Guide de lecture Comics VO : semaine du 20 Janvier 2016

AFTERSHOCK COMICS

AMERICAN MONSTER # 1

AMERICAN MONSTER #1Prix :$3.99

Scénario : Brian Azzarello

Dessin :Juan Doe

Sollicitation : In a small Midwestern town, a large man with a horribly scarred face gets off a bus, and takes a room. He spooks the locals–nobody knows him–or do they? It’s impossible to say be-cause he seemingly has no face. The man’s intentions remain unknown, until he takes on a corrupt sheriff and the rural crew of racist arms dealers. The town’s impression of the man changes, and he’s seen as a hero…until his real intentions bubble to the surface. The man isn’t there to end the gang, but to take it over. And he’s just getting started.

Avis : quand Brian Azzarello lance une nouvelle série, cela attire forcément l’attention. Quand Brian Azzarello lance une nouvelle série chez un nouvel éditeur qui a encore tout à prouver mais qui a déjà attiré dans ces filets certains des plus grands noms de l’industrie, bien évidemment, on commence à se dire qu’il faudrait vraiment se pencher sur la question. Quand Brian Azzarello semble lancer une série pleine de mystères, bien noire …alors on se dit qu’il faut vraiment aller lire ce premier épisode qui sort cette semaine…

Bien évidemment, on peut être triste qu’il ne s’associe pas de nouveau à son compère de 100 Bullets, le géniallissime Eduardo Risso, mais au vu des premières pages previews qui viennent d’être révélées, j’ai l’impression que Juan Doe ( soit John Doe en anglais qui est  le nom que les autorités US donnent aux cadavres non identifiés…je me demande si cela cache quelque chose…) dispose d’un style qui ressemble à s’y méprendre à du Risso…En fait quand j’ai vu les pages au départ, j’ai pensé que c’était du Risso…

Bref du Azzarello, de retour dans du récit bien noir…à ne pas rater. D’autant que je suis curieux de voir si Aftershock Comics va pouvoir s’imposer sur le marché des comics et faire notamment concurrence à Image qui a passé ces dernières années à attirer les auteurs les plus importants des grandes maisons d’éditions…La concurrence va devenir de plus en plus acharnée du côté de l’indé dans les prochaines années…pour le plus grand bonheur des lecteurs !

Verdict : Buy

DC COMICS

BATMAN #48

BATMAN #48Prix : $3.99

Scénario : Scott Snyder

Dessin : Greg Capullo

Sollicitation : Mr. Bloom’s seeds have grown into an army that may turn all of Gotham City against its new Batman. Meanwhile, Bruce Wayne meets a mysterious stranger who could start a chain of events no one can stop.

Avis : en maître du twist, Scott Snyder m’a quelque peu assis sur mon gros derrière bien charnu avec la conclusion de l’épisode 48. Même si bien évidemment, cela n’était pas entièrement surprenant, je ne pensais pas voir cela arriver aussi tôt dans l’histoire…qui mine de rien se dirige vers sa conclusion.

Nous savions tous, Snyder avait prévenu, que Superheavy s’achèverait aux alentours du numéro 50 (qui sera aussi le dernier de Capullo pendant un temps) et bien évidemment nous nous doutions que ce numéro spécial verrait le retour de Bruce dans le costume de Batman…

Ce qui va être particulièrement douloureux pour lui, encore une fois, car Snyder en auteur démoniaque lui a fait lorgner pendant des mois l’illusion d’une vie heureuse débarrassée du spectre de son passé. Le scénariste s’en est vraiment bien tiré écrivant à mon sens une page importante de la vie du personnage.

Une page dense, tant il a jonglé avec différents personnages au fil des épisodes. Entre Gordon, Duke, et Bruce, c’est presque plus devenu une série à 3 têtes d’affiche ! Dans l’ensemble mon avis sur cette intrigue est donc très positif…Je sais que je suis un peu seul sur ce coup mais bon…

Verdict : Buy

POISON IVY CYCLE OF LIFE AND DEATH #1

POISON IVY CYCLE OF LIFE AND DEATH #1Prix : $2.99

Scénario : AMY CHU

Dessin : Clay Mann

Sollicitation : Life. Death. Poison Ivy has power over both. But can she keep her friends and hold down a regular job at the same time? As Dr. Pamela Isley, she joins the prestigious plant sciences department at Gotham Botanical Gardens, but things quickly get complicated when a fellow scientist is murdered and it looks like the work of Ivy. Don’t miss the start of this new 6-issue miniseries!

Avis :non je ne signale pas la sortie de ce premier numéro de la première mini série jamais accordée au personnage de Poison Ivy parce que je me suis découvert un amour dévorant pour l’éco terroriste la plus plantureuse de la planète (et le prix pour le jeu de mot le plus pas drôle du monde est attribué à ????). Non, point de cela dans mon petit coeur cynique qui pompe du sang bien noir.

