Guide de lecture Comics VO : semaine du 17 octobre 2018

Edito : encore une fois, une semaine très riche en sorties. On sent bien que la petite reprise du marché constatée ces derniers mois se confirme de plus en plus après une année 2017 assez décevante. Chez DC, Batman et la Justice League dominent, en attendant le retour de Green Lantern par Morrison début novembre. Du côté de l’indé, même si je conserve mes inquiétudes, je trouve qu’il y a quelques nouveaux titres prometteurs. Il faut espérer qu’ils sauront confirmer les espoirs placés en eux.

Enfin, la reprise la plus évidente est chez Marvel…mais pour l’instant, je ne veux pas me laisser emporter par un quelconque enthousiasme prématuré, car le succès actuel de l’éditeur tient au fait que nous sommes au début de son cycle de relaunch. Il s’agit maintenant de maintenir la qualité et l’intérêt des lecteurs sur la durée.

Un fait avec lequel ils rencontrent beaucoup de difficultés depuis 10 ans, d’où à un moment, un recours trop important aux events.

Info de la semaine : deux infos ont retenu mon attention cette semaine.

Tout d’abord, chez DC, l’annonce d’un grand arc en 12 parties Flash : Year one toujours par l’équipe créative de la série Flash. Ma question est simple : vont-ils réussir à rendre Barry Allen intéressant. Je vous livre ma réponse en avant première : non. Le personnage est chiant et ce depuis son retour, on comprend mieux pourquoi DC s’en était débarrassé au moment de la première Crisis. Personnellement, je pense surtout qu’il s’agit pour l’éditeur d’aplanir la continuité du personnage, car entre Flash Rebirth et tous les ajouts de ces dernières années, plus personne n’y comprend plus rien. 

Ensuite, chez Marvel, nous avons enfin une première image du cast de la future série Gardians of The Galaxy par Donny Cates…Et c’est aussi dingo, voire plus, que ce que l’on attendait. À première vue on dirait que le scénariste essaye de présenter une espèce de fusion entre les différentes époques de la série, entre les GoG de Giffen, Abnett et Lanning, la vision de James Gunn, les propres apports de Cates avec le Cosmic Ghost Rider  ou encore les Annihilators.

Au final, seuls 6 personnages resteront et bien évidemment les pronostics sont lancés. De mon côté tant que Nova Richard Rider en est…je ne me plaindrais pas.

Sortie de la semaine : je retiendrai avant tout le relaunch de Lucifer chez DC cette semaine. Lié au Sandman Univers, le titre a derrière lui un passé prestigieux , notamment avec le run de Mike Carey, donc je pense qu’il va falloir le surveiller de près.

Émissions de la semaine : deux émissions cette semaine :

  • jeudi comme d’habitude, le comixweekly qui reviendra sur les sorties VO de la semaine ;
  • vendredi, le comixity qui reviendra sur les sorties VF de la semaine !

DC COMICS

BATMAN #57  

Prix :$3.99

Scénario : Tom King

Dessin : Tony Daniel

Sollicitation : The KGBeast isn’t working alone. As the Cold War between Batman and the Russian killer heats up, Batman’s nose for mystery gets to twitching when he suspects there’s more to the KGBeast’s attacks than initially thought. Not only does this tie back to the court case Bruce Wayne sat on involving Mr. Freeze, there’s another villainous Gotham ghoul in play — but whom?

Avis : dernier épisode du petit arc opposant Batman et KGBeast. Après un premier épisode marqué par l’attaque de ce dernier sur Nightwing, le second épisode était un numéro assez étrange, centré sur la recherche de l’ennemi. Un ennemi qui avait décidé de rendre visite à son dernier parent pour lui faire part de ses sentiments…comme s’il s’attendait à ne pas survivre à sa future rencontre avec Batman.

Et nous arrivons donc au choc final qui n’est en lui même qu’une étape dans le grand plan de Tom King et du commanditaire de l’attaque en premier lieu. Et la sollicitation laisse clairement entendre qu’il y a plus derrière cette attaque que simplement KgBeast et que le cas de Freeze traité récemment était impliqué. Etant donné l’attitude de Bruce Wayne dans cet arc, on peut se demander s’il ne suspecte pas quelque chose.

