Guide de lecture Comics VF : semaine du 31 mars 2021

Edito :et nous arrivons enfin à la fin de ce mois très chargé…et le mois prochain le sera encore plus mais il était temps que l’on arrive au bout parce que je commence à faire des bourdes ! Et d’ailleurs je vais devoir présenter plusieures excuses à cette occasion. 

Tout d’abord, vous pourrez noter deux erreurs sur des dates de sorties de bouquin. Je vous confirme ainsi que l’intégrale Spider-Man 87/88 est bien sortie la semaine dernière. Je m’en suis tenu au programme officiel de Panini…donc du coup désolé. Nous l’avons d’ailleurs abordé dans le dernier comixity enregistré vendredi dernier !

Ensuite, j’ai complètement raté la sortie du chroniques de Wormwood de Garth Ennis chez Komics Initiative. Celui-là, je m’en veux vraiment car c’est du Ennis et l’éditeur s’est montré très actif pour publier les séries de l’auteur en VF et il est important de le soutenir. 

Enfin, nous avons enfin compris le problème avec l’édition des articles. J’en parlais la semaine dernière, je rencontre beaucoup de difficultés à éditer mes guides …en fait tout vient de la dernière mise à jour de WordPress…combinée à la longueur de mes articles ! Apparemment ils sont trop lourds ! Je sais que je suis lourd, mais je n’aurais jamais pensé que cela se traduirait ainsi…

Bref, on va essayer de faire mieux à l’avenir, mais n’hésitez pas à me signaler si je rate quelque chose !

Info de la semaine : malheureusement quelques reports à noter dans les prochaines semaines chez Panini : 

REPORTS ! Suite à des événements liés à la pandémie et donc complètement indépendants de notre volonté, les titres suivants sont repoussés du 7 au 21 avril :

* AMAZING SPIDER-MAN 1 (régulière et variante)

* AVENGERS UNIVERSE 1 (régulière et variante)

* DAWN OF X 11 et 12 (régulière et collector)

* VENOM 10

Et nous avons choisi de décaler les titres BLACK WIDOW, en particulier le tome 1 de la nouvelle série de Kelly Thompson, prévus pour une sortie au mois de mai. Ils sortiront en juillet.

Sorties de la semaine : peu grosses sorties cette semaine, mais il y en a tout de même : 

  • chez Urban Comics, la sortie d’une part du très bon Basketful of Heads de Joe Hill et Leomacs et la fin tant attendue de Paper Girls de Brian K.Vaughan et Cliff Chiang ! 

Émissions de la semaine : deux émissions au programme de la semaine. Comme d’habitude, vous pouvez nous écouter en direct à partir de 21h soit sur  notre chaîne You Tube soit notre Discord que je vous invite à rejoindre également  et sur lequel une petite communauté est en train de se créer à grande vitesse et nous partageons un peu toutes nos geekeries  :

  • mercredi, le retour du Freaxity où Steve et Laure parlent horreur !
  • jeudi,  le Comixweekly où nous parlerons des sorties VO de la semaine !

404 EDITIONS 

BIG GIRLS 

Date de sortie :  31 mars 2021

Prix : 15.90€/144 pages 

Scénario : Jason Howard 

Dessin :Jason Howard 

Episodes : 

Sollicitation : Des hommes monstrueux à éradiquer ? Faites appel aux Big Girls !

Suite à une terrible maladie, les hommes deviennent des monstres géants, des  » Jacks  » déterminés à détruire le monde, et seules des filles géantes peuvent les arrêter. Ember et les autres grandes filles sont tout ce qui s’oppose à l’anéantissement complet de notre monde ! Au service d’une agence qui élimine les malades dès leur plus jeune âge, Ember commence à douter de son rôle, se pourrait-il que quelque chose ou quelqu’un se cache derrière cette maladie ? Et si elle pouvait changer les choses ?

Le comic book américain phénomène de l’été 2020 débarque en France !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. J’aime bien le travail de Jason Howard en général (Trees et quelques autres projets), mais je ne sais pas ce qu’il vaut comme scénariste et entre nous il ne fait pas partie de mes artistes préférés. Le concept a l’air marrant cependant, donc je pense que cela mérite qu’on lui donne sa chance. À noter qu’il s’agit de la première sortie du nouvel éditeur 404. Nous verrons quel sera son programme dans les mois à venir et s’il parviendra à se faire une place dans un marché déjà très très occupé. 

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien – début d’une nouvelle série et d’un nouvel éditeur !