L’atout principal de cette mini réside sans conteste en la personne de Clay “laissez moi dessiner les X-Men, au nom du dieu des comics je suis né pour ça !!!” Mann. L’artiste qui avait commencé à se faire remarquer sur la fin du run de Mike Carey sur X-Men Legay (la partie surnommée  “mais quand est-ce qu’on arrive à la fin !!!!”), est revenu de manière régulière sur la franchise (notamment un passage remarqué sur la très vite  annulée et très récente série Gambit) sans jamais réussir à faire son trou de manière durable.

De fait à partir de l’arrivée de Bendis sur la franchise, l’artiste est allé voir ailleurs s’il y était, par exemple Valiant ou donc DC. Et l’on dirait que ces dernières années lui ont été profitables, car les premières pages previews révélées récemment de ce premier épisode ont déjà provoqué quelques arrêts cardiaques…je l’ai moi même frôlé de pas beaucoup, étant donné la beauté saisissante des planches qu’il a rendu…

Donc Marvel, vous savez ce qui vous reste à faire…

Verdict : Check It

IMAGE COMICS

LEGACY OF LUTHER STRODE #4

LEGACY OF LUTHER STRODE #4Prix : $3.50

Scénario : Justin Jordan

Dessin : Tradd Moore

Sollicitation : On the border of the Land of Nod, Luther has to defeat the one opponent he can’t fight.

Avis : après plusieurs mois d’absence, Luther Strode vient de nouveau faire sentir sa présence imposante et baraquée dans nos vies de lecteurs en manque de Tradd Moore ! comme pour Poison Ivy, plus que le scénario, efficace mais pas vraiment remarquable non plus, c’est surtout le travail de l’artiste qui attire l’oeil et qui donne une vraie valeur ajoutée au titre !

Que Justin Jordan n’ordonne pas mon exécution immédiate pour ma critique de son travail, car il faut bien avouer qu’il ne s’est pas trop foulé sur les précédents numéros servant surtout à Moore le plus de motifs possibles pour livrer des pages de bastons complètement cinglées, bien sanglantes et les plus spectaculaires jamais vues dans un comic-book ! Il y a un côté plaisir coupable complètement assumé ici et il serait dommage de s’en priver !

Verdict : Buy

MARVEL COMICS

CAPTAIN MARVEL #1

CAPTAIN MARVEL #1Prix : $3.99

Scénario : Michele Fazekas & Tara Butters

Dessin : Kris Anka

Sollicitation : The Captain has made her return and oh, how mighty it is. It’s a bold new frontier for Carol Danvers as she soars to new heights in her greatest mission yet–leader of the all-new Alpha Flight space program. Yup, Alpha Flight. As earth’s first line of defense, Carol and her team aim to protect the planet from extraterrestrial threats. But can Carol be a soldier and a diplomat ? Especially when an unknown enemy emerges that Carol can’t quite punch.

Avis : il y a des nombreuses années, Carol Danvers était un de mes personnages préférés au sein de l’univers Marvel. J’aurais dû être ravi de voir Marvel lui donner la place de première plan qu’elle mérite…sauf que je n’ai pas du tout, mais alors vraiment pas adhérer à l’ère Kelly Sue Deconnick (comme à à peu tout ce qu’elle écrit d’autre d’ailleurs…).

Du coup, je n’ai presque rien suivi de la carrière du personnage sous l’alias de Captain Marvel. Et ne me parlez pas des équipes dans lesquelles elle apparaît en ce moment (A-Force ou encore Ultimates) je n’ai pas essayé la première et abandonné la seconde au bout de quelques pages (Rocafort est un bon artiste mais je déteste ses mises en page…et je me fous de cette équipe de manière générale !).

Mais cette fois les choses sont différentes et Marvel semble bien décidé à faire remonter la qualité générale du titre. Cette nouvelle mouture du titre constitue ma (notre) meilleure chance d’avoir enfin un titre Captain Marvel satisfaisant. Tout d’abord au scénario un duo d’autrices qui s’est récemment distingué sur la très bonne série TV Agent Carter. Et au dessin, un dessinateur qui semble avoir réussi à améliorer l’ignoble design précédent…(grand dieu que ce costume et coupe de cheveux étaient dégueulasses…).

Il y a clairement de l’ambition au programme, j’ai également cru comprendre qu’Abigail Brand (ex boss du SWORD qui semble avoir disparu) serait de la partie. Donc j’irais au moins voir le premier numéro…

Verdict : Check It

SILVER SURFER #1

SILVER SURFER #1Prix : $3.99

Scénario : Dan Slott

Dessin : Mike Allred

Sollicitation : « Fantastic Planet » ,The Surfer has taken Dawn Greenwood to the end of the universe, and now he’s going to show her the most fantastic planet of them all: Earth ! It’s your homeworld like you’ve never seen it before: with monsters, magic and…a secret that will change everything!

