Guide de lecture Comics VF : semaine du 5 Novembre 2012

Une semaine plus légère que prévue, mais vous aurez votre dose de sorties pas de panique, en raison du report des sorties Urban à la semaine prochaine. Les bouquins prévus pour le 9 sont en effet reportés au 16 novembre à cause d’un problème de logistique. Même si l’on peut râler parce que des comics que nous attendions sont reportés, parce qu’il est de bon ton de râler quand on est français + lecteur de comics, on peut saluer le fait qu’Urban ne nous ait pas laissé dans le noir et ait fait l’annonce plus de 15 jours à l’avance.

DELCOURT COMICS 

La ligue des Gentlemen extraordinaires : Century – Tome 3

Date de sortie : 7 Novembre 2012

Sollicitation  : Il n’y a plus de Ligue, extraordinaire ou autre. À Q’umar, la sanglante guerre de l’usure continue. À Kashmir, un terroriste Sikh pourrait conduire le monde vers l’Apocalypse. À Londres, une patiente dans un asile affirme qu’elle détient toutes les réponses… Une fin cataclysmique imaginée par deux grands maîtres du genre, Alan Moore et Kevin O’Neill.

Avis : Troisième et en principe dernier volet de la saga century qui voyait la ligue des gentlemen extraordinaires à différents moments du XXe. Comme je l’ai déjà écrit voire hurler ici et là, je n’ai strictement rien capté au second volume, le premier ça allait encore. Perdu dans le milliard de références à la culture pop anglaise des années 60, l’enfant des années 80 que je suis s’est un peu demandé où il avait atterri et surtout « c’ets kois t’es l’histoire qui est racontée là, parce ke moi pas comprende ? »… Vous voyez l’image du singe qui se gratte la tête devant un problème, puis finit par tout casser autour de lui en poussant des cris très compréhensibles de frustration du style « hou hou hou ha ha ha ha » oui ben ça c’est moi.. quand je commence à lire Century.

Je ne sais pas encore si j’irais voir ce 3e tome, d’un côté je veux avoir la conclusion de cette histoire (qu’elle qu’elle soit) et d’un autre, je ne suis pas emballé à l’idée de claquer plus de 15€ dans un truc que je ne vais pas comprendre et qui va me renvoyer à un stade simiesque assez vite. Il est bien qu’un auteur ne prenne pas ses lecteurs pour des crétins, par contre pondre un truc complètement incompréhensible c’est autre chose.

Hard Boiled

Date de sortie : 7 Novembre 2012

Avis : Delcourt comme donc à rééditer un peu toutes les œuvres de Miller ces derniers temps, après Martha Washington, nous avons donc droit à la réédition de hard Boiled l’une des collaborations entre l’auteur et Geoff Darrows. Ne l’ayant jamais lu je ne peux pas en dire grand chose, mais quand deux maîtres s’associent, en général il vaut mieux éviter de passer à côté.

Le maître voleur Tome 1 : J’arrête

Date de sortie : 7 Novembre 2012

Sollicitation : Derrière l’identité de Conrad Paulson se cache en réalité celle du plus grand des voleurs. Rien n’est hors de sa portée, sauf la vie qu’il a dû laisser derrière lui. Aujourd’hui, il tente de renouer avec celle qu’il n’a jamais cessé d’aimer et de retrouver la trace de ce fils qu’il connaît à peine. Si possible, avant que le FBI ne mette la main sur lui. Mais son passé a vite fait de le rattraper…

Avis : En entrée de jeu autant dire que le titre choisi par Delcourt me gène un peu, à la limite il aurait sans doute mieux valu conservé le titre original de comics à savoir Thief of Thieves. Mais peut être l’éditeur craignait que nous autres français ne réussissions pas à commander à notre libraire le bouquin faute de pouvoir en prononcer correctement le titre :

