Guide de lecture Comics VF : semaine du 30 décembre 2020

Edito :nous y voilà les enfants, nous avons presque réussi !!! La fin de l’année est en vue !! Accrochez vous, ne lâchez rien jusqu’au 31 décembre surtout ! Surveillez bien tout avec un oeil de lynx, car il serait dommage de chuter à quelques jours de la retrai…euh je veux dire la nouvelle année. 

Une année 2020…je crois ne pas avoir besoin de m’attarder. Nous pensons tous la même chose. Mais niveau comics VF, ce fut une XXX d’année. Je pense qu’au moins un million de bouquins sont sortis…du moins, c’est le sentiment que cela m’a laissé (ainsi qu’à mon compte en banque) et l’année prochaine ne s’annonce pas plus calme de ce côté là ! Yeaahhh ?

Je vous rappelle que si vous voulez entendre notre bilan de l’année 2020, notre Top 10 comics de l’année et nos attentes pour 2021, nous avons tout dit lors du dernier Comixity ! Ce fut une …longue émission. À l’avenir, je pense qu’on segmentera l’émission en plusieurs parties, que j’ai encore une voix à la fin… 

Bref, faites attention à vous et vos proches et bonne année en avance (je précise qu’il y aura un guide VO également demain + une émission) et bien sûr la semaine prochaine, les guides reprennent normalement. Ainsi que les émissions. 

Info de la semaine :

A noter le décalage de l’intégrale X-MEN 1995 (II) au 13 janvier et l’ajout de la sortie du DELUXE : LES GARDIENS DE LA GALAXIE (NOW) T02 le 6 janvier !

Par ailleurs, l’éditeur a commencé à révéler son programme pour janvier et février : 

En janvier/février vous aurez :

* TONY STARK : IRON MAN par Dan Slott & Valerio Schiti, tome 1 en DELUXE

* HAWKEYE : CHUTE LIBRE un récit one-shot en 100% MARVEL avec Hawkeye face à Ronin

* MAGNETO : TESTAMENT de Cullen Bunn et Carmine Di Giandomenico en très grand format avec poster

* WORLD OF WARCRAFT Tome 3

* Le tome 1 de THOR par Aaron & del Mundo (période Fresh Start) en 100%

* Le one-shot MARVEL ZOMBIES : Résurrection !

* Les Guerres Secretes de 1984 reviennent en MARVEL DELUXE

* Le tome 2 de la série Minecraft en comics !

Sorties de la semaine : quelques sorties intéressantes, forcément toutes chez Panini du coup : – la suite de la réédition du run de Donny Cates et Ryan Stegman sur Venom, mais aussi du run de Nick Spencer sur Amazing Spider-Man, mais aussi la suite de Valkyrie !

Émissions de la semaine : une émission au programme cette semaine, non pas vraiment de pause pour nous les enfants, avec une émission spéciale quizz prévue mardi ! Grey sera le maître de cérémonie et nous ses sujets de test ! Comme d’habitude, vous pourrez nous écouter en direct à partir de 21h soit  notre chaîne You Tube soit  notre Discord que je vous invite à rejoindre également 

PANINI COMICS

COFFRET CONAN LE BARBARE (ARTBOOK + STATUE) 

Date de sortie : 30 décembre  2020

Prix : 230,00 € , 224 pages

Scénario : 

Dessin :

Episodes : 

Sollicitation : Conan, LE cadeau idéal pour Noël ! Un coffret en édition limitée à 250 exemplaires, contenant l’artbook Tout l’art de Conan le Barbare, inédit en France, et une statue exclusive et ultra-détaillée créée pour Panini. Fans de Conan ou seulement fans de comics, vous aurez du mal à ne pas craquer ! (inédit)

Avis : nouvelle sortie un peu spéciale chez Panini qui va un peu piquer, surtout chez les fans hardcore de Conan. L’éditeur s’emploie ainsi à sortir un coffret spécial avec livre dédié à l’art de Conan, sans doute consacré aux meilleurs dessinateurs ayant travaillé sur le barbare et une statue assez poussée. Le prix est en rapport, comme souvent avec les statuts très travaillés, on paye pour ce que l’on a …mais 230€, cela demande un portefeuille assez profond et une passion bien ancrée. 

