Guide de lecture Comics VF : semaine du 10 Mars 2014

PANINI COMICS

MARVEL DELUXE : CAPTAIN AMERICA – LA MORT DE CAPTAIN AMERICA

CAPTAIN AMERICA – LE RÊVE EST MORTDate de sortie : 12 Mars 2014

Prix : 28,50€/ 296 pages

Épisodes : Captain America (2005) 25-36 

Scénario :  Ed Brubaker, 

Dessin :Steve Epting, Mike Perkins, Butch Guice

Sollicitation : Civil War vient de s’achever et Steve Rogers, alias Captain America, s’apprête à être jugé. C’est alors qu’un terrible événement bouleverse l’univers Marvel : Steve est assassiné et l’Amérique perd ainsi son plus grand héros. Qui est à l’origine d’un tel acte et quel rôle a joué Crâne rouge dans ce crime ? Le Soldat d’Hiver, quant à lui, va devoir choisir son camp… Un récit incontournable !

Avis : avec la sortie prochaine du film, nous allons bouffer notre lot de rééditions en VF concernant Captain America. Panini s’attaque à un gros morceau avec la réédition de la mort de Captain America, qui voit le « décès » de Steve Rogers et son remplacement sous le costume par Bucky Barnes. Je mets décès entre parenthèse car nous savons tous comment cette intrigue s’est en fait achevée et surtout la manière dont Ed Brubaker s’est magistralement chié dessus dans la résolution. Oui il faut le dire, car le gros du lectorat de Brubaker sur Cap était juste fasciné par le complot monté par Red Skull. Je dis le gros du lectorat car même si j’ai lu ces épisodes, je n’ai jamais vraiment réussi à rentrer dans ce récit. La faute à une narration ultra décompressée. Le fait est que Brubaker a joué pendant des années avec les pièces d’un puzzle qu’il a monté avec la lenteur d’un escargot paraplégique agonisant figé dans le temps dans le contexte d’une vague de froid qui l’aurait gelé sur place. Oui cela allait aussi vite que cela, avec des épisodes remplis de monologues intérieurs ne menant à pas grand chose.

De fait c’est au cours de cette troisième année du titre que j’ai commencé à lâcher l’affaire et ne plus vraiment suivre . Du coup, est-ce que cela vaut la peine d’aller lire ce run en général…Oui et non. Oui car malgré ses nombreux défauts quand on en vient aux super-héros, Brubaker a pour le meilleur et le pire changer la manière de raconter des histoires sur Cap. D’un récit de super-héros, on est passé à un récit plus centré espionnage/récit de guerre avec les flashbacks centrés sur les années 40. Non car à mon sens, Brubaker n’a fondamentalement apporté aucun véritable nouvel élément durable à la mythologie de Cap. Oui je sais mon propos à l’air disproportionné au vu de l’ajout du soldat de l’hiver ou du complot de Red Skull. Sauf que le soldat de l’hiver date … des tous premiers épisodes de Brubaker sur Cap et il s’agit avant tout de la réinterprétation d’un ancien personnage. Ce qui est un peu la marque de fabrique de Brubaker sur le titre. Le scénariste s’est avant tout contenté de jouer avec des pièces déjà existantes, voire de sombrer dans la redite pure et simple par moments. Ainsi le super complot de la mort qui tue de Red Skull…s’est révélé n’être qu’un plan exagérément compliqué que le gars avait déjà tenté par le passé…Super Ed, merci pour ça…Idem pour cette mort, puisque la mort de Cap a déjà été mise en scène 4 ou 5 fois au cours des 25 dernières années…

Enfin il y a la question de la narration de Brubaker beaucoup, mais beaucoup trop décompressée, forcée en coulisses par Marvel qui voulait faire durer le succès du bouquin le plus longtemps possible…Bref je ne suis pas un enthousiaste de ce run, qui navigue entre le pire de ce qu’a apporté la narration des années 2000 et du pompage pur et simple d’histoires déjà faites sur Cap…

Verdict : à lire pour les curieux, mais bien trop sur estimé à mon goût.

