Guide de lecture Comics VO : semaine du 16 JUIN 2021-DC COMICS

Edito : et allez c’est reparti pour une petite semaine assez sympathique ! Est-ce que mes jours de vieux bougon sont terminés …entre nous je ne pense pas, car si j’attends certains titres chez DC et en inde…les dernières semaines n’ont pas été tendres avec Marvel. Je m’inquiète assez de la direction de certains titres, alors que je suis redevenu indifférent à la franchise mutante et qu’on nous annonce toujours plus d’events à la mord moi le noeud…J’ai l’impression de revenir peu à peu en 2016/2017…quand je ne le lisais pratiquement plus rien chez eux. Alors ce n’est pas aussi mauvais qu’à cette époque…mais, je sens mon intérêt pour ce qu’ils font flétrir ces derniers temps. 

Sorties de la semaine : quelques bonnes petites séries cette semaine : 

  • chez Boom, la suite de Many Deaths of Layla Starr par Ram V et Filipe Andrade qui ont fini par me convaincre ! 
  • chez Dark Horse, une belle grosse intégrale Madman !
  • chez DC, lancement d’une nouvelle maxi série sur Supergirl par Tom King et Bilquis Evely!
  • chez Image, le retour de Jupiter Legacy et la suite de Ultramega !
  • enfin chez Marvel, fin du run de Donny Cates et Ryan Stegman sur Venom !

Émissions de la semaine : après une petite semaine de pause, nous revenons cette semaine avec 4 émissions au programme…Je me sens déjà fatigué ! Comme d’habitude, vous pouvez nous retrouver en direct ou replay sur notre chaîne You Tube. Mais vous pouvez aussi nous rejoindre sur notre Discord, où nous avons une petite communauté très active qui parle d’un peu tout :

  • mardi, le Comixity of the Future past qui revient sur le mois de juin 2001 !
  • mercredi : nouveau Freaxity où Laure et Steve parleront cette fois de la saga Conjuring !
  • jeudi, nouveau Comixweekly où on parlera des sorties VO de la semaine ! avec aussi la suite de notre retro review X-Men et attention on attaque la Dark Phoenix !
  • enfin vendredi, une équipe très fatiguée se retrouvera pour un nouveau Mangaxity !

Supergirl: Woman of Tomorrow #1

Prix : $4.99/32 PAGES

Scénario :Tom King

Dessin :Bilquis Evely

Sollicitation : Kara Zor-El has seen some epic adventures over the years, but finds her life without meaning or purpose. Here she is, a young woman who saw her planet destroyed and was sent to Earth to protect a baby cousin who ended up not needing her. What was it all for? Wherever she goes, people only see her through the lens of Superman’s fame. Just when Supergirl thinks she’s had enough, everything changes. An alien girl seeks her out for a vicious mission. Her world has been destroyed, and the bad guys responsible are still out there. She wants revenge, and if Supergirl doesn’t help her, she’ll do it herself, whatever the cost. Now a Kryptonian, a dog, and an angry, heartbroken child head out into space on a journey that will shake them to their very core.

Avis : gros lancement pour DC cette semaine, avec le premier épisode de la maxi série dédiée à Supergirl…Oui, je sais en quoi est-ce un gros lancement, alors que les dernières séries Supergirl ont été annulées au bout de quelques années, que le personnage n’a plus de série régulière en ce moment et que Supergirl n’a jamais été cruciale dans l’univers DC. Et bien parce que cette maxi série est signée par Tom King qui, quand il se consacre à des projets de taille limitée, en 12 épisodes par exemple, arrive à faire du très bon travail. 

Je pense qu’il s’agit pour DC de réinjecter de l’énergie dans un personnage qui a toujours eu du mal à exister en dehors de l’ombre de son cousin. Je veux dire, la série la plus longue, dans l’ère moderne, consacrée au personnage était celle signée par Peter David dans les années 90 avec quelques 75 épisodes…et ce n’était même pas le personnage historique ! On peut donc s’attendre ici à une exploration du personnage et sans doute au fait que Tom King essaye d’établir un peu plus le personnage auprès des fans pour un récit qui servirait par la suite de référence. 

Je ne suis pas super impatient de lire le bouquin, mais je pense que l’on peut espérer une bonne histoire…que je lirais quand elle sortira d’une traite en TPB sans doute en VF. Si Urban veut bien se donner cette peine (sinon VO et pis c’est tout). Et je n’oublie pas l’artiste, Bilquis Evely, qui avait accompagné Rucka lors de son second run sur Wonder Woman et qui semble bien décidée à rendre les plus belles planches de sa carrière. 

Par contre, on peut encore une fois regretter le rapport nombre de pages/prix d’un titre DC. C’est une dérive que nous voyons s’installer depuis le début de cette nouvelle ère de l’éditeur. Écoutez DC, je sais que vous avez besoin de cash, désespérément, …mais le fait qu’après tant d’années à essayer de garder vos bouquins à 3$…vous soyez maintenant plus cher que Marvel…ça fait mal. 

