Guide de lecture Comics VF : semaine du 10 novembre 2015

Intro : je vous signale tout de suite, avant que vous ne commenciez à m’adresser des lettres d’insultes (et ne me dites pas que vous n’y avez pas pensé, je suis comme le père Noël, je connais toutes les sombres pensées qui vous passent par la caboche…), que je n’ai pas oublié les titres de Glénat Comics. Cependant les sorties initialement prévues cette semaine ont été reportées d’une semaine et sont désormais annoncées pour le 18 novembre…

DELCOURT COMICS

BONE INTEGRALE

bone-integraleDate de sortie : 12 Novembre 2015

Prix : 55€/1344 pages

Scénario : Jeff Smith

Dessin : Jeff Smith

Sollicitation : Chassés de Boneville, les trois cousins Bone arrivent dans une forêt qui ne figure sur aucune carte. Ils y découvrent un monde où une guerre ancestrale est sur le point de reprendre et y rencontrent un dragon fumeur de cigarettes, des rats-garous mangeurs de quiches, la jolie Thorne et sa grand-mère, capable de battre un troupeau de vaches à la course.

Avis : il y a quelques semaines, panini sortait quelques Omnibus à 66€ et encore plus récemment un Absolute à 75€…Delcourt les renvoie tous à la maison avec une belle grosse fessée cette semaine avec une réédition pantagruélique de la série Bone pour un prix bien plus compétitif.  Jugez plutôt 55€ pour plus de 1300 pages !!!

Une occasion à ne pas rater de découvrir une série dont j’entends personnellement dire le plus grand bien depuis des années et qui apparemment verse assez dans la fantasy, mon péché mignon qui me coûte si cher…Couronnée par une montagne de prix, révérée par la critique, Bone fait sans aucun doute partie de ces séries que tout lecteur se doit d’avoir dans sa bibliothèque…

Allez reste plus qu’à trouver les sous quelque part…mmm ai-je autant besoin de manger que cela cette semaine ?

Verdict : à posséder.

PANINI COMICS

MARVEL ICONS : ASTONISHING X-MEN PAR WHEDON/CASSADAY 1

ASTONISHING X-MEN PAR WHEDON CASSADAY 1Date de sortie : 12 Novembre 2015

Prix :36,00 EUR/320 pages

Épisodes : Astonishing X-Men (2004) 1-12, publiés précédemment dans l’album MARVEL DELUXE : ASTONISHING X-MEN 1 et Giant Size X-Men 3)

Scénario :Joss Whedon

Dessin :John Cassaday

Sollicitation :Cyclope et Emma Frost, les nouveaux directeurs de l’Institut pour Jeunes Surdoués de Charles Xavier, reforment les X-Men et ont pour objectif de surprendre le monde entier. Tandis qu’un gène mutant vient d’être identifié, des mouvements protestataires se multiplient pour que soit créé un traitement. Les X-Men vont alors affronter Ord puis assister au retour d’un allié disparu et à l’apparition d’une redoutable ennemie.

Avis :réédition assez étrange de la série Astonishing X-Men de Joss Whedon et John Cassaday dans le format Marvel Icons. En effet jusque là les rééditions dans cette collection se révélaient assez économiques par rapport aux précédents formats d’édition en proposant plus d’épisodes.

 Sauf que dans le cas présent étant donné la structure de la série, 2 runs de 12 et 13 épisodes, il est compliqué de caser plus de numéros par tome. Résultat des courses, on se retrouve avec un programme équivalent à celui du Deluxe…pour plus cher  ! Certes il est vrai qu’aujourd’hui, le volume Deluxe ne se trouve que soit d’occasion ou hors de prix sur le net…donc Panini répond à une demande, …en se faisant une très belle marge au passage…

 Sur le fond, bien entendu, je ne peux dire que du bien de ce run produit par certains de mes auteurs préférés, Joss Whedon en tête, qui a pendant un temps ramené un peu d’énergie dans les séries X-Men déjà bien moribondes à l’époque . Certes, il est vrai que certaines de ses idées ont un air de déjà vu sur la franchise, mais il se démarque par son sens du dialogue et surtout le développement des personnages toujours parfaitement ciselé.

