Guide de lecture Comics VF : semaine du 1er Juin 2016 – PANINI COMICS

Edito : et oui, pour débuter ce mois, le guide des sorties VF se dédouble en deux chroniques ! Pourquoi ce choix ? et bien tout simplement parce que l’article était beaucooooooouuuuupppp trop long. Après l’avoir terminé, j’ai réalisé que ce serait illisible pour vous. J’ai donc préféré présenter cela en deux articles pour que cela soit plus aisé à aborder.

Donc pour faire simple, cet article  abordera la partie Panini, et le second article qui sortira demain matin traitera toutes les autres sorties VF de la semaine. En conséquence le guide des sorties VO ne sera disponible que mercredi matin.  La raison principale derrière la longueur de l’article est qu’avec ce nouveau mois débute un nouveau relaunch des séries Marvel chez Panini ! Du coup, j’aborde de manière assez prolongée la plupart des mags…ce qui prend beaucoup de place.

Voilà j’espère que cela ne gênera pas votre lecture et que j’ai fait le bon choix. Pas comme Panini et sa nouvelle offre kiosque que l’éditeur a redéfini pour l’occasion…à la défaveur des lecteurs VF…Au fil des années, Panini avait en effet tiré une bonne leçon de l’augmentation continuelle de l’offre comics de Marvel, en augmentant en parallèle le nombre de pages de ses kiosques.

Économiquement, nous étions clairement gagnants. Le nombre de pages augmentant sans cesse avec un prix relativement stable. Avec ce nouveau relaunch, l’éditeur a de toute évidence, décidé d’augmenter sa marge, en maintenant son niveau de prix de base à 4.9€ par mag…pour désormais moins de 100 pages contre presque 120 auparavant… De fait, l’offre Panini est désormais bien moins attractive.

Sur le fond, que penser de ce nouveau relaunch Marvel ? je précise tout d’abord, que je ne vais pas critiquer le fait que Marvel remet les compteurs à 0 tous les 3 ans. Il faut s’y faire, c’est comme ça, c’est le seul moyen dont dispose l’éditeur pour secouer ses ventes de manière régulière.  Et puis ce qui compte avant tout, c’est bien évidemment la qualité des comics présentés, peu importe le chiffre sur la couverture.

Donc parlons en de la qualité, qui comme chaque nouveau relaunch est assez variable selon les franchises. Cette fois Marvel a voulu vraiment secoué les choses, si bien que la plupart des séries débutent avec un nouveau statut quo parfois assez différent de ce que l’on avait l’habitude…et parfois pas vraiment.

Sur le vraiment différent, je dirais que les titres Spidey sont ceux qui évoluent le plus alors que Dan Slott confère un nouveau statut quo inédit à Peter Parker. Mais pour Spidey, cela ne sort pas de nulle part et s’appuie solidement sur ce que le scénariste avait construit auparavant. On est vraiment dans la continuité de son run, Slott fait évoluer les choses mais de manière logique.

Côté Avengers…et bien que dire ? Marvel a tenté beaucoup de choses différentes avec ce relaunch, différents concepts, pour éviter d’avoir uniquement des équipes clones les unes des autres. Et il le faut bien quand on a une demi douzaine de titres rien que pour les équipes en plus des titres solos…L’intention est louable…le résultat moins. On en reparle dans le guide.

Le parent pauvre reste encore une fois malheureusement le pôle X-Men réduit à 5 titres pour la première fois en 25 ans. Et même avec si peu d’auteurs à se marcher sur les pieds, le résultat reste source de débats.

Le principal problème est que Marvel a imposé un nouveau statut quo à ses mutants qui est avant tout un fantastique retro-pédalage. De fait, on nage dans de vieilles histoires, plutôt que d’innover. Et cela se sent dans les histoires proposées. On voit que les auteurs composent avec le machin sans que cela les intéresse vraiment…

En parallèle, le pôle Inhumans explose avec un sacré paquet de nouvelle séries, alors que Marvel essaye plus que jamais d’imposer les personnages…Sans grand succès pour l’instant. Et vu que du côté des studios Marvel, on a repoussé aux calanques grecques le film qui leur est dédié, je pense que côté édition on va réduire la voilure dans le proche avenir.

Enfin, l’autre pôle en développement reste le côté cosmique toujours porté par le Gardians of the Galaxy de Brian Michael Bendis. La franchise n’a pas fini de se développer à mon sens, avec le second film prévu pour l’année prochaine. Niveau qualité et bien…disons que si vous aimiez avant, cela ne risque pas de changer et si vous vouliez juste voir Bendis dégager et arrêter de massacrer ses personnages…vous continuerez à éviter les titres en question…

ALL-NEW AVENGERS 1

ALL-NEW AVENGERS 1Date de sortie : 3 JUIN 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes :US Free Comic Book Day 2015 (I), Avengers 0 (II, IV, V), All-New, All-Different Avengers 1, New Avengers (2016) 1

Sollicitation :Retrouvez dans ce nouveau mensuel toutes les aventures des Avengers, New Avengers et Uncanny Avengers, sous la houlette d’auteurs comme Waid, Kubert, Asrar, Duggan, Stegman, Ewing et Sandoval. Les Avengers, anciens ou nouveaux, vous attendent !

Avis : on commence donc avec le nouveau mag dédié aux Avengers…bien que ce premier numéro ne représente pas la formule complète, puisque la série Uncanny Avengers ne rejoindra son programme que le mois prochain.

Donc pour ce numéro, ont débute avec les premiers épisodes des deux séries historiques :

  • Avengers, repris par Mark Waid , Adam Kubert et Mahmud Asrar. Autant lâcher le truc immédiatement, cette version des Avengers va vous faire un choc, surtout si vous suivez le titre depuis quelques temps à peine (en gros Bendis ou Hickman) ou si vous ne connaissez l’équipe qu’au travers des films.

    Cette fois, pas d’équipe globale à la Hickman qui traite de menaces mondiales depuis la tour Stark. Les gros moyens se sont fait la malle avec la fortune de Stark et lorsque le titre débute, il n’y a pas vraiment d’équipe Avengers officielle en activité.

