Guide de lecture Comics VF : semaine du 21 avril 2021

Édito : dernière grosse semaine de sorties du mois d’avril. Oui, je sais qu’il reste encore une semaine dans le mois, mais la prochaine sera relativement clémente en termes de publications. Nous allons pouvoir souffler un chouïa…surtout moi, avant de repartir pour une grande aventure en mai. Même si je dois dire que les prochains mois seront à priori plus calmes en ce qui me concerne. 

Je vous rassure, il y aura toujours une déferlante de sorties et pas mal de pépites ici ou là, mais les choses vont quand même être moins tendues car moins de choses m’intéressent dans les programmes des éditeurs. Cela n’est pas pour me déplaire, car cela fait un certain nombre de mois que l’on est à flux tendu, donc souffler un ou deux mois n’est pas malvenu…et puis il reste la VO et de ce côté là, ça va être tendu du slip brésilien porté par un obèse côté éditions reliées. 

Sorties de la semaine : plusieurs sorties attendues cette semaine : 

  • chez Delcourt, ce qu’on peut désigner comme un omnibus consacré à Rising Stars !
  • chez Glénat, enfin la suite de The Old Guard de Rucka et Fernandez !
  • et enfin, chez Urban la fin du run de Grant Morrison sur la Doom Patrol !

Émissions de la semaine : quatre émissions au programme de la semaine, parce qu’on est des gros malades et qu’on sait pas s’arrêter ! Comme d’habitude, vous pouvez nous écouter en direct à partir de 21h soit sur notre chaîne You Tube soit notre Discord que je vous invite à rejoindre également  que je vous invite à rejoindre et sur lequel une petite communauté est en train de se créer à grande vitesse et nous partageons un peu toutes nos geekeries  :

  • mardi, le Comixity of the future past qui revient sur toute l’actu geek d’avril 2001 !
  • mercredi, le retour du Freaxity où Steve et Laure parlent horreur !
  • jeudi,  le Comixweekly où nous parlerons des sorties VO de la semaine !
  • vendredi, nouveau numéro de Mangaxity, notre nouveau mensuel où on parle manga et beaucoup d’autres choses autour!

AKILEOS 

SPACE BOY TOME 4

Date de sortie :  21 avril 2021

Prix : 18€/240 PAGES 

Scénario :  Stephen McCranie

Dessin : Stephen McCranie

Episodes : 

Sollicitation : Pour Amy, nous avons tous une saveur. Par exemple, le docteur Kim a celle d’un thé à la camomille et au citron.

Amy a enfin le sentiment d’avoir établi une véritable connexion avec le mystérieux et sans saveur Oliver, mais leur relation va être sérieusement ébranlée, peut-être de façon irrémédiable. Ayant du mal à accepter la fin de cette amitié, elle se réfugie auprès d’une vieille amie. Elle découvrira que l’aide des amis de toujours permet de faire face à tout.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui suivent la série. 

À lire avant : les trois premiers tomes. 

DELCOURT COMICS 

RISING STARS INTEGRALE 

Date de sortie :  21 avril 2021

Prix : 45€/640 PAGES 

Scénario : J. Michael Straczynski

Dessin : Christian Zanier ,Brent Anderson ,Keu Cha

Episodes : 

Sollicitation : Cette intégrale regroupe en un seul volume les trois premiers tomes de la série à succès créée par Joe M. Straczynski (Babylon 5) et reprend donc le récit principal, y compris l’ensemble des numéros spéciaux.

En 1969, une boule de feu s’écrase sur une petite ville américaine. Quelques années plus tard, 113 enfants, conçus cette nuit-là, manifestent des pouvoirs surnaturels. Le gouvernement les recense sous l’appellation de « Spéciaux », les traque, tente de les contrôler, mais cherche aussi un moyen de les neutraliser. Un jour, les rangs des Spéciaux se mettent à être mystérieusement décimés…

Avis : les rééditions en intégrale sont très fréquentes ces derniers temps chez Delcourt, qui a bien compris que c’était une niche au sein du marché en pleine expansion. De fait, la semaine prochaine, une autre intégrale sera au programme…et ce ne sera pas la dernière. Ensuite, sur le fond, comme l’indique la sollicitation, cette intégrale ne fait que regrouper en un seul volume, en gros un seul omnibus, les trois volumes qui rééditaient déjà la série de JMS.

À part le fait de regrouper l’essentiel en un seul volume, il n’y a pas d’ajout particulier de la part de l’éditeur. Si vous en disposez déjà, ce n’est donc pas la peine de replonger. Je m’abstiendrai donc, puisque entre les mags originaux + les trois volumes reliés…j’ai déjà tous ces épisodes en double. On va éviter de triplonner pour une fois. 

