Guide de lecture Comics VF : semaine du 22 septembre 2021

Edito : après plusieurs semaines de calme plutôt relatif sur le front des sorties, on dirait bien que la pause est terminée…Ou du moins de manière temporaire. Oui, c’est une grosse semaine, mais la prochaine qui marquera déjà la fin du mois sera bien plus gérable. C’est après que les ennuis vont commencer. A partir de début octobre, c’est une avalanche continue qui va s’abattre sur nous de tous les côtés. Le mois d’octobre sera compliqué, le mois de novembre apocalyptique pour nos finances…La fin du monde est proche, mais on aura au moins fait nos provisions de trucs à lire dans l’intervalle. En tout cas, à l’image de cette semaine, il y aura un peu de tout et tant mieux. Oui, cela fait beaucoup, mais au moins c’est diversifié.

Sorties de la semaine : pas mal de bonnes choses donc cette semaine :

– chez les éditions 404, Fangs de l’excellente Sara Andersen sort cette semaine !

– chez Delcourt, on continue la réédition d’Invincible en intégrale !

– chez Hi comics, l’intégrale tant attendue de Locke & Key !

– chez Komics initiative du Brian Bolland et du Alan Moore !

– chez Panini, réédition de Born Again en Must Have, et de Silver Surfer Requiem en Giant Size et suite de King in Black !

Émissions de la semaine :encore une fois un programme chargé avec au moins 3 émissions :

  • mardi, le Comixity of the Future Past revient sur le mois de septembre 2001 !
  • mercredi, toujours une séance de terreur avec Laure et Steve lors du Freaxity consacré cette fois à Bone Tomahawk !
  • jeudi, un nouveau Comixweekly qui reviendra sur les sorties VO de la semaine et cette fois promis on fera notre retro review sur le premier arc de Sin City !
  • et vendredi, si tout va bien, un nouveau Mangaxity !

404 EDITIONS 

FANGS 

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix : 12€/120 PAGES 

Scénario :Sarah Andersen

Dessin :Sarah Andersen

Sollicitation : Je veux ton (amour) sang.

Lorsqu’Elsie et Jimmy se rencontrent dans un bar, c’est le coup de foudre. S’engage alors une relation amoureuse tout ce qu’il y a de plus classique. Enfin, classique… Il se trouve que les deux partagent un petit secret qui fait qu’ils devraient normalement être ennemis. Tels les Roméo et Juliette de la nuit et de l’horreur, ils s’aiment, alors qu’Elsie est une vampire et que Jimmy est un loup garou. Heureusement, nous ne sommes plus en 1595, et les deux peuvent profiter de leur relation en laissant le drame de côté.

Suivez la chronique, parfois douce, parfois hilarante, d’un couple pas comme les autres !

Le nouveau roman graphique de Sarah Andersen, dessinatrice de talent et autrice de la BD en ligne à succès Sarah’s Scribbles.

Avis :  ahhh voilà une bonne surprise que la sortie de ce volume ! Jusque là, j’avais quelque peu raté les précédentes publications de ce nouvel éditeur, 404 éditions, qui avait notamment édité le Big Girls de Jason Howard et le Jonna de Chris Samnee. Mais pas question que je rate ce tome. Réalisée par la très talentueuse Sarah Andersen, qui s’est fait un nom ces dernières années grâce à ses petites vignettes humoristiques semi-autobiographiques (regroupées dans le volume les adultes n’existent pas en VF) , Fangs est sa dernière œuvre en date parue l’année dernière aux USA.

Cette fois elle s’éloigne de ses récits habituels, pour quelque chose d’un poil plus fantastique avec une romance entre un loup garou et une vampire, mais toujours avec son sens de l’humour habituel que personnellement j’adore. Je me tâtais pour prendre la VO, mais cette sortie VF, pour exactement le même prix et format que la VO fait que je vais prendre plutôt cette version. Cela me fait plaisir de voir des éditeurs sortir toujours plus des sentiers battus côté comics pour proposer autre chose en tout cas.

Verdict : à posséder

A lire avant : rien – début de nouvelle série !

DELCOURT COMICS

INVINCIBLE INTÉGRALE TOME 4

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix : 29.95€/344 pages 

Scénario : Robert Kirkman 

Dessin : Ryan Ottley 

Episodes : 

Sollicitation : Retrouvez la meilleure série de Super-Héros, créée par Robert Kirkman (Walking Dead) et Cory Walker au format Prestige, dont chaque volume regroupe deux tomes de la collection classique. De super-héros débutant, Invincible devient un super-héros établi ! Ce volume rassemble la violente bataille d’Invincible avec les Reanimen, la tentative d’invasion des créatures venues de Mars et l’introduction de l’agent Viltrumite, Anissa.

Avis :  suite de la réédition en intégrale de l’une des meilleures séries de super-héros de tous les temps, avec ce 4e tome d’Invincible. Un tome important pour moi car je pense que c’est vers cette période que Kirkman et Ottley ont atteint leur vitesse de croisière en termes de qualité et d’intrigues. Je sais que c’est assez étrange de dire cela alors que le titre atteint ses 40 et quelques numéros ici, mais beaucoup d’éléments qui sont posés et développés ici vont servir de base à tout le reste de la série. Oui, les quelques 90 épisodes qui vont suivre plongent leurs racines dans ces numéros. 

Le nombre de sous intrigues qui est installé ici est assez dingue, que ce soit du côté de la vie professionnelle du héros, alors que les menaces se multiplient au point d’envoyer Marc faire un tour sur Mars, que du côté de sa vie personnelle. C’est avec ce tome que les choses vont commencer à chauffer avec Atom eve, alors que le héros est déjà dans une autre relation, et que son père revient un peu plus au premier plan alors que la menace Viltrumite vient se rappeler au bon souvenir de tout le monde. Et qu’est-ce que j’aime tout cet univers qui est en train d’être déployé. 