« Bonjour monsieur je voudrais acheter Tif of Fifes !
« Hein ? les Titeuf c’est par là bas mon gars !
« Euh non Thif fof Fifles de Kirkman.
« Hein ? si tu veux te faire couper les tifs c’est pas ici mon gars, nous on vend des BD alors dégage j’ai des clients qui veulent dépenser leur argent eux !
« Mais non Tief flof Tièfles c’est une BD
« Connaît pas alors dégage !
« Mais euhhh c’est par le gars qui fait Walking Dead ! »
« Si tu veux du Walking Dead, j’ai environ 18 000ex en stock mon gars, mais dépêche toi ça part très vite d’ailleurs là tout de suite maintenant je suis en train de recommander 450 000ex mon gars »
« Non c’est pas ça, il a aussi fait une autre BD »
« Oui Invincible, ça décolle pas mal en ce moment et c’est pas mal du tout, j’en ai aussi, va y mon gars c’est de la bonne »
« Oui je sais, mais il sort un nouveau titre Flif fop Flieves »
« Si tu veux fuck la police, j dois avoir ça en stock quelque part… et où tu vas comme ça !!! »
« Euh amazon ? »
« Et Bruno tu connais, Flap flop flip de Kirkman ?
« Non ça me dit rien, par contre en parlant de Kirkman son dernier titre nous reste sur les bras et je sais pas pourquoi ! »
 » Ah bon, c’est pas habituel, comment ça s’appelle »
« Euh flie flaow thiaves »

… donc en fait très bon choix de titre Delcourt
Sur le fond, le titre raconte les péripéties d’un voleur qui décide de s’attaquer à ses collègues, parce qu’il ne peut s’arrêter et qu’il veut continuer à ressentir l’excitation du vol.

Le titre conçu par Kirkman n’est pas écrit par lui, le monsieur a l’empire Walking Dead à gérer maintenant, il s’est donc inspiré de la méthode d’écriture de la TV, c’est à dire des auteurs qui font le boulot et le créateur/producteur qui corrige/polie l’ensemble pour en assurer la cohésion et la cohérence.

Je ne sais pas trop ce que ça vaut, je me suis arrêté à la moitié du 1er épisode, plus par manque de temps qu’autre chose. Mais on a quand même l’impression que Kirkman se Millardise, c’est à dire qu’il a conçu un concept pour le vendre directement à la TV, ce qu’il a fait. Tant mieux pour lui, à voir donc si c’est un bon comic-book.

Le premier arc est donc signé par Nick Spencer, avec 7 parties, oui il aime faire long. Ces épisodes ont récolté pas mal de bonnes critiques aux USA, bien que pour une raison que j’ignore alors que le titre se vend assez bien pour un titre inde (plus de 19000ex et stable ce qui est plus qu’Invincible par ex), le titre ne fait pas absolument aucun bruit aux Etats Unis.

PANINI COMICS

Spider-Man 5

Date de sortie : 6 Novembre 2012

Épisodes :  Spider-Man 678-680, 679.1 ; Scarlet Spider 2

Sollicitation : Vous allez découvrir quatre épisodes de Spider-Man signés Dan Slott, Humberto Ramos et Giuseppe Camuncoli, dans lesquels notre héros part dans l’espace en compagnie de son vieil ami Johnny Storm, alias la Torche. Yost et Stegman encouragent Scarlet Spider dans son premier combat conte un super-vilain.

Avis : Un mag bien grassouillet comme je les aime avec beaucoup d’ épisodes d’Amazing Spider-Man, qui nous présentent une saga complète encore une fois. Et encore une fois je ne peux que dire que ce format de plus de 110 pages est adapté à un univers comme celui de spidey. Avec ses sorties bimestrielles Amazing a un rythme de damné et il serait dommage que l’écart se creuse avec les USA.

