Guide de lecture Comics VF : semaine du 09 mars 2022

Edito : nouvelle semaine de sorties Comics en VF en perspective. Une semaine à la fois calme et chargée. Calme car nous n’avons pas de grand déluge comme certaines semaines, (pas vrai Panini ?) et chargée car il y a beaucoup de titres relativement attendus qui nous parviennent enfin. Mais bon, ce n’est rien comparé à ce qui nous attend dans les prochaines semaines/mois. Ouaip, ça va douiller… La mort de mon compte en banque est en marche. Le bûcher funéraire prendra place entre mai et juin…

Info de la semaine : ainsi, il a été confirmé la semaine dernière que la mini série de Ram V et Philippe Andrade, Laila Starr, sortirait bien chez Urban en mai prochain !

L’éditeur lance également une nouvelle collection, Urban Nomad qui va rééditer en petit format et à petit prix nombre de séries célèbres de son catalogue : Watchmen, Transmet, Fables et bien sûr pas mal de Batman. Une excellente initiative pour rendre plus accessible des séries importantes. 

De son côté, Delcourt a décidé de finir de tuer mon budget en confirmant que l’intégrale de Criminal débuterait entre mai et juin prochain. Et apparemment, ils ont également récupéré les titres de Dan Clowes que Cornelius vient de perdre. Donc oui…des mois chargés en perspective. J’ai peur les enfants, j’ai peur. 

Sorties de la semaine : quelques bonnes sorties au programme : 

– chez Urban, la suite des excellentes séries Deadly Class, Decorum et The Dreaming !

Émissions de la semaine : deux émissions au programme, toujours à 21h sur You Tube : 

  • lundi : podcatch !
  • vendredi : le Comixweekly, où seront traitées les sorties VO de la semaine !

DELCOURT COMICS

BPRD INTÉGRALE TOME 3

Date de sortie : 09 mars 2022

Prix : 34.95€/456 pages 

Episodes : 

Scénario : John Arcudi, Mike Mignola 

Dessin : Guy Davis 

Sollicitation :  Après la rencontre catastrophique du BPRD avec le dieu-monstre Katha-Hem, Kate se rend en France dans l’espoir de ramener Roger à la vie, Daimio révèle la vérité sur sa mort dans la jungle bolivienne. L’apocalypse annoncée approche tandis qu’Abe rencontre une société secrète de cyborgs victoriens liés à ses origines, et que les visions de Liz deviennent de plus en plus désastreuses !

Avis : suite de la réédition en intégrale de l’excellente série BPRD, avec un tome encore une très riche et qui en fait reprend sans doute l’une des meilleures périodes de la série. John Arcudi et Guy Davis font feu de tout bois dans tous les sens et chaque partie, chaque intrigue est réellement prenante. D’un côté, Liz essaye d’en apprendre plus sur l’apocalypse à venir mais évolue en fait, entre fausses pistes, demi-vérités et manipulations qui vont conduire à pas mal de catastrophes. 

Dans le même temps, Abe en apprend beaucoup sur son passé, dont une période qu’il avait occultée de sa mémoire. Ces épisodes constituent une pièce importante, mais pas finale, dans le puzzle que constitue l’origine du personnage. Et enfin, le personnage de Daimio va arriver à un tournant, alors que sa malédiction va venir lui jouer des sales tours ici…En clair, le BPRD est tiraillé dans plein de directions différentes et …pourrait ne pas arriver à faire face à ce qui va arriver. 

Le titre prouve encore une fois toutes ses qualités ici et je l’ai souvent dit, à tel point que je juge certaines parties de BPRD meilleures qu’Hellboy. Et l’on est dans une de ces parties. 

Verdict : à posséder. 

À lire avant : les deux premières intégrales et au moins les premiers tomes d’Hellboy. 

PANINI COMICS

 

100% MARVEL : MARVEL COMICS 3

Date de sortie : 09 mars 2022

Prix :  16,00 € (édition régulière), 20,99 € (édition collector), 176 pages,

Episodes : US Amazing Spider-Man (2018) 67-69, Avengers (2018) 48-49, Iron Man (2020) 13, Thor (2020) 17 et Marvel Comics Presents (2019) 8 (III), inédits)

Scénario : Jason Aaron, Nick Spencer

Dessin : Marcelo Ferreira, Javier Garrón

Sollicitation : Mensuel

Betty Brant est de retour, enceinte de quelqu’un que l’on pensait disparu. Face aux Avengers, la Garde Hivernale dispose désormais de sa propre version de Miss Hulk !  Dans l’espace, l’affrontement entre Tony Stark et Korvac prend une tournure inattendue, et Thor a droit à une drôle de réunion de famille.