Verdict : à réserver aux fans hard-core de Conan qui ont les moyens. 

À lire avant : rien. 

IRON MAN : EXTREMIS (MUST-HAVE)

Date de sortie :  30 décembre 2020

Prix : 14,95 €, 168 pages

Scénario : Ellis, 

Dessin :Granov

Episodes : US Venom: Iron Man (2005) 1-6, précédemment publiés dans MARVEL GRAPHIC NOVEL : IRON MAN – EXTREMIS)

Sollicitation : Best of Marvel, 

Redécouvrez l’emblématique saga qui a relancé Iron Man en 2005, l’imposant comme le héros idéal pour lancer l’univers cinématographique Marvel. Une épopée qui sert également de base au film Iron Man 3 !

Avis : la collection Must Have continue de se développer en rééditant cette semaine ce qui restera sans doute l’un des meilleurs récits sur Iron man de ces …15 dernières années. En même temps, si j’étais méchant, je vous dirai que la barre n’est pas particulièrement haute en la matière. Assez mystérieusement, alors qu’au ciné, le personnage est devenu au cours de la même période l’un des piliers de la pop culture moderne…Marvel comics s’est montré incapable de nous pondre un véritable run correct. 

Oh, je sais, on me répondra le run de Matt Fraction…Et si vous disais que le scénariste a achevé son travail sur la série il y a presque 10 ans ? Oui, cela fait mal. Entre temps, je dirais que nous avons eu le sympathique mais très court Superior Iron Man de Tom Taylor, mais on sent bien qu’il était juste là pour occuper la place et qu’il n’était pas très aimé par Marvel. Je préfère éviter de dire du mal de Kieron Gillen, mais je crois que l’on peut dire que sa prestation était décevante. 

Et devons nous vraiment nous attarder sur le run de Bendis ensuite ? Plus de 50 épisodes signés sur la franchise, moins de 5 avec le personnage en tant que star réelle du bouquin. Ellis est en réalité le dernier à vraiment apporter des idées neuves sur le bouquin. Des idées qui vont d’ailleurs alimenter la série pendant des années…alors que lui-même ne signe que 6 numéros avant d’aller voir ailleurs. 

Je ne dirais pas qu’il révolutionne le concept ou le personnage. Mais il confronte le personnage aux obsessions d’Ellis sur l’évolution de la technologie et le transhumanisme…ce qui résonne parfaitement avec une série Iron man. Si Doctor Strange est le spécialiste du monde magique, Iron Man est un peu la série tech de Marvel. Donc la faire écrire par quelqu’un qui suit ces sujets de près et est clairement versé dans l’anticipation technologique et ses implications est assez logique. 

Outre le scénario, qui est sacrément efficace, il faut parler de l’énorme impact et influence d’Adi Granov sur la manière dont l’armure d’Iron man a été dépeinte après lui. Car il y a clairement un avant et un après. Ses apports furent tellement importants que Marvel films est allé le recruter pour qu’il leur ponde quelques designs pour les films Iron man…De fait, toutes les armures d’Iron man depuis lors se sont inspirées d’une manière ou d’une autre du travail de Granov. 

Bref, oui, c’est un Must Have, en espérant qu’un jour, nous aurons de nouveau un bon run sur la durée sur Iron man. 

Verdict : à posséder

À lire avant : rien – peut se lire de manière totalement indépendante, sans connaissance préalable. Ellis reprend le personnage et le concept à ses bases, sans mention de ce qui se passe dans l’univers Marvel à ce moment. 