On sent tout l’amour de Kirkman pour ces vieux tropes du genre super-héros qu’il remanie à sa sauce, alors que dans le même temps, Ottley est de plus en plus à l’aise et commence à montrer ses faveurs pour l’ultra violence cartoony qui va devenir la marque de fabrique du titre. On ne le redira jamais assez , mais Invincible reste un de ces coups de cœur qui durent et je pense que pourrais relire la série encore dans bien des années.

Et oui, j’ai très envie de craquer et de reprendre ces intégrales parce que la vache elles sont bien faites et avoir tout ça sur une étagère ce serait génial mais j’ai déjà tous les tomes ce ne serait pas raisonnable et oui en fait j’ai un problème, mais non je vais me contenir…

Verdict : à posséder !

A lire avant : les trois premiers tomes !

WALKING DEAD PRESTIGE : NEGAN, L’ALPHA ET L’OMEGA 

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix : 15.95€/96 pages 

Scénario : Robert Kirkman 

Dessin : Charlie Adlard 

Episodes : 

Sollicitation : Retrouvez Negan, le méchant le plus charismatique et le plus haïssable de Walking Dead dans un album « inédit » (il n’existe pas ainsi aux USA) regroupent ses origines et ce qu’il advient de lui après la fin de la saga.

Negan est apparu dans Walking Dead #100. Il a été – jusqu’à la fin du récit – un personnage au mieux controversé et au pire absolument terrible et détesté. Redécouvrez ses origines ainsi que le récit de ce qu’il advient de lui quelques années après la fin de la série

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Par contre attention, car je ne pense pas que ce soit du matos inédit, mais plutôt une simple réédition des épisodes les plus marquants avec ce personnage. Consultez le tome avant de vous le procurer pour vérifier le contenu. 

Verdict : à tester pour les fans de Walking dead et du personnage. 

À lire avant : connaître la série. 

EDITIONS REFLEXIONS 

JUDGE DREDD TOME 6

Date de sortie : 24 septembre 2021

Prix : 16.50/104 PAGES 

Scénario : Duane Swierczynski

Dessin :Nelson Daniel et Steve Scott

Episodes : 

Sollicitation : Le juge Anderson revient d’entre les morts alors que Dredd continue de se battre dans le secteur un afin de sauver le chef Justice et le conseil des cinq.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Pour l’instant, je préfère privilégier la version originale anglais aux comics US sur le personnage. En tout cas, la couverture est vraiment superbe. 

Verdict : pour les fans complétistes de Dredd. 

À lire avant : les précédents tomes.

HI COMICS

LOCKE & KEY INTÉGRALE 

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix : 79.90€/976 PAGES

Scénario :  Joe Hill

Dessin : Gabriel Rodriguez

Episodes : 

Sollicitation : Star de Netflix depuis la diffusion de son adaptation, Locke & Key est la série indé qui voit les choses en grand !

Joe Hill et Gabriel Rodriguez vous invitent à Keyhouse, le manoir de la famille Locke. Après le meurtre brutal de leur père, Tyler, Bode et Kinsey croient y trouver le refuge dont ils ont besoin pour panser leurs plaies. Mais une ténébreuse créature les y attend pour ouvrir la plus terrifiante de toutes les portes… Monde de terreurs et de merveilles, Locke & Key est une véritable aventure à la Stephen King : profondément humaine et cruelle. Aucune chance de repartir indemnes de votre voyage dans l’étrange ville de Lovecraft !

(Re)découvrez l’histoire complète de la famille Locke pour la première fois réunie dans une édition intégrale, avec une couverture inédite signée Gabriel Rodriguez et une nouvelle préface de Joe Hill.

Avis : il est revenu le temps des intégrales Locke & Key (en chant s’il vous plaît, façon notre dame de paris…). Si c’est la première fois que la série est effectivement rééditée dans une intégrale à proprement parler, c’est loin d’être la première réédition de la série en elle-même. Véritable succès en librairie depuis des années, et à raison car cela reste une très bonne série, le titre a été réédité à de nombreuses reprises par Milady Comics d’abord, puis Hi Comics dans divers formats au fil des années. C’est la dernière version en date qui ressort cette fois, destinée sans doute à tous ceux qui auraient découvert la série récemment. Il est vrai qu’avec l’adaptation en show TV et l’annonce récente d’une saison 2, une réédition pouvait être intéressante. Mais bon, comme je l’ai dit, ce n’est pas la première, ce ne sera pas la dernière. Reste à voir un peu le format choisi. Sur le fond, comme déjà indiqué, le comic-book est une pure merveille que tout fan de comics doit avoir dans sa bibliothèque !

Verdict : à posséder si ce n’est pas déjà le cas

A lire avant : rien -tout est là !

HUGINN & MUGINN

LA VIE EXTRAORDINAIRE DE JACK KIRBY 

Date de sortie : 24 septembre 2021

Prix : 21.95€/208 pages

Scénario : Tom Scioli

Dessin : Tom Scioli

Sollicitation :  Raconté sous forme de roman graphique par un créateur de bandes dessinées révolutionnaire récompensé par Eisner, JACK KIRBY est la biographie attendue depuis longtemps de la légende qui a cocréé certains des personnages les plus durables du XXe siècle pour Marvel, DC Comics, et plus encore. Captain America, Iron Man, Black Panther, les Fantastic Four, les X-Men et bien d’autres super-héros célèbres. 

