Tops et Flops de la semaine

Top  5 de la semaine 

5 – Uncanny Avengers 19, de Rick Remender et Daniel Acuna, ce n’est certainement pas le meilleur épisode de la série, mais il était difficile de faire mieux que les derniers épisodes remplis de tout ce qu’on aime dans le comic-book : situation désespérée, héros poussés au delà de leurs limites mais continuant à se relever, cliffanguers de malade…Bref vous les avez lu aussi, donc je ne vais pas vous faire l’article. Ici, Remender a la double tâche de présenter le nouveau statut quo, tout en faisant avancer l’intrigue. Avec un scénario digne de cours Lola cours, Remender régle la question de l’exposition dans les premières pages. Il nous révèle dans le même temps qui est ce narrateur mystérieux qui s’adressait à son enfant dans les épisodes précédents, et par la même il crée une ancre émotionnelle pour les lecteurs, tout cela avec de l’action à l’ancienne qui évoque sans s’en cacher les épisodes des X-Men de la grande époque…Tout cela avec une fin qui annonce un développement attendu depuis un moment…Bref un très bon début d’arc !

UNCANNY AVENGERS #18

4 – Wake 7, de Scott Snyder et Sean Murphy, bon soyons clairs, déjà visuellement ça envoie dur !!! Murphy est au sommet de son art, mais on en reparle plus loin. Niveau intrigue, Snyder introduit pas mal de nouveaux éléments, comme la nemesis de l’héroïne principale de cette seconde partie. Snyder fait avancer pas mal de pièces en même temps et n’hésite pas à mettre en danger ses personnages. Bref pour le moment c’est du tout bon.

WAKE #7

3 – Manhattan Projects 19, de Jonathan Hickman & Ryan Brown, avec cet épisode nous avons enfin la fin de la guerre civile qui déchirait l’esprit d’Oppenheimer, mais aussi la présentation de l’autre version de la fin du dernier épisode et enfin un retour attendu depuis un bail !!! ainsi Hickman fait s’entre-choquer ses différentes sub-plots dans cet épisode et annonce du lourd pour la suite, alors que le projet Manhattan est clairement à un tournant…

MANHATTAN PROJECTS #19

2 – Alex +Ada 5
, de Jonathan Nolan & Sarah Vaughn…mais quel épisode !!! et quelle série !!! outre l’aspect romantique évident, le traitement des relations hommes/femmes, les auteurs nous plongent dans une réflexion vraiment très intéressante sur la question de l’émergence de la conscience chez des êtres robotiques et du coup interroge la question de la nature humaine…Oui, je sais en termes de SF c’est très classique et n’a pas la profondeur de pas mal de romans d’anticipations sur la question, mais les auteurs d’Alex et Ada s’en tirent vraiment bien, si bien que l’on ne peut que tomber amoureux de cette série et de ses personnages !!!

ALEX + ADA #5

1 – Superior Spider-Man 30, de Dan Slott & Giuseppe Camuncoli and hhhhhhheeeee’sssss bbbbaaacccckkk !!!!! rien que pour cette dernière page [SPOILER DEJA SPOILE IL Y A DES MOIS], cet épisode représente la meilleure lecture de la semaine. La question du traitement du retour de Peter était un sujet sensible, mais avec cet épisode, Slott parvient à la fois à donner un côté noble à Octopus et dans le même temps, il nous rappelle pourquoi Peter Parker est et sera toujours le meilleur Spidey !!!

SUPERIOR SPIDER-MAN #30

– Le Match des artistes de  la semaine 
: Sean Murphy /Tradd Moore / Mike Allred …Et oui, nous avons là trois auteurs qui se sont déchaînés cette semaine !!!

– Prime à la jeunesse avec Tradd Moore (Luther Strode) qui démarre fort avec ce Ghost Rider. De manière évidente, son style ne rend pas indifférent…mais son trait est tellement bourré d’énergie et de punch que le lecteur se laisse complètement emporté !!! cela fait plaisir de voir un artiste vraiment mettre toutes ses tripes dans son travail !!!

All-New Ghost Rider

Mais on reste baba devant le travail de Sean Murphy sur Wake. Malgré le fait qu’il aime bien chargé son travail avec pas mal de traits…chacun coup de crayon est là pour une raison et il sait comment charger sur certains points et être aérien sur d’autres…

The Wake 07

Mais clairement celui qui mérite la palme cette semaine est sans conteste Mike Allred pour cette planche du Silver Surfer 1, sans doute l’une des planches les plus folles, détaillées, travaillées que j’ai pu voir dans ma vie. Je ne sais pas combien de temps cela lui a pris, mais LA VACHE !!!

