Guide de lecture Comics VF : semaine du 08 février 2017

BLISS COMICS

X-O MANOWAR INTEGRALE TOME 1

Date de sortie  : 9 FÉVRIER 2016XO1

Prix : 49€/752 pages

Episodes :

Scénario : Robert Venditt & Matt Kindt

Dessin : Cary Nord

Sollicitation : L’ÉPOPÉE D’ARIC DE DACIE, DU Ve SIÈCLE À AUJOURD’HUI En l’an 402 de notre ère, Aric est l’héritier du trône wisigoth, ce peuple arraché à sa terre de Dacie et contraint de lutter pour sa liberté contre l’empire romain. Une nuit, pensant prendre en embuscade des légionnaires, Aric est enlevé par une race alien très avancée, les Vignes, et réduit en esclavage avec son peuple. Captif, dans l’espace à bord d’un immense vaisseau, il finit par briser ses chaînes et se lier à l’artéfact le plus sacré du peuple Vigne : l’armure Shanhara. Grâce à elle, il gagne des pouvoirs incroyables et est prêt à rentrer sur Terre pour exercer sa vengeance sur l’empire romain… Mais il découvre qu’au profit des lois de la physique, ce qui n’étaient que quelques années pour lui a représenté 1600 ans sur Terre. Aric se retrouve de nos jours, privé de sa terre et de son époque, dans une armure le rendant quasi invulnérable… L’adaptation risque d’être difficile !

Avis : Bliss comics continue son travail de sorties d’intégrales. Ce mois-ci l’éditeur s’attaque au titre qui est tout simplement le porte étendard de l’éditeur depuis son retour il y a quelques années. De fait avec presque 50 épisodes au compteur, il a su s’assurer une base de fans fidèles sur la durée, ce qui relève de l’ exploit au regard du marché actuel.

En outre, il semblerait que le scénariste Robert Venditt tant vilipendé sur Green Lantern…fasse en réalité du bon travail ici ! Je cite même Steve sur ce coup “c’est fou de voir combien il est mauvais sur Green Lantern, et excellent sur X-O !” Bien évidemment, l’autre atout de cette intégrale, c’est son prix.

Presque 800 pages pour 50€ c’est sans comparaison par rapport au reste du marché. Si l’univers Valiant vous intéresse, c’est donc un format parfait pour vous ! Et si vous aviez commencé le titre avec Panini, étant donné le nombre d’épisodes édités ici en plus, vous ne perdrez pas d’argent, même si vous gardez vos tomes Panini.

Verdict : à tester

NINJAK TOME 2 – LA GUERRE DES OMBRES

NINJAK2Date de sortie  : 9 FÉVRIER 2016

Prix : 14.95€/144 pages

Episodes :

Scénario :Matt Kindt

Dessin : Raul Allen & Juan Jose Ryp

Sollicitation : QUI SONT LES SEPT OMBRES ? C’est la question à laquelle Ninjak devait répondre lorsqu’il a été envoyé par le MI-6 détruire l’organisation terroriste connue sous le nom d’Armurerie. Mais alors que ces nouveaux ennemis s’apprêtent à mettre en oeuvre leur plan, Ninjak doit parcourir le monde dans une course contre la montre pour mettre fin à leurs machinations. Et dans la suite de Ninjak : les Dossiers Secrets, découvrez comment Colin King et Neville Alcott se sont rencontrés, et le dangereux secret que ce dernier lui a dissimulé…

Avis : second tome de ce qui s’est avéré une très bonne surprise de mon côté. Si de manière générale, je continue d’avoir des problèmes à rentrer dans l’univers Valiant, essentiellement pour des questions de goût personnel, je dois bien admettre que j’ai réellement apprécié le premier tome de Ninjak.

Une grande partie du mérite en revient à Matt Kindt qui a réussi à dépasser le cliché que représente le personnage, un ninja blanc ou le cliché ambulant sorti des films des années 80…, pour construire un récit riche et palpitant, entre passé et présent. Dans le premier tome, nous avions en effet droit à une intrigue prenant place d’une part dans le passé, qui revenait sur les débuts du personnage alors qu’il n’était encore qu’un débutant.

L’autre partie se situait dans le présent, alors que le héros s’attaquait à un réseau de trafiquants d’armes particulièrement puissant…et voyait des fantômes issus de ce fameux passé le rattraper. La conclusion était en outre bien amenée et très surprenante, puisqu’elle conduisait Ninjak à occuper une position…nouvelle assez compliquée.