L’auteur acclamé par la critique, Tom Scioli, relate l’histoire de la vie de Kirby – depuis son enfance à New York pendant la Grande Dépression et sa découverte de la science-fiction et des dessins animés jusqu’à son passage en première ligne dans le théâtre européen de la Seconde Guerre mondiale qui l’inspirera plus tard dans ses pages de bandes dessinées, et ses collaborations qui changèrent le monde de Marvel avec Stan Lee, où le duo a redéfini la bande dessinée en tant que partie intégrante de la culture pop. 

Tout comme chaque grand super-héros a besoin d’un méchant pour vaincre, l’histoire de Kirby comprend également ses luttes pour recevoir la reconnaissance et la compensation qu’il pensait que son travail méritait. Scioli capture ses va et vient de Marvel à DC, montrant comment Kirby lui-même et plus tard sa famille se sont battus pour préserver son héritage artistique. Tirées d’une imagination sans précédent et d’une vie aussi passionnante que ses récits en bandes dessinées, les super-créations de Kirby ont influencé les générations suivantes de créatifs.

Désormais, les lecteurs peuvent découvrir la vie d’un titan de la bande dessinée à travers le médium qui l’a rendu célèbre.

Avis :  pour tous les fans de la chaîne You Tube Cartoonist kayfabe, le nom de Tom Scioli est déjà bien connu. Pour les érudits, ils connaîtront l’artiste depuis un bon bout de temps pour certains de ses travaux comme son crossover G.I.Joe VS Transformers qui va sur ses 10 ans maintenant, ou plus récemment son Fantastic Four Grand Design. Un album réalisé avec l’approbation de son ami Ed Piskor, inventeur du concept de Grand design sur les X-men. Le monsieur n’est donc pas un novice et la sortie de ce comic-book est en fait une évidence quand on connaît l’amour de Scioli pour Kirby. Il est même sans doute l’un des plus grands fans vivant, donc livrer cette biographie était presque un passage obligé pour lui. D’après ce que j’ai compris, le travail de recherche pour retracer le parcours du King depuis son enfance dans les quartiers pauvres de New York en passant par les grandes étapes de sa vie a été plus qu’extensif. C’est donc un travail d’un passionné sur l’une des plus grandes figures du comic-book qui nous arrive en VF cette semaine !

Verdict : à posséder

A lire avant : rien –

KOMICS INITIATIVE 

 

BOLLAND STRIPS 

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix : 22€/128 pages 

Scénario : 

Dessin : Brian Bolland 

Episodes : 

Sollicitation : 

Avis : euhhh OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!  Que puis-je dire à part merci Komics initiative de publier plus de Brian Bolland en VF ! Il faut dire que l’on connaît mieux le monsieur au style tellement riche au travers de ces couvertures et de quelques comics très important : Judge Dredd, Camelot 3000 et bien sûr Killing Joke…mais il n’en a pas signé tant que ça au cours de sa vie. Donc découvrir une petite mine d’or inexplorée est un vrai bonheur ! Bolland reste un de ses artistes à la fois rare mais très présent dans l’esprit des lecteurs et des artistes eux-mêmes, car il en a influencé un sacré paquet, tout en restant unique. Il y a une patte, un style Bolland que personne n’a su imiter.

Verdict : à posséder – une sortie importante !

A lire avant : rien !

LA SAGA DES BOJEFFRIES 

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix : 22€/128 pages 

Scénario :  Alan Moore 

Dessin : Steve Parkhouse

Episodes : 

Sollicitation : 

Avis : après le tome Visions qui réunissait des travaux un peu éparses de Moore réalisés à différentes époques, Komics initiative récidive mais cette fois avec une de ses premières séries restée inédite en VF et publiée pour la première fois en Grande Bretagne au début des années 80. 

Apparemment, on y suit une famille anglais pas vraiment typique puisque composée de créatures fantastiques, type loups-garous, vampires et autres monstres…Pas vraiment le genre de gens qu’on rencontre à tous les coins de rue. La période est cependant intéressante, puisque le début des années 80 reste l’une des plus intéressantes créativement pour le scénariste, car c’est l’époque où il commençait à bosser sur Swamp Thing pour DC. 

Mais aussi politiquement, car je vois mal comment Moore, surtout après V pour Vendetta, pourrait signer un tel récit sans y imprimer le contexte de l’époque alors dominée par Thatcher…Comme toujours avec Moore, je pense que ma lecture de ses écrits dépend de mon état d’esprit du moment. Comme je sors de plusieurs lectures de sa part qui m’ont vraiment plu entre From Hell, Promethea et la ballade d’Halo Jones, j’ai bien envie de continuer sur ma lancée.

Verdict : à lire.

A lire avant : rien

PANINI COMICS

 

100% MARVEL : KING IN BLACK 3

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix :  16,00 € (édition régulière) / 20,00 € (édition collector) I 168 pages

Scénario : Donny Cates, Clay Chapman

Dessin :Ryan Stegman, Garry Brown

Episodes :  US King in Black (2021) 4, King in Black: Captain America (2021) 1, King in Black: Scream (2021) 1, King in Black: Return of the Valkyries (2021) 3, King in Black: Gwenom Vs Carnage (2021) 3 et King in Black: Planet of the Symbiotes (2021) 2-3, inédits

Sollicitation : Dylan Brock semble être le seul espoir face à Knull, mais une autre arme se cache peut-être dans les profondeurs de la mythologie Marvel. Pendant ce temps, Captain America et Scream mènent la résistance face aux symbiotes.

