Guide de lecture Comics VF : semaine du 25 Mars 2015

URBAN COMICS

BATMAN SAGA 35

Date de sortie : 27 Mars 2015BATMAN SAGA #35

Prix : 5.6€/

Épisodes :BATMAN #33, BATMAN AND ROBIN #33, DETECTIVE COMICS #33, BATGIRL #33, GRAYSON #1

Sollicitation : LA CONCLUSION DE L’AN ZÉRO : LES NOUVELLES ORIGINES DU CHEVALIER NOIR, PAR SCOTT SNYDER ET GREG CAPULLO, ET LES DÉBUTS DE GRAYSON PAR TOM KING, TIM SEELEY ET MIKEL JANIN ! La suite d’Icare, par Francis MANAPUL et Brian BUCCELLATO ! La recherche de Robin mène Batman et la Ligue de Justice sur les traces des hordes d’Apokolips, par Peter TOMASI et Patrick GLEASON ! Et Batgirl fait équipe avec Huntress et Black Canary, par Gail SIMONE et Fernando PASARIN !

Avis : un mag en pleine transition entre les grands arcs qui se terminent, des runs qui arrivent peu à peu  à leur terme, et de nouvelles séries !

Du côté des fins d’arcs, Scott Snyder et Greg Capullo mettent un terme à l’excellente Zero Year, alors que le Riddler tient Gotham à la gorge et a semble-t-il réussit à manipuler tout le monde, de Batman au gouvernement ! Malgré tout, Snyder achève la chose de manière assez habile, en recentrant l’histoire sur Bruce Wayne et notamment les choix qu’il va faire au sortir de tout cela. Car oui, je vous spoile abondamment la chose, Bruce s’en sort dans le passé !!! oui, je sais, je sais, je suis un monstre, car vous ne l’aviez pas du tout vu venir.
Début en face de la nouvelle série Grayson, que je ne suis pas personnellement, mais qui d’après ce que j’ai pu lire ici ou là, a reçu de bonnes critiques tant aux USA que des lecteurs VO en France. Il faut dire que la série dispose d’un atout en la personne de Mikel Janin au dessin. Dans le même temps dans Batman and …Batman va faire ses préparatifs pour aller sur Apokolips et va mettre la main sur un outil qui va vous faire des choses dans le pantalon si vous êtes un fan du personnage.
Et enfin, donc, Gail Simone chemine tranquillement vers la fin de son run, puisque son dernier épisode sera le numéro 34, avant que la série ne connaisse quelques transformations assez radicales tant au niveau du ton des intrigues que visuellement.


Verdict : à lire

GREEN LANTERN 31

GREEN LANTERN TRIMESTRIEL #31Date de sortie : 27 Mars 2015

Prix : 6.5€/

Épisodes :US Green Lantern #31-34, Green Lantern Corps #31-34

Sollicitation : UNE SAGA COMPLÈTE : « SOULÈVEMENT » ! Robert VENDITTI, Van JENSEN, Bernard CHANG et Billy TAN : les Green Lantern s’opposent à l’alliance des Khunds et des Durlans ! Avec en prime : le retour de Simon Baz et un tournant dans la relation John Stewart/Fatality !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. A voir comment Urban va répercuter les changements de la gamme Green Lantern aux USA. Le nombre de séries s’est en effet considérablement réduit pour se recentrer sur 2 séries en cours…dont une, Sinestro non publiée en France et une 3e nouvelle série intitulée Green Lantern : Lost Army.
Dans le cas de Sinestro, si nous voulons avoir un minimum de cohérence, il faudrait qu’Urban nous sorte un HS pour rattraper le retard…De manière générale, je me demande pourquoi DC maintient Venditti sur le titre mère. De toute évidence, il faut du sang neuf pour redonner un coup de fouet à la franchise et cet auteur a plus fait fuir de lecteurs qu’autre chose…


Verdict : pour ceux qui suivent encore.

JUSTICE LEAGUE SAGA HORS SERIE  1
JUSTICE LEAGUE SAGA HORS SERIE #1Date de sortie : 27 Mars 2015

Prix : 5.9€

Épisodes :FLASH & GREEN LANTERN: THE BRAVE AND THE BOLD #1-6

Sollicitation : UNE SAGA COMPLÈTE INÉDITE EN L’HONNEUR DES 75 ANS DE FLASH ET GREEN LANTERN ! Mark WAID et Barry KITSON retracent l’amitié légendaire entre Barry Allen et Hal Jordan, de leurs débuts dans la Ligue de Justice jusqu’aux événements tragiques de CRISIS ON INFINITE EARTHS. Avec de nombreuses guest-stars : Wally West, Green Arrow, Star Sapphire et Jay Garrick et Alan Scott, les Flash et Green Lantern de l’Âge d’Or !