Silver Surfer

– La satire/parodie de la semaine, ou quand Bryan Hitch parodie l’art qui copie son travail qui rencontre la vraie vie qui rencontre l’univers des comics…: Real Heroes 1, bon alors la bonne nouvelle c’est qu’avec cet épisode, Hicth retrouve au dessin un niveau qu’il n’avait pas atteint depuis un bail…L’autre bonne nouvelle, c’est que le monsieur prouve ici qu’il sait écrire, avec un bonne partie  de l’épisode qui parodie l’équipe ciné des Avengers tout en ne se privant pas de montrer combien le film a pas mal pompé sur son travail sur Ultimates…Bref, il y a un effet de réverbération entre les différents travaux assez amusants…Bien évidemment, tout cela part très vite en couilles et Hitch fait très vite autre chose, tout en incluant quand même un certain côté parodique à tout cela.

Real Heroes 001

– Le match des séries X-Men de la semaine : Amazing X-Men 5, de Jason Aaron et Ed McGuinness / All New X-Factor 5 de Peter David ? Nous avons là deux séries complètement différentes, écrites de manière quasi opposée, et pourtant chacune vraiment bonne !

                          ALL NEW X-FACTOR #5              AMAZING X-MEN #5

D’un côté nous avons Peter David qui décidément après plus d’une centaine d’épisodes sur X-Factor, toute version confondue a encore bien des choses à dire sur les mutants !!! Avec cet épisode, le scénario continue la phase recrutement du titre …mais ne néglige en rien le développement et d’un de ses personnages, de deux de leurs relations, de trois le développement de sub-plots un peu partout et de quatre de l’action !!! Il amène le retour d’anciens personnages de manière si naturelle que l’on se fait complètement avoir alors que l’on savait que tel ou tel développement allait survenir !!! Cet épisode pourrait avoir pour titre « comment écrire une équipe sans négliger individus et action », cela serait pareil !!!

De l’autre côté nous avons Amazing X-Men, qui soyons clairs est bien léger côté intrigue…Azazel le papounet de Kurt fini par apparaître après être resté un second rôle dans cet arc en 5 parties et dans l’ensemble le scénario ne servait que d’excuse pour permettre à McGuinness de se lâcher …Mais, mais…Jason Aaron prouve quand même qu’il ne faut pas le sous estimer, puisqu’il achève de manière intéressante toute l’intrigue autour des Bamfs…rend logique tout le plan d’Azazel alors que tout le truc inventé par Austen n’avait aucun sens, tout en rappelant pourquoi Nightcrawler a été tout de temps, le coeur des X-Men…

Bref si ma préférence va à Peter David et All New X-Factor, Jason Aaron sur Amazing a aussi de très bons arguments…A l’inverse de …

Flops de la semaine 

– All New X-Men/Gardians Of The Galaxy crossover ou « The Trial of Gean Grey » ou comment Bendis s’est encore une fois, encore et encore chié dessus !!! ou plutôt a encore chié sur les fans sans le moindre respect…Pourtant cette fois, j’avais fait attention, dès que j’ai vu que l’arc était en 6 parties, je me suis dit « attends que tous les épisodes soient sortis, et lit tout d’une traite, ne lit pas ça au fur et à mesure que cela sort, sinon tu vas vouloir te trancher les veines au bout des 10 premières pages… ».

Où commencer ? pffff je ne sais même pas par quoi …Bon disons parce qui est bien ? comme le portrait de Jean qui continue d’être intéressant ? ou le fait que Bendis arrive à caser de manière assez naturelle un nouveau béguin pour Kitty ?

All-New X-Men 023-000

Le problème est que même ces quelques petites choses…sont noyées dans un tel flot d’incohérences, qu’à ce niveau ce n’est même plus la marque d’un mauvais scénariste, c’est tout simplement du manque de respect pour le lecteur :