Pour tous ceux qui n’auraient jamais essayé la série, je ne peux évidemment que recommander la série, grande fresque, voire saga signée par JMS produite alors que le scénariste était encore auréolé par le succès créatif et public de Babylon 5…d’ailleurs il l’est toujours car rien ne pourra jamais effacer l’incroyable réussite de cette série. On retrouve de fait, nombre de ses forces en termes d’écriture. 

Le récit est ultra-maîtrisé de bout en bout, on sent qu’il a parfaitement bâti son récit, ses différentes étapes et que l’on se dirige vers une destination parfaitement claire dans l’esprit de l’auteur. Pour le lecteur, par contre, cela reste parfaitement imprévisible, tant les twists et retournements de situations sont nombreux. JMS fait ainsi évoluer par bons son statut quo à chaque fin d’étape et montre comment les Spéciaux changent peu à peu le monde. 

Le concept de base, fascinant, est parfaitement exécuté bien que l’on puisse lui reprocher par moment une certaine naïveté qui montre aussi l’âge de cette saga désormais vieille de plus de 20 ans. Mais cela reste une histoire marquante, touchante, bourrée de nombreuses réflexions personnelles sur la nature humaine dans le cadre d’un récit palpitant de bout en bout. 

Verdict : à posséder. 

À lire avant : rien – l’ensemble de la série est contenue dans ce tome.

GLENAT COMICS

THE OLD GUARD TOME 2

Date de sortie :  21 avril 2021

Prix : 17.50€/168 pages 

Scénario : Greg Rucka 

Dessin : Leandro Fernandez 

Episodes : 

Sollicitation : L’erreur est humaine. La répéter est diabolique.

En 6 700 années de tours de calendriers, Andy a pu en voir, du pays. C’est sûr que l’immortalité, ça laisse le temps de voyager, d’expérimenter et, dans le cas d’Andy, de souvent faire la guerre… Au fil des années, les morts se sont accumulées et la culpabilité pèse de plus en plus lourd. Évidemment, rien ne s’arrange quand le fantôme d’un lointain passé revient un jour vous hanter en chair et en os. Dans ces conditions, difficile de prendre le temps d’analyser sa psyché profonde, d’autant que rien ne s’arrange avec ses coéquipiers, entre un Booker évaporé et une Nile, trop jeune pour saisir les enjeux de sa nouvelle condition d’immortelle…

Avis : suite très attendue de The Old Guard, l’une des séries creator owned lancée par Greg Rucka ces dernières années et dont le second tome a mis du temps à nous parvenir. La première mini fut ainsi publiée entre 2017 et 2018 aux USA avec une promesse de retour entre 2019 et 2020…La promesse fut tenue in extremis…sans doute pour pouvoir avoir quelque chose à publier avec la sortie du film Netflix. 

De fait, les TPB Old Guard ont cartonné au moment de la sortie de ce dernier…avec raison, car la série est bien évidemment très bonne. 

Ben oui, c’est du Greg Rucka, donc j’aime beaucoup. Il faut dire que le pitch est redoutable d’efficacité, alors que l’on suivait dans le premier arc une bande d’immortels qui traversaient les conflits de l’histoire en menant leurs propres combats. Le premier arc s’achevait sur le recrutement d’un nouveau membre dans le petit groupe…et l’exil d’un autre. 

Comme d’habitude, avec Rucka, le personnage central est une femme bad ass, à la personnalité complexe, lassée par la vie, mais qui continue d’essayer d’avancer malgré tout …et ce second tome va continuer à se concentrer sur elle et sa très longue existence, puisque âgée désormais de plus de 6000 ans…elle a laissé pas mal de cadavres derrière elle…et certains éléments de ce passé sanglant vont revenir la hanter. Car si elle a vécu aussi longtemps, il est fort possible que d’autres y soient parvenus. 

Bref, encore du très bon et à noter que nous n’aurons peut être pas à attendre très longtemps pour avoir un jour une suite, puisque une nouvelle mini Old Guard vient de débuter aux USA, où Rucka a invité nombre de ses copains à développer un peu plus son monde comme il l’avait fait avec Lazarus le temps d’une autre mini…

Verdict : à lire. 

À lire avant : le tome 1

HI COMICS

SHANGHAI RED 

Date de sortie :  21 avril 2021

Prix : 17.90€/160 PAGES 

Scénario :  Christopher Sebela

Dessin : Joshua Hixson

Episodes : 

Sollicitation : XIXe siècle, Portland, Oregon. Red n’a jamais eu peur de travailler dur. Depuis l’enfance, elle endosse les responsabilités et l’apparence d’un homme pour subvenir aux besoins de sa famille. Mais le plus cruel restait à venir  : droguée et kidnappée, elle est enrôlée de force sur un navire en partance pour Shanghai, comme tant d’autres à cette époque. Des années de servitude en mer qui se soldent par une rébellion sanglante, et le désir implacable de se venger de ceux qui l’ont arrachée à sa famille.