Avis : il semblerait qu’Urban s’intéresse de plus en plus aux travaux de Mark Waid chez DC ! grand bien leur fasse. A titre personnel, je préfère allègrement ce qu’il a fait chez cet éditeur que ses récentes prestations chez Marvel…Mais ne nous attardons pas sur ce qui fâche …

Outre cette mini série qui  revient sur les origines de l’amitié Hal Jordan/Barry Allen dans l’ancien univers DC, donc attention ce n’est plus dans la continuité…Urban publiera la maxi série écrite par Mark Waid sur les débuts de la Justice League (attention, là aussi celle de l’ancien univers) dans quelques mois. Waid touche ici à des personnages qu’il connaît et maîtrise, donc évidemment c’est à ne pas rater.

Verdict : à posséder.

 

ANTHOLOGIE FLASH
ANTHOLOGIE FLASHDate de sortie : 27 Mars 2015
Prix : 25€/400 PAGES
Sollicitation : Depuis 1940, les rues des villes-joyaux, Keystone City et Central City, sont parcourues et défendues par trois générations de bolides écarlates. Jay Garrick, Barry Allen et Wally West ont tour à tour endossé l’uniforme écarlate de l’éclair humain : Flash !
Cette anthologie inédite offre un parcours sans temps mort à travers l’historique du personnage et sa place toute particulière au sein de l’univers DC.
Avis : avec le succès de la série TV Flash, Urban tente de surfer sur la vague et de développer un peu la réputation du personnage en France et ce après l’avoir cantonné au kiosque jusque là. On ne peut guère le leur reprocher, après tout Flash est clairement moins connu que la sainte trinité DC ou encore Green Lantern récemment.Et même cette dernière franchise a désormais du mal  à exister …
Après avoir réédité les premiers épisodes du New 52, l’éditeur propose donc une anthologie consacrée à la longue vie et du coup aux différentes incarnations du héros au cours des 70 dernières années, de Barry Allen à Wally en oubliant pas Bart Allen …
Le fait est que le recentrage de la série sur Barry a considérablement appauvri le titre en lui retirant toute la dimension de transmission de flambeau à travers le temps et en déniant tout héritage au personnage. Terminé la famille Flash, ne nous reste qu’un Barry Allen bien fade et en lui même sans grand intérêt…
C’est aussi l’occasion pour certains de découvrir des épisodes issus des runs célèbres et de haut niveau signés Mark Waid et Geoff Johns qui ont justement complètement assumé tout l’héritage de la Flash Family pour en faire une sorte de mini univers au sein de DC.

 

J’espère à titre personnel que cela annonce du Mark Waid Présente Flash ou du Geoff Johns présente Flash pour les années à venir.

Verdict : à tester.

GOATHAM CENTRAL TOME 3

GOTHAM CENTRAL TOME 3Date de sortie : 27 Mars 2015

Prix : 22.5€/296 pages

Scénario : Greg Rucka & Ed Brubaker

Dessin :  Michael Lark

Épisodes :GOTHAM CENTRAL #23-31 + Josie Mac in BACK-UP DETECTIVE COMICS #763-769

Sollicitation : La fine fleur des inspecteurs de Gotham reste toujours sur la brèche, alors que des soupçons de corruption remontent à la surface. Crispus Allen enquête sur le douteux expert Corrigan, tandis que Catwoman et le Dr Alchemy compliquent la tâche de ses collègues.

Avis : 3e et avant dernier tome de l’excellente, immanquable et indispensable série Gotham Central. Une série que chaque lecteur se doit de posséder dans sa bibliothèque, un bijoux, une rareté même dans notre époque de diversité. Voilà une série qui au début des années 2000 a sur proposer des intrigues originales, bien conçues autour de personnages mieux définis en quelques pages que d’autres en 100 numéros.

Si le second tome vous a laissé par terre, haletant en cherchant votre souffle, notamment après les petits tours du Joker, la folie continue avec deux intrigues très différentes principalement centrées sur les personnages écrits par Greg Rucka, à savoir Montoya et Crispus Allen. Ed Brubaker dispose encore de quelques épisodes avec ces personnages, mais à ce moment le scénariste commençait  déjà à être  sur le départ. Il amène cependant toutes ses intrigues à leur terme avant de dire au revoir …

Les histoires les plus marquantes sont celles signalées dans la sollicitation. Rucka introduit ici une version très particulière du personnage de Corrigan. Croisé dans les précédents tomes, ce flic de la police scientifique, pourri au dernier degré va alimenter plusieurs intrigues d’ici à la fin de la série et aura un impact énorme sur certains personnages. Je n’en dis pas plus, mais il à surveiller …L’autre intrigue est celle du Docteur Alchemy qui va amener les différents personnages hors de Gotham, loin de la protection de Batman…avec lequel les relations sont de plus en plus tendues…presque jusqu’au point de rupture…

Au passage, je suis ravi de voir qu’Urban publie les back up de Détective Comics consacrés au personnage de Josie Mac. Crée par Judd Winnick dans ces petits épisodes, en compagnie de Cliff Chiang, elle avait par la suite intégré la série, parce que les auteurs l’avaient adoré. C’est une excellente surprise car ces épisodes qui développent un peu le passé de Josie…n’étaient pas présents dans l’édition américaine du TPB de Gotham Central. C’est donc un bonus vraiment inédit…En fait, je ne sais même pas si cela avait été réédité en VO dans un TPB !

