Guide de lecture Comics VF : semaine du 1er mars 2016

Edito : bon vous commencez à connaître l’exercice : Sam désolé, mais Sam a sauté la plupart des ties ins à Secret Wars, parce que Sam pas plus intéressé que ça. Sam a déjà donné son avis en janvier et vous y renvoie. Sam s’excuse de nouveau mais ne fera donc pas de grand commentaire pour chaque revue. Vous pouvez donc reprendre le cours de vos vies…

Le grand défi de la semaine sera bien entendu de trouver du temps pour avaler tout ce qui sort. Et un banquier compréhensif. Et un(e) conjoint’e) très compréhensif devant toutes les bibliothèques que vous voulez acheter au lieu de payer des trucs frivoles comme le loyer ou la bouffe…Mais si chéri(e) j’ai absolument besoin d’une 18e bibliothèque, oh allez quoi !

Un début de mois marqué par pas mal de numéros 1. Chez Delcourt, l’éditeur relance la machine Spawn sous un nouveau titre même si c’est toujours la suite de la série historique avec une nouvelle équipe créative…qui va vite sauter.

Chez Panini, outre Secret Wars, Secret Wars et Secret Wars, on trouvera aussi quelques nouveautés, comme le retour d’Howard the Duck, de la réédition avec Annhilation Conquest mais aussi des fins, avec Superior Spider-Man qui arrive à son terme.

Chez Urban, l’offre kiosque reçoit un ravalement de façade, mais le fond est également chamboulé. Au delà des simples changements de dénominations, les segmentations par univers (Batman, Supie et Justice League) demeurent, mais l’éditeur profite d’une part à fond de la sortie du film Batman vs Superman et d’autre part de l’initiative DC You, petit  relaunch créatif mené par DC où tous les titres réguliers ont vu leur statut quo chamboulé…

Côté librairie, je sais que vous n’allez pas me croire, mais nous aurons du Batman et du Superman. Oui, je comprends le choc profond que vous ressentez, asseyez vous pour vous remettre (je n’ai personnellement pas encore repris le dessus face à une telle nouvelle qui remet en cause tant de valeurs profondément ancrées)

DELCOURT COMICS

SPAWN RENAISSANCE TOME 1

spawn-renaissance-01Date de sortie : 2 Mars 2016

Prix : 15,95€/

Scénario : Paul Jenkins

Dessin : Jonboy MEYERS

Sollicitation : Personne ne sait vraiment où est allé Al pendant cinq ans, mais c’est un autre homme. Plus sage, plus fort, et empli de tous les souvenirs d’une expérience qu’il a encore du mal à intégrer. Reclus dans un coin de New York où le crime règne, il a commencé à former de nouvelles alliances, à préparer sa défense et à tester ses nouveaux pouvoirs. Qui a-t-il bien pu énerver autant pendant son absence ?

Avis : même si je ne suis pas la série Spawn, ou du moins plus depuis longtemps, j’ai tout de même entendu parler de cette tentative de relance…assez vite avortée. En effet, Todd McFarlane après un long run sur le titre avait fait appel à Paul Jenkins pour tenter de rafraîchir un peu les choses.

Cependant apparemment soit Jenkins a changé d’avis, soit McFarlane n’a pas voulu au final laisser le contrôle du personnage au nouveau scénariste (qui avait déjà oeuvré sur la créature à la fin des années 90) si bien que le créateur de Spawn est bien vite revenu prendre la charge du scénario.

Du coup, je ne vois pas trop pourquoi Delcourt se fait XXX à ramener la numérotation au numéro 1, puisque c’est la même équipe créative qui va vite reprendre le bébé en main…En gros plus ça change plus c’est la même chose. En tout cas on peut se demander combien de temps Spawn pourra se passer de nouveaux auteurs…

Verdict : pour ceux qui suivent.

PANINI COMICS

STAR WARS 6

STAR WARS 6BDate de sortie : 1er MARS 2016

Prix :5,50 EUR, 96 pages

Épisodes : US Star Wars (2014)11-12, Darth Vader 11-12)

Sollicitation : Chewbacca s’emballe et l’affrontement sur Nar Shaddaa trouve une conclusion explosive ! Découvrez aussi la vérité sur Sana Solo ! Par Jason Aaron et Stuart Immonen. Et retrouvez les manipulations de Dark Vador et Aphra par Kieron Gillen et Salvador Larroca.

Avis : conclusion des arcs en cours dans les deux séries avant de plonger dans le crossover qui va les réunir dans les prochains numéros. Des conclusions de niveau différent, il faut bien l’admettre ! D’un côté sur Star Wars, Jason Aaron relève vraiment le niveau, après un début d’arc assez mollasson avec des histoires qui n’avançaient pas, le scénariste s’est réellement repris sur la seconde moitié de l’arc et ne se rate pas dans cette conclusion.

Il réunit ici ses deux intrigues, entre un Luke fait prisonnier et jeté dans une vraie arène de gladiateurs pour solliciter un emploi de  futur jedi mort  et Han et Leia pourchassés par l’Empire. Tout cela pour un final …explosif, ou le plaisir de lecture est réel pratiquement à chaque page. Et ce grâce à la fois au travail de Aaron au scénario mais aussi de Stuart Immonen qui magnifie chaque page. On sent que l’artiste a pris un vrai plaisir sur ces épisodes…ce qui rend d’autant plus dommage son départ. Malheureusement, le numéro 12 US marque son dernier épisode sur le titre, l’artiste ayant accepté de bosser sur un creator owned avec Millar (on le retient celui-là !). Donc mon conseil est simple : profitez en tant que ça dure !

Sur Darth Vader, il n’y a pas le sentiment de montée en puissance que l’on a sur Star Wars, comme l’indique la sollicitation, on en est encore aux phases de manigances du personnage mis sous surveillance par l’Empereur. Kieron Gillen met surtout en place des choses qui payeront plus tard, du moins j’en ai le sentiment et prépare ici le crossover Vader Down qui va bien occuper la franchise dans les prochains mois.

Tout cela reste de qualité, mais est moins explosif que Star Wars…du moins pour l’instant. Le ratio d’action de Vader Down va quelque peu bouleverser les choses.

Verdict : à lire.

SECRET WARS 3

SECRET WARS 3Date de sortie : 1er MARS 2016

Prix : 4,50 EUR, 64 pages

Épisodes : US Secret Wars 5-6

Sollicitation :Les héros sont éparpillés tandis que le règne du Dieu du Battleworld semble montrer des signes de faiblesse. La traque aux rescapés du Multivers a commencé ! Avec deux chapitres de la magnifique saga signée Jonathan Hickman et Esad Ribic.

Avis : avec ces épisodes nous arrivons au milieu du crossover Marvel qui prend ici une pause inattendue. A la première lecture, je dois dire que j’avais été assez déçu par ces épisodes qui marquent un temps mort dans le déroulement du récit relativement surprenant alors que celui-ci promettait au contraire de s’emballer après l’épisode 4.

Avec le recul, je commence à me demander si au final, Hickman n’a pas fait le bon choix narratif ici, de prendre le temps d’une respiration pour bien montrer comment les propres actions de Doom dans l’épisode précédent ont déclenché lentement mais sûrement toute une série de réactions en chaîne tant chez ses alliés, voire dans sa propre famille, que chez ses ennemis qui créent des fractures un peu partout dans son règne à priori sans faille.

Je pense cependant que cela ressortira mieux en TPB, lorsque l’on pourra lire l’ensemble du crossover d’une traite qui démontrera que cette petite pause était nécessaire avant la remontée en puissance dans les épisodes suivants qui mènent à la conclusion.  Encore une fois des épisodes solides, en deçà des précédents, mais tout de même importants pour la suite.

