Guide de lecture Comics VF : semaine du 8 décembre 2021

Édito : presque dernière semaine de sortie de l’année ! Presque, car nous avons encore quelques bouquins annoncés pour la semaine prochaine…mais le plus gros est là, dans les prochains jours. En effet, pour nous souhaiter de bonnes fêtes, Panini sort une bonne grosse chiée de titres, dont beaucoup de Spider-Man.

Mais pas vraiment des indispensables, même s’il y a quelques petits trucs très sympathiques à lire et évidemment, on échappe pas encore une fois aux intégrales de fin d’année. Un classique du genre. Au-delà, je pense qu’on achève tous l’année 2021 sur les rotules et moi un pied dans la tombe…Ce fut encore une année bien chargée de tous les côtés et l’année prochaine s’annonce déjà épique…

Et bizarrement, je n’ai pas envie de m’en plaindre…plus de bons bouquins partout ? Je dis toujours oui. Plus de place chez moi aussi…je commence à en avoir besoin, d’autant plus au vu des dernières annonces des éditeurs. 

Info de la semaine : quelques annonces pour 2022 :

  • Akileos a confirmé que les deux derniers tomes de Giants days sortiront l’année prochaine dans leur belle édition dos dur ! Pas de date annoncée, mais la nouvelle fait plaisir !
  • chez Urban, le programme de l’année prochaine continue d’être dévoilé, on retiendra ainsi : 
    • bon, pas mal de Batman évidemment, avec notamment le dernier tome de Batman Terre 1,  mais aussi Robin annoncé, tout comme Flash infinite ;
    • le Superman de Tom Taylor…
    • on aura aussi le Dreaming de Simon Spurrier et sa suite très rapidement au premier trimestre ; 
    • on a aussi le Geiger de Geoff Johns et Gary Frank qui débarque ; 

Sorties de la semaine : on retiendra avant tout :

– chez Akileos, l’intégrale Weird Science !

– chez Panini, double dose de Chip Zdarsky sur du Spider-Man, on dit toujours oui !

Emissions de la semaine : deux émissions au programme dans les prochains jours  :

– mardi, si tout va bien, un nouveau Freaxity avec Laure et Steve !

– jeudi, un nouveau Comixweekly avec Bunny et Steve !

AKILEOS 

WEIRD SCIENCE – INTEGRALE 

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix : 59€/656 pages 

Scénario : 

Dessin : 

Episodes : 

Sollicitation : Anthologie de récits de science-fiction, Weird Science était un bimensuel publié par EC Comics, le label indépendant américain de William Gaines, de 1950 à 1953. Durant cette glorieuse période, vingt-deux numéros ont été publiés, soit 80 histoires, auxquels ont participé des auteurs aux talents immenses comme Harvey Kurtzman, Wally Wood, Jack Kamen, Al Williamson, Joe Orlando, Frank Frazetta… Des récits qui ont marqué toute une génération et influencé de nombreux artistes américains et européens au fil des décennies

Avis : pas d’avis, réédition importante en tout cas des comics EC par Akileos en format omnibus/intégrale cette fois. 

Verdict : à lire 

À lire avant : rien

BLISS COMICS

NINJAK INTÉGRALE 

Date de sortie : 10 décembre 2021

Prix : 49€/848 PAGES

Scénario : Matt Kindt 

Dessin :  Clay Mann, Butch Guice, Doug Braithwaite, Stephen Segovia, Khari Evans

Episodes : Ninjak (2016) #0, 1 à 27 et Book of Death: Fall of Ninjak

Sollicitation : Colin King était un espion des services secrets britanniques. Nom de code: Ninjak. Désormais à son compte, il est le mercenaire le plus efficace de l’univers Valiant, un assassin expert en arts martiaux et gadgets high-tech. Son job du moment: traquer les sept ombres, une cabale secrète de maîtres shinobi. Mais, confronté à la terrible Roku, la mission va se révéler plus délicate que prévue. Face à cette menace, c’est tout le passé trouble de Ninjak qui va ressurgir..

