Guide de lecture Comics VO : semaine du 25 Mars 2015

DC COMICS
BATMAN AND ROBIN #40
BATMAN AND ROBIN #40Scénario : Peter J.Tomasi
Dessin : Patrick Gleason
Sollicitation : Damian’s powers have been a source of concern to Batman – and it’s only a matter of time before he’s called up to the big leagues!
Avis : à priori dernier épisode de la série Batman and… avant de se transformer en titre consacré à Robin son of Batman.
Le titre perd au passage Peter Tomasi. Gleason assumant désormais scénario et dessin. Un choix assez étrange étant donné que Tomasi a prouvé sa maîtrise du personnage de Damian, fait partie de la Bat-Family depuis longtemps et anime la série Batman and depuis un moment. C’est lui qui a réussi la lourde tâche d’accompagner la série au cours de ses multiples et audacieuses transformations et évolutions.
Ainsi, c’est Tomasi qui a du gérer dans un premier temps  la transition Dick /Damian vers Bruce/Damian. Etant donné que le premier duo fonctionnait très bien sur une certaine inversion des rôles, entre un Batman plus léger un Robin plus grave, la transition n’était pas évidente à aborder. Pourtant, Tomasi l’a parfaitement réussi en centrant le titre justement sur cette relation père/fils très compliquée entre deux personnes complètement différentes devant apprendre à s’accepter. Ensuite, il a fallu gérer la disparition de Damian, les différentes apparitions de collègues de Batounet avant de ramener Damian sous une forme nouvelle…
Voilà un titre qui aura donc eu une vie plus que mouvementée …et qui n’a pas fini. Apparemment Tomasi aurait encore une place dans la Bat-Family selon ses dires…donc à voir. Je suis bien évidemment persuadé que DC n’aura  aucun problème à lancer un nouveau bat-titre pour recaser Tomasi…Verdict : BUY 

MULTIVERSITY ULTRA COMICS #1

MULTIVERSITY ULTRA COMICS #1Scénario : Grant Morrison

Dessin : DOUG MAHNKE

Sollicitation : The penultimate chapter of the greatest adventure in DC’s history is here!
The acclaimed FINAL CRISIS team of Grant Morrison and Doug Mahnke reunite for a story so big it could only take place in the real world – that’s right, Earth-33 is back!
With the Multiverse under attack, a team of scientists create one final savior to take on the otherworldly threat…and its name is Ultra Comics! Literally held in your hands, one being will attempt to halt the annihilation of creation – and you, the reader, will have a front-row seat as you become an integral part of the resistance!
It’s another exciting, experimental story told by two of today’s top creators! You won’t want to miss this exciting issue which acts as chapter eight of THE MULTIVERSITY storyline.

Avis : avant dernier épisode de la maxi série très spéciale Multiversity avec sans doute le plus cinglé en vue …Et étant donné le travail de Morrison jusque là, ce n’est pas peu dire, alors que ce numéro se déroule…dans notre monde !!! la relation réalité/monde des comics qui constitue le fondement même de cette série, mais aussi un thème récurrent dans la carrière de Morrison, atteint donc ici son développement suivant logique et son apogée dans un hommage évident à certains épisodes de Flash qui jouait beaucoup avec le 4e mur…

 

Pour l’occasion, Morrison retrouve son collègue de Final Crisis et Seven Soldiers : Frankenstein, en la personne de Doug Manhke qui a réussi à trouver de la place dans son emploi du temps très chargé pour caser 48 pages de plus …C’est bien évidemment inracontable, mais c’est un indispensable et j’espère qu’Urban va publier en VF  tout ça dans des éditions à la hauteur…

Verdict : BUY

IMAGE COMICS

CHEW #47

CHEW #47Scénario : John Layman

Dessin : Rob Gullory

Sollicitation : Poyo gets trashed!

Avis :  non mais qu’est-ce que c’est que cette sollicitation ? j’accuse !!! ???? j’accuse l’équipe créative de Chew d’être devenue fortement anti Poyo et de déployer un racisme anti Poyoisme de plus en plus marqué, notamment depuis cet épisode que nous ne pouvons mentionner puisqu’il nous a tous traumatisé et que de toute façon, grâce à la fonction déni de mon cerveau, je peux prétendre comme n’être jamais arrivée. Non, non, non j’entends rien !!! là là là, Poyo va bien c’est le roi !!! la la la la la…

 

C’est aussi sans doute ce que voudrait prétendre le prince des ténèbres après que le Coq de l’enfer l’ait dépossédé de son domaine en fuyant devant cette machine à tuer invincible qui va revenir de l’autre côté. Car même la mort ne peut retenir Poyo !!! et là ce sera le retour de la vengeance !!! Il est heureux en tout cas que malgré leur racisme primaire anti coq de l’enfer, les auteurs gardent une place d’honneur pour notre Poyo !!!

