Guide de lecture Comics VF : semaine du 16 Mars 2015

DELCOURT COMICS

RASL TOME 3 – MAYA

RASLDate de parution : 18 Mars 2015

Prix : 15.5€/144 pages

Scénario : Jeff Smith

Dessin :Jeff Smith

Sollicitation : Grâce aux carnets secrets de Nikola Tesla, RASL, voleur duvres dart, parvient à voyager entre les mondes parallèles. Mais lorsquil croise la route dun mystérieux étranger également capable de circuler à travers les dimensions, son secret est en danger. Dautant que cette créature à tête de lézard le soupçonne davoir dérobé le procédé qui permet de découvrir lunivers

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pas d’avis, je signale juste la sortie.

LOBSTER JOHNSON TOME 2 – LA MAIN ENFLAMMÉE

LOBSTERDate de parution : 18 Mars 2015

Prix :15.5€/144 pages

Scénario : Mike Mignola & John Arcudi

Dessin : Tonci Zonjic

Sollicitation : Avec une ville submergée par de nombreux gangsters morts aux fronts marqués dune pince, le chef de la mafia fait appel à une dangereuse illuminée pour éliminer Lobster Johnson, le justicier légendaire ! Alors que son repaire secret est découvert, il doit se frayer un chemin à travers des hordes de cannibales dans les égouts et se retrouve face au chef des nazis, la terrible Flamme Noire !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.  En tout cas l’histoire d’amour entre Mike Mignola et son homard de super héros se poursuit…

Verdict : pas d’avis, je signale juste la sortie.

PANINI COMICS

ULTIMATE UNIVERSE NOW 3

ULTIMATE UNIVERSE NOW 3Date de parution : 18 Mars 2015

Prix :5,50 EUR, 112 pages

Épisodes : Miles Morales: Ultimate Spider-Man 4-5 ; All-New Ultimates 4-5 ; Ultimate FF 3

Sollicitation : Miles Morales et Peter Parker contre Norman Osborn/Bouffon Vert, dans deux épisodes signés Bendis et Marquez. La revanche des New Ultimates contre les Fils du Serpent, par Fiffe et Pinna. Et la Fondation du Futur aux prises avec Namor et des Atlantes d’une autre dimension, par Fialkov, Guevara et Araujo.

Avis : le déclin de la franchise Ultimate devient donc de plus en plus marqué de numéro en numéro avec une seule constante : la seule série qui vaille la peine d’être lue demeure le Ultimate Spider-Man de Bendis. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’après la dernière vague d’annulation, il s’agit du seul titre qui est demeuré en place. Et il faut s’attendre à ce que Miles Morales soit l’un des rares éléments qui survive au prochain Secret Wars.
Le fait est que le personnage de Miles Morales a gagné sa propre légitimité au cours des deux dernières années auprès de nombreux lecteurs, au point de presque me donner envie de lui redonner sa chance puisque j’avais abandonné la lecture de la série avec ce personnage au bout de 5 épisode, étant donné l’absence totale de travail de caractérisation à l’époque par Bendis. Depuis, on dirait bien que le scénariste a fait quelques efforts et j’avais déjà redonné sa chance une première au titre sur quelques épisodes avec un certain plaisir jusqu’à ce que je sois noyé purement et simplement d’une part la décompression ahurissante qui affecte la série et d’autre part en raison de l’interruption Cataclysme…
En clair pour moi, voilà une série à lire plus en format TPB puisque c’est clairement avec cela en tête que Bendis écrit…Côté fond, je ne sais que penser de ce dernier relaunch avec apparemment le retour de Peter …Je ne sais pas si Bendis a fournit une quelconque  explication sur le sujet, mais j’espère qu’elle commence par Cl et finit par one…La mort de Peter était un des évènements importants de l’univers Ultimate, si c’est pour revenir dessus aussi vite, quel intérêt au final..

Verdict : à lire pour USM.

DEADPOOL 11

DEADPOOL 11 BDate de parution : 18 Mars 2015

Prix :4,60 EUR, 72 pages

Épisodes :Deadpool (2013) 34-35, 27(X-XI-XII-XIII)

Sollicitation :Après le DEADPOOL HORS SÉRIE 2, Deadpool poursuit ses aventures dans les années 90 et vous révèle ses plus sombres secrets ! Avec en invités Dents de Sabre et Alpha Flight. Puis, le mercenaire affronte l’Anti-Araignée. Par Duggan, Posehn, Koblish etHawthorne. En complément, quatre récits réalisés par d’anciens auteurs de la série.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. A noter que vous devez lire le Deadpool HS avant de lire ce numéro.

