Guide de lecture Comics VO : semaine du 03 août 2016

DARK HORSE COMICS

LADY KILLER 2 #1

LADY KILLER 2 # 1Prix : $3.99

Scénario : Joelle Jones

Dessin :  Joelle Jones

Sollicitation : Miniseries

The killer housewife is back! The Schuller family has moved to Cocoa Beach, Florida, where life carries on as usual. Josie continues to juggle Tupperware parties, her kids, and a few human heads. However, when someone from her past tails her on a hit, she may be in for more than she bargained for.

« Lady Killer is worth its weight in gold for the art alone, but the enigmatic Josie Schuller is the real appeal. » — Newsarama

« A level of violence that can only be described as Mad Men’s Betty Draper meets Dexter. » — Comic Book Resources

Avis : retour de Lady Killer cette semaine, alors que Joelle Jones revient à sa création ! La première mini série avait constitué l’une des bonnes surprises de l’année 2015, et ce fut un vrai plaisir de voir Glénat Comics se lancer dans sa traduction en VF. La suite de Lady Killer ne posait en elle même pas grande question, d’une part parce que la mini a bien fonctionné d’un point de vue commercial, et d’autre part et surtout, parce que Joelle Jones avait laissé certaines questions non résolues à la fin de la première mini.

Une fin de fait qui était relativement abrupte puisque des sous intrigues restaient un peu en l’air…Au vu des sollicitations des prochains numéros, l’autrice va s’y attaquer de manière sérieuse, tout en maintenant ce qui avait fait le charme de la première mini ! Ainsi, notre bonne vieille Josie va continuer d’évoluer dans son quotidien de mère au foyer respectable tout en zigouillant tout ce qui bouge et en jonglant comme elle peut entre ses deux vies…

De toute évidence, il faudra par contre attendre un peu  pour une 3e mini série, puisque Joelle Jones vient de signer un contrat d’exclusivité chez DC. Et si un scénariste peut maintenir des creator owned en parallèle de séries mainstream, c’est beaucoup plus compliqué pour un(e) dessinateur (trice).

Verdict : Buy

DC COMICS

BATMAN #4

BATMAN #4Prix : $2.99

Scénario : Tom King

Dessin : David Finch

Sollicitation : « I Am Gotham » part four. When Gotham City falls prey to true evil, will Batman be abandoned by the new heroes Gotham and Gotham Girl? The Dark Knight must decide who to entrust with the safety of his beloved city if he hopes for any of its citizens to survive.

Avis : ce 4e numéro de Batman va-t-il enfin voire l’intrigue de Tom King décoller ? Après 3 numéros de mise en place particulièrement mous du genoux et peu entraînants, la sollicitation et les pages previews nous laissent espérer que le scénariste a enfin décidé de passer  aux choses sérieuses.

Jusque là on ne peut pas dire que la série Batman sous l’égide de ce nouveau scénariste ait répondu aux attentes des lecteurs, entre une intrigue centrale vide, des nouveaux personnages insipides et des scènes d’action relativement ridicules. Il faut donc espérer que le scénariste va réparer ce faux pas que constitue pour l’instant ce premier arc.

Verdict : Check it – bientôt un pass si ça continue comme ça

GREEN ARROW #4

GREEN ARROW #4Prix : $2.99

Scénario : Benjamin Percy

Dessin : Juan Ferreyra

Sollicitation : « The Death and Life of Oliver Queen » part four ! Black Canary steps through the deadly gates of Inferno, the global super-villain answer to Fort Knox, to discover the truth behind the destruction of Oliver Queen’s life, fortune and reputation. Meanwhile, Seattle’s manhunt for the outlaw Green Arrow takes an exhilarating twist when an old frenemy makes an unexpected return.

Avis : contrairement à Batman, voici une série qui ne déçoit pas alors que le scénario monte en puissance d’épisode en épisode et que les artistes nommés pour la tâche malgré leurs styles très différents se révèlent tous les deux excellents !

Ce nouveau relaunch a permis au scénariste de ramener des éléments connus, mais aussi d’en apporter de nouveaux pour pourrir de manière bien intense la vie d’Oliver Queen, qui est suspecté de meurtre sous son identité civile et civile et désormais même sous le costume de Grren Arrow est poursuivi de tous les côtés !

Comme chaque semaine et chaque nouvel épisode de Green Arrow, mon seul reproche est pour l’instant la gestion du personnage d’Emiko qui mérite bien plus que les quelques pages accordées jusque là et dont le rôle et actions dans les derniers évènements méritent des explications plus poussées  !

