Guide de lecture Comics VO : semaine du 8 septembre 2021 – Marvel Comics

AMAZING SPIDER-MAN #73

Prix : $3.99

Scénario :Nick Spencer 

Dessin : FEDERICO VICENTINI

Sollicitation : We can’t tell you a single thing that happens here without spoiling just about every issue that comes out between the time you’re reading this and when ASM #73 comes out.

Avis : deux épisodes. C’est tout ce qui reste à Nick Spencer pour sauver la fin de son run après la déception représentée par Sinister War, un faux event monté de toute pièce par Marvel pour tirer le max de cette intrigue mise en scène par le scénariste. On comprend maintenant qu’il n’avait pas du tout le matériel + le temps nécessaire pour écrire autant d’épisodes, même avec de l’aide.

Mais Marvel s’en fout : cela vend, donc ils vont continuer à alimenter le marché jusqu’à ce que les lecteurs n’en puissent plus. À voir si l’accélération du rythme de parution des épisodes de la série à partir du numéro 75 et le changement d’équipe créative ne va pas être le signal pour un certain nombre de lecteurs de faire une pause jusqu’au prochain relaunch ou changement d’équipe…

D’autant plus que j’ai toujours dans ma tête cette petite voix qui me dit que le prochain passage d’ASM en rythme hebdo n’est là que pour occuper l’espace le temps de quelques mois jusqu’à ce qu’une équipe créative plus prestigieuse ne prenne le relais début 2022 avec par exemple l’épisode 100 ? Pourquoi ? Parce que Marvel avait eu la même stratégie avec Uncanny X-Men juste avant la relance de la franchise mutante par Jonathan Hickman. 

Kelly Thompson était d’ailleurs déjà du lot de cette équipe créative réunie par l’éditeur pour sortir UXM en hebdo pendant quelques mois…On me la fait une fois celle-là…pas deux. 

Au delà, oui, j’ai vu les pages previews et se dire que dans son avant dernier épisode, Spencer joue encore avec la révélation de l’identité de Kindred…ça fait quand même un peu pitié..

Verdict : Check it – qu’on passe vite à autre chose. 

DAREDEVIL #34

Prix : $3.99

Scénario : Chip Zdarsky 

Dessin : Stefano Landini  

Sollicitation : « LOCKDOWN » CONTINUES AS BULLSEYE REIGNS OVER NYC!

  • The penultimate chapter of « Lockdown » brings twists, turns, bodies and unexpected allies.
  • You’re not going to want to miss THE NEXT INSTALLMENT OF THIS EISNER-NOMINATED EPIC!

Avis : snifff…pas de Marco Checchetto de nouveau pour cet épisode. Il est donc venu juste faire coucou dans le dernier épisode avant sans doute d’aller travailler sur l’event qui suivra la conclusion de ce volume de Daredevil dans l’épisode 36. L’équipe créative reste la même, mais de toute évidence, Marvel a décidé de donner un peu plus d’exposition à ce run très apprécié de la série en transformant la suite en mini série event. 

Nous allons bien voir si cela aide, alors que DC et Marvel s’appuient de plus en plus sur le format de la mini série pour promouvoir leurs projets. Marvel a notamment transformé beaucoup de séries régulières en succession de mini…Cela fait plus de numéro 1 à sortir je suppose. Au delà concernant l’arc actuel, on en parlait dans le Comixweekly concerné, il commence à être un peu long. 

Je ressens un début de lassitude pour la direction prise par l’histoire. Ce n’est pas mauvais attention, mais je ne suis plus au bord de mon siège comme je l’étais il y a encore 1 ans. De mon point de vue, j’ai le sentiment que le titre est plus inégal depuis l’épisode 25. Sans doute aussi en raison des changements répétés d’artistes…

Verdict : buy

DEFENDERS #2

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing 

Dessin : Javier Rodriguez 

Sollicitation : THE MOTHER OF GALACTUS?

The Defenders find themselves in the birthplace of Galactus – but the Devourer is not the man they remember. Meet Taaia, Omnimax and more as Al Ewing and Javier Rodriguez expand the cosmos – and put Doctor Strange’s makeshift magical team in extreme jeopardy!

