Unspoken VO : Avengers #4

Scénario : Brian Michael Bendis
Dessins : John Romita Jr
Quatrième partie de ce premier arc (en 6) des Avengers version « Heroïc Age », et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça bouge, sans que ça avance beaucoup !
Dans les deux parties précédentes, la part belle était donnée à l’action, et non que ça change ici, on arrive néanmoins enfin aux choses sérieuses s’il on peut dire … L’équipe a été scindée en deux : d’un coté Wolvie, Cap version Bucky, Protector alias l’ex Marvel Boy et Iron Man, plongés dans un futur apocalyptique et à la recherche de leurs sales gosses rebelles. De l’autre, Spidey, Hawkeye, Spider-Woman et Thor, restés sur terre où c’est autant le bordel ! En effet, dans les premières pages, me sont passés par la tête : Jurrasic Park, les Ghostbusters et la Guerre des Mondes ! (Vous comprendrez pourquoi en le lisant). En gros, après avoir vaincu Apocalypse et ses cavaliers dans le numéro précédent, nos héros ont construis leur propre machine à DD* et certains ont pu se rendre dans le futur décrit par Kang. Cependant, d’autres restent dans notre dimension car l’espace temps a été bouleversé et doivent le « réparer ». Inutile de dire que ça pète de partout, que Romita se fait plaisir niveau scène d’action, et Bendis, comme à son habitude, pond des dialogues assez drôles. Cependant, l’histoire qui, dans la première partie, semblait prometteuse, stagne un peu alors qu’il ne reste que deux parties pour remballer. Du coup, on a un peu ce feeling « Secret Invasion » où ça commence fort pour un final convenu et sans beaucoup de surprises. Espérons que l’on ait quelques révélations et dialogues explicatifs, comme ici à la fin de l’épisode.

Qu’on se le dise, ce titre a avant tout la prétention d’en mettre plein les yeux et de divertir. De ce coté là, le contrat est rempli, on passe un bon moment. Cependant, le numéro de lancement était plein de promesses avec cette histoire « à la DC » aux personnages et mondes alternatifs, rappelant de bons épisodes des Teen Titans ou de la JLA par exemple. Alors, lorsqu’on sait que l’intrigue de cet arc est au fait tiré de l’animé Next Avengers de Chris Yost, on peut se dire que le plus dur était fait, et que Bendis nous narre là une « simple » séquelle. Espérons que la fin donne lieu à un rebondissement inattendu, tout en sachant qu’il ne faut pas s’attendre à des miracles, Marvel ayant déjà teasé l’arc suivant avec l’arrivé, encore, d’un nouveau membre dans l’équipe. Niveau dessins, c’est du John Romita Jr agréable à regarder mais qui semble s’être moins appliqué que lors du premier épisode. Ou peut être est ce du à l’encrage de Klaus Janson qui, pour tenir le rythme, s’est un peu pressé ? Au final, c’est un arc agréable, pour une série vengeur supérieure, en ce qui me concerne, à Secret et New. Reste que Bendis, pourtant depuis des années sur ces personnages, doit à présent fournir une double dose par mois, et que les meilleures histoires sont à lire du coté d’Avengers Academy ou Children’s Crusade.

Verdict : « Check It » pour qui aime l’action et John Romita Jr en règle générale.

« Buy », surtout en TPB plus tard, pour ceux qui veulent lire un bon arc divertissant des Avengers par Bendis, sans révolutionner le schmilblick !

*(Machine à Déplacement Direct CQFD ! Non, mais tu vas suivre un peu, bordel ! ^^)

A propos Mr Honey Bunny 7 Articles
Chroniqueur sur les podcasts réguliers et spéciaux, ce fan de Spider-man est surtout réputé pour ses fameux mots de la fin et son humour à deux balles.

2 Comments

  1. En ce qui me concerne j’ai l’impression que bendis se « jephloebise » dans le sens ou il ne pond certains épisodes que pour les remplir de scènes fan service sans rapport avec l’intrigue générale.
    Alors oui le fan de longue se fera plaisir en le lisant une première fois, mais je ne pense pas qu’il sera tenté par une relecture, et ce type de récit reste rarement dans l’histoire des comics.
    Quant à la conclusion j’ai aussi un peu peur que bendis bâcle pour finir dans les temps, alors que les épisodes précédents ressemblaient à du gros remplissage pas très inspiré.
    Les dialogues : ouais bof, je dois avouer que j’ai été fan de bendis pendant longtemps,et si je suis son boulot avec plaisir sur powers ou USM, je dois bien dire qu’il ses dialogues me font à peine sourire sur les vengeurs.
     

  2. En ce qui me concerne, j’ai vraiment du mal avec le style Romita sur cet arc. Autant que j’ai pu l’apprecier ailleur (notamment sur Kick Ass) mais la, c’est mal degrossi je trouve…
    SInon oui, comme tu dis Bunny, c’est sympa mais ca fait pas fort avancer le schimilimili…
    Moi je dis Buy pour ceux qui ont aimé les précédents, surtout pour la fin de l’épisode, car on a la vague impression que ca va commencer a bouger ^^

Répondre à sam331 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.