VENOM 2

Date de sortie :  30 décembre 2020

Prix : 18,00 €, 136 pages

Scénario :  Cates, 

Dessin :Stegman, Coello, Cassara

Episodes : US Venom (2018) 7-12, précédemment publiés dans VENOM (2019) 4, 6, 7)

Sollicitation : 100% Marvel, 

Y a-t-il une vie après Venom ? Séparé du symbiote, Eddie Brock tente de renouer avec une vie normale et apprend l’existence d’un frère dont il n’avait jamais entendu parler. Découvrez comment l’équipe artistique d’Absolute Carnage est devenue si cotée !

Avis : suite attendue de la réédition du Venom de Donny Cates et Ryan Stegman…et Iban Coello et quelques autres artistes. Et oui, je commence par une mauvaise nouvelle : Stegman n’est en fait présent qu’en pointillé sur ce second volume. Les épisodes 7 et 8 sont assurés entièrement par Coello (qui est très bon, mais on regrette forcément Stegman) et ensuite l’artiste va assurer deux épisodes avant que d’autres artistes ne sautent à sa rescousse pour respecter les délais. Cela donne un tome visuellement un peu déséquilibré. 

Quand Stegman est là, c’est du très bon, et quand il n’est pas là, il nous manque mais les autres artistes font le taf pour assurer derrière. Ensuite…malheureusement ce sont ses derniers épisodes en tant qu’artiste régulier sur le titre. Comme on pouvait s’en douter, après avoir explosé sur les premiers épisodes, Marvel l’a fait monter en grade en le promouvant artiste d’event exclusif …Et on le revoit ensuite sur des choses comme Absolute Carnage et King in Black. Certes dans la continuité de son travail sur Venom…mais ce n’est plus la même chose sans lui. 

Côté scénario, après un premier arc très centré sur la mythologie du symbiote et l’introduction d’une toute nouvelle histoire pour leur race, avec un gros nouveau méchant mis en avant, Cates change de braquet et s’intéresse à ce qui a toujours été le point faible de la série Venom selon moi, quelque soit son incarnation : Eddie Brock. Longtemps assez “limité”, le potentiel du personnage est ici réellement développé, avec quelques retcons qui nous permettent de mieux apprécier sa psychologie mais aussi sa relation plus que toxique avec son symbiote. 

Il y a des idées vraiment intéressantes qui sont introduites ici et on sent que Cates s’est beaucoup investi pour donner plus de profondeur à Brock et le dépeindre avant tout comme un personnage bourré de failles et défauts très intéressants à explorer. Au vu des précédents travaux de Cates et ses propres déclarations sur son passé, j’ai vraiment eu le sentiment que l’auteur allait chercher dans sa propre vie pour creuser son personnage. 

Ce qui fait que quand on termine cette première année de l’auteur sur Venom, on se rend compte que Cates a complètement réinventé le personnage et l’a rendu bien plus riche et intéressant. On comprend ainsi mieux comment le titre est devenu le best seller de Marvel au cours de l’année écoulée !

Verdict : à posséder 

À lire avant : le premier volume. 

INFINITY WARS

Date de sortie :  30 décembre 2020

Prix :  32,00 €, 256 pages

Scénario : Duggan, 

Dessin :Deodato Jr

Episodes : US Infinity Wars Prime, Infinity Wars 1-6, précédemment publiés dans INFINITY WARS 4-7)

Sollicitation : Marvel Deluxe,

La quête pour réunir les Pierres de l’Infini touche à sa fin : Qui de Thanos, de la mystérieuse Requiem ou des héros réussira ? L’univers résistera-t-il à une nouvelle réunion de ces artefacts si puissants ? Les Gardiens de la Galaxie, Loki, mais aussi le Docteur Strange et Captain Marvel répondront à ces questions !

Avis : réédition en deluxe de ce qui restera selon moi l’un des pires events Marvel de ces dernières années : Infinity Wars ou comment Gerry Duggan nous a balancé un bel étron en pleine face. L’auteur livre en effet un récit poussif, où les motivations des personnages sont reléguées au placard au profit de quelques scènes chocs que l’éditeur a tout fait pour ranger au placard depuis. L’event a tellement bien fonctionné que Cates s’est empressé d’en annuler la plupart des effets dès ses premiers épisodes sur GoG. 

