Guide de lecture Comics VO : semaine du 04 Mars 2015

IMAGE COMICS

DESCENDER #1

Scénario : Jeff LemireDESCENDER #1

Dessin : Dustin NGuyen

Sollicitation : One young robot’s struggle to stay alive in a universe where all androids have been outlawed and bounty hunters lurk on every planet.A rip-roaring and heart-felt cosmic odyssey that pits humanity against machine, and world against world, to create a sprawling space opera from the creators of Trillium, Sweet Tooth, and Little Gotham. Extra-sized first issue. 30 story pages for only $2.99!

Avis :et un nouveau creator owned chez Image ! un !!! depuis 2/3 ans, Image attire les auteurs les plus célèbres des Big Two et les encouragent à lancer leurs propres séries de manière complètement indépendante.

Jeff Lemire et Dustin Nguyen sont les derniers en date à rejoindre la maison Image qui ressemble de plus en plus à un fantasme mouillé de lecteur de comics au vu de tous les noms célèbres qui désormais se bousculent les uns les autres. L’arrivée de cette nouvelle série marque aussi une nouvelle fois l’éloignement actuel de Jeff Lemire par rapport à DC. Jusque là l’auteur avait lancé ses séries dans le giron de Vertigo et s’était toujours montré partant pour assurer l’écriture d’une nouvelle série DC mainstream. Or la même semaine, nous voyons l’auteur lancer de nouvelles séries chez les principaux concurrents de l’éditeur…

Sur le fond, Lemire se joint à la grosse vague SF que génère Image chaque mois.  Chaque auteur voulant sa série dans le genre, si bien que je commence à me demander si nous n’allons pas bientôt arriver à saturation, d’où mon soulagement de voir d’autres genres explorés ces derniers temps comme l’horreur ou la fantasy. Il ne faudrait pas que le succès d’Image atteigne un certain plafond en se limitant à certains créneaux bien particuliers. A mon sens la pérennité de la renaissance de Image tient dans la diversification…Un mot d’ordre que semble récupérer Marvel et DC au vu de leurs dernières annonces…

En ce qui me concerne, en tout cas le pitch de cette nouvelle série est vraiment intriguant et la participation de Dustin Nguyen est  un facteur supplémentaire pour donner sa chance à la série.

Verdict : BUY

DYING AND THE DEAD #2

DYING AND THE DEAD #2Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Ryan Bodenheim

Sollicitation : »THE OLDEST GENERATION »
Faced with an impossible task, the Colonel assembles the remnants of his WWII team for one final mission and one last ride into the glorious sunset.

Avis : cette semaine c’est la fête aux slips et aux comics qui ont laissé votre serviteur avec une simple question en tête : « Hein ? koiqu’est dont ksa parle le bignou truc ? ».

De manière assez ironique, il s’agit là pourtant d’un des comics les plus « abordables » produits par Hickman ces dernières années. Il faut dire qu’entre Secret (auquel je ne comprends toujours rien), East of West ou encore Manhattan Projects, le scénariste a fait très fort dans le registre « tachons d’embrouiller le lecteur à coup d’idée sans queue ni tête et si possible source d’un max de confusion présentée de la manière la plus compliquée et obscure possible avec un soupçon de dialogue abscons pour bien bloquer le transit ».

Ici, nous avons quelque chose de plus simple. Enfin simple pour du Hickman j’entends…avec une quête menée par quelques hommes de la « plus grande génération » comme les appelle les américains, à savoir celle qui a gagné la 2nde guerre mondiale. Tout cela au service d’une race immortelle qui vit cachée des hommes. Le but du héros principal est simple : sauver son épouse rongée par la maladie…Après, vos avis valent le mien sur ce que nous réserve Hickman…A priori du dingo mélangé à du bargo…

Verdict : Check It

NAMELESS #2

NAMELESS #2Scénario : Grant Morrison

Dessin : Chris Burnham

Sollicitation : On a former U.S. moonbase, kept secret since the Cold War, a terrible key unlocks an ancient box and a last-ditch plan is drafted to save humanity from the doomsday asteroid Xibalba-but is it already too late?
The nightmare intensifies in MORRISON & BURNHAM’s apocalyptic occult horror epic!