    Comme à chaque fois, on nous refait le coup du destin qui réunit une équipe…cette fois au visage bien particulier. Waid a en effet fait le choix de regrouper différentes générations de personnages, des classiques avec Iron Man et Vision, aux remplacements de membres historiques avec Sam Wilson en Cap et la nouvelle Thor et enfin qielques jeunots avec Miles Morales, la nouvelle Miss Marvel et le nouveau Nova…Est-ce que cela fait un peu les Teen Avengers par moment, comme un cartoon du samedi matin ? euhhh oui ???

    Outre cette composition particulière, qui s’éloigne complètement des versions vues depuis 10 ans, le ton général du scénario est très très différent. Waid est revenu à quelque chose de bien plus old school, mais aussi de bien plus abordable. Si vous n’avez jamais lu un comic-book Avengers, et bien vous avez ici un point d’entrée parfait.

    Cela est couplé avec le retour à des histoires beaucoooooooup plus terre à terre, moins ambitieuses, de bien moindre ampleur de manière générale. Il est parfois difficile de croire qu’il s’agit là de l’équipe principale de Marvel…Pour l’instant Waid ne s’est pas vraiment aventuré du coté du récit énorme, il reste à la hauteur de ses personnages et propose des petites aventures sans trop de répercussions…Bref il construit sur la durée.

    De fait les avis sont assez partagés sur cette version du titre. Certains ont détesté…personnellement j’aime bien. C’est comme une petite bulle d’air frais après le récit gigantesque de Hickman. C’est parfait, si vous en avez marre des intrigues event en permanence. Vous avez là un petit récit super-héroïque, facile à lire et pas trop prise de tête.

    Mon opinion, comme je l’ai dit plus haut, est que Waid construit sur la durée. Il bâtit d’abord une équipe avant de la lancer dans des gros récits épiques. C’est une manière de faire…qui  n’existe quasiment plus aujourd’hui, donc cela peut désarçonner, car Waid demande ici surtout du temps au lecteur.

 

  • New Avengers, alors là on va faire court car je n’ai pas dépassé le premier épisode. Principalement à cause du dessin. Sandoval a un style très …Madurérien…mais pas la bonne période alors qu’il posse le côté cartoony au delà des limites acceptables. C’est énergétique…mais ça fait un peu mal aux yeux…. Il y a des choses à corriger. Par ailleurs, je trouve le pitch de départ de l’équipe sans grand intérêt.

    On suit ainsi l’équipe d’Avengers créée par Sunspot après qu’il a racheté l’AIM. Le seul membre qui m’intéresse ici est Songbird enfin de retour…mais cela ne suffit pas à justifier la lecture. Ensuite, tout dépend si vous aimez l’écriture de Al Ewing ou pas, scénariste que Marvel tente d’imposer de toute évidence.

    Sans grand succès, car ses deux séries n’ont pas rencontré un grand succès aux USA…De fait, je doute que cette version du titre dure très longtemps.

 

De manière générale, Marvel a tenté quelque chose avec sa franchise maîtresse en diversifiant les pitch, à mon sens sans grande réussite, car les résultats commerciaux ne sont pas fantastiques et à titre personnel je ne suis plus que le Avengers de Waid…sans avoir l’impression de rater grand chose en n’ignorant les autres équipes…

Je pense donc que l’éditeur ne va pas tarder à redéfinir le paysage Avengers, ce qui a peut être poussé à lancer Civil War II aussi vite…car oui, dans 6 mois on repart pour un nouveau crossover …

Verdict :  à tester

ALL-NEW DEADPOOL 1

ALL-NEW DEADPOOL 1Date de sortie : 3 JUIN 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes :US Deadpool (2016) 1-3, Spider-Man/Deadpool 1

Sollicitation :Deadpool est enfin la vedette de son propre mensuel ! Découvrez les trois premiers épisodes de sa nouvelle série signée Duggan et Hawthorne, plus le premier numéro de Spider-Man/Deadpool, par Kelly et McGuinness !

Avis : bien, cette fois, je vais faire plus court que pour Avengers, promis ! La raison est simple, je n’accroche toujours pas au Deadpool de Gerry Duggan. Oui, je sais, je sais, je suis dans la minuscule minorité composée de moi et de moi. Mais que voulez vous, quand ça veut pas, ça veut pas.

Bref, tout ça pour dire que si le statut quo de Deadpool change dans ce nouvel univers Marvel, alors qu’il est plus populaire que jamais et …décide de se franchiser lui même ! tout cela se situe dans la continuité directe du travail de Duggan sur le personnage. En clair, si vous aimiez le travail du scénariste jusque là, vous pouvez prendre le mag les yeux fermés.

A noter par ailleurs que l’idée de Duggan de franchiser Deadpool a eu tellement de succès que Marvel a décidé de créer un nouveau spin off confié à un grand habitué du personnage, Cullen Bunn. On peut donc s’attendre à voir le programme du mag s’enrichir dans les prochains mois .

Si je n’adhère pas au boulot de Duggan par contre je suis un gros fan de la prestation de Kelly et McGuinness sur le titre Spider-Man/Deadpool. Outre le fait de rassembler les deux personnages les plus populaires de Marvel (si si, vous devriez voir les ventes de Deadpool aux USA, c’est ahurissant), le titre a la bonne idée de réunir les deux auteurs sur le personnage plus de 18 ans après qu’ils aient lancé la première série régulière Deadpool.

Le résultat est une franche réussite. Les dialogues de Kelly, très riches avec de tels causeurs, sont excellents, McGuinness s’éclate de manière évidente au dessin, et le scénario s’appuie de manière très maligne sur toutes les évolutions connues par les personnages ces dernières années. L’association entre les deux personnages fait des étincelles et est réellement fun à lire.

Verdict : à tester

ALL-NEW INHUMAINS 1

ALL-NEW INHUMAINS 1Date de sortie : 3 JUIN 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes :US Uncanny Inhumans 0-1, All-New Inhumans 1, Free Comic Book Day 2015 (ii), All-New All-Different Marvel Point One (V)

Sollicitation :Les Inhumains ont enfin droit à leur mensuel ! Qui les mènera dans leur combat contre Kang ? Médusa ou Flèche Noire ? Et qu’envisage Crystal pour sa propre équipe d’Inhumains ? Par Soule, McNiven, Peterson et Caselli.