Je veux  dire : cette maxi série ? 32 pages pour 5$ l’épisode ? un chiffre qui est devenu leur prix de base. Batman, votre titre porte étendard ? Votre porte d’entrée principale pour d’éventuels nouveaux lecteurs ??? Le titre par lequel la plupart des gens commencent !  5$ pour avoir l’honneur de lire quelques pages en plus d’ un back merdique. Joker ? 6$ pour avoir un back up encore plus pourri sur Blue Bird qui enquête sur Punchline ???

Il y a là un vrai problème qui va à terme détourner les gens de vos autres titres. Si je lis Batman et Joker, cela va me coûter entre 11 et 12$, soit…l’équivalent de 3 bouquins avant. Vais-je augmenter mon budget ou couper le 3e titre que je prenais avant ? Si comme la plupart des gens sur cette planète, je suis contraint…je vais couper, car je n’ai pas le choix et le bouquin que je vais retirer de la liste sera sans doute un titre de chez DC…

Verdict : Buy

 

Catwoman #32

Prix : $3.99

Scénario :RAM V

Dessin :Evan Cagle

Sollicitation : Who is Selina Kyle? That’s the question that Father Valley has taken to the streets to find out. From her humble beginnings as an Alleytown kid to her greatest heists as Catwoman, all will be revealed. Because when Father Valley asks a question, it’s best to answer…but when he’s already quoting verses, pray that it’s not already too late for you. Proverbs, 25:2.

Avis : nouvel épisode de Catwoman et je commence à vraiment apprécier la direction que tout cela prend. James Tynion IV nous avait pourtant prévenu que les titres de la Bat-family seraient bienplus interconnectés, mais je ne pensais pas que cela interviendrait si rapidement et de fait, Catwoman elle-même va devoir faire face à l’une des menaces mises en place par le scénariste de Batman. 

Tout cela donne vraiment l’impression d’un monde parfaitement coordonné, où oh miracle les scénaristes se parlent et bossent ensemble. C’était beaucoup moins le cas auparavant. C’est intéressant de voir combien cette nouvelle ère de la franchise est pratiquement l’opposé de la précédente. Autant celle de Tom King était vraiment indépendante et essayait quelque chose de plus personnel avec le personnage. 

Autant Tynion Iv et tous les autres scénaristes voient Gotham comme leur terrain de jeu commun et ils ajoutent des éléments dans tous les sens. Cela peut fonctionner plus ou moins bien selon l’auteur, mais savoir que l’affaire roule bien me rassure. Bref, les derniers épisodes de Catwoman étaient franchement très sympathiques à lire et j’ai hâte de voir la suite. 

Rien de révolutionnaire, mais Ram V met des choses intéressantes en place, et on dirait que dans cet épisode la nouvelle initiative sécuritaire de Gotham va venir perturber le gang de Selyna dans son quartier, alors que son passé est examiné à la loupe par un de ses nouveaux ennemis…

Verdict : Check it

Nightwing #81

Prix : $3.99

Scénario :Tom Taylor

Dessin :Bruno Redondo

Sollicitation : Dick Grayson trades out his escrima sticks for a magnifying glass and a sleuth hat to investigate Blüdhaven’s new mayor, Melinda Zucco, and find out how the daughter of the man who murdered Dick’s parents came to power in Nightwing’s city. But his investigative adventure is cut short when he comes face to face with the most horrendous villain in the history of Blüdhaven—HEARTLESS.

Avis : bien évidemment, l’une des sorties les plus attendues de la semaine. Même si le dernier épisode était de nouveau assez léger en contenu, Taylor décompressant pas mal son scénario…pour laisser la place au très beau travail de Bruno Redondo au dessin et une colorisation sublime, il restait très agréable à lire malgré tout. 

On retrouve ici toutes les qualités enthousiasmantes d’un titre écrit par Taylor : beaucoup de cœur, pas mal de bonnes idées et de pistes d’histoire, une caractérisation au poil, qui font que nous avons des personnages que l’on ne peut qu’aimer dans des histoires assez originales et prenantes. Mais aussi tous ses défauts ultra-frustrants avec souvent des épisodes légers en contenu qui se lisent un peu trop vite et une intrigue qui avance trop lentement du coup. 

À voir comment il va ici gérer le rythme de progression de son intrigue avec le tueur en série qu’il a introduit dans le titre. Vraie confrontation, ou simplement première rencontre qui ne va pas déboucher sur des réponses. Le personnage va-t-il être récurrent, où Taylor l’a-t-il juste introduit pour donner un premier ennemi pour Dick à abattre ? 