L’autre grand mérite était sans conteste la partie graphique, qui entre Clay Mann et Juan Jose Ryp alignait des artistes de première catégorie. Du coup, cela me fait un peu peur pour la suite, puisque Mann n’est plus aux crédits…

Verdict : à lire

PANINI COMICS

20 ANS PANINI COMICS: MS MARVEL – METAMORPHOSE

MS MARVEL – METAMORPHOSEDate de sortie  : 8 FÉVRIER 2016

Prix :16,00 EUR,128 pages

Episodes :US Ms Marvel 1-5 et All-New Marvel Point 1 1 (II), publiés précédemment dans l’album 100% MARVEL : MS MARVEL 1

Scénario :G. Willow Wilson

Dessin :Adrian Alphona

Sollicitation : Kamala Khan est une jeune fille de confession musulmane qui se découvre d’extraordinaires capacités. Adolescente ordinaire du New Jersey, fan de super-héros et geek, Ms Marvel va prendre conscience qu’en effet, de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités ! Couverture par Pénélope Bagieu

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie de cette réédition spéciale qui offre une nouvelle couverture à ce premier tome.

Verdict : pour ceux qui aiment ou veulent tester la nouvelle Miss Marvel.

20 ANS PANINI COMICS : SPIDER-MAN – UN JOUR DE PLUS

SPIDER-MAN – UN JOUR DE PLUSDate de sortie  : 8 FÉVRIER 2016

Prix :16,00 EUR,120 pages

Épisodes :US Sensationnal Spider-Man 41 et Friendly Neighborhood Spider-Man 24 et Amazing Spider-Man 544-545, publiés précédemment dans l’album MARVEL DELUXE : SPIDER-MAN UN JOUR DE PLUS

Scénario :J. Michael Straczynski

Dessin :Joe Quesada

Sollicitation : Touchée par un sniper, Tante May est entre la vie et la mort. Peter Parker remue ciel et terre pour trouver les responsables, mais même s’il y parvient, rien ne garantit que celle qui l’a élevé survive. Jusqu’où Spider-Man est prêt à aller pour arracher Tante May des griffes de la mort et pour se venger ? Couverture par Bastien Vivès

Avis : je dois bien dire que je suis assez circonspect devant certains choix de réédition de Panini pour fêter leurs 20 ans. Miss Marvel, cela fonctionne bien, je peux comprendre. Le Asto de Joss Whedon c’est du très bon, mais One More Day fait réellement figure d’intrus dans cette liste.

A mon sens, proposer ce genre de sorties revient à s’amuser à perdre sur absolument tous les tableaux. Pour des nouveaux lecteurs, c’est un horrible point d’entrée…puisque l’intrigue sera largement incompréhensible pour eux. Très liée à Civil War et montrant leur nouveau “héros” faisant un pacte avec le démon…

Quant aux anciens…c’est un peu se foutre de leur gueule que de leur représenter ce récit honni par la très grande majorité des lecteurs qui le perçoivent à raison comme non seulement une trahison du personnage, mais sans doute l’une des pires choses que Marvel ait faite avec et au personnage !

C’est bien dommage, car la nouvelle couverture proposée par Panini pour cette édition est très réussie !

Verdict : à éviter !

20 ANS PANINI COMICS : DEADPOOL – IL FAUT SOIGNER LE SOLDAT WILSON

DEADPOOL – IL FAUT SOIGNER LE SOLDAT WILSONDate de sortie  : 8 FÉVRIER 2016

Prix :16,00 EUR, 96 pages

Épisodes : US Deadpool Wade Wilson’s War 1-4, publiés précédemment dans l’album 100% MARVEL : DEADPOOL – IL FAUT SAUVER LE SOLDAT WILSON

Scénario :Duane Swierczynski

Dessin :Jason Pearson

Sollicitation : Deadpool passe devant une commission pour expliquer son rôle dans le massacre d’une ville mexicaine. Il profite de cette occasion pour raconter ses débuts, mais peut-on a se fier à l’authenticité de son discours ? Une saga complète avec Bullseye, Silver Sable et Domino en guest-stars ! Couverture par Boulet

Avis : pas d’avis, je signale juste la ressortie.

Verdict : pour les fans de Deadpool qui ont les moyens.

20 ANS PANINI COMICS : X-MEN – SURDOUES

X-MEN – SURDOUESDate de sortie  : 8 FÉVRIER 2016

Prix :16,00 EUR,160 pages,

Épisodes :US Astonishing X-Men (2004) 1-6, publiés précédemment dans l’album MARVEL ICONS : X-MEN PAR WHEDON/CASSADAY 1

Scénario :Joss Whedon

Dessin :John Cassaday

Sollicitation : Dans l’objectif de surprendre le monde entier, Cyclope et Emma Frost reforment les X-Men. Au même moment, le Docteur Kavita Rao, découvre un traitement capable de supprimer le gêne mutant. Les X-Men vont affronter un nouvel adversaire, Ord, puis assister au retour d’un allié disparu.  Couverture par Lewis Trondhei

Avis : comme précédemment indiqué et comme en fait dit depuis des années, ce premier arc de Joss Whedon sur Astonishing X-men reste sans doute le meilleur qu’il ait pondu sur la série Astonishing X-Men au cours de son run. Je continue de considérer sa prestation excellente de manière générale, avec beaucoup de hauts et peu de bas, mais cet arc conserve une saveur particulière.

