Guide de lecture Comics VF : semaine du 9 juin 2021

Edito : après une première semaine de juin assez calme niveau comics VF, enfin de manière relative bien évidemment, on a l’impression que les choses sérieuses commencent vraiment cette semaine. Comme d’habitude, déluge de rééditions chez Panini, et quelques sorties intéressantes du côté de l’indépendant. À l’image encore une fois du marché des comics VF aujourd’hui : des titres des principaux éditeurs omniprésents, mais des perles indépendantes bien vivantes. Et cette semaine nous avons quelques exemples frappants. 

Sorties de la semaine : quelques grosses sorties cette semaine : 

  • chez Delcourt, la suite et fin de la réédition en intégrale de la géniale série Rachel Rising de Terry Moore !
  • chez Delirium…un classique du genre !
  • chez Panini, grosse semaine avec le premier omnibus accordé à la série Ultimate Spider-Man ! une nouvelle intégrale X-Men ! fin de la réédition du run d’Hickman sur les Avengers en deluxe et dans le même format, la réédition de l’event War of Realms  ! et côté inédit, une nouvelle série Darth Vader avec une nouvelle équipe créative !
  • enfin chez Urban, la suite et fin de Death or Glory de Remender et Bengal et la suite de la réédition en intégrale de East of West !

Émissions de la semaine : pas d’émission cette semaine ! Et oui, Steve s’est pris quelques jours de repos, mais les émissions reviendront dès la semaine prochaine !

DELCOURT COMICS

RACHEL RISING INTEGRALE TOME 2

Date de sortie : 9 juin 2021

Prix : 34.95€/432 pages 

Scénario : Terry Moore

Dessin : Terry Moore 

Episodes : 

Sollicitation : Après Strangers in Paradise, Echo et Motor Girl, Rachel Rising – du même Terry Moore – bénéficie d’une (ré)édition intégrale en deux volumes. Suite et fin de cette réédition.

Rachel se réveille dans les bois et s’extirpe de la tombe sommaire où elle avait été enterrée. Commence alors une effrayante quête pour retrouver son propre meurtrier. Avec l’aide de Zoé, une tueuse en série âgée de 10 ans qui détient l’épée de Satan, et de Lilith, sa soeur Rachel découvre les secrets de la petite ville de Manson, où l’horreur est à chaque coin de rue.

Avis : suite et fin de la réédition en intégrale de l’excellente série de Terry Moore, Rachel Rising. Si Strangers in Paradise reste son œuvre maîtresse, comme je l’ai déjà dit, je pense que c’est Rachel Rising que j’ai le plus relu. J’ai eu des phases où j’étais obsédé par la série et que je la relisais presque en boucle, tellement j’ai été pris et emporté par le monde et les personnages créés par l’auteur. 

Alors que l’on commençait la série sur un mystère, la mort et la résurrection de Rachel, l’auteur a ajouté patiemment des pièces et des mystères autour de la ville et de son personnage principal pour conduire le lecteur à découvrir l’histoire qu’il voulait vraiment raconter. Dans cette seconde partie, les révélations s’enchaînent alors que l’on comprend mieux la menace qui pèse sur la ville et que l’on apprend plus sur la véritable nature de Rachel. 

Et attention, on bascule dans le biblique ! C’était déjà quelque chose que l’on voyait rôder dans Echo, mais cette fois, Terry Moore peut se lâcher à coup de démons, malédiction et ancien crime datant de l’origine de l’humanité. Et tout passe, car ce n’est qu’un décor pour mettre en scène ses personnages ultra-attachants. Si Rachel est au centre du récit, on sent bien que Moore a découvert avec Zoé une pépite !

C’est d’ailleurs une chose qu’il a lui même remarqué : chaque série dispose d’un personnage qui le surprend et vole presque la vedette : Katchoo dans SIP, Ivy dans Echo, et clairement Zoe dans Rachel Rising. À tel point qu’elle est au centre de sa dernière série en date ! 

Bref, comme d’habitude, avec Terry Moore, cette série est un bijoux immanquable. 

Verdict : à posséder !

À lire avant : le premier tome…et puis Echo…et puis Strangers in Paradise…et puis Motor Girl..bon en fait tout Terry Moore, toujours et à jamais !

DELIRIUM EDITIONS 

LA GRANDE GUERRE DE CHARLIE : Intégrale La Bataille de la Somme

Date de sortie : 9 juin 2021

Prix : 30€/304 PAGES 

Scénario : PAT MILLS

Dessin : JOE COLQUHOUN

Episodes : 

Sollicitation : DELIRIUM FETE (DEJA) SES 10 ANS !

