Guide de lecture Comics VO : semaine du 03 février 2021

Edito : la vache quelle semaine…en TPB/Graphic novel..Niveau single, je ne suis de nouveau guère impressionné par les publications de la semaine, marquées chez les Big Two par des ties ins à des events et côté indépendant, les nouveautés ne m’inspirent guère. Oui, une semaine de nouveau assez moyenne côté single. Mais niveau TPB, c’est la fête de la saucisse et il y a du lourd de tous les côtés. Il est d’ailleurs amusant de voir que DC enchaîne les semaines intéressantes du côté de la réédition de vieux matos…

Sorties de la semaine : et ce sont justement ces rééditions chez DC que je vais retenir, avec du Flash par Geoff Johns en omnibus, de la Légion historique et une des premières œuvres de Walter Simonson ! Hell Yeah !

Émissions de la semaine : trois émissions au programme de la semaine. Comme d’habitude, vous pouvez nous écouter en direct à partir de 21h soit  notre chaîne You Tube soit notre Discord que je vous invite à rejoindre également et sur lequel une petite communauté est en train de se créer à grande vitesse et nous partageons un peu toutes nos geekeries  :

  • mardi,  un nouveau podcatch, toujours avec Jonat et Steve qui parlent…ben catch 
  • mercredi, le retour du Freaxity où Steve et Laure parlent horreur ! Et cette fois ils reviendront sur le festival de Gérardmer !
  • jeudi,  le Comixweekly où nous parlerons des sorties VO de la semaine !

AWA STUDIOS 

REDEMPTION # 1

Prix : $3.99

Scénario : Christa Faust 

Dessin : Mike Deodato Jr 

Sollicitation : The dusty desert town of Redemption survived the apocalypse but is hanging on by a thread. A despot rules the town with an iron fist and controls its most precious resource: water. When that strongman marks her mother for death, young Rose Obregon ventures into the perilous wasteland to seek the help of the legendary gunslinger Cat Tanner, only to discover that the so-called ‘Butcher’ is long retired, living in solitude, far from what’s left of the world, and preferring to keep it that way. When Rose arrives on Tanner’s doorstep, with gunmen hot on her trail, the Butcher has a choice to make: sit on the sidelines or pick up her guns and do what she does best?

Avis : c’est moi, ou Mike Deodato semble être le seul artiste de la maison AWA, parce que j’ai le sentiment de le voir tous les 4 mois sur une nouvelle mini ? Que fait Awa avec son univers partagé d’ailleurs ? Je ne suis quasiment pas le sujet, voire pas du tout ce qu’ils fabriquent, car les premiers épisodes produits, pourtant avec JMS au scénario, ne m’avaient guère convaincu et depuis…mouais bof. 

Apparemment Steve me dit que certaines mini-séries sont très sympathiques à suivre, mais il faut savoir faire le tri…En tout cas, on saluera l’initiative de lancer un titre dans le genre western, quelque chose qui a largement disparu dans les comics américains au cours des dernières décennies. Mais il faut voir si ce sera un vrai western, ou s’ils ne seront pas tentés d’y coller du super-pouvoir ou un élément fantastique à un moment pour essayer d’attirer le lecteur. 

Ce serait dommage car un bon gros western noir dessiné par Deodato…cela peut être très intéressant. 

Verdict : Check it 

DARK HORSE COMICS

FEAR CASE #1

Prix : $3.99

Scénario : Matt Kindt 

Dessin : Tyler Jenkins 

Sollicitation : A new, horrific detective series by Matt Kindt (Ether, Mind MGMT) and Tyler Jenkins (Grass Kings)!

A no-nonsense Secret Service agent and his new-age partner investigate a mysterious box known as the « Fear Case, » which has appeared throughout history at sites of disaster and tragedy. Whoever comes into possession of this case must pass it on within three days or face deadly consequences. The agents must track down this Fear Case while staying one step ahead of a psychotic cult and the otherwordly forces behind the Case’s existence.

Avis : Matt Kindt est très actif en ce début d’année chez Dark Horse, puisqu’à peine deux semaines après le lancement de son dernier projet (Crimson Flower), il enchaîne avec un second titre. Pour l’occasion, il retrouve son compère avec qui il avait co-créé Grass Kings et Black Badge : Tyler Jenkins. Des titres que je n’ai pas encore lu, mais qui ont été publiés par Futuropolis en VF et sur lesquels il va falloir que me penche. 

Cette fois, ils se retrouvent pour un nouveau récit assez noir en apparence, qui va d’après ce que je peux comprendre emprunter à différents genres : polar noir, horreur et un brin de fantastique. Parce que Fear case, cela fait un peu fantastique tout de même, surtout qu’on dirait que cela peut recouvrir des forces venant d’ailleurs. Un genre dans lequel ces auteurs sont assez à l’aise, donc je pense que l’on peut s’attendre à quelque chose de qualité. 

À noter qu’il s’agit là d’une mini en 4 épisodes. J’ai l’impression que Dark Horse privilégie beaucoup ces formats courts ces derniers temps, même quand ils ont des équipes créatives un peu prestigieuses à la barre. 