Et le fait est que je l’espère personnellement. Non pas qu’il ait 10 longueurs d’avance, mais voire revenir au premier plan le côté détective de Batman. Quelque chose que l’on a peu vu ces derniers temps. En fait, j’ai même l’impression que ce sont les capacités intellectuelles de Batman que l’on a peu vu mises en avant ces dernières années.

Je comprends que Tom King ne veuille pas le décrire comme infaillible et avant tout comme un être humain mais il ne faudrait pas oublier que ce sont aussi ces qualités qui font de Batman un personnage aussi populaire.

Verdict : Buy

JUSTICE LEAGUE #10  

Prix :$3.99

Scénario : Scott Snyder

Dessin : Francis Manapul

Sollicitation : The road to « Drowned Earth. » When Wonder Woman learns that Cheetah gained new powers and killed the Greek sea god, Poseidon, that sets Aquaman off on a search for answers, bringing him into conflict with an entity known as the Flood, a herald for long-dead ocean gods with an ancient grudge against Poseidon, Atlantis and, well, everyone else on Earth. Who are those guys? Some very big fish — and you know what big fish do? Eat smaller fish like Aquaman and his Justice League buddies!

Avis : et un nouvel arc qui débute pour la Justice League et encore une menace de fin du monde au programme ! Snyder a bien retenu la leçon de la part de Grant Morrison et on sent bien que comme pour son event Metal, l’empreinte de son prédécesseur sur la série est présente un peu partout notamment dans sa volonté d’imposer de nouveaux concepts dans chaque épisode.

Pourtant j’ai apprécié personnellement le fait qu’il nous présente un bon gros épisode de respiration dans le numéro 9. Un épisode sans vraie menace, un épisode avant tout centré sur les personnages, qui s’attarde sur les répercussions du premier arc et qui permet de faire un peu le point, loin de tout gros danger. C’est là quelque chose que les scénaristes font de moins en moins et qui pourtant est nécessaire.

Car comme les personnages, les lecteurs ont aussi besoin de souffler par moment, de passer un instant avec leurs héros dans leurs moments plus calmes loin de toute crise. A noter que “Drowned Earth” qui débute ici se poursuit ensuite dans l’épisode 41 d’Aquaman qui sort également cette semaine mais que je n’évoque pas plus, parce que comme vous le savez je suis une énorme feignasse.

Verdict : Buy

JUSTICE LEAGUE DARK #4

Prix : $3.99

Scénario : James Tynion IV

Dessin : Alvaro Martinez

Sollicitation : « The Witching Hour » part three! Everything the Justice League Dark thought they knew about Wonder Woman and Hecate has proven to be wrong…and the Parliament of Trees is about to pay the price! Hecate knows this world isn’t strong enough to resist the Otherkind, so she’s going to burn it down and replace it with a world of her own…starting with that ancient grove!

Avis : suite du crossover Witching Hour avec cet épisode de Justice League Dark. Un crossover pour lequel pour l’instant je vais réserver mon avis, car j’ai trouvé la première partie très intéressante et la seconde partie…beaucoup moins. Je vois ce que Tynion IV veut faire avec son intrigue désormais, mais on partait de quelque chose de vraiment fascinant et j’ai eu un peu l’impression que cela se dégonflait dans la seconde partie avec quelque chose de bien plus classique qu’anticipé au final.

Cela reste tout de même assez bon, notamment parce que Tynion IV tient vraiment bien l’ensemble des ses personnages et qu’il tente d’englober beaucoup d’éléments appartenant au domaine magique de DC, faisant même revenir des personnages disparus au moment du New 52.  Ce qui est toujours un bon point, ce sentiment que la continuité DC retrouve son chemin petit à petit vers les lecteurs, mais j’espère vraiment que le scénario saura être plus surprenant pour les prochaines parties.