Avis : ressortie en intégrale de la série qui m’a permis de rentrer dans l’univers Valiant. C’est en effet grâce / à cause du Ninjak de Matt Kindt que j’ai commencé à mettre les pieds dans cet univers. Une série que je qualifierai avant tout de tout à fait correcte mais qui n’est pas exceptionnelle. Si le principe de base est assez daté et nous ramène à la grande mode des ninjas dans les années 80, le développement de Kindt est cependant assez prenant. 

À partir de son personnage assez stéréotypé, il tisse peu à peu une intrigue plus ambitieuse. Avant tout, je dirais qu’il parvient à créer un univers relativement riche, ce qui n’était pas gagné au départ. Des ennemis efficaces, quelques twists issus du passé du personnage qui lui reviennent en pleine face et un développement de l’intrigue qui ne se repose jamais vraiment nous donnent un titre franchement agréable à suivre. 

L’action est relativement bien présente, donc on s’ennuie rarement et le statut quo n’est jamais longtemps statique. Si je ne qualifierai pas le titre d’incroyable, il fait pour moi le boulot. 

Verdict : à lire 

À lire avant : lire The Valiant avant peut aider.

HI COMICS

SKYWARD TOME 3

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix : 17.90€/

Scénario : Joe Henderson

Dessin : Lee Garbett 

Episodes : 

Sollicitation : La quête de Willa s’achève…

Parviendra-t-elle à restaurer le monde d’avant le Jour G ? 

Depuis son départ de Chicago, Willa a connu son lot de bleus au cœur et affronté bien des épreuves. Tempêtes mortelles, insectes géants mangeurs de chair humaine, fermiers terroristes sur le point de mener une révolte dans sa ville natale… Et si la jeune femme est plus que jamais déterminée à remplir la promesse faite à son père, rien ne la prépare aux révélations qui l’attendent. Sa force et son courage seront testés au-delà de tout ce qu’elle aurait pu imaginer. À l’instar du monde post-Jour G, Willa est sens dessus dessous, et rien ne sera jamais plus comme avant, tandis que sa quête trouve une résolution des plus inattendues.

Troisième et dernier tome de la série portée par Joe Henderson, scénariste et showrunner (Lucifer) et Lee Garbett (Lucifer, Loki: Agent of Asgard). Nommée à l’Eisner Award de la meilleure nouvelle série en 2019, Skyward est désormais en route pour le grand écran.

Avis : suite et fin de cette série Skyward dont j’avais lu le premier tome à la sortie sans être convaincu. C’est la raison pour laquelle je n’avais pas poursuivi au-delà de ce premier arc. J’avais bien aimé le monde et le personnage principal, mais c’était avant tout l’histoire racontée qui ne me passionnait pas. Le pitch de base était original, mais l’exécution et les développements amenés étaient en réalité très / trop convenus pour me donner envie de poursuivre. 

Verdict : pour ceux qui ont aimé les deux premiers tomes. 

À lire avant : les deux premiers tomes

PANINI COMICS

AVENGERS UNIVERSE 9

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix :  6,99 €, 72 pages

Scénario : Christopher Cantwell

Dessin : Angel Unzueta

Episodes : US Iron Man (2020) 9-10 et Marvel Comics Presents (2019) 7-8 (II), inédits)

Sollicitation : Mensuel, Dernier numéro pour AVENGERS UNIVERSE, presque entièrement consacré à Iron Man, avec de nouvelles informations sur Korvac et le retour de la première Torche Humaine. Avec aussi une histoire courte consacrée à Spider-Woman !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie du dernier mag Avengers Universe. À partir du mois prochain, on passe sur la nouvelle formule du mag Marvel à 16€…

Verdict : pour ceux qui suivent encore 

AMAZING SPIDER-MAN 9

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix : 6,99 €, 72 pages

Scénario : Nick Spencer

Dessin : Mark Bagley, Marcelo Ferreira

Episodes :  US Amazing Spider-Man (2018) 57-59, 850 (IV), inédits)

Sollicitation : Mensuel, 

Dernier tome ! La saga Les derniers restes a eu des conséquences durables sur la vie de Peter Parker et c’est une époque qui s’achève pour Spider-Man, avant un nouveau départ en janvier, dans les pages de MARVEL COMICS !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie du dernier mag Amazing Spider-Man. Si vous souhaitez continuer le run de Nick Spencer sur la franchise, ce sera le mag Marvel à partir du mois prochain…à 16€. À ce stade, je pense que vous pouvez passer sur les tomes librairie…

Verdict : pour ceux qui suivent encore ce run.