Avis :décidément beaucoup de comics auxquels je ne comprends rien cette semaine…Dernier en date, le nouveau creator owned de Grant Morrison associé à Chris Burhnam…et je pense que je vais avoir besoin de fiches de lecture pour vraiment saisir la nature du pitch présenté par les deux auteurs…

J’ai vaguement compris qu’il était question d’une menace de fin du monde avec un personnage principal passablement à la dérive dans un monde où les règles de la réalité ne sont plus aussi solides qu’elles le devraient, mais à part ça, je dois avouer que je suis dépassé.  J’irais sans doute me procurer le TPB quand il sortira, car je pense que la lecture de plusieurs épisodes d’affilée est plus que nécessaire pour comprendre de quoi ça parle…

Verdict : Check It

RAT QUEENS #9

RAT QUEENS #9Scénario : Kurtis J. Wiebe

Dessin : Stjepan Sejic

Sollicitation : « THE FAR REACHING TENTACLES OF N’RYGOTH, » Part Four
Life in Palisade is a goblet of toasty sweet mulled wine. But this issue is the skull-pounding headache the next morning when all you’re left with is the consequences. And they are life-changing, awful ones at that. Special cover by superstar artist JENNY FRISON!

Avis :  Seeeejjiiiicc !!!! hein comment ça je me répète de semaine en semaine ??? est-ce ma faute si l’artiste génial a le volume de production d’un Jack Kirby déchaîné dans ses meilleures années ? (pour la qualité et l’imagination c’est un autre niveau, le fait est qu’il reste rare de rencontrer des artistes qui peuvent signer 3/4 pages par jour sans mourir de fatigue…).

C’est donc avec ce numéro 9 de Rat Queens, que Stjepan Sejic reprend la série après que celle-ci ait connu de nombreux retards en 2014 et perdu son artiste au passage pour une sombre histoire que je n’ai aucune envie d’évoquer ici….

L’arrivée de Sejic promet donc de secouer pas mal le titre et surtout de lui redonner un rythme de parution bien plus régulier. Sur le fond, il va falloir que je me replonge dans les derniers numéros, car l’absence prolongée de la série combinée à la lecture de 4 autres milliards de choses à légèrement embrumé ma mémoire…Au vu de la sollicitation, je dirai que nous allons reconnecter avec nos héroïnes un lendemain de cuite…Donc on reste bien dans l’esprit de la série…

Mais il me semble me remémorer le fait que la fine équipe avait mis les pieds dans un sombre complot avec d’autres sous intrigues mêlées à l’ensemble…Je m’en souviens car les derniers numéros avaient quelque peu perdus la bonne humeur des premiers épisodes pour adopter un ton bien plus sérieux. A voir si le scénariste poursuit dans cette voie, à titre personnel, j’espère que non, Rat Queens se différenciant justement par ce ton franchement irrévérencieux …

Verdict : BUY !!!

SAGA #26

SAGA #26Scénario : Brian K.Vaughan

Dessin : Fiona Staples

Sollicitation : Gwendolyn’s quest takes an interesting turn.

Avis : suite de la série incontournable, immanquable, obligatoire sous peine de punition par le terrible tribunal geek & nerds associés qui châtient sans pitié toute offense à la nouvelle culture dominante..

Apparemment, Vaughan va aller creuser du côté de l’ex copine de Marko, Gwen, partie dans sa propre quête pour essayer de sauver The Will plongé dans le coma depuis maintenant un sacré bout de temps…

Pour l’occasion, elle, Sophie et Lying Cat font équipe avec la sœur du chasseur de primes pour trouver les différents ingrédients d’un possible remède…qui contient entre autres du sperme de dragon…Oui cela reste donc bien dingo du bulbe et on aime ça

Verdict : BUY !!!