Des nouvelles idées introduites, au retour de Colossus, à la formation de la nouvelle équipe, aux cliffanguers parfaitement agencés, Whedon navigue avec classe et aisance entre classicisme et modernité, entre hommage appuyé à Chris Claremont et entrée dans le 21e siècle, tout en maîtrisant à la perfection ses personnages. Je dirai même que sa gestion de l’équipe, des tensions internes et surtout leurs caractérisations est un des meilleur travail que j’ai vu sur cette équipe.

Quand j’ai besoin de me souvenir pourquoi j’aime les X-Men, je me reprends mes épisodes préférés de Claremont, Lobdell/Nicieza, Morrison et bien entendu Whedon. Ce n’est donc pas un hasard que certains de mes épisodes favoris fassent partie de ce run, notamment le 23 où l’histoire ultime sur Cyclope pour moi !

Pour vous donner une idée de l’impact de ces épisodes, dans cet arc, plus de 10 ans après, je continue de me souvenir et de m’émouvoir comme une collégienne des retrouvailles entre Kitty et Colossus. Cela parlera autant aux fans qu’aux nouveaux lecteurs, tant le boulot des auteurs est de qualité.

Deux regrets : en premier lieu, la traduction. J’en ai déjà parlé ici ou là. Mais Whedon est bien connu pour son talent à manier le langage, et je peux vous dire que la VF ne rend vraiment pas justice au texte original de Whedon. Bien plus percutant, incisif, maîtrisé, émotionnel, tranchant, désopilant, la traduction parfois faite à la truelle apparaît en comparaison maladroite et lourdingue.

En second lieu, cette nouvelle couverture …pas du tout adaptée au ton général de la série. Elle aurait sans doute été plus adaptée à un récit soit parodique soit en tout cas bien plus léger.

Verdict : à posséder …en VO !

NOUVEAU 100% MARVEL : BLACK WIDOW 1

BLACK WIDOW 1Date de sortie  : 8 FÉVRIER 2016

Prix :14,95 EUR, 136 pages

Épisodes : US Black Widow (2016) 1-6, inédits

Scénario :Mark Waid

Dessin :Chris Samnee

Sollicitation : Black Widow s’échappe d’un héliporteur poursuivi par le S.H.I.E.L.D. Comment une Avenger devient une fugitive ? La réponse se trouve dans le passé de Natasha Romanoff, et plus exactement, dans la Chambre Rouge…

Avis : cette semaine est importante pour Panini car nombre de séries récentes de Marvel, acclamées par la critique, déboule en librairie. Honneur aux dames donc, puisque c’est Black Widow qui ouvre le bal avec la dernière série en date qui lui est consacrée par l’éditeur avec une équipe créative connue et reconnue qui a fait ses preuves.

C’est en effet l’équipe créative qui a bousculé Daredevil ces dernières années, Mark Waid et Chris Samnee, qui reprend le titre …bien que dans les premiers épisodes on ait surtout l’impression que c’est plus Samnee, qui participe également au scénario, qui domine le duo. En effet, les premiers épisodes sont assez…légers en termes d’intrigue et laissent la part belle à la partie graphique.

Si vous êtes un amateur du style de Samnee, vous allez donc être bien servi, puisque le bougre se fait sacrément plaisir sur ses planches. Niveau scénario, il faut par contre attendre un certain temps avant que cela commence vraiment à décoller du sol. Voire un très long moment, et même là cela reste assez classique…

En effet, une Black Widow poursuivie par les autorités dont les secrets les plus noirs sont révélés…si cela vous rappelle quelque chose, c’est normal, c’est presque le pitch de départ de toutes les séries Black Widow de ces dernières années ! A titre personnel, je me souviens en particulier de l’arc signé Marjorie Liu qui avait le même postulat de départ avant de partir dans sa propre direction.

Dans l’ensemble, cela demeure efficace…mais pas vraiment mémorable et ne se démarque réellement que pour sa partie graphique.

Verdict : à lire

NOUVEAU 100% MARVEL : LA PANTHÈRE NOIRE 1

LA PANTHÈRE NOIRE 1Date de sortie  : 8 FÉVRIER 2016

Prix :13,00 EUR, 104 pages,

Épisodes : US Black Panther (2016) 1-4, inédits

Scénario :Ta-Nehisi Coates

Dessin : Brian Stelfreeze

Sollicitation : T’Challa est un des plus grands scientifiques de l’univers Marvel et un des Avengers le plus célèbre du monde : la Panthère Noire. Son pays subit une grave crise économique et politique, orchestrée dans l’ombre par de nouveaux adversaires. Le héros réussira-t-il à sauver sa patrie ?