Verdict : Check it 

TPB/GRAPHIC NOVEL

AFTERLIFT

Prix : $19.99/

Scénario : Chip Zdarsky

Dessin : Jason Loo

Episodes : Collects Afterlift #1#5 along with all covers and a sketchbook section.

Sollicitation : 2020 EISNER AWARD WINNER FOR BEST DIGITAL SERIES! Ride-share driver Janice Chen has enough to deal with, from annoying passengers to overbearing parents. But when she picks up a pair of mysterious passengers who are pursued by otherworldly forces, Janice realizes that her already-terrible day might be headed straight to hell. This Eisner Awardwinning series from Chip Zdarsky (Sex Criminals, Daredevil) and Jason Loo (The Pitiful Human-Lizard) features car chases, demon bounty hunters, and figuring out your place in this world and the next. 

Avis : non, vous ne rêvez pas, il s’agit bien d’un comic-book signé Chip Zdarsky qui sort en intégralité en TPB chez Dark Horse cette semaine. Et là, vous vous retournez contre moi en me demandant des explications, pourquoi n’ai-je jamais évoqué cette mini en 5 épisodes ! Aurais-je fais l’impasse sur un titre signé Zdarsky ? 

Ce à quoi je répondrais, que tout Zdarsky n’est pas indispensable (si si) et d’autre part que je n’en ai pas parlé en raison de son mode de publication original. En effet, cette mini a été publiée au départ sur la plate-forme Comixology de manière exclusive. Il s’agissait d’une série originale commandée par la plate-forme pour développer un peu son côté éditeur en plus de son rôle d’hébergeur. 

Et franchement, si Zdarsky n’en avait pas parlé régulièrement dans sa newsletter, je n’en aurais jamais entendu parler…Oui, la visibilité des comics publiés directement par Comixology est assez faible malheureusement. Ensuite, le pitch de la mini est intriguant, cela reste du Zdarsky, donc pourquoi pas. 

Chances de publication en VF : à voir. Chip Zdarsky commence à gagner une certaine renommée auprès des lecteurs grâce à son run sur Daredevil, donc un éditeur pourrait essayer de lui donner sa chance en VF et s’intéresser à ses projets plus personnels qui sont d’ailleurs en train de se multiplier. 

Verdict : Check it 

DC COMICS

FUTURE STATE: SWAMP THING #2

Prix : $3.99

Scénario :RAM V

Dessin :MIKE PERKINS

Sollicitation :  Humanity strikes back! The shadow of Swamp Thing Supreme stretches across the globe as it has for centuries. The world is at peace, until a rebellious faction of humanity ignites their terrible plan, fueled by Woodrue Wilson’s appetite for power. But Swamp Thing, too, harbors a secret—one he must reveal in order to restore peace to the planet once again. But it will cost him everything he has.

Avis : suite de la mini série Future State consacrée à Swamp Thing, qui nous l’avons compris sert essentiellement de galop d’essai pour la nouvelle série consacrée au personnage au sortir de cette période transitoire et essentiellement filler de l’univers DC. Et le premier épisode était prometteur, il était à la hauteur des attentes placées dans cette équipe. 

On savait Ram V capable de nous pondre quelque chose qui capterait notre intérêt et serait assez original, même s’il demeure très marqué par l’influence d’Alan Moore et que cela me lasse un peu…je comprends que l’auteur ait laissé une trace indélébile mais à un moment il faut savoir avancer. En gros, pas la peine de refaire ses histoires non plus. Il y avait de bonnes idées dans l’ensemble tout de même et j’ai trouvé cela relativement solide et bien construit. 

Mike Perkins a bien assuré également, son style étant parfait pour représenter Swamp Thing …et ceux qui l’accompagnent. Ce n’est pas la mini qui m’a le plus intéressé dans le cadre de Future State, car je pense que les auteurs gardent leurs cartouches pour la véritable série en mars, mais elle faisait tout de même partie des plus réussies. 

Verdict : Check it 

FUTURE STATE: WONDER WOMAN #2

Prix : $3.99

Scénario :JOËLLE JONES

Dessin :JOËLLE JONES

Sollicitation : Emerging from the Amazon rain forest, the new Wonder Woman must battle her way through hell! Witness Yara Flor at the height of her power as she takes on the king of the underworld, Hades himself! Betrayed by a close ally, Yara’s back is against the wall as she is forced to battle legions of demons for survival and to liberate her Themysciran sister. You won’t want to miss the exciting conclusion of this of rising superstar hero’s first adventure!

Avis : autre mini série Future State sur laquelle je vais passer rapidement car le premier épisode, même s’il a marqué beaucoup de lecteurs aux USA et qu’il semble avoir propulsé la popularité de ce “nouveau” personnage sur le marché, n’était franchement pas extraordinaire. Oui, le travail au dessin de Joëlle Jones était magnifique, mais le scénario était vraiment bancal, mal troussé et très mal mis en scène. 