Verdict : à lire

SECRET WARS : AVENGERS 3

AVENGERS 3Date de sortie : 1er MARS 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes : A-Force 3, Thors 3, Armor Wars 3, Future Imperfect 3

Sollicitation :Qui a infecté Technopolis ? Tony Stark s’apprête à le découvrir… Qui a tué Jane Foster ? Ultimate Thor mène l’enquête… Où est passée Miss Hulk ? Et est-ce que la Chose acceptera de sceller un pacte avec le diabolique Maestro ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

SECRET WARS : BATTLEWORLD 3

BATTLEWORLD 3Date de sortie : 1er MARS 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes : US Secret Wars : Battleworld 3 (I), Weirdworld 3, Where Monsters Dwell (2015) 3, Runaways (2015) 3, Master of Kung-Fu (2015) 3

Sollicitation :Le pauvre Karl Kaufmann doit affronter une tribu d’Amazones, tandis que Shang-Chi et ses nouveaux élèves s’apprêtent contre-attaquer pour mettre à mal le règne de Zheng Zu. Et si la lutte continue pour Arkon et son nouvel allié, les Fugitifs sont, quant à eux… toujours en fuite !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

SECRET WARS : CIVIL WAR 3

CIVIL WAR 3Date de sortie : 1er MARS 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes : US Civil War (2015) 3, 1872 3, Hail Hydra 3, Planet Hulk 2

Sollicitation :Après les terribles événements du précédent numéros que va t-il se passer pour Red Wolf ? La situation semble hors de tout contrôle dans Civil War. Avec aussi les nouveaux épisodes de Hail Hydra et Planet Hulk. Par Charles Soule, GerryDuggan, Leinil Yu, Rick Remender et les autres.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

SECRET WARS : DEADPOOL 3

DEADPOOL 3Date de sortie : 1er MARS 2016

Prix : 4,90 EUR, 96 pages

Épisodes : Deadpool’s Secret Secret Wars 3, Mrs Deadpool & the Howling Commandos 3, Giant-Size Little Marvel AvX 3, MODOK Assassin 3

Sollicitation :Maintenant qu’il est soigné, que fera Deadpool dans les premières Guerres Secrètes ? Pendant ce temps, sa femme Shiklah continue de comploter contre Dracula, alors que le Corps des Thor s’apprête à intervenir ! Plus de nouvelles disputes entre les bébés X et A, et M.O.D.O.K. tente de s’entendre avec Angela !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

SECRET WARS : LES GARDIENS DE LA GALAXIE 3

LES GARDIENS DE LA GALAXIE 3Date de sortie : 1er MARS 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes : US Guardians of Knowhere 3, Korvac Saga 3, Infinity Gauntlet 3, Star-Lord and Kitty Pryde 1

Sollicitation :Yotat, l’ennemi des Gardiens, paraît indestructible, tout comme le monstre qui a surgi dans la Ville et pulvérisé Starhawk ! Angela poursuit sa mission dans l’Angleterre de l’an 1602. Et la famille qui a intégré le Nova Corps ne sait pas encore qu’elle va devoir affronter Thanos !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

SECRET WARS : MARVEL ZOMBIES 3

MARVEL ZOMBIES 3Date de sortie : 1er MARS 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes : US Marvel Zombies 3,Ghost Racers 3, Red Skull 1, Siege 2

Sollicitation :L’alliance entre les zombies et les Ultron pourrait condamner le Bouclier et par là même tout Battleworld ! Abigail Brand, Kang, Wonder Man, la Torche, la Vision, Henry Pym et Elsa Bloodstone pourront-ils empêcher cela ? Plus un autre épisode de Ghost Racers !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

SECRET WARS : OLD MAN LOGAN 3

OLD MAN LOGAN 3Date de sortie : 1er MARS 2016

Prix : 4,90 EUR, 96 pages

Épisodes : US Old Man Logan 3, X-tinction Agenda 3, E is for Extinction 3, Years of Future Past 2

Sollicitation :Old Man Logan aux prises avec… Apocalypse ! À Génosha, les X-Men déclarent la guerre à leurs anciens amis, Havok et Félina ! Les X-Men survivants résistent ou tombent face aux Sentinelles ! Quant aux « anciens » X-Men, ils doivent en découdre avec… une armée de Fauves !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

SECRET WARS : SPIDER-MAN 3

SPIDER-MAN 3Date de sortie : 1er MARS 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes : Amazing Spider-Man : Renew your vows 3, Secret Wars 2099 3, Spider-Island 3 (I), Spider-Island 2 (II),Spider-Verse 3

Sollicitation :Spider-Man doit affronter les Sinister Six, et il en est de même pour Spider-Gwen et ses Web Warriors ! Et tandis que l’Agent Venom et son équipe se battent contre la Reine-Araignée, les Avengers 2099 vont avoir affaire aux Défenseurs 2099 ! Et puis, bien sûr, “Mayday” Parker, devenue Spider-Woman.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

SECRET WARS : ULTIMATE END 3

ULTIMATE END 3Date de sortie : 1er MARS 2016

Prix : 4,90 EUR, 96 pages

Épisodes : US Ultimate End 3, Inhumans : Attilan Rising 3, Squadron Sinister 3, Captain Marvel and the Carol Corps 3

Sollicitation :Les héros de l’univers Marvel et ceux de l’univers Ultimate s’affrontent… c’est la folie générale ! Carol Danvers s’obstine à démêler le vrai du faux à propos de Battleworld, tandis que les Inhumains de Médusa attaquent les rebelles! Et bien sûr, Nighthawk continue à comploter pour renverser Hyperion…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

SECRET WARS : X-MEN 3

X-MEN 3Date de sortie : 1er MARS 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes : US Age of Apocalypse (2015) 3, House of M (2015) 3, X-Men (’92) 3, Inferno 2

Sollicitation :Apocalypse passe à l’action sous l’impulsion de Nicieza et Coello. Les X-Men de 1992 sont toujours sous l’emprise de Cassandra Nova… la faute à Sims, Bowers et Koblish. Poussée par Hopeless et Garrón, la Reine Démon sème le chaos dans un Manhattan déjà dévasté par les limbes. Et Magnéto voit son royaume s’écrouler… ainsi en ont décidé Hopeless, Bunn et Failla !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

100% MARVEL : HOWARD THE DUCK 1

HOWARD LE CANARD 1Date de sortie : 2 MARS 2016

Prix :13,00 EUR,112 pages,

Épisodes :  US Howard the Duck (2015) 1-5, inédits

Scénario : Chip Zdarsky

Dessin : Joe Quinones

Sollicitation :La Terre n’est pas l’environnement le plus approprié pour un canard, aussi Howard doit-il décupler d’efforts pour s’adapter. La première règle pour survivre chez les humains est de travailler, sauf que trouver un emploi quand on a des plumes et un bec n’est pas tâche aisée. Ceci dit, dans l’univers Marvel, un palmipède peut faire un très bon détective. Après tout, il y a bien un raton laveur super-héros !

Avis : non ce n’est pas une blague, Howard the Duck revient faire un tour du côté de chez Marvel, avec une nouvelle équipe créative. Le titre qui survivra d’ailleurs à Secret Wars (mais aura droit du coup à un relaunch au bout de 5 épisodes) s’inscrit dans la politique, à mon avis sage, de Marvel de diversification de son offre.

Depuis 2 – 3  ans l’éditeur essaye de faire son possible de pour ne pas simplement sortir que du super-héros, mais tente d’explorer d’autre genres. Oh, ne vous inquiétez pas, il y a aura toujours de la place pour une 18e série Avengers, une 14e série Gardians of the Galaxy, ou encore une autre série sur “n’importe quel personnage qui est révélé comme un inhumain et on lui donne sa série. Mais si si on vous assure que il/elle a toujours été un(e) inhumain(e), mais puisqu’on vous le dit !!!”, mais il s’agit pour l’éditeur de faire un peu autre chose à côté.