MARVEL DELUXE : WAR OF KINGS

WAR OF KINGSDate de sortie : 12 Mars 2014

Prix : 28,50€/ 344 pages 

Épisodes : Secret Invasion: War of Kings 1 ; War of Kings 1-6 ; War of Kings: Who Will Rule? 1 ; War of Kings: Darkhawk 1-2 ; War of Kings: Ascension 1-4) 

ScénarioDan Abnett, Andy Lanning, C. B. Cebulski, 

Dessin :Bong Dazo, Paul Pelletier, Harvey Tolibao, Wellinton Alves 

Sollicitation : Suite à Secret InvasionFlèche Noire souhaite restaurer la force et la grandeur de son peuple. Ainsi, les Inhumains entrent en guerre contre l’Empire Shi-ar que dirige le terribleVulcan. Quel sera le souverain capable de remporter la victoire ? Découvrez également l’histoire de Chris Powell alias Darkhawk, un humain qui a acquis par hasard une armure extraterrestre et de fantastiques pouvoirs.

Avis : à l’inverse de Brubaker sur Cap, voici selon moi un run qui n’est pas du tout sur estimé…en fait il serait même plutôt passé sous le radar aux USA ! mais pas en France ! oui soyons fiers mes amis, car le run en question de Dan Abnett et Andy Lanning sur le côté cosmique de Marvel qui a fait les beaux jours de Marvel Universe a toujours été bien accueilli dans nos contrées…Du coup Panini a entamé depuis un certain temps la réédition des  grandes sagas de cette époque, avec en parallèle la réédition prochaine de leur run sur Gardians ! Au programme cette fois l’épique saga War Of Kings qui oppose les Inhumains devenus maîtres de l’empire Kree contre l’empire Shi-ar alors dirigé par le cinglé frère Summers, à savoir Vulcan.

Conformément à leur habitude, Abnett et Lannning ont transformé cette guerre en un conflit d’ampleur cosmique avec des morts en pagaille, de l’action à gogo et une montée en puissance progressive menant au combat suprême entre Flèche Noire et Vulcan. Je n’aurais que deux regrets, le côté parfois trop long de la chose, mais la question ne se pose pas ici puisque l’essentiel est regroupé un seul tome, alors qu’à l’époque de la sortie kiosque nous avions eu droit à tous les ties-ins (souvent bons) mais remplissant 7 mags ! soit 14 mois pour arriver au  bout ! Mon autre regret est la traitement par Marvel des conséquences à posteriori. L’éditeur s’est en effet empressé d’annuler la plupart des retombées importantes de ce crossover pourtant pas mal du tout au travers notamment du run de Hickman sur FF qui a ramené sans beaucoup d’explications et sans ménagement certains personnages dont il avait besoin pour son run…

Malgré ces regrets, le crossover reste très bon et mérite ce traitement en Deluxe. Si vous avez raté le run d’Abnett et Lanning c’est une bonne occasion de voir pourquoi nous l’encensons tous !

Verdict : à posséder !

CAPTAIN AMERICA : L’INTÉGRALE 1970

CAPTAIN AMERICA  L'INTÉGRALE 1970Date de sortie : 12 Mars 2014

Prix : 29,95€/248 pages

ÉpisodesCaptain America (1968) 121-132 

ScénarioStan Lee, 

Dessin :Gene Colan 

Sollicitation : Découvrez le quatrième volume des aventures de Captain America, entièrement réalisé par Stan Lee et Gene Colan ! Des épisodes inoubliables dans lesquels Steve Rogers est opposé à de nombreux ennemis, notamment le ScorpionM.O.D.O.K.Diamondhead etCrâne Rouge.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de classique de Captain America.

MARVEL DARK : SPIDER-MAN – TOXINE

SPIDER-MAN - TOXINDate de sortie : 12 Mars 2014

Prix : 14,95€/144 pages

Épisodes : Toxin 1-6 

Scénario : Peter Milligan, 

Dessin :Darick W. Robertson 

Sollicitation : Au diable, Venom, adieu, Carnage, place à Toxine ! Suite à une évasion en masse du Raft, les super-criminels envahissent New York. Patrick Mulligan voit là l’occasion idéale de déchaîner la créature qui a pris possession de son corps… mais Toxine a peut-être d’autres projets en tête !

Avis : pas vraiment d’avis. Peter Milligan continue d’explorer cette espèce de galaxie autour de Venom. Il me semble par ailleurs que ce récit est une réédition d’une ancienne mini série…Je n’en suis plus sûr car pour être honnête, je n’ai absolument pas suivi ces mini séries qui à mon sens n’ont aucun intérêt.