Au programme, les retrouvailles entre Spidey et  Johnny Storm après son  petit voyage du côté des macchabées. Dan Slott revient ici sur un duo que manifestement il adore puisqu’il leur avait déjà consacré une mini série il y a de nombreuses années de cela. Il s’agit de faire un petit parallèle avec les épisodes qu’il avait sorti suite à la disparition de la Torche et qui nous présentait de manière assez émouvante combien Spidey est proche depuis de nombreuses années des 4F. Cet arc assez court a avant tout pour objectif de revenir sur cette relation fraternelle entre Peter et Johnny de manière assez délirante, tout en posant encore des indices sur la future saga Ends of Earth qui débarquera en janvier en VF.  Donc en gros des épisodes marrants de détente avant de rentrer dans le truc bien anxiogène. Cependant si ces épisodes sont assez drôles, autant vous le dire ils n’arrivent pas à la cheville de l’épisode 17 des FF qui sortira le mois prochain dans le mag Iron Man et qui nous présente la cohabitation entre Peter et Johnny alors qu’ils deviennent collocs. Sans aucun doute l’un des trucs les plus délirants jamais écrits par Hickman, totalement barré dont le final vous fera explosé de rire… Vous êtes prévenus.

Nous aurons aussi la suite de la série Scarlet Spider dont le premier épisode sorti le mois dernier ne m’a pas plus passionné que ça. A voir ce que Yost va faire dans ce titre alors qu’il implante son personnage  à Houston, un coin assez inhabituel pour un comic-book marvel (« hein il existe un pays en dehors de New York ? hein toute une planète ? non on s’en serait rendu compte avec le temps ! »). Nouveaux ennemis, alliés, dangers et mystères pour Kaine dans les prochains mois.

Iron Man 5

Date de sortie : 6 Novembre 2012

Épisodes :  Invincible Iron Man 516 ; New Avengers (V2) 24-25 ; Fantastic Four 604 ; FF 16

Sollicitation : Brian M. Bendis, Mike Deodato et Will Conrad nous offrent deux épisodes dans lesquels les Nouveaux Vengeurs affrontent les X-Men. Poussé par Fraction et Larroca, Iron Man part en guerre contre le Mandarin, tandis que À jamais, l’aventure des Fantastiques, s’achève sous l’égide de Hickman, Dragotta et Epting.

Avis : Etant donné que je fais désormais l’impasse complète sur la série Iron Man et New Avengers dans ce mag, car devenues totalement illisible à mon goût, je me concentrerai sur le mêt principal de ce mag, à savoir la conlusion du long arc d’Hickman dans Fantastic Four. Ces derniers mois, le scénariste a fait s’entrechoquer l’ensemble des intrigues qu’ils développaient dans le titre : Johnny est revenu, suivi de la vague d’annihilation, projetée sur la flotte Kree menée par l’Intelligence Supreme ressucitée avant de se faire exploser par un galactus pas content qui précède de quelques minutes les Celèstes Fous (vous savez ceux introduits dans le premier arc d’Hickmans sur le titre !!!!!!!!!!!!!!) qui lui collent une raclée monumentale laissant la Terre sans protection… mais pas longtemps puisque le temps gagné par Doom dans la série FF permet aux Valeria et Franklin du futur de revenir juste au bon moment !!!!!! C’est bon vous pouvez reprendre votre souffle pour ce qui constitue dans ces pages sans doute les meilleurs épisodes d’Hickman sur les deux titres, alors qu’il conclue pratiquement toutes ces intrigues dans ces deux épisodes. Soyez prévenus, grand moment geek au programme avec des moments qui resteront dans votre mémoire pour un bon moment !!!!

X-Men Universe 5

Date de sortie : 6 Novembre 2012

Épisodes :  X-Men (2010) 27 ; Astonishing X-Men 51 ; Uncanny X-Force 23-24 ; Age of Apocalypse 2

Sollicitation : Véga affrontent les X-Men et il doit vite en finir s’il ne veut pas être en retard à son mariage ! C’est aussi le dernier round entre X-Force et le Captain Britain Corps, le grand retour de Cyclope dans L’ère d’Apocalypse, et également la fin de la saga des vampires avec Jubilé. Par Gischler, Liu, Molina, Perkins, Remender, Tocchini, Noto, Lapham et De La Torre.

Avis : pas d’avis en général, la bonne nouvelle est que l’arc actuel sur Uncanny X-Force s’achève et que du coup il s’agit des derniers épisodes massacrés par Greg Tochini, donc ça redeviendra lisible à partir du mois prochain où va débuter l’un des meilleurs arcs de la série, après avoir célébré le 25e épisode du titre.