Avis : avant dernier tome de l’event du moment, King in Black et encore une fois, je vais faire un peu le même commentaire : quel dommage que les épisodes de Venom n’aient pas été intégrés dans l’ordre chronologique du récit. Les avoir sortis à part est clairement une erreur car les événements qui se passent en parallèle dans la série viennent compléter ce que Donny Cates écrit dans l’event principal. 

Encore plus ici, après le gros final bien choquant de l’épisode 3, qui remet en cause pas mal de choses. Les épisodes de Venom apportent pas mal d’informations complémentaires qui sont utiles au récit principal notamment concernant le sort d’un certain personnage. Au-delà, comme on approche de la fin, après tout c’est un event en 5 parties, Cates commence à indiquer comment tout cela va finir. Pour cela il va s’appuyer sur un élément plus ou moins bien connu de l’univers Marvel qui était resté assez énigmatique jusque là, sans que personne ne se pose vraiment trop de questions dessus en même temps. 

L’idée de Cates est assez maligne, la récupération de cet élément permet de jouer sur l’histoire de Marvel tout en l’enrichissant encore un peu et assure de raccrocher les wagons avec le pan d’histoire qu’il a battit avec Knull. Un vilain finalement assez peu intéressant. Les auteurs nous auront aguiché avec cela pendant 2 ans, sans qu’il ne soit vraiment à la hauteur, car au final assez simpliste et unidimensionnel. 

L’event reste cependant très plaisant à lire. C’est dynamique et Cates sait nous réserver pas mal de bonnes surprises tout au long du chemin.

Verdict : à lire

A lire avant : le run de Cates et Stegman sur venom, Absolute Carnage et les précédents épisodes de King in Black.

MARVEL BEST OF : GARDIENS DE LA GALAXIE – COSMIC AVENGERS   MUST-HAVE

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix : 14,95 €I 152 pages

Scénario :  Brian Michael Bendis

Dessin : Steve McNiven, Sara Pichelli 

Episodes : US Guardians of the Galaxy (2013) 0.1, 1-3 et Guardians of the Galaxy: Tomorrow’s Avengers, précédemment publiés dans MARVEL NOW! : LES GARDIENS DE LA GALAXIE 1)

Sollicitation : La Terre est surveillée par tout le cosmos, et les Gardiens de la Galaxie aimeraient savoir pourquoi. Star-Lord, Gamora, Drax, Rocket et Groot accueillent parmi eux un nouveau membre : Tony Stark, alias Iron Man !

Avis : encore ? wow, ces épisodes ont dû être publiés dans 15 000 formats, j’ai l’impression d’avoir déjà donné mon avis 15 fois sur ce truc. Je comprends que l’on ait envie de ressortir des récits abordables dans différents formats, mais là, Panini vous abusez un peu. D’autant qu’on est loin, très loin du meilleur sur la série. Ces épisodes correspondent à la reprise de la série par Bendis en 2013/2014 un peu avant la sortie du premier film, quand les auteurs de comics essayaient de prévoir un peu ce que James Gunn allaient faire, pour coller au plus près. Et comme je l’ai déjà dit : ce n’est pas très bon. On sent que le scénariste n’est pas trop dans son élément, une impression renforcée qu’il devait naviguer à vue en termes de caractérisations, puisque de toute évidence, Marvel lui avait demandé de retconner pas mal d’éléments de caractérisation pour rapprocher les personnages le plus possible de la version présentée dans le premier film. Reste les dessins de Steve McNiven le temps de quelques numéros et …pas grand chose d’autre  ? L’ensemble de ce run étant de piètre qualité, je ne sais pas si c’est un bon d’entrée.

Verdict : à lire – mais ne pas s’attendre à grand-chose.

A lire avant : rien – point d’entrée.

MARVEL BEST OF : DAREDEVIL – RENAISSANCE MUST-HAVE

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix : 14,95 €I 192 pages

Scénario :  Frank Miller

Dessin :David Mazzucchelli 

Episodes : US Daredevil (1964) 227-233, précédemment publiés dans MARVEL ICONS : DAREDEVIL 3)

Sollicitation : Le Caïd a découvert le plus grand secret de Daredevil : Son identité secrète. Il décide de mettre à profit cette information en détruisant méthodiquement la vie de Matt Murdock. Comment le héros de Hell’s Kitchen pourra-t-il se relever de cette épreuve ?

Avis : alors là je dis oui, oui, et oui. S’il y a bien un récit qui mérite sa place dans une collection dénommée Must Have, c’est bien le Born Again de Frank Miller et David Mazzucchelli. En fait, cet arc de DD est tellement important qu’il est souvent considéré comme l’une des meilleures histoires jamais publiées par Marvel au cours de son histoire. Cela devient assez dingue quand on se rend compte que la plupart des épisodes ont été publiés au début de l’année 1986, alors que Miller bossait en parallèle sur Dark Knight returns et avant que les deux auteurs ne se retrouvent ensuite sur Year One. Ce fut vraiment une année de folie.

Ensuite sur le fond, au-delà de la renommée de cette histoire, Born Again est important car…ben je pense qu’on peut dire que c’était la première fois que l’approche adoptée par Miller était appliquée à un personnage grand public comme Daredevil. L’auteur qui avait déjà révolutionné le monde du personnage avec son premier run quelques années auparavant, revenait ici pour tout faire péter et donner une leçon sur comment écrire Matt Murdock. L’histoire est simple : le Caïd apprend la véritable identité de Daredevil et décide de détruire sa vie de manière méthodique, morceau par morceau avant de l’achever…mais les choses ne vont pas être aussi faciles.