Verdict : pour ceux qui suivent.

100% FUSION COMICS : HARBINGER 2 

HARBINGER 2Date de sortie : 12 Mars 2014

Prix : 14€/128 pages

Épisodes : Harbinger 6-10 

Scénario : Joshua Dysart, 

Dessin :Khari Evans 

SollicitationToyo Harada dirige une organisation secrète, la Fondation Harbinger, avec l’aide de soldats dotés de pouvoirs psychiques. Personne n’a osé défier ses plans… jusqu’à aujourd’hui. En effet, Peter Sanchek, le plus puissant élève de Harada, a découvert la vraie nature de la Fondation et compte bien empêcher son mentor de mettre en œuvre son terrible projet. Mais il ne pourra agir seul…

Avis : pas d’avis, oui je n’ai toujours pas commencé à lire des titres Valiant…mais que vous voulez-vous, ils ne m’attirent pas du tout.

Verdict : pour ceux qui suivent.

100% FUSION COMICS : CONAN LE BARBARE 3 

CONAN LE BARBARE 3Date de sortie : 12 Mars 2014

Prix : 14€/144 pages

Épisodes : Conan the Barbarian 13-18 

Scénario Brian Wood, 

Dessin :Mirko Colak, Andrea Mutti, Davide Gianfelice 

Sollicitation : Les aventures du célèbre barbare continuent avec ce nouvel album ! À la suite d’une tragédie inattendue, la relation qui unit Conan et Bêlit est mise à rude épreuve. Lorsque Bêlit regagne son village natal, elle fait une découverte qui risque la séparer de Conan à tout jamais. Quant à ce dernier, il va être sujet à d’étranges visions provoquées par le lotus jaune.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent le Conan de Brian Wood.

100% FUSION COMICS : THE STRAIN – LA LIGNÉE 2 

THE STRAIN - LA LIGNÉE 2Date de sortie : 12 Mars 2014

Prix : 14€/120 pages

Épisodes : The Strain 7-11 

Scénario : David Lapham, 

Dessin :Mike Huddleston 

Sollicitation : Suite et fin de The Strain, la série horrifique inspirée du roman de Guillermo del Toro. Une gigantesque conspiration empêche le professeur Ephraïm Goodweather de révéler au monde ce qu’il a découvert : une terrible épidémie se répand à Manhattan et transforme les habitants en vampires ! Mais la solution pour enrayer le phénomène est d’affronter les créatures ancestrales qui en sont à l’origine.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de genre horrifique.

 DELUXE FUSION COMICS : THE BOYS 5 

THE BOYS 5Date de sortie : 12 Mars 2014

Prix : 30€/436 pages

ÉpisodesThe Boys 48-59 ; The Boys: Butcher, Baker, Candlestickmaker 1-6 

ScénarioGarth Ennis, 

Dessin :Darick Robertson, Russell Braun, Keith Burns, John McCrea 

Sollicitation : Dans ce cinquième album, le P’tit Hughie rencontre le colonel Greg Mallory, l’homme qui a rassemblé les P’tits Gars. Un face à face qui révèle de terribles secrets et nous plonge au cœur de la Seconde Guerre mondiale. Puis, début d’une nouvelle affaire impliquant Jack de Jupiter, le super-héros du groupe des Sept. Et enfin, une mini-série retraçant les origines de Butcher.

Avis : suite de la réédition en Deluxe de la très bonne série The Boys de Garth Ennis. Outre 12 épisodes de la série régulière, très importants puisqu’ils reviennent sur la formation de l’équipe dans l’immédiat après seconde guerre mondiale, il faut souligner la réédition ici de la mini série consacrée à Butcher absolument essentielle pour comprendre la conclusion du récit. En effet outre le fait de revenir sur le passé du personnage, sa famille, la mort de sa femme, elle apporte un éclairage particulier sur la personnalité réelle de Butcher. En fait ce tome pourrait être intitulé retour sur le passé, tant Ennis nous donne des clés sur le passé de sa série.