Verdict : BUY

 

INVINCIBLE #118

INVINCIBLE #118Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Ryan Ottley

Sollicitation : Invincible and Atom Eve set off on the adventure of a lifetime: PARENTHOOD! They’ve taken to the stars and left their troubles on Earth behind them. As things take a drastic turn for our heroes, you’ll find yourself asking…is this book still about superheroes?

Avis : ou va aller Invincible maintenant ? parti dans l’espace avec sa petite famille, la vie de Mark Grayson semble prendre une direction bien plus calme après les drames de ces derniers mois.

D’un côté, nous avons là une respiration bienvenue dans la série alors qu’il existe toujours nombre de sous intrigues qui vont se développer dans les prochains mois (comme le combat Battle Beast/régent Viltrumite plus sanglant et cinglé chaque mois et qui nous procure notre bonne dose d’action avec sa propre sous intrigue passionnante). Le problème bien entendu est que le bonheur …ben ça vend pas des masses.

Si l’on pouvait vendre du comics, de la TV ou du film sur des gens sans problème heureux et sans soucis, ça se saurait depuis longtemps. Non, comme l’avait dit un des producteurs de 24, il y a bien longtemps, on est ici dans le business de la souffrance…Mais entre deux coups durs, évolution dantesque du statut quo, on peut laisser Invincible un peu souffler ! C’est en fait l’occasion de développer un peu l’univers du personnage jusque là limité à la Terre et aux Viltrumites. Ce qui au fond est assez dommage, puisque les auteurs ont développé nombre de races aliens et de planètes de fous.

Comme toujours avec Kirkman, en outre, il faut faire attention avec ces périodes de calme apparent, car c’est souvent là que l’on est pris à revers…Enfin, l’épisode est à signaler pour son prix d’appel. Les auteurs sont bien décidés à recruter de nouveaux lecteur avec cette porte d’entrée.Outre le début d’un nouvel arc, l’épisode sera aussi proposé pour la somme modique de 25 cents…donc si vous résistez encore à Invincible, il est grand temps de vous rendre

Verdict : BUY

MARVEL COMICS

NEW AVENGERS #32

NEW AVENGERS #32Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Kev Walker

Sollicitation : In Two Months…Time Runs Out!

Avis :c’est avec beaucoup d’appréhension que j’attends ce nouveau numéro de New Avengers. Si vous avez lu mes dernières chroniques Tops et Flops, vous avez pu constater que les derniers épisodes de la série m’ont assez largement déçu, avec une note spéciale pour le précédent épisode que que j’ai personnellement ressenti comme un bon gros foutage de gueule. Hickman y révélait après 3 années de mise en place l’identité du grand destructeur, maître des Black Swan, joueur clé de la destruction du multiverse. Une révélation on ne peut plus décevante, anti-climatique d’un personnage déjà connu…

En fait en ce qui me concerne, j’ai du relire l’épisode de la révélation pour m’assurer que je n’avais pas raté quelque chose et qu’en fait Hickman mettait en place quelque chose d’autre. Mais non, j’ai du me résoudre à l’évidence, le scénariste s’est quelque peu chié dessus sur cet élément en faisant dans la facilité. Tout comme sur les Beyonders, guignols ultra puissants au design ridicule…Bref, pour le moment la mise en place de Secret Wars s’annonce mal, étant donné que plus on approche du machin, plus mon maigre intérêt diminue de plus en plus.

Pour cet épisode, Hickman va apparemment se concentrer sur la place de Doom dans les évènements à venir. Lui qui avait si bien réussi à l’utiliser lors de son run sur Fantastic Four a du coup une carte à jouer et beaucoup à se faire pardonner pour redonner de l’élan à son récit, qui pour l’instant a surtout du plonb dans l’aile…

Verdict : Check it mais de moins en moins…

POWERS #2

POWERS #2Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Michael Avon Oeming

Sollicitation : An all-new chapter in the Eisner Award-winning series that turns the police procedural on its head. Walker and Deena are reunited and discover things about each other they never knew – even after all these years. Plus: an unsolvable powers case that could determine the fate of the entire Powers Department. Read the comic and see the brand-new powers TV show on the PlayStation Network. The letter column will feature exclusive behind-the-scenes info on the show from executive producer Brian Michael Bendis!