Verdict : Buy

HARLEY QUINN #1

HARLEY QUINN #1 VAR EDPrix : $2.99

Scénario : Amanda Conner & Jimmy Palmiotti

Dessin : Chad Hardin

Sollicitation : « Die Laughing » part one! Welcome back to Harley Quinn’s crazy world on Coney Island…now get ready to wave goodbye, because everyone there just might get eaten alive! Harley’s gotta protect her neighborhood against an all-out zombie apocalypse! Break out the chainsaws, everybody!

Avis :pas grand chose à dire que ce relaunch de la série Harley Quinn qui de toute évidence va être plus cosmétique qu’autre chose et qu’en outre il était hors de question pour DC  de ne pas relauncher leur nouvelle vache à lait à côté de Batman !

Depuis plus de deux ans, DC  a su saisir la chance que représentait le regain de popularité du personnage, qui s’est traduit par un titre aux ventes records + des spin offs à foison ! et voilà qu’elle s’apprête à être un des personnages les plus mis en avant dans le prochain film Suicide Squad !

Un joli numéro 1 s’imposait donc, même si l’équipe artistique reste strictement la même et qu’il ne devrait pas y avoir de changements profonds apportés avec ce nouveau départ uniquement accordé pour l’effet commercial ! ahhh DC comment osez vous vouloir vendre plus !!! c’est un scandale !

Sur le fond pas grand chose d’autre à dire car je ne suis pas les séries Harley Quinn. Le personnage est sympa, mais ne m’intéresse pas plus que cela et Conner et Palmiotti ne m’ont pas convaincu de passer le premier arc.

Verdict : Check it

JUSTICE LEAGUE #2

JUSTICE LEAGUE #2Prix : $2.99

Scénario : Bryan Hitch

Dessin : Tony Daniel

Sollicitation : « The Extinction Machine » part two! Massive earthquakes shake cities to the ground as the ancient intelligence known as the Awakened takes control of the people of Earth, forcing them to turn against anyone with superpowers — including the Justice League! Unable to fight a war on two fronts, Batman asks for help from the one man he trusts less than anyone.

Avis : au vu contenu du premier épisode , ce relaunch de la Justice League ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices, car en l’absence du trait de Bryan Hitch pour le soutenir, le scénario de l’artiste apparaît encore plus générique.

Tony Daniel s’en sort relativement bien, mais il n’a pas le sens du spectaculaire qui permet à Hitch d’élever n’importe quel scénario aussi banal soit-il. Et du banal et du déjà vu, c’est ce que nous avons eu sur ce premier épisode…

Je suis certain que Hitch n’a que des bonnes intentions et qu’il veut bien faire, mais en termes de dramaturgie, de rythme et d’implication du lecteur, ses scripts sont en fait souvent assez plats et il s’appuie sur des effets pyrotechniques pour compenser…

Verdict : Check it – mais bof…

SUICIDE SQUAD REBIRTH #1

SUICIDE SQUAD REBIRTH #1Prix : $2.99

Scénario : Rob Williams

Dessin : Phillip Tan

Sollicitation : Soldier. War hero. Traitor. Captain Rick Flag was one of America’s greatest military commanders before he was banished to a secret military prison. But after years of isolation, Flag’s life changes forever when a woman called Amanda Waller offers him redemption in exchange for taking on the single most dangerous job in the entire DC Universe: keeping the Suicide Squad alive!

Avis : et c’est reparti pour un tour alors que la Suicide Squad est relaunchée pour la 3e fois en 5 ans…sauf que cette fois, DC a bien compris qu’il fallait mettre le paquet, alors qu’un film est tiré du bouquin, que l’exposition sera maximale pour ce qui s’annonce comme un des succès de l’été.

Pour le coup, Jim Lee vient prêter main forte à ce nouveau relaunch pour quelques épisodes sur quelques pages…Et oui, il a été récemment annoncé que l’artiste ne signerait que 12 pages par épisode et que le reste serait consacré à explorer chaque personnage en solo avec un artiste différent…

Bon, on ne va pas trop se plaindre, puisque le premier artiste complémentaire  à Lee n’est autre que …Jason Fabok ! alors que l’on attend avec impatience que DC annonce le prochain vrai projet de leur nouvel artiste star, il vient donc contribuer au premier épisode…comme Phillip Tan qui vient signer le numéro Rebirth…

DC montre donc bien qu’ils prennent les choses très au sérieux..sauf que …pourquoi Rob Williams au scénario ? je dois dire que je suis assez surpris que l’éditeur ait confié un boulot aussi important à un scénariste qui a encore tout à prouver en termes de mainstream…

Je reste réservé car je n’ai jamais rien lu de lui qui m’ait vraiment emballé…

Verdict : Check it

SUPERMAN #4

SUPERMAN #4Prix : $2.99

Scénario : Peter J.Tomasi  & Patrick Gleason

Dessin : Patrick Gleason

Sollicitation : « Son of Superman, » part four! The battle for Jon hits Metropolis as the Eradicator targets Superman’s son! Can the Man of Steel protect the city and his son against the Kryptonian executioner — or will he have to make a sacrifice?