Comme d’habitude, une XXX de bonne série. Je suis content de voir que Panini réédite en Deluxe la série, car elle mérite vraiment d’exister dans un format plus classe. Au passage on notera que Panini a commencé à s’aligner sur Urban dans le rapport quantité prix, puisque ce tome présente plus de 430 pages pour à peine 30€…

Verdict : à posséder si ce n’est pas déjà fait.

URBAN COMICS

JUSTICE LEAGUE SAGA #5

JLA 5Date de sortie : 14 Mars 2014

Prix : 5,6€

Épisodes : JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #5, FLASH ANNUAL #2, , GREEN ARROW #21, JUSTICE LEAGUE DARK #21, TRINITY OF SIN: PANDORA #1

Sollicitation : Simon Baz rejoint la Ligue de Justice d’Amérique alors qu’un de ses membres a été abattu par la Société Secrète, par Geoff JOHNS et Brett BOOTH ! Matt KINDT et Manuel GARCIA concluent les origines du Limier Martien ! Brian BUCCELLATO et Sami BASRI relatent la rencontre Hal Jordan/Barry Allen ! Et Nicole DUBUC et Cully HAMNER explorent une aventure passée de Flash ! Green Arrow s’exile en Arizona, par Jeff LEMIRE et Andrea SORRENTINO ! Les liens entre Madame Xanadu et le Docteur Destin sont révélés, par Jeff LEMIRE, Ray FAWKES et Mikel JANIN ! Et les origines de Pandora, par Ray FAWKES, Daniel SAMPERE et Patrick ZIRCHER, prélude à « Trinity War » !

Avis : wow sexy le mag ! oui je suis ironique avant que vous ne commenciez à vous poser des questions. Donc déjà un annual de Flash ? la série régulière est déjà chiante de mois en mois mais là on atteint des sommets dans cette redite de la première rencontre entre Hal Jordan et Barry Allen qui est absolument merdique. J’ignore encore à ce jour comment DC a permis qu’une histoire aussi cliché puisse être publiée à notre époque.  Ensuite on continue dans le bien chiant avec l’arc de Lemire sur Justice League Dark qui ramène dans le DC Universe Dr Destiny, arc suprêmement chiant qui vous convaincra d’arrêter la série, comme Jeff Lemire, qui s’en va juste après Trinity War.

Trinity war qui nous amène aux débuts de la série consacrée au personnage de Pandora, Miss pleurnicheuse en chef et patronne des reboots de merde (ça y est je suis lancé, non on ne m’arrête plus !!!) qui pour une raison inconnue des sages, magiciens et autres occultistes de tout poil a obtenu une série régulière, alors qu’à peu près toute personne saine d’esprit a compris depuis bien longtemps qu’il fallait se contrefoutre de ce personnage. Alors on nous vend son importance dans la prochaine Trinity War…Nous verrons bien, je n’y crois guère…Bon en même temps je me suis arrêté au premier épisode du crossover…

Avant d’en arriver là, il faudra finir de liquider le premier arc de Justice League of America, qui va perdre pas mal de traction dans ces épisodes plus dessinés par Finch. Brett Booth fait ce qu’il peut, mais même le cliffanguer, en réalité foireux du mois dernier, ne va pas sauver cette série du naufrage. En effet après un lancement en grandes pompes avec 52  variant covers, le titre sera annulée à la suite de Forever Evil…

Reste le seul rayon de lumière du mag avec Green Arrow, de plus en plus sensationnelle. Avec cet épisode Lemire va apporter pas mal de réponses sur la nouvelle mythologie qu’il est en train de construire, tout en ramenant un personnage mythique de la série…

Verdict : à lire pour Green Arrow, le reste aux chiottes

SUPERMAN SAGA #3

SUPERMAN 3Date de sortie : 12 Mars 2014

Prix : 5,6€

Épisodes :  Superman Unchained #3, Batman/Superman #3, Action Comics #21, Superman #21, Supergirl #22 et les back-ups d’Action Comics #23 et Superman Annual #2

Sollicitation : Superman s’allie au surhomme de l’armée US, par Scott SNYDER, Jim LEE et Dustin NGUYEN ! Toujours piégés sur Terre-2, Batman et Superman rencontrent Wonder Woman, par Greg PAK et Jae LEE ! Fin du triptyque « Hybride », par Andy DIGGLE et Tony DANIEL ! La R.U.C.H.E. attaque Metropolis, par Scott LOBDELL et Kenneth ROCAFORT ! Supergirl contre le Cyborg Superman par Michael Alan NELSON et Diogenes NEVES ! Et la conclusion du Monde de Krypton par Frank HANNAH et Tom DERENICK!