VENOM : KING IN BLACK  2

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix : 7,99 €, 96 pages

Scénario : Donny Cates

Dessin : Ryan Stegman

Episodes : US Venom (2018) 200, inédits)

Sollicitation : Bimestriel, Donny Cates et Ryan Stegman ont fait de Venom une superstar. Aujourd’hui, après le fracassant King in Black, ils font leurs adieux à la série. Quel avenir pour Eddie Brock, son fils Dylan, et le symbiote ? Découvrez-le ici !

Avis : conclusion du run de Donny Cates et Ryan Stegman sur ce qui redevenu la franchise Venom. Après avoir relancé le concept et le personnage, en avoir tiré plusieurs events globaux, les deux compères referment la porte derrière eux avec ce dernier épisode maousse costaud, puisqu’il compte plus de 70 pages. Un numéro dont je ressors personnellement assez mitigé, même si je sais que mon avis est minoritaire sur la question. Je garde en effet un souvenir assez négatif de cette lecture. 

On peut toutefois saluer le fait que les auteurs ne rangent pas les jouets. C’est quelque chose que je suis venu à reprocher aux auteurs qui quittent un titre des Big Two après un long run. Pourquoi ? Parce que cela donne l’impression qu’au final, il ne s’est rien passé. On retrouve le personnage tel qu’il était au début du run et donne le signal : je me suis amusé, tout est de nouveau en place pour le prochain auteur…Ben ouais, mais non. Moi j’ai justement envie que les choses et les personnages évoluent. Et de fait, Cates et Stegman prennent en compte tous leurs apports et installent un nouveau statut quo pour leurs personnages.

Et c’est justement ce nouveau statut quo qui au final ne m’emballe pas. Autant j’apprécie l’évolution, autant celle mise en place ne me semble pas réellement méritée. Il aurait fallu passer beaucoup plus de temps pour en arriver à la situation mise en place, alors que là, ça nous tombe dessus en quelques pages et roulez jeunesse…Il y a malgré tout de bonnes idées, mais cette réserve sur certains choix fait que je demeure très mitigé. Pour le reste, on retrouve l’efficacité habituelle des deux auteurs.

Verdict : à lire

A lire avant :  tout le run de Cates et Stegman.

100% MARVEL : NON-STOP SPIDER-MAN – LA FUITE DES CERVEAUX

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix : 17,00 €I 120 pages

Scénario : Joe Kelly

Dessin :  Chris Bachalo

Episodes :  US Non-Stop Spider-Man (2021) 1-5, inédits)

Sollicitation : Accrochez vos ceintures ! Un mystère à l’Empire State University projette Spider-Man dans une aventure qui va lui faire faire le tour du monde et affronter de multiples vilains. Dès la première case de la première page, ce sera de l’action non-stop pour le Tisseur !

Avis : nouvelle série Spider-Man…presque immédiatement arrêtée par Marvel…Enfin, disons plutôt que Non Stop Spider-Man a été très vite arrêtée, en raison des difficultés rencontrées par Chris Bachalo l’année dernière. Au bout de quelques épisodes, la série a été mise en pause pour accommoder son emploi du temps et au final, il me semble que Marvel a fait terminer le bouquin par un autre artiste. 

Etant donné que tout l’élan donné par le premier épisode était perdu, Marvel a préféré remiser le titre au placard et lancer une autre série Spider-Man à la place (je crois que ça s’appelle Savage Spider-Man ou un truc du genre…). Le problème principal ici  est encore et toujours le même, au-delà de la blague de l’annulation de cette série,  comme Amazing Spider-Man est considéré comme le titre principal où se passe les choses et qu’il est sur exploité…ben les séries secondaires n’ont jamais une vie très longue. 