En parlant de GoG, cet event peut être vu comme la conclusion du propre run de Duggan sur la série…qui partait tellement bien et s’est perdu en route. Je n’ai pas bien compris comment le run de l’auteur avait si vite perdu en qualité, mais le tournant a sans doute été à partir de la renumérotation de la série au 150. Tout d’un coup des sous intrigues ont été abandonnées en cours de route sans explication pour laisser la place à cette histoire de réunion, encore, des gemmes de l’infini…

Bon, au fond, on sait quel est le problème : on a demandé à Duggan de pondre un truc appelé Infinity wars parce que le film du même nom arrivait et Marvel essayait de tromper quelques spectateurs pour les amener à lire son machin…Mais dans le fond, cela ne valait pas tripette. Je vous recommande de garder votre argent pour des choses qui en valent la peine. 

Verdict : à éviter. 

À lire avant : rien puisque je vous dis de l’éviter !

STAR WARS 13

Date de sortie :  30 décembre 2020

Prix : 17,00 €, 112 pages

Scénario : Pak, 

Dessin :Bunn, Noto, Anindito

Episodes : US Star Wars 73-75, Annual 4, précédemment publiés dans STAR WARS (2020) 7-8)

Sollicitation : 100% Star Wars, 

Dernier tome de la série ! La tension monte et tout se joue dans ce nouvel opus des aventures de Luke Skywalker et de ses amis. Tout sera dévoilé : La vérité sur Dar Champion, les secrets de Warba… avec un affrontement final qui ne laissera personne indemne !

Avis : réédition de la fin du run de Greg Pak sur Star Wars. Personnellement je ne l’ai pas lu, donc je vous laisse vous faire votre opinion. 

Verdict : pour ceux qui ont suivi ce run. 

À lire avant : les précédents volumes pour avoir le run entier. 

SPIDER-MAN : ÉTRANGE RÉALITÉ

Date de sortie :  30 décembre 2020

Prix : 17,00 €, 120 pages

Scénario : David, 

Dessin :Land

Episodes : US Symbiote Spider-Man: Alien Reality 1-5, inédits)

Sollicitation : 100% Marvel, 

Retour dans le passé de Peter Parker, alors qu’il portait le fameux costume noir, celui qui deviendra par la suite Venom. Spider-Man affronte un Super-Bouffon disposant de nouveaux pouvoirs… où les a-t-il trouvés ? Peut-être que le Docteur Strange détient la réponse !

Avis : nouvelle mini série Symbiote Spider-Man, toujours par la même équipe créative, Peter David et Greg Land. Il faut dire que la première mini, qui posait le concept de s’intéresser à des aventures passées de Spider-Man, alors qu’il portait le symbiote pour costume a rencontré un succès certain. Et ce à ma grande surprise. Sur le papier je peux comprendre, c’est une période aimée par de nombreux fans, à raison, et avec une équipe créative qui tient la route, notamment Peter David au scénario…en général. 

Mais après la lecture de la première mini, on ne peut pas dire que j’ai été impressionné par le résultat. C’était globalement sans grand intérêt et franchement anecdotique. Il y avait quelques idées intéressantes en termes de scénario ici ou là, mais c’était globalement assez dépassé et daté. Je pense que c’était sans doute le but de Peter David, pour encore plus ancrer son produit dans une certaine époque, mais son scénario sonne assez creux au fond. À mon sens, il n’y avait pas de quoi tenir 5 épisodes et il a tiré sur la corde pour arriver à la fin. 

Je ne suis donc pas très enthousiaste à l’idée d’aller lire cette seconde mini…qui après Mysterio, ramène un autre vieux vilain sur le devant de la scène, à savoir le Super Bouffon. Qui sait peut-être que cette fois, Peter David sera plus inspiré ? À noter par ailleurs, que cette seconde mini n’est pas la dernière à voir le jour. Aux USA, une 3ème mini, liée au prochain event Marvel dont je vais encore taire le nom a débuté…toujours avec la même équipe. 