Verdict : pas d’avis, je signale juste la sortie.

DEADPOOL HORS SÉRIE 2 : ORIGINAL SIN

DEADPOOL HORS SÉRIE 2Date de parution : 18 Mars 2015

Prix :5,50 EUR, 112 pages

Épisodes :Deadpool (2013) 29-33

Sollicitation :Retrouvez cinq épisodes de la série Deadpool liés à Original Sin. Des secrets vont être révélés, des vampires seront de la partie et Deadpool va (encore) voyager dans le temps ! Par les scénaristes habituels, Gerry Duggan et Brian Posehn, accompagnés de John Lucas aux dessins.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. A noter que vous devez lire ce HS avant de lire le mensuel Deadpool de ce mois.

Verdict : pas d’avis, je signale juste la sortie.

ORIGINAL SIN HORS SÉRIE 2 : MIGHTY AVENGERS

MIGHTY AVENGERSDate de parution : 18 Mars 2015

Prix :5,50 EUR, 96 pages

Épisodes :Mighty Avengers (2013) 10-12, New Avengers Annual (2014) 1

Sollicitation :D’incroyables révélations sur le passé des Mighty Avengers conduisent à la découverte d’un groupe du même nom ayant existé des années plus tôt. Mais les ennemis d’alors sont encore plus dangereux aujourd’hui ! Découvrez aussi ce que le Docteur Strange est prêt à faire pour sauver la Terre.

Avis : Mighty Avengers est également impactée par Original Sin et permet à Al Ewing d’aller farfouiller dans le passé de ses personnages en particulier Luke Cage. Etant donné la qualité de la série, j’aurais été curieux de lire cela, dans le mag Uncanny Avengers, sauf que dans sa politique très spéciale, Panini a décidé de consacrer un HS à ces épisodes. Je doute cependant qu’une série mineure comme celle-ci ait les épaules pour assumer un mag à elle toute seule.

La preuve en est que pour compléter le maigre programme du mag, l’éditeur a ajouté un annual de la série New Avengers consacré à Doc Strange. Au vu des derniers évènements dans New Avengers, il est possible que cet épisode soit lié aux transformations subies par Doc Strange révélées récemment…

Verdict : pour ceux qui suivent la série.

ORIGINAL SIN EXTRA HORS SÉRIE 1 : THOR & LOKI – LE DIXIÈME ROYAUME

THOR & LOKI - LE DIXIÈME ROYAUMEDate de parution : 18 Mars 2015

Prix :5,50 EUR, 112 pages

Épisodes :Original Sin 5.1-5.5

Sollicitation : Suite aux évènements d’Original Sin, le plus grand secret des Neuf Royaumes est révélé. Thor et Loki partent alors à la découverte d’un nouveau et étrange monde. Ce récit complet, qui met également en scène Angela, est signé Aaron, Ewing, Bianchi et Garbett.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Je n’ai lu que le premier épisode et à titre personnel, je n’ai pas du tout apprécié, mais bon à chacun de se faire son opinion…A lire cependant, si vous voulez lire la série consacrée à Angela par la suite. Pas indispensable, mais je pense que ça aide à comprendre des choses…

Verdict : pour les complétistes…

SPIDER-MAN UNIVERSE 13 : PETER PARKER

PETER PARKERDate de parution : 18 Mars 2015

Prix : 5,70 EUR, 128 pages

Épisodes :Peter Parker 1-5

Sollicitation : Découvrez la mini-série Peter Parker de Gale ! Accompagné aux dessins par Olliffe etNauck, le scénariste d’Amazing Spider-Man durant la période Un jour nouveau s’intéresse non pas à Spider-Man le super-héros mais à Peter Parker l’homme.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Je n’ai absolument aucune idée de ce que c’est. J’espère juste que le scénario n’est pas signé Bob Gale qui avait signé les pires épisodes de la période Brand New Day…Quelques kamikazes pour se dévouer pour la cause ?

Verdict : pas d’avis, je signale juste la sortie.

URBAN COMICS

JUSTICE LEAGUE TOME 1 + DVD/BR

JUSTICE LEAGUE TOME 1Date de parution : 20 Mars 2015

Prix : 20€/176 pages

Scénario : Geoff Johns

Dessin : Jim Lee

Épisodes : Justice League 1-6

Sollicitation : Il y a cinq ans, nul ne connaissait l’existence des surhommes, et encore moins celle des super-héros… Avec l’apparition de Superman, Batman, Green Lantern et Wonder Woman, les autorités, effrayées par la puissance de ces individus, les déclarèrent hors-la-loi. Cependant, lorsque Darkseid projeta de conquérir la Terre, les Humains durent se placer sous la protection de leur héros. Voici le récit de la première union des plus grands justiciers qui allait bientôt devenir la célèbre Ligue de Justice.

