Guide de lecture Comics VO : semaine du 29 Octobre 2014

Oui, oui, je sais, je sais, le guide des sorties VO est rikiki cette semaine. Avant d’accuser ma paresse naturelle, qui a bien évidemment un rôle clé dans cette affaire…, je souligne d’entrée de jeu que le nombre de sorties est plus limité cette semaine pour cause de 5e semaine du mois.

De fait DC case essentiellement des annuals, Justice League United, Dark et Swamp Thing  y ont droit, mais peu de séries régulières. Du côté de Marvel, il y a bien plus de sorties que cela, avec notamment un épisode de All New X-Men, dont je ne veux plus parler…des minis ties ins à Axis consacrées à des super-vilains comme Carnage, dont je n’ai rien à carrer bien que j’apprécie beaucoup le crossover…ou encore la prochaine série annulée de Deathlock qui débute cette semaine ….Et bien sûr la suite des Inhumains dont tout le monde se fout abondamment. Apparemment sur ce dernier point, Marvel n’a pas eu le mémo…

A noter cependant que par paresse, je n’évoque pas la sortie de l’épisode 29 de Rachel Rising de Terry Moore. Ou encore la suite de War Stories de Garth Ennis chez Avatar. J’ai bien aimé le premier épisode de cette nouvelle série, mais je ne sais pas trop encore où cela va, donc trop tôt pour donner un avis ou un conseil, même si c’est du bon Ennis.

DC COMICS

WONDER WOMAN #35

WONDER WOMAN #35Scénario : Brian Azzarello

Dessin : Cliff Chiang

Sollicitation : It’s the grand finale of the historic WONDER WOMAN epic by writer Brian Azzarello and artist Cliff Chiang! Saying more would spoil all the surprises – and there will be plenty!

Avis : ouiiiiinnnnnn !!! oui le couinement dans le lointain, c’était moi et tous les fans de ce run qui hurlent leur peine et leur chagrin dans le vent alors qu’il arrive à son terme. Et tous, nous avons à l’esprit le nom de la prochaine équipe créative, ce qui nous rend encore plus triste de voir Azzarello et Chiang partir.

Cela fait maintenant trois ans que tous les gens de bon goût encensent à raison ce run, qui a complètement redéfini tant le personnage de WW que son univers et lui a même conféré un ennemi enfin d’envergure avec le First Born. On pourra bien entendu reprocher à Azzarello son goût pour une narration incroyablement décompressée, mais dans l’ensemble les qualités l’ont largement emportées sur les menus défauts.

Je retiendrai en particulier son écriture du personnage de WW. Loin des approximations et des facilités d’un Geoff Johns sur Justice League, qui l’écrit comme une ado écervelée et sans grande profondeur,  Azzarello a réellement donné une voix unique à son personnage.

Au rang des points forts du bouquin on saluera bien évidemment le travail extraordinaire de Cliff Chiang  au dessin qui n’ a fait que s’améliorer au cours de ses 3 ans. Bien entendu, on peut aussi lui faire des reproches. Notamment le fait qu’il ait été fréquemment remplacé. Mais comme les autres dessinateurs ont fait de  leur mieux pour adopter un style  assez proche, il règne sur ce run une unité visuelle appréciable car rare de nos jours dans les comics. Rien ne remplace cependant Chiang qui n’a fait que s’améliorer, surtout au cours de la dernière année où j’ai vraiment le sentiment qu’il a fait un bon incroyable.

Voici donc la fin, on l’appréciera en étant conscient que nous ne sommes pas prêts de retrouver ce niveau de qualité….

Verdict : BUY

IMAGE COMICS

 

SAGA #24

SAGA #24Scénario : Brian K.Vaughan

Dessin : Fiona Staples

Sollicitation : Hey, it’s The Brand and Sweet Boy!

Avis : fin de ce 4e arc de la série Saga, qui aura été bien difficile à lire. Pas de chute de qualité au programme rassurez vous, mais le contenu de l’histoire a été particulièrement rude pour mon petit cœur sensible. Vaughan a en effet décidé de chambouler un des fondement même de la série en brisant le couple Alanna/Marko.

Entre le 3e et 4e arc, les auteurs avaient fait un saut dans le temps de presque un an et je sens qu’entre le 4e et le 5e, il va également se passer une certaine période de temps. Nous n’allons certainement pas retrouver Hazel adulte, mais je vois bien les auteurs aller quelque chose comme 10 ans dans l’avenir et nous la montrer à l’adolescence.

Les auteurs ne se sont pas cachés que leur série serait assez longue, ce qui est compréhensible puisque nous allons suivre la vie de ces personnages jusqu’à retrouver Hazel au moment où elle raconte cette histoire. Comme toujours Saga reste indispensable car actuellement peu de séries peuvent toucher le lecteur comme elle le fait.

Verdict : BUY

 

MARVEL COMICS

GUARDIANS OF GALAXY #20

GUARDIANS OF GALAXY #20Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : ED McGuinness

Sollicitation :  The FINAL CHAPTER of what really happened in the Cancerverse!  Remember when Star-Lord and Nova were going to sacrifice their lives to take out Thanos?  And remember how Drax was supposed to have died?  Well, Nova seems to be the only one missing now. Time to get some answers here!

Avis : fin de notre calvaire alors que Brian Michael Bendis conclue enfin cet arc bien faiblard. Même McGuinness a l’air fatigué c’est dire. Jusque là, nous n’avons pas vraiment eu de réponse sur le devenir de Richard Rider, qui est la seule raison pour laquelle nous nous sommes tous engouffrés les deux derniers épisodes.

En fait, comble de l’insulte, Rider n’est presque pas un personnage important de l’histoire. Tout est raconté de la perspective de Peter Quill et notre cher Nova adoré est plus un personnage secondaire à peine traité. Thanos et Drax ont même plus d’importance dans le récit que lui.

C’est dire le peu de cas que Bendis fait de Rider qui clairement est un personnage qui ne l’intéresse pas. Je ne doute pas qu’il va nous torcher cela de la manière la plus insultante possible, d’autant qu’il n’a toujours pas avancé pour nous révéler : pourquoi Thanos, Drax et Quill sont revenus du Cancerverse et pas Rider. Oui vous avez bien lu, 2 épisodes sur 3 et aucune réponse. Beau boulot Brian, cela te laisse uniquement un épisode pour caler le seul truc qui nous intéresse dans cet arc…

Verdict : Check it pour pouvoir continuer d’être indigné.

A propos Sam 2066 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. C’ est vivifiant WW. Ça aura renouvelé profondément un background (et surtout une galerie de vilains) bien concon. Il faut juste s’adapter au parti pris graphique. En revanche, c’est tellement novateur qu’on a clairement pas l’impression d’être dans un univers partagé.

  2. On a eu droit pendant trois ans à une Wonder Woman style Vertigo, place maintenant à la Wonder Woman Super Friends… Va falloir qu’un jour quelqu’un chez DC se décide à arrêté ce massacre !

  3. L’arc de GotG est tellement vide que je ne sais même plus si j’ai lu le précédent épisode… Le seul mérite de l’arc pour l’instant est d’être un chouïa plus bavard que les épisodes habituels (en gros, on met enfin plus de icnq minutes à lire un numéro), mais bon vu la qualité du récit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.