De retour à Portland, Red n’a qu’une obsession  : retrouver les siens et traquer les hommes qui l’ont vendue. Des bas-fonds de la ville et ses souterrains secrets à la corruption des hautes sphères, Red fait couler le sang, dans une quête de vengeance et d’identité qui la changera à jamais.  

Christopher Sebela (Crowded, High Crimes, We(l)come Back) et Joshua Hixson (The Black Woods, The Plot) livrent avec Shanghai Red un puissant polar historique et un récit de vengeance qui transcende le genre, dans tous les sens du terme.

Avis : pas vraiment d’avis, je ne connais pas la série, mais les planches montrées jusque là sont vraiment superbes et le pitch est intéressant. En termes d’indépendant, les sorties d’Hi Comics sont en général de qualité, même si parfois ne correspondent pas à mes goûts personnels (ce qui est normal). En tout cas, je suis fortement tenté !

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien – nouvelle série.

PANINI COMICS

AVENGERS UNIVERSE 1

Date de sortie :  21 avril 2021

Prix : 6,99 €,, 80 pages

Scénario : Aaron, Cates, 

Dessin :McGuinness, Cafu…

Episodes : US Avengers (2018) 38, Thor (2020) 7, Iron Man (2020) 1, inédits)

Sollicitation : NOUVEAU ! Les Avengers reviennent dans un nouveau mensuel, avec toujours la série Avengers de Jason Aaron et le Thor de Donny Cates, mais aussi une nouvelle série Iron Man signée Christopher Cantwell et Cafu !

Avis : avec quelques semaines de retard donc, les mags Panini sont relancés dans leur nouvelle formule. Le nombre de pages a fondu pour revenir à ce qu’il était…lors de la reprise de la franchise marvel par Panini il y a plus de 20 ans (si si) avec 72/80 pages au compteur. Le prix, par contre, n’est plus trop au même niveau. On était alors à 24F, soit un peu moins de 4€…nous sommes aujourd’hui à presque 7€. 

En termes de contenu, je vais malheureusement être très mitigé sur les différentes séries proposées. Avengers, comme je l’ai déjà dit, je n’ai pas dépassé le premier arc de Jason Aaron sur la série. Son approche ne me convient pas, un peu trop lourdaute à mon sens. Faire du blockbuster, c’est bien, faire du bon blockbuster c’est mieux. À mon sens, c’est l’équivalent du Transformers de Michael Bay en comics. Cela pète dans tous les sens, il y a souvent de jolies images, quelques idées intéressantes, mais le tissu narratif est trop lâche. Une simple accumulation de “grosses” scènes ne fait pas un comics. 

Et si l’on parlait de l’ancienne série d’Aaron ? Thor, toujours repris par Donny Cates avec …les épisodes qui m’ont fait arrêter la série. J’étais déjà moyennement convaincu par le premier arc de Cates sur le titre, mais comme j’aime en général son travail, j’étais prêt à lui donner du temps et une chance…et puis ces deux épisodes sont sortis…et encore aujourd’hui je ne comprends pas trop ce qu’il a cherché à faire. En fait, j’en suis au point où je me demande s’il a vraiment raconté quelques dans ces épisodes 7 et 8. 

Je comprends bien qu’il a voulu faire un petit arc plus tranquille, de respiration entre deux gros arcs, où les personnages font le point, mais la construction de l’arc n’a strictement aucun sens, ne mène à rien, ne règle rien et surtout ne fait rien avancer. Thor fait mumuse avec son marteau, s’amuse avec Stark, voilà merci ça fait 8$ en VO. Quoi ? Quoi ???

Je n’y suis pas revenu depuis tellement j’étais dégoûté par le vide intersidéral de ces épisodes, surtout sur cette série. J’en ai déjà parlé, mais en ce qui me concerne, le run d’Aaron sur Thor va sans doute rester ma référence personnelle, et ne plus retrouver cette même voix, ce même ton, fait que je suis sans doute plus dûr avec Cates, d’autant plus que ce qu’il propose ne m’intéresse guère. 

Enfin, et pour finir ce mag (et oui, déjà), relaunch de la série Iron man (oui encore). Après le peu apprécié travail de Dan Slott sur le titre, Marvel tente encore de donner une nouvelle impulsion au personnage, qui souffre d’un manque de bonnes histoires depuis plusieurs années maintenant, en nommant une nouvelle équipe que l’on espérait plus inspirée. Ainsi, au scénario on retrouve Christopher Cantwell qui a signé récemment l’excellent Doom et au dessin l’également très bon Cafu.