Pour le reste je signale juste la sortie.

Wolverine 5

Date de sortie : 6 Novembre 2012

Épisodes :   Wolverine (V4) 20 ; Wolverine and The X-Men 9-10

Sollicitation : Les élèves de Wolverine entrent dans l’arène du plus grand combat de l’année… mais dans quel camp ? Par Jason Aaron et Chris Bachalo.

Avis : Nooooooooooooooooooooooooooonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn la bouse machin bidule truc AvX vient bousculer la meilleure série X depuis le départ de Whedon, je parle bien sûr de Wolverine and the X-Men………POURQUOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII, je veux pas !!!!!!!!!!!!!! et en plus ça va durer puisque on va bouffer du AvX jusqu’à l’épisode 18 (qui est génial et inratable au passage… je dis ça je dis rien), mais rassurez vous AvX ne sera vraiment présent que pendant quelques épisodes, principalement à partir du numéro 11, puisque Aaron se permet de laisser AvX dans le paysage du titre dans certains épisodes, notamment l’épisode 17  centré sur Doop et que ceux qui ont lu un certain Top et Flop savent déjà que j’ai grandement apprécié.

De l’autre côté Aaron continue son run sur Wolverine avec ce que je pense sera un épisode fill in avant d’attaquer le numéro 300, qui de mémoire arrivera soit le mois prochain soit juste après, en tout cas dans pas longtemps. Mais comme je l’ai dis mille et mille fois, le mag est à lire essentiellement pour Wolverine and The X-Men…

Deadpool 5

Date de sortie : 6 Novembre 2012

Épisodes :  Deadpool (V4) 35-37

Sollicitation : Deadpool contre l’incroyable Ça, la Lune Égoïste… dernier chapitre. Et après ce combat, le mercenaire à la langue bien pendue va changer de vie. Pour faire quoi ? C’est ce que vous découvrirez dans trois épisodes, signés Way, Barberi, Vella et Dazo.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie, mais en tout cas la couverture est bien marrante.

100 % Marvel : Hulk season one

Date de sortie : 7 Novembre 2012

Épisodes : Hulk Season One GN

Sollicitation : Fred Van Lente et Tom Fowler vous rappellent les évènements qui ont contraint Bruce Banner à partager son corps avec un monstre indomptable, et vous racontent comment le Géant de Jade est devenu une bête traquée !

Avis : on revient donc à l’occasion de ce Season One sur les origines de Hulk. Et là vous me dites : »mais Sam, les origines de Hulk on connaît, pas la peine de dépenser presque 12€ pour les relire », oui sauf que Van Lente arrive à nous sortir un bouquin qui tout en respectant les origines établies par Stan Lee au début des années 60 parvient à présenter quelques idées intéressantes et surtout à bien les traiter. On a tout de même une impression de classique, mais pas désagréable qui font de ce season one un des plus agréables de la série … bon en même temps je n’en ai lu que 3 jusqu’ici…

Donc même si je reste assez réservé sur le principe de la gamme Season One, le fait est que confier à des artistes de talents, elle peut nous réserver de bonnes surprises.

Conseillé.

100 %Marvel :  Spider-Man – Carnage USA

Date de sortie : 7 Novembre 2012

Épisodes : Carnage USA 1-5

Sollicitation :  Carnage se lance dans une entreprise des plus ambitieuses : former une armée de symbiotes pour partir à la conquête des États-Unis ! Pour les combattre, une poignée de héros unissent leurs forces, parmi lesquels Spider-Man et Venom alias Flash Thompson !

Avis : Marvel continue d’exploiter les symbiotes donc, ah là là ça nous rappelle la grande époque des années 90 où ils apparaissaient dans tous les coins les rejetons de Venom. Pour une raison inconnue de l’homme et sur laquelle les scientifiques planchent encore cette époque quelque peu maudite semble susciter chez les fans une certaine nostalgie, si bien que le fait que Carnage ait fait son retour dans l’univers Marvel bien qu’il ait été gentiment déchiqueté en deux par Sentry il y a bien des lunes de cela ne devrait surprendre personne.