… Et c’est l’occasion rêvée de proposer dans une superbe édition dont le premier tirage est limité et numéroté (avec dos toilé et sérigraphié), le chef-d’œuvre de PAT MILLS et JOE COLQUHOUN par lequel nous avons débuté notre aventure éditoriale : LA GRANDE GUERRE DE CHARLIE (Charley’s War).

Cette nouvelle édition propose pour la première fois l’Intégralité de la BATAILLE DE LA SOMME en un seul volume, avec de nouvelles planches restaurées à partir des originaux (quand ils étaient accessibles !), un nouveau lettrage et des bonus éditoriaux tels qu’un cahier couleur de couvertures originales ou encore les fameux commentaires de Pat Mills rédigés par l’auteur lors de sa réédition outre-Manche dans le courant des années 2000.

Œuvre patrimoniale essentielle de la BD Britannique et incontournable sur le premier conflit mondial, LA GRANDE GUERRE DE CHARLIE est souvent considérée comme l’une des meilleures bandes dessinées de guerre jamais écrites.

Quasi-inconnue en France et jamais publiée en intégralité jusqu’alors, DELIRIUM a eu pour ambition dès ses débuts, de la proposer aux lecteurs francophones dans son intégralité.

Pari réussi, après 10 volumes, un portfolio, une exposition de planches originales au Musée de la Grande Guerre de Meaux, l’enthousiasme de Jacques TARDI qui lui consacre une préface originale dans le volume 7, ou encore le label Centenaire attribué à la série par la Mission Centenaire lors des commémorations de la Grande Guerre !

Chronique sans concessions de la vie dans les tranchées, LA GRANDE GUERRE DE CHARLIE (Charley’s War) évoque le quotidien au front du jeune Charlie Bourne, 16 ans, engagé volontaire dans l’armée Britannique pendant la Première Guerre Mondiale, à la veille de la terrible Bataille de la Somme.

Avis :pas d’avis, je signale juste la sortie. Jamais lu, mais Delirium a montré le bouquin, et c’est du très grand format. Vu le prix proposé, c’est un peu une affaire. 

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien – tout est présenté dans ce tome. 

PANINI COMICS

AVENGERS UNIVERSE 3

Date de sortie : 9 juin 2021

Prix :  6,99 €, 72 pages

Scénario :  Jason Aaron, Donny Cates,

Dessin :Ed McGuinness, Cafu

Episodes : Contient les épisodes US Avengers (2018) 40, Thor (2020) 9, Iron Man (2020) 3, inédits)

Sollicitation : Mensuel,Le Phénix est de retour : Qui sera son nouvel avatar ? Un tournoi va le décider ! Premier round : Docteur Fatalis contre Captain America ! En plus : Iron Man et Hellcat contre Korvac, et le grand retour de Donald Blake, l’alter-égo de Thor !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Aucun des runs du moment ne m’intéresse. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

AMAZING SPIDER-MAN 3

Date de sortie : 9 juin 2021

Prix : 6,99 €, 72 pages

Scénario : Nick Spencer

Dessin :Ryan Ottley, Humberto Ramos  

Episodes : Contient les épisodes US Sins of Norman Osborn et Amazing Spider-Man (2018) 850 (37 premières pages), inédits)

Sollicitation : Mensuel,Première moitié du gigantesque numéro 850 d’Amazing Spider-Man ! Le Rédempteur est trop puissant pour que Spider-Man puisse le vaincre seul. Va-t-il devoir se résoudre à faire appel à Norman Osborn ? Un numéro charnière qui va tout changer pour le Tisseur !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Mais je vois que Panini renoue avec ses vieilles habitudes, ici, de couper des épisodes en deux…Il y avait longtemps et cela ne m’avait guère manqué. 

Verdict : pour ceux qui suivent ce run sur Spider-Man. 

 

VENOM 11

Date de sortie : 9 juin 2021

Prix : 8,90 €, 128 pages

Scénario : Donny Cates, Frank Tieri

Dessin :Luke Ross, Angel Unzueta

Episodes : Contient les épisodes US Venom (2018) 29-30, Web of Venom: Empyre’s End, Ravencroft (2020) 5 et Scream: Curse of Carnage (2020) 6, inédits)

Sollicitation : Bimestriel, 

Dernier numéro de VENOM avant le lancement de King in Black, qui va tout changer pour Eddie Brock et son symbiote. Avec la conclusion des sagas Ravencroft et Scream, et un one-shot important faisant le lien entre Empyre et King in Black !