Avec tout cela on aurait pu penser, que ça y était, on tenait enfin nos meilleures chances d’avoir un bon run sur Iron Man. Ben, faudra repasser, du moins pour ce que j’ai lu. J’ai vraiment voulu y croire, j’adore le taf de Cantwell sur Doom, donc j’avais de l’espoir et puis j’ai lu les 5 premiers épisodes et j’ai eu envie de lui renvoyer ces épisodes à la figure. Là aussi je crois savoir ce qu’il essaye de faire, mais cela ne fonctionne pas vraiment. 

Sous prétexte d’avoir une série avant tout accès sur l’exploration de la psychologie de son personnage, le scénariste nous a monté un truc complètement déséquilibré, mal foutu, mal pensé, et mal exécuté. Les scènes d’action sonnent toutes fausses et pas à leur place, à chaque fois j’avais le sentiment que Cantwell en collait dans chaque épisode parce qu’il faut bien en avoir car le cahier des charges l’impose. 

La première intrigue est très mal amenée, le suspense est quasi nul, on ne comprend même pas qui est l’antagoniste avant plusieurs épisodes, alors qu’il est censé le révéler dans l’épisode 1. Et pour une série censée vraiment explorer la personnalité de son cast…on ne peut pas dire que Cantwell maîtrise Tony Stark qui apparaît très loin de ce que l’on a vu de lui ces dernières années. Et son entourage ne s’en sort pas mieux. Le scénariste ramène ainsi un personnage dans son cast et …il la dépeint de manière absolument insupportable. 

Alors oui, c’est très beau grâce au travail de Cafu, mais niveau scénario, cela passera sans doute mieux en TPB. 

Verdict : bof. 

AMAZING SPIDER-MAN 1

Date de sortie :  21 avril 2021

Prix : 6,99 €, 88 pages

Scénario : Spencer, 

Dessin :Jacinto, Bagley, Sanna

Episodes : US Amazing Spider-Man (2018) 44-45 et Amazing Spider-Man: Sins Rising Prelude (2020), inédits)

Sollicitation : Mensuel,  

NOUVEAU ! Peter Parker revient dans un nouveau mensuel entièrement consacré à la série Amazing Spider-Man de Nick Spencer. Et ça commence très fort avec une saga essentielle qui marque le retour du Rédempteur… Qui se cache cette fois sous le masque ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Mais d’après ce que me dit Bunny, c’est vraiment avec ces épisodes que le moteur de la série de Nick Spencer commence à chauffer. Donc si vous aviez laissé tomber, c’est sans doute le moment de revenir. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

À lire avant : le reste du run de Nick Spencer jusque là. 

VENOM 10

Date de sortie :  21 avril 2021

Prix : 8,90€, 112 pages

Scénario : Cates, Tieri, 

Dessin :Gedeon, Unzueta…

Episodes : US Venom (2018) 27-28, Ravencroft (2020) 3-4 et Scream: Curse of Carnage (2020) 5, inédits)

Sollicitation : Bimestriel, 

Un nouvel adversaire surgit dans la vie d’Eddie Brock, rien ne va plus à l’Institut Ravencroft et la menace de Knull plane à l’horizon, avec le démarrage de King in Black dans trois petits mois. En plus : La fin des aventures de Scream !

Avis : suite de l’arc en cours dans Venom qui fait un peu du remplissage en attendant King in Black. Après les sommets atteints après ses débuts et Absolute Carnage, j’ai en effet trouvé que l’intérêt de la série Venom déclinait légèrement passé l’event. Le titre ne devient pas mauvais, attention,  il reste même très correct. Mais alors qu’il faisait partie de mes premières lectures chaque semaine de sortie avant Absolute Carnage, les deux arcs post event qui font le lien avant King in Black m’ont moins emporté. 

Il y a de bonnes idées dans chacun de ses arcs et l’évolution d’Eddie Brock est toujours au centre des événements, mais on sent bien que Cates se garde l’essentiel pour l’event à venir. Dans le cas présent, je me demande si la lecture des deux épisodes d’affilée présentés ici ne va cependant pas aider à la lecture, car lors de la sortie en VO, on avait le sentiment que cette intrigue s’étirait un peu, tout en restant très divertissante. 

Cates nous fait le coup ici de la réalité parallèle, avec quelques twists bien trouvés qui vont affecter la famille d’Eddie Brock en profondeur. Et de fait, ce sont plus ces petits moments entre Eddie, son fils et une troisième personne qui débarque dans cet arc qui m’ont le plus séduits. 

Autre facteur qui a sans doute refroidi mon intérêt pour le titre : les changements de dessinateurs. L’arc en cours compte ainsi 3 dessinateurs différents, Coello signait le premier épisode, un autre artiste signe les deux épisodes du jour et c’est Luke Ross qui signera les deux derniers…Il est déjà difficile de passer après Stegman, donc si ensuite, on change tous les deux numéros, cela casse le sentiment d’immersion dans la série. 

