Guide de lecture Comics VO : semaine du 03 novembre 2021 – DC Comics

Edito : et c’est parti pour un nouveau mois de sorties qui on l’espère, encore une fois, sera plus intéressant que les précédents. Beaucoup de nouvelles séries sont annoncées et niveau Big Two, quelques nouveaux runs à fort potentiel débutent également, donc il faut souhaiter que cela annonce une bonne remontée en termes de qualité. Tout ne sera pas exceptionnel, bien évidemment c’est impossible, mais le potentiel est là. Du moins si les comics nous parviennent. 

Comme vous pourrez le noter, du côté de chez Marvel notamment, le programme de cette semaine est très limité, justement parce que beaucoup de titres sont reportés.  Nous connaissons tous la situation actuelle, les chaînes d’approvisionnement sont plongées dans des situations difficiles qui suscitent nombre de reports chez les éditeurs. Donc à surveiller ce qui sort vraiment ou pas. 

Sorties de la semaine : quelques bonnes choses un peu partout : 

  • chez DC, lancement de nouvelles maxi séries : Dark Knights of Steel ou la nouvelle réalité parallèle (ou un Elseworlds à l’ancienne en fait) de Tom Taylor qui devient expert du genre et Human Target par Tom King et Greg Smallwood !
  • chez Image, on retiendra la nouvelle série de Chip Zdarsky, Newburn, la suite de The Magic Order de Mark Millar et la suite de The Me you love in the dark !
  • chez Marvel, pas grand chose à signaler à part le Epic Collection Fantastic Four, qui revient sur le run de Tom Defalco et Paul Ryan à l’époque où Sue avait décidé que porter un maillot de bain échancré comme costume était tout à fait acceptable. Ahhh les années 90 !
  • et enfin, chez Vault, nouvelle série signée par Simon Spurrier intitulée : The rush !

Émissions de la semaine : deux émissions cette semaine :

– mardi, un nouveau Freaxity avec Laure et Steve !

– jeudi, un nouveau Comixweekly où Steve et Bunny traiteront des sorties VO de la semaine !

ARKHAM CITY: THE ORDER OF THE WORLD #2

Prix : $3.99

Scénario :DAN WATTERS

Dessin :DANI

Sollicitation : Dr. Jacosta Joy, Arkham’s last living psychiatrist, continues her descent into the Ten-Eyed Man’s world of delusion. But are his claims of ghosts and ritual purely figments of his imagination, or is there a method to his madness? Meanwhile, Dr. Double X, a man with the ability to project his soul outside of his own body, has been taken prisoner by a very friendly couple who have discovered that his powers of astral projection can be used on others…and they are addictive. But when Azrael appears in this den of sin, will anyone be safe from his cleansing fire? Join us on our second trip into the darkest corners of Gotham City and bear witness to the foul creatures, Arkhamite and Gothamite alike, that call them home.

Avis : suite de cette nouvelle série située dans l’univers de Batman, qui exploite l’une des sous intrigues lancées par James Tynion IV autour de la destruction d’Arkham et l’évasion d’un certain nombre de détenus. Le premier épisode faisait un très bon travail pour remettre les événements en place, pour décrire la situation de la ville que l’on voyait peu à peu descendre dans la paranoïa alors que tout le monde commence à suspecter son voisin d’être un des évadés !

Dans le même temps, le bouquin suivait certains de ces anciens patients et de leur psy lancée à leur recherche…tout en ayant elle-même quelques secrets assez savoureux. La mise en place de la situation, le ton, et certaines idées d’histoire et de mystère étaient vraiment très intéressants et je me suis pris au jeu au moment de la lecture du premier épisode. Tout cela était vraiment en outre sublimé par le style graphique si particulier de l’artiste. 

Une espèce de mix entre du Tim Sale de la grande époque, pour les jeux d’ombres et Frank Miller période Sin City, qui fonctionne vraiment bien dans cet univers noir qu’est Gotham. Pour moi il s’agit d’une vraie découverte et si je continue le bouquin, ce sera autant pour le scénario que le dessin. Et puis il y a Azrael qui débarque ! Laissé pour compte depuis sa réintroduction lors de Rebirth et son passage dans le Detective Comics de Tynion IV, il trouve une nouvelle maison ici. 

Je suppose qu’il a été un peu imposé à l’auteur à la base, en lui disant, écoutes ton pitch est bien, mais il faut le raccrocher à un personnage déjà établi dans la Bat-family. Mais comme il est peu utilisé, je pense qu’il y a quelque chose à faire. Le scénariste est justement libre de se l’approprier et prendre des risques avec lui, car il n’est pas une grande figure de la maison. 

Verdict : Buy

DARK KNIGHTS OF STEEL #1

Prix : $3.99

Scénario :Tom Taylor

Dessin :Yasmine Putri

Sollicitation : An entire medieval world will be forever changed when a spaceship crash-lands from a doomed planet. Monarchs will die, kingdoms will rise, and what seemed the end of the world for many…was only the beginning! An epic high-fantasy story set in a DC Universe where nothing is what it seems…

From worldwide bestselling writer Tom Taylor (DCeased, Superman: Son of Kal-El) and acclaimed artist Yasmine Putri comes a generational tale of good and evil within a brand-new DCU!