Je pense que le fait d’être contrainte de tout caser en deux épisodes lui a fait du mal, car du coup, la scénariste n’avait pas de place pour vraiment installer la caractérisation de son personnage principal et les enjeux étaient très mal introduits, si bien qu’il n’y avait pas d’attache du lecteur pour l’un ou l’autre et surtout 0 tension. On ne ressentait pas vraiment de menace, parce qu’on n’était que passager d’une voiture qui ne sait pas trop dans quelle direction elle va. 

Bref, oui, c’est très beau et le design du personnage est réussi, mais au delà de ces éléments, cela ne valait pas grand chose. 

Verdict : Check it 

TPB/GRAPHIC NOVEL

THE FLASH BY GEOFF JOHNS OMNIBUS TOME 2

Prix : 100$/872 pages 

Scénario : Geoff Johns 

Dessin : Skott Kolins, Howard Porter, 

Episodes : Collects The Flash #192-225, Wonder Woman #214, and The Flash: The Secret of Barry Allen #1.

Sollicitation : Geoff Johns historic run on The Flash continues, with this giant collection of the second half of his stint writing Wally West and his greatest foes!

Geoff Johns refined The Flash during his year-long stint writing the Scarlet Speedster, and in turn, his time on The Flash launched Geoff Johns into the multimedia starhe is today. This omnibus collects the second half of his stint writing fan-favorite Flash Wally West, highlighted by the onslaught of new nemesis Hunter Zolomon–aka Zoom! Plus, a trip to Gorilla City, turmoil among the Rogues, and a meeting with Wonder Woman, as The Cheetah and Zoom team up against our heroes! It all reads to « Rogue War, » as The Flash’s greatest enemies battle each other, and Zoom’s final–and very personal–attack against Wally!

Avis : énorme sortie cette semaine avec l’arrivée du second omnibus consacré au run de Geoff Johns sur Flash. Le premier, vous savez, celui qui est bon. Je pense qu’il est sain et évident pour tout le monde d’éviter d’aborder la question de son second run, avec le faux Flash (le destructeur d’univers appelé Barry Allen, oui, tout est de ta faute mon grand). 

Non, non, on parle bien du bon run, avec certains des meilleurs épisodes de toute l’histoire de Flash. Le vrai Flash bien entendu, le bon Flash, à savoir Wally West. Et j’ai un grand sourire quand je vois la composition de ce volume, car l’épisode 192 qui ouvre ce tome est mon tout premier épisode. Et celui de Steve aussi. Sans déconner. Nous avons découvert il y a des années que nous avions commencé ce run avec le même épisode !

Et quel XXX d’épisode, l’attaque sur Iron Heights par une armée de gorilles pour libérer Grodd ! Ah tellement bon et ensuite on enchaînait avec l’arc introduisant Zoom, dont l’identité et la motivation est sans doute la meilleure version du personnage ?! Je suis moins enthousiaste sur la suite. Même si j’ai appris à aimer les épisodes 201 à 206, notamment à l’occasion de la réédition en VF, mais la suite perd un peu en énergie avec une direction un peu moins claire et des histoires moins épiques. 

Mais dans l’ensemble, du très très bon Flash. Et non je ne lancerais pas le débat Flash par Mark Waid ou Geoff Johns, car il y a de la place dans mon coeur pour ces deux runs fantastiques. 

Chances de publication en VF : la question commence à être posée. En effet, Urban avait débuté l’édition du run de Geoff Johns mais plus de nouvelles depuis le tome 4 sorti il y a plus d’un an. Je pense que le tome 5 qui va reprendre à partir du numéro 207 a été retardé en fin d’année dernière à cause de la crise sanitaire, mais pour l’instant aucun signe de retour…peut être pour la fin de l’année ? Je l’espère car malgré une dernière année de Johns sur le titre un peu plus faible, cela reste du très très bon Flash. 

Verdict : Buy !

LEGION OF SUPER HEROES : BEFORE THE DARKNESS VOL 1

Prix : 49.99$/344 pages 

Scénario : Gerry Conway 

Dessin :

Episodes : This volume collects Legion of Super-Heroes #260-271 and Secrets of the Legion of Super-Heroes #1-3.

Sollicitation : Pivotal early-1980s Legion of Super-Heroes stories, set just before the epic « Great Darkness Saga, » are now available in the first volume of an all-new collection!

The greatest heroes of the 30th century star in these classic stories that set the stage for « The Great Darkness Saga, » one of the most beloved tales in Legion history!

First, the Legion–including Mon-El, Brainiac 5, and Phantom Girl–takes on a Circus of Death! Then, the villainous Dagon strikes, kidnapping several Legionnaires’ parents for ransom! And the Fatal Five return–now working for the Dark Man!

Plus, in Secrets of the Legion of Super-Heroes, find out startling new information from the past of the Legion and their ally R.J. Brande!

Avis : ohhhh, pour quelqu’un comme moi qui ait déclaré son intérêt plus que grandissant pour la légion…DC aime me tenter les saligauds ! Et comme je le dis en dessous, cela fait plaisir de voir l’éditeur se repencher sur les années 70. 