Pour l’occasion c’est le dessinateur de Sex Criminals qui reprend le scénario. Je ne saurai vous en dire plus puisque…ben en fait le titre ne m’intéresse pas vraiment…

Verdict : pour ceux que ça intéresse.

MARVEL NOW : SUPERIOR SPIDER-MAN 6

SUPERIOR SPIDER-MAN 6Date de sortie : 2 MARS 2016

Prix :18,00 EUR, 168 pages,

Épisodes : US Superior Spider-Man 27-31 et Annual 2, publiés précédemment dans les revues SPIDER-MAN (V4) 16-18

Scénario :Dan Slott, Christos Gage,

Dessin :Giuseppe Camuncoli

Sollicitation :Le soi-disant Spider-Man supérieur a échoué. Le Bouffon Vert a pris le contrôle de la pègre de New York, mais peut-être pas pour très longtemps, car Otto Octavius s’est fait un devoir de l’abattre. Prêts pour la plus grande bataille du Docteur Octopus ?

Avis : conclusion de la série Superior Spider-Man où Dan Slott s’échine à ranger les jouets et surtout à ramener le diable dans sa boîte ! au programme donc, le scénariste doit ici gérer les deux éléments les plus importants qu’il a mis en place dans son titre :

  • l’affrontement avec le Bouffon vert et son armée. La construction de cette intrigue constitue sans doute une des nombreuses réussites du titre en redonnant notamment une vraie dangerosité au personnage alors qu’il complote dans l’ombre et surtout agrège au fil des épisodes tous les ennemis que le Superior Spider-Man s’est fait au cours de la plupart de ses affrontements. C’est personnellement une des sous intrigues que j’ai préféré, comme une ombre qui planait en permanence sur la série.

    D’où sans doute une certaine déception de ma part à la lecture de la résolution de cette intrigue. Voilà une histoire qui a monté en puissance pendant 30 épisodes et qui au final est résolue de manière un peu trop facile à mon goût…D’autant plus que Slott essaye d’introduire quelques twists au cours de l’affrontement final, notamment l’identité du Bouffon vert, qui tombent complètement à plat. Bref, à la fin on a un peu l’impression d’un pétard mouillé.
  • le retour de Peter Parker bien entendu (oui, je sais gros spoil de la mort qui tue tout votre intérêt non seulement pour Spider-Man mais pour les comics en général. Vous pouvez claquer la porte en maudissant mon nom et ma lignée sur 150 générations). Et là aussi, on ne peut pas dire que la gestion de cette intrigue soit un travail d’orfèvre et ce alors que Slott a fait monté la sauce au fil des épisodes. Ce n’est pas d’une clarté étincelante et là aussi, décidément, on a une certaine impression de facilité dans la manière dont le scénariste amène les choses…

On sentait donc déjà une certaine baisse de régime dans le dernier tome, qui se confirme ici. Ce n’est pas un mauvais tome, mais Slott nous avait habitué à mieux, notamment au début de la série, avec une fin non pas précipitée mais en deçà des attentes au vu de tout ce que la série avait amené.

Verdict : à lire tout de même.

MARVEL NOW : NOVA 3

NOVA 3Date de sortie : 2 MARS 2016

Prix :17,50 EUR,152 pages,

Épisodes : US Nova (2013) 10(II-III),11-16, publiés précédemment dans les revues IRON MAN (V3) 12, 15-16 et LES GARDIENS DE LA GALAXIE 1-3)

Scénario :Gerry Duggan,

Dessin : Paco Medina, David Baldeon

Sollicitation :Sur la piste des membres disparus du Nova corps, Nova parvient à sauver la vie de certains de ses nouveaux amis. Mais tandis que Sam enquête sur la disparition de son père, il se fait un nouvel ennemi. Comme si cela ne suffisait pas, Beta Ray Bill arrive sur Terre avec la volonté d’en découdre.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. A noter que c’est à partir de ce tome que Gerry Duggan reprend le titre. Il me semble qu’il a surtout réussi à stabiliser le titre après plusieurs changements successifs rapides d’équipes créatives.

De fait, il est pour le moment le scénariste qui a le plus écrit le nouveau Nova : Sam Alexander. J’aurais du mal à vous donner un avis sur le fond de la série, étant donné que je n’ai pas dépassé l’épisode 5…oui je suis parti avec Loeb et McGuiness…

Verdict : pour ceux qui suivent.

MARVEL NOW : AVENGERS 6

AVENGERS 6Date de sortie : 2 MARS 2016

Prix :17,50 EUR,152 pages,

Épisodes :  US Avengers (2013) 29-34, publiés précédemment dans les revues AVENGERS (V4) 18-21

Scénario :Jonathan Hickman,

Dessin : Leinil Yu

Sollicitation :Tandis que les Avengers font face aux Avengers, la gemme du temps réapparaît et emporte les plus grands héros de la Terre à travers les époques. Entre passé et futur, ils doivent multiplier leurs efforts pour tenter de sauver ce qu’il reste de leur équipe.

Avis : suite de la réédition du run de Jonathan Hickman et dernier sous cette forme. En effet pour la suite et le lancement de l’ère Time runs out, Panini a décidé de relancer le titre au numéro 1, parce qu’ils veulent vendre…oui autant le directe manière directe et sans ambages, cela n’a qu’une visée purement commerciale et n’a guère de sens puisqu’il s’agit toujours d’épisodes d’Avengers et New Avengers…Je suppose que cela facilitera la présentation rapprochée de ces épisodes, puisque les intrigues des  épisodes suivants des deux séries sont particulièrement liées.

Pour ce tome et sur le fond, ce volume présente techniquement les épisodes ties ins au crossover Original Sin. Je précise le “techniquement”, puisque Hickman s’en sert essentiellement de déclencheur pour d’une part lancer le début du grand conflit entre Captain America et Iron man qui va agiter les titres Avengers jusqu’à Secret Wars et d’autre part sert à lancer une saga sans aucun lien avec Original Sin, alors que différents membres des Avengers sont transformés en balles de flippers et sont projetés de manière relativement brutale à travers plusieurs époques, toujours plus loin dans le futur.

A titre personnel, comme je l’ai déjà indiqué, j’ai souvent eu beaucoup de mal avec le run de Hickman sur les Avengers, et ce alors que son travail sur New Avengers était dans le même temps souvent excellent…Mais cet arc, il est vrai assez long, a marqué un certain réveil du titre, avec une intrigue vraiment intéressante, à la fois très intégrée dans l’énorme récit mis en place par Hickman, mais aussi très emprunt de l’histoire des Avengers tout en montrant des versions de l’avenir réellement fascinantes.

Enfin, la dimension humaine du récit est pour une fois bien affirmée grâce notamment à une réelle maîtrise du personnage de Captain America par le scénariste. On peut ne pas être d’accord avec lui, mais Hickman met en lumière  les fondements des croyances personnelles de son personnage de manière particulièrement réussie. Donc, un tome pour une fois que je recommande chaudement.

Verdict : à lire.

MARVEL GOLD : LA CROISADE DE L’INFINI

LA CROISADE DE L'INFINIDate de sortie : 2 MARS 2016

Prix :17,50 EUR,256 pages,

Épisodes : US The Infinity Crusade 1-6, publiés précédemment dans CROISADE COSMIQUE 1-3 et dans le BEST OF : LA CROISADE DE L’INFINI

Scénario :Jim Starlin,

Dessin :Ron Lim

Sollicitation :Après Le Gant de l’Infini et La Guerre de l’Infini, découvrez la fin de la trilogie de Jim Starlin et Ron Lim. La Déesse a éradiqué le crime sur la Terre et a apporté la paix dans l’univers. Captain America et Spider-Man sont à ses côtés. Face à eux, s’érigent des individus peu recommandables tels que Thanos et Mephisto. Nos héros ont-ils choisi le bon camp ?