Avis : malgré l’implication de Mike Allred sur la série Arts Pop chez Vertigo, il semble avoir trouvé le temps dans son agenda très chargé pour poursuivre l’aventure Silver Surfer avec son compère Dan Slott et tant mieux tant le duo fonctionne bien.

Les scénarios de Slott donnant l’occasion à Allred de s’en donner à coeur joie avec des numéros conceptuels…passablement barrés, mais qui n’ont pas laissé de côté le développement des personnages et surtout de leur relation !!!

Après avoir exploré l’univers, qui n’a jamais paru aussi riche…et aussi dingue que mis en scène par ces deux auteurs, le Surfer et sa compagne Dawn Greenwood sont de retour sur Terre…un monde encore plus dingue que le reste de l’univers…

Comme d’habitude, Slott nous promet beaucoup de choses, notamment aux alentours de l’épisode 3 et j’ai hâte de découvrir quelle idée de malade lui est passé par la tête !

Verdict : Buy !

STAR WARS #15

STAR WARS #15Prix : $3.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Mike Mayhew

Sollicitation : From the journals of Obi-Wan Kenobi Another tale of Obi-Wan’s exile on Tatooine! Owen Lars took Luke in…but he refused to let Ben be part of his life. Why? What trouble could have been stirred up by Ben protecting Luke?

Avis : euuurrggggghhhh !!! Jason Aaron nous ressort un flashback sur Obi Wan du temps de son exile sur Tatooine !!! euuuugghhh, oui eurrrgghhh, car il a déjà fait le coup lors de l’épisode 7 et il s’agissait sans aucun doute de l’épisode le plus faible depuis le début de la série…

En outre la présence de Mike Mayhew au dessin ne m’incite pas beaucoup plus  à l’enthousiasme. Si l’artiste est très bon en général, la couverture montre bien que son style est très peu adapté aux codes visuels de l’univers de Star Wars. Bref, je sens venir de nouveau l’épisode bien vide, qui ne sert que de fill-in, le temps que le titre change d’artiste, avec l’arrivée de Leinil Francis Yu, pour son nouvel arc…

Verdict : euuurgggghhhhh

UNCANNY X-MEN #2

UNCANNY X-MEN #2Prix : $3.99

Scénario : Cullen Bunn

Dessin : Greg Land

Sollicitation : In a world that’s never hated or feared mutants more, there is only one constant: BIGGER THREATS REQUIRE MORE THREATENING X-MEN. Refusing to accept one more mutant death, the most ruthless mutants on Earth have banded together to proactively mow down their enemies. But with a team populated by relentless killers, one question applies above all others: Can they stay away from each other’s throats long enough to sever their targets’?

Avis : à peine deux semaines après la parution du premier épisode d’Uncanny X-Men, Marvel semble décidé à palier à l’absence prolongée du titre en 2015, en sortant très rapidement le second numéro de la série nouvelle formule.

Si vous avez suivi un peu l’activité du site ces dernières semaines, vous avez pu constater que ce premier numéro a quelque peu divisé. D’un côté, moi porteur de la parole divine et sacrée, d’une sagesse infinie adoubant un premier numéro riche et bien écrit.

De l’autre, les défenseurs de l’obscurantisme et de la barbarie pourfendant un pauvre comic-book innocent et sans défense dans une déluge de haine et de critiques assassines tout à fait dénouées de tout fondement…

Et non je ne suis pas du tout partial…Le fait est que j’ai en effet vraiment apprécié ce premier numéro qui de fait avait plus de contenu en 20 pages que tout le run de Bendis en 80 épisodes…(sans oublier les annuals…y a eu des annuals…ah oui…ben oui je compte les annuals dedans ! na !). . Bon, vous me direz, à raison, que ce n’était pas vraiment un défi bien difficile….

La nouvelle équipe des Uncanny X-Men, qui ne s’appellent pas les X-Men continuent donc sous une nouvelle forme l’action de Magneto telle que vue dans la récente série que lui a consacré un certain…comme il s’appelle déjà ? ah oui, Cullen quelque chose..

Et comme nous avons pu le voir, le monsieur a une conception très particulière de la justice, entre des humains plus souvent ses victimes et des mutants qu’il se refuse à voir fuir la situation…ou dévier de sa propre vision de l’avenir mutant. Pas de fuite, pas de retraite et surtout pas de pitié ! Magneto ne se radicalise point ici, il reste fidèle à ce qu’il toujours été !

Reste la question des autres membres de l’équipe. On sait que Psylocke n’est là qu’en raison de son lien avec Archangel. Bunn a par ailleurs précisé que l’attitude de Monet avait une explication en rapport avec un évènement survenu lors du gap de 8 mois depuis la fin de Secret Wars.  On voit mal enfin Sabertooth faire partie d’une autre équipe de mutants…

Bref pour moi, tout cela se tient bien et j’espère que le scénariste va continuer dans cette voie !

Verdict :  BUY (parce que na na na nère !!!

A propos Sam 2120 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.