DELCOURT COMICS

LE RETOUR DU MESSIE – VERSET 1

Date de sortie :  31 mars 2021

Prix : 16.50€/144 pages 

Scénario : Mark Russel 

Dessin : Leonard Kirk, Richard Pace 

Episodes : 

Sollicitation : Série iconoclaste annulée par DC Comics (sous la pression de groupes religieux intégristes aux US) où elle devait initialement être publiée, Le Retour du Messie est un titre aussi irrévérencieux que drôle.

Dieu ordonne à Sunstar – le super-héros le plus puissant de la Terre – d’accueillir son fils, autrement dit Jésus, en tant que co-locataire, afin de lui apprendre à utiliser ses pouvoirs de manière plus… puissante et spectaculaire. Jésus, choqué par la façon dont les humains ont déformé son message et celui de son père, jure de tout faire pour remettre les choses en place.

Avis : mmme ce titre me dit quelque chose, ce n’est pas cette série qui avait fait polémique aux USA lors de son annonce, avant d’être reprise par une autre maison d’édition après l’abandon par DC Comics, qui a fini par sortir dans l’indifférence générale, parce qu’au fond, ce n’était pas plus sacrilège que cela et que les professionnels de l’offense religieuse ne lisent pas vraiment de comics-books et qu’on se fiche un peu de ce qu’ils pensent ? 

Au delà, autre série que je n’ai pas du tout suivi en VO. Mais j’aime bien le taf réalisé par Mark Russel en général, son Flintstones demeure une des meilleures surprises comics de ces dernières années et en général Leonard Kirk livre toujours du boulot solide sur la partie graphique. À mon sens, pas le comic-book indispensable, mais un truc potentiellement sympathique à tester. 

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien – début d’une nouvelle série. 

DANS LA NUIT NOIRE 

Date de sortie :  31 mars 2021

Prix : 24.95€/416 pages 

Scénario : David Smalls

Dessin : David Smalls

Episodes : 

Sollicitation : Un roman graphique de David Smalls, l’auteur de Sutures, qui dresse avec virtuosité le portrait brutal d’une adolescence masculine qui a mal tourné.

Dans les années 50, Russel Pruitt, 13 ans, décide de suivre son père alcoolique en Californie après avoir été abandonné par sa mère. Obligé de se débrouiller seul dans Marshfield, une ville délabrée et hantée par un sadique tueur d’animaux, persécuté par une bande de garçons malveillants qui s’en prennent à lui parce qu’il est « pédé », Russel lutte pour survivre.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de l’auteur. 

À lire avant : rien – œuvre indépendante. 

KOMICS INITIATIVE 

LES CHRONIQUES DE WORMWOOD 

Date de sortie :  26 mars 2021 (je l’ai raté la semaine dernière donc je l’ajoute ici)

Prix : 40€/396 pages 

Scénario : Garth Ennis 

Dessin : Jacen Burrows & Russ Braun 

Episodes : 

Sollicitation : Sortez vos chapelets, l’antéchrist débarque ! Danny Wormwood a tout du type normal. Il est producteur de séries télé pour adultes, a une petite amie et même un animal de compagnie. Mais son père, le Diable, n’attend qu’une chose de son rejeton, qu’il lance l’apocalypse sur Terre. Ce qui est loin d’être la priorité de Danny… Entre Lucifer et Preacher, découvrez l’intégrale d’une série culte de GARTH ENNIS pour la première fois en France ! Humour, provocation et violence sont au rendez-vous.

Avis : du Garth Ennis qui met en scène le fils de Satan ? que Dieu et Satan essayent de convaincre de lancer l’armageddon ? Mais oui, juste oui !!! Je vous présente de nouveau mes excuses car je l’ai raté dans mon guide des sorties de la semaine dernière, mais cela m’a l’air d’être du Ennis pur souche. La série a été initialement publiée par Avatar Press entre 2006 et 2008 et je vois que c’est Komics Initiative qui a réussi à mettre la main dessus pour la VF. Je n’ai en effet pas souvenir qu’elle ait été éditée en VF auparavant. 


En tout cas, cela fait beaucoup d’Ennis qui sort chez Komics initiative ces derniers temps, beaucoup d’inédits dont certains attendus depuis un certain temps. J’espère qu’ils vont continuer comme cela, car il reste pas mal de matériel de cet auteur encore inédits en VF. Je pense notamment à ces différents récits de guerre qui sont exceptionnels et pour moi représentent le sommet de son écriture. Je suis sûr que Wormwood est très fun à lire, mais je pense que cela se situe plus dans la partie trash fun de la bibliographique d’Ennis. 

