Tops et flops de la semaine

le comics qui m’a bien énervé cette semaine : Batwoman 2. De J.H.Williams III  et W.Haden Blackman. Le premier épisode m’avait déjà quelque déçu, notamment en raison de mon niveau très élevé d’exigence. Un niveau établi par le superbe arc Elegy qui précédait. Je n’avais déjà pas beaucoup apprécié l’effet double page, qui était trop utilisé  à mon goût. Mais là on dépasse tout puisque sur 22 pages de comic-book, on a 9 doubles pages ! je crois que le dessinateur est désormais amoureux de son propre trait, et j’entendais presque au travers des pages le dessinateur nous dire « regardez comme je dessine bien ! ». Heureusement que j’aime le personnage principal, car sinon j’arrêterais de lire la série.

Batwoman2

J’ai le sentiment que sans un scénariste comme Greg Rucka, il oublie un peu qu’il fait un comic-book… Bref c’est sans doute l’une des rares fois où j’ai achevé un comic-book en étant franchement furax, car je ressentais que l’auteur se foutait de ma gueule.

la daube de la semaine : Batgirl 2, par Gail Simone et Ardyan Syaf. Que dire de cet épisode, que Barbara est très mal écrite, que l’histoire est complètement crétine, que le vilain est d’un ridiciule sans précédent, que je comprends toujours pas :

  • pourquoi Barbara marche à nouveau étant donné que CE N’EST TOUJOURS PAS EXPLIQUE ET QUE ÇA ME GONFLE AU PLUS HAUT POINT
  • pourquoi elle a décidé de vivre en collocation étant son style de vie, au passage sa coloc est hautement gonflante.
En somme je n’irai pas voir le 3e épisode, et je vous conseille d’éviter ce titre. Je n’avais pas aimé le 1er épisode, j’avais donné au titre une seconde chance, en me disant que le 2nd épisode rattraperait le coup, ben non.

le comic-book de la semaine : Morning Glories 13, par Nick Spencer et Joe Eisma. Si vous avez écouté le weekly, vous savez que j’ai essayé assez piteusement de résumer ce qui se passe dans cet épisode de presque 40 pages . Je ne spoilerai rien ici aussi. Je vous dirai juste que la série continue de s’améliorer et que la fin de cet épisode est ce qu’on peut appeler un cliffanger de la mort qui tue !

le comic-book ennuyeux de la semaine : Ultimates Comics Spider-man 3, par Brian Michael Bendis et Sara Pichelli. Certains comic-books sont bons, d’autres franchement mauvais, et certains comme cet épisode de USM sont juste chiants comme la pluie. Miles découvre ses pouvoirs, ne veut pas être Spider-man, et patati et patata, oh là là qu’est ce qu’on s’ennuie, pour la simple et bonne raison que cette histoire on la connaît déjà ! Il aurait mieux valu lancer directement le personnage dans l’action, et insérer de courts flashbacks pour expliquer comment il en est arrivé là, parce que là si ça continue je vais me servir du titre comme somnifère !

le moment « je suis amoureux » de la semaine : Resurection Man 2 par Dan Abnett et Andy Lanning au scénario et Fernando Dagnino. Il est vachement bien ce dessinateur hein ? Etrangement j’ai beaucoup aimé l’épisode de Resurection Man de ce mois, je sais pas pourquoi, … pardon je bave encore sur mon clavier …

le mec qui a des couilles de la taille du Nevada cette semaine : Deathstroke dans Deathstroke 2 de Kyle Higgins et Joe Bennett. Dans cet épisode Deathstroke s’en prend à ses employeurs et à la bande d’assassins qu’ils ont employés, et ça va mal finir pour tout ce petit monde !. Note à moi- même : ne pas énerver Deathstroke !

A propos Sam 2116 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Je suis d’accord que toute les doubles pages de Williams ne sont pas justifié… Mais cependant, ça ne dénature pas l’histoire et y’a autant de lecture que sur un autre comic (ma seule comparaison étant que j’ai pas mis moins de temps à lire ça qu’un autre de la même semaine). Bref, t’énerve pas trop !

    Pour Batgirl… Bon. J’ai du mal à aller contre ton avis même si par principe je vais le défendre un peu xD. C’est clair, toujours pas d’explication, l’auteur veut bien nous gonfler avec ça, ça se sent. Surtout que le sujet est encore évoqué dans ce numéro, de quoi attiser les foudres d’un Sam en colère. Maintenant, je maintiens que la caractérisation de Barbara reste de bonne facture et je continue de trouver le méchant intéressant. La colloc, pas d’avis encore.

    Et tu évoques Resurrection Man pour de bonnes raisons. Mais celui-ci m’a ennuyé en fait. J’ai été déçu par rapport au numéro d’avant, plus punchy et moins linéaire. Même si le cliffhanger final me tient en halaine malgré tout ! Mais oui… Dagnino sait dessiner les donzelles… Vivement le prochain Catwoman de March à ce propos… hum… ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.