Verdict : Check it

LUCIFER #1

Prix : $3.99

Scénario :Dan Watters

Dessin : Max Fiumara and Sebastian Fiumara

Sollicitation : Lucifer is missing. Having embarked on a dangerous journey to find the mother of his abandoned son, the Prince of Lies finds himself imprisoned and crippled by mysterious forces who seek to torment him for their own terrible ends. Meanwhile: a car is crashed, two witches blind themselves, a tumor speaks its first words, and a perfectly good bowl of oatmeal is left to go cold.

Avis : dans le cadre du lancement de la nouvelle gamme de Vertigo Sandman Universe, nous voyons donc le retour de la série dédiée à Lucifer. Un titre en lien avec les grandes heures du label et qui dispose d’une histoire désormais riche dans cet univers. Une histoire qu’en passant j’aimerais bien voir en VF si Urban se décide à un moment à s’intéresser de nouveau à Vertigo…

Et c’est avec un tout nouveau statut quo que le titre débute…qui n’est guère favorable à l’ange déchu qui se retrouve dans une position bien vulnérable dès le départ. Dans le même temps la sollicitation nous annonce clairement la couleur : ce titre va être étrange, barré et il faut s’attendre à un peu tout et n’importe quoi. Je ne connais pas les auteurs, mais on ne peut qu’espérer qu’ils seront à la hauteur.

De manière générale, je ne me suis pas encore fait une opinion sur les différents lancements de la gamme Sandman Universe, nous n’en sommes qu’au début, mais pour l’instant  je reste assez réservé. Il faudra cependant se prononcer une fois que tous les titres auront quelques épisodes au compteur.

Verdict : Check it

NIGHTWING #51  

Prix :$3.99

Scénario : Scott Lobdell

Dessin :  Garry Brown, Travis Moore

Sollicitation : After the cataclysmic events of BATMAN #55, our hero doesn’t remember training to fight, being a member of the Bat family, or being a superhero…and he could not be more content. It’s his life, and he’s happy to just live it with new friends and a roof over his head (wherever that roof might be). So when Blüdhaven finds itself without a protector and a new group of vigilantes pick up the slack, Grayson is more than happy to yield any perceived responsibility to the people of the city. But as things start to spiral out of control, muscle memory kicks in…and he is startled to discover that he’s more than just a pretty face.

Avis : comme annoncé il y à quelques semaines à l’occasion de la sortie de l’épisode 50, à peine Benjamin Percy avait-t-il posé le nouveau statut quo de Nightwing qu’il se faisait débarquer. C’est donc Scott Lobdell qui reprend la maison alors qu’elle semble quelque peu en feu. Dick Grayson a donc été profondément changé par son traumatisme récent et sa personnalité est entièrement bouleversée et pas dans le bon  sens. Ce serait même plutôt le contraire, puisqu’il est un peu passé du gars apprécié de tous à gros connard qui ne s’excuse même pas d’être un gros connard…ce qui est un peu à quoi on reconnaît un gros connard.

À voir maintenant combien de temps cela va durer. C’est une expérience que tente assez clairement DC et comme souvent avec ces changements de statut quo assez radicaux, seule l’exécution de ladite idée compte au final. Peut être que ce sera une réussite, ou peut être que ce sera un désastre, nous verrons bien, mais en tout cas le changement quasi immédiat de scénariste n’est pas vraiment un bon signe. Car dans ce genre de circonstances créatives, avoir un auteur avec une vision claire de la direction que doit prendre l’intrigue est indispensable.

Verdict : Check it

IMAGE COMICS

APHRODITE V #4  

Prix :$3.99

Scénario : Bryan Hill

Dessin : Jeff Spokes

Sollicitation : MINISERIES FINALE

The final battle with Basilisk will test Martin, Aphrodite, and Hui-Men. Aphrodite may not be a human being, but she can die like one… and that just might be the peace for which she’s been searching.