Dans le cas présent, cette nouvelle collection intitulée Before the darkness, vient apporter un complément intéressant aux tomes déjà parus dans la série Superboy et la Légion et je suis très très curieux puisque elle se situe juste avant la Great Darkness saga publiée récemment chez Urban et je pense que lire ces épisodes avant…peut apporter des informations complémentaires, mieux établir le contexte général et surtout assouvir mon désir complétiste et mon envie de plus de légion…

Mais je dois dire que là tout de suite maintenant, je suis plus tenté par Legion Lost de Dan Abnett et Andy Lanning, donc il va falloir prendre une décision. Rassurez-vous : je vais finir par craquer sur l’ensemble, nous le savons tous…il s’agit juste de savoir à quelle échéance…et dans quel ordre. 

Chances de publication en VF : je ne suis pas très confiant. Urban a fait des expériences récemment, notamment dans le cadre de la ligne DC Confidential…Mais j’ai l’impression que cette dernière est en train de se transformer en une autre ligne Batman, un peu plus tournée vers l’histoire passée du personnage. 

Et surtout maintenant il est temps de voir s’il est possible de transformer l’essai. Oui, c’est bien de publier quelques épisodes de Green Arrow par Mike Grell ou de la Légion par Paul Levitz et Keith Giffen…mais où est mon bon gros tome avec LE RESTE !!! C’est pour cela que je suis dubitatif sur le fait que nous aurons un jour ces épisodes en VF…

Verdict : Buy

MANHUNTER BY ARCHIE GOODWIN AND WALTER SIMONSON 

Prix : 19.99$/112 pages 

Scénario : Archie Goodwin

Dessin :Walter Simonson

Episodes : Collects stories from Detective Comics #437 – 443, plus the silent epilogue story first published in the 1990s.

Sollicitation : The cult-favorite Manhunter epic from the 1970s is collected for the first time in a Deluxe Edition hardcover!

In 1973, revered comics writer Archie Goodwin teamed with rising star artist Walter Simonson for a short feature in Detective Comics called Manhunter. Conceived as a colorful contrast to the dark lead stories starring Batman, Manhunter was adventurer Paul Kirk, who criss-crossed the globe in an espionage caper, with the mysterious Council that trained him in pursuit. The story culminated in a team-up with Batman, during which Manhunter was killed in action. This brief but fast-paced epic won two Shazam! Awards, the 1970s equivalent of today’s Eisner Awards.

Avis : sans doute l’une des mes sorties les plus attendues du mois de février ! Cela fait un moment, d’une part que j’entends parler de ce petit run qui amenait dans les années 70 une nouvelle version du Manhunter et d’autre part : il s’agit des débuts de Walter Simonson ! 

Alors que l’on attend le tome 3 de Ragnarock, sa toute dernière production, dans quelques semaines, voire le même mois réédité, une œuvre de ses débuts, est assez amusant ! Et puis cela me donne de l’espoir que DC continuera d’explorer cette période des années 70 qui a été assez négligée ces dernières années en termes de réédition. Mais ça et le tome de la Légion au-dessus représentent une petite lueur d’espoir. 

Au final, il est assez ironique de constater que si DC publie moins de tomes reliés…il y a tout de même beaucoup de choses très intéressantes qui sont publiées, ce qui témoigne encore une fois de la force de leur catalogue. Il suffit juste qu’on les laisse l’exploiter. Hein ATT ? 

Chances de publication en VF : 0. Oui, je suis direct, mais je vois mal comment Urban pourrait publier un truc pareil. Le personnage est complètement méconnu, c’est un titre ancien qui remonte à presque un demi-siècle…On a déjà du mal à avoir le run de Geoff Johns sur Flash en intégralité…alors un comic-book sur  un personnage mineur datant des années 70 ? Inutile de rêver…

Verdict : Buy

FANTAGRAPHICS BOOKS

HYPNOTWIST

Prix : $24.99/

Scénario : Gilbert Hernandez

Dessin :Gilbert Hernandez

Episodes : 

Sollicitation : Collects (and expands!) the graphic novellas « Hypnotwist » and « Scarlet by Starlight » from Love and Rockets: New Stories in a handsome « Double Feature » package.

In the Eisner Award-winning wordless comic (silent movie?) « Hypnotwist, » Hernandez’s B-movie star Fritz plays a character who doesn’t seem to be going anywhere, until she puts on a pair of glittery pumps. Her wanderings become increasingly surreal as she confronts motherhood, alcoholism, a sinister smiley face, cruelty, and her worst fate: « Killer » cameos! Includes 16 pages of previously unpublished, additional material. « Scarlet by Starlight » is a B movie that’s Star Trek meets Heart of Darkness. « Scientists, » or colonizers, are doing research, surrounded by « primitive » fauna they affectionately nickname or treat like pests. Fritz plays Scarlet, a peaceful, catlike humanoid with a mate and children. When she becomes infatuated with one of the scientists, the fragile web of relationships explodes into violence and death, calling into question who the « advanced, civilized » creatures really are.

The two graphic novellas that comprise the book will be published together with two covers, so the two stories each end in the middle of the book (with the one you’re not reading being upside down). This very cool, handsome « Double Feature » package will be an essential item for Love and Rockets completists!