Avis :second épisode du dernier volume en date de la série Powers et une fois encore Bendis et Oeming ont décidé de secouer les choses et d’amener les personnages sur des routes peu pratiquées…du moins en apparence. En effet au début de ce volume, Deena et Walker semblent avoir chacun leur problème et ne pas s’être parlé depuis un moment. Walker de fait, semble avoir décidé d’emprunter la voie « putain de déchéance », avec pute et alcool en option obligatoire…Et pas de trace de Calysta alors que le précédent volume l’a laissé dans un mauvais état…

Bref à ce stade, tous les personnage sont clairement abimés par de années de merdes consécutives sans fin. Et la pire pourrait arriver …si Bendis décide de rapprocher la série TV et le comic-book. Je suis particulièrement clair sur ma position sur le comic-book. Cela reste un putain de plaisir après 15 ans. Même les années où le titre se la jouait « tu me vois tu me vois plus » en sortant 3 ou 4 fois par an, je continuais à aimer la série.

Ils ont relancé la série 5 ou 6 fois, sans que cela me dérange. Mais si un autre média vient chier sur mon bouquin, là on va avoir des problèmes. D’une part parce que la série TV est clairement partie dans une autre direction avec  les personnages et les intrigues. En fait toute la mythologie de la série TV est différente du celle du comic-book. Plus pauvre, à mon humble avis, le comic-book s’étant permis des choses au fil des années auxquelles le show a clairement fermé la porte.

Alors quand je vois que Bendis commence à vouloir intégrer des intrigues relative au père de Pilgrim dans le comic-book, qui est un élément issu du show TV, que la sollicitation parle de choses inconnues que les personnages vont découvrir l’un sur l’autre…je crains le pire…

Donc pitié Bendis ne foire pas ça. Nous avons tous vu dans le marvel universe comment cette importation d’éléments de la télé et du ciné avaient du mal à passer…

Verdict : BUY…

UNCANNY X-MEN #32

UXMEN 32Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Chris Bachalo

Sollicitation : Cyclops at a crossroads! Magneto…Matthew Malloy…the Last Will and Testament of Charles Xavier…AXIS…all of these pivotal events have driven this already tempestuous mutant to the edge of disaster. Will Scott Summers save himself from ruin or will he make that fateful leap?!

Avis :inutile de regarder la sollicitation puisque Bendis fait un peu ce qu’il veut de ce côté …En principe donc ce numéro doit caler les retrouvailles entre Cyclope et son frangin Havoc. Une rencontre placée sous des auspices très particulières. Puisque d’un côté Alex est toujours sous l’effet de l’inversion intervenue lors d’Axis et se comporte du coup un tantinet comme un super-vilain prêt à exterminer l’espèce humaine…Le sort de sa femme, la Guèpe, sera à ce titre intéressant à suivre puisque personne n’est apparemment très intéressé de la retrouver y compris les collègues de Janet, les Avengers…

De son côté, Cyclope prend le chemin inverse, à savoir se remettre la tête à l’endroit…Après la conclusion du dernier arc, il semble bien que Scott ait décidé d’arrêter les conneries et de tenter de revenir sur le droit chemin…Il y a aussi les indices que nous avons vu dans Times Run Out qui prouve que le monsieur s’est trouvé dans le futur une nouvelle mission. A voir, mais je suis plus intéressé par le prochain épisode : Kitty + Magik = chasseuses de monstres !

Verdict : Check It

A propos Sam 2091 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

5 Comments

  1. Le Batman and robin #40 est l avant dernier numéro de la série, avant l’ annual #3 de la semaine prochaine

  2. À ne pas oublier cette semaine au rayon des curiosités intéressantes : Miami Vice Remix 1 chez IDW et Space Riders 1 chez Black Mask Studios 😉

  3. La pauvre Guêpe est vraiment malmenée depuis maintenant plus de dix ans, entre ses mises au placard et ses morts/disparitions…

Répondre à Sam Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.