Avis : à ma grande surprise, voici la conclusion cette semaine de la mini série consacrée à Aphrodite V. C’est une surprise car le rythme du récit ne laissait pas vraiment entendre que la mini se conclurait vraiment au bout de seulement 4 épisodes. En fait, tout le scénario de Bryan Hill laissait plutôt entrevoir que son histoire était avant tout une base pour un récit bien plus important. Nous n’en étions dans mon esprit vraiment qu’au tout début, ce qui expliquait certains choix narratifs comme le fait que ladite Aphrodite partageait l’affiche avec d’autres personnages ayant presque autant voire plus d’importance qu’elle dans l’intrigue.

Je me demande donc un peu comment le scénariste va pouvoir conclure sa mini de manière satisfaisante. En tout cas une chose est sûre, un talent en particulier a été repéré grâce à cette mini série : Jeff Spokes au dessin. C’est encore loin d’être parfait, mais il dispose vraiment d’un style intéressant et je serai vraiment curieux de le revoir sur d’autres projets assez rapidement. À voir si Top Cow va lui proposer d’autres mini séries à l’avenir, peut être en lien justement avec la mythologie qu’ils sont en train de reconstruire.

Verdict : Check it

CEMETERY BEACH #2  

Prix :$3.99

Scénario : Warren Ellis

Dessin : Jason Howard

Sollicitation : Mike Blackburn and Grace Moody are trying to get out of the middle of a secret colony on an unknown exoplanet while trying not to make any noise.  It’s not working out like that. And the Outerfamilies of Second Stage are waiting for them. Utopia is kind of murdery.

Avis : suite cette semaine de la nouvelle série de Warren Ellis et Jason Howard. Une série dont il va m’être difficile de juger au vu du seul premier épisode, car ce numéro se contentait essentiellement de poser le concept et les deux personnages principaux et …ben pas grand chose de plus. On n’avait essentiellement droit à une longue scène d’exposition en intro pour que le lecteur capte le concept de base puis à une longue scène de poursuite et …ben pas grand chose de plus. On ne retrouvait même pas le sens du dialogue acide de Ellis sur ce premier épisode…

Je reste donc encore sur la réserve même si bien évidemment comme pour chaque projet de ce scénariste je continuerai à suivre jusqu’au bout en disant que c’est un nouveau chef d’oeuvre…Cela fait tout de même plaisir de le retrouver sur un titre SF “à concept”. Car malgré ses récentes productions, comme Trees ou Injection, j’ai le sentiment que cela l’intéressait moins et que ces deux titres en particulier développaient moins la partie SF du récit que les personnages…Peut être une évolution dans l’écriture de Ellis ?

Verdict : Check it

EXORSISTERS #1

Prix :$3.99

Scénario : IAN BOOTHBY

Dessin : GISÈLE LAGACÉ

Sollicitation : Did you sign a deal with the Devil? Has your fiancé been dragged to Hell? Then Kate and Cate Harrow should be the first ones you call for timely soul retrieval at a reasonable rate! But why are these identical twins so different? Is there a darker secret? An all-new ongoing series by Eisner Award-winning writer IAN BOOTHBY (The Simpsons, MAD Magazine), with art by GISÈLE LAGACÉ (Ménage a 3, Archie).

Avis : nouvelle série Image qui touche au fantastique et qui donne sacrément envie pour ceux qui apprécient le genre. Cette fois, on suit les aventures de jumelles très différentes gérants des cas particuliers touchant au surnaturel. De toute évidence, le récit va avant tout jouer sur l’aspect famille de leur pitch ce qui peut être intéressant. Bon personnellement, en tout cas je suis assez attiré par le concept et j’ai du coup bien envie de lui donner sa chance, même si je ne connais pas du tout les auteurs. J’espère que l’on aura prochainement droit à quelques pages previews pour se faire une meilleure idée avant de se jeter à l’eau.

Verdict : Check it

MARVEL COMICS

ASTONISHING X-MEN #16

Prix :$3.99

Scénario : Matthew Rosenberg

Dessin : Greg Land

Sollicitation : Havok, leader of…the Reavers?!

* What circumstances have led Havok to side with the bad guys once more?

* And will it stick this time?