  1. le fait que le procès en question a déjà été fait il y a 30 ans par Claremont et Byrne et que donc tout cela fait redite
  2. que le portrait de Gladiator est en contradiction complète avec tout ce qui a été fait sur le personnage depuis 10 ans, y compris dans le très récent Infinity
  3. que Bendis se permet de ressusciter [SPOILER] le père de Scott …SANS LA MOINDRE EXPLICATION !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
  4. que dans le même genre, Bendis ramène Hepzibah dans les Star Jammers, alors que la dernière fois qu’on l’a vu, elle était avec les X-Men sur la XXX de Terre
  5. que les Gardiens ne servent à rien dans cet arc, à part de XXX de transport
  6. que la moitié des All New X-Men ne sert à rien dans cet arc…Bobby, Angel et Beast doivent avoir quelques lignes de dialogue dans tout l’arc et c’est tout !!!
  7. que de procès on en voit la queue qu’avec le 4e EPISODE DE CE XXX d’ARC !!!! et que cela n’a de procès que de nom…
  8. que Jean arrive à se libérer à la fin alors qu’il était spécifié dès le départ que sa cage était à l’épreuve de ses pouvoirs, toujours SANS AUCUNE EXPLICATION
  9. que la même Jean continue de développer des pouvoirs démentiels, alors qu’elle est dans le temps présent depuis quoi ? 3 jours ???
  10. qu’au cours du procès, Bendis rappelle d’un côté que Jean a pris connaissance de tout ce qui s’est passé dans sa vie…mais semble surprise quand elle apprend que toute sa famille a été massacrée (pour une fois que Bendis respecte un point de continuité, il s’embrouille dans la continuité qu’il a établi…)
  11. que le fait de juger la jeune Jean  n’a aucun sens, puisque même s’ils la tuent, ils ne feront que causer un paradoxe temporel qui détruira l’univers !!!!
  12. ma plus grosse déception est sans doute le fait que Bendis n’ait même pas fait le lien avec la situation du Scott adulte,  ne serait-ce pas logique que tout d’un coup Jean et les jeunes X-Men voient les choses selon l’angle de Scott : accusé d’un meurtre commis sous l’influence du Phoenix et sous l’accusion constante que ses actions vont mener à un génocide ou une guerre civile ou quoi que Beast ait inventé pour les attirer dans le temps  ? tout le prétexte d’aller dans le futur n’était-il pas justement parce que Scott allait causer un génocide ????Non, Bendis ne fait pas ce lien logique …qui est juste lié à sa XXX D’INTRIGUE PRINCIPALE !!!!

Je passe sur le fait que tout cela est horriblement décompressé, que la moitié des épisodes se résument de facto à de la parlote sans intérêt, ou encore que Bendis recase Kitty …à peu près 3 épisodes après qu’elle a rompu avec Bobby Drake…Très délicat, Brian…

Donc clairement avec cet arc, on est passé d’un mauvais scénariste sur le mauvais titre…à un scénariste qui de manière évidente s’en fout et ne s’en cache même plus…

– Batman Dark Knight 29, de Gregg Hurwitz, Ethan Van Sciver et Jorge Lucas…toute petite fin pour la série lancée il y a 3 ans par David Finch. Tout d’abord une histoire qui malgré la présence de Man-Bat ne vole pas très haut…On notera en particulier que le scénariste essaye de conférer une espèce de dimension sociale à son script…ce qui dans un comic Batman apparaît juste ridicule…Mais c’est surtout du côté graphique que le bas blesse, alors que cela avait longtemps la seule et unique force du titre. Van Sciver ne signe que les 5 premières pages …pages sur lesquelles il ne s’est clairement pas trop forcé…Jorge Lucas prend la suite et fait ce qu’il peut, mais son style diffère trop de celui de Van Sciver, ce qui donne un épisode graphiquement très dissonant…La série n’avait jamais été un indispensable…ce dernier épisode encore moins. Reste la cover de Van Sciver qui elle est très réussie.

BATMAN THE DARK KNIGHT #29

– WORLDS FINEST #21, ou l’exemple même que d’une part DC aime se foutre de la gueule de ses lecteurs. En effet cet épisode contient la 4e partie d’un crososver avec Batman/Superman…sauf que la 3e partie a été repoussée !!!! De fait s’il ne faut pas être  Einstein pour comprendre ce qui se passe, il manque au lecteur des éléments d’histoire…Et s’il ne faut pas être un génie pour comprendre le récit de Levitz c’est d’autre part parce que le scénariste fait ici le service minimum…ou l’exemple même d’un auteur qui clairement est déjà parti et n’en a plus rien à foutre (tiens encore un !!!). Si l’épisode fait avancer certains d’intrigues…la situation des personnages principaux n’a elle pas évolué d’un iota, alors qu’on pouvait espérer plus…

WORLDS FINEST #21

– Avengers 27, de Jonathan Hickman et Salvador Larrocca : raaaaaarrrrrgggggghhhhhh chiannnntttttt !!!!!! ou comment le scénariste parvient à rendre assommant des concepts archi-classiques des Avengers : doubles maléfiques issus de dimensions parallèles, androïdes qui reproduisent les pouvoirs des Avengers …tout cela est noyé encore et encore dans les monologues du big boss de l’AIM et verdict : CHIIANNNNTTTT !!!! Pourquoi Jonathan ??? Pourquoi ???