Avis : techniquement fin de la trilogie Infinity de Jim Starlin…que l’auteur a j’ai l’impression transformé en série infinie, puisqu’il ne cesse de revenir dessus ces derniers temps…Bon je vais tout de même me pencher sur ce 3e volet que je n’ai jamais lu, les deux premiers étant très bons…

Verdict  : à lire

MARVEL SELECT : ANNIHILATION CONQUEST 1

ANNIHILATION CONQUEST 1Date de sortie : 2 MARS 2016

Prix :17,50 EUR, 288 pages,

Épisodes : Annihilation Conquest Prologue 1, Annihilation Conquest : Quasar 1-4 et Annihilation Conquest : Star-Lord 1-4, publiés précédemment dans les revues MARVEL UNIVERSE (V1) 8 et 10 et l’album MARVEL DELUXE : ANNIHILATION CONQUEST 1

Scénario :Keith Giffen, Dan Abnett, Andy Lanning,

Dessin :Timothy Green, Sean Chen, Mike Perkins

Sollicitation : Alors que les Krees sont encore sous le choc de la guerre contre Annihilus, leur planète mère Hala, est envahie. Star-Lord, le nouveau Quasar, Dragon-Lune, Nova et Gamora viennent leur porter secours.

Avis : nouvelle réédition de la grosse saga cosmique qui a secoué cette partie de l’univers Marvel après le choc Annihilation. Une saga de nouveau importante pour plusieurs raisons, la première est bien entendu la montée en puissance du duo Abnett & Lanning. Bien que la saga ait été lancé par Keith Giffen, déjà maître d’oeuvre d’Annihilation, il a assez vite passé la main aux deux auteurs et cela a marqué un certain changement de ton sur cette partie de l’univers Marvel qui s’est clairement ressenti sur les séries ties ins comme Nova qui va être grandement affecté par ce crossover.

Ensuite, la seconde grosse répercussion est sans conteste le retour des Gardians of the Galaxy à la suite du crossover sous une nouvelle forme et avec une nouvelle composition d’équipe, avec notamment une grosse mise en avant de Star Lord, qui jusque là était un personnage de 8e zone presque complètement oublié. De manière générale, l’équipe qui sort des cendres de Conquest sera celle qui inspirera le film…

Par contre faites attention aux origines du personnage de Star Lord présentées dans ce tome. Le personnage a en effet subi nombre de retcons ces dernières années, notamment pour faire en sorte que la version comics, soit la plus proche possible de celle du film que ce soit visuellement, en termes d’origine ou tout simplement de caractère.

Ainsi c’est la raison pour laquelle en quelques années nous sommes passés d’un personnage  assez ambigu, aux méthodes pas toujours claires, mais réel stratège, au personnage un peu bouffon, assez léger, actuel… Je ne sais pas trop si on y a gagné…

Dans l’ensemble, la saga reste excellente, réellement palpitante par moment avec notamment une révélation sur l’identité du responsable de cette attaque assez …savoureuse !

Verdict : à lire.

BEST OF FUSION COMICS : SUNSTONE 2

SUNSTONE 2Date de sortie : 2 MARS 2016

Prix :14,95 EUR,128 pages,

Épisodes : US Sunstone OGN 2, inédit

Scénario : Stjepan Sejic

Dessin : Stjepan Sejic

Sollicitation :Ally et Lisa se complètent à merveille : l’une est dominatrice, l’autre est soumise. Sur le plan sexuel leur relation est parfaite,mais tel le sable dans l’engrenage, l’amour vient s’immiscer dans cette liaison charnelle.

Avis : comme pour le premier tome, je reste très surpris que Panini ait pris le risque de publier un titre comme Sunstone qui s’éloigne assez allègrement du reste de leur production, mais je suis ravi qu’il l’ait fait et d’autant plus qu’ils continuent avec la sortie de ce second tome.

Pour ceux qui ne seraient pas au courant, car ils ne suivent pas mes guides VO (ce que je prends pour une insulte personnelle, bien évidemment, donc merci de vous auto-flageller en réparation), j’ai une tendance absolument pas cachée à soutenir tout ce que produit l’artiste Stjepan Sejic. Auteur multi-facettes, bien connu pour son long run aux côtés de Ron marz sur Witchblade au style graphique reconnaissable entre mille.

Un style qu’il a décidé de retravailler il y a quelques années, ce qu’il a amené à se réinventer, en lançant presque par hasard et comme un pur défouloir créatif le titre Sunstone alors qu’il traversait une mauvaise passe où il remettait un peu ses choix de carrière  en question. Le succès a été aussi surprenant que rapide, le poussant à reprendre l’ensemble de la série sous la forme de ces TPB. Nous avons droit à la suite cette semaine, qui je vous l’annonce tout de suite demeure excellente et très chaudement recommandé par votre serviteur (travailleur non forçonné).

Après la découverte dans le premier tome, nos deux héroïnes commencent à en apprendre un peu plus l’une sur l’autre. Pour ce tome c’est surtout la vie d’Ally qui va passer au microscope. Notre dominatrice préférée a eu quelques expériences malheureuses par le passé qui l’ont marqué, et nous allons explorer tout cela dans ces pages.

Un tome toujours très bien mené, à l’humour toujours très présent, superbement illustré, mais qui ne néglige en rien l’émotion, alors que Sejic nous plonge autant dans la vie de ses héroïnes que dans le monde très particulier du SM.

Verdict : à posséder

URBAN COMICS

Edito (bis parce que quand y en a plus, y en a encore) : cette semaine, donc Urban remanie sa ligne de titres kiosque pour profiter à fond de la sortie du film Batman vs Superman et en même temps pour caser les épisodes DC You qui ouvre une nouvelle ère pour les titres DC. ….Une ère très courte puisque DC est en train de remettre tous les jouets en place aux USA et que toutes les intrigues ouvertes à partir de ces épisodes (en général le numéro 41 US) vont s’achever aux alentours du numéro 50 (US là encore), soit moins d’un an.

Pourquoi un tel retour en arrière ? tout simplement parce que si il y avait de bonnes intentions dans ce mini relaunch créatif, où DC autorisait ses auteurs à prendre de gros risques pour secouer le statut quo de leurs séries, le résultat n’a guère séduit les lecteurs, et le DC You a commercialement viré à la débandade en rase campagne pour la maison d’édition.

De fait au cours de l’année 2015, l’éditeur a frôlé l’incident industriel avec des pertes relativement importantes de part de marché, notamment par rapport à Marvel qui entre Secret Wars et son million de ties ins et son relaunch a un peu tout écrasé…Est-ce que cela est mérité  ? j’aurais tendance à dire oui, car de nombreuses franchises ont un peu sombré (ou continuer de sombrer) avec le DC You, comme Superman, WW, ou encore Green Lantern et assez peu ont su tirer leur épingle du jeu, comme Batman, Green Arrow ou encore la Justice League.

Bref, ne vous attachez pas trop aux changements introduits ici, parce que la marche arrière toute a déjà été enclenché par DC…

BATMAN UNIVERS 1

BATMAN Univers # 1Date de sortie : 4 MARS 2016

Prix : 5,6€/

Épisodes : BATMAN #41, ROBIN: SON OF BATMAN #1, DETECTIVE COMICS #41, BATGIRL #41, GRAYSON #9, ainsi que toutes les SNEAK PEEK des séries

Sollicitation : NOUVEAU MAGAZINE ! Un nouveau Batman entre en scène !