Avis : pour une fois, je vais avoir un avis même partiel sur ce numéro, car j’avais décidé de donner un peu sa chance au run de Spencer sur AMS avec ces épisodes. Pourquoi à partir de là et pas avec le numéro 1 ? Parce que je suis un idiot ? Comment voulez-vous que je sache pourquoi je fais les choses ?  Et parce qu’il y avait le personnage de Chance sur la couverture…oui, ce vieux personnage datant du run Micheline / McFarlane ! Et je me disais, mais tiens, Spencer fait revenir des vieux personnages plus vus depuis des lustres, cela peut être fun. 

Et ce le fut, d’autant plus que dans un premier temps, j’ai apprécié l’approche de Spencer sur le titre qui reprenait tout un tas de vieilles intrigues un peu laissées en déshérence depuis des années, voire des décennies pour leur apporter une continuation et une conclusion logique amenant des nouveaux développements. Cela ramenait un aspect un peu disparu des séries Spider-Man, le côté soap opera infini, où des éléments vieux de plusieurs années ou plus pouvaient être redéveloppés pour amener de nouvelles histoires. 

Sauf qu’une fois passé cet arc, je me suis vite rendu compte que c’était un peu tout ce que faisait Spencer et que le développement de Peter en lui-même était complètement laissé de côté. Le scénariste se perdant beaucoup dans le fait de corriger des points de continuité plutôt que de faire avancer son personnage principal. Il n’est cependant pas le seul responsable de la débâcle de cette fin de run. 

L’éditorial Marvel a sacrément merdé sur la dernière partie de son run, avec des faux events sans intérêt dessinés par une armée d’artistes pressurés jusqu’à la moelle pour tenir des délais impossibles, tout cela pour sortir un maximum d’épisodes en un minimum de temps et capter quelques dollars de plus des lecteurs. De fait, on dit souvent que la franchise Batman est omniprésente, mais la franchise Spider-Man est bien pressurée également du côté de chez Marvel…

Verdict : pour ceux qui suivent. 

 

100% MARVEL : AVENGERS T06

Date de sortie : 09 mars 2022

Prix :  18,00 €I 112 pages

Episodes : US Avengers (2018) 26-30, précédemment publiés dans AVENGERS (2020) 6-10)

Scénario : Jason Aaron

Dessin :  Ed McGuinness, Dale Keown 

Sollicitation : Le Starbrand s’est trouvé un nouvel hôte. Quand les Avengers détectent la marque de ce pouvoir cosmique dans une lointaine prison shi’ar, c’est toute la super-équipe qui part dans l’espace pour savoir de quoi il retourne avant que la situation ne soit hors de contrôle.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Cela fait un moment que je n’ai pas lu un épisode de ce run. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

À lire avant :les premiers tomes.

AVENGERS PACK DÉCOUVERTE T01 & T02

Date de sortie : 09 mars 2022

Prix : 20,00 €

Episodes : 

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Ed McGuinness

Sollicitation : Les deux premiers volumes de la série à prix canon ! Jason Aaron emmène les Avengers vers de nouveaux dangers, alors que la Dernière Armée des Célestes arrive sur Terre !

Avis : on dirait bien que cette année, les éditeurs VF sont bien décidés à réagir pour tenter de ramener le lecteur vers les comics avec des offres promotionnelles et de nouvelles collections (telle la récemment annoncée Urban Nomad chez la concurrence). Panini inaugure cette semaine cette nouvelle offre qui va toucher pas mal de séries dans les mois à venir : les deux premiers tomes de séries en cours proposés à 20€ au total, soit 10€ le tome. 

Je vous rassure, ensuite vous payez plein pot. Mais cela peut être une bonne incitation pour donner sa chance à des runs en cours, alors que le prix des premiers tomes pouvaient décourager jusque là. Bon ensuite, on peut se demander si Panini ne propose pas cette offre car il leur restait un paquet de stock de ces tomes 1 et 2 à écouler…Mais je vois sans doute les choses de manière trop noires ! 