AVENGERS #27

A propos Sam 2063 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

13 Comments

  1. énormément de mauvaise foi dis-donc sur Trial Of Jean Grey… sérieusement, tu le critiques tout le temps et si tu n’aimes pas, arrête de lire (il te coute 12€00 quand même l’énervement). Surtout que tous les points que tu listes sont des incompréhensions ou de la déformation de ce qui se passe réellement.

    Sans le comportement (et c’est complètement lié à comment on a vu le personnage dans Infinity)de Gladiator me semble normal et il en veut personnellement aux Grey. Ce n’est pas nouveau. Le procès n’a rien de comparable avec celui de Claremont/Byrne… ici il s’agit d’un acte politique suite à Infinity, « l’éclair bleu » (Age Of Ultron) et d’une vengeance personnelle. C’est plutôt habile comme fait… J’étais sceptique sur ces sujets et il s’avère que Bendis a sur écrire un bon sujet maitrisé.

    Ensuite, sur les Starjammers (Corsair et Hepzibah) c’est comme le retour à la vie de Star-Lord, Drax ou Thanos, je pense qu’on aura la réponse un jour (et c’est peut-être sur CE point qu’on peut critiquer Bendis il garde ça en secret et on sait pas si c’est parce qu’il hésite ou parce qu’il n’a pas la moindre idée).

    L’évolution de Jean Grey est aussi très intéressante, il s’agit quand même d’un autre point que de nombreux scénaristes ont parlé sans réellement montré.

    Bref, moi, je pense que Trial Of Jean Grey est très bon. Et si je deviens objectif, il s’avère être bon.

  2. ne le prends pas personnellement, parce que je lis TOUT le temps tes textes et je suis très souvent d’accord avec toi 😉 sauf sur Bendis sur qui – je trouve – tu fais preuve d’une mauvaise foi sans nom 😉

    Et si cette semaine, mon autre point de désaccord avec toi c’est Amazing X-Men que j’ai trouvé plutôt mauvais…

    • Je le dis souvent et je le pense, il ne faut pas hésiter à poster vos avis surtout s’ils sont différents des miens !!! il est plus intéressant d’avoir des débats avec des avis différents qu’une masse qui opine du chef à tout ce que je peux écrire…

      Ensuite sur Bendis,je suis désolé mais je vais maintenir tout ce que j’ai dit. Je n’ai pas l’impression d’avoir été de mauvaise foi sur ce coup (et je suis sérieux). En général on accepte un certain degré d’erreur ou de facilités de la part d’un auteur, par moments, pour faire tourner son récit. C’est inévitable dans des univers qui existent depuis aussi longtemps.

      Mais ici on a clairement un auteur qui a tordu ou ignorer un sacré paquet de choses uniquement pour faire fonctionner son récit à lui…

      Tu cites le personnage de Gladiator et le fait que son comportement peut être expliqué, et là je ne suis pas du tout d’accord. Ces 10 dernières années, le personnage a été décrit comme un chef éclairé, un bon leader pour ses troupes soucieux de son peuple qui souffre d’un seul problème : il regrette le temps où il pouvait mener la garde impériale au combat…donc en gros être en première ligne.

      Ici Bendis nous le décrit comme un chef à la limite de la folie,obtus et qui en dépit de tout bon sens reste obnubilé par le fait de tuer Jean qui écarte toute critique qui lui ait fait par ses troupes. J’ai adoré le passage où il indique que les terriens ne pourront pas se venger car ils n’ont aucune capacité pour se déplacer dans l’espace …alors que cela fait des décennies qu’on trouve des héros Marvel au quatre coins de la galaxie …qu’il y a même une terrienne dans la garde impériale…que Tony Stark vient de passer des mois dans l’espace grâce à une de ses armures, que le même Gladiator vient de passer les derniers mois à combattre aux côtés d’humains au moment de Infinity qui ont rejoint l’espace Shi Ar…grâce à un vaisseau qu’ils ont conçu…que le propre fils de Gladiator est membre de l’école…jean Grey !!!

      Je passe également sur le fait que les Shi ar ne sont jamais venus faire chier Jean quand elle était en vie (entre 86 et 2004…).

