Unspoken VO : Aquaman 2

Crédits :

Scénario : Geoff Johns

Dessin : Ivan Reis

Editeur :  DC Comics

Avis : la série Aquaman a connu des fortunes diverses au cours du temps. Je vous renvoie à l’article de Comic Box, paru il y a peu dans le mag et qui revient en détail sur la carrière du super-héros. Pour résumer, le personnage et sa série n’ont jamais été vraiment viables sur le long terme. Sauf que cette fois DC a mis le paquet avec l’équipe créative qui a refait de Green Lantern un personnage de premier plan.

On pouvait cependant avoir quelques craintes, notamment sur Geoff Johns qui a perdu beaucoup de sa superbe ces dernières années. Cependant on dirait bien que sur Aquaman, il retrouve une certaine qualité, bien que  sa narration comprenne encore pas mal de défauts.

Scénario : dans le 1er épisode, le scénario posait essentiellement le personnage, et surtout le fait que personne à la surface de ne le prenait au sérieux. En gros pour tout le monde il est le gars de la Justice League qui parle aux poissons. Alors qu’il décide de ne pas retourner à Atlantis, et de vivre à avec sa femme Méra, à la surface, une nouvelle race sous-marine très agressive apparaît. La dernière page du 1er épisode nous laissait sur cette image du 1er contact entre les Trench et des humains, ceux-ci étant appelés à servir de panier-repas.

On avait donc peu de doutes sur le sort réservé aux humains en question. Pourtant, le scénariste décide de passer les 7 à 8 premières pages sur cette confrontation. C’est le reproche principal que je ferais à cet épisode, il s’attarde dans un premier temps sur des détails, et ne consacre que très peu de pages à la confrontation entre Aquaman et cette race. En gros à peine les 5 dernières pages.

Donc en fait l’épisode ne démarre vraiment que vers la page 7 ou 8 quand Arthur et sa femme apparaissent enfin. La séquence, trop courte à mon goût, nous montre combien le couple est lié, et surtout combien chacun est désireux de se lancer ensemble dans cette nouvelle vie.

Pour moi ces quelques pages sont sans doute les meilleures de l’épisode, pas seulement parce que j’adore le personnage de Méra, dont l’utilisation est pour moi l’une des réussites de Johns ces dernières années, mais parce qu’elles touchent à ce que je pense sera le coeur de la série, c’ets à dire le couple Arthur/Méra. Leur complicité est un élément qui vous donne un grand sourire lorsque vous la lisez, et puis il ne faut pas oublier qu’il s’agit du seul mariage qui a survécu au relaunch DC !

Enfin on a droit à l’arrivée de Trench sur la terre ferme, et là je trouve le combat très court avant la fin de l’épisode, d’où mon reproche sur le gaspillage de pages au début.

Dans l’ensemble cela reste un bon épisode, Geoff Johns tient bien ses personnages, et la lecture est très agréable. Il est juste dommage que comme le mois dernier on ait l’impression que l’épisode se termine sans que grand chose se soit produit, ni que l’intrigue ait beaucoup avancé.

Dessin : comme toujours Ivan Reiss est excellent, je dirai même que j’ai l’impression qu’il s’est encore amélioré. Je pense que le fait qu’il n’ait que 20 pages à dessiner, et peu de doubles pages, qui sont toujours épuisantes, joue beaucoup. Là aussi je regrette que la confrontation entre les Trench et Aquaman soit en fait aussi courte, car cela laisse peu de places au dessinateur pour exprimer son talent dans les scènes d’action.

Couverture : on ressent le caractère horifique que les auteurs veulent insuffler au titre avec cette couverture.

Note : 8/10 – le scénariste doit revoir sa narration, mais cela reste une lecture très agréable, et j’attends avec impatience la suite.

A propos Sam 2088 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. J’adore aussi. Mais c’est Geoff Johns, il va peut etre faire comme Green lantern, tout doucement mais surment avec des episodes de qualité reconstruire un univers pour Aquaman ??

  2. oui peut être, mais comme je l’explique, toute la première partie de l’épisode est pour moi inutile, il aurait du commencer directement par Aquaman et méra, et consacrer plus de temps à la confrontation entre les héros et les trench 

  3. J’était bien chaud sur Aquaman #1. je l’ai même mis dans mon top 3.

    Mais là je suis un peu déçu. Le dessin est bien c’est clair. Mais le scénario est encore plus inexistant que dans le premier.
    Qui avait le mérite d’être drôle.
    La caractérisation des personnage reste toutefois super interessante.
    Moi j’ai découvert Mera pendant blackest night donc je suis friand d’infos.

    Je pense que c’est un épisode de mise en place, mais j’ai peur à la fameuse décompression.
    J’étais super optimiste mais … je lis JLA alors… je suis inquiet.

  4. Je te rejoins totalement Sam, sur cette review… Tout d’abord les dessins sont à tomber et on a là Ivan Reis à son meilleure niveau je pense, j’ai relu Blackest Night il n’y a pas si longtemps, et son trait prend encore plus de force encore.
    Sinon j’ai adoré la mise en avant de Méra qui pour moi aussi, est un personnage très intéressant et que Johns sait je pense, très bien utilisé. Pour moi elle est déjà la force de numéro 2 ainsi que sa relation avec Aquaman. Maintenant pareil, le tout reste un peu trop décomplexé et mériterait d’avancer un peu plus vite… Un reproche que l’on fait (trop) souvent à Johns ces derniers temps.

Répondre à Freytaw Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.