Avis : bon, je pense qu’à ce stade, je peux le dire : je n’aime pas du tout le style d’écriture de Matthew Rosenberg sur les X-Men. J’ai essayé mais cela ne fonctionne pas avec moi et reflète même pour moi la dérive dans l’écriture que j’ai pu noter chez Marvel ces dernières années, à savoir un accent appuyé sur le recours à la blagounette permanente balancée dans toutes les cases. Tout est tourné à la dérision en permanence ce qui devient compliqué de ressentir une quelconque menace quand quelque chose survient.

Pourtant il y a du potentiel. Tout le discours de Proudstar dans l’épisode précédent sur la famille Summers, ça c’était bon ! voilà, c’est comme cela que je veux voir écrire les X-Men. Un peu de profondeur bordel, vous n’êtes pas là pour écrire un XXX de sketch pour un numéro de comique ! Le problème est tel que le fait qu’une partie de l’équipe se soit fait enlever a du coup beaucoup moins d’impact. On n’est pas vraiment inquiet, on n’attend juste la prochaine blague…

Verdict : Check it – parce que je suis un gentil…mais si, mais si !

LIFE OF CAPTAIN MARVEL #4  

Prix :$3.99

Scénario : MARGARET STOHL

Dessin : Carlos Pacheco

Sollicitation : It was an accident of fate. A mysterious bonding between a super hero, a human and an alien machine. Mar-Vell and the Psyche-Magnitron that gave her Kree powers have been part of Carol’s story since the beginning — but that’s just the story you know. The true tale of Carol Danvers and her journey to becoming Captain Marvel begins years ago, on a star-filled night in a sleepy town. A night that no one knew would change the world.

Avis : suite de la sympathique mini série dédiée à Captain Marvel et …et …qu’est-ce que c’est que ce cliffanguer du dernier épisode. C’est quoi cette révélation ? je ne sais pas si c’est dû au film mais Marvel semble bien parti pour modifier en profondeur l’origine de Carol Danvers…et pour le moment je ne sais pas trop quoi en penser. C’est assez étrange et apparaît être à première vue un peu hors sujet. Disons simplement que c’est un poil trop gros et à mon sens change trop de choses. Mais nous verrons bien, comme je l’ai dit j’ai vraiment apprécié les premiers épisodes et il est clair que j’irai jusqu’au bout de la mini série à ce stade, mais j’espère que les auteurs sauront gérer les retombées de cette révélation avec un minimum de finesse mais cela va être difficile car comme je l’ai dit…c’est énorme. Vraiment, à tel point que l’on peut se demander si cela n’affecte pas trop profondément le personnage.

Verdict : Buy

MR AND MRS X #4

Prix :$3.99

Scénario : Kelly Thompson

Dessin : OSCAR BAZALDUA

Sollicitation : Undercover in the Shi’ar Empire!

* Rogue and Gambit must infiltrate the Shi’ar homeworld in order to save a precious package.

* But how are they going to wine and dine the Empire’s elite when its soldiers are hot on their trail?

Avis : suite de la petite série assez sympathique sur la vie de couple Rogue/Gambit. Les premiers épisodes étaient tout à fait corrects et je trouve que le titre remplit bien le contrat…même si l’on aurait pu se passer de la présence de Deadpool, mais je suppose qu’il fallait du guest célèbre pour vendre les premiers épisodes.

Même si l’écriture de Thompson a souvent les mêmes problèmes que celle de Rosenberg un peu plus haut, avec un recours trop appuyé à de la blague permanente, il y a aussi une meilleure maîtrise de la relation entre les personnages ici, ce qui est indispensable étant donné qu’on vient lire le titre justement uniquement pour cela…

L’intrigue en elle même se dévoile petit à petit. Je suis ravi que les X-Men recommencent à aller se bastonner avec les Shi’ar, il y avait bien trop longtemps que cela n’était pas arrivé, et le nouveau personnage amené par Thompson a du potentiel…si il sert vraiment à quelque chose au final. Que l’on nous fasse pas le coup du personnage trop puissant qui s’exile à la fin et que l’on ne revoit plus !

Verdict : check it

THOR #6  

Prix :$3.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Christian Ward

Sollicitation : ALL-FATHER THOR FACES HIS DOOM!