Donc en gros on prend les mêmes et on recommence , cette fois c’est signé Zeb Wells au scénario et le dessin est assuré par le très Clayton Crain, grand habitué des récits à tendance horrifique chez Marvel. Donc en fait si ce tome ne mobilisera pas beaucoup vos capacités cérébrales  au moins ce sera beau à regarder.

Marvel Deluxe : Siege

Date de sortie : 7 Novembre 2012

Épisodes :  Siege : The Cabal ; Siege 0-4 ; Siege : Captain America ; Siege : Loki ; Siege : Young Avengers ; Siege : Secret Warriors ; Siege : Spider-Man ; Siege : Sentry – Fallen Sun

Sollicitation : À l’issue de Secret Invasion, Norman Osborn est devenu le patron de l’univers Marvel. Complètement mégalo, il décide d’attaquer Asgard, le royaume de Thor. Ce coup de folie aura au moins une action bénéfique, puisque Iron Man et Captain America se réconcilient (ils étaient en froid depuis Civil War) afin de contrer le tyran !

Avis : ressortie en Deluxe du crossover Siege accompagné d’une sacrée bardée de minis séries entourant l’event (comme d’habitude avec ces trucs). Je me contenterais ici de revenir sur la mini principale, car j’ai fui les tie in comme la peste (et si vous êtes avisés vous faites de même pour tout crossover/event).

Écrite par Brian Michael Bendis et dessiné par l’excellent Olivier Coipel (et non je ne suis pas chauvin, le monsieur est juste bourré de talent), cette mini a pour particularité d’être assez courte, à savoir à peine 4 épisodes ce qui est un peu record comparé aux 7 épisodes de Civil War, aux 8 épisodes de House of M ou Secret Invasion et bien sûr  aux 12 épisodes d’AvX. L’event met un terme au Dark Reign de Norman Osborn qui alors que sa raison vacille de plus en plus voit en Asgard, alors planté au milieu de l’Oklahoma, une menace. Ils montent alors de toute pièce un prétexte bidon pour l’attaquer, violant par la même les ordres du président. C’est l’occasion rêvée pour tous les Vengeurs qui profitent du retour de Steve Rogers pour aller lui mettre sa pâtée, sauf qu’Osborn a dans sa manche un atout en la personne du tout puissant Sentry.

Sur le fond la mini n’est pas mauvaise, tout en étant loin d’être le meilleur boulot de Bendis, mais au moins le fait que la mini ne compte que 4 épisodes l’oblige à aller vite et donc à ne pas délayer comme il aime tant le faire. On peut cependant encore entendre mes dents crisser devant certains choix scénaristiques comme la caractérisation de Loki qui tout d’un coup change de camp alors qu’il a inspiré la stratégie d’attaque contre Asgard. Le dessin est lui de toute beauté, c’est du grand Coipel que nous avons là. Donc à défaut d’être renversant, l’event est visuellement superbe.

Pas exempt de défauts mais rien que pour Coipel cela vaut la peine d’aller voir.

X-Men Integrale : 1972-75

Date de sortie : 7 Novembre 2012

Épisodes : Incredible Hulk 150, 161 ; Amazing Adventures (1970) 11-17 ; Avengers (1963) 110-111 ; Marvel Team-Up (1972) 23, 38 ; Defenders (1972) 15-16)

Sollicitation :  Après l’arrêt de leur série régulière, les X-Men continuent d’apparaître dans d’autres titres Marvel. Voici rassemblées dans ce volume les plus belles pages qui ont précédé leur grand retour dans Giant-Size X-Men ! Les Vengeurs, les Défenseurs, Hulk et bien d’autres, partagent l’affiche avec les mutants, sous le crayon des meilleurs artistes de l’époque.