      Tout cela parce que Bendis voulait faire son arc !!!

      • Tu oublies quand même l’arc Claremont et Brubaker et c’est la raison qui pousse Gladiator à perdre ses moyens face à Jean 😉

        Les Shi’Ar ont laissé Jean tranquille entre 1986 et 2004 peut-être parce que c’était Lilandra à la tête de l’Empire ne confond pas tout…

        @Kross : j’ai une collection incalculable de comics chez moi j’en lis depuis 1983. Je suis un grand fan des X-Men et je ne trouve pas que Trial Of Jean Grey est un étron… Loin de là. Je trouve même qu’on lit en ce moment l’un des meilleurs moments de X-Men depuis fort longtemps (Bendis couplé au run de Aaron on verra si cette aire se termine).

        @jonat : je pense qu’il vaut mieux que David reste sur sa petite série et bosse dans son coin loin de la pression éditoriale massive d’un titre X-Men.

  3. C’est vrai qu’Hickman m’énerve aussi sur son arc en cours dans Avengers. Déjà que je n’aime pas le travail de Larrocca, mais en plus là, l’histoire est chiante comme la mort. Vivement qu’on en termine et qu’Hickman passe à autre chose…
    Surtout que je trouve que le scénariste s’est réveillé sur New Avengers et a proposé un numéro #16 franchement sympa.

  4. Honnêtement, cette liste de 12 points sur « Everythings wrong with Brian Michael Bendis », je pense que je vais l’imprimer et me la relire dès que j’aurais un p’tit coup de moins bien. Merci Sam.

    « The Trial Of Jean Grey » est un étron puant et ceux qui disent le contraire n’ont pas assez lu de comics.

  5. super article sam. j’aime bien le ton que tu utilises à chaque fois.
    par contre je ne suis pas trop d’accord avec toi sur superior spider-man.

    à la base j’ étais un peu comme les fans de spidey c’est à dire consterné par le nouveau statu-quo du ASM 700 mais je me suis dis voyons voir ce que slott propose sur superior, on ne sait jamais.
    et bien que n’aimant pas vraiment octopus et n’étant pas spécialement fan de spider-man, j’ai appris à apprécier le superior et son côté proactif, borderline.
    mais là le numéro 30, le revirement de situation est juste pas bon selon moi.
    c’est fait sans originalité, génie et surtout on se retrouve 30 numéros en arrière finalement comme si rien ne s’était passé. à voir pour la suite.

    concernant bendis, que dire.
    il voulait les x-mens, réssuscité jean grey, faire son claremont et marvel lui donne inexpliquablement carte blanche là où un peter david est confiné depuis des années sur x-factor et où kyle et yost jouent les pompiers de service.

  6. Bonjour j’apporte un droit de reponse de la part de quelqu’un qui a apprécié The trial of Jean Grey de bout en bout : BEWARE OF SPOILERS

    1 C’est le procès de la JEUNE Jean Grey celle qui n’as encre rien a fait tout laisse pensé que ce procès n’est qu’une vengeance personnel de Gladiator qui pour assumer sa souveraineté intente se dit procès pour régler cette affaire de Phénix.
    2 Gladiator est depuis un certain temps empereur et fut longtemps le protecteur de Lilandra son ton change avec son statut et avec qui il a affaire, Jean Grey ayant commit ce qu’elle a commit sa nature vindicative et extrêmement protecteur de son peuple est très bien restitué par Bendis. Il a un compte a régler. Imagine Wolverine faire le procès d’un jeune Sabretooth?
    3 et 4 Pas de contre argument, c’est la volonté de l’auteur, la protection farouche voir extrême de la sacro-sainte continuité me gave au plus haut point, celà dit les explications viendront comme pour les autres.
    5 C’est pas faux et c’est surement le but. Un event dans l’espace ? qui appeler pour aider ? ah ben oui les Guardiens, ça tombe bien y a un film qui sort!
    6 C’est un arc centré sur Jean d’où le titre mais Cyclops et X 23 évoluent également..
    7 La décompression Bendis tu l’aime ou tu la quitte, perso je trouve que c’est plutôt réussi. Cet arc m’a plus contrairement au précedent.
    8 M’est avis que Jean subit une mutation secondaire après qu’elle apprenne que les commandos Shiar ont buté toute ça famille..je ne me souviens pas l’avoir déja vu sous cette forme et aussi puissante sans la possession du Phénix
    9 3 jours ? d’où tu sors ça ?
    10 Elle apprend ce qu’il s’est passé dans SA vie, sur la vie de Jean jusqu’a sa mort, pas le reste. (à pinailleur pinailleur et demi)
    11 lol wat ?
    12 ta théorie n’est plus d’actualité depuis battle of the atom, je t’invite le relire même si c’st pénible.