Alors que ces récits de guerre montrent combien il est aussi incroyablement doué pour écrire des drames humains poignants. Si je devais retenir un truc d’Ennis à lire, au-delà même de ses classiques comme Preacher ou son run sur Hellblazer, ce serait ses War Stories et ses Battleground. 

Verdict : À lire !

À lire avant : rien – intégrale proposée ici ! et encore désolé de l’avoir raté la semaine dernière !

PANINI COMICS

SPIDER-MAN : L’INTÉGRALE 1987-1988

Date de sortie :  31 mars 2021 (annoncé initialement à cette date, il est en réalité disponible depuis la semaine dernière)

Prix :  35,00 €, 360 pages

Scénario : DeMatteis, Nocenti, Zeck, McFarlane…

Dessin :

Episodes : US Amazing Spider-Man (1963) 293-300, Web of Spider-Man (1985) 31-33 et Spectacular Spider-Man (1974) 131-133, précédemment publiés dans MARVEL MUST-HAVE : SPIDER-MAN – LA DERNIÈRE CHASSE DE KRAVEN, MARVEL ICONS : SPIDER-MAN PAR MICHELINIE ET MCFARLANE 1 et Strange 226-228)

Sollicitation : Marvel Classic,

Retrouvez des aventures mythiques de Spider-Man, en particulier La dernière chasse de Kraven qui décrit l’affrontement final entre Peter et le célèbre chasseur. Également dans cet album : Une saga rare signée Ann Nocenti.

Avis : sortie d’une très grosse intégrale dédiée aux épisodes d’ASM de 1987/1988, deux années mythiques qui voient de gros changements intervenir dans la franchise Spider-Man. Tout d’abord, Panini ouvre le bal de cette intégrale avec la totalité de l’arc : La dernière chasse de kraven. Comme annoncé précédemment, ils ont bien inclus l’ensemble des épisodes de l’arc qui prenait place sur les différentes séries Spider-Man de l’époque. 


Je ne pense pas avoir besoin de vous revendre cette histoire, mais au cas où, allez écouter notre podcast spécial réalisé durant le confinement. On s’était bien amusé à le faire, et surtout Steve et moi nous étions vraiment souvenus combien ces épisodes étaient réussis à tout point de vue. 

Ensuite, autre bonne nouvelle, je vois que Panini a inclus le petit arc réalisé par Ann Nocenti sur les séries Spider-man qui s’intercalait entre la dernière chasse de Kraven et la reprise de Amazing Spider-Man par David Micheline et Todd McFarlane. Malheureusement, malgré j’en suis sûr la grande qualité de l’arc (on parle de Nocenti tout de même), il est un peu perdu dans l’ombre de ces deux grands moments.

Et ensuite , nous avons la reprise de ASM par David Micheline et Todd McFarlane qui va permettre de stabiliser la série pendant un sacré bout de temps. En effet, mine de rien, le titre ASM souffrait depuis quelques années des fillers et changements d’équipes artistiques en série. On sait combien le run de Tom Defalco et Ron Frenz avait été agité…alors qu’eux-même avaient pris la suite de Roger Stern qui avait claqué la porte de la série…

Sous leur égide, la série va atteindre son summum de popularité, avec notamment la première année l’arrivée de Venom. Les scénarios de Micheline restent efficaces pour l’époque mais ont clairement vieilli et on peut constater qu’il écrivait vraiment la série pour un jeune public en tête. Cela reste divertissant, mais en rien incroyable, même s’ il va signer au final l’un des runs les plus longs sur le titre restant plus de 6 ans. 

Ce que l’on retient avant tout est bien évidemment l’arrivée de McFarlane au dessin, qui révolutionna en quelques mois la manière de représenter le personnage de Spider-Man qui était alors complètement enfermée depuis les années 60. Les artistes jusque-là avaient du mal à sortir de l’ombre soit de John Romita Sr soit même de Steve Ditko…

Encore une fois, donc une intégrale importante…mais dont le contenu est en fait largement disponible. La dernière chasse de Kraven a été rééditée plusieurs fois, et le début du run Micheline/McFarlane avait été réédité en Icons il y a quelques années (version que j’ai et dont je suis très content). Reste les quelques épisodes vraiment difficiles à trouver de Nocenti…

Verdict : à lire – une époque importante pour le tisseur. 

À lire avant : au moins le précédent tome qui mettait en scène le début du run de Micheline en tant que scénariste avant l’arrivée de McFarlane. 