SUPREME BLUE ROSE #7

SUPREME BLUE ROSE #7Scénario : Warren Ellis

Dessin : Tula Lotay

Sollicitation : MINISERIES CONCLUSION
Concluding the story of superhero fiction gone wrong with the final confrontation between Diana and Ethan, between agents and operators from splintered timelines, and between Darius Dax and the nature of the universe. Many questions have been asked, and the answers will kill people.

Avis : les auteurs achèvent avec cet épisode leur reprise assez…particulière de la série Supreme. Là où Alan Moore avait complètement réinventé le personnage et son univers, Warren Ellis a adopté une approche complètement différente en partant de l’univers pour se recentrer peu à peu sur le personnage éponyme si bien que jusqu’à cet épisode, nous n’avons toujours pas vraiment rencontré le héros tel que réinventé par Ellis. En fait, nous avons eu droit aux versions réinventées de nombre de ses collègues et compagnons, mais Supreme est resté une ombre omniprésente au fil du récit.

Qu’en penser ? qu’un tel scénario couplé à une partie graphique particulièrement étrange et loin des canons habituels nous a donné un des comics les plus expérimentaux produits par le scénariste. Et venant de la part d’Ellis, cela en dit long sur le niveau de bizarrerie du machin. Chaque épisode m’a en effet laissé à titre personnel avec le sentiment d’avoir maté un épisode de Twin Peaks la tête en bas, lors d’un trip d’acides au moment d’une réincarnation passablement alambiquée, avec du fromage et des canards venant me demander quel temps il fait …

Vous n’avez rien compris à ma dernière phrase ? cela n’a aucun sen ? ben c’est à ça que ressemble cette mini série…Certes, on a commencé à comprendre des choses dans les derniers épisodes, mais de manière évidente, Ellis a décidé de ne pas faciliter les choses à son lecteur. Bref, à lire à tête très reposée, avec les idées claires. Ou alors défoncé, drogué et pété comme un chameau…Je n’ai pas encore clairement défini l’état idéal pour une telle lecture. Sachez en tout cas, que le TPB sort dans le courant des mois de Juin/Juillet.

Verdict : Check It

MARVEL COMICS

ALL NEW HAWKEYE #1

ALL NEW HAWKEYE #1Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Ramon K. Perez

Sollicitation : Hawkeye returns in an all-new series featuring superstar writer Jeff Lemire in his Marvel debut and Eisner Award-winning artist Ramon Perez, as they bring you a fresh new look into the life of everyone’s favorite Avenger. With Kate Bishop, his trusted ward and protégé back at his side (not titles she would use), Team Hawkeye is thrown into an all new adventure spanning two generations of avenging archers. Past and present lives collide as Kate and Clint face a threat that will challenge everything they know about what it means to be Hawkeye. But no one puts Hawkeye in a corner. Hawkeye and Hawkeye take aim March 2015!

Avis : Jeff Lemire a donc une actu chargée cette semaine entre le lancement de Descender et le relaunch de Hawkeye. En ce qui me concerne, je fais parti du 0.01% du lectorat qui n’avait pas du tout apprécié le run de Fraction sur le titre…du moins les quelques épisodes que j’ai supporté de lire.

Mais le fait est que le succès critique et public était bien là…quand les auteurs parvenaient à sortir un épisode de temps en temps. De fait pas mal de séries signées Fraction ont connu des retards à répétition ces derniers temps… Marvel, ne voulant pas laisser filer la poule aux oeufs d’oir une fois le scénariste parti, relance donc le titre avec un autre auteur connu qui fait ici ses débuts chez Marvel.