Avis : fin du dernier arc pré King in Black, qui voit Eddie et son fils projeté dans une dimension parallèle dominée par les symbiotes et leur maître, un certain Codex, dont la véritable identité va pas mal secouer les personnages. Tout comme leur rencontre, avec un proche qu’ils pensaient perdu. 

Comme j’ai déjà pu le dire, un arc un peu longuet au final, mais qui reste tout à fait correct. On aurait gagné en fluidité en ayant une partie de moins car au final les apports de cette histoire au fil narratif principal ne sont pas non plus incroyables. De manière générale, le titre reste très sympa à lire, même si à mon sens, il a perdu en énergie, après le départ de Stegman du titre, puisque mobilisé sur les gros events. 

Pour le reste, un peu rien à faire du reste des autres épisodes présentés dans le mag, entre un tie in à un event qui ne m’intéresse pas, une mini qui m’a perdu après son premier épisode et une série limitée (Scream) qui a dû intéresser 3 personnes et qui là aussi ne m’a pas accroché. 

Verdict : à lire avant la plongée dans King in Black.

100% MARVEL : MILES MORALES – SPIDER-MAN T01

Date de sortie : 9 juin 2021

Prix : 18,00 € I 136 pages

Scénario : Saladin Ahmed

Dessin :Cory Smith, Carmen Carnero, Marcelo Ferreira

Episodes :  US Miles Morales: Spider-Man (2019) 16-21, inédits)

Sollicitation : Après ses aventures dans le mensuel SPIDER-MAN, la suite de la saga de Miles Morales se poursuit en 100% MARVEL ! Ultimatum met ses plans à exécution, mais les jeunes super-héros n’ont plus le droit d’utiliser leurs pouvoirs… Que va décider Spider-Man ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui veulent continuer à suivre la série de Miles Morales. 

À lire avant : je ne sais pas encore comment ils vont rééditer les épisodes précédents, mais je dirais que commencer avec le début de la série par Saladin Ahmed est plus conseillé. 

 

100% MARVEL : LOKI – LE DIEU TOMBÉ SUR TERRE

Date de sortie : 9 juin 2021

Prix : 17,00 € I 120 pages 22,00 € édition collector

Scénario : Daniel Kibblesmith, 

Dessin :Jan Bazaldua

Episodes : US War of the Realms: Omega (Loki) et Loki (2019) 1-5, inédits)

Sollicitation : Alors que le Dieu de la Malice arrive sur Disney+, retrouvez la dernière série donnant la vedette à Loki dans son intégralité. À la suite de War of the Realms, Loki a trouvé la rédemption et veut devenir un héros à part entière ! Loki, bientôt membre des Avengers ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Loki

À lire avant :  je dirais avoir lu le run de Jason Aaron sur Thor et War of Realms peut aider, car cela aide à comprendre où en est Loki à ce stade et surtout comment il en est arrivé là. 

 

100% MARVEL : LOKI – VOTEZ LOKI

Date de sortie : 9 juin 2021

Prix : 17,00 €I 120 pages

Scénario : Christopher Hastings,

Dessin : Langdon Foss 

Episodes : US Vote Loki (2016) 1-4, Journey Into Mystery (1952) 85 et Avengers (1963) 300 (II), précédemment publiés dans THOR : L’INTÉGRALE 1962-1963 et inédits)

Sollicitation : Mini-série inédite et intégrale ! Loki se lance dans la course à la présidence des États-Unis ! Une saga publiée à l’origine au cours de la tumultueuse élection américaine 2016 et qui lance un regard acéré sur le monde de la politique et des médias !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Loki

À lire avant :  rien – mini série indépendante. 

 

MARVEL HORS COLLECTION : MARVEL-VERSE – LOKI

Date de sortie : 9 juin 2021

Prix : 6,95 €I 120 pages

Scénario : 

Dessin :

Episodes : US Amazing Spider-Man (1999) 503-504, Journey Into Mystery (2011) 626.1, Silver Surfer (1968) 4 et Avengers (1963) 300 (II), précédemment publiés dans MARVEL ICONS : SPIDER-MAN PAR STRACZYNSKI 3, MARVEL DELUXE : LOKI – JOURNEY INTO MYSTERY, MARVEL VINTAGE : LES GRANDES BATAILLES et 100% MARVEL : LOKI – VOTEZ LOKI)

Sollicitation : Envie d’en savoir plus sur Loki ? Cet album vous propose une sélection d’histoires indépendantes à tout petit prix, avec Spider-Man, les Avengers et le Silver Surfer en guest-stars !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Loki

À lire avant :  rien – mini série indépendante. 