Avis :est-ce juste moi, ou y a-t-il eu un changement notable de tonalité dans l’épisode 3 de Superman ? peut être est-ce du à l’absence de Patrick Gleason au dessin (qui avait laissé sa place pour cet épisode à un autre dessinateur), mais je pense que mon malaise provient essentiellement de l’attitude de Superman, bien plus abruti.

Ainsi, son affrontement avec l’Eradicator, bien que prévisible, aurait du s’appuyer sur quelques cases de flashbacks pour expliquer aux lecteurs pourquoi Superman décide d’attaquer d’abord et de poser des questions ensuite…Cela donnait du coup, un épisode bien plus léger côté scénario, et ne montrant pas Superman sous un jour très positif, ce qui avait été justement un des points forts des deux premiers numéros.

Par contre contrairement à certains je ne m’inquiète pas beaucoup du sort de Krypto qui semble en avoir ému certains…Au point que j’ai même vu certains sites internet, se servir du passage consacré au toutou de Superman pour justifier une argumentation selon laquelle non, le Rebirth ne serait en rien plus optimiste, la preuve regardez ce qu’ils ont fait au chien de Superman…

Comme d’habitude, certains ont préféré juger avant la fin de l’arc et si possible en sautant certains passages du dit épisode expliquant ce qui était arrivé à Krypto et que non il n’était pas mort, donc pas de quoi paniquer…

Verdict : Check it

IMAGE COMICS

KILL OR BE KILLED #1

KILL OR BE KILLED #1Prix : $3.99

Scénario : Ed Brubaker

Dessin : Sean Phillips

Sollicitation : The bestselling team of ED BRUBAKER and SEAN PHILLIPS (THE FADE OUT, CRIMINAL, FATALE) launch their new monthly series: KILL OR BE KILLED, the twisted story of a young man who is forced to kill bad people, and how he struggles to keep his secret as it slowly ruins his life and the lives of his friends and loved ones. Both a thriller and a deconstruction of vigilantism, KILL OR BE KILLED is unlike anything BRUBAKER & PHILLIPS have ever done.

Avis : nouvelle série pour le duo créatif Ed Brubaker/Sean Phillips. Après avoir passé un peu plus d’un an dans l’Hollywood des années 40 avec The Fade Out  (j’attends la VF avec impatience pour me rincer les yeux sur ce titre), les auteurs reviennent donc avec un nouveau titre.

Pour l’occasion, les auteurs nous proposent de nouveau un thriller bien noir à la surprise générale ! mais pourquoi se plaindre puisque ils sont si bons dans ce genre et en fait pas franchement nombreux dans les comics à l’explorer …voire en fait, ils sont un peu seuls sur ce segment. Du moins les seuls à avoir vraiment du succès…

Le pitch a l’air assez intriguant, même si le côté, un truc horrible arrive à un gars et cela détruit sa vie et celle de ses proches rappelle assez Criminal…mais cette fois, c’est apparemment plus l’obsession américaine pour le vigilantisme qui sera le thème central de l’histoire.

Verdict : BUY

MARVEL COMICS

PUNISHER #4

PUNISHER #4Prix : $3.99

Scénario : Becky Cloonan

Dessin : Steve Dillon

Sollicitation : The Punisher tracks the psychopathic Face and his madness-inducing drug EMC to a derelict insane asylum!

But Punisher’s got his own tail: DEA agents, and Face…driving a tank.

The little girl in the Punisher’s passenger seat might be safer on the side of the road!

Avis : le récit bien punchy de Becky Cloonan sur le Punisher se poursuit ! bien qu’elle ne se démarque pas par son originalité, on ne peut enlever à la scénariste que ce qu’elle fait est diablement efficace et correspond tout à fait à ce que l’on peut attendre d’une série Punisher.