Ensuite, j’ai déjà donné mon avis sur ce run. J’avais essayé le premier arc et n’avais pas du tout été convaincu. Bien trop pataud, lourd et sans grande profondeur…Pour une fois, Aaron ne fait pas de merveilles, même s’il retrouve des personnages qu’il connaît bien, comme Thor. Ensuite, on est clairement parti sur un run long, puisque Marvel vient de lancer une série sœur aux USA à Avengers, nommée Avengers Forever, toujours écrite par Jason Aaron. A vue de nez, je dirais qu’il a bien 100 épisodes de planifié. 

Verdict : à tester pour le prix

À lire avant : rien – bon point de départ. 

 

100% MARVEL : REIGN OF X 9

Date de sortie : 09 mars 2022

Prix : 16,00 € (édition régulière), 20,99 € (édition collector), 168 pages

Episodes : US Hellions (2020) 11, Wolverine (2020) 11-12, New Mutants (2019) 18, S.W.O.R.D. (2020) 5,  et X-Factor (2020) 7, inédits)

Scénario : Al Ewing, Zeb Wells

Dessin : Rod Reis, Valerio Schiti

Sollicitation : Bimensuel, Psylocke contre Betsy Braddock ! Quel parti vont prendre les Hellions ? Wolverine contre Dracula ! Quels sacrifices seront nécessaires pour assurer la survie des humains et des mutants ? En plus, une révélation fracassante pour les membres de Facteur-X ! Et bien d’autres surprises !

 100% MARVEL : REIGN OF X 10

Date de sortie : 09 mars 2022

Prix : 16,00 € (édition régulière), 20,99 € (édition collector), 168 pages

Episodes : US X-Factor (2020) 8-9, X-Corp (2021) 1, Marauders (2019) 20 et Way of X (2021) 1, inédits)

Scénario : Gerry Duggan, Si Spurrier

Dessin : David Baldeon, Stefano Caselli

,Sollicitation : Bimensuel, Deux nouvelles séries font leur entrée en scène ! Pour veiller sur la fortune considérable amassée par Krakoa, Monet St Croix et Warren Worthington créent X-Corp. Quant à Diablo, il cherche les serpents cachés dans le jardin paradisiaque de l’île des mutants dans Way of X !

Avis : pas d’avis, à part pour noter que Simon Spurrier revient dans l’univers mutant. Vu que cela fait un moment que j’ai lâché la franchise et n’entend pas reprendre vu que je n’adhère pas à ce qui est proposé, ni aux équipes créatives, ce sera sans moi, malgré la présence de cet auteur que j’apprécie beaucoup. 

Verdict : pour ceux qui suivent.

URBAN COMICS 

BATMAN BIMESTRIEL 15

Date de sortie : 11 mars 2022

Prix : 12.90€/336 pages 

Episodes : BATMAN #101 à #104 • DETECTIVE COMICS #1032 et #1033 • DETECTIVE COMICS #1027 (une back-up) • CATWOMAN #27 à #33

Sollicitation : L’ombre du Ghostmaker !

La guerre déclenchée par le Joker est terminée, mais c’est un Batman diminué qui doit poursuivre la lutte contre le crime. Et alors qu’il s’organise, il doit faire face à un spectre du passé, à l’occasion du retour du Ghostmaker, un justicier aux méthodes impitoyables. Par James TYNION IV, Carlo PAGULAYAN, Guillem MARCH et Ryan BENJAMIN. Dans le même temps, le Chevalier Noir et ses alliés doivent faire face à la vindicte populaire menée par des habitants estimant que les « masques » les ont laissés tomber en période de crise, et à l’assaut de Silence, par Peter J. TOMASI et Brad WALKER. Dans le quartier mal famé d’Alleytown, Selina Kyle, alias Catwoman, tente de se débarrasser des gangs. Mais l’ombre du Père Valley plane sur son nouveau territoire. Par Ram V, Fernando BLANCO et Evan CAGLE.

Avis : et oui, le kiosque n’est pas encore complètement mort et Urban maintient à bout de bras son dernier mag en cours. Celui-ci a bien changé et s’est transformé en gros mastodonte bien épais avec plus de 300 pages et un prix en rapport et des épisodes désormais passablement en retard par rapport au rythme librairie. Nous finissons ici en effet les épisodes de plusieurs séries du Bat Univers pré Infinite qui a débuté en librairie le mois dernier. 