Avis : non. Je le dis d’emblée pour moi c’est un non direct. Non, je n’ai pas de problème avec Black Panther, je dirai même que j’adore le personnage. Non, je n’ai pas de problème avec la série actuelle. Gros succès aux USA, j’avais lu l’épisode 1 lors de sa sortie en VO, et le script de Ta-Nehisi Coates se révélait bourré de potentiel avec une intrigue riche et de nouveaux personnages intrigants de tous les côtés. Non, je ne proteste pas contre Marvel ici. Non, je ne fais pas ma sale tête boudeuse. Non, je ne fais pas un caprice.

Mon problème est simple : c’est quoi encore ce rapport nombre de pages / prix ???? Panini nous a fait le coup à plusieurs reprises par le passé et j’ai l’impression que plus le temps passe, plus la situation empire de ce côté. Alors que les autres éditeurs font un réel effort pour être le plus compétitif possible, on pense notamment à la multiplication des tomes 1 à 10€,  alors que le marché est de plus en plus saturé par une offre toujours croissante, proposer des nouvelles séries à ce prix pour si peu d’épisodes, c’est un non direct de ma part.

Donc clairement je vais devoir passer à côté d’une série qui m’intéressait, qui récolte les bonnes critiques aux USA, tout cela en raison d’une politique édito de Panini que personnellement je refuse de soutenir. C’est dommage, mais c’est le seul moyen pour que ce type d’offre disparaisse.

Verdict : Non.

NOUVEAU 100% MARVEL : ALL-NEW MOON KNIGHT 1

ALL-NEW MOON KNIGHT 1Date de sortie  : 8 FÉVRIER 2016

Prix :14,95 EUR,128 pages

Épisodes : US Moon Knight (2016) 1-5, inédits

Scénario :Jeff Lemire

Dessin : Greg Smallwood

Sollicitation : Marc Spector, le super-héros Moon Knight, est atteint de troubles de la personnalité. Il n’est jamais certain de la réalité. En mission dans un asile psychiatrique, le héros perd complètement pied…

Avis : ou une série qui a pas mal fait parler sur le site ces derniers mois, alors que fidèle à ce qui est désormais une tradition pour la série, Jeff Lemire impulse une nouvelle direction créative à cette série. Depuis la reprise du titre par Warren Ellis il y a bientôt 3 ans, chacun de ses successeurs s’est amusé à repousser toujours plus loin les limites de ce qu’il était possible de faire avec le personnage que ce soit tant au niveau du personnage que de la partie graphique.

Si le passage de Cullen Bunn sur le titre, le scénariste précédent, s’était révélé assez largement décevant car très en deçà des prestations de Ellis et Wood avant lui, on est heureux de constater que Lemire reprend bien les choses en lançant le titre dans une nouvelle direction. Si jusque là le titre restait dans un format d’intrigues type “super-héros de l’étrange et de l’impossible”, Lemire a tendance à refouler la partie super-héros pour ne garder que la partie étrange et impossible.

On le sait depuis longtemps, les problèmes mentaux de Marc Spector sont une source d’inspiration sans fin pour les scénaristes. Ceux sans réel talent s’y perdent abondamment, tel un Bendis qui a juste oublié de raconter une histoire. Lemire en fait une force alors qu’il en vient à questionner la réalité même de ce que perçoit Spector. On en vient soi même à douter en tant que lecteur !

Le personnage a-t-il vraiment été un super-héros ou n’est-il qu’un dingo enfermé à l’asile depuis des années ? Lemire ne donne jamais de réponse claire, chaque délire imposé pouvant être réel ou imaginaire, la frontière entre les deux est en permanence floue. Et chaque fois que l’on pense avoir une réponse claire et ferme sur ce qui est réel, Lemire change les règles et modifie le statut quo.

Bref, un bon gros voyage dans une intrigue qui ne cesse de surprendre d’épisode en épisode car rien n’est jamais sûr et qui demande au lecteur de bien s’accrocher car dès lors que l’on plonge dedans, tout devient possible.

Verdict : à lire.