Avis : bon, alors là les enfants, on va être sérieux deux minutes, car on va toucher à l’une de mes grandes hontes en tant que lecteur, un point noir dans mes bibliothèques : je n’ai jamais lu Love and Rockets…Oui, je sais honte à moi, surtout quand une bonne partie de l’industrie, dont le grand Terry Moore, revendique l’influence de l’oeuvre des frères Hernandez qui se poursuit maintendant depuis presque 40 ans, sur leur propre travail. Cela en dit long sur l’importance de cette série. Mais pour ma défense, Love and Rockets a été très très mal diffusée en VF, avec des morceaux volant dans tous les sens, sans réelle chronologie bien appliquée…

Chances de publication en VF : et là, je me tourne vers Delcourt que je vois bien réessayer de publier cela dans des intégrales, comme pour les séries de Terry Moore. Cela correspond bien à leur ligne, je trouve. Et après quelques recherches, j’ai vu qu’ils en avaient publié un tome il y a plus de 12 ans, et rien d’autre. Il y a un coup à jouer selon moi d’autant que le marché est désormais bien plus réceptif aux grandes intégrales. 

Verdict : Buy

IDW PUBLISHING 

SNAKE EYES DEADGAME #4

Prix : $4.99

Scénario : Rob Liefeld 

Dessin : Rob Liefeld 

Sollicitation : Superstar creator Rob Liefeld takes on fan-favorite Snake Eyes! Things are heating up as Snake Eyes finds himself trapped in the Deadgame-will he make it out alive? Or is his time finally up?!

Avis : quoi ? quoi ? Oui, je cite de nouveau la mini-série Snake Eyes signée Rob Liefeld ? Quoi ? Non, je ne l’ai pas lu…et oui, je suis très tenté de me procurer le TPB dans 3 à 5 ans quand il aura terminé le dernier épisode (qui sera le 5e en principe). Quoi, je suis réaliste avec moi même, je sais que c’est complètement con, que le scénario de Liefeld n’en mérite pas le nom, que je cite du Liefeld après du Hernandez, que c’est de l’action bien fun et décérébrée…et alors ? J’aime bien ! Voilà, c’est dit, mon plaisir coupable, c’est des comics signés Liefeld. Alors il faut remplir quelques conditions préalables, à savoir que cela n’arrive pas trop souvent et coûte pas trop cher (donc bye les single), mais au delà : funnnnn !

Verdict : Check it parce que je suis faible. 

MARVEL COMICS

IMMORTAL HULK #43

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing 

Dessin : Joe Bennett 

Sollicitation : New York City holds eight million people…and harbors one monster. A creature of chaos and anarchy, driven by rage and contempt for the structures of man.

  • His criminal activities continue even while the beast is hidden in the skin of an ordinary human. But don’t be afraid, citizens. This radioactive disease has a cure.
  • The U-FOES are here… and they’re going to kill the HULK.
  • Say « thank you. »

Avis : est-ce que Al Ewing est en train de me refaire une Roxxon ? À savoir amener un ennemi dans le flot de son histoire qui ne m’intéresse pas du tout et qui va en conséquence faire chuter mon intérêt pour la série de manière absolument spectaculaire. Encore une fois, cette série qui peut être très bonne…rencontre aussi de sérieux problèmes de rythme dans la progression de son histoire. 

Cela fait, en effet,  plusieurs numéros que j’espère voire une suite aux événements de l’épisode 39, ce que nous avons eu très rapidement et de manière assez superficielle dans l’épisode 42, et cela fait maintenant 4 épisodes que le scénariste nous balade. J’ai de plus en plus peur qu’il ait adopté une construction en saison TV et que l’épisode 39 était l’équivalent d’un épisode concluant une saison et qu’il faudra attendre 6 à 8 épisodes avant que l’on revienne vraiment sur le sujet…

Et quand j’évoquais le cas Roxxon plus haut…je faisais référence au retour des U-Foes dans la série dont je me contrefous le haricot. Je n’ai jamais compris l’intérêt pour ces personnages au delà de la petite apparition dans le décor pendant 3 cases…Oui, c’est une référence amusante à la continuité, mais nous faire perdre un ou deux épisodes entiers avec eux…eurghhhhh

Bref, j’ai comme l’impression qu’après de très bons épisodes entre le 35 et 40 on est reparti pour un sérieux creux de la vague et que cela ne remontera que dans quelques mois…

Verdict : Check it 

KING IN BLACK BLACK KNIGHT #1

Prix : $4.99

Scénario : Simon Spurrier 

Dessin : Jesus Saiz 

Sollicitation : THE BLACK KNIGHT DUELS THE KING IN BLACK!

KNULL’s ferocious assault upon earth has begun and Dane Whitman – Avenger, hero, and wielder of the mighty Ebony Blade as the BLACK KNIGHT – takes up sword and shield to defend against the unstoppable onslaught. Though the blade grants Dane incredible power so too does it consume him with a lust for violence and destruction. As the endless horde of symbiote dragons darken the skies of Shanghai, will the Black Knight overcome the growing evil within himself and join AERO and SWORD MASTER in saving the city?! And what secrets will the battle against Knull reveal about Dane’s past?