MARVEL DELUXE : AVENGERS TIME RUNS OUT T02 – LA CHUTE DES DIEUX

Date de sortie : 9 juin 2021

Prix : 32,00 €I 264 pages

Scénario : Jonathan Hickman, 

Dessin :Mike Deodato Jr, Stefano Caselli… , 

Episodes : US Avengers (2013) 40-44 et New Avengers (2013) 29-33, précédemment publiés dans MARVEL NOW! : AVENGERS TIME RUNS OUT 3 et 4)

Sollicitation : En l’absence des Avengers, Thanos et la Cabale détruisent des univers entiers… et sauvent ainsi le nôtre ! Les héros étant désorganisés, d’où peut venir le salut ? Peut-être… du Docteur Fatalis ? Une saga qui débouche directement sur Secret Wars, la conclusion de la saga de Jonathan Hickman !

Avis : fin de la réédition du run de Jonathan Hickman sur les titres Avengers en format deluxe qui se termine en fanfare avec une succession de moments épiques. Après deux ans de construction sur le titre, l’auteur amène la thématique qu’il a développé sur la franchise à son paroxysme. Au cours de tout son run, ses scénarios ont été dominés par une seule idée : confronter les Avengers à une menace contre qui aucune victoire n’est possible. 

Mais tout de même faire en sorte que l’équipe essaye encore et toujours, quitte à les confronter à nombre de questions morales en chemin, à les diviser, à les pousser toujours plus loin dans leurs retranchements. 

Dans cette dernière ligne droite, la plupart des personnages ont bien compris et accepté qu’il n’y avait plus d’échappatoire et Hickman referme sur eux le piège qu’il a lancé en mettant en scène l’effondrement du Multivers : révélations, coups de théâtres, trahisons, coups fourrés dans tous les coins, pour finir dans la tragédie. Car c’est bien une tragédie épique que met en scène le scénariste sur cette dernière partie. 

L’espoir de sauver l’univers a disparu, ne reste que la volonté de préserver ce qui peut encore l’être et pour certains régler quelques vieux comptes alors que le monde s’effondre autour d’eux. Si le scénario s’avère ultra-prenant entre moments de pur héroïsme et scènes d’apocalypse dans tous les sens, je regrette que Marvel n’ait pas donné de meilleurs artistes à l’auteur pour finir son run. 

Nous avons quelques bons dessinateurs, attention,  mais on est loin de la qualité de la première année. On sentait qu’à ce moment-là, Marvel était déjà tourné vers la mise en place du million de ties ins à Secret War et leur relaunch suivant. Cela ne modifie pas mon opinion qu’il s’agit là du meilleur run sur les Avengers que j’ai pu lire au cours des 20 dernières années. Et de très loin. 

Verdict : à posséder. 

À lire avant : les précédents tomes d’Avengers et New Avengers qui constituent ce run. 

MARVEL DELUXE : WAR OF THE REALMS

Date de sortie : 9 juin 2021

Prix :  32,00 €I 344 pages

Scénario : Jason Aaron, 

Dessin :Russell Dauterman ,

Episodes : US War of the Realms (2018) 1-6, War of the Realms: Land of Giants, War of the Realms: Dark Elf Realms, War of the Realms: War Avengers, War of the Realms: War Scrolls 1-3 et War of the Realms Omega, précédemment publiés dans MARVEL ABSOLUTE : WAR OF THE REALMS.)

Sollicitation : Dans la continuité du Thor de Jason Aaron, découvrez un crossover épique impliquant tous les héros Marvel ! L’Elfe Noir Malekith a conquis les neuf royaumes, il ne lui reste que la Terre à détruire. Mais pour qula tâche soit plus simple, il va écarter le Dieu du Tonnerre de son passage…

Avis : 7 mois après la réédition en Absolute, l’event War of Realms est réédité en format deluxe, de quoi apprécier les superbes planches de Russel Dauterman en grand format, pas aussi grand que l’Absolute, mais les deluxe sont des équivalents OHC, donc bien. Et oui, je frime car j’ai pris l’absolute…et quel pied ! Car oui, si vous n’avez pas écouté mon avis dans le Comixity de novembre dernier. J’avais adoré cette relecture en absolute de cet event, déjà très fun à la base qui marquait l’apogée du run de Jason Aaron sur Thor. 

L’arc était en effet le résultat de plusieurs années de constructions dans les différents volumes de la série Thor menés par le scénariste…et je vois dans la composition que les ties ins dans la série Thor sont absents de ce tome ? C’est très étonnant, car comme souvent dans ce genre d’event, les ties ins écrits par le scénariste dudit event, et dans le cas présent de la série dont est issu l’event, sont importants. 