Bien évidemment, nous aurons tous un sourire narquois en voyant quel titre il reprend alors que le scénariste vient de se faire éjecter de …Green Arrow chez DC. Et le fait que Sorrentino vienne de signer un contrat d’exclusivité avec Marvel donne un nouvel indice sur la qualité des relations entres les anciens auteurs de GA et l’éditeur de Batman…

La question est désormais de savoir si la nouvelle équipe de Hawkeye parviendra à réitérer le succès du titre qui était intimement lié aux personnalités de Fraction et David Aja. Encore une fois, il s’agit d’un commentaire objectif au delà de ma non appréciation personnelle du titre, toute subjective…Je suis tout de même curieux de voir quelle direction et tonalité le nouveau scénariste va donner aux différents personnages et à la série dans son ensemble.

Verdict : Check It

GUARDIANS TEAM-UP #1

 GUARDTU2015001-DC11-cfbbfScénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Arthur Adams

Sollicitation : GUARDIANS OF THE GALAXY and THE AVENGERS! Launching directly out of Guardians of the Galaxy comes the new ongoing series bringing the Guardians to the Marvel Universe’s grandest stage for an opening arc of out-of-this-world adventures with some of the biggest hitters Marvel has to offer.  Kicking off with a cosmic threat so massive, it’ll take more than just the Guardians of the Galaxy to stop it! Assembled side by side with the mighty Avengers, prepare for two titanic teams to unite like you’ve never seen before!

Avis : pour le coup, je signale plus ce lancement pour information qu’autre chose. Le succès commercial des GoG de Bendis et l’explosion de la franchise avec des spin offs toujours plus nombreux rendait l’arrivée d’une seconde série GoG presque inévitable quand on connaît Marvel…Bendis reste malheureusement à la barre pour ces premiers épisodes de cette série qui verra les GoG rencontrer de manière régulière le reste de l’univers Marvel…oui parce qu’on ne voyait pas déjà assez ces personnages dans tous les titres de la boîte dernièrement …

A mon sens la seule bonne raison de lire le machin est sans conteste la présence d’Arthur Adams sur la partie graphique. L’artiste, toujours trop rare, vient signer les premiers numéros du titre qui bénéficiera à priori d’équipes artistiques tournantes avec notamment des artistes connus qui comme Adams ne sont pas en capacité de bosser sur une série mensuelle faute de pouvoir assumer des délais d’une série mensuelle…

Verdict : Check It pour Adams

PRINCESS LEIA #1

PRINCESS LEIA #1Scénario : Mark Waid

Dessin : Terry Dodson

Sollicitation : When Princess Leia Organa was captured by the Empire as a Rebel spy, she never betrayed her convictions, even in the face of the complete destruction of her home world, Alderaan. When her rescue came, she grabbed a blaster and joined the fight, escaping back to the Rebel Alliance and helping strike the biggest blow against the Empire-the destruction of the Death Star. But in the aftermath of that victory, the question remains…what is a princess without a world?  Writer Mark Waid (Daredevil, S.H.I.E.L.D.) and artist Terry Dodson (Avengers & X-Men: Axis, Uncanny X-Men) bring us a story of Leia’s quest to help her people and find her place in the galaxy.

Avis :tout comme la franchise GoG, la franchise Star Wars chez Marvel continue de se développer, avec le lancement non pas d’une nouvelle série régulière mais d’une mini série en principe en 5 parties consacrée au personnage central de la trilogie de la Princesse Leia. Pour l’occasion, et encore une fois, Marvel accorde au titre une équipe artistique de première classe, signe de sa volonté de faire vivre la franchise, avec Mark Wiad et Terry Dodson, un monsieur bien connu pour savoir dessiner les jeunes femmes à leur avantage…ou celui des messieurs à l’œil libidineux… cela dépend.

Pour l’occasion les auteurs vont essayer de creuser un peu le personnage après la destruction de son monde, juste après l’épisode IV de la saga (le premier qui est sorti si vous suivez encore…de la seule trilogie qui compte vraiment, mais évitons d’entrer dans ses débats générationnels…). Une bonne idée étant donné que même si Leia a toujours eu un rôle important, son développement a pâli en face de ce celui de Luke ou encore Han Solo.