A une exception près, tous les épisodes sont déjà parus en librairie il y a plusieurs mois : 

– que ce soit Batman, qui achève son piteux arc Ghost Maker. Un personnage, rival de Batman sans grand intérêt et qui à moins de tomber entre les mains d’un scénariste qui sache lui donner une minimum de profondeur restera une des mille créations de Tynion IV qui ne lui survivra guère.

– ou encore Detective Comics, où Peter Tomasi et Brad Walker achèvent leur prestation sur le titre. Un run qui sera resté globalement très discret, complètement écrasé par le run de Tynion IV et sa Joker’s War à côté. Sans doute plus classique, mais aussi dénué d’une quelconque saveur. Peut être à rattraper un jour ou à oublier étant donné que leur travail n’a eu aucune répercussion…

– enfin, les seuls épisodes intéressants et surtout inédits dans le lot : les numéros de Catwoman, qui représentent le vrai début du run de Ram V sur la série. Un run qu’on aurait aimé plus long, puisqu’il est parti au bout d’une quinzaine d’épisodes étant désormais très demandé, mais qui à mon avis demeure très solide. 

Tout d’abord parce que l’auteur inscrit son travail dans la droite lignée de celui d’Ed Brubaker…à tel point que l’on peut presque voir son run comme une suite qui ne dit pas son nom. Il reprend en effet nombre d’éléments, ainsi Ed Brubaker situait la base de Selyna dans l’East End, Ram V lui ne s’emmerde pas et ramène le personnage dans le quartier où elle a passé son enfance, Alleytown…tel qu’identifié par Brubaker lui-même. De même, le ton et les histoires , alors que Selina installe son propre gang et reprend les rênes du quartier pour elle-même, s’appuient sur beaucoup d’idées installées par Brubaker (notamment niveau famille du personnage).  Mais, il ne fait pas que répéter ce qu’a fait Brubaker et il va se faire plaisir en introduisant pas mal de nouveaux éléments. 

Ensuite, si Ram V ne tarde pas à se faire coopter par les gros événements qui vont marquer Gotham et impulsés par James Tynion IV, il parvient malgré tout à donner une vraie dimension à sa série, son propre coin d’univers où les personnages peuvent respirer. Bien évidemment, on retrouve également toute la qualité d’écriture de Ram V qui trouve en Selina un personnage avec de nombreuses failles qu’il peut explorer.

Verdict : à lire

DEADLY CLASS TOME 10

Date de sortie : 11 mars 2022

Prix : 15€/128 pages

Episodes : Deadly Class Volume 10: Save Your Generation (#45-48)

Scénario : Rick Remender 

Dessin : Wes Graig 

Sollicitation : Depuis leur retour à l’Académie Kings Dominion, rien ne s’est passé comme prévu pour Marcus et Maria. Derrière les sourires, les alliances se sont rapidement mises en place pour éliminer le couple un peu trop désinvolte au goût des uns et des autres. Alors, déjà fragilisé par la dépression et l’abus de drogue, Marcus poursuit sa lente et douloureuse descente aux enfers lorsque Saya réapparaît dans sa vie et que Maria le trahit pour Stefano, l’héritier de la mafia de la côte Est. Le doigt sur la détente, il prit sa décision. Saura-t-il seulement en assumer les lourdes conséquences ?

Avis : un an après la sortie du tome 9, nous allons pouvoir de nouveau respirer puisque la suite de Deadly Class arrive, que la fin de la série s’annonce et que le prochain tome est déjà prévu pour la fin du premier semestre…Les dernières années n’ont pas été faciles pour Remender et ses séries.  Beaucoup d’entre elles ont adopté un rythme de parution bien plus lent. Mais on dirait que le scénariste est en train de surmonter ses difficultés, ce qui se traduit par plus d’épisodes de ses séries en cours…et lancement de nouveaux titres ! 

Nous le verrons prochainement, avec la fin de Low qui va enfin débarquer, tout comme celle de Seven for Eternity ou encore le lancement de Scumbag dans pas longtemps. Bref, on revient dans l’univers de Remender progressivement…et je sens que cela va être violent. Il faut dire que même au bout d’un an, il est difficile de ne pas se souvenir de la situation dans laquelle le scénariste nous a laissé dans Deadly Class.
Le plan de Marcus s’est effondré, il a tout détruit autour de lui, ses amis, sa relation et le monde brûle autour de lui…du pur Remender avec un bon gros cliffhanger pour nous laisser à bout de souffle et désireux de connaître la suite le plus vite possible. Nous sommes clairement dans la dernière phase de la série, il est impossible de savoir qui va survivre et quel tournant le bouquin va prendre !