Verdict : mouais bof. 

À lire avant : la première mini 

FANTASTIC FOUR : MARVEL KNIGHTS 4 (MUST-HAVE)

Date de sortie :  30 décembre 2020

Prix :  14,95 €, 168 pages

Scénario : Aguirre-Sacasa, 

Dessin :McNiven

Episodes : US Marvel Knights 4 1-7, précédemment publiés dans MARVEL GRAPHIC NOVEL : 4)

Sollicitation : Best of Marvel,

Pire que Fatalis et Galactus… les huissiers ? Les Fantastiques affrontent des problèmes d’argent dans cette saga incontournable qui impose le talent d’un jeune dessinateur : Steve McNiven (Civil War, Old Man Logan).

Avis : réédition dans la collection Must Have d’une série un peu oubliée des Fantastic Four. Il faut dire que si les FF ont été le best seller de Marvel pendant des décennies, ils ont été assez timides sur les spin offs en général. On retiendra avant tout quelques séries consacrées à The Thing, longtemps le membre le plus populaire, mais pas grand chose de plus. Dans le cas présent, les circonstances qui entourent la naissance de cette série sont assez savoureuses. 

Il faut dire qu’à la base, il ne devait pas s’agir d’une seconde série FF, les auteurs devaient simplement reprendre la série régulière, alors entre les mains de Mark Waid et Mike Wieringo. Le président de Marvel de l’époque, Bill Jemas, n’aimait pas le ton général de la série et il avait décidé de virer l’équipe en question pour imposer ses idées…Sauf que les fans ne l’ont pas entendu de cette oreille et très vite, les auteurs sont revenus

Mais entre temps, Aguirre-Sacasa et McNiven avaient déjà commencé a travaillé, et plutôt que de perdre le matos déjà produit, il fut publié dans le cadre du label Marvel Knights, dans le cadre d’une série hors continuité. La série n’a pas grand chose de notable, à part de voir les débuts de Steve McNiven chez Marvel, après avoir été découvert par Crossgen quelques années plus tôt (il avait alors repris la série Meridian des mains de Joshua Middleton qui…venait de se faire virer pour …conflit de personnalités avec Mark Alessi, le boss de la boîte).

Je me rends compte à ce titre, que cela fait maintenant plus de 15 ans que McNiven opère chez Marvel…D’ailleurs si Panini ne réédite ici que les 7 premiers épisodes de cette série, qui compta à final 30 numéros, ce n’est pas un hasard, car Mcniven quitta le titre après l’épisode 7. Ou plutôt je pense que Marvel s’est rendu compte qu’ils avaient trouvé de l’or avec l’artiste et ils l’ont vite placé sur des projets plus importants (salut Civil War !). 

Verdict : à lire pour voir un peu plus les débuts de McNiven chez Marvel. 

À lire avant : rien – peut se lire de manière indépendante. 

VALKYRIE 2

Date de sortie :  30 décembre 2020

Prix : 17,00 €, 112 pages

Scénario : Ewing, Aaron, Torunn GrØnbekk

Dessin :Pérez, Rosanas, Cafu

Episodes : US Valkryie: Jane Foster 6-10, inédits)

Sollicitation : 100% Marvel, 

Suite et fin des aventures de Jane Foster, désormais porteuse du titre de Valkyrie. Elle va devoir s’allier au Docteur Strange et à Thor pour affronter des menaces toujours plus grandes, avant un final grandiose !

Avis : suite et fin temporaire pour la série régulière dédiée à la nouvelle Valkyrie, Jane Foster. En effet, dans le cadre de l’arrêt temporaire de la production connue par les comics aux USA en début d’année 2020, le titre a fait partie des séries mises en hiatus et finalement annulées…pour un temps, puisque Marvel redonne leur chance à certains titres, dont Valkyrie, avec une mini série tie in au dernier event en date aux Etats Unis, et l’équipe créative, dont Jason Aaron, est toujours présent à la barre. Signe que le monsieur reste très attaché au personnage et qu’il souhaite continuer à gérer son destin. 