Verdict : Check It

SPIDER-WOMAN #5

SPIDER-WOMAN #5Scénario : Denis Hopeless

Dessin : Javier Rodriguez

Sollicitation : NEW COSTUME! NEW STATUS QUO!  With SPIDER-VERSE in the rear-view, Jessica strikes out to make a new life for herself.  But she’s not going to do it alone, as she’s joined by new SPIDER-WOMAN supporting cast-mate and classic Marvel character BEN URICH!

Avis : bien que le numéro 5 s’affiche sur la couverture, on pourrait tout aussi bien le nommer le nouveau numéro 1. Constatez vous mêmes : nouvelle direction/nouvel artiste/nouveau costume/nouvel environnement …bref tout nouveau tout beau…Il est étonnant que Marvel n’ait pas profité de l’occasion. Après tout, qu’est-ce qui empêchait l’éditeur de lancer le titre sous la forme d’une mini en 4 à l’occasion de Spider-Verse avant de proposer l’ongoing au sortir de l’event ! a y est, je peux être éditeur, c’est facile, il suffit de mettre 1 sur tous les numéros…

Tiens, en parlant en de cette nouvelle direction…à titre personnel, je ne suis pas follement enthousiaste, puisque nous avons vu Jessica quitter les Avengers dans le dernier numéro. Un choix étrange étant donné que cela lui conférait un environnement incontestablement plus vendeur avec un personnage pouvant puiser autant dans l’univers Spidey que dans l’univers Avengers…Là, Hopeless a choisi de cantonner son personnage dans un contexte purement arachnéen qui a certes le vent en poupe mais est aussi plus limité.  A voir comment le scénariste va nourrir sa série. Jusque là, Hopeless sur ses autres séries a souvent donné des directions inattendues à ses histoires…Je reste donc curieux malgré mes réserves.

Verdict : Check It

A propos Sam 2136 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

  1. Guardians Team-Up #1 par Bendis >>> du gros foutage de gueule ! Non mais sérieux, c’est quoi cette idée à la con ?!
    D’emblée, la série régulière Guardians of the Galaxy (et dans sa globalité, l’ensemble des titres réguliers signés Bendis) est déjà une série ou chaque arc est un team-up : les Guardians rencontrent Iron Man, Captain Marvel, Angela, les All-New X-Men, Venom, les All-New X-Men, … Une série qui ne développe rien et base ses intrigues sur du néant, au profit d’interminables dialogues inintéressants et de séances de pif paf boum boum au service de l’invité du jour. Insupportable !
    Une nouvelle daube pointe le bout de son nez et j’espère que ce numéro va méchamment se ramasser.

    • « base ses intrigues sur du néant »
      N’oublions pas que Bendis est le « seigneur de l’écriture vide, sujet du néant, apôtre du rien, grand prophète du dialogue qui ne va nulle part, grand producteur de doubles pages qui occupent l’espace sans aucune valeur ».
      Merci Sam, j’adore cette phrase ^^

  2. GUARDIANS TEAM-UP #1
    Verdict : Check It pour Adams …….hein ?? mais non c’est toujours un ENORME BUY pour Art Adams on s’en moque du scénariste d’ailleurs il n’y en a pas sur ce comics

  3. Je suppose qu’il vaut mieux avoir lu au moins le Supreme d’Alan Moore pour tenter Supreme Blue Rose ?

    Dites-moi, finalement la série de Fraction et Aja s’est achevée ou bien il ne resterait pas encore un numéro qui se ballade quelque part entre Marvel et l’imprimeur ?

    • Pour Supreme, oui il vaut mieux connaître la version de Moore. Ellis s’appuie sur pas mal de personnages que son prédécesseur a crée + sur tout le concept de révision. Du coup, même si je n’ai pas tout compris au travail d’Ellis, j’ai pu en saisir les grandes lignes parce que j’avais ces précédents.

      Pour Hawkeye, je ne saurais le dire puisque je n’ai pas du tout suivi le titre…j’ose espérer que Marvel a achever le précédent volume avant de relancer le titre, sinon ça va être un XXX de bordel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.