 De fait, le scénariste revient ici à une équipe de taille plus humaine (5-6 membres) et chacun a droit à son moment. Bien évidemment, impossible de ne pas remarquer que Kitty est le fil rouge de tous les numéros de Whedon, c’est avec elle que le récit commence et c’est avec elle qu’il s’achève.

 Mais, et c’est un gros mais. La traduction me pose personnellement vraiment problème. Comme je l’ai déjà dit je trouve qu’il y a un gros décalage ici entre la VO et la VF. La traduction, sans être une horreur sans nom, ne rend pas franchement grâce au travail de Whedon.

 Tous les fans le savent bien, l’auteur est quelqu’un qui aime jouer avec le langage, l’arranger, le modifier, inventer des mots et de nouvelles expressions. Quelque chose de très facile avec l’anglais. Or tout cela se retrouve particulièrement appauvri en VF par une traduction qui j’ai le sentiment n’a pas fait spécialement d’efforts pour retranscrire tout le boulot de Whedon sur ce point.

Du coup, on se retrouve avec des textes bien moins percutants dans notre langue. On perd réellement en impact, notamment sur les scènes chargées en émotion ou en humour...soit deux points forts de ce scénariste

Verdict : à posséder donc..en VO !!!

HORS COLLECTION : COFFRET MARVEL EVENTS – AVENGERS

COFFRET MARVEL EVENTS - AVENGERSDate de sortie : 12 Novembre 2015

Prix :139,95 EUR/1648 pages

Épisodes : Secret Wars 1-12 ; Iron Man (1998) 84-85 ; Avengers (1963) 500-503 ; Captain America and the Falcon (2004) 5-7 ; Avengers Finale 1 ; Civil War 1-7 ; Captain America (2005) 25 ; Civil War: Choosing Sides 1 ; Civil War: The Confession 1 ; Point One 1(II) ; Avengers vs X-Men 0-12 ; Avengers (2010) 12.1 ; Age of Ultron 1-10)

Scénario :Jim Shooter, Brian Michael Bendis, Mark Millar,

Dessin :Mike Zeck, David Finch, Steve McNiven, John Romita Jr, Olivier Coipel, Adam Kubert, Bryan Hitch, Carlos Pacheco, Brandon Peterson, divers

Sollicitation :Découvrez une nouvelle collection d’albums dédiés aux plus grands événements de l’univers Marvel ! Ce luxueux coffret regroupe cinq sagas incontournables mettant en scène les Avengers :Les Guerres Secrètes, Avengers : La Séparation, Civil War, Avengers vs X-Men et Age of Ultron. De l’action, de l’aventure, des trahisons ainsi que de gigantesques batailles sont au programme ! Par les plus talentueux auteurs et dessinateurs de la Maison des Idées. Une lithographie exclusive et inédite des Avengers par Paul Renaud complète le programme !

Avis : c’est décidément la semaine des gros machins qui ressortent !!! (non Steve, je ne dirais pas ta phrase fétiche sur le sujet, non Steve, ne la dis pas non plus !!! je fais des chroniques sérieuses ici, avec des vrais commentaires argumentés et sans aucun gros mots) alors que Panini décide de nous empaler le fion avec ce bouquin qui ressort certaines des pires bouses marinées dans du bousin de ces dernières décennies (ben quoi qu’est-ce que j’ai dit ? oui l’argumentation arrive. Et non il n’y a pas de gros mots ici, juste un constat objectif !)/

Mais jugez plutôt, alors que Panini nous ressort l’arc glorieusement foireux Disassembled de Bendis, ou encore tous les épisodes d’Age of Ultron de Bendis, ou encore Avengers Vs X-Men  sur lequel a bossé Bendis…y a t-il un point commun entre ces différentes oeuvres…mmmm, je ne vois pas à priori…Allez pour une fois, je vais être gentil avec M.Bendis…en effet je note que ce tome contient l’un des mes épisodes préférés de cet auteur à savoir Civil War Confesion.