Tout ça pour dire que certes ce n’est pas le meilleur arc de la série, oui, mais il reste cependant sympathique à lire. 

Verdict : à lire. 

X-MEN : DAWN OF X 11

Date de sortie :  21 avril 2021

Prix : 16,00 € (version softcover), 20,00 € (version cartonnée), 168 pages

Scénario : Howard, Brisson, 

Dessin :To, Flaviano…

Episodes : US New Mutants (2019) 10-11, Wolverine (2020) 1 (II), Excalibur (2019) 10 et Hellions (2020) 2-3, inédits)

Sollicitation : DAWN OF X reprend son rythme bimensuel en avril, avec deux nouveaux albums. Ce mois-ci, nous assistons au retour de Madelyne Pryor et suivons Excalibur, les Nouveaux Mutants et les Hellions dans de nouvelles aventures ! Avec aussi le retour de Wolverine !

X-MEN : DAWN OF X 12

Date de sortie :  21 avril 2021

Prix : 16,00 € (version softcover), 20,00 € (version cartonnée), 168 pages

Scénario : Hickman, Williams, 

Dessin :Pérez, Baldeon…

Episodes : US Hellions (2020) 4, Giant-Size X-Men: Magneto, X-Factor (2020) 1, Marauders (2019) 10 et Cable (2020) 2, inédits)

Sollicitation : Ce nouveau volume de l’univers mutant accueille une nouvelle série très attendue : X-Factor est de retour et mène l’enquête sur les morts mystérieuses de mutants avant que les protocoles de résurrection ne soient enclenchés. Avec aussi un épisode spécial consacré à Magnéto et le retour de Cable.

Avis : pas grand chose à dire sur le mag de ce mois-ci vu le peu de séries que je suis encore. Ah si pour dire que le Giant Size : Magneto est une vaste blague, sans doute l’un des épisodes les plus vides que Hickman ait écrit sur la franchise à ce jour. En gros, magneto rend visite à Namor. Voilà, fin de l’épisode. Non, je ne déconne pas. 

Ensuite, lancement d’une nouvelle série avec X-Factor, sur laquelle je suis assez partagé, car elle démarre très bien et la suite est plus problématique. En gros, la série vient remplir un vide, en installant une équipe autour d’un cast vraiment bon avec une mission claire : enquêter sur les morts de mutants à travers le monde, dans le cadre du processus de résurrection. 


Et de fait, le premier épisode est très efficace, amène bien les personnages et surtout le cahier des charges du titre. On a envie de suivre cette équipe et le pitch est intéressant…mais l’intrigue qui démarre avec l’épisode 2 est d’un ennui qui fait assez peur. C’est poussif à mort et les pistes qui sont posées ne sont simplement pas excitantes. À voir, d’après ce que j’ai compris cela rebondit bien passé X of Swords, mais en ce qui me concerne, le titre m’a bien refroidi. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

STAR WARS 3

Date de sortie :  07 avril 2021

Prix : 6,99 €, 72 pages

Scénario : Soule, Pak, 

Dessin :Saiz, Ienco

Episodes : US Star Wars (2020) 4 et Darth Vader (2020) 3-4, inédits)

Sollicitation : La conclusion de l’Empire contre-attaque continue de secouer l’univers Star Wars jusqu’à ses fondations. Luke, Lando et Leia doivent retourner à la Cité des Nuages tandis que Dark Vador va sur la tombe de Padmé, la mère de Luke et Leia, pour y trouver des réponses.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de Star Wars qui veulent continuer à suivre le mag. 

CAPTAIN MARVEL T04

Date de sortie :  21 avril 2021

Prix : 18,00 €, 136 pages

Scénario : Thompson, 

Dessin :Manna, Smith

Episodes :  US Captain Marvel (2019) 17-21, inédits)

Sollicitation : 100% Marvel, 

L’événement Empyre fait rage et Carol Danvers est frappée de plein fouet ! En plein conflit, elle doit accepter un nouveau rôle au sein de la communauté Kree. Une nouvelle mission cosmique l’attend… mais quels héros terrestres vont l’accompagner ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui suivent la série. 

À lire avant : les trois premiers tomes. 

CONAN LE BARBARE : L’INTÉGRALE 1974

Date de sortie :  21 avril 2021

Prix : 32,00 €, 240 pages

Scénario : Thomas, 

Dessin :Buscema

Episodes : Conan the Barbarian (1970) 34-45, précédemment publiés dans Conan (Comics Pocket) 5-7, 17 et Conan le Barbare (Arédit) 1-2)

Sollicitation : Conan, 

Retrouvez des épisodes mythiques réédités pour la première fois depuis les années 70, dans lesquels Conan affronte (entre autres) la Mort en personne ! Une œuvre du légendaire tandem Roy Thomas / John Buscema.