Avis : bon, cette fois-ci promis je fais court, pas comme avec Avengers et Deadpool…croisons les doigts et les touches de clavier. Mais cette fois j’en suis quasiment sûr car je n’ai pas dépassé l’épisode 1 d’Uncanny Inhumans auquel je n’ai rien compris, puisque je n’ai pas suivi la précédente série Inhumans…et que le scénario de Charles Soule à la surprise de personne ne m’a absolument pas attiré…

Ou comment gâcher les talents de Steve McNiven qui manifestement s’est lui aussi ennuyé, car ce ne sont pas vraiment ses meilleures planches…Là aussi si vous avez aimez le précédent titre de Soule, c’est pour vous, si vous utilisiez son travail pour lutter contre l’insomnie comme moi, passez votre chemin.

Non, je ne dirai rien sur All New Inhumans que j’ai décidé de zapper entièrement. De manière générale, la franchise ne m’intéresse pas, donc je préfère passer à côté plutôt que d’en dire quelque chose de négatif. Si vous aimez tant mieux, ne laissez personne vous empêcher de lire quelque chose que vous appréciez. Ici on touche à un pure question de goût personnel.

A noter que comme Avengers, la composition du mag va évoluer vers sa forme définitive le mois prochain avec l’arrivée de la série consacrée à Karnak. Menée par Warren Ellis, le titre est sans doute le plus efficace des séries Inhumans et contient …un punch non négligeable. On en reparle le mois prochain

Verdict :   à tester

ALL-NEW IRON MAN & AVENGERS 1

ALL-NEW IRON MAN & AVENGERS 1Date de sortie : 3 JUIN 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes :US Invincible Iron Man (2015) 1, Captain America : Sam Wilson 1, Mighty Thor (2016) 1

Sollicitation :Mighty Thor est toujours confié à Jason Aaron et Russel Dauterman tandis que Invincible Iron Man passe entre les mains de Brian M. Bendis et David Marquez. Le destin de Captain America est signé Nick Spencer et Daniel Acuna.

Avis : on commence par le meilleur ou par le pire ??? d’accord, commençons par ce que j’ai décidé de zapper entièrement…Ben quoi ? qu’est-ce que j’ai dit ? et le coupable est …roulement de tambour !!!! : Captain America : Sam Wilson, yeaaaahhhh !!!

Autant le dire tout de suite, pour éviter tout malentendu, je n’ai pas évité le titre car il était mené par Sam Wilson désormais. Nope, mon problème est avec le scénariste, Nick Spencer. Bien que j’ai beaucoup aimé ces premiers travaux indés (notamment Morning glories) les séries qu’il a produit ces dernières années chez Marvel m’ont plutôt rebuté.

Que ce soit Superior Foes of Spider-Man, Ant-Man, ou n’importe quoi d’autre, son écriture ne fonctionne plus du tout avec moi. Je préfère donc éviter et cette fois c’est donc tombé sur Captain America. Ensuite, il ne faut pas que cela vous arrête, car encore une fois et comme ses précédents travaux, le titre a été très bien reçu par la critique. Donc clairement là on touche à une question de goût personnel qui n’engage que moi.

Passons maintenant à la purge…ou du moins à la déception réelle.  Bien évidemment je parle d’Iron Man écrit par Bendis. Ben oui, déception/purge = Bendis désormais. Pourtant malgré des années à le bâcher, cette fois j’avais espoir qu’il se reprendrait et nous pondrait un bon truc !

Imaginez une série avec un personnage solo, soit le type de série avec lequel il est le plus à l’aise (DD, USM,), un personnage qu’en plus il connaît bien pour l’avoir écrit des années dans les différents titres Avengers et enfin une volonté claire de Marvel de faire du titre un de ses best-sellers, à l’image du succès du personnage au ciné…

Las, on en est loin. Malgré la présence de l’excellent et magique David Marquez au dessin, Bendis livre encore une fois un scénario paresseux, sans grand intérêt voire qui pompe certains de ses propres histoires passées…Ce n’est heureusement pas complètement à jeter, Bendis maîtrise bien le personnage, et il y a quelques cliffanguers sympa.

Mais on ne peut se détacher de cette impression de vide qui se dégage de chaque épisode. Car s’il y a quelques points positifs, on ne peut échapper à une simple vérité : il n’y a pas d’histoire, pas réellement d’enjeux, pas réellement de tension. Plus Bendis évolue plus sont traitement de la partie super-héros de ses récits devient médiocre…alors qu’il s’améliore pour la partie humaine…Qu’il arrête donc d’écrire du super-héros, car le genre ne lui correspond plus.

Pour une raison inconnue, Marvel a cependant décidé de lui confier une seconde série Iron Man que je n’ai même pas pris la peine d’aller consulter. J’ai personnellement ma dose. Je lui ai donné sa dernière chance avec ce premier arc d’Iron Man et il n’y en aura plus d’autre.

Terminons par le meilleur, Mighty Thor : tout simple LA MEILLEURE SÉRIE MARVEL DU MOMENT !!!!! A ce titre, je crois nécessaire de dire que je me contrefous que vous ayez un problème avec la nouvelle version de Thor, vous allez aimer ce titre, même si je fois vous y forcer !!!

Après des années de construction, à bâtir son récit, à mettre en place ses plans pour l’avenir, enfin Jason Aaron rentre dans le dur alors que :

  • la guerre entre les 9 mondes débute réellement
  • Asgard plonge peu à peu dans la guerre civile
  • Loki fait son retour et il est plus ambigu que jamais
  • la nouvelle Thor est plus seule que jamais pour faire face à tous ses défis et ce alors…qu’elle est en train de mourir et qu’utiliser le marteau est en train de la tuer
  • que le Thor historique a mystérieusement disparu (mais rassurez vous il ne disparaît pas du récit, Jason Aaron a bien une histoire pour lui).