Avis : réédition spéciale cette semaine du premier arc version New 52 de la Justice League, menée par Geoff Johns et Jim Lee. Spéciale car elle est accompagnée de l’édition DVD/BR du film anime tiré de ces épisodes. Un film qui souffre … des mêmes défauts que le comic-book et qui aura réussi donc simultanément à trahir l’œuvre originale tout en en important tous ses points faibles. Au niveau de la trahison, c’est bien entendu la composition de cette équipe qui fait parler avec la présence de Shazam, nouvelle version New 52, dans les membres fondateurs et l’absence d’Aquaman que l’équipe créative de l’anime s’est conservée pour le second film.
A l’image du New 52, l’intention des créateurs de l’anime était tout simplement de relancer la continuité de la Justice League avec une nouvelle série de films, inaugurée ici. Cependant, le fait est que lorsque comme moi on a connu l’anime Justice League de la fin des années 90, ce film fait pâle figure en comparaison. Ce que l’animation a gagné en qualité avec le temps, elle l’a perdu en qualité au niveau du scénario aussi vide et creux que le comic book signé originellement Geoff Johns.
Le plus incroyable est que malgré le haut ratio d’action du machin, on parvient tout de même à s’ennuyer. Je suppose que le fait que je connaisse déjà préalablement le scénario a joué sur l’absence de surprise. Tout comme le fait que je n’avais guère goûté le travail des auteurs sur ces premiers épisodes. Mais tout de même, il me semble que la série a perdu une grande partie de sa richesse passée et l’effet de comparaison avec les premiers épisodes de la Justice League dans les années 90 et cruelle. Les personnages sont moins intéressants, moins bien caractérisés et on a plus envie de les gifler que de les soutenir..A chacun de voir, mais dans le cas présent, c’était quand même mieux avant…

Verdict : bof…

SOUTHERN BASTARDS

SOUTHERN BASTARDS 1Date de parution : 20 Mars 2015

Prix : 10€/112 pages

Scénario : Jason AaronDessin : Jason LatourÉpisodes : SOUTHERN BASTARDS vol.1 (#1-4

Sollicitation : De retour à Craw County, Earl Tubb n’a qu’une chose en tête : vider la maison du vieil oncle Buhl et repartir au plus vite de cette petite ville d’Alabama qu’il a quittée voilà 40 ans. Il suffira d’une altercation avec quelques locaux au diner du coin pour transformer ce séjour en descente aux enfers. Un enfer taillé sur mesure par Euless Boss, coach de l’équipe de football local et ennemi juré de feu le shérif Tubb, paternel d’Earl.

Avis : grosse année pour Jason Aaron qui est revenu en force vers le creator owned avec deux titres dans une veine sombre qu’il avait délaissé depuis la conclusion de Scalped. Urban, bien conscient de la renommée de l’auteur acquise ses dernières années chez Marvel, et de la réputation sans faille et méritée de Scalped a fait l’acquisition de deux titres en question. Le premier, débarque cette semaine avec le premier tome de Southern Bastards qui bénéficie de la part de l’éditeur d’un gros soutien puisque proposé à 10€. Une offre difficile à refuser…L’autre creator owned, men Of Wrath, sortira dans quelques mois toujours chez Urban.

Dans les deux cas, Jason Aaron a renoué avec des idées qui lui sont chères qu’il avait déjà exploré dans Scalped. Ainsi, dans les deux titres,  on retrouve : une famille, dans le sud profond poisseux et sale des USA, marquée par un héritage de violence qui semble se passer de génération en génération sans interruption. Malgré la similitude des thématiques, Jason Aaron réussit le tour de force de signer deux histoires très différentes. Si le caractère assez damné des personnages dans les deux œuvres semblent être une constante, tout comme le désir de certains d’échapper à la violence qui a marqué leur famille, ce qui les distingue est sans doute le contexte dans lequel les personnages finissent par  replonger.

Dans les deux cas en tout cas, une autre constante : ce sont des indispensables ! si vous avez aimé l’ambiance sombre et assez désespérée de Scalped, alors il est bon de replonger, comme un vieil alcoolique qui ne peut résister à un bon vieux whisky…

Verdict : à posséder.

