Guide de lecture Comics VO : semaine du 10 Juillet 2013

DC COMICS

BATMAN 22

BM_Cv22Scénario : Scott Snyder

Dessin : Greg Capullo

Sollicitation : The second chapter of “Zero Year” delves into Bruce Wayne’s past with the Red Hood Gang and his run-ins with aspiring District Attorney Harvey Dent! And in the backup story, a secret moment from Bruce’s training abroad is revealed for the first time!

Avis : deuxième épisode de l’arc Year zero et déjà je m’arrache les cheveux rien que pour faire s’emboîter certains éléments de la nouvelle continuité ! en particulier avec l’épisode 0 ! en effet dans cet épisode Bruce était de retour à Gotham, mais n’était pas encore Batman. Il tentait déjà d’infiltrer le gang du red hood…quel élément me pose problème ? ben dans cet épisode O, 0n voyait que le retour de Bruce et son installation à crime alley était de notoriété publique alors que dans l’épisode 21…ben Snyder indique que Bruce opère …sans que personne ne soit au courant de son retour ! Bref je sens poindre des débuts d’incohérences qui me dérange.

Ensuite j’ai du mal à m’enthousiasmer pour une histoire qui a déjà été raconté ! ici on va voir les débuts d’Harvey Dent, tout en connaissant le destin qui l’attend. J’ai vraiment l’impression que Snyder navigue entre l’histoire qu’il veut raconter, les références au futur de Bruce et de Gotham et surtout son respect pour certains des grands récits de l’histoire de Batman (Year one et Long Halloween pour ne citer que ceux là).

En fait je crois que ce qui m’a le plus interrogé dans ce premier épisode de Year Zero a été la description de Gotham, qui n’est pas une ville sinistre et vouée aux ténèbres, mais juste une ville américaine moderne à l’abandon, à l’image d’un Détroit par exemple…Cette vision me gène car Snyder plus que tout autre a bien montré combien Gotham a une personnalité propre, damnée et sombre.

Donc pour le moment je reste assez réservé pour cet arc, bien que Snyder ait brillamment réussi à éviter au lecteur un sentiment de déjà vu.

GREEN LANTERN CORPS 22

GLCOR_Cv22Scénario :  ROBERT VENDITTI & VAN JENSEN

Dessin : BERNARD CHANG

Sollicitation : John Stewart is the only Lantern who knows about a terrible threat coming for the universe…but if he makes it back to Oa, will he choose to serve in an unrecognizable Corps made up of the strangest new recruits ever to wield a ring?

Avis : le premier épisode de la nouvelle version de GLC ne donnait pas vraiment l’impression de porter sur le corps. Comprenons nous bien, j’apprécie le fait que les auteurs nous relatent des histoires centrées sur John Stewart dans lesquelles il ne détruit pas de planètes ou tue des collègues Lantern, ou les deux à la fois…

Mais apparemment ce second épisode va plus porter sur l’implication de Stewart dans le corps et l’arrivée de nouvelles recrues…Je ne sais pas pourquoi, mais au vu de la sollicitation, il y a de fortes chances que Stewart serve comme nouveau chef instructeur pour les nouvelles recrues. J’espère que le rôle de Kilowog, qui n’occupe plus cette fonction, ne sera pas  réduit en conséquence. En tout cas le premier épisode de la nouvelle équipe était intéressant, avec une nouvelle menace, la perception du corps par l’univers après les manigances des gardiens…seule l’histoire Stewart/Fatality ne fonctionne pas correctement. On dirait que maintenant que l’union est consommée, ben toute la tension entre les personnages a disparu…

JUSTICE LEAGUE 22

JUSTICE-LEAGUE-22Scénario : Geoff Johns

Dessin : Ivan Reis

Sollicitation : TRINITY WAR, the action-mystery event of the summer, begins with a full-length epic adventure! The death of a hero ignites a violent war among the Justice Leagues! It’s League vs. League vs. League as an impending darkness approaches the DC Universe. But the truth behind it all will lead to an evil that threatens every hero on the planet. And what does the Secret Society of Super-Villains have to with this? Everything.