Scott SNYDER et Greg CAPULLO ouvrent une nouvelle ère pour Gotham avec l’arrivée d’un Chevalier Noir totalement différent ! Les hommes de Bullock s’acclimatent à ce nouveau venu, par Francis MANAPUL, Brian BUCCELLATO et Fernando BLANCO ! Dans une toute nouvelle série, Damian Wayne parcourt le monde à la recherche de ses racines, par Patrick GLEASON ! Une nouvelle ennemie électrique pour Batgirl, par Cameron STEWART, Brenden FLETCHER et Babs TARR ! Et la Matrone prend les rênes de Spyral, l’organisation où enquête Dick Grayson, par Tim SEELEY, Tom KING et Mikel JANIN !

Avis : de tous les changements/bouleversements introduits par le DC You, peu ont été au final aussi controversés que ceux appliqués à la franchise Batman ! Après l’arc Endgame qui a sérieusement bouleversé le statut quo, Snyder enchaîne et assume les conséquences en introduisant un nouveau Batman…relativement éloigné des sentiers battus !

Nous avions en effet déjà eu à plusieurs reprises le coup du “Bruce Wayne ne peut plus porter le costume pour X raison, il lui faut un remplaçant” avec Dick Grayson (2 fois) ou Jean Paul Valley (Azrael). Comme à chaque fois, le but de cette intrigue est avant tout de s’interroger sur la nature profonde du personnage de Batman + redécouvrir que décidément personne n’est aussi bon que Bruce Wayne dans le rôle..même si Dick remplissait bien la place à chaque fois (oui je suis conscient du jeu de mot, roohhh grandissez un peu ! mais euhhhh, là le jeu de mot est involontaire, le coup est parti tout seul…mais c’est pas vrai à la fin !!!).

Cette fois, cependant l’angle d’attaque est réellement original ! comme le montre la couverture, avec ce bat/robot/bunny (les oreilles de lapin) ! Et le plus amusant dans tout ça…est que Snyder et Capullo assument complètement le côté un peu absurde du personnage qu’ils introduisent, aussi éloigné de Batman que possible et passablement saugrenu quand on connaît l’identité de celui qui va porter le costume.

Ne vous inquiétez donc pas si vous êtes dubitatif au moment de la lecture : c’est normal, c’est même presque prévu ! et c’est sans doute ce qui fait que de manière étonnante : ben ça marche ! oh ne vous inquiétez pas, il n’est pas ici vraiment question d’adhérer à ce nouveau Batman, car nous savons dés le départ que Bruce Wayne va finir par reprendre le collier. Non ce qui fait que cela fonctionne est que l’exécution est réellement très réussie.

Snyder, à partir de son pitch passablement casse gueule, tisse un récit riche, très bien mené, avec apparition d’une nouvelle menace et dans le fond une vraie réflexion de nouveau sur ce que symbolise Batman.

J’ai pu noter relativement souvent que toute l’intrigue de Snyder, qui il est vrai est de nouveau assez longue, a souvent divisé et a attiré les critiques, notamment chez les autres chroniqueurs de Comixity, mais à titre personnel, j’ai adoré de bout en bout. Et j’en suis le premier surpris ! je pensais détester cette version que l’on peut juger ridicule, mais le talent des auteurs et l’histoire m’ont totalement séduit et je suis rentré dedans sans réserve ! et je vous incite fortement à faire pareil ! vous avez vos ordres soldats !!!

Bien évidemment ce bouleversement affecte l’ensemble des titres de la Bat-family :

  • Detective Comics qui va beaucoup s’attarder sur les rapports entre la police et ce nouveau Batman qui n’est pas un inconnu. Je n’avais pas du tout apprécié le travail de Buccelatto et Manapul sur les précédents épisodes de Detective Comics si bien que j’avais assez vite lâché le titre après leur arrivée, mais ils s’en tirent ici beaucoup mieux avec un récit plus urbain, plus…ben plus porté sur l’aspect justement détective de Batman…Et puis argument massue : les auteurs ramènent un de mes personnages favoris de la police de Gotham…Je ne vous spoile rien, mais ce retour était attendu de longue date !
  • Damian qui gagne sa série solo avec Robin son of Batman, qui voit aussi Patrick Gleason, artiste de longue date de Batman & Robin, prendre ses aises en tant que dessinateur ET scénariste. Et vous savez quoi ? ben c’est aussi très bien. Mais si, mais si !!! Gleason trouve un pitch vraiment adapté au personnage, dont il maîtrise bien la personnalité et livre un récit bien punchy qui tâche de faire évoluer Damian. Un titre assez réussi et plein d’énergie.

Verdict : à lire.

JUSTICE LEAGUE UNIVERS 1

Justice League Univers #1Date de sortie : 4 MARS 2016

Prix : 5,6€/

Épisodes : JUSTICE LEAGUE #41, FLASH #41, GREEN ARROW #41 et WONDER WOMAN #41, ainsi que toutes les SNEAK PEEK des séries

Sollicitation : NOUVEAU MAGAZINE ! La « Guerre de Darkseid » débute ! par Geoff JOHNS et Jason FABOK !

L’Anti-Monitor affronte le seigneur d’Apokolips dans un récit plapitant où la Ligue de Justice se découvre de nouveaux alliés et adversaires ! Le Professeur Zoom fait une entrée fracassante dans la vie de Flash, par Robert VENDITTI, Van JENSEN et Brett BOOTH ! Une nouvelle équipe artistique embarque Green Arrow dans des aventures plus sombres alors qu’Oliver revient à Seattle, par Ben PERCY et Patrick ZIRCHER ! Et Wonder Woman arbore un nouveau look, alors que son rôle de Déesse de la Guerre suscite la convoitise, par Meredith et David FINCH !

Avis : de manière assez ironique, Urban utilise un visuel de la ligue de Bryan Hitch…mais ne publie pas ici le Justice League of America de l’auteur ! un comble pour un mag nommé Justice League Univers, qui ne publie qu’un titre de la ligue…

Mais quel titre !!! car oui, je vous l’annonce sans réserve la saga qui démarre ici est sans aucun doute une merveille absolue !!! On se lamentait du déclin créatif connu par Geoff Johns depuis quelques années et bien il semblerait que le fait d’avoir réduit sa charge de travail à un seul titre (plus ses obligations TV et ciné) lui ait fait un bien fou.

Avec la Darkseid Saga qui débute ici avec un épisode double , nous retrouvons du grand, du très très grand Geoff Johns digne de la grande époque Green Lantern ou JSA. Nous voyons ainsi le scénariste insuffler un souffle épique inédit  au titre depuis le début du New 52 avec une saga qui est tellement énorme que l’on se demande comment DC s’est retenu d’en faire un crossover avec 8 millions de ties ins.

Au programme donc : Darkseid Vs l’Anti-Monitor avec la League au milieu qui essaye de sauver ce qu’elle peut alors que ces deux forces cosmiques vont se rentrer dans le lard de manière relativement sauvage et sans la moindre retenue !

Vous allez pouvoir constater que Johns va faire patiemment monter en puissance son intrigue, l’agrémenter de twists tout simplement énormes !!! de scènes chocs sans pareil pour nous donner l’un des comics-books les plus palpitants de l’année 2015/2016 ! du bon gros comic-book de super-héros bien énorme et décomplexé  comme on aime !!! Le tout est signé par un Jason Fabok tout simplement hallucinant !!! le monsieur qui était dans l’ombre de David Finch il y a encore quelques années, enterre son ancien maître ! il livre des pages ahurissantes et tout simplement incroyables.

Bref Darkseid War : la saga à ne pas manquer !!!