Avis : alors accrochez vous car je vais vous révéler un secret, il fut un temps lointain où attention révélation choc : non seulement les X-Men n’avaient qu’une seule série, mais en plus elle ne se vendait pas ! oui je sais incroyable, à tel point que Marvel finit par annuler le titre après quelques années. Ainsi au début des années 70, alors que le marché des comics traversait une crise importante, les X-Men se retrouvait sans foyer. Mais comme souvent dans un univers partagé, dès que des jouets ne sont plus utilisés par certains, d’autres vont se jeter dessus. C’est ce qui se passa entre 72 et 75 où les personnages apparurent dans d’autres séries Marvel. Apparitions qui permirent de garder les personnages vivants dans la mémoire des lecteurs.

Panini s’attaque donc à cette période, une bonne idée… s’ils avaient publiés le reste de la série. Ce qui n’est pas le cas puisque pour le moment les intégrales sont coincées vers la fin des années 80 (87 ou 88 si ma mémoire est bonne) et qu’en plus en ce qui me concerne j’espère toujours des rééditions avec des traductions refaites de fond en comble.

Donc là c’est vraiment pour les collectionneurs afficionnados qui veulent tout avoir.

BEST OF FUSION : LA TOUR SOMBRE TOME 14

Date de sortie : 7 Novembre 2012

Épisodes :  Battle of Jericho Hill 4-5

Sollicitation : Ce quatorzième tome relate la célèbre Bataille de Jericho Hill, qui voit les dernières forces de Gilead se réunir pour repousser l’assaut des armées du Roi Cramoisi. Que va-t-il advenir d’Alain, de Cuthbert et de tous les camarades de notre héros ? Si nous connaissons la réponse, nous ne manquerons cependant pas cette histoire relatée pour la première fois par Peter David et Robin Furth.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie pour Nonö qui va pouvoir à nouveau se plaindre des prix indécents pratiqués par Panini qui vend à nouveau ce tome de Dark Tower 15€ pour à peine plus de 70 pages.

Gravel Tome 3

Date de sortie : 6 Novembre 2012

Épisodes : Gravel 8-11

Sollicitation : Dans la course qui opposait William Gravel aux autres sorciers, son expérience de soldat a fait la différence puisqu’il les a tous tués ! Le voici maintenant dans la cour des grands, mais ne croyez pas que sa vie va être plus simple. Maintenant, il doit découvrir qui a assassiné l’un de ses confrères, et réorganiser l’association qu’il vient de détruire !

Avis : suite des aventures mystico-ellisienno-badassienne de Gravel qui après avoir massacré ses collègues pour retrouver sa place se voit contacter par les grands représentants de la magie. Les deux premiers tomes de cette série étaient assez sympa, très marqué par le style de Warren Ellis, donc si vous êtes allergiques à cet auteur ce n’est même pas la peine d’essayer.

On retrouve un peu les poncifs de l’univers Ellisien avec un monsieur je sais tout jamais content qui pète des gueules pour son 4h tout en ayant toujours une clope à portée et une remarque acerbe dès qu’on vient l’emmerder d’un peu trop près.

Kick Ass 2 Tome 2

Date de sortie : 6 Novembre 2012

Épisodes : Kick Ass 2 – 5-7

Sollicitation :  Suite et fin des nouvelles aventures de Dave, alias Kick-Ass. Selon ses habitudes, Mark Millar ne fait pas dans la dentelle. Dans le précédent volume, l’ex-Red Mist (l’ennemi juré de Kick-Ass) et son gang ont violemment attaqué la femme qu’il aime et ont laissé derrière eux plusieurs dizaines de morts. La police est venue arrêter Kick-Ass mais pour épargner son fils, le père de Dave s’est fait passer pour le super-héros sans pouvoirs. Hit-Girl va-t-elle envisager de reprendre du service ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie, parce que si je pars pour donner mon avis, je vais signaler que je n’ai lu que le premier tome de la premier mini publiée en France et la vache qu’est-ce que je n’ai pas aimé. En tout cas ça m’a guéri de lire du Mark Millar, à tout jamais sans doute.