Avis :  c’est fou comme le temps peut changer votre opinion sur certains trucs. Ainsi, il y a quelques années, je me contrefoutais du personnage de Black Knight, et vu comme il a disparu de l’univers Marvel au cours des dernières années, je pense que c’était aussi le cas pour pas mal de lecteurs, éditeurs et auteurs.

Et puis…et puis, j’ai commencé à lire le run de Bob Harras sur Avengers avec Steve Epting au dessin où il tient un rôle proéminent…et j’ai commencé à l’adorer. Et ne me demandez pas quand sortent les prochains Epic collection sur ce run, je n’en sais rien, je n’ai toujours pas trop compris pourquoi Marvel allait sortir un omnibus avec la suite, avant de poursuivre les Epic Collection. Ah oui, c’est vrai le film…

Le fait est que j’ai appris à aimer ce run, assez délaissé et mal aimé dans les années 90, et que cela m’a évidemment beaucoup aidé à faire évoluer mon avis sur le personnage. Et du coup, je suis prêt à lire plus de trucs avec lui, ce qui tombe bien, puisqu’avec le futur film Eternals dans lequel il sera présent, Marvel se souvient qu’il existe et se décide enfin à essayer de lui redonner un rôle dans son univers. 

Et l’on peut voir qu’ils ont clairement décidé de faire les choses bien quand on voit l’équipe créative réunie. Tout d’abord, au scénario, l’excellent Simon Spurrier qui après l’annulation de son Hellblazer semble bien décidé à laisser DC derrière lui pour revenir en force chez Marvel. Il récupère donc un projet régulier sur Black Knight, qui est inauguré par ce one shot et aussi une future série mutante centrée sur Nightcrawler. Et cela va clairement être bien barré !

J’adore Spurrier et je pense qu’il fait partie des rares auteurs qui peut prendre un tel personnage et lui donner sa propre assise dans l’univers Marvel de manière crédible, riche et intéressante. 

Et au dessin ? Jesus Saiz, s’échappe de Star Wars pour signer ce one shot, donc moi content, car moi beaucoup aimer le travail de l’artiste. Et apparemment, Dan Mora a trouvé 15 sec entre 50 projets différents pour dessiner une couverture incroyable. Bref, pour moi, ce one shot est tout en haut de la liste des trucs que je veux lire cette semaine ! Un personnage que j’aime désormais beaucoup, une très bonne équipe créative, tous les ingrédients sont réunis !

Verdict : Buy

KING IN BLACK RETURN OF VALKYRIES #2

Prix : $3.99

Scénario : Jason Aaron,  Torunn Gronbekk 

Dessin :Nina Vakueva

Sollicitation : SAVE THE SENTRY – SAVE THE VALKYRIES – SAVE THE EARTH!

Knull and his symbiote horrors have come to Earth, and now all Jane Foster sees when she looks at that big blue globe…is a vision of death. Most of Earth’s heroes are locked in battle on the ground, and it’s up to Jane and the Sentry to protect the rest! But Knull’s power has spread over the galaxy and infected creatures even older than the gods…and it may not matter how many Valkyries Jane can bring to their aid.

Avis : suite de la petite mini consacrée au retour de Valkyrie dans le cadre de King in Black. Et la bonne nouvelle de ces dernières semaines est l’annonce qu’une autre mini est déjà dans les tuyaux, avec cette fois un XXX de bon, artiste, à savoir Mattia de Iulis. Les premières pages ont déjà été dévoilées et cela envoie bien du paté ! On sent qu’avec l’approche de Thor Love & Thunder au ciné, Marvel va pousser un peu plus Jane Foster. 

Et j’en suis ravi. Non pas que le film m’intéresse, mais comme Eternals plus haut, si cela permet de redonner de la visibilité à des personnages un peu délaissés par Marvel, je suis à fond pour. Oui, plus de cela, s’il vous plaît. Au-delà, cette mini série tie in à King in Black démarrait bien et on comprend que tout va se jouer autour du sort de l’âme d’un héros tombé dans le premier épisode de l’event. Le scénario reste tout à fait correct…Mon seul regret est plutôt côté dessin.

Je ne suis pas un grand fan du travail de l’artiste sur le premier épisode que j’ai trouvé assez maladroit, peut être que cela va s’améliorer par la suite, mais c’était assez faible dans l’ensemble. 

Verdict : Check it 

LEGEND OF SHANG-CHI #1

Prix : $3.99

Scénario : Alissa Wong 

Dessin :Andie Tong 

Sollicitation : Deadly Hands vs. Deadly Blades!

  • Someone has been stealing artifacts of WMD potential.
  • It’s up to Shang-Chi to find this person and stop them.
  • But is he prepared to go toe-to-toe with Lady Deathstrike?!