Avis : c’est donc cette semaine que commence la nouvelle bastonnade entre super-héros annoncée par DC depuis son relaunch il y a bientôt 2 ans,  et oui déjà.

Le contenu et les enjeux de cette nouvelle guéguerre reste encore flous, mais une chose semble être sûre, elle opposera les différentes ligues entre elles avec au centre le personnage de Pandora, elle même une figure que DC voudrait importante dans son nouvel univers. Une figure qui suscite bien des questions de la part du lectorat, puisqu’elle apparaissait comme celle qui guidait Barry Allen alors qu’il cherchait à remonter le temps pour mettre fin à la lignée temporelle Flashpoint. Depuis lors, Geoff Johns a creusé la question en nous révélant son nom, Pandora, et le fait qu’il s’agissait bien du personnage mythologique du même nom. Au vu des visuels communiqués, sa boîte mythique sera au centre de la bataille.

Au de ces différents éléments, une chose est sûre : je ne suis pas follement emballé par cette histoire ! en fait le seul élément qui m’a réjouit lorsque j’ai vu les sollicitations pour le mois de juillet et août, ce fut la révélation que cet event serait limité aux 3 séries justice league (avec certes des tie ins dans les titres trinity of sin, mais sérieusement, Phantom stranger et Pandora…ki ki c’est que ça intéresse ? !!!) et comme il ne s’étalera que sur 6 parties, ben ce sera vite fini en à peine deux mois…Un soulagement de courte durée quand on a compris au vu des sollicitations de septembre que Trinity war dans toute sa  grandeur servait essentiellement de rampe de lancement au premier crossover du New DC : Forever Evil, qui va ramener les super-vilains dans le jeu.

Geoff Johns et Jeff Lemire sont aux commandes, à voir ce que ce ça va donner, en ce qui me concerne, j’espère juste que l’aspect baston entre super-héros sera vite évacué.

SUPERMAN UNCHAINED 2

SMUND_Cv2Scénario : Scott Snyder

Dessin : Jim Lee

Sollicitation : The technological terrorists called Ascension are growing bolder with every attack, creating problems only can solve—and that’s with help from the world’s greatest detective, Batman! But the mystery that’s really got them both worried is the unknown figure that’s been shadowing Superman! And in this issue’s backup tale, Jimmy Olsen takes center stage as Metropolis reacts to an event that’s shaken the city to its core!
This issue is also offered as a combo pack edition with a redemption code for a digital download of this issue.

Avis : comme on pouvait s’y attendre au vu de l’implication de Jim Lee au dessin, le premier épisode de Superman Unchained a été résolument tourné vers l’action, les splash pages, les doubles pages, les pages poster ….bref du très joli, qui ne se lit pas si vite que cela puisqu’on a bien retrouvé le style littéraire bien verbeux de Snyder, qui aime bien mêler au visuel des récits personnels des personnages, de longs soliloques pour aider les lecteurs à rentrer dans la tête de ses personnages (à l’image des longues bulles de pensée de Claremont du temps de son run sur les X-Men).

A tout cela est mélangé une nouvelle menace, un Luthor bien présenté en génie maléfique, et un nouvel ennemi, à la solde des militaires qui semble être du niveau de puissance de Superman…je sens un remake des scènes de baston apocalytique de Man of Steel et dessinées par Lee cela peut valoir le coup.

Au final, on a eu un premier épisode sympathique, qui n’a rien révolutionné mais a apporté quelques nouveaux éléments. A voir où cela va aller, mais pour le moment le scénariste semble avoir bien compris le personnage

IMAGE COMICS

EAST OF WEST 4

EOW_04-webScénario : Jonathan Hickman

Dessin : Nick Dragotta

Sollicitation : « THE PROMISE »
Flashback to the fallout of the Four Horsemen of the Apocalypse. Learn what shocking event tore them apart and the secret that has been hidden ever since.