L’autre série à surveiller est sans doute le Green Arrow de Benjamin Percy et Patrick Zircher. Voilà un titre à la destinée bien étrange : massacrée lors du New 52, puis sauvée par Jeff Lemire et Andrea Sorrentino puis de nouveau massacrée pour se rapprocher au forceps de la série TV Arrow qui change au bout de quelques épisodes de nouveau de direction pour essayer de faire un peu un mix de tout cela mais avec de toutes nouvelles histoires.

Percy va en effet faire assez peu appel à la continuité de la série, donc si vous êtes un nouveau lecteur c’est parfait pour vous, et va tâcher d’introduire de nouveaux concepts dans le titre, de diversifier un peu les menaces tout en ne reniant par certains héritages, notamment celui de Jeff Lemire. Tout n’est pas parfait, avec des conclusions d’intrigues parfois un peu abrupts, mais il y a vraiment de l’idée et ce run fait clairement remonter le niveau d’un titre un peu à la dérive.

Pour le reste, sur WW les changements sont cosmétiques. Les Finch continuent dans la même voie qu’auparavant. Quant à Flash, désolé, mais cela reste chiantissime au possible.

Verdict : à posséder !

SUPERMAN UNIVERS 1

Superman Univers #1Date de sortie : 4 MARS 2016

Prix : 5,6€/

Épisodes : SUPERMAN #41, ACTION COMICS #41, BIZARRO #1, SUPERMAN & WONDER WOMAN #18 et BATMAN/SUPERMAN #21, ainsi que toutes les SNEAK PEEK des séries

Sollicitation : NOUVEAU MAGAZINE ! La saga « TRUTH » débute !

Greg PAK, Aaron KUDER, Ardian SYAF, Gene Luen YANG, John ROMITA Jr, Peter TOMASI et Doug MAHNKE entraînent un Superman moins puissant mais toujours aussi courageux dans une nouvelle étape de sa carrière alors que son identité secrete est révélée au monde entier! En bonus, la mini-série délirante BIZARRO, par Heath CORSON et Gustavo DUARTE !

Avis : l’une des critiques qui revient le plus souvent concernant le personnage de Superman est sans conteste son côté trop figé, ou simplement le fait que DC ressorte en permanence les mêmes histoires autour du personnage (allez hop, on ressort Brainiac, Doomsday, ou n’importe qui d’autre…). Bref, que cela ne bouge pas vraiment sur le fond.

DC et les auteurs semblent l’avoir bien entendu puisque l’arc Truth va sérieusement venir chahuter le statut quo du kryptonien peu mis en cause ces dernières années. Comme l’indique, la sollicitation, en effet l’identité secrète de Superman se retrouve exposée sur la place publique au moment où celui-ci se retrouve sérieusement diminué…Du coup, le monde entier se retourne contre lui au moment où il est presque incapable de se défendre.

Le  pitch est plus qu’ambitieux mais a déjà démontré qu’il fonctionnait à merveille avec d’autres personnages (notamment Daredevil). En outre pour la première fois, nous avons là réellement une idée qui vient complètement chambouler les choses en profondeur. Il y avait des raisons d’espérer…et d’être d’autant plus  déçu par le résultat.

Je ne sais guère plus blâmer entre les auteurs ou l’éditorial, mais le fait est qu’entre l’idée de base et l’exécution, quelque chose s’est sérieusement grippé, car le résultat final n’est pas glorieux.

A mon sens plusieurs problèmes sont venus plomber cette initiative :

  • tout d’abord, le fait que les séries Action Comics et Superman censées mener le bal racontent des histoires différentes. Je ne sais pas qui a eu cette idée à la XXX, mais manifestement DC a jugé qu’il était très malin :
    • d’avoir d’un côté dans Action Comics, la situation présente où donc Superman est affaibli et son identité révélée…sans la moindre explication.
    • et de l’autre côté dans Superman…les évènements passés qui ont mené à la révélation de l’identité de Supie et son affaiblissement.

Vous me direz sur le papier c’est assez logique…sauf que le titre Superman met des mois et des mois à révéler par petit bout le pourquoi du comment…et le fait dans des épisodes tout simplement mauvais.

  • Ensuite, justement sur ce dernier point, nous avons tout simplement un sérieux problème de qualité ici. Outre un titre Superman qui ne va jamais décoller et a récolté des critiques assassines un peu partout, on ne peut pas dire qu’Action Comics s’en tire réellement beaucoup mieux.

    Greg Pak évite le désastre complet car il maîtrise mieux son récit, mais on est très loin de son meilleur travail ici. De fait ses histoires vont assez vite se résumer à des bastons quasi permanentes avec un schéma relativement répétitif : Superman affaibli, Superman taper, Superman se faire taper et saigner comme un goret, Superman gagne ou s’enfuit…

    Bon, pour être honnête c’est un peu plus riche que cela, puisque Pak va beaucoup mettre en avant le symbolisme existant autour du personnage et la communauté qui va s’instaurer autour de lui. Mais il y a beaucoup de choses qui sont difficiles à avaler…ou tout simplement pas très intéressantes.
  • Enfin et tout simplement outre la piètre qualité des deux séries centrales, l’existence de trop de titres autour, comme Superman/Wonder Woman ou Batman/Superman qui ne font qu’affadir l’ensemble, en diluant le récit dans des ties ins sans intérêt.

Le plus triste est qu’il y a de l’idée dans tout ça, avec quelques twists intéressants, mais l’exécution est d’une pauvreté affligeante, bien trop étirée en longueur, avec des répétitions relativement lourdingues de manière générale. Bref un bon gros raté…qui sent le rétropédalage futur.

Verdict : un bon gros gâchis…encore.

BATMAN ADVENTURES TOME 1

batman-aventures-tome-1-270x375Date de sortie : 4 MARS 2016

Prix :  10€/

Épisodes : Batman Adventures Vol. 1 (#1-10)

Scénario :

Dessin :

Sollicitation : Des cellules de l’asile d’Arkam aux ruelles malfamées de la ville, le Chevalier Noir veille. Gotham City et lui ne font qu’un. Ce nouvel arc des aventures de Batman démarre très fort, en témoigne l’alliance du Joker et du Pingouin. Une série directement inspirée de la célèbre série animée de Bruce Timm et Paul Dini.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

BATMAN BLACK & WHITE TOME 1

batman-black-white-tome-1-270x394Date de sortie : 4 MARS 2016

Prix : 28€/

Épisodes : Batman: Black & White, Vol. 1 + selection Vol.2

Scénario :

Dessin :

Sollicitation : Batman est une icône qui exerce depuis sa création une fascination perpétuelle auprès des auteurs. Fruit du projet de l’éditeur Mark CHIARELLO, en hommage à son mentor Archie GOODWIN qui avait su attirer sur la revue Creepy les plus grands tels Alex TOTH, Frank FRAZETTA, Al WILLIAMSON, Steve DITKO ou encore Bernie WHRIGHTSON, cette anthologie eut également pour ambition de réunir les plus grands de l’industrie des comics autour du personnage de Batman, avec un format imposé – 7 à 8 pages – et une contrainte technique : le noir et blanc. Débutée en 1996, l’expérience se renouvela en 2002, 2008 et 2014, nourrissant le mythe du Chevalier Noir de quelques-unes de ses plus belles planches, et l’imaginaire des lecteurs des interprétations les plus personnelles d’auteurs légendaires.

Avis : voilà un tome que je  ne m’attendais pas à voir débarquer en France, je dois bien l’avouer, puisqu’elle présente des petits segments signés parfois par des artistes célèbres tournant autour du personnage de Batman et publiés comme bonus pendant des années dans le titre Detective Comics (du mois si ma mémoire est bonne, il faudra que je me replonge dans ma collection pour être sûr).