Avis : c’est moi, ou il y a comme une tendance cette semaine dans ma sélection. Des personnages qui vont apparaître dans des films bientôt et qui du coup sont remis en avant par Marvel…Simple coïncidence ? Ou véritable complot ? Est-ce que je reçois des chèques de Marvel ? …pas encore, croyez moi, quand je vois mon compte en banque…

Sinon, c’est là le second projet sur Shang-Chi en quelques mois. Pourtant la mini par Gene Luen Yang n’est pas finie n’est-ce pas ? Donc du coup, cela fait deux mini série sur le personnage en même temps ? C’est pas un peu étrange ? Alors que le héros n’a jamais réussi à supporter une série régulière depuis bien longtemps. 

Je crois que sa plus longue série était Master of Kung Fu dans les années 70. Je sais que la popularité du personnage va sans doute exploser avec l’arrivée du film…mais sérieux attendez au moins qu’il soit sorti pour multiplier les projets. Bon ensuite, niveau qualité à l’intérieur, nous verrons bien. Je n’ai pas accroché au traitement de Yang sur le personnage, mais nous verrons cette fois si ces auteurs seront plus convaincants. 

Verdict : Check it 

VENOM #33 

Prix : $3.99

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Iban Coello 

Sollicitation : As the King in Black spreads his suffocating darkness across the Marvel Universe, Eddie Brock looks for a light, any light, that can pierce it – and comes up empty-handed…

Avis : après les événements des derniers épisodes, le sort d’Eddie Brock fait partie des gros enjeux de l’event King in Black, car les auteurs ont pris une décision assez radicale le concernant…qui le met un peu hors-circuit mais qui ne l’empêche de toujours continuer à jouer un rôle malgré tout. Et de fait, Cates nous avait réservé une belle grosse surprise à l’issue du dernier épisode. Quelque chose que l’on souhaitait ardemment et le saligaud nous l’avait gardé juste pour ce moment…

Au delà, je viens de réaliser quelque chose : où est l’anti-venom ? Je sais que Cates a déjà planté les graines en ce qui concerne la résolution de King in Black, mais vu comment il a fait en sorte d’aborder l’ensemble de la mythologie des symbiotes, il est étrange qu’il n’ait pas encore abordé le sujet. Alors oui, il a fallu que j’aille lire un wiki pour me rappeler que ce symbiote était mort dans ASM 800 (en même temps qu’un autre personnage dont la disparition m’a plus marqué), mais vu la menace du jour…Cela semble un recours logique. 

En tout cas, en termes de ties ins, je ne sais ne plus trop à quoi m’attendre avec la série Venom, le premier épisode était tout à fait inutile et sans intérêt, le second amenait un élément sans doute clé dans la résolution finale…à quoi aurons nous droit cette fois ? 

Verdict : Buy

TPB/GRAPHIC NOVEL

AVENGERS BY HICKMAN COMPLETE COLLECTION TP VOL 03

Prix : $44.99/

Scénario : Jonathan Hickman 

Dessin : Jim Cheung, Leinil Francis Yu, Dustin Weaver 

Episodes : Collecting INFINITY #1-6, NEW AVENGERS (2013) #8-12 and AVENGERS (2012) #18-23.

Sollicitation : Jonathan Hickman rocks the Avengers World with INFINITY! To protect their planet from greater dangers, the Avengers got bigger. But when the oldest race in the universe marks Earth for destruction, it’s time for Captain America to think grander still. As the most powerful Avengers team ever assembled heads into space, an old enemy deems their homeworld unprotected. Thanos unleashes his dark forces against Earth in search of a terrible prize, and his Black Order fires the opening shots of a galactic war that will be fought both on Earth and in deep space! As the mad Titan’s secrets are revealed, the Inhuman city of Attilan falls and the secretive Illuminati find themselves on the front line! Galactic empires will fall as Thanos’ crazed plans come to fruition! 

Avis : suite de la réédition du run de Jonathan Hickman sur les Avengers avec l’un des moments les plus forts de sa prestation, tout l’event Infinity ! À cette occasion, j’espère que Marvel a bien respecté l’ordre de lecture établi par Hickman, car si l’on peut lire de manière indépendante chaque segment (Infinity, New Avengers et Avengers) l’ensemble est bien meilleur dans l’ordre prévu par l’auteur. 

Niveau contenu, l’ensemble de l’event permet à Hickman d’achever son intrigue sur les Bâtisseurs, tout en établissant les Avengers comme cette équipe capables de mener presque toutes les races de l’univers au combat et pourtant démunie face aux menaces des incursions, à l’origine des actions des Bâtisseurs d’ailleurs. Bref, ce fut épique, sensationnel, et a bien dynamisé les séries Avengers un peu plus d’un an après la reprise de la franchise  par Hickman. 

Chances de publication en VF : déjà disponibles en 100% et désormais en deluxe. 

Verdict : BUY si vous ne l’avez pas. 

CONAN THE BARBARIAN BY AARON & ASRAR HC

Prix : $34.99/

Scénario : Jason Aaron 

Dessin : Mahmud Asrar 

Episodes : Collecting CONAN THE BARBARIAN (2019) #1-12.

