Byam, 1991, Dark Horse)

Challengers of the Unknows Vol2 #1 à 8 (Scénario Jeph Loeb, 1991, DC)

Batman: Legends of the Dark Knight #32 à 34 (Scénario James Robinson, 1992, DC)

Deathblow (Scénario Brandon Choi avec Jim Lee, 1993, Wildstorm)

Cable #23 (Scénario Jeph Loeb, 1993, Marvel)

Batman: Legends of the Dark Knight Halloween Special #1 (Scénario Jeph Loeb, 1993, DC)

Batman: Madness A Legends of the Dark Knight Halloween Special #1 (Scénario Jeph Loeb, 1994, DC)

Excalibur #75 2nde histoire (Scénario Jim Krueger, 1994, Marvel)

Uncanny X-Men Annuel 1994 2nde histoire (Scénario Jeph Loeb, 1994, Marvel)

Batman: Ghosts Legends of the Dark Knight Halloween Special #1 (Scénario Jeph Loeb, 1995, DC)

Age of Apocalypse: The Chosen Vol 1 #1 (Scénario Ronnie Lawler, autres dessinateurs, 1995, Marvel)

Wolverine/Gambit: Victims (Scénario Jeph Loeb, 1995, Marvel)

Batman: Haunted Knight (regroupe Batman:Legends of the Dark Knight Halloween Special #1 + Batman: Madness A Legends of the Dark Knight Halloween Special #1 + Batman: Ghosts Legends of the Dark Knight Halloween Special #1 vu ci dessus, 1996, DC)

Batman: The Long Halloween (Scénario Jeph Loeb, 1996-1997, DC)

Superman: For all seasons (Scénario Jeph Loeb, 1998, DC)

Grendel #20-23 (Scénario Matt Wagner, 1998, Dark horse)

Grendel : Black, White & Red #1 Histoire de 8 pages (Scénario Matt Wagner, 1998, Dark horse)

Grendel : Devil Child (Scénario Diana Schutz, 1999, Dark horse)

Vampirella: Rebirth #1 Histoire courte de 8 pages (Scénario Jeph Loeb,1999, Harris Comics)

Batman: Dark Victory (Scénario Jeph Loeb, 1999-2000, DC)

Batgirl #21 (Scénario Mike Carlin, 2001, DC)

Daredevil: Yellow (Scénario Jeph Loeb, 2001, Marvel)

Spider-Man: Blue (Scénario Jeph Loeb, 2002, Marvel)

Madman Picture Exhibition (Scénaristes & dessinateurs multiples, 2002, AAA Pop Comics)

Buffy the Vampire Slayer: Tales of the Slayers (partie Righteous) (Scénario Joss Whedon, 2002, Dark Horse)

Hulk: Gray (Scénario Jeph Loeb, 2003, Marvel)

Action Comics #800 (participe) (Scénario Joe Kelly, 2003, DC)

JSA: All Stars #2 back-up de 6 pages (Scénario Jeph Loeb, 2003, DC)

Catwoman: When in Rome (Scénario  Jeph Loeb, 2004, Marvel)

Matrix Vol2 « Farewell Performance » (Scénario Jim Krueger , 2004, Burlyman)

Solo #1 (Scénario Darwin Cooke, Tim Sale, Diana Schutz, Jeph Loeb, Brian Azzarello , 2004, DC)

Superman : Kryptonite (Scenario Darwyn Cooke, 2007, DC)

Superman Confidential (Scénario Darwin Cooke, 2007, DC)

Captain America: White #0 (Scenario Jeph Loeb, 2008, Marvel)

Luna park (Scenario Kevin Baker ,2009, Vertigo)

Hulk Vol 2 #23 (Scenario Jeph Loeb, autre dessinateurs, 2010, Marvel)

6 Comments

  1. Il y a quelques années les éditions Akiléos ont traduit son livre Tim Sale : Black and White qui mêle textes et illustrations de l’auteur qui revient sur son parcours, le métier d’artiste des comics…Enocre trouvable, cela s’adresse autant aux fans du dessinateur qu’à ceux qui s’intéressent à cette profession !

    • Ce bouquin à vraiment l’air sympa effectivement.

      Sinon j’attends une belle édition d’urban pour superman for all seasons.

      Un petit deluxe pour les marvel colors serait aussi bienvenue de la part de panini.

  2. Bonjour,
    Merci pour cet article que j’avais demandé, il est très intéressant.
    Pour ce qui est de Tim Sale : Black and White je l’ai feuilleté, il a l’air intéressant, mais je n’ai pas encore craqué.
    Bonne continuation.

    • Pas de souci, c’était fait exprès 😉
      Et n’hésitez pas si vous souhaitez en savoir plus sur un artiste, un personnage, un groupe, un titre ou tout autre chose. J’essaierais d’y repondre

Répondre à Stef Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.