C’est là que le récit devient fascinant car en retirant à Matt tout ce qu’il a, Miller révèle tout ce qu’il est : plus de travail, plus d’amis, plus de réputation, …mais l’essentiel reste intact. Le superflu dégagé, il ne reste que l’homme sans peur…Et presque 35 ans plus tard, cela reste un récit d’une envergure incroyable et avec un impact tel qu’il demeure la référence pour tout nouvel auteur sur DD. De fait, on peut se dire que l’approche de déconstruire le personnage pour mieux le reconstruire derrière a été appliquée à de nombreuses reprises après mais sans doute jamais de manière aussi réussie et concise qu’ici.

Bref, si vous n’avez pas lu Born again, allez y cela reste une leçon tant en termes de scénario que de dessin.

Verdict : à posséder

A lire avant : rien – ou peut-être le run de Miller..

MARVEL GRAPHIC NOVELS : THANOS VS MÉPHISTO – RÉVÉLATION

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix : 18,00 €I 96 pages

Scénario : Jim Starlin, 

Dessin :Ron Lim

Épisodes : US Silver Surfer (1987) 44-47, précédemment publiés dans Nova 165-168)

Sollicitation : Redécouvrez en grand format les épisodes mythiques dans lesquels Thanos poursuit sa quête, afin d’obtenir les faveurs de la Mort. Pour le contrecarrer, le Silver Surfer va-t-il devoir s’allier à Méphisto, Roi des Enfers ?

Avis : fin de la réédition par Panini de cette trilogie Thanos par Jim Starlin et vous savez quoi ? quand je vois le contenu famélique de ce tome, je suis content de m’être dit quand cette réédition a débuté : sois fort Sam, attends l’intégrale de Silver Surfer, tu auras tout et dans un seul format. Sois fort. Non, ne craque pas, regarde plutôt dans cette direction avec toutes ces sorties ! oui, c’est ça pense à d’autres achats. Regarde, ça brille. Ouf. Bref, si je ne doute pas une seconde que ces épisodes soient excellents, je préfère attendre que les intégrales Silver surfer arrivent à cette époque.

Verdict : à lire…dans les intégrales Silver Surfer dans deux ou trois ans.

A lire avant : les deux précédents tomes ou attendre l’intégrale Silver Surfer. 

SILVER SURFER : REQUIEM – GIANT SIZE

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix : 28€/112 PAGES

Scénario : J.Michael Straczynski

Dessin :Esad Ribić

Épisodes : US Silver Surfer: Requiem (2007) 1-4, précédemment publiés dans MARVEL GRAPHIC NOVEL : SILVER SURFER – REQUIEM)

Sollicitation : La carrière du Silver Surfer a été longue et mouvementée, mais aujourd’hui, les pouvoirs conférés par Galactus s’épuisent et le héros sait qu’il ne lui reste plus beaucoup de temps à vivre. Méditant sur ses réussites et ses échecs, le Silver Surfer décide de revenir sur la planète qui l’a vu naître, lorsqu’il n’était que Norrin Radd : Zenn-la. La superbe saga de Straczynski, auteur de Supreme Power, et de Ribic, dessinateur du prochain relaunch des Éternels, vous est présentée ici dans une édition grand format qui donne toute la place aux splendides dessins de l’artiste croate.

Avis : depuis un peu plus d’un an, Panini a commencé à développer cette ligne Giant Size et chaque fois, c’était mérité car cela permettait de mettre en avant un artiste prodigieux. C’est toujours le cas avec cette réédition du très beau et réussi Silver Surfer Requiem, sans doute un des récits les plus sous-estimés de JMS lorsqu’il bossait pour Marvel illustré par l’incroyable Esad Ribic qui signe des pages d’une beauté hallucinante ici. Peut-être même certaines des plus belles. 

En termes de pitch, la sollicitation la résume bien, après une vie d’aventures, le Surfer se meurt et dans ces derniers jours, va faire un petit tour sur Terre, voir d’anciens amis, comme les FF ou Strange, échanger avec de nouveaux avant de rentrer chez lui. Une œuvre très contemplative, alors que Norrin Radd fait le bilan de sa vie, de ses choix et nous livre une vision très touchante du personnage. J’en conserve encore un souvenir ému des années après la lecture et cette nouvelle édition me tente bien du fait de la mise en valeur des planches sublimes de Ribic. 

Seul défaut a mon sens : la traduction. Ce n’est pas une horreur mais elle est peu réussie, elle manque de la subtilité nécessaire pour bien retranscrire le texte d’origine de JMS. 

Verdict : à posséder 

À lire avant : rien – peut se lire de manière indépendante. 

STAR WARS : LA HAUTE RÉPUBLIQUE T03

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix : 5,99 €I 48 pages

Scénario : Cavan Scott, 

Dessin :Ario Anindito

Episodes : US High Republic (2021) 5-6, inédits)

Sollicitation : Dans cette toute récente série explorant une époque méconnue de l’histoire de Star Wars, celle où les Jedi étaient au sommet de leur influence, Keeve Trennis apprend le terrible secret de Maître Sskeer. En plus, les Hutt attaquent !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Mais j’ai vraiment hâte de lire le premier tome relié qui sort le mois prochain, car j’avais beaucoup aimé le premier épisode que j’avais lu en VO. 

Verdict : pour les fans de Star Wars. 

À lire avant :  les précédents épisodes ou attendre le tome 1 le mois prochain. 