Chaque épisode est rempli à ras bord, de twists, de retournements de situations, chaque page est tout simplement passionnante alors que l’intrigue se déroule sans pause et NOM DE DIEU DES COMICS QUE C’EST BEAU !!!! Russel Dauterman, déjà très bon avant, franchit un cap avec ces épisodes, pour passer de “mmm c’est vraiment bon” à “putain mes yeux viennent d’avoir un orgasme !”.

Mighty Thor est donc LE titre à ne pas rater !!! sinon attention, je vous renie tous et je viens vous faire des choses !!!

Verdict :  à posséder pour Thor, le reste bof.

ALL-NEW LES GARDIENS DE LA GALAXIE 1

ALL-NEW LES GARDIENS DE LA GALAXIE 1Date de sortie : 3 JUIN 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes :US Guardians of the Galaxy (2016) 1-2, Star-Lord (2016) 1, Drax 1, All-New, All-Different Point One (IV

Sollicitation : Les Gardiens de la Galaxie prennent un nouveau départ ! En équipe, en duo ou en solo, retrouvez les aventures de Star-Lord, Rocket Raccoon, Groot et Drax. Par Bendis, Young, Humphries, CM Punk, Bunn, Andrade, Schiti, Hepburn et Garron

Avis : bien donc cette fois, c’est sûr je vais faire court !!! re-promis, pour une raison simple, je n’ai essayé que le GoG de Bendis et abandonné dès l’épisode 1. Le pitch de départ est intéressant et la gestion des personnages toujours sympas…mais que voulez vous, ça ne veut pas (oui ça c’est de l’argument) d’autant que le scénariste se débarrasse très vite de son nouveau statut quo sans vraiment l’explorer très longtemps. Ahhh cette bonne vieille habitude de rester à la surface des choses sans rien développer !

Verdict :   à éviter. (voyez que j’ai fait court cette fois !)

ALL-NEW SPIDER-MAN 1

ALL-NEW SPIDER-MAN 1Date de sortie : 3 JUIN 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes : US Amazing Spider-Man 1 (2016) (I, II, VI, VII), Spider-Man (2016) 1, Spider-Man 2099 (2016) 1

Sollicitation :Tenez-vous prêts à de nombreux bouleversements dans la vie de Spider-Man et de ses amis dans notre nouveau magazine et ses séries Amazing Spider-Man, Spider-Man 2099 et Spider-Man, par Slott, Camuncoli, David, Sliney, Bendis et Pichelli !

Avis : c’est sans doute avec le mag consacré à Spider-Man que la nouvelle formule de Panini est la plus bancale. En effet, aux USA, le nombre de titres liés à la franchise de l’araignée a explosé avec le dernier relaunch en date (on doit être à 6 ou 7 séries en cours), entre AMS, Spider-Man 2009, Miles Morales, Silk, Spider-woman, Spider-Gwen et Web Warriors…

Du coup, ne plus pouvoir caser que 3 séries dans le mag principal fait que toutes les autres vont devoir trouver leur place dans d’autres mags (Spider-Man universe, HS) ou encore en librairie directement…Le rassemblement thématique qui était une règle chez Panini depuis son arrivée prend donc vraiment l’eau ici…

Sur le fond, le monde de Spider-Man évolue clairement avec ce nouveau relaunch :

  • Amazing Spider-Man : comme la sollicitation ne dévoile rien, je vais éviter de vous spoiler quoique ce soit ((je ne suis pas un de ces sagouins (et oui sagouin, ça se dire encore mon bon monsieur et ma bonne dame !)  qui révèle tout et gâche vos lectures !!!)).

    Je vous dirai simplement, que Slott a réussi le pari de proposer un tout nouveau statut quo vraiment inédit pour Peter Parker, qui lui permet d’explorer de toutes nouvelles histoires, tout en situant cela dans la continuité directe et logique de son run. Pour l’instant je n’ai lu que le premier arc et j’ai vraiment apprécié ce que j’ai lu. C’est léger, fun, sans complexe, bref un vrai plaisir de lecture alors que Peter essaye de mener sa nouvelle existence en faisant face à de tous nouveaux défis, et surtout de nouveaux ennemis.

    En effet, Slott lance ici une assez longue saga, qui va occuper les 12-14 premiers épisodes, alors que Spider-Man doit affronter une organisation criminelle bien connue de l’univers Marvel qui s’était faite assez discrète des dernières années et qui est ramenée ici au premier plan. Le scénariste la ramène sur le devant de la scène de manière intéressante en la reboostant un peu au passage.

    De manière générale, j’ai personnellement une très bonne opinion du désormais long run de Slott sur AMS. Il a su faire évoluer son personnage, proposer des nouvelles intrigues ambitieuses et refaire de Spdey un personnage central dans l’univers Marvel en le sortant de l’ornière dans laquelle Brand New Day l’avait plongé. Et il continue ici !
  • Spider-Man 2099, avec un Peter David toujours fidèle au poste qui profite du nouveau statut quo présenté dans AMS pour donner un nouvel élan à son personnage. La situation de Miguel tant sur le plan professionnel que privé a en effet beaucoup évolué depuis la dernière série qui lui était consacré  et le scénariste va exploiter les deux à fond.

    Là aussi, je ne vous spoile rien, mais disons que fidèle à ses habitudes, David fait vivre à son personnage une saga très importante et surtout diablement personnelle. Au programme, un nouveau cast, des têtes connues qui reviennent, de nouveaux ennemis et de nouveaux enjeux. La qualité reste une constante avec David !!!
  • Spider-Man : alors là, je ne sais pas trop si je peux dévoiler quoique ce soit…disons qu’il faut avoir lu la conclusion de Secret Wars pour comprendre le contenu du titre…Donc attention, je vais entrer dans une petite zone de spoilers, si vous préférez découvrir par vous même, passez votre chemin…

    [SPOILER ZONE]

    Désormais le titre Spider-Man est consacré à Miles Morales…maintenant dans l’univers Marvel principal. Marvel a en effet profité de Secret Wars pour faire migrer le seul élément de l’univers Ultimate qui fonctionnait encore…vers son univers principal.