If you thought Old Man Phoenix was crazy, then wait’ll you see what we’ve done to Marvel’s greatest villain. It’s the end of the universe — and the return of Doctor Doom. A Doom more powerful than anything that has ever lived. Get ready for the greatest battle the far future has ever seen, as Old King Thor and the Phoenix Wolverine stand together at the end of time against an army of monsters and the final Doom.

Avis : suite du petit arc qui voit l’affrontement entre Old King Thor et le Phoenix Wolverine qui va vite se transformer en un affrontement où les deux personnages vont s’allier dans la plus grande tradition marvellienne contre une version de Doom bien particulière et …je ne suis pas franchement emballé par cette course à la fusion de concepts.

Certes, coller des concepts différents ensemble, comme le Phoenix Wolverine peut être fun, et certains scénaristes comme Cates savent bien les utiliser car ils y ont recours dans des scénarios à tendance humoristique/barrée où cela passe car cela reflète bien la tonalité générale du récit. Par contre là, je crains que Jason Aaron ne se noie un peu trop dedans justement.

On est censé être ici dans un truc épique, démentiel, dans une ambiance de fin du monde et on dirait plutôt que Aaron a renversé la boîte de jouets et s’amuse comme un gamin de 8 ans à mélanger des idées. Et là mon Phoenix Wolverine fracasse le Old Thor pendant que mon Doom ultime, il envahit la Terre mais alors les deux ils vont aller fracasser Doom plutôt avec des planètes qui explosent tout partout, boom boom boom, et le soleil y passe aussi, boom, et puis y a bidule qui arrive, boom…

Verdict : Check it

UNSTOPPABLE WASP #1   

Prix :$3.99

Scénario : JEREMY WHITLEY

Dessin :  GURIHIRU

Sollicitation : Nadia Van Dyne, A.K.A. the UNSTOPPABLE WASP, and her team of girl scientists are back! With the backing of the original Wasp, Janet Van Dyne, there’s no problem the Agents of G.I.R.L. can’t solve!

* But they’re not the only acronym-toting science organization out there, and when A.I.M. strikes, Nadia and the ladies of Genius In action Research Labs answer the call.

* But who is A.I.M.’s new super-powered lieutenant, and how do they know Nadia? And what does A.I.M.’s plan have to do with Nadia’s father, Hank Pym?

Avis : comme Iceman il y à quelques semaines, nous voyons Marvel donner une seconde chance à une série qui n’avait pas été particulièrement bien reçue d’un point de vue commercial lors de sa première vie…mais qui a pu prospérer au cours d’une seconde vie en TPB. C’est dans ce genre de situation que nous voyons combien le marché des comics a évolué ces dernières années. Un titre peut être un échec lors de sa sortie en single, mais trouver un second souffle en TPB quelques mois plus tard et générer des revenus suffisants pour inciter un éditeur à relancer la machine. C’est réellement un phénomène intéressant qui montre aussi combien à la fois les habitudes des lecteurs mais aussi les lecteurs eux-mêmes ont changés. Et il est fort probable en fait que le pari de Marvel au cours des dernières années de diversifier leur lectorat ait fonctionné…avec un temps de retard. Tant mieux, plus de gens lisent, plus le marché sera sain et porteur.

Verdict : Check it

VENOM ANNUAL #1   

Prix :$4.99

Scénario : DONNY CATES, JEFF LOVENESS, DAVID MICHELIENIE AND MORE!

Dessin : TIGH WALKER, RON LIM, AND SOME OF THE BEST ARTISTS IN THE BIZ!

Sollicitation :VENOM’S 30th ANNIVERSARY CONTINUES!

For the first time in Marvel history, the Wicked Webslinger called VENOM gets his very own Annual! This one features a few walks down memory lane from some of the best creators in comics today — and even a few surprise guests from Venom’s past! Serving as a great jumping on point for readers new and old, this is one issue of VENOM you can’t afford to miss.