J’espère par contre que l’on va vite arriver à la partie du récit, où Castle vient se confronter à ses anciens collègues militaires corrompus, car pour moi c’est là que réside le coeur de cette histoire. Il est vrai qu’il est toujours marrant de voir le Punisher dézinguer tout ce qui bouge mais le voir face à un tel dilemme est ce que j’attends de ce premier arc.

Verdict : Check it

UNCANNY X-MEN #11

UNCANNY X-MEN #11Prix : $3.99

Scénario : Cullen Bunn

Dessin : Greg Land

Sollicitation : Someone is weaponizing mutants and turning them loose on the enemies of mutantkind… …which happens to coincide with the X-Men’s discovery that Magneto has not been altogether forthcoming about the means he’s been employing to protect the mutant race.

Eager to know exactly what Magneto’s been Up To, The X-Men Investigate…Starting With The All-New, All-Different Hellfire Club!

Avis : nouvel arc et nouvelle chance pour Cullen Bunn de sauver la maison X-Men après le désastre de son second arc…Oui, on peut parler de désastre…je sais qu’il était compliqué de passer après la Dark Angel Saga, mais pourquoi nous imposer ce micmac sans queue ni tête à la conclusion téléphonée ?

Et après la débâcle Ken Lashley au dessin, qui avait bien commencé avant de nous servir de la soupe, je suis presque ravi de retrouver Greg Land au dessin ! ben oui, on peut reprocher beaucoup de choses à Land, mais au moins ce qu’il fait est clair est lisible ! et pas un magma de formes à peine esquissées !

Je veux tout de même garder espoir alors que Bunn va explorer l’une des intrigues qu’il développe depuis son arrivée avec la reformation du Club des Damnés…allez peut être qu’il y aura quelques nouveaux personnages et de nouvelles idées…oui je sais je me mens à moi même …

Verdict : Check it

VALIANT COMICS

4001 AD WAR MOTHER #1

4001 AD WAR MOTHER #1 CVR B KEVIC-DJURDJEVICPrix : $3.99

Scénario : Fred Van Lente

Dessin : TOMAS GIORELLO

Sollicitation : Witness the battle-scarred debut of Valiant’s top-secret new hero! As the war for 4001 A.D. rages, the coming of War Mother starts now in all-new standalone adventure torn from the pages of the summer’s biggest comics event!

In the 41st century, much of the planet has been reduced to a barren wasteland. New Japan orbits the Earth as a floating oasis that towers over the ashes of the old world. The survivors of this desolate new age, robbed of the planet’s once-lush natural resources, must endure great hardships to survive. Amidst the devastation, one outpost of scientific knowledge has thrived by adhering to a strict code of isolation. But even the denizens of this walled city must venture out into the wasteland to gather supplies from the remnants of what was. This task is designated to one and one alone: War Mother.

But all is not peaceful, even in New Japan. When the space-faring empire begins jettisoning city-sized sectors to Earth during the onset of a civil war, War Mother is called upon with a new mission: mega-salvage! Armed with a newly born sentient sniper rifle, War Mother is a one-woman army bent on sacking the crash-landed sector’s technology-laden debris for anything of value to her tribe. But, as calm turns to chaos, Sector 8146 will reveal a telling secret about Earth’s true order that will collide War Mother against her community, her code, and her calling…and bring destruction down upon one of humanity’s last surviving outposts of order.

Out of the ashes of the summer’s most ambitious crossover event, New York Times best-selling writer Fred Van Lente (GENERATION ZERO) and spectacular rising star Tomas Giorello (Conan) introduce the Valiant Universe to the boldest new hero of this century or the next when War Mother makes her history-shattering debut!

Avis : à l’origine je n’avais pas grande intention de me pencher sur cette nouvelle mini série Valiant, faisant suite à leur dernier crossover en date (4001 AD)que je n’ai même pas lu.. Sauf qu’entre temps, j’ai vu les premiers planches révélées par l’éditeur de manière officielle et mon opinion a changé à 180° et désormais je trépigne d’impatience !

Je n’ai jamais entendu parler de TOMAS GIORELLO, mais mama mia, le monsieur sait dessiner ! les planches dévoilées sont tout simplement sublimes et si le résultat terminé est à la hauteur de ces crayonnés, Valiant tient là un artiste à surveiller de très près dans les années à venir !

Ajoutez à cela, un pitch post-apo, genre pour lequel j’ai toujours un petit faible, un lien, même indirect, avec l’univers de Rai qui est le seul titre Valiant que j’ai vraiment envie de suivre, et vous avez là une mini à ne pas rater…Ah, oui, et Van Lente au scénario, en général il n’est pas manchot donc…

Verdict : Check it +

A propos Sam 2066 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.