SPIDER-MAN : L’INTÉGRALE 1972 (Nouvelle édition)

Date de sortie :  31 mars 2021

Prix :  35,00 €, 264 pages

Scénario : Lee, Conway, 

Dessin :Romita Sr, Kane

Episodes : US Amazing Spider-Man (1963) 104-115, nouvelle édition)

Sollicitation : Marvel Classic,

Nouvelle réédition attendue pour cet album qui oppose Spider-Man à de nombreux ennemis, en particulier Kraven et Hammerhead. Avec une apparition du Docteur Strange !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie de la réimpression de cette intégrale, importante puisqu’elle la reprise de la série par Gerry Conway. Par contre, comme d’habitude, attention à la traduction, qui n’a bien évidemment pas été refaite malgré les nombreuses demandes des lecteurs…

Verdict : pour les complétistes 

À lire avant : les précédentes intégrales ASM. 

URBAN COMICS

BASKETFUL OF HEADS 

Date de sortie :  02 avril 2021

Prix : 18€/192 pages 

Scénario :  Joe Hill 

Dessin : Leomacs 

Episodes : Basketful of Heads #1-7

Sollicitation : June Branch mène une vie des plus tranquilles… jusqu’au jour où quatre criminels parviennent à s’évader de prison et enlever son petit ami, Liam. Pour leur échapper, June n’a d’autre choix que de se munir d’une arme étrange… une hache viking du VIIIe siècle ! Mais celle-ci est dotée de propriétés bien singulières : à même de décapiter un homme, elle laisse cependant les têtes fendues… conscientes ! Pour sauver Liam, June n’a plus qu’une seule solution : garder la tête (ou plutôt tout un panier de têtes) froide…

Avis : attention coup de coeur ! Il y a deux ans, Joe Hill lançait son sous label chez DC et l’inaugurait avec une série particulièrement entraînante  : Basketful of Heads…au titre particulièrement parlant. Difficile de faire plus clair en effet, sur le contenu de la série, oui, ici on coupe des têtes et notre héroïne se balade un peu partout avec dans son joli panier… Et pour un coup d’envoi, il fut très réussi. Cette petite mini série en 7 épisodes fut l’une des très bonnes surprises de l’année 2019 et la voir arriver en VF me remplit de joie. 

Ensuite, je ne souhaite pas non plus survendre la mini, car avec le recul, si elle a de nombreuses qualités et que je vous la recommande chaudement, elle n’entre pas dans la catégorie des chefs d’œuvres absolus de l’horreur que chaque fan doit posséder. Dans l’esprit, l’exécution et le contexte de l’intrigue, on comprend que les auteurs ont avant tout voulu réaliser une bonne série B d’horreur légère/fun. Il faut donc y aller avec les bonnes attentes. Pour moi, le scénario ressemble au genre de film que l’on regarde le samedi soir entre potes pour se marrer. 

L’histoire est simple (mais pas simpliste), avance rapidement, contient pas mal de mystères et surtout de twists et l’élément fantastique est celui qui permet de faire éclater la situation. À coup de hache, l’héroïne va peu à peu révéler la vérité qui se cache derrière la situation. On sent aussi l’influence des récits du père de Joe Hill derrière l’histoire, avec cette histoire située sur la côte est des USA dans les années 80…on sent l’hommage affectueux. 

Au centre de l’histoire, nous avons avant tout une héroïne ultra-attachante, bien écrite, qui se retrouve confrontée à une situation qui la dépasse et qui trouve dans une hache mystique une solution pour se tirer d’une situation plus que fâcheuse. Une situation qui en cache d’autres, car elle va vite se rendre compte que tous ceux qui l’entourent ont des secrets…Le scénario est de ce point de vue ultra-efficace jusqu’au bout gardant pas mal de surprises dans sa conclusion, alors que l’on comprend que rien n’est vraiment ce qu’il apparaît…

Autre bonne surprise au delà du scénario, le dessin de Leomacs que j’ai adoré. Il représente bien l’époque, les personnages, la situation assez ubuesque. À certains moments, il y a vraiment une dimension cinématographique dans sa mise en scène et sa mise en page que j’apprécie beaucoup. 

Donc quand je vous dis que c’est un coup de coeur, je ne plaisante pas. Scénario très efficace, personnages attachants, très bonne partie graphique…J’ai vraiment accroché à cette première série de Joe Hill chez DC…il est dommage que le reste n’ait pas été aussi bon. Il a en effet patronné pas mal d’autres titres et presqu’aucun n’a suscité autant mon intérêt que Basketful of Heads. Du coup, le fait qu’Urban ne publie que cette mini, plus The Plunge, également signée Hill avec Stuart Immonen au dessin ne me dérange pas. Il s’agissait des deux projets les plus intéressants. 