MARVEL EVENTS : SPIDER-MAN – LA DERNIERE CHASSE DE KRAVEN

SPIDER-MAN - LA DERNIERE CHASSE DE KRAVENDate de sortie  : 8 FÉVRIER 2016

Prix :25,00 EUR,248 pages

Episodes :Web of Spider-Man 31-32, Amazing Spider-Man 293-294, Spectacular Spider-Man 131-132, Spider-Man : Soul of the Hunter 1 et Sensationnal Spider-Man 1996 1, publiés précédemment dans l’album MARVEL GOLD : SPIDER-MAN – LA DERNIERE CHASSE DE KRAVEN et les revues V.I. SPIDER-MAN (SEMIC) 7 et SPIDER-MAN (V1) 1

Scénario : J.M. DeMatteis

Dessin : Mike Zeck

Sollicitation : Kraven a traqué tous les animaux de la création. Pourtant, une proie lui échappe encore : Spider-Man ! Bien décidé à prouver qu’il est le maître, le Chasseur va endosser le costume du héros et usurper son identité après l’avoir envoyé six pieds sous terre.

Avis : une (re)sortie que l’on peut applaudir…et en même qui interroge. En effet peut on dire que cet arc mémorable a sa place dans la gamme Marvel Events ? il s’agit en effet avant tout d’une histoire qui n’implique que Spider-Man et aucun autre super-héros Marvel, il n’y a pas de rencontre au sommet et ses retombées sont restées exclusivement confinées aux titres Spidey.

D’un autre côté, on peut voir cet arc sensationnel comme un symbole d’un début de transition des titres Spider-Man du ton enfantin qui présidait encore dans les années 80 au ton plus mature qui allait commencer à s’installer dans les années 90. Une transition dans laquelle J.M.Dematteis a joué un rôle clé incontestable.

C’est un détail qui m’a particulièrement marqué à partir du moment où j’ai commencé à lire les intégrales d’ASM sur les années 80, à savoir qu’à cette époque, le titre était clairement et principalement à destination d’un public jeune situé entre l’enfance et le début de l’adolescence.

C’est un décalage énorme que l’on dénote par rapport aux comics des années 90, période à laquelle j’ai commencé à lire des comics Spidey, notamment avec la saga du clone, où tout était beaucoup plus sombre, les enjeux plus importants, la tension et la pression plus forte et le ton général bien plus adulte. En 10 ans nous avons là une évolution majeure qui est intervenue, à l’image d’une industrie qui a vu son public grandir et vieillir.

De fait, je pense donc que The Last Hunt of Kraven est un de ces comics qui a joué un rôle majeur dans cette transition. Le fait de prendre un personnage comme Kraven, qui n’avait jamais réellement constitué une menace sérieuse depuis son apparition dans les années 60, voir qui était déjà assez désuet et en faire un danger réel pour Spidey a clairement aidé à changer la donne.

En parallèle, c’est aussi une autre tentative du scénariste de Batmaniser Spidey, puisque à l’origine Dematteis avait conçu cette intrigue en ayant Batman en tête. Il l’a finalement adapté pour Spidey et en a fait une des intrigues les plus marquantes du tisseur ! certes elle a un peu vieilli à ce jour, mais elle reste diablement efficace !

La psychologie de Kraven y est développée comme jamais auparavant, et la tension qu’il fait peser sur Spidey, jusqu’à l’enterrer vivant, avant cette conclusion à la fois tragique et tellement logique laisse clairement sa marque dans l’esprit du lecteur qui ne s’attend sans doute pas à tant de noirceur dans un récit consacré au tisseur !

Verdict : à posséder

MARVEL DELUXE : YOUNG AVENGERS

YOUNG AVENGERSDate de sortie  : 8 FÉVRIER 2016

Prix :29,00 EUR,336 pages

Épisodes : US Young Avengers (2013) 1-15 et Marvel Now Point One 1 (I), publiés précédemment dans les revues AVENGERS (V4) 1-14

Scénario :Kieron Gillen

Dessin : Jamie McKelvie

Sollicitation : Les parents des Young Avengers ont été contaminés par un parasite dimensionnel. Les adolescents vont faire appel au jeune Loki pour les aider. Une série générationnelle de Kieron Gillen et Jamie McKelvie, saluée par la critique comme l’une des plus originales et qualitatives de l’ère Marvel NOW!

Avis : réédition cette semaine de la série Young Avengers période Gillen & McKelvie…une série sur laquelle je reste très partagé à ce jour. Si l’on s’en tient à la critique générale, on tient là un des chef d’oeuvres du comic-book contemporain, modernisant nombre de codes sur les titres de super-héros.

A titre personnel, je serai bien plus mitigé. D’un point de vue graphique, oui clairement McKelvie s’impose ici comme une référence en termes d’inventivité et de créativité notamment en termes de mise en scène et de mise en page. Tout devient un outil entre les crayons de cet artiste qui est sans doute l’un des plus novateurs dans le monde des comics en ce moment.

Mon problème vient plus du scénario…puisque l’on retrouve ici toutes les forces et malheureusement toutes les faiblesses que Gillen expose sur chacune de ses séries, surtout celles situées dans le genre super-héroïque. En termes de forces, on retrouve sa très bonne caractérisation des personnages, qui fait que l’on s’attache réellement à eux.