Avis : petit à petit DC ets en train de redresser la franchise Superman en plein errement depuis plusieurs années maintenant (pour ne pas dire pire…). Soyons clairs, le chemin est encore long, mais les signes sont là. Si aux USA, le responsable des titres Superman, Eddie Berganza, arrive à se retenir de virer Greg Pak d’Action Comics encore 6 mois, on aura quelques signes de stabilité. Bien évidemment la grosse nouvelle est d’une part le lancement d’un gros crossover centré sur l’arrivée de Doomsday dans les titres Superman entre avril et mai…Un crossover que j’attends avec une certaine appréhension étant donné le désastre que fut la dernière tentative du même type juste avant le relaunch de DC.

D’autre part l’autre grosse nouvelle est l’arrivée de Geoff Johns et John Romita Jr sur Superman. Avec l’arrêt prochain de Superman Unchained, le staff créatif de Superman sera réduit à 3 auteurs entre Greg Pak, Charles Soule sur Superman/Wonder Woman et donc Johns sur Superman…et il est à peu près évident que Johns va créativement en prendre la tête, à l’image de ce qu’il fait sur Justice League ou dans le passé sur Green Lantern. En outre la charge de travail du monsieur sera réduite à deux titres, une première depuis des années, ce qui devrait lui donner le temps de vraiment bosser ses scripts…

En attendant il y aura pas mal de haut et de bas. Tout d’abord fin du run de Diggle sur Action Comics après un épisode et deux écrits par Tony Daniel…Un arc pourtant pas mal du tout qui promettait de bonnes choses. Au moins l’intrigue principale aura le temps d’être résolue de manière somme toute classique mais efficace. Les prochains numéros seront assurés par Scott Lobdell…dans des épisodes sans grand intérêt…avant l’arrivée de Greg Pak au numéro 25, qui est d’un bien meilleur niveau. De ce côté l’avenir proche du titre semble plutôt encourageant. Lobdell de son côté va enchaîner les épisodes avec comme à son habitude du pas bon du tout, du pas trop mal et parfois, par moment fugace du bon. Autant le dire, cet arc avec la ruche…est plutôt dans la première catégorie. En fait de manière assez drôle ce sont surtout les back up d’Action centrés sur la rencontre de Jor El et Lara qui m’intéressent bien plus. Le scénario est vraiment bien mené et apporte un nouvel éclairage sur ces personnages qui sont vraiment intéressants à suivre.

Alors attention pour Superman Unchained, épisode avec pas mal de bla bla dedans, mais pourtant on peut dire que l’intrigue de Snyder débute vraiment ici. Après des débuts un peu difficile, mais finalement pas mal du tout, le scénariste va vraiment commencer à prendre ses aises avec le personnage et son univers, donc si vous avez été déçu par le titre, je vous conseille de persévérer car cela en vaut vraiment le coup.

De manière générale la qualité du mag ne va faire que croître dans les mois à venir, signal que la franchise est en train de se reprendre, en espérant que ça dure.

Verdict : à posséder.

 

Y LE DERNIER HOMME VOLUME 4

Y LE DERNIER HOMME VOLUME 4Date de sortie : 14 Mars 2014

Prix : 22,5€/296 pages

Épisodes :

Scénario : Brian K.Vaughan

Dessin : Pia Guerra

Sollicitation : Yorick, le Dr Mann et l’agent 355 poursuivent sans relâche leur recherche du singe Esperluette qui, semble-t-il, détiendrait la clé d’un antidote contre le fléau responsable de la mort de tous les hommes sur Terre. Parallèlement, le jeune homme ne perd pas espoir de retrouver un jour Beth, sa fiancée, en Australie au moment de la catastrophe. Une quête qui risque fort de le propulser au coeur d’une publicité non désirée, et dont les conséquences désastreuses toucheront sans nul doute ceux auxquels il tient le plus.

