Unspoken VF : Wolverine 8

Wolverine & The X-Men 13

Scénario : Jason Aaronwolverine-and-x-men-013

Dessin : Nick Bradshaw

Avis : nom de XXX de XXX de XXX à la XXX de XXX, mais que viens-je de lire me suis je dis après avoir fini la lecture de cet épisode, que j’avais sauté en VO pour cause d’AvX.

Centré sur le personnage Warbird, créee par Aaron lors de son arrivée sur le titre comme le garde du corps du fils de Gladiator (gamin qu’on adore détester), le personnage avait essentiellement un rôle assez comique (comme tous les personnages) montré en décalage assez constant avec ces étranges terriens. A part botter des fesses et balancer des commentaires inappropriés elle n’avait pas d’autre rôle.

Dans cet épisode le scénariste revient sur ses ses origines alors que les Penis Five … euh les machin five, enfin les personnages qui sont massacrés dans ce crossover mettent une rouste monumentale à Gladiator. La série Wolverine and the X-Men était jusque là une série au ton léger, incroyablement fraîche et surtout absolument fun à lire. Un sentiment rare pour un lecteur des X-Men ces dernières années.

WolverineAndTheXMen_13_1

Avec cet épisode Aaron nous démontre qu’avant d’écrire cette série avec un ton décalé, le monsieur a écrit une série très noire nommée Scalped (mon coup de pied au cul de l’année 2012 quand j’ai fini par m’y mettre..). Le scénario met en avant le système d’éducation Shi’ar complètement dénoué d’une quelconque compassion, qui crée des gamins à la chaîne  pour en faire des tueurs sans âmes. Dans ce maelström, l’enfant qu’était Warbird conserve un semblant d’humanité…pendant un temps, jusqu’à ce qu’elle accepte son destin d’arme au service de l’empire.

Un épisode vraiment puissant, qui va vous laisser méditer en silence pendant plusieurs minutes. A ma grande surprise le trait pourtant cartoony de Nick Bradshaw ne dénote pas avec le côté très sombre et pourtant très touchant du scénario, au contraire parfois il confère encore plus d’émotions (notamment le passage sur l’enfant alien…). Il s’agit sans doute là d’un des meilleurs épisodes de toute la série à ce jour.

Une claque accompagnée d’un coup de pied au coup !!!!

Wolverine & The X-Men 14

Scénario : Jason Aaronwolverine-and-x-men-014

Dessin : Jorge Molina

Avis : on continue avec les à côté d’AvX, d’un côté avec un rencard entre Kitty Pride et Colossus Phenix et les autres X-Men passés du côté de Cyclope qui commencent à avoir des doutes.

Le passage important de l’épisode est bien entendu le dîner surréaliste entre Colossus et Pride qui apporte le dernier clou au cercueil où se trouve leur relation (ahhhhh les épisodes de Whedon où ils étaient amoureux étaient tellement biens.. voilà maintenant j’ai envie de les relire !!!) alors que Piotr commence à clairement perdre pied et est à deux doigts de passer en mode dark pheonix. Au passage au vu des origines juives de Kitty Pride, le diner avec séparation de la mer rouge en deux est à la fois une référence amusante et  un symptome clair que Piotr se prend peu à peu pour un dieu.

L’autre sous intrigue, où Bobby se dit que hé les Penis Five perdent pied n’a pas trop de sens pour moi et on a l’impression que les personnages changent de veste en quelques pages (ahhh la cohésion éditoriale…), est sans grand intérêt. Côté moment comique, on peut compter sur Deathlock est ses prévisions sur le futur et ses estimations qui sont juste hilarantes (et Doop ahhhh Doop, attendez l’épisode 17 les enfants et vous aimerez ce personnage).

Côté graphisme, Jorge Moline est vraiment très bon et il est la découverte de cet épisode. Il signera quelques autres épisodes et j’espère qu’il va intégrer le pool de dessinateurs sur le titre. Oui je dis pool, car au moment où j’écris ces lignes le numéro 25 est sur le point de sortir aux USA , ça vous donne une idée du rythme de publication.

Pour résumé deux très bons épisodes, mais le numéro 13 se distingue : une vraie révélation !

Wolverine 303

Scénario : Jason AaronWolverine_303

Dessin : Bily Tan, Paco Diaz, Steven Sanders

Avis : ah oui y a aussi cet épisode qui clot l’arc de retour au Japon et… ben c’est pas très bon, pas mauvais non plus, juste bof. Le principal défaut est que si la série était nommée Sabretooth, je n’aurais pas vu la différence, le plan du grand méchant est en route et on sent que sa résurrection l’a changé. La bête a faim et un cerveau sadique pour l’assouvir.

Le reste est sans grand intérêt (faut dire aussi que j’ai zappé les épisodes précédents).

Bilan : 9/10 – un très bon mag, qui comme d’habitude ne vaut d’être lu que pour les épisodes de Wolverine and the X-Men. On se demande même si on ne devrait pas se débarrasser de la série Wolverine qui fait plus tâche qu’autre chose.  Et c’est là qu’on se rend compte que le nom du mag est Wolverine et que ne pas avoir la série nommée Wolverine passerait pour étrange, presque comme si la série Wolverine and The X-Men n’avait pas sa place ici mais dans un autre mag, comme X-Men par exemple !!!!

A propos Sam 2061 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. D’accord avec Sam pour le coup. Un comic dévoré en 10 min!  vraiment plaisant même s’il n’impacte en rien sur le reste de l’univers!

  2. Les épisodes tie-in à AvX sont de W&tXM sont un peu « bâtard » je trouve, pas beaucoup de vrais liens avec l’event (surtout le #13) mais si on en se tient pas un minimum au courant de ce qui se passe dans AvX on ne pige pas tout, et on passe un peu trop abruptement du coq à l’âne à chaque nouvel épisode. Cela n’enlève rien au fait que ces deux épisodes sont vraiment très bons, rien à rajouter sur que Sam a dit dessus.
    Mine de rien j’ai bien aimé aussi ce qu’à fait Aaron pour ce dernier épisode de l’arc au Japon, à part la romance entre Amiko et le nouveau Samouraï que j’ai trouvé un peu ridicule et leur attitude trop « over-the-top » c’est pas trop mal à lire, je pense qu’on reverra DDS et son nouveau statu quo dans W&tXM, parce que je sens bien que les autres scénaristes vont tous se torcher avec (il n’y a qu’à voir la dernière apparition de Mystique en VO).
     
    Pour leur prochain relaunch j’espère que Panini renommera le magasine Wolverine & the X-Men, il le mériterait et ça permettrait d’y ajouter d’autres séries pour grossir le nombre de pages, mais j’y crois moyennement malheureusement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.