D’autant plus ces derniers temps. ASM a connu un rythme de parution assez démentiel ces dernières années, avec deux ou trois épisodes par mois, sans compter les épisodes spéciaux. Le marché est déjà saturé en termes de bouquins Spider-Man, donc lancer des séries spin off sur des bases assez minces, dans le cas présent…ben Spider-Man avec beaucoup d’action non stop…cela va conduire inévitablement plutôt à des mini séries sans conséquences et dispensables qu’à des trucs vraiment importants. 

Cette mini n’échappe pas à cette règle. J’avais lu le premier épisode par curiosité et pour l’équipe créative et le résultat était en effet plein d’énergie et promettait une petite aventure dynamique et sympathique mais qui n’allait pas rester non plus dans les mémoires. Du coup, je le recommanderai avant tout si vous voulez une petite aventure de Spider-Man complètement indépendante. 

Verdict : à lire en passant – mais dispensable 

À lire avant :rien – mini série indépendante.

100% MARVEL : THE MARVELS T01

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix :  17,00 € (édition régulière) I 22,00 € (édition www.panini.fr)I 120 pages

Scénario : Kurt Busiek

Dessin : Yildiray Cinar

Episodes : US The Marvels (2021) 1-5, inédits)

Sollicitation : Avant la création des Fantastiques, Reed Richards et Ben Grimm trouvent les restes d’un monstre. Dans le futur, Captain America affronte un immense danger. Tous ces événements, et d’autres, sont liés, comme le découvriront Spider-Man, le Punisher, la Torche, Tornade, la Chatte Noire, Iron Man, Thor et d’autres.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Je fais l’impasse sur toute cette initiative qui entre nous et malgré les grands noms associés ne m’attire guère. Peut-être plus tard. 

Verdict : pour ceux qui suivent

À lire avant : difficile à dire, j’ai l’impression qu’il y a beaucoup de choses qui sont sorties sous la houlette du pseudo label Marvels ces derniers temps.

100% MARVEL : SPIDER-MAN – L’OMBRE DU SYMBIOTE

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix :  18,00 € (édition régulière) I 22,00 € (édition www.panini.fr)I 128 pages

Scénario :  Chip Zdarsky

Dessin : Pasqual Ferry

Episodes : US Spider-Man: Spider’s Shadow (2021) 1-5, inédits)

Sollicitation : Et si Peter Parker était devenu Venom ? Un jour, Spider-Man a enfilé un costume extraterrestre qui a failli détruire sa vie… Que serait-il arrivé s’il ne l’avait jamais enlevé ? Découvrez une version de l’histoire dans laquelle Parker s’offre au symbiote et se met à tuer ses adversaires.

Avis : une nouvelle mini-série Spider-Man écrite par Chip Zdarsky est toujours une bonne chose et une lecture à suivre…mais dans le cas présent, ne sera pas vraiment un indispensable. En fait, je peux tout de suite vous dire que ce n’est clairement pas le meilleur boulot de l’auteur sur Spider-Man mais aussi en général. 

Sur le fond, l’idée est assez simple, il s’agit d’un bon gros what if : et si Peter n’avait pas rejeté le symbiote, avait gardé son costume noir…et si à partir de là les choses avaient très très mal tourné ? Sur cette idée de base très sympathique, Zdarsky livre un récit sombre et violent qui interroge les limites morales d’un être aussi puissant que Peter sans inhibition…et il y a quelque chose qui ne fonctionne pas dans l’ensemble.

Le résultat final est en effet bien moins réussi qu’un Life Story. On ressent toujours l’amour de Zdarsky pour le personnage et son univers, et il y a quelques bons passages, mais l’ensemble apparaît plus superficiel tout en étant aussi bien plus lourd. Je suis ressorti assez déçu de la prestation de l’auteur sur ce coup. 

L’une des raisons est que l’on garde en permanence en tête son Life Story et que cette mini fait pâle figure en comparaison. On le remarque d’ailleurs tout de suite quand on la compare au one shot Life Story qui sort aussi cette semaine. Autant ce dernier est juste incroyable, touchant et bouleversant et encore une fois une lettre d’amour à cet univers, autant cette mini est …correcte, mais sans plus.