Nous verrons bien, en tout cas pour l’instant Nightwing reste une très bonne série et surtout une très belle lecture, et un des meilleurs titres de DC !

Verdict : BUY

The Flash #771

Prix : $3.99

Scénario :Jeremy Adams

Dessin :Brandon Peterson, Fernando Pasarin, Bryan Hitch and Scott Kolins, Kevin Maguire

Sollicitation : The Legion of Doom, Teen Titans Academy, Max Mercury’s Wild West origins, and more! Wally West’s leaps from speedster to speedster throughout time draws to a close as he begins to realize why he’s been sent on his quest by the Speed Force and what might be behind it. But with one last stop before he’s allowed to go home, will this journey break Wally forever or return him to glory?

Avis : Jeremy Adams…je suis déçu…vous aviez tout bien en mains, nous avons tous accepté que cette série s’est transformée en Flash Code quantum…et et et…vous avez raté le truc évident à faire sur la dernière page du dernier épisode. Alors que le corps dans lequel arrive Wally changeait de manière très intéressante la dynamique, à savoir le Reverse Flash…le numéro se terminait sur le personnage disant simplement “uh oh”.

Quand même monsieur Adams, n’avez vous jamais regardé Code Quantum ??? Il fallait que Wally dise Oh boy !!! (oh bravo dans notre belle VF). C’est un classique !!! je suis déçu, tellement déçu alors que le reste de l’épisode était tellement fun…comme le bouquin en général. Wally est de retour, il sauve le monde, donne par accident une super-vitesse à un vélociraptor ou Hitler mais c’est fun. 

Si si..Hitler avec une super vitesse, c’est marrant, surtout quand il se fait battre comme plâtre encore plus vite. Donc Monsieur Adams, merci pour vos services, mais merci de respecter les répliques classiques. 


Et en parlant de classique, vous vous souvenez quand les comics n’avaient qu’un seul artiste par épisode. Cette époque est-elle terminée ? Je sais que nous avons eu plusieurs artistes sur Flash ces derniers mois pour représenter les différentes époques et ohhhhh, il y a tout plein d’artistes parce qu’on va changer d’époques plusieurs fois dans cet épisode Ohhhhh…ok. 

Bizarre, mais ok. Bref, c’est franchement très marrant à suivre. Cela prend la forme d’un run très correct, différent de ce qu’a fait Williamson avant…donc continuez !

Verdict :Buy

Wonder Girl #2

Prix : $3.99

Scénario :Joëlle Jones

Dessin :Joëlle Jones

Sollicitation : After receiving a sacred gift from the gods of Brazil, our hero seems destined for great things. Little does she know, another pantheon has been watching her as well. Hera, queen of the Greek gods, has chosen Yara to become her latest champion. But what need does the goddess have for a warrior of her own? Find out in this stirring second issue!

Avis : est-ce moi où Jones a-t-elle arrondit les angles de son personnage ? Je sais qu’avec Steve, nous avions eu du mal avec son comportement assez immature dans Future State, or dans le premier épisode de cette nouvelle série…elle apparaissait bien plus amicale et un poil adulte et responsable. 

Alors soyons clair : oui, XXX qu’est-ce que c’est beau ! On dirait que Joëlle Jones ne fait que s’améliorer de page en page et j’ai comme l’impression que la colorisation de Jordie Bellaire (qui est décidément une des meilleures de toute la profession) ne fait que rehausser encore plus son travail. Mais cette caractérisation différente m’a un peu sauté aux yeux. Peut-être parce que l’autrice a plus de recul par rapport au personnage maintenant ? 

Sinon, le premier épisode était un départ assez efficace, même si j’aurais apprécié qu’il se passe un peu plus de choses. C’était assez léger en contenu en termes d’aventures pour Yara, mais cela posait bien le cadre, la menace ou plutôt les menaces et même si Yara est destinée à porter le titre de Wonder Girl apparemment, Cassie n’est pas oubliée et est toujours là.

Tant mieux, j’espère que de manière générale, le cast élargi et tous les personnages de l’univers de Wonder Woman trouveront leur place. 

Verdict : Check it

A propos Sam 2152 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Salut Sam et merci pour ton guide.
    Je te rejoins dans ton coup de gueule sur les prix pratiqués par DC. C’est bien simple, pour ma part, j’en ai fini avec les singles chez eux. Je pense que c’est le but recherché, faire du single un objet de collectionneurs et non plus le support de base du medium. DC veut se centrer sur le numérique et le marché du TP. Dont acte.

  2. Bonjour, désolé de polluer les commentaires je voulais juste m’assurer que vous aviez bien reçu le message que j’ai transmis depuis le site ?

    • Pas de souci, par contre je ne pense pas l’avoir vu personnellement. Si tu ne l’as pas encore fait, rejoins le discord, tu pourras nous envoyer des messages directement à steve ou moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.