 

STAR WARS DELUXE : POE DAMERON T02

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix : 32,00 €I 296 pages

Scénario : Charles Soule, 

Dessin :Phil Noto, Angel Unzueta

Episodes : US Poe Dameron (2016) 8-19 et Annual 1, précédemment publiés dans 100% STAR WARS : POE DAMERON 3-4)

Sollicitation : Poe Dameron, ce personnage découvert dans le film Le réveil de la force, est toujours à la recherche de Luke Skywalker. Mais un danger bien plus immédiat pourrait le menacer de très près… Y a-t-il un traître au sein de l’Escadron Black ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de ce run de Soule sur le personnage

À lire avant :  le tome 1

LES CHRONIQUES DE CONAN : L’INTÉGRALE 1990 (II)

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix : 30,00 €I 336 pages

Scénario :  John Arcudi, Chuck Dixon

Dessin :Armando Gil, Luke McDonnell

Episodes : US Savage Sword of Conan 175-180, inédits)

Sollicitation : Nouveau recueil d’aventures du célèbre Cimmérien. Conan fait équipe avec Red Sonja et d’autres femmes au fort tempérament, dans des épisodes jamais publiés en France jusqu’à aujourd’hui. À ne pas manquer !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Pas encore commencée cette série. Reste à voir si les épisodes publiés ici qui datent du début des années 90 étaient encore de qualité. Même s’il y a quelques noms que je connais et apprécie, comme John Arcudi au scénario. 

Verdict : à lire

À lire avant : les précédents tomes

MARVEL DELUXE : DEADPOOL – LES NOCES DE DRACULA

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix : 28,00 €I 200 pages

Scénario :  Gerry Duggan, Brian Posehn

Dessin : Scott Koblish, Reilly Brown

Episodes : US Deadpool: Dracula’s Gauntlet (2014) 1-7, précédemment publiés dans MARVEL MONSTER : DEADPOOL – LES NOCES DE DRACULA)

Sollicitation : Deadpool peut-il perdre la tête pour une femme ? Le Mercenaire Disert va faire une rencontre qui va changer sa vie lorsque Dracula, le Roi des vampires, lui donne une mystérieuse mission. Cet album s’intercale entre les albums de Deadpool de la période MARVEL NOW!

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de Deadpool. 

À lire avant : le reste du run de Duggan sur Deadpool je pense.

URBAN COMICS

BATMAN BIMESTRIEL 12

Date de sortie : 24 septembre 2021

Prix : 12.90€/336 PAGES 

Épisodes : BATMAN #90, #91, #92, #93 et #94 • DETECTIVE COMICS #1022, #1023 et #1024 • HARLEY QUINN #75 (back-up) • NIGHTWING #70 à #73 • RED HOOD OUTLAW #48

Sollicitation : 

Avis : avec ce nouveau numéro du mag Batman Bimestriel nous commençons à plonger dans la Joker’s War, mais pas encore tout à fait. En effet, les épisodes de Batman présentés ici achèvent le premier grand arc un peu foutraque de Tynion IV sur le titre qui met en place les bases de cette intrigue avant que les autres séries, Detective Comics, Red Hood, ou ce qui était l’ombre de Nightwing à l’époque (et oui, c’est la fameuse et détestée période “Ric” …) entament leur entrée dans le bousin.

Ce ne sont que des épisodes préliminaires où pour la 110e fois, le Joker vient foutre le bordel le temps de quelques numéros avant d’aller se faire voir. Je l’ai déjà dit lors de la sortie des volumes librairies qui sont désormais bien plus avancés que le mag, ce n’est pas vraiment ma période préférée de la série. Je n’aime guère le run de Tynion IV et ces épisodes illustrent bien pourquoi…

Une partie de la responsabilité ne repose pas entièrement sur les épaules du scénariste, il a lui-même indiqué que DC avait mis du temps à valider ses plans sur la Joker’s war ce qui explique le gros flottement au début de son run. Par la suite, la fin de son premier arc est mieux dirigée car du coup il sait où il va, mais ne concrétise jamais certaines des promesses faites, avec un Batman que l’on attendait au top qui se comporte comme un crétin quand il n’est pas complètement absent du récit…

Verdict : à lire mais pas fan.

A lire avant : le numéro précédent au moins pour avoir le début du run de Tynion IV

BATMAN MYTHOLOGY : AMIS ET ALLIÉS 

Date de sortie : 24 septembre 2021

Prix : 23€/296 PAGES 

Scénario : 

Dessin :

Episodes :  Robin 80th anniversary 100-page super spectacular #1 ; Batman #16, #424 ; Batman Annual #13 ; Batman Chronicles #5, #9 ; Batgirl #18 ; Batgirl V2 #4 ; Batman: Pennyworth R.I.P. #1 ; Batman Black and White (2021) #4

Sollicitation : Tout chevalier se doit d’avoir un écuyer et Batman ne faillit pas à la règle. Au cours de ses nombreuses années de lutte contre le crime, le détective a accueilli plusieurs Robin et Batgirl : de jeunes gens prêts à consacrer leur existence à la défense des plus faibles et à la protection de Gotham City. Tandis que, dans l’ombre, le fidèle majordome Alfred Pennyworth veillait sur leur santé tant mentale que physique.

Avis : bon, prenons deux minutes car je suis assez confus sur le sujet. En effet, depuis le début de toute cette collection autour de Batman, je n’ai guère été enthousiaste…car je voyais la dizaine de volumes annoncés comme une autre action menée par Urban pour vendre encore plus de Batman. Et j’aime Batman, mais c’était un peu poussé dans le cas présent.