Même aujourd’hui, bien des années après sa sortie, ce numéro illustré par Axel Maleev, qui ne compte pas plus de 20 pages demeure une de mes (re)lectures régulières, …tout auteur confondu. Une superbe étude de caractère, qui se recentre sur Tony Stark/Steve Rogers, après la conclusion du crossover à deux moments très particuliers, après l’arrestation de Rogers et après sa “mort”.

Mais soyons clairs : ne dépensez pas 140€ pour juste ça…vous pouvez en outre trouver les 7 épisodes de Civil War pour beaucoup moins cher, partout, tout le temps ailleurs. Et c’est à peu près le seul truc qui tient la route dans ce volume…Et avant de m’incendier pour insulter les classiques, oui cela comporte le premier Secret Wars, repris ici, qui a tout de même salement vieilli…

Au passage on comparera avec l’édition de Bone…qui compte un peu moins de pages pour presque le tiers du prix …

Verdict :  à prendre si vous êtes riches avec du temps à perdre, ou besoin d’altères…

MARVEL DARK : DEADPOOL – DEADPOOL MASSACRE LES CLASSIQUES

DEADPOOL - DEADPOOL MASSACRE LES CLASSIQUESDate de sortie : 12 Novembre 2015

Prix :13€/112 PAGES

Épisodes : Deadpool: Killustrated 1-4, publiés précédemment dans les revues MARVEL SAGA (V1) 20)

Scénario :Cullen Bunn,

Dessin :Mary H.K. Choi, Matteo Lolli, Ken Lashley

Sollicitation :Après avoir tué les héros de l’univers Marvel, Deadpool poursuit sa croisade meurtrière et s’attaque aux plus célèbres personnages de la littérature. Que vont pouvoir faire Tom Sawyer, lesTrois Mousquetaires, Gulliver, Sherlock Holmes, Moby Dick et bien d’autres face au dangereux mercenaire ?

Avis : pas d’avis, pour cette nouvelle réédition quelque peu hors de prix d’un nouveau titre Deadpool…(oui parce qu’il n’y en a pas encore assez chaque semaine…).

Verdict : pour les fans de Deadpool aux poches profondes.

MARVEL GRAPHIC NOVELS : LA RAGE D’ULTRON

LA RAGE D’ULTRONDate de sortie : 12 Novembre 2015

Prix : 18€/112 pages

Épisodes : Graphic Novel US Avengers: Rage of Ultron, inédit)

Scénario :Rick Remender,

Dessin :Jerome Opeña, Pepe Larraz

Sollicitation :Il a bien longtemps, Ultron fût vaincu et envoyé dans l’espace. Mais des années plus tard, l’intelligence artificielle qui voulait détruire la Terre parvient à conquérir un nouveau monde. Désormais, Titan, la planète natale de Thanos, est aux mains d’Ultron ! Starfox va alors demander l’aide des Avengers et notamment celle d’Hank Pym, le créateur du redoutable robot.

Avis : attendu depuis un petit moment, Panini se décide enfin à sortir le graphic novel Rage of Ultron. Je dis attendu car on se souvient que lorsque Marvel avait débuté cette ligne de graphic novel avec Avengers Endless Wartime de Warren Ellis, le tome en question était sorti très rapidement en VF (à peine quelques semaines de décalage par rapport aux US.). Cette fois, nous n’aurons pas eu l’honneur de cette édition presque simultanée, puisque le GN est sortie en mars dernier aux USA…

Au delà de ce commentaire, on ne pourra que se féliciter que Marvel continue de publier ces graphic novels assez prestigieux qui réunissent des auteurs de haut niveau sur leurs franchises stars pour des récits plus ou moins dans la continuité…Disons qu’ils se font parfois plaisir !! Dans le cas présent, c’est le second GN consacré aux Avengers, les X-Men et Spidey n’en ayant qu’un au compteur pour l’instant (je ne me souviens plus si d’autres sont en travaux…mais je l’espère).