Verdict : à posséder !

À lire avant : rien – histoire complète. 

BATMAN : DETECTIVE TOME 5

Date de sortie :  02 avril 2021

Prix : 29€/312 pages 

Scénario : Peter J.Tomasi 

Dessin : Brad Walker 

Episodes : Detective Comics #1027-1033

Sollicitation : Un nouvel adversaire, se faisant appeler le Miroir, rode dans les rues de Gotham. Mais est-il réellement aussi mauvais que ce qu’il laisse à penser ? Ou est-il simplement le reflet de la perversion du monde qui l’entoure? Pendant que la Bat-Family doit lutter contre la véritable armée qu’il a levée, Damian Wayne se cache dans l’ombre, planifiant son prochain mouvement dans la traque qu’il mène contre son père, le Chevalier Noir.

Avis : fin du run de Peter Tomasi et Brad Walker sur Detective Comics…À l’occasion, Urban considère ce tome comme le dernier…avant l’arrivée de la prochaine équipe créative, composée de Mariko Tamaki et Dan Mora. Je n’ai guère d’avis sur la prestation de Tomasi que j’ai vite abandonné au bout de quelques épisodes…en fait j’ai arrêté avec le début de l’arc Arkham Knight, qui était juste mauvais et d’après ce que j’ai pu voir passer, le reste n’était guère meilleur !

Verdict : bof bof, une série qui a besoin de sang neuf. 

À lire avant : les précédents tomes et Joker War (désolé)

PAPER GIRLS TOME 6

Date de sortie :  02 avril 2021

Prix : 16€/160 pages 

Scénario : Brian K.Vaughan 

Dessin :Cliff Chiang 

Episodes : Paper Girls #26-30

Sollicitation : Après avoir survécu à leur odyssée temporelle, du fond des âges au terrifiant Cleveland ultra-futuriste de 2171, les Paper Girls Mac, KJ, Tiff et Erin embarquent sans le savoir pour leur dernier voyage. Séparées à travers différentes époques, toutes devront localiser une brèche dans le continuum espace-temps qui pourrait leur permettre de rentrer chez elles, en 1988.

Avis : ENFIN !!! enfin, nom de dieu des comics, enfinnnnn !!!! Voilà des mois que nous attendons. Le titre est achevé aux USA depuis un bon moment maintenant et que nous en France nous rongeons notre frein…De mémoire, il était initialement prévu juste pour le début du second semestre 2020, mais les “événements” ont bousculé le planning de publication d’Urban…qui a pris son temps aussi !

Bref, passons, voilà enfin ce dernier tome tant attendu …et je me rends compte qu’il va vraiment falloir que je me replonge dedans, car il s’est passé pas mal de temps depuis la sortie du précédent volume et que l’histoire à la base n’est pas simple. Nous suivons quatre jeunes ados à la fin des années 80 qui se retrouvent propulsées dans un bon gros bordel spatio-temporel…et … ce n’est guère évident à comprendre. 

Au fil des tomes, on commence à reconstituer le puzzle, mais il faut un certain temps et une image de l’ensemble des éléments de l’intrigue et des personnages pour s’y retrouver. Et je peux vous dire qu’au début cela a joué contre la série en ce qui me concerne, je ne captais rien de rien et je n’ai poursuivi la lecture qu’en raison des auteurs impliqués…

D’où mon besoin exprimé d’une journée supplémentaire dans la semaine dédiée uniquement aux lectures…et une autre pour le rattrapage de lectures. Voilà, des semaines de 9 jours, avec deux jours pour la lecture et deux jours de repos pour s’en remettre…Cela devrait passer, je suis persuadé que de nombreux lecteurs soutiendront ma proposition…

On s’attend en tout cas à une conclusion forte de la part des auteurs, Vaughan nous ayant habitué à des conclusions de séries toujours très fortes…et j’ai hâte de retrouver le dessin de Cliff Chiang que j’adore, tellement beau et qui a tellement évolué au fil des années pour atteindre sa maturité actuelle. 

Verdict : à posséder. 

À lire avant : les 5 premiers tomes… relisez-les avec attention.

A propos Sam 2121 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Le dernier tome de paper girls! Je viens de me refaire les 5 premiers tomes car je ne me rappelais pas de grand chose et c’est très très bon! Achat day one obligé vu que ça fait un an qu’il aurait déjà dû sortir….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.