Avis : suite de cette mini série où Al Ewing s’amuse à rassembler un cast hétéroclite de personnages dont certains venus de ses anciennes séries, pour continuer une intrigue lancée dans l’épisode spécial Marvel 1000. Le premier épisode qui voyait la réunion par le destin de cette équipe sans liens apparents, était surtout remarquable pour le travail de Javier Rodriguez au dessin. 

Bon, c’était un élément attendu, vu la talent du monsieur et la réussite de son travail sur certains projets auparavant, comme la mini série : l’histoire de l’univers Marvel réalisée avec Mark Waid il y a deux ans. Le monsieur n’a rien perdu de son inspiration, et on sent qu’il s’est amusé sur chaque page. 

Je ne sais pas trop où va Ewing en tout cas avec son histoire, car alors qu’il lançait son équipe pour contrer une menace, tout ce petit monde s’est déjà perdu dans le continuum espace temps et doit affronter …la mère de Galactus ? Je ne sais pas pourquoi mais je sens que cette mini va être plutôt légère en termes de ton. 


Ensuite, sera-t-elle importante pour la suite ? Etant donné la manie d’Ewing de reprendre des fils d’intrigue qu’il a lancé dans des précédents projets, j’aurais tendance à dire oui. Nous aurons sans doute une histoire très sympa ici, mais cette mini sera sans doute aussi importante pour de futurs plans d’Ewing.

Et c’est une bonne occasion de retrouver Strange dans une histoire avant que Marvel ne le bute …Bon, en même temps, c’est Marvel et il y a un second film Doctor Strange qui arrive bientôt…donc, je pense qu’on reverra le bon docteur bien assez tôt !

Verdict : Check it 

KA-ZAR LORD SAVAGE LAND #1

Prix : $3.99

Scénario : Zac Thompson 

Dessin :German Garcia

Sollicitation : KA-ZAR IS BACK FROM THE DEAD – WITH A WHOLE NEW TERRIFYING SET OF POWERS!

The alien Cotati murdered him. The Savage Land brought him back. Lord Plunder has returned – with a vastly new perspective! Now united with Shanna the She-Devil in a mystical merging of life energies, Ka-Zar has new abilities, new needs…and new enemies. An ancient evil has surfaced in the Savage Land – one that is rapidly reshaping the forgotten world and its inhabitants. Ka-Zar and Shanna must fight together to protect their home and family! But their son Matthew has plans of his own… Don’t miss this spectacular adventure through the lost lands by Zac Thompson and Germán Garcia!

Avis : ah bon, Ka-Zar était mort dans Empyre ?! …je n’étais pas du tout au courant ! Bon, en même temps, ce n’est pas vraiment mon personnage favori…et par là, j’entends que je m’en fiche un peu ? Et ce n’est pas comme si Marvel l’avait beaucoup exploité au cours des dernières années. 

En fait il y a quelques temps, c’était plus sa femme Shanna, qui suscitait l’intérêt des auteurs et elle avait eu droit à pas mal de mini séries avant que l’éditeur ne passe à autre chose. Donc, ils ramènent ici le personnage de Ka-Zar et j’espère que Shanna ne sera pas loin derrière, pour une nouvelle aventure …Oui, moi aussi je m’intéresse plus à Shanna que Ka-Zar…et ne faites pas comme si ce n’était pas aussi votre cas !

Suis-je tout de même curieux ? Un peu. Vais-je avant tout m’intéresser à ce premier épisode pour le dessin de German Garcia qui a l’air super sur ces pages preview ? Oui. Au-delà, il faut souhaiter que Marvel se décide à redonner une place au personnage…Sinon, même quand il mourra de nouveau, cela passera encore inaperçu…

Verdict : Check it 

TPB/GRAPHIC NOVEL

CAPTAIN AMERICA REMENDER OMNIBUS HC ROMITA JR CVR

Prix : $125/1080 pages

Scénario : Rick Remender & Denis Hopeless 

Dessin : John Romita Jr, Carlos Pacheco, Nick Klein, Stuart Immonen 

Episodes : Collecting CAPTAIN AMERICA (2012) #1-25, WINTER SOLDIER: THE BITTER MARCH #1-5, ALL-NEW CAPTAIN AMERICA: FEAR HIM #1-4, ALL-NEW CAPTAIN AMERICA #1-6 and HAIL HYDRA #1-4.