Avis : nouvelle intégrale de Conan le barbare très attendue car elle a été repoussée de presque 1 mois par Panini, pour des raisons indépendantes de leur volonté dans le contexte actuel, mais du coup, il a fallu ronger son frein plus longtemps que prévu pour retrouver la suite du très bon run, que dis-je le mythique run Thomas/Buscema sur le titre.

La bonne nouvelle est que Panini a un programme chargé en Conan dans les prochains mois, avec la prochaine intégrale en juillet, un concentré en best of de l’heure du dragon toujours par Thomas et Buscema, les What if Conan, et encore des chroniques de Conan. 

Je dois dire que le fan récent de Conan que je suis est ravi de voir cette petite déferlante nous parvenir car cela doit signifier qu’il y a une bonne dynamique de ventes autour du personnage. Il est fort possible que beaucoup d’autres lecteurs comme moi ont commencé à lire Conan avec la reprise par Marvel et le run de Jason Aaron, ont été séduits et ont commencé à vraiment s’intéresser à tout ce que Panini sortait dessus. 

Donc poursuivez Panini, c’est très bien…par contre, si vous pouviez faire des intégrales un peu plus denses; parce que 240 pages pour 32€, ça continue à piquer un peu. Alors, c’est toujours mieux que les premières intégrales avec 8 épisodes faméliques, puisque désormais on monte enfin dans les 12…mais n’hésitez pas à vous lâcher un peu plus. 

D’autant que la série Conan dure longtemps et même si vous sortez deux tomes par an comme ces derniers temps…il va falloir quelques années pour arriver assez loin. Tout ça pour dire que j’aime beaucoup ce run, que j’ai hâte d’en lire la suite, donc aboulez les volumes !

Verdict : à posséder. 

À lire avant : les précédentes intégrales. 

X-MEN : L’INTÉGRALE 1985 (II) (Nouvelle édition)

Date de sortie :  21 avril 2021

Prix : 35,00 €, 280 pages

Scénario : Claremont, 

Dessin :Adams, Smith, Romita Jr

Episodes : US Uncanny X-Men 199-200 et Annual 9, New Mutants Special Edition et X-Men/Alpha Flight (1985) 1-2, nouvelle édition)

Sollicitation : Nouvelle édition pour cette Intégrale importante proposant l’épisode 200 d’Uncanny X-Men, avec le procès de Magnéto ! Également, hasard du calendrier, la première mini-série X-Men/Alpha Flight au moment où l’équipe canadienne obtient sa propre Intégrale !

Avis : ouch ! j’évoquais plus haut la question des premières intégrales de Conan qui faisaient très mal, car comptant peu d’épisodes et peu de pages pour un prix maxi…ben cette intégrale X-Men fait bien plus plus mal avec seulement deux épisodes de la série régulière, le reste étant composé d’un annual et d’épisodes spéciaux, dont la mini série X-Men/Alpha Flight. Pas grand chose à se mettre sous la dent en somme…sauf que l’épisode 200 est absolument essentiel. 

Outre le fait de marquer un numéro anniversaire, de présenter le procès de Magneto, il va conduire à des bouleversements importants du statut quo de l’équipe et du monde des X-Men pendant des années. Des changements qui ont secoué ensuite les autres séries mutantes existantes à l’époque, dont New Mutants. C’est donc un incontournable, car certaines évolutions seront de mise jusqu’à la fin du run de Claremont sur le titre. 

Bref, si la réimpression de cette intégrale fait plaisir, comme tout bouquin en rupture qui revient dans les linéaires, Panini aurait pu mieux penser son découpage…

Verdict : à posséder, même si ça fait mal. Un tournant pour le monde mutant. 

À lire avant : les précédentes intégrales du run de Claremont. 

AVENGERS : L’INTÉGRALE 1968 (NOUVELLE ÉDITION)

Date de sortie :  21 avril 2021

Prix : 35,00 €, 312 pages

Scénario : Thomas, 

Dessin :Buscema

Episodes : US Avengers (1963) 48-59 et Annual 2, nouvelle édition)

Sollicitation : Marvel Classic, 

Beaucoup de moments importants dans cette cinquième INTÉGRALE enfin rééditée : L’arrivée de la Panthère Noire dans l’équipe, la première apparition de Vision, le départ de Vif-Argent et de la Sorcière Rouge, et l’entrée en scène d’un des pires ennemis de l’équipe : Ultron !

Avis : pas d’avis, je signale juste cette réimpression des débuts des Avengers. Comme d’habitude, attention à la traduction !