Pourquoi les avoir retirés ? alors qu’il se trouvait dans l’absolute et qu’en toute logique, il aurait fallu avoir les ties ins les plus importants. Je dois dire que la logique m’échappe, à moins que la composition donnée par Panini soit erronée ? Si vous pensez prendre le volume, je vous conseille de vérifier la composition avant. 

Sinon, oui, très bon event, même s’il a un milieu assez mou du genou. Le début démarre très fort avec vraiment quelques scènes épiques au programme alors que les troupes de Malekith envahissent la Terre. Puis ce fameux ventre mou où on a un simple zapping à travers les différents champs de bataille sans véritable développement car réservé aux ties ins avant une conclusion particulièrement forte qui parachève l’arc personnel du personnage de Thor tout en étant riche en action et en moment très forts. 

Bref, du bon event qui fait le boulot et qui est indispensable si vous avez suivi le run d’Aaron sur Thor. 

Verdict : à posséder si ce n’est pas déjà fait – vérifier la composition tout de même. 

À lire avant : le run de Jason Aaron sur Thor. 

 

MARVEL CLASSIC : THOR – L’INTÉGRALE 1972

Date de sortie : 9 juin 2021

Prix : 32,00 € I 256 pages

Scénario : Gerry Conway, 

Dessin :John Buscema, 

Episodes : US Mighty Thor (1966) 195-205, précédemment publiés dans MARVEL DELUXE : JOHN BUSCEMA et Thor (Collection Flash) 14-16)

Sollicitation : Des épisodes mythiques, jamais réédités depuis 1981 ! Quand Loki libère le terrifiant Mangog, l’heure du Ragnarok est venue. Thor peut-il faire quelque chose contre la fin du monde ? Le cycle des dieux d’Asgard touche à sa fin !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de Thor classique. 

À lire avant : je dirais la précédente pour avoir le début du run de Conway sur le titre. 

 

MARVEL CLASSIC : LES GARDIENS DE LA GALAXIE – L’INTÉGRALE 1993-1994

Date de sortie : 9 juin 2021

Prix : 35,00 €I 288 pages

Scénario : Michael Gallagher,

Dessin : Kevin West, Dale Eaglesham , 

Episodes : US Guardians of the Galaxy (1990) 40-50 et Annual 4 (II), et Galactic Guardians (1994) 1 (II), inédits)

Sollicitation : Au XXIème siècle, la galaxie aura toujours besoin de Gardiens ! Cet album recueille des épisodes 100% inédits en France, avec une équipe inédite de Gardiens de la Galaxie pour affronter Loki et le Beyonder dans un lointain futur !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans complétistes des Guardians of the galaxy !

À lire avant : les précédentes intégrales.

MARVEL CLASSIC : X-MEN – L’INTÉGRALE 1995-1996

Date de sortie : 9 juin 2021

Prix :  35,00 € I 360 pages,

Scénario : Scott Lobdell, …

Dessin :Alan Davis, Joe Madureira, Andy Kubert

Episodes : US X-Men Unlimited (1994) 8-9, X-Men/ClanDestine (1996) 1-2, Uncanny X-Men (1963) 327-328 et Annual 95 et X-Men (1991) 46-47, précédemment publiés dans MARVEL OMNIBUS : X-MEN – PRÉLUDE À ONSLAUGHT)

Sollicitation : Plusieurs chocs dans cette nouvelle INTÉGRALE consacrée aux X-Men : Psylocke affronte Dents de Sabre dans un combat à mort, les X-Men sont confrontés à la mystérieuse famille Destine, et les X-Babies sont de retour 

Avis : nouvelle intégrale X-Men, qui s’enchaînent bien vite, alors que nous continuons d’explorer …certains des premiers épisodes publiés par Panini au moment de leur reprise de la franchise Marvel il y a presque 25 ans maintenant (l’année prochaine en fait marquera cet anniversaire…oui, on se sent vieux hein ?). Un tome de qualité variable dans cette période précédant le gros crossover Onslaught. 

Nous avons en effet ici, des petites aventures assez vites résolues, mais dont certaines vont avoir des retombées importantes. Je pense notamment au traitement du cas Creed/Sabertooth dont l’issue va sérieusement marquer certains personnages, signant un échec personnel pour Xavier, un de plus qui va peser sur sa psychée déjà fragile…Mais aussi Psylocke qui va payer un prix très cher dans ces épisodes et va en conséquence pas mal évoluer dans les prochains tomes. 

Côté série X-Men, retour des X-Babies et donc derrière de Dazzler…épisodes sympathiques mais sans grand intérêt. Ce ne serait pas dessiné par Andy Kubert, je ne pense pas qu’on y prêterait attention. Je vous spoile les X-Men unlimited  qui n’ont aucun intérêt, c’était vraiment une série bouche trou pour vendre un peu plus d’X-Men ce machin. 