    Ha oui, pour parodier une phrase débile que j’ai pu lire plus haut :
    « The Trial Of Jean Grey » n’est pas un étron puant et ceux qui disent le contraire devrait arrêter de lire des comics.

    Amitiés.

  7. J’ai arrêté de lire du Bendis il y a longtemps alors je n’émettrais aucun avis mais je suis impressionné de voir à quel point cet auteur déchaîne les passions. Je le dit d’autant plus que c’est le c

  8. ‘est le cas ici mais aussi sur d’autres sites comme dans d’autres podcasts. (désolé pour le com en deux parties)

  9. Pour Trial of Jean Grey je vais rejoindre l’avis de Sam et de ceux qui le suivent, cet arc est une très grosse déception.
    Alors oui l’appréciation de l’intrigue ou des choix de caractérisation des personnages relèvent du subjectif, par contre je soutiens que Bendis a oublié durant cet arc comment on fait pour bien écrire une histoire : ça se tire en longueur pendant les quatre premières parties à coup de rallongement inutile du contenu pour que finalement tout explose enfin au cinquième numéro (que j’ai plutôt aimé) pour (et c’est une habitude chez Bendis) se conclure un peu trop abruptement dans la dernière partie dont la MOITIE de l’épisode est un épilogue longuet !
    Ensuite vient le gros point noir de l’épisode : le retour de Corsair et Hepzibah (même si elle un peu moins). Sérieux, là l’explication c’est « Mais Corsair, tu étais mort ?! », « Les choses change mon ami ! hahaha qu’est-ce qu’on se marre faisons nous des tapes dans le dos et on en parle plus ! ». J’ai pas le numéro sous les yeux mais c’est plus ou moins ça. Les explications du retour de Star-Lord et Thanos commencent à se faire trop désirer mais ça me dérangeait moins, quand ils ont tenté de soutirer à Quill des explications il a bien fait comprendre qu’il ne voulait pas en parler, et depuis le sujet a été timidement réabordé avec toujours la même récalcitrance de Quill. Et puis surtout, Quill et Thanos sont « morts » en disparaissant dans un autre univers, là où Corsair se faisait plus sommairement atomiser… Vient aussi Hepzibah ensuite, qui est de retour dans l’espace sans que ça n’étonne personne. Et c’est là que je me dis que Bendis a loupé le coche : une intrigue où Hepzibah viendrait demander l’aide aux X-Men pour retourner dans l’espace, avec les jeunes X-Men qui désobéissent aux ordres pour l’accompagner et qui tombent nez-à-nez avec les Shi’ars qui prennent cette intrusion de la jeune Jean sur leur territoire comme une menace, avec l’utilisation de ce procès par Gladiator pour consolider son pouvoir, ça aurait eu plus de gueule je trouve. Et avec pourquoi pas comme rebondissement la découverte dans un labo shi’ar d’un Corsair ressuscité par clonage ou un truc du genre du temps où Vulcan était empereur. Oui je fais de la grosse fan-fiction, mais ça me donnerait déjà plus envie que ce qu’on a eu dans cet arc… ne serait-ce que pour les motivations de Gladiator qui auraient pu être un peu plus creusées !
    Je reconnais quelques qualités à l’arc, en premier lieu les dessins qui sont superbes, et quelques dialogues et touchent d’humour, mais ça s’arrêtera là pour moi. Ce que je retiendrai principalement de cet arc est la rampe de lancement qui est aménagée pour la série Cyclops qui sera écrite par Greg Rucka, un projet que je vais suivre avec attention !

    Uncanny Avengers est super agréable à lire, c’est classique et solide comme début d’arc, et en plus Daniel Acuna est en grande forme ! La fin de l’épisode est évidente quand on a lu les sollicitations mais quel pied !

    Par contre j’ai totalement abandonné les Avengers de Hickman, il n’y a guère que ses New Avengers qui me font vaguement dans l’oeil, mais la concurrence très rude du moment devant tous les bons trucs qui sortent les ont mis hors-jeu jusqu’à nouvel ordre.

  10. Je vais faire mon troll, mais en fait, si je comprend bien, le plot du Trial of jean Grey de Bendis, c’est que c’est au tour de Gladiator de faire un caca nerveux pour justifier l’histoire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.