Au dessin, on trouve un revenant, Pascual Ferry, que j’avais toujours trouvé irrégulier par le passé. Il n’a jamais explosé comme Salvador Larroca ou encore Carlos Pacheco et ses planches vont du très bonne à peu inspirée…Cela n’a pas changé avec les années.

Verdict : à lire – mais n’en attendez pas grand-chose.

A lire avant : rien – mini série indépendante

 

100% MARVEL : REIGN OF X 3

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix :  16,00 € (édition régulière), 20,00 € (édition collector), 144 pages

Scénario : Vita Ayala, Gerry Duggan

Dessin : Adam Kubert, Matteo Loll

Episodes : US New Mutants (2019) 15, Marauders (2019) 17, Cable (2020) 7 et Wolverine (2020) 8-9, inédits)

Sollicitation : Bimensuel,Chez les Maraudeurs, Callisto affronte Tornade tandis que, du côté des Nouveaux Mutants, les enfants se préparent au combat de leur vie. Le jeune Cable doit gérer les répercussions du grand tournoi. Enfin, le passé rattrape Wolverine qui va devoir retourner à Madripoor.

100% MARVEL : REIGN OF X 4

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix : 16,00 € (édition régulière), 20,00 € (édition collector), 152 pages

Scénario : Benjamin Percy, Tini Howard

Dessin : Phil Noto, David Baldeón

Episodes : US Wolverine (2020) 10, Excalibur (2019) 17, X-Factor (2020) 6, Cable (2020) 8 et Children of the Atom (2021) 1, inédits)

Sollicitation : Bimensuel, Excalibur fait équipe avec… la Reine Elizabeth III ? Facteur-X tente de percer le mystère des multiples morts de Cyrène. Et une nouvelle et mystérieuse équipe apparaît, qui enfreint la loi contre les jeunes justiciers !  Qui sont les Enfants de l’Atome ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui suivent encore ces séries.

100% MARVEL : HEROES REBORN 1

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix : 16,00 € (édition régulière), 20,00 € (édition collector), 184 pages

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Ed McGuinness, Michele Bandini

Episodes : US Heroes Reborn (2021) 1-3, Heroes Reborn: Hyperion & The Imperial Guard 1, Heroes Reborn: Peter Parker The Amazing Shutterbug et Heroes Reborn: Magneto & The Mutant Force, inédits)

Sollicitation : Les Avengers n’ont jamais existé et l’Escadron Suprême a pris leur place ! Dans ce monde à la fois familier et totalement différent, seul Blade se souvient de ce qu’était l’univers auparavant. Mais que peut-il, seul face aux plus puissants héros de la Terre ? Un événement en trois numéros !

Avis : pas grand chose à dire sur cet event tiré du run de Jason Aaron sur les Avengers. En gros, l’auteur reprend le principe de l’ère d’Apocalypse, mais l’applique aux Avengers, à savoir : que serait un monde sans les Avengers ? D’après tout ce que me disent ceux qui l’ont lu, c’est très fun à lire, loin des lourdeurs et le ton pataud de l’auteur sur le titre principal…je n’y crois guère personnellement,  raison pour laquelle j’ai arrêté la lecture de son Avengers et fait l’impasse sur cet event également.

Verdict : pour ceux qui suivent le run d’Aaron sur Avengers

A lire avant : le run d’Aaron sur Avengers

BEST OF MARVEL : SPIDER-MAN VS SINISTER SIX

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix : 20,00 €I 160 pages

Scénario : 

Dessin : 

Episodes : US Amazing Spider-Man (1963) 338-339 et Annual 1, Amazing Spider-Man (1999) 12 et Peter Parker: Spider-Man (1999) 12, précédemment publiés dans Strange 264-265, SPIDER-MAN : L’INTÉGRALE 1964 et SPIDER-MAN (V2) 12)

 Sollicitation : Chez les méchants aussi, l’union fait la force ! Spider-Man est toujours venu à bout de Venom, Électro, l’Homme-Sable et tous ses autres ennemis, mais c’est moins facile lorsqu’ils s’allient ! Retrouvez les plus grands affrontements entre Spidey et les Sinister Six.