    Que penser de la nouvelle série ? et bien qu’il présente désormais les mêmes forces et faiblesses que les autres titres de Bendis. A savoir que la partie super-héros du récit est une vaste blague, voire presque une insulte à l’intelligence des lecteurs …tandis que la partie vie quotidienne de Miles est réellement bien traitée.

    Je dirai même que c’est le seul bon truc que Bendis maîtrise encore à ce stade. A ce titre, il va introduire quelques nouveaux personnages, en ramener d’autres pour essayer de reconstruire un cast autour de son personnage et maintenir la fraîcheur qui a toujours été caractéristique principale de le titre…

 

Verdict :    à tester

ALL-NEW WOLVERINE & X-MEN 1

ALL-NEW WOLVERINE & X-MEN 1Date de sortie : 3 JUIN 2016

Prix : 4,90 EUR, 96 pages

Épisodes : US All-New Wolverine 1-2, Old Man Logan (2016) 1

Sollicitation : De nombreuses surprises vous attendent dans le nouvel univers Marvel, dont les premiers pas de X-23 dans la peau de Wolverine, par Taylor et López. Plus le retour d’Old Man Logan, par Jeff Lemire et Andrea Sorrentino.

Avis : Wolverine est mort, mais ce n’est pas une raison pour qu’il ne continue  pas de disposer de plusieurs séries et que Marvel ne puisse pas continuer à exploiter son cadavre recouvert d’adamamtium! et oui, la mort ce n’est vraiment plus ce que c’était …du moins dans les comics Marvel. Mais passons.

Comme la sollicitation est là aussi assez réservée sur les détails des histoires présentées, je vais éviter de spoiler et juste m’attarder sur les qualités des titres :

  • All New Wolverine : le titre Wolverine est donc officiellement repris par X-23 dans le nouvel univers Marvel, et la jeune femme est bien décidée à faire honneur au nom sans pour autant appliquer les méthodes…assez meurtrières de Logan.

    Pour relancer le titre, Marvel a eu la très bonne idée de confier le scénario à l’excellent et pour l’instant trop sous estimé Tom Taylor (que j’aurais bien vu sur un des titres principaux X-Men, mais on peut encore en rêver..).

    Celui-ci fidèle à ses habitudes, propose un récit à la fois parfaitement raccord avec son personnage et son histoire, bourré d’action et surtout qui va amener de nouveaux personnages passionnants dans l’entourage de Laura ! Le cast du personnage va en effet assez vite s’agrandir avec des additions vraiment attachantes

    All New Wolverine est sans conteste l’un des titres les plus réussis de la relance de la franchise mutante, le personnage est vraiment bien écrit, les histoires proposées bien menées et le dessin de David Lopez parfait pour l’occasion. Donc pour moi un home run !

 

  • Old Man Logan. Bien évidemment et en premier lieu, le titre se démarque par son équipe créative, qui réunit Jeff Lemire et Andrea Sorrentino après leur excellente prestation sur Green Arrow. Cependant, je préfère le dire tout de suite, Old Man Logan n’est clairement pas du même niveau et se révèle au final bien plus classique et légèrement moins bon.

    Je me débarrasse de l’évident : le boulot de Sorrentino est ahurissant !!! génial sur tous les épisodes, il tire vraiment profit de tout le potentiel visuel de son personnage et de l’univers Marvel de manière générale. Le problème vient plutôt du scénario de Lemire.

    Si sa maîtrise du personnage d’Old Man Logan ne pose aucun problème, j’ai été assez déçu par la conclusion de son premier arc. En effet, il était parti sur un pitch vraiment ambitieux…pour le désamorcer sans prendre trop de risques de manière assez rapide. Il y avait pourtant un vrai potentiel…

    Rassurez vous, ce n’est pas une purge, c’est juste un peu décevant de le voir ranger les jouets aussi vite. Cela reste une lecture sympa, mais qui ne restera pas dans les mémoires.

 

Verdict :   à lire.

ALL-NEW X-MEN 1

ALL-NEW X-MEN 1Date de sortie : 3 JUIN 2016

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Épisodes :Extraordinary X-Men 1-2, All-New X-Men (2016) 1, Uncanny X-Men (2016) 1

Sollicitation : C’est l’aube d’une nouvelle ère pour la famille mutante ! Découvrez Extraordinary X-Men, Uncanny X-Men et All-New X-Men dans le tout nouvel univers Marvel, des aventures passionnantes signées Lemire, Ramos, Bagley, Bunn, Land et Hopeless !

Avis : nouvelle relance de ce qui reste l’homme malade de chez Marvel, la franchise mutante n’en finit plus de se chercher un nouveau souffle et pour l’instant, je ne suis pas certain qu’elle l’ait vraiment encore trouvé…

Les trois séries mutantes souffrent en effet du même problème : elles restent toutes en terrain connu, explorent toutes de vieilles idées et d’anciennes histoires et ne renouvellent pas grand chose. Je ne vais pas dire qu’on tourne un peu en rond mais presque. Ainsi comme je l’ai dit dans mon édito, les mutants font face à un nouveau statut quo…qui ramène tout ce petit monde en arrière de plusieurs années pour explorer une situation à laquelle ils ont déjà fait face.

De fait le sujet a déjà été exploré en long, en large et en travers jusqu’à plus soif. Raison première pour laquelle Marvel l’avait finalement abandonné. Et on a pas vraiment l’impression que les scénaristes aient eu le mémo sur le sujet, car ils font leur possible pour éviter le sujet.

  • Extraordinary X-Men est la seule qui traite vraiment frontalement le sujet et l’intègre dans son récit. Jeff Lemire assume le fait qu’il écrit ce qui censé être le nouveau porte étendard de la franchise et donc il sait que les éléments principaux du statut quo doivent être présents dans ses histoires.

    De fait, dans son premier arc Lemire s’attaque vraiment au sujet, replace la situation des mutants dans ce nouveau monde, leurs nouveaux problèmes et constitue sa nouvelle équipe autour de Storm. Un choix pour moi on ne peut plus logique.  Le personnage était relégué aux scènes de groupes et à tenir la porte des toilettes depuis des années, alors qu’elle tient une place centrale dans l’histoire de l’équipe.