FLASH TOME 1

FLASHDate de parution : 20 Mars 2015

Prix : 17.5€/192 pages

Scénario : Francis Manapul & Brian Buccelatto

Dessin :Francis Manapul

Épisodes : Flash #1-8

Sollicitation : Frappé par la foudre et aspergé de divers produits chimiques, l’agent de police scientifique Barry Allen devient subitement l’homme le plus rapide du monde. Il décide alors de mettre ses pouvoirs extraordinaires au service de la justice, sous l’identité du Flash. Et l’occasion d’éprouver ses nouveaux talents ne se fait pas attendre : le criminel Mob Rule vient tout juste de plonger la ville de Central City dans l’obscurité…

Avis : bien qu’Urban continue de s’appuyer essentiellement sur Batman pour intéresser son lectorat, nous voyons des tentatives régulière pour intéresser les gens à d’autres personnages du DC Verse…et les séries TV qui fleurissent de plus en plus sont un excellent tremplin pour l’éditeur. Ainsi, Green Arrow bénéficie d’une exposition plus importante chez Urban depuis un an environ et maintenant c’est son collègue également objet d’une série TV à succès qui a le droit d’être mis en avant.

Dans ce contexte favorable, outre la réédition du premier arc de la série Flash New 52, Urban proposera à la fin du mois une anthologie consacrée aux différentes ères connues par le personnage. Bien entendu, on croise les doigts pour avoir bientôt des tomes consacrés aux runs de Mark Waid et Geoff Johns, sans doute les plus importants de l’ère moderne pour Flash.

En attendant, il faut se contenter de la pauvre version New 52. Car oui, inutile d’espérer un commentaire chaleureux de la version Buccelatto et Manapul du personnage de ma part. Je sais, je sais, ce run a plutôt tendance à être encensé, notamment pour la partie graphique de Manapul, mais pour moi il ne s’agit que d’un cache misère. Il ne fait que masquer la pauvreté de ce run et surtout, surtout le point faible majeur de l’actuelle série Flash : le caractère redoutablement chiant de Barry Allen dans les comics. Autant dans la série TV les auteurs l’ont PeterParkerisé au maximum, autant dans les comics, il est difficile de ressentir de l’empathie pour benêt sans grande profondeur qui subit plus les évènements qu’il n’influe sur eux …

Je n’aborderai même pas la question de sa continuité, vu que Flash fait partie de ces personnages pour lesquels le New 52 n’a fait que rendre les choses encore plus confuses qu’auparavant. Outre ces défauts, on pointera un scénario qui ne fait que s’appauvrir d’épisode en épisode. S’il parvient à présenter une certaine fraicheur au début, celle-ci s’estompe vite pour laisser la place à des arcs bien trop longs, des expériences visuelles qui bouffent des pages et des épisodes sans faire beaucoup avancer les intrigues et des caractérisations des différents personnages toujours plus exaspérantes les unes que les autres…

Verdict : Non, juste non.

DEUX FRÈRES

Date de parution : 20 Mars 2015DEUX FRÈRES

Prix : 22.5€/240 pages

Scénario : Fabio Moon & Gabriel Bà

Dessin :Fabio Moon & Gabriel Bà

Épisodes :  adaptation graphique du roman Deux Frères de Milton HATOUM

Sollicitation : Yaqub, fils d’une famille libanaise établie dans la ville brésilienne de Manaus, revient au pays après cinq ans passés au Liban. Il retrouve son père, sa mère et surtout son frère jumeau, Omar. Tous attendent d’assister au bonheur de la réunion des deux frères mais personne n’a véritablement pris conscience que ces cinq ans de séparation ont en réalité cristallisé leur rivalité née à l’occasion d’une querelle sentimentale, quelques mois avant le départ subit de Yaqub pour le Liban. Une rivalité que la cicatrice au visage de Yaqub ne cessa de lui rappeler chaque jour de son exil au Liban.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pas d’avis.

A propos Sam 2120 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. C’est malheureux de voir que les fans de Deadpool doivent payer 4,60 euros tous les deux mois pour trois épisodes et souvent compléter ça avec des HS/Monster (et c’est pas prêt de s’arrêter), alors que si Panini avait lancé un bimestriel avec 5/6 épisodes tout tiendrait dedans.

    Belle blague également que ce Original Sin HS 2 puisque l’arc de Mighty Avengers présenté dedans n’est pas complet mais se termine deux épisodes plus tard ! C’est pas comme si là aussi il n’y aurait pas eu encore des pages à allouer à ces deux épisodes qui vont sans doute bêtement se retrouver dans Uncanny Avengers (le magazine) le mois prochain tronqués du début de l’histoire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.