Sur le fond, nous avons sans doute l’un des meilleurs GN de la ligne jusque là. Comme l’indique le nom Remender ramène Ultron sur le devant de la scène (film oblige) et va ré-explorer sa relation avec son “père” Hank Pym. Loin des errements d’un Bendis sur Age of Ultron qui aura parlé de tout sauf d’Ultron, Remender livre une histoire qui prend aux tripes puisque au delà de cette relation filiale compliquée, c’est le caractère profond de Pym qui est étudié…et Remender va très loin dans son analyse.

Fidèle à son modus operandi habituel, le scénariste ne ménage aucun de ses personnages, bien au contraire, il les pousse au delà de leurs limites pour un final…qui en a surpris plus d’un…et que l’on aimerait bien voir repris par la continuité Marvel officielle. En effet, ce GN comporte des conséquences assez lourdes…tout simplement éludées par le reste de Marvel pour l’instant. Une habitude chez Marvel avec les travaux de Remender….

Une œuvre réussie et prenante, qu’on ne lâche plus une fois entamée, superbement servie par une Jérome Opeña en grande forme.

Verdict : à posséder, oui ça vaut bien les 18€ extor..euuhhh demandés.

100% FUSION COMICS : CROSSED – TERRES MAUDITES 5

CROSSED - TERRES MAUDITES 5Date de sortie : 12 Novembre 2015

Prix : 18€/192 pages

Épisodes : Crossed Annual 2013 ; Crossed: Badlands 37-43, inédits)

Scénario :Simon Spurrier, David Hine

Dessin :Gabriel Andrade, Rafael Ortiz, German Erramouspe

Sollicitation :Crossed: Terres Maudites se poursuit avec trois sagas complètes. Simon Spurrier met en scène le rescapé de Crossed: Si tu voyais ça dans une violente croisade contre les infectés. L’auteur nous dévoile également l’histoire de deux motards aux caractères opposés qui doivent s’allier pour survivre. David Hine, quant à lui, s’intéresse au destin d’une mangaka durant les premières heures de l’épidémie.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans du genre et de la franchise.

BEST OF FUSION COMICS : THE EXTINCTION PARADE 2

THE EXTINCTION PARADE 2Date de sortie : 12 Novembre 2015

Prix :   17,5€/160 pages

Épisodes : The Extinction Parade: War 1-5, inédits

Scénario :Max Brooks,

Dessin : Raulo Caceres

Sollicitation :Les buveurs de sang ne se sont jamais souciés des morts vivants parce qu’ils ne représentaient pas une menace pour eux. Mais à présent, ces derniers risquent de provoquer l’extinction de la race humaine et par conséquent des vampires eux-mêmes. Le conflit entre les deux clans semble désormais inévitable.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans du genre

URBAN COMICS

Batman – les nouvelles aventures tome 2

BATMAN NOUVELLES AVENTURES TOME 2Date de sortie : 13 Novembre 2015

Prix : 19€/224 pages

Épisodes : The Batman Adventures vol2 #10-17

Scénario : Dan Slott & Ty Templeton

Dessin : Rick Burchett

Sollicitation : Cela fait à présent six mois que le Pingouin devenu maire de Gotham a donné l’ordre de livrer le Chevalier noir à la justice. Les vilains sont à la fête ! Quand la chauve-souris n’est pas là, les vilains dansent ! Mr Freeze, le Sphinx, Catwoman et bien d’autres célébrités ne comptent pas s’en arrêter là. Inspirée de la célèbre série TV BATMAN, LA SÉRIE ANIMÉE, la deuxième partie de cette intégrale rend un vibrant hommage à l’oeuvre de Bruce Timm et Paul Dini.