    Quant à la qualité de la prestation de Lemire, je la juge personnellement hybride. A savoir que le scénariste essaye avec un certain succès de créer quelque chose de cohérent, ramène certains des ennemis historiques les plus importants de l’histoire des X-Men, rend hommage aux dernières années de la franchise et essaye de faire tenir tout cela avec le nouveau statut quo.

    Un pari difficile qu’il parvient en gros à tenir. Tout cela se tient assez bien sans doute parce qu’il maîtrise vraiment bien ses personnages et qu’il tente en même temps de les intégrer dans un récit plus dynamique. Ce qui manquait clairement ces dernières années.
  • Uncanny X-Men : voit le titre repris par quelqu’un qui de toute évidence connaît bien l’histoire des X-Men et qui depuis des mois nous tease beaucoup, mais alors beaucoup d’histoires potentielles et de développements à venir…mais pour l’instant ne délivre pas entièrement.

    Ainsi, la prestation de Cullen Bunn sur le titre s’avère solide, dans la continuité de son travail sur Magneto, mais manque clairement d’originalité. On retrouve ce problème de renouvellement évoqué plus haut, alors qu’il ne crée pas grand chose et fait avant tout appel à de vieux concepts.

    Certains grands ennemis des X-Men vont ainsi revenir sur le devant de la scène, alors que Bunn compose une équipe…assez inédite, qui puise dans plusieurs générations de X-Men (ou d’ennemis des X-Men) et navigue dans une zone morale d’intervention assez grise.

    Le résultat reste cependant satisfaisant, surtout sur le premier arc, mais manque d’ambition et de punch. Ce n’est clairement pas le grand renouveau attendu…du moins pour l’instant. A titre personnel, je préfère laisser le temps à Bunn de développer ses histoires avant de le condamner …
  • All New X-Men : où le titre qui n’a pas eu le mémo sur le nouveau statut quo des mutants ! ou a décidé de ne pas en tenir compte parce que cela ne l’intéressait pas des masses. On retrouve dans cette équipe une partie des X-Men ramenés du passé par Bendis, qui ont décidé de la se la jouer “summer break” à jamais, en vivant de leur côté de la manière assez décontractée…

    De fait, on se demande souvent au début s’ils vivent dans le même monde que les autres séries mutantes, car le ton est très différent …Pour l’instant, je n’ai lu que les premiers épisodes et je ne peux pas dire que j’ai vraiment accroché au boulot de Denis Hopeless sur le titre…

    Si lui essaye d’apporter quelques petites nouveautés ici ou là, à l’inverse de ses collègues, ses idées manquent clairement d’ambition et on reste un peu au ras des pâquerettes…Mais là aussi je ne vais pas encore appeler à brûler le titre en place publique, car Hopeless met toujours un peu de temps pour faire démarrer son moteur et il y a souvent pas mal de déchets dans ses premiers numéros le temps qu’il commence à bien maîtriser ses personnages et les histoires qu’il veut présenter…

Verdict :   à tester

ALL-NEW X-MEN HORS SERIE 1

ALL-NEW X-MEN HORS SERIE 1Date de sortie : 3 JUIN 2016

Prix :5,90 EUR, 144 pages

Épisodes :US Uncanny X-Men 600, Amazing X-Men (2014) 15-19

Sollicitation :Ce premier ALL-NEW X-MEN HORS SERIE un arrêt obligatoire pour les fans des mutants ! Vous pourrez y lire Uncanny X-Men 600 qui sert de conclusion au run de Brian M. Bendis et d’introduction aux nouvelles séries mutantes ! Avec également une saga sur le Fléau signée Yost et Fornes.

Avis : où l’on vérifie encore une fois l’exactitude de la formule Bendis = déception/purge, avec la publication de la fin de son run sur les X-Men dans l’épisode 600 d’Uncanny X-Men qui restera sans aucun doute dans l’histoire comme l’un des pires numéros anniversaires de l’histoire…quoique le 400 de Joe Casey n’était pas vraiment terrible non plus…Attends le 500 écrit par Fraction puait aussi du cul !!! mais depuis quand ils ont pas eu un bon numéro anniversaire les X-Men ???!!!

Si vous arrivez à vous replonger dans vos souvenirs pré Secret Wars, le run de Bendis laissait entendre qu’il allait culminer dans ce numéro 600 où nombre de questions allaient enfin être abordées et résolues, dont notamment le fameux procès de Beast annoncé depuis des mois…

Au final qu’avons nous : une blague, une sombre blague pas drôle qui se moque des lecteurs et fans des X-Men. Une blague de la part d’un auteur qui de toute évidence n’en a rien à foutre de ces personnages et de cette franchise et qui a décidé non pas de faire le boulot minimal, ni même de torcher (on aurait été chanceux), mais de chier carrément sur le bousin qu’il nous avait déjà planté jusque là.

Le fameux procès de Beast est ainsi réduit au ridicule le plus patent, sort de nulle part alors que les mutants commencent à se dire que oui, outre Cyclope, cela fait un petit moment que Beast débloque à plein tube et qu’il est temps de lui remettre la tête à l’endroit. C’est d’une platitude incroyable, mal écrit, mal caractérisé alors que Beast apparaît plus que jamais comme un connard (ahhh elle est loin notre peluche bleue préférée !!!). Un scénario indigeste, paresseux au possible et sans aucun intérêt…aux retombées quasi nulles.

En gros à l’image du run entier du scénariste sur la franchise. …Au revoir Bendis et surtout ne revient pas, …on a une injonction du tribunal !!!

Des qualificatifs qui s’appliquent parfaitement au reste de ce numéro bouche trou, avec cette saga consacrée au retour du Fléau…Je n’ai personnellement pas pu dépasser le premier numéro de cet arc sans intérêt. Visuellement c’est juste immonde et le scénario est d’une nullité sans nom. Les retombées sont pour l’instant nulles puisque ce retour du Fléau n’a guère fait parler dans les autres séries mutantes ou Marvel.

Verdict :   A ÉVITER, ENTERRER, CONDAMNER !!!!