Avis : ah ben tiens, il y avait longtemps, une nouvelle histoire de réalité parallèle avec les personnages et figures bien connues d’un univers de super-héros. Après Injustice, Dceased et alors qu’il s’amuse aussi chez Marvel avec Dark Ages, Tom Taylor nous fait un nouveau récit type Elseworlds en se demandant : hé ? si les personnages de l’univers DC apparaissent et existaient dans un monde de type médiéval ? Ce serait fun hein ? 

Que se passerait-il si Superman débarquait dans un tel monde ? Et des figures comme Wonder Woman ou encore Black Canary…un monde où les femmes n’ont guère de place ? Il y a de quoi creuser et je cite Black Canary à dessein puisqu’il s’agit d’un des personnages favoris de Taylor ( et il a bien raison), qu’il l’a recasé dans tous ses projets chez DC et que je ne doute pas qu’on va la retrouver ici également. 

Par contre, je suis assez surpris par la longueur du projet : 12 épisodes. Une vraie maxi série. Jusque là, DC et Taylor avaient évité les projets qui s’étiraient trop. Même Injustice qui a duré des années avait un découpage en”saison” qui le rendait plus abordable. Je ne doute pas que Taylor a de quoi écrire sur une telle durée…Mais ne nous cachons pas le fait aussi que le scénariste aime décompresser. 

Donc je pense qu’il ne va pas falloir s’attendre à des épisodes ultra-denses. À moins que le récit se déroule sur une durée assez longue ? avec pas mal d’événements à mettre en scène ? Nous allons bien voir, car oui évidemment j’en serais. 

Verdict : Buy

HUMAN TARGET # 1

Prix : $3.99

Scénario : Tom King 

Dessin : Greg Smallwood 

Sollicitation : Christopher Chance has made a living out of being a human target a man hired to disguise himself as his client to invite would-be assassins to attempt his murder. He’s had a remarkable career until his latest case protecting Lex Luthor when things go sideways. An assassination attempt Chance didn’t see coming leaves him vulnerable and left trying to solve his own murder…as he has 12 days to discover just who in the DCU hated Luthor enough to want him dead. Human Target is a hard-boiled, gritty story in the vein of classic detective noirs told by bestselling and critically acclaimed creators Tom King and Greg Smallwood!

Avis : à peine a-t-il achevé ses précédentes maxi séries comme Strange Adventures et Rorschach que Tom King lance une nouvelle maxi série en 12 épisodes, de nouveau en se concentrant sur un personnage de seconde catégorie voire assez obscure de l’univers DC. Je ne compte pas Batman / Catwoman, car un c’est toujours en cours et deux, je le vois plus comme une extension, la dernière pierre de son run sur Batman. 

Libre ainsi de pas mal de contraintes, car on sait que les personnages de premier plan sont très surveillés, ils portent désormais des franchises qui représentent des milliards de dollars parfois, donc non, on ne fait pas ce qu’on veut avec, King peut aborder ici des thèmes plus adultes et surtout prendre plus de risque. 

Je ne pense pas avoir besoin de vous faire l’article sur le sujet. Le scénariste a montré que ce format en 12 épisodes lui correspondait parfaitement. Cela lui évite de trop décompresser, ce qui est un de ses penchants. Il part avec une destination claire en tête en sachant qu’il dispose d’un temps limité pour y arriver. Dans le cas présent, il reprend le titre de Human Target qui de mémoire avait connu quelques heures de gloire du temps de Vertigo, notamment grâce au travail de Peter Milligan.

Je ne peux rien en dire, je n’ai jamais lu ces séries. Et la série TV n’est pas d’une grande aide, car à part le nom et vaguement le concept, elle n’avait vraiment rien à voir. D’après ce que m’en dit Steve, ils avaient transformé le concept ultra juteux en procedural d’action assez basique. 

L’autre atout de la mini est que King est associé au très bon Greg Smallwood, que l’on n’avait pas vu sur un projet important chez les Big Two depuis son run sur Moon Knight avec Jeff Lemire qui commence à remonter maintenant. Je sais qu’il avait fait une incursion chez Archie pour une petite mini, mais il s’était avant tout concentré sur un travail d’artiste de couverture au cours des dernières années. Je suis ravi de le revoir sur des planches intérieures !

On peut dire ce qu’on veut des projets de King, mais DC lui donne vraiment des artistes exceptionnels sur tous ses bouquins !

Verdict : Buy

 

A propos Sam 2210 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. En ce qui concerne Human Target, la série par Cliff Chiang, entre autres, et scénariste par Milligan est très très bien. Donc je suis super chaud sur la série de King.

  2. Hello !

    Il y a bien longtemps que je ne suis pas venu faire un petit tour alors j’espère que tout le monde va bien !

    Je signale au passage une sortie en tp : Friday de Ed Brubaker et Marcos Martin, préalablement sortie sur Panel Syndicate et qui est un bijou ! Je recommande vivement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.