Sollicitation : The life and death of Conan the Barbarian! The greatest sword-and-sorcery hero of all returns to Marvel, but how long will he survive? Conan’s travels have brought him to the far reaches of the unknown, from his birthplace in Cimmeria to the kingdom of Aquilonia and all lands in between – but just as his fighting prowess lets him carve his way through life, so too does it attract the forces of death! And few are more deadly than the Crimson Witch and the terrible wizard Thoth-Amon! As beasts from the past rear their fearsome heads, the Barbarian fights his final battle and meets his ultimate fate – but what lies beyond the veil of life? Could it be…Crom?! Robert E. Howard’s legendary barbarian’s days are numbered in an all-new saga, and Conan’s destiny is forever changed! 

Avis : ahhh cela me fait plaisir de voir ce run, finalement assez court bien que techniquement pas encore achevé sur Conan réédité dans un beau format. C’est en effet ce run qui m’a permis de vraiment commencer à apprécier le personnage de Conan et son univers. Avant cela j’étais assez réticent et j’étais même allé lire cette série sans trop d’entrain, en me forçant un peu parce que c’était du Aaron. 

Au final, j’ai adoré le travail des deux auteurs, c’était riche, rendait hommage à toutes les phases et facettes de la personnalité de Conan, bourré d’action avec à chaque épisode, quelque chose de nouveau amené sur la table, avec dans le fond ce fil rouge développé de manière très prenante. 

Je suis ravi qu’il ait droit du coup au format OHC, qui est juste génial, qui montre encore une fois que tout le travail de Marvel sur Conan est franchement populaire. Il suffit de voir à quelle vitesse les omnibus et les epic collection sur le run classique de Roy Thomas disparaissent.. 

Chances de publication en VF : déjà publié en 100% en VF mais comme Marvel le réédite en OHC, je ne serai pas surpris que Panini le réédite dans la collection équivalente, à savoir les deluxe. 

Verdict : Buy si vous ne l’avez pas encore lu – du très bon Conan !

VENOM BY DONNY CATES HC VOL 02

Prix : $34.99/

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Juan Gedeon, Mark Bagley 

Episodes : Collecting VENOM (2018) #16-25.

Sollicitation : From ABSOLUTE CARNAGE to « Venom Island, » Donny Cates continues his sensational shake-up of the symbiotic mythos! With the serial killer Cletus Kasady on the warpath, Eddie Brock must protect his son, Dylan, at all costs! But Venom and Carnage aren’t the only two symbiotes around. As more of Venom’s twisted offspring make their presence known, Carnage strikes – and all hell breaks loose! As if things weren’t bad enough, it turns out there’s much more to Dylan than Eddie, Carnage or even the alternate-reality Reed Richards known as the Maker understand – and once they learn the truth, nothing will ever be the same! Then, in the aftermath of Carnage’s assault, Eddie finds himself back on the ominous Island of Bones – where every living thing is out to get him! Venom will be tested like never before! 

Avis : sortie attendue par pas mal de lecteurs du second OHC consacré au Venom de Donny Cates, cette fois sans Ryan Stegman au dessin. Un second OHC que j’avais initialement prévu de prendre et …puis j’ai changé d’avis au vu des décisions prises par Marvel sur la gestion du titre. 

À savoir que d’une part vous avez déjà plusieurs épisodes qui sont aussi dans l’omnibus Absolute Carnage. Grosso modo, les épisodes 16 à 20 sont dans l’omnibus et j’essaye tant que possible d’éviter de doublonner quand c’est possible. SI si, je vous jure…arrêtez de me regarder comme ça !

Et le reste, les épisodes 21 à 25, sont dessinés par Mark Bagley et si j’aime beaucoup le travail du monsieur, je ne vais pas non plus aller chercher le modèle le plus luxueux pour ses planches et uniquement 5 épisodes vraiment inédits. Un TPB est largement suffisant pour cet arc tout à fait correct, bien mené, quoiqu’un peu longuet, mais qui permet de maintenir le niveau de la série après les sommets d’Absolute Carnage. 

Très honnêtement (on y arrive donc) le reste de la série aurait été dessiné par Stegman…j’aurais doublonné et j’aurais pris ce second OHC…Sans lui, le format OHC perd un peu d’intérêt et le TPB s’avère bien suffisant. 

Chances de publication en VF : Panini a commencé la réédition en librairie, et après avoir pris son temps pour le premier tome, ils vont désormais sacrément vite, puisque le tome 3 avec des épisodes jamais réédités en VO est déjà annoncé…Donc. À terme, je pense que le titre trouvera aussi le chemin des deluxe, cela me paraît évident. Ils attendront sans doute la fin du run pour lancer cette réédition. 

Verdict : Buy

A propos Sam 2120 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Superbe chronique comme d’hab
    Je me permet juste d’ajouter une info supplémentaire :
    La saga manhunter de Simonson a déjà été publié par urban dans un batman univers hors série et c’était sacrément bon.

    • Le pire est que tu as raison, que cela me rappelle quelque chose et que je l’ai zappé…
      je me déteste maintenant…

  2. Quelle histoire personnelle ce Flash 192. Quel hasard incroyable.
    Merci pour ce décorticage je ne suis pas là VO mais c’est un bon indicateur de ce qui va arriver alors je lis tes avis chaque semaine. Peace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.