Quant à la mini série X-Men/ClanDestine…Alan Davis, j’aime beaucoup ton travail, mais à ce jour, je n’ai jamais rien compris à ce machin. Quand je lirai son run sur Excalibur, peut être que la lumière se fera, mais en attendant, ce sont deux épisodes avec des images et du texte mais c’est complètement fermé pour moi. 

On l’aura compris, une intégrale de transition, qui pose encore des petites graines pour le futur crossover. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : les intégrales précédentes X-Men. 

 

MARVEL OMNIBUS : ULTIMATE SPIDER-MAN T01

Date de sortie : 9 juin 2021

Prix :  70,00 € 992 pages,

Scénario : Brian Michael Bendis, 

Dessin :Mark Bagley 

Episodes : US Ultimate Spider-Man (2000) 1-39 et ½, précédemment publiés dans MARVEL DELUXE : ULTIMATE SPIDER-MAN 1 à 3 et 9)

Sollicitation : En 2000, Brian Michael Bendis et Mark Bagley créent l’événement en revisitant les premières aventures de Spider-Man pour un public moderne, dans l’univers Ultimate qui verra par la suite apparaître un nouveau Spidey, Miles Morales. Près de mille pages de BD mythiques !

Avis : très bonne nouvelle cette semaine avec la sortie du premier omnibus consacré à la série Ultimate Spider-Man de Brian Michael Bendis…même si la sollicitation est assez étrange. En effet, citer Miles Morales est un peu à côté de la plaque : le personnage n’apparaît pas du tout dans ces épisodes, et il n’apparaîtra pas avant…160 numéros ! C’est comme réédité la première intégrale de Amazing Spider-Man et de le vendre comme la série qui a engendré Venom (300 épisodes plus loin, mais oui). 

À part cette bizarrerie marketing, on ne peut que saluer l’offre de Panini qui propose un tome de presque 1000 pages, avec 40 épisodes pour 70€. Bien plus compétitif que les omnibus VO qui en général plafonnent à 100/125$ pour un volume de cette dimension. Dans le cas présent, signalons le : acheter en VF est bien plus intéressant qu’en VO ! C’est un miracle. Et sans doute le signe supplémentaire que Panini s’intéresse de plus en plus au format omnibus. 

Nous devrions en avoir 6 cette année, si ma mémoire est bonne, et nous en sommes au 3e normalement. Nous connaissons déjà les autres : Onslaught en août, Conan et Tomb of Dracula en fin d’année. Une bonne sélection en somme. 

Au-delà, je vais jouer la synergie et vous renvoyer au podcast que nous avons fait l’année dernière sur l’univers Ultimate pour connaître nos avis sur les débuts de cet univers et de cette série. Je vais résumer ici : j’ai aimé à l’époque et je continue de beaucoup aimer cette série. Même 20 ans plus tard. Les références ont un peu vieilli, mais au bout de 20 ans c’est normal et le titre reste d’une fraicheur incroyable. Bendis sait écrire ce Peter Parker à merveille. 

C’est ce qui m’avait marqué au moment du lancement du titre, oui, le fait de raconter à nouveau les débuts de Spider-man peut faire redite, mais les auteurs ont su redonner à Peter Parker tout son intérêt et son côté attachant, si bien qu’on ne peut que vouloir le suivre. 

Dans ce premier omnibus, vous découvrirez donc ces débuts en tant que Spider-Man, le développement de sa relation avec MJ et la réinterprétation de certains de ses plus grands ennemis : Green Goblin, Doc Ock, (Kraven en cameo comique), pour finir par son long arc contre Venom. Que du bon tout du long, c’est rythmé, dynamique, il y a une vraie tension dans les affrontements, mais aussi dans la vie personnelle de Peter. Bref, que du bon. 

Verdict : à posséder, si ce n’est pas déjà fait. 

À lire avant : rien – début de la série. 

 

100% STAR WARS : DARK VADOR T01

Date de sortie : 9 juin 2021

Prix : 18,00 € (édition régulière) / 22,00 € (édition Signature series I 136 pages

Scénario : Greg Pak

Dessin :Raffaele Ienco 

Episodes :  US Star Wars: Empire Ascendant (2020) 1 (II) et Darth Vader (2020) 1-5, précédemment publiés dans STAR WARS (2021) 1-4)

Sollicitation : Même s’il a pu se servir de l’information pour décontenancer Luke Skywalker, jusqu’à très récemment, Dark Vador ignorait qu’il avait un fils. Le Seigneur Sith compte bien se venger de ceux qui lui ont dissimulé ce secret… mais cela va-t-il le mettre en porte-à-faux avec l’Empereur ?