Je garde assez peu de souvenirs de tout cela, car il s’agissait de segments complètement hors continuité, qui traduisaient la vision d’un artiste du personnage , mais rien de plus. Du coup, cela pouvait être relativement inégal selon d’une part les auteurs et d’autre part de leur capacité de gérer une petite histoire de quelques pages, ce qui n’est pas à la portée de tous.

Le tome n’est donc pas indispensable, mais représente un plus appréciable pour tout fan de la chauve souris.

Verdict :à découvrir.

BATMAN DARK KNIGHT III TOME 1

DKIIIDate de sortie : 4 MARS 2016

Prix : 14€/

Épisodes :  Dark Knight The Master Race #1 + #2

Scénario : Brian Azzarello & Frank Miller

Dessin : Andy Kubert

Sollicitation : Frank MILLER, assisté au scénario par Brian AZZARELLO, débute son troisième cycle des aventures du DARK KNIGHT. Dessinée principalement par Andy KUBERT et Klaus JANSON, cette nouvelle mini-série aborde à nouveau la place des surhommes dans un monde à la dérive qui les craint autant qu’il les vénère. Chaque chapitre est complété par une histoire de complément explorant cet Univers si singulier, dessinée à chaque numéro par un artiste de renom. La dernière charge du Batman est proche, et que tremblent tous ceux qui s’y opposeront…

Avis : dans une tentative désespérée de faire rentrer un peu de cashdans le cadre d’une politique commerciale sage et avisée, planifiée de longue date…  afin de continuer à piller les grands succès du passé de DC (on se rappelle tous Before Watchmen), Dan Didio a donc décidé de nous sortir une suite au Dark Knight de Frank Miller.

Si le premier volet, de ce qui est désormais de force une trilogie, avait révolutionné l’industrie et marqué pour les décennies à venir les comics Batman, le second n’a pas reçu un accueil…aussi enthousiaste. A savoir qu’une grande partie du public s’est retourné contre Miller, lui a jeté son Dark Knight Strikes Back dans la face et a demandé une injonction d’éloignement au Dieu des comics pour que l’auteur ne touche plus jamais à cet univers…

Une réaction à mon sens disproportionnée, car si ce second volet n’était pas à la hauteur de Dark Knight Returns, il avait de réelles qualités et pouvait se percevoir comme un hommage très millerien à l’univers DC d’autrefois tout en étant une tentative de raconter une nouvelle histoire…

Je ne sais pas si l’on peut en dire autant de ce 3e volet, co-écrit par Brian Azzarello et qui pour l’instant, malgré de bonnes critiques aux USA, est loin de m’avoir convaincu.

Tout d’abord, on peut comprendre l’empressement de Urban à publier cette suite, car le bouquin sent le poignon facile à plein nez…mais un conseil, attendez la version intégrale qui finira inévitablement par sortir, car je ne suis, là aussi,  guère convaincu par cette idée de publier le titre dans ces mini tomes…

Ensuite, sur le fond, avec seulement 3 épisodes sortis aux USA pour l’instant il est clair qu’il va falloir attendre pour lire l’ensemble…mais je ne suis pas sûr que cela en vaille vraiment la peine, car pour l’instant, on ne peut pas vraiment dire que ce 3e volet soit très convaincant. Il y a quelques idées ici ou là, mais rien de follement original. Si vous vous attendez à quelque chose de très grande qualité, je vous préviens tout de suite, revoyez vos attentes très à la baisse…

Des épisodes que j’ai pu lire, je ne retiens au final qu’une aventure de super-héros située dans le monde de Dark Knight, sans grand relief ni réelles surprises. Les twists n’en sont pas, l’histoire est passablement convenue et l’ensemble manque tout simplement de jus, malgré un bon Andy Kubert au dessin. Mais même un très bon dessinateur ne peut rattraper un scénario en mode marche lente avec déambulateur très fatigué. Ce n’est pas à proprement mauvais, c’est juste…sans grand impact sur un lecteur qui peut lire ça d’un oeil distrait, en baillant légèrement sans rater grand chose.

De fait, doit-on être surpris d’avoir entendu ici ou là que Miller s’était désolidarisé de ce volet assez rapidement, pour ensuite revenir sur ses propos ? tout cela pour nous dire qu’il pense déjà à un 4e volet qui l’intéresse bien plus ??? on sent tout de même le projet lancé dans une certaine panique chez DC, comme l’atteste les retards à répétition et le manque de front très uni du côté de la promotion par les auteurs. Tout cela pour regonfler de manière artificielle une maison d’édition qui de toute évidence se cherche une nouvelle direction…Bon Dan, il est temps de se diriger vers la sortie…

Verdict : bof.

LES DERNIERS JOURS DE SUPERMAN

superman-whatever-happened-to-the-man-of-tomorrow-270x415Date de sortie : 4 MARS 2016

Prix : 15€/

Épisodes : Whatever Happened To The Man Of Tomorrow (Superman #423 + Action Comics #583) + Superman Annual #11 + DC Comics Presents #85

Scénario : Alan Moore

Dessin :

Sollicitation : Pour commémorer la disparition de Superman il y a dix ans, un journaliste interview Lois Elliott, ex-Lois Lane et compagne du super-héros. Elle retrace une à une les aventures de Superman, jusqu’à son ultime apparition.

Avis : voilà une édition française que j’attendais de longue date, comme je pense de nombreux lecteurs français. Ce tome regroupe en effet certains des épisodes les plus marquants de l’histoire de Superman qui ont tous pour point commun d’être écrits par un petit nouveau de l’industrie qui doit encore se faire un nom : Alan Moore.

En premier lieu, nous avons l’arc Whatever Happened To The Man Of Tomorrow, qui vient en quelques sorte clore les aventures du Superman du Silver Age. Associé à Curt Swan, l’artiste qui a marqué de son emprunte graphique le personnage pendant deux décennies, Alan Moore rend un hommage appuyé et très émouvant à tous les éléments de la mythologie de l’univers de Superman en deux petits épisodes…

Au delà de l’hommage, on peut déjà y voir un certain commentaire de la part de l’auteur sur la disparition de ces mêmes éléments alors que l’univers DC entre dans Crisis of Infinite Earths et s’apprête à laisser derrière lui l’innocence du Silver Age pour entrer dans un âge plus sombre et plus adulte.

Ainsi, le traitement de Moore s’avère parfois, et même assez souvent, assez brutal alors que Superman doit faire face à une dernière conspiration menée par ses vilains les plus terribles, qui tout d’un coup s’avèrent tous plus dangereux, plus sanglants, plus mortels. Page par page ce Superman se voit dépouillé de tout ce qui a fait sa grandeur lors du Silver Age…Est-ce un bien ? j’ai personnellement l’impression que le commentaire de Moore en lui-même est très ambivalent.

Si l’on demandait au Moore des années 80, il vous dirait sûrement qu’il était plus que temps de dépoussiérer le personnage, qu’il ne fallait rien renier mais qu’il était temps d’avancer. Mais si l’on demandait au Moore de la fin des années 90, notamment lors de son passage sur Supreme. Il nous dirait sûrement que DC avait fait une énorme XXX.

De fait il ne serait pas le seul à le penser puisque depuis plus de 15 ans maintenant, on a l’impression que DC ne sait plus trop quoi faire avec l’héritage de Superman. Selon les périodes, il est tenté de ramener tous les éléments, même les plus étranges, de l’histoire du personnage  et à d’autres, il veut tout laisser tomber et avoir l’approche la plus terre à terre possible…

En tout cas, il demeure que 30 ans après leur parution ces numéros restent dans la mémoire collective comme la quintessence du personnage et de son univers et parmi les récits les plus incontournables de l’histoire de Superman. Mais l’année 85 a été assez riche pour Moore et Superman, puisque c’est cette même année qu’a été publié l’autre gros épisode culte qui occupe ce volume.