Une anthologie de temps en temps ok, une dizaine sur un an…ça fait beaucoup et parfois sur des sujets assez…insignifiants de la mythologie de Batman ou disons qui ne méritent pas tout un tome à presque 30€. Sauf que dans le cas présent, car ce tome regroupe un certain nombre d’épisodes inédits parus récemment aux USA à l’occasion de quelque anniversaire et ou/événement récent. Et je doute qu’on les retrouve ailleurs. 

Ainsi, l’épisode spécial sur Alfred écrit par Tynion IV peut être vu comme une partie de son run et explique une partie du comportement de Batman ces derniers temps. A t-il été publié ailleurs ? Nope. Je vois que l’on a aussi l’épisode anniversaire sur Robin, qui voyait pas mal d’équipes créatives donner leur vision du personnage ou plutôt des personnages à travers l’histoire. Inégal mais sympathique. 

Tout ça pour dire qu’après un an à chier sur cette collection…je suis sur le point de céder et d’en prendre un volume. Ne me jugez pas, nous sommes tous passés par là à un moment ou à un autre. Et puis ce n’est qu’un tome ? Hein ? Cela ne m’engage à rien ? Ce n’est pas comme si j’allais être pris d’une fièvre complétiste et acheter rapidement tous les autres volumes parce que oui, c’est inutile mais ça fait joli dans la bibliothèque tous ces tomes et non je n’ai pas de problème, mais lâchez moi enfin, je vous dis que je vais bien !!!

Verdict : à lire.

A lire avant : rien – peut se lire de manière indépendante.

FUTURE STATE : BATMAN TOME 1

Date de sortie : 24 septembre 2021

Prix : 35€/392 PAGES 

Scénario : 

Dessin :

Episodes : Future State – Batman/Superman #1-2 ; Future State – The Next Batman #1-4 ; Future State- Robin Eternal #1-2 ; Future State – Harley Quinn #1-2

Sollicitation : Dans un futur possible, Bruce Wayne est mort mais le Batman est toujours vivant et actif. Mais qui est vraiment ce nouveau justicier et quels sont ses liens avec l’une des familles les plus influentes de Gotham ? Et l’ancien Batman est-il vraiment décédé ?

Avis : et allez,  voilà que Future State débarque cette semaine en VF. Alors avant de me lancer dans mon explication du pourquoi je vais zapper tout le machin, autant expliquer ce qu’est Future state. Parce que je sais que ce n’est pas vraiment clair. De fait, DC a tellement mal présenté le machin, que nous sommes nombreux à ne toujours pas comprendre ce que c’est ni quel est vraiment l’intérêt d’investir dedans. En fait, si j’ai bien tout capté, outre le fait de faire gagner deux mois de publication à DC avant de relancer leurs séries, Future State est censé avant tout être une sorte de futur alternatif situé sur une Terre parallèle. Mais, et c’est là d’où vient l’intérêt, toutes les intrigues importantes qui vont occuper la plupart des séries DC dans les prochains mois vont intégrer des éléments issus de cet univers alternatif.

L’univers DC présent serait ainsi confronté à nombre de menaces ou histoires qui pourraient mener éventuellement à ce futur, qui parfois est effectivement quelque peu horrible. La tension vient donc de là : montrer la fin de la route, puis revenir au début et insinuer que si rien n’est fait par les héros, on va finir dans une situation assez mauvaise…Je dois dire que même maintenant et même en constatant que l’univers DC se dirige en effet en partie dans cette direction, je ne suis guère convaincu par tout le machin. L’une des raisons est simple : l’ultra-domination des séries Batman dans l’univers post Future state ou plutôt la faiblesse de tout le reste.

Car oui, si Batman compte depuis 30 ans de très nombreuses séries avec beaucoup de choses arrivant en même temps dans tous les coins, on supportait cela car le reste de l’univers DC s’agitait pas mal aussi à côté. Superman, la JLA , Green Lantern, il y avait des franchises qui étaient développées en dehors de Batman. Or l’univers DC qui va arriver en France dans quelques mois ne présente pas cet avantage. Nous en sommes arrivés à un point ou plus de 50% des comics publiés par DC sont des comics liés à Batman. En termes de super-héros, les autres sont complètement marginalisés. C’est évidemment un choix volontaire, face à la volonté de purge de leurs anciens propriétaires, les fumeux AT&T, DC a viré pas mal de gens et s’est reconcentré sur LA vache à lait : Batman. Le reste on verra plus tard, en attendant il faut que l’argent rentre et le plus vite possible. Nous commençons à avoir quelques signes que d’autres choses vont être développées mais cela reste faible.

Au-delà, est-ce que lire ce tome est indispensable ? Autant que pour toute autre réalité alternative…Vous pouvez y aller en vous disant que vous comprendrez un peu mieux certaines intrigues qui arriveront dans quelques mois, mais dans l’ensemble au delà de quelques épisodes et mini tout à fait sympathique ici ou là c’est tout à fait dispensable.

Verdict : à lire par les complétistes de l’univers DC

A lire avant : rien – chaque tome peut se lire de manière indépendante.

FUTURE STATE : JUSTICE LEAGUE TOME 1

Date de sortie : 24 septembre 2021

Prix : 35€/360 pages

Scénario : 

Dessin :

Episodes : Future State – Flash #1-2 + Future State – Teen Titans #1-2 + Future State – Shazam #1-2 + Future State – Aquaman #1-2 + Future State – Justice League #1-2 + Future State – Immortal Wonder Woman #1-2 + Future State – Suicide Squad #1-2

Sollicitation : Bien des années dans le futur, de nouveaux drames ont jalonné la vie des héros DC, et tout ne s’est manifestement pas passé comme prévu pour la plupart d’entre eux. Les Teen Titans se sont séparés et ont perdu toute confiance les uns envers les autres ; Jackson Hyde est le nouveau Aquaman ; Billy Batson n’a plus été vu depuis bien des années ; et Barry Allen doit affronter la pire menace qu’il ait jamais connue : Wally West, l’ancien Kid Flash !