Avis : comme cela faisait un bon moment que je ne m’étais pas relu cette partie de la série, j’ai profité de la sortie de ce tome pour m’y replonger et une chose m’a frappé, j’avais complètement oublié qu’outre une écriture extrêmement fine et intelligente, le scénario de Brian K.Vaughan pouvait aussi être incroyablement marrant ! L’auteur profite de la disparition des hommes pour gentiment se moquer de tous les complexes des hommes par rapport aux femmes  et les barrières impose que nous avons pu leur imposer avec le temps. Ce qui est réellement fun est sans doute de lire des femmes si bien écrites. En général les auteurs leur attribue un nombre de rôles pré-définis assez peu nombreux. Ici nous avons toute une palette bien plus réaliste et dans un monde sans hommes…bien plus rentre dedans !

Et au final, outre la quête de Yorick et le fait de le voir mûrir sur ces 60 épisodes pour réellement devenir un adulte, ce sont les relations entre les personnages et l’intelligence de l’écriture de Vaughan qui font que presque 10 ans après, je peux reprendre la lecture de la série, sans que celle-ci ait vieilli d’un iota…

Au programme de ce tome, notre petit groupe poursuit la recherche d’Esperluette qui va les conduire de l’Australie au Japon où le docteur Mann va retrouver un de ses  proches alors que 355 et Yorick découvrent qui dirige désormais les Yakuza maintenant que tous les hommes ont cassé leur pipe ! Dans le même temps, Vaughan revient sur le passé des différents personnages importants de la saga, comme le Docteur Mann, nous révèle certains de secrets de 355 et revient sur Alter…qui va être appelé à jouer un rôle très important dans la conclusion de cette longue saga qui devrait intervenir dans le prochain tome.

La soeur de Yorick fait une apparition importante, de même qu’une certaine Beth…mais pas celle que recherche le héros…

On ne le redira jamais assez, Y est une petite merveille d’écriture qui mérite d’être lue et relue…

Verdict : à posséder, Y reste une référence indispensable dans toute bédéthèque !

NIGHTWING TOME 3

NIGHTWING TOME 3Date de sortie : 14 Mars 2014

Prix : 17,5€/176 pages

Épisodes :

Scénario : Kyle Higgins

Dessin : Eddy Barrows

Sollicitation : Dick Grayson, désormais à la tête du cirque où il a grandi, continue de mener sa vie mouvementée entre les révélations sur ses ancêtres, membres de la Cour des Hiboux, et sa romance avec Sonia Branch, fille de l’homme qui a assassiné ses parents. Mais Nightwing doit également faire face à la redoutable Lady Shiva et au retour du pire ennemi qui soit : le Joker !

Avis : mmm comment dire ça  de manière polie …je n’ai strictement rien à battre de l’actuelle série Nightwing ni du run de Kyle Higgins dessus ! soyons clairs, tout n’est pas mauvais, mais s’il y a une série qui ne me manque pas, c’est bien cella là. Après un départ assez bon, le run de Kyle Higgins sur Nightwing s’est assez vite embourbé dans ses liens avec la série Batman, dont elle n’a jamais réussi à se détacher, la preuve avec les ties ins continuels avec l’arc en cours dans la série de papa. De l’autre côté dès que Higgins a pu écrire quelque chose de détaché de Batman, dans les quelques épisodes de libre qu’on voulait bien lui accorder, les breaks qu’il a pris sur le titre, ou encore les changements constants de dessinateurs, et bien on ne peut pas dire qu’il ait vraiment brillé.

Et avant que les fans de Nightwing ne se déchaînent à mon encontre, je rappellerais que ce tome…contient essentiellement des épisodes ties-ins à Death Of The family. Après cela Higgins va tenter d’apporter un certain changement de décor au titre…une idée qui m’a personnellement fait abandonner de manière définitive la série tellement le traitement s’est avéré juste chiant. Outre le fait de ne pas avoir des histoires très intéressantes à raconter, le pauvre monsieur a tendance à les décompresser à mort…Je pense donc que mon avis sur la question est clair.