En second lieu donc,  l’annual 11 de Superman, où nous avons un autre épisode marquant de l’histoire de Superman avec la fameuse histoire signée par Moore en collaboration avec Dave Gibbons : for the who has everything, qui a fait l’objet de nombreux hommages au fil des années, et a même été adapté dans le cadre de l’anime Justice League, dans un excellent épisode au passage (mais bon qu’est-ce qui n’était pas excellent dans cet anime ???). Là aussi 30 ans après l’épisode reste une référence comics pour ses nombreuses qualités.

Bref vous l’aurez compris, ce tome est un indispensable, non seulement à tout fan de Superman, mais tout lecteur de comic-books en général.

Verdict : à posséder.

SUPERMAN / BATMAN TOME 2

SUPERMAN BATMAN TOME 2Date de sortie : 4 MARS 2016

Prix : 28€/

Épisodes :  Absolute Superman/Batman 2 (#14-26)

Scénario : Jeph Loeb

Dessin : Ed McGuinness & Carlos Pacheco

Sollicitation : Un beau jour, le monde se réveille sous le joug de ses plus grands héros : Superman et Batman ! L’humanité n’a plus qu’un choix : obéir ou périr… Comment en est-on arrivé là ? Et reste-t-il un seul adversaire capable de s’opposer à ce dangereux tandem ? Quand le plus fabuleux des duos devient les pires tyrans imaginables, le seul espoir se trouve désormais entre les mains de la princesse amazone, Wonder Woman !Un beau jour, le monde se réveille sous le joug de ses plus grands héros : Superman et Batman ! L’humanité n’a plus qu’un choix : obéir ou périr… Comment en est-on arrivé là ? Et reste-t-il un seul adversaire capable de s’opposer à ce dangereux tandem ? Quand le plus fabuleux des duos devient les pires tyrans imaginables, le seul espoir se trouve désormais entre les mains de la princesse amazone, Wonder Woman !

Avis : suite et fin du run de Jeph Loeb et Ed McGuinness sur la série Superman /  Batman avec ces épisodes. Comme le précédent tome, ce volume compte deux arcs assurés par deux artistes différents, le premier, en cinq épisodes,  est ainsi dessiné par Carlos Pacheco et le second voit le retour de Ed Mcguinness pour assurer la fin de la série, dans un second arc relativement plus long.

Sur le fond, mon commentaire va être relativement rapide, car cela fait longtemps que j’ai lu ces épisodes et que je ne souhaite absolument pas les relire, mais alors vraiment pas, même sous la contrainte. Je garde en effet un très mauvais souvenir de ces épisodes pour une raison très simple : je n’ai absolument rien compris à la lecture. Or on peut reprocher beaucoup de choses à Jeph Loeb, on ne s’en prive pas en général d’ailleurs,  mais certainement pas de faire dans le complexe. Sauf que dans le cas présent les intrigues qu’il met en scène sont proprement incompréhensibles.

La première est encore relativement abordable, car nous sommes dans un scénario familier de réalité modifiée. Mais à titre personnel, je me souviens que j’ai pas mal souffert car ma culture DC était encore passablement limitée et que Loeb est allé chercher des personnages que je ne connaissais absolument pas comme vilains responsables du bousin (sans rien spoiler). Donc outre un arc en lui même peu réussi, très poussif et sans grand intérêt, on se retrouvait avec une conclusion avec un gros “hein ?” de ma part.

C’est encore pire dans le second arc, au cas où vous vous posiez la question. Là encore aujourd’hui je ne ne sais pas trop ce qui s’est passé, mais je pense que l’expression qui décrit le mieux ces épisodes est : “complètement parti en couille avec défenestration, atterrissage pas en douceur et what the fuck ?”. 10 ans plus tard, je ne veux toujours pas savoir de quoi il retourne, donc il m’est difficile de vous conseiller ce tome…

Verdict : pour les courageux…

A propos Sam 2091 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

9 Comments

  1. Merci pour ce tour d’horizon très généreux, même s’il manque les critiques d’ensemble de Secret Wars. Ah, mis en fait je me souviens que je m’en fout complètement ! 😀
    J’ai tout de même 2 questions qui me taraudent :

    1) LES DERNIERS JOURS DE SUPERMAN ne propose apparemment aucun inédit pour ceux qui, comme moi, ont déjà le recueil paninesque intitulé « Les Super-Héros DC par Alan Moore ». Ai-je raison ?

    2) Merci pour la petite review concernant SUPERMAN / BATMAN TOME 2. Du coup, étant donné que j’ai acheté le premier tome, je me demandais s’il fallait acheter le second. La question étant : Le premier tome se suffit-il à lui-même ou bien est-il à suivre dans le tome 2 ? (sachant que je ne l’ai pas encore lu)

  2. Je vais peut-être me laisser tenter par Annihilation, Batman B&W et par Les derniers jour de Superman. Je verrais en magasin. Mais une chose est sûr,je prends Sunstone qui est, pour moi le livre du mois. J’adores et merci à Panini.

  3. Impressionante revue des sorties de la semaine. Merci Sam
    Superman par Moore est bien sur un IMMANQUABLE.
    Je te rejoins également sur ta critique des episodes actuels autour de l’homme d’acier. Je crois malheuresuement que l’on a touché le fond.
    Hors DC, je te rejoins également pour Sunstone. Une magnifique série non seulement bien dessinée comme tu l’as fait remarquer masi également extremement bien écrite.

  4. Merci Sam pour cette impressionnante sélection !

    Concernant la fusion d’Avengers et New Avengers en librairie, Panini ne fait que suivre la VO je crois où les recueils deux séries sont publiées sous le titre Avengers: Time Runs Out.

    Est-ce que ce volume de Dark Knight III comportera au moins les back-ups ? Je n’en ai pas l’impression, ça sent le matos gardé de côté pour un volume supplémentaire.

    L’anthologie sur le Superman d’Alan Moore est un must-have, mais j’aurais quand même préféré qu’ils ressortent l’anthologie publiée par Panini qui avait justement rajouté Whatever Happened To The Man Of Tomorrow (absent du recueuil VO qui l’a depuis rajouté) mais amputé quelques épisodes de séries peu connu (Phantom Stranger et The Vigilant de mémoire).
    Outre l’excellente épisode de JLU, le Superman Annual #11 a également été très récemment adapté dans la série TV Supergirl.
    Quant à DC Comics Presents #85, cet épisode nous présente une rencontre entre Superman et Swamp Thing, autre personnage magnifié par Alan Moore (à quand une nouvelle édition chez Urban du run publié par Vertigo ?).

  5. DK3 : 2 épisodes pour 14€ ? Ce sera sans moi ! J’attendrais l’édition intégrale pour m’y intéresser mais là Urban chie dans la colle sérieux… On sent qu’ils veulent surfer sur le film Batou qui sort dans le mois. Là dessus il me déçoivent vraiment…

  6. Tiens, la semaine dernière Panini a annoncé sur Facebook une autre oeuvre de Starlin à venir en Marvel Gold : la mini-série Thanos Quest ainsi que des épisodes de Silver Surfer qui y étaient liés, voit le prologue à la trilogie Infinity Guntlet/War/Crusade qui avaient été réédités déjà par Panini dans Marvel Universe. Comme beaucoup je m’étais étonné de ne pas voir ces récits en Best Of avant de découvrir que cette gamme n’existait plus car remplacée par Marvel Vintage.
    Starlin sera aussi doublement présent cette année en GN avec la suite de ses nouveaux récits consacrés à Thanos : Thanos vs Hulk et Infinity Finale !

Répondre à Toran93 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.