Avis : Dan Slott est désormais tellement associé à Spidey et Marvel en général, que cela fait toujours étrange de le retrouver sur des comics DC et pourtant le monsieur a longtemps travaillé sur les comics “jeune public” de la distinguée concurrence.

Il en parle d’ailleurs lui même de temps en temps en disant que pendant une longue période il pensait ne jamais réussir à faire autre chose…jusqu’à la parution du très sombre Arkham Asylum en 2006, d’ailleurs publié par Urban.

Pour le coup donc, nous le retrouvons sur cette adaptation en comics de la série animée Batman des années 90 et au vu du pitch annoncé dans la sollicitation, le bougre s’est fait ostensiblement plaisir…Comme tout le monde bien entendu, je conserve une affection particulière pour cet animé qui a convertit nombre d’entre nous à Batman tout en servant de porte d’entrée à cet univers et c’est avec un certain plaisir que je vois arriver les dérivés comics en VF .

Verdict : à lire.

BATMAN TOME 7

BATMAN TOME 7Date de sortie : 13 Novembre 2015

Prix : 19€/

Épisodes : Batman (New 52) #35-40 + Annual 3

Scénario : Scott Snyder

Dessin : Greg Capullo

Sollicitation : Alors qu’il se remet à peine de la perte de sa fortune, Batman réinvestit un quartier général inédit, épaulé par sa nouvelle aide de camp, Julia Pennyworth. C’est le moment que choisit la Ligue de Justice pour attaquer Gotham ! Les alliés du Chevalier Noir sont en fait manipulés via un gaz s’attaquant à leur esprit et déformant leur visage en un sourire grimaçant… Le Joker fait ainsi son grand retour dans la vie du héros… et cette fois-ci aucun habitant de Gotham ne sera épargné !

Avis : réédition du très bon (à mon sens) et très controversé (pour les autres) arc Endgame qui est en train d’agiter le titre Batman en ce moment dans le mag Batman Saga. Malgré les critiques et quelques faux pas, j’ai particulièrement apprécié cet arc qui d’une part bouleverse de manière sensible le statut quo et d’autre part fait oublier la précédente apparition du Joker made in Snyder dans Death of the Family qui tournait un peu à vide à mon sens…

Ici le scénariste a a eu de toute évidence les coudées franches pour aller au bout de ses idées et cela se ressent à la lecture alors que Batman fait face à un Joker désormais débarrassé de toute limite et c’est tout Gotham qui va en payer le prix. Plus machiavélique que jamais et avec 100 longueurs d’avance sur un Batman dépassé de tous les côtés, l’offensive du Joker nous offre un récit sous haute tension sans vraiment de temps morts.

Si certains choix scénaristiques se sont révélé un peu étranges, la saga en elle même est un vrai régal de lecture, notamment dans ces premiers numéros, alors que l’ampleur du plan du Joker nous apparaît. Les conséquences de l’arc en lui-même se feront par ailleurs ressentir pendant un moment alors que le statut quo change de manière assez profonde à partir du numéro 41.

L’ensemble bien entendu reste servi par un Greg  Capullo au top de sa forme !

Verdict : à posséder.

LITTLE NEMO

little nemoDate de sortie : 13 Novembre 2015

Prix : 15 €

Épisodes : Little Nemo : Return To Slumberland #1-4

Scénario : Eric Shanower

Dessin : Gabriel Rodriguez

Sollicitation : Voilà bien longtemps que la fille du roi Morphée n’a pas eu de compagnon de jeu. Ce n’est pourtant pas les candidats qui manquent. Mais personne ne semble convenir aux yeux de la princesse. C’est alors qu’un nom s’élève au-dessus de tous les autres, le même nom que portait un autre enfant avec qui, il y a longtemps de cela, elle a vécu des aventures extraordinaires à Slumberland : Nemo. Seulement, elle ignore que ce Nemo-ci ne ressemble en rien à celui qu’elle a connu autrefois… Un album pour tous les âges empreint de magie et de poésie, un petit bijou hommage au grandiose Winsor Mc Cay.