The most exciting new books of the year, EAST OF WEST continues in: THE PROMISE.

Avis : fin du premier arc de la nouvelle série de Hickman et il semble qu’avec cet épisode, je vais pouvoir mettre fin à mon habitude de finir chaque épisode en me grattant la tête en disant « euuuuhhhhhhhh moi pas comprendre ??? ke ke c’est passé ? koi kon dit les personnages ? koi sek l’histoire ? » (oui j’ai tendance à régresser quand je me sens stupide…). En fait j’ai vraiment l’impression avec cette série de lire une histoire à l’envers, à savoir de débuter  par la fin et que je remonte jusqu’au début avec chaque épisode. Ce qui permet sans conteste de tenir et de poursuivre la lecture est la richesse du monde crée par le scénariste, mais aussi par le dessinateur, les personnages mis en scène, certains sont réellement fascinants, et la force des concepts présentés. En somme les forces habituelles des récits de Hickman.

Il faut donc espérer qu’on y verra plus clair à la fin de cet épisode, bien que je n’y crois guère, on parle de Hickman là…mais au moins la lecture de cette série reste bonne. Il faut juste prendre son mal en patience le temps de comprendre.

STORM DOGS 6

SDs6-covercols-webScénario : David Hine

Dessin : Doug Braithwaite

Sollicitation : Season one builds to a tragic climax as the team discovers that everything they thought they knew about Amaranth is a lie.

Avis : fin de la première « saison » de Storm Dogs, la géniale série de Hine et Braithwate. Voici vraiment une série qui m’a pris par surprise. Après des débuts sympathiques mais pas vraiment flamboyants, l’intrigue a vraiment gagné en puissance au fil des épisodes alors que dans le même temps on se familiarisait de plus en plus avec les différents personnages, ainsi qu’avec le monde dans lequel ils évoluent. Un monde, que dis-je un univers, fascinant rempli de mystères et de questionnements. C’est donc un vrai coup de maître que les auteurs ont réussi en construisant un récit à mi parcours entre la SF, le  polar, avec une petite touche de Western un peu partout (voire beaucoup…).

Sur une lointaine planète minière à la frontière de la fédération, qui regroupe la plupart des races civilisées, se produit une série de meurtres de mineurs. Malgré le caractère éloigné de ce monde et son caractère à priori sans intérêt, la fédération envoie une équipe d’enquêteurs. Là ils vont découvrir les règles particulières qu régissent la vie « à la frontière » et que cette série de meurtres pourrait bien faire partie d’un complot plus vaste et ce alors qu’ils découvrent également que la race indigène de cette planète n’est pas aussi inoffensive qu’ils le pensaient…

Les auteurs ont conçu leur série comme une suite de mini séries et bien évidemment le succès de chacune conditionne la production de la suivante. D’après ce que j’ai pu voir, les chiffres pour cette première mini ne sont pas exceptionnels, même pour un titre Image, ce qui est totalement immérité. J’espère donc que le titre connaîtra une seconde vie en TPB, car c’est un univers que je voudrais voir les auteurs continuer à explorer.

A noter aussi la sortie de :

– Chew 35, de John Layman et Rob Gullory, la série est toujours exceptionnelle et est marquée par la quête de vengeance de Tony Chu (qui est un plat qui se mange froid…) et dans cet épisode apparemment le retour du culte des œufs…Bien que l’histoire ait pris un tournant tragique avec la disparition d’un des personnages, les auteurs arrivent à maintenir le côté marrant et fun de la série…Tant mieux !!!