SORTIE DVD – BLU RAY

AMAZING SPIDERMAN

Date de sortie : 5 Novembre 2012

Sollicitation : Abandonné par ses parents lorsqu’il était enfant, Peter Parker a été élevé par son oncle Ben et sa tante May. Il est aujourd’hui au lycée, mais il a du mal à s’intégrer. Comme la plupart des adolescents de son âge, Peter essaie de comprendre qui il est et d’accepter son parcours. Amoureux pour la première fois, lui et Gwen Stacy découvrent les sentiments, l’engagement et les secrets. En retrouvant une mystérieuse mallette ayant appartenu à son père, Peter entame une quête pour élucider la disparition de ses parents, ce qui le conduit rapidement à Oscorp et au laboratoire du docteur Curt Connors, l’ancien associé de son père. Spider-Man va bientôt se retrouver face au Lézard, l’alter ego de Connors. En décidant d’utiliser ses pouvoirs, il va choisir son destin…

Avis : après la trilogie de Sam Raimi, Sony a de manière assez controversée décider de rebooter la franchise Spider-Man et ce alors que le premier film n’avait pas encore atteint les 10 ans. Le succès du film, qui a engrangé plus de 750 millions de dollars de recettes aura au moins prouvé que malgré déjà 3 films au compteur en moins de 10 ans, le public avait encore faim de Spider-Man et même d’un reboot qui représentait ses origines.

Sur le fond le film n’est pas l’étron épouvantable que l’on a pu dire ici ou là. Certes il est loin d’être satisfaisant, il laisse pas mal de portes ouvertes à toutes les fenêtres, pas mal d’intrigues sont lancées puis abandonnées en cours de route sous le prétexte bienvenue que « on fait une trilogie donc certains trucs sont à suivre », mais il est on ne peut plus regardable et on passe un bon moment tout de même. Si le scénario a des défauts désormais bien connus, que la caractérisation de Peter nous laisse assez perplexe par moment (où est passé notre geek isolé ?), les acteurs s’en tirent plus que bien, notamment Emma Stone dans le rôle de Gwen. La bonne surprise du scénario est que non contrairement aux trois films de Raimi, la petite amie du héros ne se fait pas kidnapper à la fin, ouf on aura enfin echappé à ça!!!, voire le personnage a un vrai rôle dans l’intrigue (oui je sais incroyable !!!).

Que vous aimiez ou pas, si vous êtes fan de Spidey va falloir vous le taper car l’équipe revient pour le 2 et sans aucun doute le 3. Au programme des futurs volets : la mort de Gwen sera au centre de toutes les attentions. Il s’agit là d’un des moments les plus importants de la vie de Spidey, donc espérons qu’ils ne le chieront pas (hein la saga du Pheonix honteusement saccagée dans X-Men 3). A noter pour les fans de MJ qu’elle apparaîtra dans un petit rôle dans le 2 et je pense qu’elle gagnera en importance dans 3. En gros à l’image du comic-book où elle était au second plan au début avant de gagner en importance au fil des ans.

A propos Sam 2070 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

5 Comments

  1. Ah ah ah !

    Je me suis bien marré en lisant le passage sur Teeth of Blutooth… Euh… Le Maître des Voleurs.

    Du grand Sam ! 😉 

  2. Je suis plus en attente de Siège , vu le coté WTF de Dark Avengers et le coté rafraichissant du tome 2 de Secret Warriors ( le gamin au sabre à la Maison Blanche ) …

  3. Et tu dis qu’il n’y avait pas grand chose cette semaine ? haha

    Me suis bien marrer avec ton délire sur « Thief of Thieves », merci ! Ouais, moi je sais parler anglais en fait et je me la raconte grave !

  4. Je viens de lire  » le maitre des voleurs  » ..l ‘ idée est bonne , mais l ‘ exécution est foiré , c ‘est écrit comme un pilote de série télé et j ‘ ai plus l ‘ impression de lire un story board qu ‘ un comics à certain moment j ‘ avais l ‘ impression de lire du XIII

  5. C’est Le Maître Voleur, pas Le Maître des Voleurs, je me goure tout le temps aussi 😉 Un peu du même avis, une histoire très intéressante et de bons personnages un peu écrit comme des persos de télé ou de film mais l’exécution est un peu bancale par moment, les flashbacks/forwards sont mal maîtrisés. J’ai quand même bien envie de lire la suite de ce Tièf of Tivsse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.