Verdict : pour les fans. 

À lire avant : les premières intégrales Avengers. 

THOR : L’INTÉGRALE 1964 (NOUVELLE ÉDITION)

Date de sortie :  21 avril 2021

Prix : 35,00 €, 248 pages,

Scénario : Lee, 

Dessin :Kirby

Episodes : US Journey Into Mystery (1952) 101-110, nouvelle édition)

Sollicitation : Marvel Classic 

De nouveau disponible, les épisodes de Journey Into Mystery dans lesquels Thor est apparu pour la première fois ! Il y affronte Loki, bien sûr, mais aussi l’Enchanteresse ou encore Magnéto, le Maître du Magnétisme habituellement opposé aux X-Men.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui suivent la série. 

À lire avant : pour les fans de Thor classique. 

FAITHLESS T02 (sur 3)

Date de sortie :  21 avril 2021

Prix : 18,00 €, 128 pages

Scénario : Azzarello,

Dessin : Llovet

Episodes : Faithless II 1-6, inédits)

Sollicitation : Boom! Studios, 

Nouvelles aventures magiques et sexy pour la jeune Faith dans un album à ne pas mettre entre toutes les mains, réalisé par l’auteur de 100 Bullets. L’action s’y déplace à Turin, en Italie. Mais l’Enfer va lui aussi faire le voyage…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui suivent la série. 

À lire avant : le premier tome. 

GOODNIGHT PARADISE

Date de sortie :  21 avril 2021

Prix : 19,95 €, 168 pages

Scénario : Dysart, 

Dessin :Ponticelli

Episodes :  Goodnight Paradise 1-6, inédits)

Sollicitation : TKO Comics, 

Après Sara et Sentient, titres auxquels vous avez fait un triomphe, découvrez le nouveau bijou de TKO Comics ! Le changement de style est total, puisqu’il s’agit cette fois d’un polar californien, par les auteurs d’Unknown Soldier. Lorsqu’un SDF de Los Angeles découvre le cadavre d’une adolescente, c’est le début d’une enquête sordide…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui suivent la série. 

À lire avant : rien – oeuvre indépendante.

URBAN COMICS

 

BATMAN ARKHAM : POISON IVY 

Date de sortie :  23 avril 2021

Prix : 29€/344 PAGES 

Scénario : 

Dessin :

Episodes : Batman #181, Secret Origins #36, Legends of the Dark Knight #42-43, Batman: Shadow of the Bat Annual #3, Batman/Poison Ivy #1, Batman Chronicles #9, Batman: Gotham Knights #14-15, Batman/Poison Ivy: Cast Shadows, Joker’s Asylum: Poison Ivy #1, Secret Origins V2 #10

Sollicitation : Pamela Lillian Isley était une jeune étudiante fascinée par la botanique et la toxicologie lorsque le professeur Jason Woodrue a expérimenté sur elle des produits interdits. Devenue Poison Ivy, elle s’est lancée dans une lutte incessante contre Batman et les autorités, notamment les grands pollueurs qui mettent à mal l’équilibre écologique de la planète, et tente d’instaurer le règne incontesté du monde des plantes.

Avis : nouveau volume dans cette collection d’anthologies. Une fois de plus des épisodes éparpillés au travers de l’histoire de Batman, cette fois centrés sur le personnage de Poison Ivy. Je recommanderai cela avant tout aux fans de cette dernière, pour voir un peu plus son évolution à travers le temps, sa représentation ayant grandement changé à travers les époques. De fait, elle est plus connue comme du bon côté de nos jours que du mauvais…ou plutôt disons qu’elle est souvent entre les deux. 

Verdict : pour les fans d’Ivy. 

À lire avant : rien – peut se lire de manière indépendante. 

CLARK KENT : SUPERMAN TOME 6

Date de sortie :  23 avril 2021

Prix : 29€/348 pages 

Scénario : Brian Michael Bendis 

Dessin : Ivan Reis & John Romita Jr 

Episodes : Contenu : Action Comics #1022-1028, Superman #23-28

Sollicitation : Superman est pris entre deux feux : à Metropolis, l’Homme d’Acier se retrouve aux prises avec Brume Pourpre et Marisol Leone, nouvelle propriétaire du Daily Planet, tandis que dans le cosmos, la race des Synmar décide d’envoyer un émissaire pour tuer le surhomme ! Heureusement, le Dernier Fils de Krypton pourra compter sur l’aide de son fils, Jon, de sa cousine, Supergirl, et d’un nouveau venu dénommé Conner Kent, qui prétend être… son clone !