Avis :  j’ai déjà donné mon avis sur Future State juste au dessus, dans le cas présent, vous pouvez voir le concept appliqué aux membres de la Justice League avec plus ou moins de succès. Je sais que j’ai ignoré la plupart des choses sans dommage. J’ai apprécié celle sur Aquaman, qui sera publiée dans un autre tome, mais ce n’est pas allé plus loin.

Verdict : pour les complétistes.

A lire avant : rien – chaque tome peut se lire de manière indépendante.

LE MONDE DE FLASHPOINT TOME 3

Date de sortie : 24 septembre 2021

Prix : 29€/320 pages 

Scénario : 

Dessin :

Episodes : Flashpoint:Grodd of War #1 ; Flashpoint:Kid Flash Lost #1-3 ; Flashpoint:The Legion of Doom #1-3 ; Flashpoint:Reverse-Flash #1 ; Flashpoint:Citizen Cold #1-3 ; Flashpoint:The World of Flashpoint #1-3

Sollicitation : Flash n’est pas le seul à avoir vu sa vie mise sens dessus dessous après avoir involontairement modifié le cours de l’Histoire. Il en est de même pour ses alliés comme ses ennemis. Ainsi, Captain Cold est désormais le Commander Cold, un des héros de Central City, tandis que Kid Flash voit son existence effacée par ces manipulations temporelles.

Avis :  3e tome publié par Urban sur le monde de Flashpoint…De manière assez ironique, on voit que l’éditeur édite dans la même semaine deux initiatives de l’éditeur qui ont 10 ans d’écart mais un peu le même principe : des réalités alternatives à l’univers DC, et en même temps peu de trucs de l’univers DC en propre…Dans le cas présent, il s’agit de la suite des très nombreux ties ins publiés à l’occasion de cet event. Comme déjà expliqué, à part certains, comme ceux sur Batman et Superman, je ne me suis pas intéressé au reste qui de toute façon ne contribuait pas, ou de manière négligeable, à l’intrigue principale. Pour moi, cette réédition est destinée avant tout aux complétistes qui voudraient tout sur Flashpoint…ce que je peux comprendre.

Verdict : pour les complétistes.

A lire avant : les deux premiers tomes.

VESTRON 

TRANSFORMERS TOME 4

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix : 17.95€/

Scénario : 

Dessin :

Episodes : 

Sollicitation :L’heure est venue pour Mégatron de montrer l’étendue de sa puissance alors que Cybertron est en crise. Des membres du Rise sont capturés par les forces de sécurité. Un séisme se déclenche. Un assassin doit être jugé. Sentinel Prime décide de déclarer hors-la-loi les Ascenticons et tous ceux qu’il considère comme néfastes à la société. Wheeljack, lui, doit empêcher l’ancienne lune de Cybertron de perturber son soleil…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict :  pour les fans de la franchise

À lire avant : les trois premiers tomes

TRANSFORMERS : RETOUR VERS LE FUTUR 

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix : 17.95€/112 pages

Scénario : Cavan Scott 

Dessin : Juan Sam

Episodes : 

Sollicitation : L’esprit des 80’s propulse à 88 miles à l’heure ce nouvel album de la Série Dérivée TRANSFORMERS ! Tout irait pour le mieux dans toutes les continuités possibles pour Marty McFly et son ami Doc Brown si leur DeLorean à voyager dans le temps n’avait pas attiré l’attention des Transformers, fraîchement débarqués sur Terre en cette belle année 1985 ! Une petite erreur et Marty se retrouve à nouveau plongé dans une aventure folle pour arrêter Megatron et ses Decepticons dans le passé, le présent, et le futur… avec l’aide d’une nouvelle machine temporelle… l’Autobot Gigawatt !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans des deux franchises !

À lire avant : avoir vu les films pour retour vers le futur. 

M.A.S.K TOME 2

Date de sortie : 22 septembre 2021

Prix : 17.95€/

Scénario : Brandon Easton 

Dessin : Tony Vargas

Episodes : 

Sollicitation : Tout droit sortie du crossover REVOLUTION, cette recréation de la série M.A.S.K. des années 80 régénère ses personnages… et ses célèbres véhicules ! Les origines de V.E.N.O.M. : Alors que M.A.S.K. se trouve un nouveau repère à Miami, Trakker part dans une mission solo et croise le chemin du Dr. Mindbender qui lui apprend l’art du leadership et de la manipulation… mais Trakker découvre les plans tordus de son nouveau mentor et apprend la véritable histoire de ses ex-équipiers devenus les instruments de Miles Mayhem… Suite de l’histoire de M.A.S.K. version REVOLUTION !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans qui se souviennent du dessin animé des années 80 !

À lire avant : le tome 1

A propos Sam 2210 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Concernant les Batman Mythology, le volume consacré à Gotham est vraiment bon.
    Autre chose, une nouvelle collection Star Wars sort ce mercredi chez Carrefour pour ceux que ça intéresse… mais je pense que les fans auront déjà tout…

  2. Pour ce qui est de ce tome 3 de Flashpoint, je n’ai pas lu tous ces tie-ins, mais ça reste assez anecdotique.
    Grodd of War est un one-shot sans grande conséquence. Il montre un Grodd assez violent qui règne d’une main de fer, sans que personne vienne le « déranger ».
    Legion of Doom est sympathique.
    Kid Flash Lost est sympa sans plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.