Le simple fait qu’il ait réussi à aller chercher un personnage de 4e zone comme Prodigy et presque instantanément en quelques pages réussi à en faire un personnage intéressant que l’on a envie de suivre témoigne de son talent en la matière.  Bien évidemment le fait qu’en parallèle il retrouve le personnage de Loki sur lequel il poursuit un run débuté dans Journey into Mystery qui est délicieux d’ambiguïté tout du long joue clairement en sa faveur !

En outre et encore une fois, le sens du dialogue de Gillen n’est plus à prouver, ce qui donne un réel dynamisme dans les échanges entre les personnages.

Mais au delà de ces points positifs, on ne peut que constater la faiblesse de l’intrigue générale de la série. S’il s’agit d’un prémisse intéressant, cette intrigue de parasite dimensionnel dure beauuuuucoup trop longtemps ! Si l’on comprend bien, trop bien,  la métaphore que Gillen veut nous faire avaler au forceps (oh nos parents sont tous possédés ! nous ados de moins de 18 ans sommes les seuls à pouvoir les sauver, vite pouvoir de la jeunesse avec moi !!!), on a là une histoire qui sur le fond n’aurait jamais dû dépasser les 5 épisodes…

Bref, une série avec un fort potentiel, aux personnages attachants, noyée dans une intrigue des plus passables.

Verdict : à lire.

MARVEL DELUXE : SAVAGE WOLVERINE

SAVAGE WOLVERINEDate de sortie  : 8 FÉVRIER 2016

Prix : 29,00 EUR, 256 pages

Épisodes :US Savage Wolverine 1-5 et 12-17, publiés précédemment dans les revues MX-MEN UNIVERSE (V4) 1-5, 12-13 et 16-19

Scénario : Frank Cho, Phil Jimenez, Richard Isanove

Dessin : Frank Cho, Phil Jimenez, Richard Isanove

Sollicitation : Wolverine débarque en Terre Sauvage et aide Shanna et Amadeus Cho. Au programme ? Des dinosaures, l’Homme-Chose et Hulk ! Dans les deux autres récits, découvrez d’autres facettes de Logan : aux côtés de Kitty Pryde à Madripoor ou dans les années 30, pour protéger des orphelins.

Avis : quelle étrange idée de rééditer la défunte série Savage Wolverine ! conçue très clairement comme une espèce de série anthologique bien après la mort définitive de ce genre de série, le titre n’a à la surprise pas générale pas duré longtemps et n’a guère laissé de souvenirs dans la mémoire des lecteurs.

En fait, je crois sincèrement que cette couverture issue du run de Frank Cho en 5 épisodes sur le titre, qui voit Wolverine et Shanna se fracasser contre une bande de dinosaures et de monstres en tout genre, va générer plus de sensations aux lecteurs que les différents épisodes rassemblés ici.

En effet, le seul arc marquant reste celui de Cho qui est …dans la droite lignée de ses autres séries, à savoir légère, pas prise de tête, avec pas mal d’action et des formes féminines qui défient la gravitation terrestre. En gros un truc fun qui ne prétend être autre chose qu’un petit comic-book bonbon, …qui ne mérite cependant pas de claquer 30€…

Verdict : pour les collectionneurs…

MARVEL DELUXE : X-MEN – SUPERNOVAS

X-MEN - SUPERNOVASDate de sortie  : 8 FÉVRIER 2016

Prix :29,00 EUR,328 pages

Épisodes :US X-Men (1991) 188-199 et annual 1, publiés précédemment dans les revues X-MEN (V1) 124-135

Scénario :Mike Carey

Dessin :Humberto Ramos, Chris Bachalo

Sollicitation : De nouveaux ennemis font leur apparition tandis que les X-Men sont au plus mal. Malicia monte alors une équipe de mutants composée de héros et de vilains, pour essayer de sauver ce qu’il est encore possible de sauver. Mais peut-elle réellement faire confiance à Mystique ?

Avis : si cette semaine certaines rééditions proposées par Panini me posent question (voire me désespèrent, et je dirai même pour certaines constituent une insulte au lecteur que je suis (oui one more day, je pense à toi !!!))) autant cette réédition de la première année de Mike Carey sur le titre X-Men me remplit de joie et me fait penser qu’il y a encore des gens avec du bon sens chez Panini !

Dites moi, si cela vous semble familier : les X-Men sont au fond du trou d’un point de vue créatif, on tourne singulièrement en rond et à part aller repiquer des intrigues laissées en plan dans les années 90, personne n’a vraiment d’idées…Oui, je sais on dirait la situation actuelle,…qui était déjà celle existante il y a 10 ans au moment de l’arrivée de Carey sur la franchise.