Verdict : à éviter. (vous pouvez commencer à envoyer vos insultes…à Bruno ou Steve)

GRANT MORRISON PRÉSENTE BATMAN TOME 7

GRANT MORRISON PRÉSENTE BATMAN TOME 7Date de sortie : 14 Mars 2014

Prix : 22,5€/288 pages

Épisodes :

Scénario : Grant Morrison

Dessin : Chris Burhnam & Yanick Paquette

Sollicitation : Enfin de retour à son époque, Bruce Wayne reprend les destinées de Batman, de façon inattendue. À la légende du justicier solitaire, il substitue une nouvelle organisation internationale financée par sa multinationale : Batman Incorporated ! Recrutant à travers le monde différents alliés pour sa croisade contre le crime, Bruce se prépare également à croiser le fer avec un nouvel ennemi : Léviathan !

Avis :alors que le run de Morrison sur Batman vient de s’achever en France en kiosque, Urban poursuit la réédition en librairie avec ce que l’on peut appeler la première saison (sur deux) de Batman Inc. Lancée dans la foulée du retour de Bruce Wayne, la série voit le héros implanter le concept de Batman à travers le monde pour faire face à une nouvelle menace montante impitoyable aussi fanatique que puissante. Le concept permet à Morrison de bien se lâcher et de continuer son exploration du personnage au travers de nombre de ses variantes mondiales. Bien entendu il y a un côté volontairement ridicule dans certaines versions qui sont souvent l’expression de stéréotypes, mais cela est fait avec toujours suffisamment de finesse pour être bon.  Cette première année voit en quelque sorte le déploiement de l’initiative Batman Inc, avec une foule de nouveaux personnages et de menaces un peu partout, dans une espèce de croisade internationale.

Le tout est superbement illustré tout d’abord par Yanick Paquette qui filera les clés assez vite à un autre prodige en la personne de Chris Nurhnam véritable découverte de la série. Le dessinateur anglais que l’on compare souvent à Frank Quitely trouve ici son premier projet d’envergure. Bien évidemment cette première année est excellente et représente une étape essentielle pour comprendre le combat final contre Leviathan dans le prochain tome aux conséquences dramatiques sur la Bat-Family.

Verdict : à posséder !

A propos Sam 2088 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

6 Comments

  1. Sam, tout d’abord merci pour vos rubriques, j’ai trouvé ce blog par un heureux hasard 🙂

    Je me dois de te conseiller Harbinger qui pour moi est une vrai découverte et j’attend ce numéro 2 avec une vive impatience, je n’ai jamais entendu quelqu’un qui m’a dit du mal d’Harbinger sauf pour celui qui n’aimerait pas le dessin, j’aimerais assez voir ta critique après avoir lu les 2 numéros :)c’est sans aucun doutes la meilleure série Valiant du moment

    Je copie, « a possédé d’urgence »^^

    will

    • Tu as bien raison! Et j’ai lu cette critique sur le dessin, que je ne comprends pas (Khari Evans est plus que conpétent sur le titre!). Et la suite sera encore meilleure, avec un événement majeur à ne pas rater!
      J’espère juste que la traduction de Panini est à la hauteur, j’ai toujours peur sur ce point…

  2. Bonjour,
    Est-il possible de lire War of Kings sans avoir lu Anihilation, Anihilation Conquest et Secret Invasion?
    Merci par avance.
    Bonne journée

    • Oui on peut s’en passer car les auteurs ont bien fait attention à essayer de construire chaque histoire de manière assez indépendante, mais en même temps il vaut mieux avoir quelques notions pour simplement reconnaître les principaux personnages. Les scénaristes brassent pas mal de monde donc on peut se sentir perdu, d’autant que Panini ne fait que rarement de récap ou de présentation des personnages.

      Autre risque, le run de Abnett et Lanning est tellement bon que tu risques d’être accro très vite…

      • Merci pour ta réponse. Je demandais cela car j’ai acheté le Tome 1 de Anihilation et malheureusement je n’ai trouvé que Nova de bien, j’ai trouvé les autres séries ennuyantes, du coup j’ai trouvé le rapport quantité/prix beaucoup trop élevé.

      • Il ne faut pas oublier que le premier tome d’Annihilation a été écrit en très grande partie par Keith Giffen. Ici nous sommes dans le très bon run de Dan Abnett et Andy Lanning.
        Par ailleurs, il faut souligner le grand rôle de Giffen qui a eu pour grand mérite d’unifier un peu toute cette partie cosmique de l’univers Marvel qui avant allait un peu dans tous les sens sans réelle coordination.

Répondre à Sam Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.