Avis : suite et fin du run de Brian Michael Bendis sur la franchise Superman qu’Urban rassemble ici dans un seul volume, parce qu’apparemment il fallait dégager le truc à grande vitesse. Je ne sais pas si c’est le cas, je ne connais pas les ventes de ce run en VF, mais quand je vois que l’éditeur rassemble 12 épisodes d’un coup, alors que jusque-là il s’en tenait à 6 épisodes, je me pose des questions. 

On peut continuer de s’interroger par ailleurs sur le programme d’Urban au second semestre, car encore une fois, on peut voir l’éditeur achever à grande vitesse à peine quelques mois après les USA de nombreux runs sur les principales séries. Nous avons rattrapé les USA pour la franchise Batman, maintenant Superman, le mois prochain Flash, je crois qu’on est aussi presque à jour pour WW, idem pour Justice League. 

Il nous reste juste à venir un tome de Green Lantern par Morrison et Sharp et…il ne reste plus grand chose au-delà. De fait, Urban fait tout pour clôturer cette ère DC le plus rapidement possible, la fin de Death Metal le mois prochain marquant la dernière étape avant …le nouveau statut quo dont on reparlera quand on y sera…et quand je l’aurais compris. 

Sinon, sur le fond, je n’ai pas grand chose à dire du run de Bendis sur la franchise car j’ai arrêté assez vite. Ce n’était pas pour moi. Si vous avez aimé, vous pourrez suivre je pense une partie de ses plans encore non aboutis dans son prochain titre, puisqu’il reprend la Justice League. 

Si vous êtes dans mon cas et que ce run vous a fait arrêter de lire Superman…ben désolé, mais vous n’allez pas pouvoir vous y remettre car la nouvelle équipe créative qui passe derrière n’est pas franchement sensationnelle…Là aussi on en reparle. 

Verdict : pour ceux qui veulent suivre jusqu’au bout. 

À lire avant : les 5 premiers tomes. 

DOOM PATROL TOME 3

Date de sortie :  23 avril 2021

Prix : 35€/424 pages 

Scénario : Grant Morrison 

Dessin : Richard Case 

Episodes : #51-63

Sollicitation : Le pays est pris de folie tandis que Monsieur Personne se lance dans une campagne électorale surréaliste au sens propre ! Cliff Steele pense que la Doom Patrol doit agir, mais Crazy Jane n’est pas convaincue de la nécessité d’un combat. Et Rebis, que ses équipiers ont connu sous le nom de Larry Traynor, quitte l’équipe afin de préparer un mystérieux avènement dont il ne veut rien dire. Privée de deux de ses membres, la Doom Patrol semble démunie face à la folie qui se répand, et l’aide d’un certain Willoughby Kipling ne sera pas de trop !

Avis : suite et fin du run de Grant Morrison sur la Doom Patrol. Un 3e tome très attendu, tant la série a bien marqué les esprits, dont mon cas pas si jeune esprit toujours impressionnable, lors de la publication des deux premiers volumes. On n’y voyait Morrison s’approprier complètement le titre, réinventer l’équipe, ses codes, les menaces, le ton général, avec des idées et des concepts…qui même 30 ans plus tard restent toujours aussi frais et novateurs. 

Même en tant que grand fan de Morrison je suis loin d’avoir tout lu de sa production, qui est assez importante en presque 40 ans de carrière, mais Doom Patrol est quand même tout en haut en termes de qualité et de dingueries totales. Bien qu’on me dise dans l’oreille que son Animal Man est encore meilleur. Vous entendez ça, Urban ? Il y a encore du Grant Morrison classique et historique à proposer. Hein ? Je dis ça juste en passant. Avec une idée derrière la tête en fait, en effet. 

Oui, je veux son Animal Man. Et son Invisibles. Et puis The Filth qui apparemment est le travail qu’il préfère. J’ai pas dis que je comprendrais, attention. Je veux juste dire que vous allez les sortir, moi les acheter, les lire et dans quelques années, j’aurai le déclic et ce sera génial. Allez Urban. En attendant merci pour Doom Patrol, car c’est que du plaisir, de la découverte, de l’attente à se dire à chaque numéro : qu’est-ce qu’il va encore me sortir comme concept ? comme idée ? comme truc de dingue ?

Presque tout est possible dans cette série, car l’auteur a redéfini les codes du bouquin ainsi, et Morrison avait alors la créativité pour alimenter la série. 

Verdict : à posséder. 

À lire avant : les deux premiers tomes.

A propos Sam 2084 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. J’ai finalement craqué par la VO pour Animal Man de Morrison et c’est vrai que c’est excey. En revanche je n’ai pas du tout accroché à Doom Patrol ^^ trop WTF pour moi 🙂
    Pour les mois à venir je sens aussi que la wishlist est plus petite qu’à l’accoutumée, surtout chez Urban qui propose des choses qui ne me tentent pas/plus. Ce sera l’occasion de rattraper certaines séries

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.