Sollicitation : Rick Remender’s shocking CAPTAIN AMERICA saga! Thanks to Arnim Zola, Cap is trapped in the nightmarish Dimension Z! With no country and no allies, what’s left for Steve Rogers to fight for? Then, Cap faces the fury of Nuke and the machinations of the Iron Nail! But when Steve loses his powers, it’s time to pass the shield – and the Falcon becomes the all-new Captain America! With a new Nomad by his side, Sam Wilson has his hands full with Hydra and the deadliest enemies in Steve’s rogues’ gallery! Plus: The Scarecrow brings the fear! The Winter Soldier goes on a thrilling Cold War mission! And on Battleworld, will Nomad hail Hydra?

Avis : réédition en omnibus de la totalité du run de Rick Remender sur Captain America, puisqu’outre son travail sur la série régulière, Marvel a ajouté les différentes mini-séries auxquelles le scénariste s’était prêté et qui étaient  liées à son travail sur Captain America. Si le run dispose de bonnes raisons pour être célébré et que j’aurais tendance à le recommander, je reste tout de même partagé sur mon adhésion à l’approche du scénariste. 

En fait, comme je l’ai souvent dit : j’adore la première saga de Remender sur le titre, l’arc de la dimension Z était vraiment génial, palpitant et tellement différent de ce que le titre avait connu au cours de la décennie précédente lors du run de Brubaker. Le début du run de Remender présentait une fraîcheur de ton bienvenue. C’est après que ça se gâte pour moi. 

D’une part en raison du ton, puisqu’une grande partie de l’histoire après la saga de la dimension Z met en scène un Cap en pleine dépression qui ne reconnaît pas vraiment l’Amérique qu’il est censé défendre face à des ennemis toujours plus retors…à la Remender quoi. Le côté dépressif de Cap m’a quelque peu détourné du titre, car je trouvais que cette phase durait trop longtemps. 

D’autre part, le titre aurait pu gagner un second souffle avec le changement de titulaire du costume, puisque c’est Remender qui introduit Sam Wilson comme le nouveau Cap, mais il ne signe qu’un arc avec le personnage et s’en va sans résoudre la grande intrigue qu’il était en train de mettre en place avec l’Hydra. Du coup, il y a un côté coïtus interruptus assez gênant…

Au-delà, cela reste un bon run à lire car il reste sans doute l’un des plus importants de la décennie 2010. 

Chances de publication en VF : de mémoire, Panini a déjà réédité le run en deluxe. Étant donné qu’ils sont en train de s’engager plus fermement sur le marché omnibus, une réédition dans ce format à terme n’est pas impossible. Je suppose qu’ils voudront tout de même laisser un certain délai entre la sortie des deluxes et d’un omnibus. 

Verdict : Buy

A propos Sam 2117 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Discrètement mais sûrement Marvel a augmenté son nombre de mini-séries alors que les séries régulières peinent et passent à la trappe… eg Black Cat
    Y compris chez les mutants … Children of the Atom, Way of X, X-Corp, …
    Inquiétant aussi l’avenir de Guardians of the Galaxy (pas dans les checklists d’octobre et de novembre)
    Trop d’optimisme lors de la sortie de crise du Covid?
    Bon, tout n’est pas négatif, y a deux jolies pépites cette année: The Eternals et The Marvels … tiens du coup, Sam, tu n’as jamais parlé de ce dernier ???
    Et dans les séries limitées, y a quelques bonnes choses: Black Knight, Kang, Defenders, … et voir ce que les prochaines nous réservent …

    • Pour The marvels, non jamais essayé en fait. Je dois dire que je ne suis pas d’humeur pour ce genre de projets, peut être dans quelques années. Mais pour le moment cela ne m’attire pas du tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.