Verdict : à posséder !

 

 

A propos Sam 2061 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

  1. Tiens, tiens, c’est étrange, l’Anthologie Flash ne contient aucun des épisodes où Bart Allen est sous le costume :p Blague à part, voilà un bel ouvrage qui contrairement à ceux consacré à Superman et Batman introduit le concept de l’héritage et du passage de flambeau si cher à DC jusqu’aux New 52…

  2.  » ou encore Green Lantern récemment.Et même cette dernière franchise a désormais du mal à exister …  »

    Quand on y regarde de plus près, c’est quand même fou de voir tout ce qui a été publié au format librairie concernant Green Lantern en seulement trois ans d’existence de Urban. C’est quasiment que du Geoff Johns et un peu de Dennis O’Neil / Neil Adams, mais quand même ! On a beau dire que Urban fait quasiment que du Batman mais quand je fais la comparaison avec le traitement de DC par Panini, le constat me parait dingue. L’effort éditorial est véritablement présent, peu importe le personnage concerné, alors que l’éditeur reste récent. Ce Flash Anthologie en est la preuve et j’ai vraiment hâte de pouvoir m’intéresser au contenu rédactionnel de l’album !

    Quant à un Mark Waid présente Flash, j’en rêve, même si je serais plus enthousiaste à l’idée d’un Mark Waid (et Humberto Ramos) présente Impulse ^^

    • Certes, mais pour autant, je ne dirais pas que Panini n’a rien fait concernant Green Lantern… En fait, ils ont toujours eu plus une politique orienté kiosque, et à la base, quasi exclusivement kiosque.
      Urban, il ne faut pas oublier que c’est Dargaud, ils n’ont pas la même « culture », la même approche, et seront forcément plus axés sur les parutions librairie que sur l’offre kiosque.
      Panini, c’est international… Des kiosques Panini, tu vas en trouver dans pleins de pays autour du globe, donc c’est tout autre chose comme vision/exploitation.

      Mais à l’époque de Panini, en kiosque, on a eu tout de même pas mal de séries DC, dont Green Lantern (et donc ce run de Geoff Johns jusqu’au New 52, republié par Urban, et qui n’est donc pas inédit en VF) dans les kiosques, dans le mag DC Universe. Cependant, la série Green Lantern Corps a eu droit à quelques HS, et de la librairie avec des Big Books… On a même eu un Big Book avec la saga Ion, qui portait sur Kyle Rayner, pourtant pas un truc super vendeur !

      Ils ont tentés des choses… Et impossible de savoir quelle aurait été leur politique de publication par apport aux NEW 52. Certainement un remaniement du kiosque…

      A la fin, Panini proposait même des sortes de TPB souples pour une dizaine d’euros, et il y a eu notamment la saga « Secret Origin » du run de Geoff Johns dans ce format… Malheureusement, cela a été stoppé net avec le rachat par Urban.

    • Fin de mois calme en matière de nombre de sorties, mais on a quand même deux volumes très intéressants à plus de 20 euros (qu’ils méritent largement cela dit).

  3. Le problème qui se posait du temps où Panini possédait les droits DC, je pense plus que c’était du fait qu’ils ne pouvaient économiquement et matériellement parlant pas se permettre de publier de manière satisfaisante deux catalogues mainstream aussi riches en terme de contenu que Marvel et DC (et dans les albums que tu cites, de mémoire, on pouvait également trouver un album regroupant des épisodes de The Brave and the Bold mettant notamment en scène Supergirl et Hal Jordan).

    Après, reste que Urban joue à la fois la carte de la librairie et du kiosque (encore une fois, ça doit aider pas mal de n’avoir à se concentrer que sur un seul catalogue) en imitant le modèle de Panini et en commençant à y publier du vieux matos. On a quand même eu de publier plus de 30 numéros kiosque de Green Lantern, perso ça me paraît assez hallucinant (même si ça commence un peu à sentir le sapin ^^).

    Je suis peut-être un peu trop optimiste mais à la vue du sommaire du Justice League Saga HS, je vois des perspectives intéressantes pour la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.