MARVEL COMICS

UNCANNY X-MEN 8

detailScénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Chris Bachalo

Sollicitation : School is in session!Last issue, the Uncanny X-Men saw what can happen with no control over their powers. It cannot happen again.Plus, Cyclops and Magneto finally have it out!

Avis : comme je l’ai vu dans un commentaire récent, faut-il s’habituer à simplement lire des épisodes vides de la part de Bendis sans se plaindre ? parce que ça n’a pas toujours été le cas ! souvenez vous des heures bénies du premier volume de ultimate spider-man (la saga du clone notamment) ou encore de son run sur DD ? nous n’avions pas alors l’impression de lire des épisodes vides bien au contraire !

Après plusieurs épisodes de recrutement et de jeu avec les X-Men et les Avengers pour savoir qui avait la plus grosse, cet épisode sera centré sur la nouvelle école montée par Scott avec une petite confrontation avec Magneto qui joue un rôle trouble depuis le début de la série, allié ou traitre ? a voir si Bendis a vraiment une histoire ou s’il s’amuse simplement …comme avec cette histoire de nouvelles sentinelles aperçues dans le premier épisode et dont mystérieusement il n’est plus vraiment question…ou encore Dazzler nouvel agent de liaison du SHIELD  qui est repoussé à l’épisode 10, alors qu’on nous l’a teasé à la fin de l’épisode 6 ! le fait de lancer des intrigues n’est pas ici le problème, ou le fait qu’il prenne son temps pour le développer, non ce qui pose problème c’est qu’il ne développe rien  et se contente de lancer en l’air des idées et il laisse passer les épisodes sans vraiment rien nourrir. Ainsi on aura passer 3 épisodes dans les lymbes..de manière littérale puisque le contenu des 3 épisodes auraient pu être résumés en un seul épisode sans grande difficulté…et en attendant tout le reste est mis en suspens pour pas grand chose…oui c’est joli, mais il faudrait que ça avance plus vite.

Donc ma conclusion est simple, au fil des années, Bendis est devenu le roi du teaser …et c’est tout car derrière ça ne suit pas vraiment, il ne sait pas vraiment exploiter le contenu de ses histoires et a tendance à désamorcer lui-même le potentiel de chacune de ses histoires par des dialogues qui n’en finissent pas.

– SECRET AVENGERS 6, de Nick Spencer et Butch Guice, début d’un nouvel arc après les résultats désastreux de la dernière mission des SA qui n’a fait que renforcer l’île AIM (j’aime de plus en plus le concept au passage) qui a désormais accès à des positions de pouvoirs sans précédent. Bien que ce passage vers les hautes sphères ait été assez facile à mon sens, ignorant les affres infernales de la bureaucratie qui empêche toute évolution rapide de ce genre, l’idée de Spencer est vraiment intéressante puisqu’il place le SHIELD à la merci de l’un de leur plus grand ennemi. Par ailleurs je suis curieux de connaître le sort de Daisy Johnson, assez vite expédié à la fin de l’épisode 5.

– YOUNG AVENGERS 7, de Kieron Gillen et Jamie McKelvie… mmmm c’est juste moi ou le dernier épisode de Young Avengers était pour une fois lisible ? c’est dingue j’ai même presque pris du plaisir à la lecture, si ce n’est la constante habitude de Gillen d’enchaîner des petites scénettes sympathiques mais archi décompressées sans rapport aucun avec l’intrigue et qui occupe le gros du bouquin plutôt que de ben vous savez : raconter une putain d’histoire !!!!!!!!!, après le petit interlude de l’épisode 6, qui revenait sur le personnage de Speed absent des premiers épisodes, on revient sur le reste du groupe toujours en fuite 3 mois après les évènements du premier arc.

A propos Sam 2066 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

    • c’est probable…même si je ne vois pas d’où vient la référence là tout de suite maintenant, en attendant j’ai corrigé

      • Vilains United est une mini-série parue chez DC en 2005. Comme quoi rien ne se crée, rien ne se perd…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.