Avis : pas vraiment d’avis sur cette oeuvre assez atypique. On notera que Eric Shanower reste ici “à la maison”, après avoir travaillé pendant de nombreuses années avec Skotty Young sur les mini séries Oz, on constate qu’il préfère ici rester dans une ambiance assez proche.

Verdict : à tester.

WYTCHES TOME 1

wytches-tome-1-270x422Date de sortie : 13 Novembre 2015

Prix : 10€/

Épisodes : Wytches vol.1 (#1-6))

Scénario : Scott Snyder

Dessin : Jock

Sollicitation : À travers la planète, siècle après siècle, des femmes et des hommes suspectés de sorcellerie furent brûlés vifs, noyés, pendus, torturés, emprisonnés, persécutés, assassinés. Si aucun de ces malheureux n’a jamais été sorciers ou sorcières, ils sont cependant morts en protégeant un terrible secret : celui de l’existence des véritables sorcières. Des entités ancestrales, sauvages et insatiables pour quiconque pactisera avec elles. De nos jours, après un épisode tragique durant lequel leur fille Sailor fut victime de harcèlement, la famille Rooks choisit de déménager et de se reconstruire en paix, loin de cette pénible expérience. Leur proximité avec la forêt environnante va cependant les exposer à un mal plus ancien que l’humanité…

Avis : une semaine très Snyderienne donc avec la sortie toujours chez Urban de son creator owned le plus récent, avec Wytches. Un titre qui s’est inscrit comme un succès tonitruant pour les deux auteurs dès son lancement l’année dernière.

Il faut dire que le titre a de quoi séduire sur le papier. Premièrement vous avez un des scénaristes les plus appréciés du marché en ce moment, qui retrouve pour l’occasion un artiste lui aussi bien vu par les lecteurs.

Je parle de réunion ici car les deux auteurs  avaient précédemment collaboré lors du run de Snyder sur Detective Comics sur le très bon Black Mirror. Jock qui avait déjà fait des merveilles à l’époque et qui avait montré une bonne entente avec Snyder d’un point de vue créatif, prolonge donc avec cette plongée dans une histoire en apparence classique.

C’est bien le traitement appliqué par les auteurs qui distingue le titre. Car soyons clairs, “on fait un bouquin avec des sorcières” cela ne donne guère envie. Par contre à la minute où vous ajoutez un scénariste comme Snyder qui montre le meilleur de lui-même quand l’horreur est au rendez vous et un artiste comme Jock dont le style se prête parfaitement au genre, tout d’un coup ça a une autre gueule.

On comprend dès lors le carton du titre auprès des lecteurs américains et le fait que les auteurs aient récemment annoncé un second arc pour l’année 2016. Et pour la VF, nous avons un argument supplémentaire pour craquer puisque ce premier tome est encore une fois proposé par Urban à un prix imbattable…

Bref, nous aurions bien tort de ne pas craquer…

Verdict : à lire.

A propos Sam 2070 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

  1. Concernant BONE , vaut-il mieux attendre une hypothétique intégrale couleur ou le noir et blanc convient-il mieux à cette histoire ?

    Merci pour toutes ces chroniques Sam qui sont assez astronomiques sur octobre/novembre 😉

    • Oui, le run de Whedon est un bon point d’entrée, pas trop connecté aux autres séries…mais c’est mieux de connaître un peu, car Whedon fait beaucoup de références dans les premiers épisodes à la continuité (notamment les souvenirs de Kitty), mais cela donne plus envie d’aller connaître l’ère Claremont.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.