Verdict : incroyable – à posséder 

À lire avant : les précédents tomes !

DECORUM TOME 2

Date de sortie : 11 mars 2022

Prix : 23€/184 pages 

Episodes : Decorum #5-8

Scénario : Jonathan Hickman 

Dessin : Mike Huddleston 

Sollicitation : Tome 2 – Fin de série

S’il est vrai que le meurtre constitue un dénominateur commun entre toutes les espèces, il n’en va pas de même pour l’assassinat, qui relève plutôt de… la vocation.

Avis : autre suite de série indépendante très attendue, avec la suite et fin de Decorum de Hickman et Huddleston. Encore une série à concept du scénariste qui vient pas mal bousculer ce que l’on attend d’un comic-book de SF, ou d’un comic-book tout court…et c’est pour cela que je ne vais pas faire celui qui a tout compris. Nope, d’ailleurs, il va falloir que je me replonge dans le tome 1, sorti il y a des lustres, car ce n’était pas super évident et mes souvenirs sont assez flous. 

Est-ce que j’avais aimé ? Ben oui ? Encore une fois, Hickman créait un univers original entier en quelques dizaines de pages et s’intéressait au sujet de la formation d’assassins. Pourquoi ? Dans quelle direction devait aller la série ? Le mystère était encore complet à la fin du premier tome. Etant donné la qualité des récits d’Hickman en général, du moins quand il ne se barre pas en plein milieu (oui, la plaie infligée par son départ d’X-Men est encore béante), c’est toujours très bon. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : le tome 1

SANDMAN : THE DREAMING TOME 2

Date de sortie : 11 mars 2022

Prix : 23€/272 pages 

Episodes : 

Scénario : Simon Spurrier 

Dessin : Evely Bilquis 

Sollicitation : Qu’arrive-t-il aux habitants d’un conte de fée quand leur auteur disparaît ? Morpheus, le maître du Songe, est toujours introuvable et parcourt la Terre le coeur brisé, entraînant le monde dans sa perte. Mais si le Royaume des Rêves est maintenant dirigé par Wan, une intelligence artificielle, ses pouvoirs sont autant capables de le restaurer que de détruire toute vie en son sein… Lucien, Dora, et les habitants du Songe pourront-ils y faire quelque chose ?

Avis : qu’il est bon d’avoir tort parfois. Le mois dernier je parlais de la sortie du tome 1 et j’évoquais  le fait que Simon Spurrier n’assurait qu’une partie de la série. Et après vérification, non pas du tout en fait, Spurrier est allé au bout des 20 épisodes que compte cette nouvelle version de The Dreaming. 

Et tant mieux car comme d’habitude avec lui, les 10 premiers épisodes étaient excellents : riches, denses, avec un très bon rythme et un mystère initial parfaitement développé et surtout résolu ! Nous avions en effet la plupart des réponses quant aux raisons derrière l’absence du Sandman de son domaine. Et pour cela, l’auteur n’hésitait pas à aller rechercher d’anciens personnages secondaires, mais aussi à en créer de nouveaux. 

Certes, la métaphore politique du premier tome n’était guère subtile, et par là j’entends qu’elle était aussi fine qu’un éléphant se déplaçant dans un sous-marin nucléaire à côté du réacteur où tout le monde se demanderait :”mais comment il est arrivé là”…mais la qualité d’écriture de Spurrier m’a une fois de plus conquis. 


Et que dire du travail incroyable de Bilquis Evely sur la partie graphique qui s’est parfaitement appropriée l’univers du rêve et les idées de Spurrier et a su donner vie à toute cette folie ? Ben, que j’ai hâte de voir son travail sur la maxi série Supergirl avec Tom King dans quelques mois en VF. 

Au delà, j’espère que nous continuerons de plonger dans l’univers de Sandman et ses dérivés à l’approche de la série Netflix…Il y a encore de gros morceaux à s’avaler : la première série The Dreaming, Lucifer, Books of magic…des centaines d’épisodes qui n’attendent que nous. 

Verdict : à posséder 

À lire avant : le tome 1 et un peu le Sandman de Neil Gaiman. Ce n’est pas indispensable, mais cela permet de remettre certaines références dans leur contexte.

A propos Sam 2228 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

Répondre à Dark Sebi Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.