Avis : alors que la série Venom a entamé son second arc…Marvel est bien décidé à exploiter la popularité renaissante de son personnage donc du coup annual !!! j’ai quelques doutes sur l’utilité du machin même si je vois que Donny Cates signe quelques pages et que l’on nous promet quelques passages sur le passé du personnage…mais lequel ? le symbiote ou Eddie ? Bon, bien évidemment je vais aller voir cela car en plus de Cates je vois du Loveness, un scénariste que j’apprécie beaucoup depuis son passage sur la dernière et trop courte série Nova. Et même du David Micheline, co créateur du personnage avec Todd McFarlane. Il est assez évident que ce numéro ne va rien révolutionner, mais si l’on peut avoir quelque chose de sympa, et pour la partie Cates des liens avec la série régulière et notamment le développement de certains des nouveaux éléments qu’il a amené, je serai content !

Verdict : Check it

WHAT IF? GHOST RIDER #1  

Prix :$3.99

Scénario : SEBASTIAN GIRNER

Dessin :  CASPAR WIJNGAARD

Couverture : ALEKSI BRICLOT

Sollicitation : You’ve only heard whispers of this real-world/Marvel Universe crossover until now, when moral decline and budgetary shortfalls have combined to lower our lawyers’ resistance! Sebastian Girner (Shirtless Bear-Fighter, Scales & Scoundrels) and Caspar Wijngaard (Angelic, Limbo, DOCTOR APHRA ANNUAL #2) recklessly bring you the tale of the first and only true Nordic black metal band to visit the Marvel Universe through the INSANITY of likeness release waivers! What role does GHOST RIDER Robbie Reyes play, and will YOUR MIND survive the BRUTALITY?!

Avis : je dois dire que je n’avais pas grand chose à faire de la sortie de ce What if. Et puis deux choses ont attiré mon attention. En premier lieu, la couverture signée par l’excellent Aleski Briclot qui éclate bien comme il faut, et m’a également donné envie de remater Mad Max Fury Road (mais c’est une autre histoire). En général, je fais attention à mes lectures et une simple couverture n’est pas suffisante mais dans le cas présent…comment dire, il y a un peu tout ce que j’aime dans cette cover…Et c’est là que, en second lieu,  j’ai vu le nom du scénariste. Un auteur dont nous avons parlé récemment dans le comixity de septembre quand nous avons abordé la sortie de Shirt-Less Bear Figther. Un titre dont j’ai également parlé lors de sa sortie en VO, un petit délire bien sympa, lui aussi doté d’un concept bien barré uniquement développé pour faire marrer les gens. Et je pense que c’est ce que nous allons avoir ici.

Verdict : Buy – y a du beau monde

X-MEN BLACK MYSTIQUE #1  

Prix :$4.99

Scénario : SEANAN MCGUIRE

Dessin : MARCO FAILLA

Sollicitation : THAT’S SO RAVEN!

What’s a day in the life for Raven Darkholme, A.K.A. Mystique? Brutal kills, revenge-fueled chills, seductive thrills…and that’s all before breakfast! Award-winning author Seanan McGuire (X-MEN GOLD ANNUAL #2) and rising star Marco Failla take Marvel’s multifaceted mutant murderess for a spin! PLUS: Part 3 of X-MEN BLACK: APOCALYPSE!

Avis : suite de la mini série X-Men Black qui après Magneto et Mojo (pas sûr de ce que cet épisode a apporté au passage…), nous nous intéressons cette fois à Mystique, un personnage qui a été pas mal mise en avant pendant quelques années, notamment par Bendis, mais …qui à mon sens n’a pas vraiment eu d’arc globalement concluant ou cohérent. La dernière fois que j’avais vu le personnage c’était lors du run de Cullen Bunn sur Uncanny X-Men, où Psylocke “l’arrangeait”. Depuis mes lectures occasionnelles des X-Men, au regard de la médiocrité de l’ensemble de la production, font que je ne sais plus trop où elle en est. Je doute que cet épisode ait au final une grande importance, comme les précédents, mais si l’on pouvait avoir une petite référence solide pour relancer le personnage, ce ne serait pas un mal.  

Verdict : Check it

A propos Sam 2066 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.