Avis : nouvelle série consacrée à Darth Vador qui débute cette semaine. En effet, après Kieron Gillen et Charles Soule, Marvel confie le titre à un nouvel auteur, Greg Pak, qui va explorer une période différente de celles vues dans les précédentes séries. Si Gillen explorait la période juste après l’épisode IV, Soule était revenu en arrière pour s’intéresser à l’ère juste après l’épisode III, quand Vader était alors un jeune seigneur Sith. 

Avec ce nouveau titre, on recommence à avancer, en suivant Vader cette fois après l’épisode V. Il sait qu’il a un fils et que certains ont conspiré pour le lui cacher. Il va donc aller exercer sa vengeance…mais va avoir une petite surprise en chemin. Comme Gillen avant lui, Pak va adjoindre un cast à Vador assez surprenant ! À cette occasion, il ramène un personnage secondaire du passé de Vador qui va pas mal le perturber. 

Je ne gâche pas la surprise, mais l’idée de Pak est bien trouvée et a du potentiel, car elle va forcer Vador à réagir tout en revenant sur les traces de son passé. Comme souvent avec cet auteur, le scénario est très efficace et n’a pas à rougir par rapport aux runs  de Gillen et Soule. De manière assez amusante, le personnage semble inspirer les scénaristes ! 

Verdict : à lire 

À lire avant : avoir vu les épisodes IV et V de Star Wars ainsi que les prequels est recommandé. 

 

MARVEL KIDS : AVSX LITTLE MARVEL

Date de sortie : 9 juin 2021

Prix : 10,95 €I 96 pages

Scénario : Skottie Young

Dessin :

Episodes : US Giant-Size Litte Marvel: AVX (2015) 1-4, précédemment publiés dans SECRET WARS : DEADPOOL 1-4)

Sollicitation : Mais où est la nounou ? Dans ce regard humoristique et léger sur le crossover Avengers Vs X-Men, Skottie Young oppose les bébés Avengers aux bébés X-Men ! Qui va l’emporter ? Sûrement pas ceux qui vont faire le ménage derrière eux !

Avis : rééditions dans un format économique Marvel Kids des épisodes signés Skottie Young qui mettait en scène une parodie en version bébé d’AvX. Autant le crossover principal était médiocre, autant je pense que ces quelques épisodes sont vraiment marrants et pour toute la famille. Et puis, c’est du Skottie Young, donc on peut avoir confiance. 

Verdict : à lire – conseillé pour les plus jeunes lecteurs. 

À lire avant : rien – peut se lire de manière indépendante.

SNORGLEUX COMICS 

INSEXT TOME 2

Date de sortie :11 juin 2021

Prix : 17.50€/136 pages 

Scénario : Marguerie Bennett 

Dessin : Ariela Kristantina

Episodes : 

Sollicitation : Ayant survécu à leur affrontement contre la Hag, Mariah et lady Bertram doivent maintenant fuir à Paris afin de panser leurs plaies et faire renaître leur amour. Mais sous la Ville Lumière se trouve un monde de ténèbres, un monde où règnent la sorcellerie, la séduction et lhorreur absolue …

Avis : je dois dire que cela faisait un moment que je n’avais pas vu un titre des éditions Snorgleux. Il faut dire que l’année 2020 a été mouvementée, même si en cherchant, je vois qu’ils ont réussi à sortir quelques titres. Tant mieux s’ils continuent leur activité, avec cette fois la suite d’une série issue du catalogue Aftershock. Je n’ai par contrepas lu le premier tome, donc je ne sais pas trop ce que ça vaut. 

Verdict : pour ceux qui ont aimé le premier tome. 

À lire avant : le premier tome. 

URBAN COMICS

BATMAN ARKHAM : LE PENGUIN 

Date de sortie :11 juin 2021

Prix : 29€/352 pages 

Scénario : 

Dessin :

Episodes : Batman #169, 448-449, 548-549, 586 ; Batman Annual #11 ; Detective Comics #58, 67, 610-611, 615 ; Penguin Triumphant ; Secret Origins Special #1 ; Batman #23.3

Sollicitation : Oswald Chesterfield Cobblepot est l’un des héritiers d’une des familles fondatrices de Gotham, mais c’est aussi le criminel connu sous le nom de Pingouin. Sous son apparence grotesque et difforme, il cache un esprit machiavélique et retors qui n’a de cesse de planifier la mort de son pire ennemi, le Chevalier Noir. Mais il est également un notable aux rêves de grandeur en quête à jamais de respectabilité.