NOUVEAU STAR WARS HORS SERIE 1

STAR WARS HORS SERIE 1Date de sortie : 3 JUIN 2016

Prix :4,90 EUR, 72 pages

Épisodes :US Star Wars (2015) Annual 1 et Darth Vader (2015) Annual 1

Sollicitation : Le premier STAR WARS HORS SERIE est consacré à deux récits complets signés Kieron Gillen. Dans Star Wars Annual 1 illustré par Angel Unzueta, nous suivons le quotidien d’un agent rebelle infiltré tandis que Vador part en mission dans Darth Vader Annual 1 (par Leinil Yu).

Avis :deux annuals intéressants ce mois ci dans ce HS, bien qu’il aurait sans doute mieux valu les intégrer dans le mag principal, car les deux numéros sont appelés à jouer un rôle dans les deux séries,  SW et Vader.

Tout d’abord, dans SW un petit épisode sympathique qui permet à Gillen de montrer le génie de l’Empereur en matière de manipulation, alors qu’un espion de la résistance bien implanté dans les structures de l’empire essaye de déjouer ses plans. L’épisode est bien mené et je suis persuadé qu’il aura des conséquences sur le titre Star Wars très bientôt.

Mais c’est surtout l’épisode consacré à Vader qu’il faut suivre, car il sert en quelque sorte de chapitre 0 au prochain arc de la série Darth Vader après la crossover Vader Down. Car oui, Vader survit à ce crossover, je sais, personne ne s’y attendait…

On voit le seigneur sith envoyé sur un monde clé pour l’Empire en raison de ses ressources qui est au bord de la rébellion ouverte. L’empereur envoie donc Vader sur place pour …régler le problème quelque soit la méthode ! et bien évidemment Vader fait du Vader et laisse peu de survivants derrière lui.

Un annual efficace où l’aisance de Gillen avec les personnages de l’univers Star Wars transpire sur chaque page. Visuellement les deux épisodes sont aussi très réussis. Je n’avais guère de doutes concernant Leinil Yu, qui nous fait un Vader plus magistral que jamais, mais Angel Unzueta est également une bonne surprise car je ne n’attendais rien de particulier;

Verdict :  à lire.

MARVEL DARK : X-MEN – DEADLY GENESIS

X-MEN – DEADLY GENESISDate de sortie : 1er JUIN 2016

Prix : 22,00 EUR,200 pages

Épisodes :US X-Men : Deadly Genesis 1-6, publiés précédemment dans les revues ASTONISHING X-MEN (V1) 16-21

Scénario :Ed Brubaker,

Dessin : Trevor Hairsine

Sollicitation :Lorsque les premiers X-Men ont été vaincus par Krakoa, Charles Xavier a formé une nouvelle équipe. Cette formation a disparu corps et biens et le Professeur était persuadé que les jeunes mutants étaient morts. De retour, l’équipe de Vulcain (le frère de Cyclope) est bien décidée à se venger d’avoir été abandonnée !

Avis : réédition cette semaine pour je ne sais trop quelle raison (il n’y a pas vraiment d’actu en relation et on ne peut pas dire que ce soit du matos très demandé…) de la mini série Deadly Genesis ou le début du run de Ed Brubaker sur les X-Men. Peut être que cela inaugure le début de la réédition du travail du scénariste sur la franchise, ce à quoi je répondrais …euhhh pourquoi ? Car à part cette première mini, qui est assez bien foutue bien qu’elle soufrre de défauts patents, on ne peut pas dire que la prestation de l’auteur ait été vraiment remarquable.

Sur le fond nous avons ici l’illustration du moment où la franchise X-Men a vraiment commencé à se replier sur elle même pour s’auto-fagociter et s’auto-cannibalier en allant piller des intrigues passées. Dans le cas présent, il s’agissait aussi d’aller déterrer une intrigue jamais résolue mais qui n’intéressait plus personne depuis bien des années : le 3e frère Summers.

Lancée dans les années 90, de mémoire par Fabien Nicieza au cours d’une petite conversation entre Cyclope et Sinistre, cette piste scénaristique avait agité les fans pendant un certain temps, qui s’affrontaient à coup de théorie,  avant de tomber en désuétude complète au moment de la reprise en main de la franchise par Grant Morrison. Le truc était alors apparu pour ce que c’était, à savoir une intrigue sans réel plan derrière qui ne devait être explorée qu’au moment où les auteurs n’auraient plus d’idées.

Cela tombait bien donc, puisqu’après le départ de Morrison, et bien justement les auteurs qui venaient de se prendre en plus House of M en plein dans la tronche (et donc avaient interdiction de créer de nouveaux mutants) n’avaient justement plus vraiment d’idées…On commença donc à capitaliser sur le machin avec cette mini qui en plus se payait le luxe et d’un de faire le lien avec le début des X-Men version Wein et Claremont et de deux permettait d’ajouter quelques lourds secrets sur le dos de Xavier et lui retirer son auréole de saint…

Car oui, Xavier, outre le fait d’entraîner des enfants complètement embrigadés pour les envoyer dans des combats à mort contre des super-vilains, cachait quelques sales petits secrets dans un coin, avec morts et lavage de cervelle au programme. Une histoire respectant tout à fait le caractère du personnage n’est-ce pas ?

Malgré ce pitch de départ improbable, je me souviens que j’avais bien aimé cette mini série…enfin disons que j’avais bien aimé certains aspects. Certains comme le secret de Xavier ou la mort de Banshee presque hors champs étaient eux soit complètement cons soit tout simplement impossible à avaler. Mais les nouveaux mutants crées à cette occasion étaient plutôt sympas…bien que n’aient survécus que les pires d’entre eux.

Vulcan, le fameux 3e frère se révélera un XXX de bouffon caricatural, là où je pense Brubaker visait plutôt le personnage très puissant et charismatique…et bien raté, à la place on a eu l’ado immature qui gonfle bien fort le lectorat. Et aussi Darwin, qui ne gagnera vraiment en profondeur que lorsqu’il sera repris des années après par Peter David dans X-Factor;

Une mini au bilan donc contrasté. L’exécution est tout de même assez réussie, mais ne vous laissera pas un souvenir impérissable.