Mais vu son emploi du temps, il se fait tout de même aider par un autre scénariste. Et après Al Ewing, il est cette fois rejoint par l’autrice Torunn GrØnbekk, dont c’est le premier titre vraiment mainstream en termes de comics de super-héros. Au-delà, c’est un peu la fête niveau équipe créative, dans le sens…où il y a tout de même beaucoup de monde. Ewing assure l’épisode 6 avant de passer la main à Torunn GrØnbekk, et c’est pareil niveau dessin. Cafu assure un épisode dans le lot et Ramon Rosanas et Pere Perez prennent en charge le reste. 

Ce qui ne donne guère envie…mais en ce qui me concerne je vais tout de même aller lire tout cela (si mon TPB veut bien arriver un jour, apparemment, il s’est perdu quelque part sans donner signe de vie…) car j’aime beaucoup le personnage et que si les premiers épisodes étaient un peu poussifs, je trouve que le titre commençait à trouver ses marques avec le second arc dans les épisodes 3 à 5. Et puis la présence de Jason Aaron au scénario, fait qu’une partie de mon esprit voit le titre comme une espèce de continuation de son travail sur Thor…

Verdict : à lire. 

À lire avant : le premier tome & je recommanderai également le run de Jason Aaron sur Thor ainsi que War or Realms qui installe le concept. 

COSMIC GHOST RIDER : LA VENGEANCE DU GHOST RIDER COSMIQUE

Date de sortie :  30 décembre 2020

Prix : 17,00 €, 120 pages

Scénario : Hallum, Cates, 

Dessin :Hepburn, Shaw

Episodes : US Revenge of the Cosmic Ghost Rider 1-5, inédits)

Sollicitation : 100% Marvel,  

À la fois Punisher, Ghost Rider et Silver Surfer, le populaire Ghost Rider cosmique revient dans de nouvelles aventures se déroulant à notre époque ! En bonus, le moment que tout le monde attendait : La rencontre entre cet échappé du futur et le Frank Castle de notre époque !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. À noter que cette nouvelle mini-série consacrée au Cosmic Ghost Rider n’est pas écrite par Donny Cates, mais bien par Denis Hallum…et que les critiques n’ont pas été bonnes. Si Cates et Shaw sont crédités, c’est parce qu’ils assurent quelques pages de bonus, mais c’est tout. Vous pouvez largement sauter, d’autant que j’ai l’impression que tout l’intérêt pour le personnage a disparu en 2020 et il s’est fait clairement bien plus discret au cours des derniers mois. 

Verdict : vous pouvez l’éviter. 

À lire avant : peut se lire de manière indépendante, mais avoir en tête ses origines peut aider. 

AMAZING SPIDER-MAN 3

Date de sortie :  30 décembre 2020

Prix : 17,00 €, 112 pages

Scénario : Spencer, 

Dessin :Ottley, Bachalo

Episodes : US Amazing Spider-Man (2018) 11-15, précédemment publiés dans SPIDER-MAN (2019

Sollicitation : 100% Marvel, Jonah Jameson n’est plus l’ennemi de Spider-Man… au contraire, il est son plus proche confident ! Mais est-ce bien mieux ? Quelqu’un en veut à mort à Jonah et il va falloir toute l’énergie du Tisseur pour le protéger, entre autres contre le Scorpion et le Rhino !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie de la suite de la réédition du run de Nick Spencer sur Amazing Spider-Man. 

Verdict : pour ceux qui suivent ce run. 

À lire avant : les deux premiers tomes.

A propos Sam 2088 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. Salut Sam,
    merci pour tous ces guides, tous ces conseils, ton soutien pour ces nombreuses dépenses douloureuses (j’achète plus depuis que je te lis) et ces mauvaises dépenses évitées.(mais moins au pif !)
    2 ans que je te lis chaque semaine ! C’est chouette ce que tu fais !
    Bonne année à toi, à toute l’équipe et aux copains lecteurs. Ciao

Répondre à bojak Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.