En quelques épisodes, le scénariste va sérieusement bousculer les choses, avec une nouvelle équipe à la composition plus que couillue puisque la moitié des membres sont des super-vilains toujours actifs et qui sont pour certains prêts à trahir les X-Men à la première occasion, et pour d’autres ont leur propres plans en tête…

A cela on ajoute une Rogue superbement écrite, des nouveaux ennemis bien charismatiques qui ne sonnent pas comme de simples copies, des dialogues ultra bien sentis à l’image d’une Lady Mastermind aux répliques si impeccables qu’elle reste mon personnage préféré du run ! et une inventivité renouvelée dans chaque arc ! tout cela forme une première année tout simplement parfaite qui s’achève en apothéose !

Si je reste très critique du reste de la production de Carey sur les X-Men, notamment après que Marvel lui a confié le nullissime X-Men “fossoyeur” Legacy, cette première année reste très cher à mon coeur et je vous invite fortement à vous pencher dessus, si vous voulez avoir une idée de ce à quoi ressemble les X-Men quand ils sont bien écrits…

Verdict :  à posséder !

MARVEL CLASSIC : CAPTAIN AMERICA L’INTEGRALE 1973

CAPTAIN AMERICA L'INTEGRALE 1973Date de sortie  : 8 FÉVRIER 2016

Prix :29,95 EUR/280 pages

Épisodes : US Captain America (1968) 157-168, publiés précédemment dans les revues CAPTAIN AMERICA (Arédit) 13-16 et HULK (Flash) 16

Scénario : Steve Englehart

Dessin : Sal Buscema

Sollicitation : Captain America et le Faucon vont tout faire pour contrer les plans du Docteur Faustus. L’hypnotiseur a l’Agent 13 sous sa coupe, mais les héros ne savent pas que l’infâme super-vilain a également capturé Peggy Carter !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Les fans traditionnels de Cap aimeront sans doute se replonger dans cette autre époque, alors que le titre actuel va dans une direction…différente !

Verdict : pour les fans.

URBAN COMICS

KURT COBAIN : WHEN I WAS AN ALIEN

kurt-cobain-when-i-was-an-alien-42624-270x406Date de sortie : 10 février 2017 :

Prix : 14€/ 96 pages

Episodes :Kurt Cobain: When I Was an Alien

Scénario :

Dessin :

Sollicitation : When I Was an Alien revient sur l’enfance de Kurt Cobain, jeune garçon d’Aberdeen féru de musique. Au calme et à la solitude de la vie en banlieue se substitue rapidement un quotidien ponctué de répètes entre amis. Peu à peu Kurt fonde Nirvana, le groupe de grunge qui a bouleversé le paysage musical à jamais.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans !

BATMAN & Les tortues Ninja tome 1

batman-les-tortues-ninja-tome-1-42581-270x377Date de sortie : 10 février 2017 :

Prix : 10€/160 pages

Episodes :

Scénario :  James Tynion IV

Dessin : Freddie Williams II

Sollicitation : Le protecteur de Gotham et les quatre Chevaliers d’écailles font équipe pour nous proposer une rencontre inattendue mais non moins explosive ! Enquêtant sur de mystérieux assassinats à Gotham, Batman découvre l’existence d’un groupe de super ninjas appelé le clan des Foot. Venus d’une autre dimension, ces experts du Ninjutsu comptent bien ravager la ville du Chevalier Noir. Mais ils ne sont pas arrivés seuls : les quatre Tortues Ninja, Leonardo, Raphael, Donatello et Michelangelo, les ont pris en chasse. Une rencontre épique entre deux dimensions, deux visions de l’héroïsme et deux visions du chaos qui vont s’entrechoquer dans un combat qui menace le tissu même de la réalité.

Avis : que se passe-t-il quand vous faites se rencontrer deux des franchises les plus populaires de l’histoire ? et bien c’est simple, vous vendez des camions entiers de comics ! c’est ce que DC a bien compris et ces derniers temps l’éditeur multiplie de tous les côtés les rencontres même entre des franchises qui n’ont rien à voir entre elles…

Concernant cette rencontre en particulier, il ne faut pas s’attendre au bouquin du siècle, juste à un truc sympa, à peu près bien géré qui n’a pour autre prétention que de représenter une lecture amusante pour les lecteurs. Par contre, je suis assez surpris car j’ai le sentiment que l’éditeur a coupé cette mini en deux volumes.

Un choix relativement étrange puisqu’elle ne compte que 6 épisodes au total. Je me trompe peut être car le volume compte bien 160 pages.  Bon, au moins ce tome 1 présente un prix raisonnable.

Verdict : à tester.