Verdict : à lire pour les complétistes.

MARVEL ICONS : X-MEN PAR WHEDON/CASSADAY 2

X-MEN PAR WHEDON CASSADAY 2Date de sortie : 1er JUIN 2016

Prix :36,00 EUR,352 pages

Épisodes :US Astonishing X-Men (2004) 13-24 et Giant Size Astonishing X-Men 1, publiés précédemment dans l’album MARVEL DELUXE : ASTONISHING X-MEN 2

Scénario :Joss Whedon

Dessin : John Cassaday

Sollicitation : Le comportement d’Emma Frost devient de plus en plus bizarre et inquiète ses camarades X-Men. Ce n’est pourtant que le début des ennuis alors que l’équipe part en mission jusqu’à l’autre bout de la galaxie : Colossus, revenu depuis peu à la vie, va devoir accomplir sa destinée.

Avis : suite et fin de la réédition du run de Joss Whedon et John Cassaday dans la collection marvel Icons. Et comme vous vous en doutez, il va m’être très difficile d’élaborer une quelconque critique contre ces épisodes alors que ce tome contient certains de mes numéros  préférés de l’histoire des X-Men, notamment le numéro 23, que je me plais à relire religieusement de manière régulière quand ma foi dans les X-Men commence à vaciller  devant l’indigence de certains scénaristes sur mes mutants préférés…

Au programme deux arcs, le premier qui voit en apparence une reformation du cercle des Damnés autour d’Emma Frost, mais qui est en réalité bien plus complexe et torturé et qui va sévèrement secoué chaque membre de l’équipe. Et dans le second et dernier très long arc, puisqu’il compte 7 parties dont un épisode double, Whedon clôt son intrigue autour de Colossus et le Breakworld…et comme d’habitude, avec le scénariste quelqu’un doit y passer…

Ces épisodes qui auraient dû être au centre de la franchise au moment de leur sortie, ont malheureusement souffert des retards continuels du titre (notamment la pause d’un an entre l’épisode 12 et 13) qui ont fait perdre à Asto sa place de série principale pour être considérée presque comme un titre parallèle sans trop de lien avec la continuité principale des titres mutants.

C’est bien dommage, car outre le talent toujours indéniable de Whedon pour écrire des dialogues percutants, il demeure également sa maîtrise totale des personnages écrits ici avec plus de fidélité que ce que nous avons pu voir ailleurs depuis des années…le tout enrobé dans des intrigues délicieusement old-school à l’efficacité redoutable. L’ensemble constitue donc toujours une XXX de lecture de première catégorie, un plaisir indéniable et fortement recommandé par votre serviteur…même si je ne suis pas fan de la traduction VF peu à la hauteur du texte poli par Whedon.

Verdict :  à posséder

100% FUSION COMICS : CROSSED TERRES MAUDITES 10

CROSSED TERRES MAUDITES 10Date de sortie : 1er JUIN 2016

Prix :18,00 EUR,192 pages

Épisodes :US Crossed Badlands 50-56, inédit

Scénario :Garth Ennis

Dessin : Christian Zanier

Sollicitation :Aux premiers jours de l’infection, un groupe de soldat essaye de comprendre d’où vient la maladie et comment elle s’est propagée. Ils partent à la recherche du Patient Zéro.

Avis : du Garth Ennis + un commando de militaires + une mission de la dernière chance = récit de guerre à la Ennis = récit très humain à la Ennis = un Sam très intéressé ! Et je dis ça alors que j’ai bien fait attention d’éviter la série Crossed jusque là.

En effet, le genre exploré par ce titre (zombie-gore-trash extrême) ne m’attire guère même écrit par Ennis. Je sais pertinemment que le titre et le genre ont leurs fans et c’est très bien. A voir si ce tome me fait changer d’avis.

Verdict :  pour ceux qui suivent ou à tester.

A propos Sam 2132 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

8 Comments

    • Elle est parue dans le magazine Astonishing X-Men aux numéros #1-12, 22-27, 31-34, 36-37 et 40.

      Elle a également été entièrement republiée par Panini dans deux Deluxe (aujourd’hui en rupture de stock et seulement trouvables à des prix indécents en occasion d’où la réédition en Marvel Icons) tandis que le premier arc a été repris dans la collection éditée par Hachette.

  1. Grosses économies pour moi en kiosque, puisque je vais suivre seulement Spider-man (je reste toujours attaché aux histoires de Slott, et les autres séries m’attirent bien) et Deadpool (hypé par le film bien sûr, mais surtout pour Spider-man/Deadpool, et le côté méta de la série mère).
    J’attendrais impatiemment la série de Thor en librairie.
    Merci Sam pour tout ces guides 😉

  2. Bonsoir

    J’ai une petite question, je suis complètement novice dans les comics Marvel, je ne connais rien aux anecdotes, ancienne histoire étc. Est ce que du coup je peux commencer All new All different Spiderman sans problème ou faut éviter car je vais être perdu étc ? Merci !

    • Bonjour,
      mmm question pas évidente…
      De manière générale, je te dirais oui, tu peux.
      Même si dans le cas de Spidey, Slott amène ce nouveau statut quo à partir de tout ce qu’il a posé avant dans le titre, ce qu’il faut retenir est le mot nouveau.
      Grosso modo pour spidey, c’est nouveaux alliées, nouveaux ennemis et nouvelle situation.

      Pareil pour les autres titres Marvel, de manière générale c’est assez abordable…à part Inhumans auquel je n’ai rien compris…

    • Je pense que tu peux 😉 J’ai commencé les comics Spider-Man légèrement avant Superior SM, et je n’ai pas eu de problèmes: Slott est un auteur qui aime bien réutiliser des éléments qu’il a introduit précédemment (ce qui n’est pas forcément gênant), mais comme on est post-Secret Wars, c’est un nouveau statut quo.
      C’est pour les autres séries que ça va être un peu plus compliqué je pense (mais il faut s’accrocher ^^).
      PS: Je te conseille de lire les collections marvel now tout de même ^^

  3. Merci !
    J’ai finalement opter pour deadpool qui me paraît plus abordable niveau compréhension de l’univers général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.