Avis : voilà une des anthologies que je suis sûr de ne pas prendre en raison de goûts personnels. Autant j’adore l’univers de Batman, autant je n’en ai jamais rien eu à faire du personnage du Penguin. En ce qui me concerne, il a toujours été le vilain que ressortait les scénaristes quand ils étaient en panne d’inspiration durant quelques mois et qu’il fallait bien occuper l’espace. Il y a quelques épisodes sympathiques ici ou là dans ce tome, mais cela montrera aussi combien DC a longtemps conservé le design du personnage issu du show TV des années 60. Voire cela encore utilisé à la fin des années 80…ça fait bizarre et surtout un peu dépassé, ce qui n’aide pas ce vilain à sortir de son image ringarde. 

Verdict : pour les fans ultra complétistes. 

À lire avant : rien – anthologie qui peut se lire à part. 

DEATH OR GLORY TOME 2

Date de sortie :11 juin 2021

Prix : 16€/168 pages

Scénario : Rick Remender 

Dessin : Bengal 

Episodes : Death or glory #6-11

Sollicitation : Pourchassée par son ex Toby et ses sbires, mais désormais accompagnée par Cindy et ses amis alertés par le testament sur cassette qu’elle leur avait laissée, Glory continue sa course effrénée vers la frontière mexicaine. Sous un soleil de plomb, le temps, le carburant et l’espoir s’épuisent pour réussir à ramener la greffe de foie à temps et ainsi sauver la vie de son père.

Avis : la semaine dernière j’abordais en VO, la sortie de l’OHC qui reprend toute la série aux USA et cette semaine j’aborde le second tome VF qui vient conclure Death or Glory. On se doutait bien au vu du pitch que cela ne pouvait être une série longue. Non, cela va être une course endiablée avec une fin claire en vue de manière assez rapide. Cela ne veut pas dire que cela va être léger par contre. 

Dans le premier tome, on retrouvait la patte habituelle de Remender pour créer personnages et situations. Les héros sont acculés, à court d’options et désespérés face à une situation injuste qui prennent pas mal de mauvaises décisions et sont loin d’être parfaits, mais les antagonistes sont des salauds finis sans scrupules à qui tout semble réussir…Dans le cas présent, la jeune et rebelle Glory qui essaye de procurer un nouveau foixe à son père dans le cadre d’un système de santé US qui n’en a rien à faire…

Et bien évidemment, elle va prendre les mauvaises décisions en provoquant les mauvaises personnes pour atteindre son but…Le tout est soutenu par le très bon Bengal qui s’était bien lâché sur le premier tome. On peut donc espérer que le récit continue sur cette route (jeu de mot pas drôle volontaire) d’autant qu’on sait que Remender a toujours soigné ses conclusions…

Verdict : à lire. 

À lire avant : le premier tome. 

EAST OF WEST INTEGRALE TOME 2

Date de sortie :11 juin 2021

Prix : 39€/360 pages 

Scénario : Jonathan Hickman 

Dessin : Nick Dragotta 

Episodes : East of West #16-29

Sollicitation : 2064, Amérique du Nord. Sept nations désunies. Quatre Cavaliers de l’Apocalypse. Une guerre inévitable.

Avis : suite de la réédition en intégrale de la série East of West et que dire que je n’ai pas déjà exprimé dans mon avis sur le premier tome. Il s’agit sans doute d’une des séries les plus originales et ambitieuses produites au cours de la dernière décennie, puisque les auteurs se sont mis en tête de narrer …l’apocalypse ou du moins les deux dernières années avant l’apocalypse.

 

Sauf que les quatre cavaliers de l’apocalypse sont séparés, la mort faisait cavalier seul (ah jeu de mot pas drôle bis). La bête de l’apocalypse qui doit tout déclencher n’est pas ce qu’on peut croire et que l’Amérique où les événements doivent prendre place…est assez différente de ce que nous connaissons. 

Les auteurs présentent en effet une histoire des USA remodelée, repensée. Et la vache il y a de l’idée. Commentaire sur la religion, le destin, retour sur la thématique chère à Hickman des relations père/fils qui traverse son œuvre, il y a tellement de niveaux de lecture que parfois cela donne le vertige. 

Et pour parachever tout ça,  cette édition est tout simplement sublime à tel point qu’alors que j’ai déjà tous les tomes en édition normale publiés à ce jour (le dernier est attendu pour septembre), je suis très tenté de doublonner et de prendre cette édition…

Verdict : à posséder si ce n’est pas déjà fait. 

À lire avant : la première intégrale !

A propos Sam 2151 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.