DEADSHOT ET LES SECRET SIX TOME 2

deadshot-les-secret-six-tome-2-42617-270x424Date de sortie : 10 février 2017 :

Prix : 28€/352 pages

Episodes :Secret Six #1-14

Scénario : Gail Simone

Dessin : Nicola Scott

Sollicitation : Catman, Scandal, Ragdoll et Deadshot vont devoir faire face à d’innombrables menaces, car un contrat vient d’être placé sur leur tête ! Tout criminel qui se respecte se doit donc d’essayer d’obtenir la prime. Rejoint par Bane, qui les aide dans leur nouvelle mission, il s’agira une nouvelle fois pour ces antihéros de ne pas s’entretuer en chemin… surtout quand deux des Secret Six se mettent en tête d’endosser le costume de Batman.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. A noter qu’après un premier tome introductif, nous débutons ici réellement la série Secret SIx, malgré le titre un peu bizarre qui met surtout en avant Deadshot…Je suppose qu’Urban compte avant tout sur les fans de la Suicide Squad pour que cela se vende…Reste que le titre Secret Six, vaut à mon sens à lui seul d’être découvert. Si je n’ai personnellement jamais bien compris l’attrait du titre, il s’est construit sous la tutelle de Gail Simone une sorte de statut culte auprès d’une partie du lectorat.

Verdict : à tester.

GREG RUCKA PRESENTE WONDER WOMAN TOME 1

greg-rucka-presente-wonder-woman-tome-1-42570-270x418Date de sortie : 10 février 2017 :

Prix : 22.5€/296 pages

Episodes :WONDER WOMAN: THE HIKETEIA + Wonder Woman #195-201

Scénario : Greg Rucka

Dessin : J.G.Jones; Drew Johnson

Sollicitation : L’ambassade de Themyscira est également l’adresse où réside la plus célèbre héroïne de la Ligue de Justice, Wonder Woman. Mais lorsqu’une jeune fille traquée demande asile et protection de cette dernière, la princesse amazone se retrouve confrontée à son plus dangereux allié, Batman, le Chevalier Noir.

Avis : c’est une année très Wonder Woman qui débute pour les lecteurs ! Urban Comics est en effet bien décidé à tirer profit au maximum de la sortie du film pour réellement imposer le personnage auprès du lectorat ! Si le personnage est en effet ultra connu, on ne peut pas dire qu’il dispose de l’impact en termes de ventes d’un Batman ou d’un Superman.

Au vu du succès des albums consacrés à la Suicide Squad en 2016, porté par le film, l’éditeur a raison d’espérer, d’autant que le personnage dispose de plusieurs runs réellements bons qu’il peut présenter aux lecteurs. Et on débute ce mois-ci avec celui de Greg Rucka dans les années 2000 qui reste chéri par nombre de fans, dont votre serviteur !

A ce titre, on peut saluer le choix d’Urban de publier dans ce premier tome, outre le premier arc de l’auteur, le graphic novel THE HIKETEIA qui plus de dix ans après sa sortie reste pour moi une référence, l’un des meilleurs boulots de Rucka en général et sans doute l’une des histoires les plus réussies sur le personnage !

THE HIKETEIA représente le premier vrai travail de Rucka sur le personnage et il l’aborde de manière fort intelligente en la poussant dans un conflit moral réellement bien mené qui confronte les valeurs passées du personnage, issu d’une autre civilisation, au monde moderne, bien plus dur. Ce conflit est bien entendu parfaitement symbolisé par la confrontation entre le personnage et Batman, chacun présentant une vision propre de la justice.

Je pourrai continuer pendant longtemps sur ce GN superbement illustré par le bien trop rare J.G.Jones, mais il faut simplement retenir qu’il a tellement impressionné à l’époque que cela a permis à Rucka de reprendre en main la série régulière de Wonder Woman. Une série où il va faire des étincelles jusqu’à Infinite Crisis, où on lui demanda d’impulser une autre direction à la série et au personnage.

Le fait de voir ce run réédité tant aux USA qu’en France aujourd’hui témoigne aussi du réchauffement des relations entre Rucka et DC, après des années plus que tendues. Durant toute cette période, le run de Rucka et d’autres mal vus par l’éditeur ne furent plus réimprimés, et vous ne pouviez vous procurer les TPB qu’avec beaucoup de chance.

Depuis, la maison a fait son mea culpa et a invité Rucka à de nouveau écrire les aventures de l’amazone…pour un run malheureusement bien moins inspiré du moins pour l’instant, surtout au regard de son premier run sur le personnage. On en reparlera dans quelques mois…

En attendant, on se jettera sur ce premier volume en attendant le run historique de Georges Perez sur Wonder Woman…qui débarque le mois prochain ! ahhhh je la sens bien cette année 2017 !

Verdict : à posséder

 

A propos Sam 2120 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.