Avis : euuuhhh c’est une blague ce contenu ? Non mais sérieusement, c’est une plaisanterie, ou alors c’est une erreur dans la sollicitation, je ne vois pas trop d’autres explications. Ok Panini veut noyer le marché de titres Spider-Man avec la sortie prochaine du 3e film Spidey (ou 8e, je sais plus). Ok les Sinister Six sont à l’affiche donc c’est opportun de publier un truc en lien…Mais pourquoi choisir un tel matos ? 

Ok pour le premier annual, c’est leur première apparition. Logique. Mais pourquoi ensuite uniquement les épisodes 338 et 339 ? Vous vous rendez compte qu’il s’agit des parties 5 et 6 du Return of the Sinister Six de Erik Larsen. Laissez-moi répéter pour que ce soit plus clair : PARTIES 5 ET 6 !!!! À un moment, personne ne s’est offusqué de publier les deux dernières parties d’un arc et pas le reste ?!!!

Et cerise sur le gâteau, la crème sur le champomy, le caca sur la grosse bouse : des épisodes des séries Spider-Man de 1999 par Howard Mackie et John Byrne ! Soit les deux pires séries Spider-Man de tous les temps. On vous a fait quelque chose Panini pour que vous ayez eu l’idée de ressortir des épisodes aussi médiocres ? Vous avez trop de lecteurs ? Vous vous êtes dit qu’il était important d’éviter d’en recruter de nouveaux ? 

Matériel complètement à côté de la plaque…a moins qu’il y ait une erreur. Mais vu le nombre de pages, cela a l’air de correspondre…

Verdict : à éviter !

À lire avant : rien !

MARVEL ANTHOLOGIE : NOUS SOMMES LES QUATRE FANTASTIQUES (édition anniversaire)

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix : 26,00 € (édition régulière), 30,00 € (édition www.panini.fr)I 368 pages

Scénario : 

Dessin : 

Episodes : US Fantastic Four (1961) 1, 112, 200, 234, 245, 262, 587, Fantastic Four (1998) 1, 60 Annual 2, 6 et Fantastic Four Anniversary Tribute, précédemment publiés dans NOUS SOMMES LES QUATRE FANTASTIQUES et inédit)

Sollicitation : Alors que la Première Famille de l’univers Marvel fête ses 60 ans, nous vous proposons une nouvelle édition de l’ANTHOLOGIE qui leur est consacrée… avec des pages supplémentaires pour un contenu inédit !

Avis : tiens,  je me suis trompé récemment. Je disais dans un précédent avis qu’après avoir évité de publier le run de Byrne sur les FF pendant des années, Panini le publiait maintenant dans trois bouquins. En fait, c’était 4. Comme les FF…Ben, oui on a l’omnibus, le truc avec Galactus qui contient certains de ses épisodes, l’intégrale l’année prochaine et …cette anthologie qui fait la part belle à son run, puisque 3 des numéros publiés ici sont signés par lui. On a aussi du Jonathan Hickman, et du Scott Lobdell (période Heroes Return). Bref, un petit concentré de différentes époques, mais presque rien de la dernière décennie. Seul Hickman, à raison, a été retenu sur la période récente. Au-delà, comme toutes les anthologies, ce tome est parfait pour tous ceux qui veulent découvrir l’équipe et ses différentes époques. 

Verdict : pour les nouveaux lecteurs qui veulent plonger. 

À lire avant : rien – point d’entrée.

MARVEL DELUXE : SPIDER-MAN – SPIDER-ISLAND

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix : 32,00 €I 296 pages

Scénario :  Dan Slott

Dessin :  Giuseppe Camuncoli, Stefano Caselli, Humberto Ramos

Episodes : US Amazing Spider-Man (1963) 665-673, Spider-Island: Deadly Foes (2011) 1 et Spider-Island: Spider-Woman (2011) 1, précédemment publiés dans MARVEL DELUXE : SPIDER-ISLAND et MARVEL MONSTER : SPIDER-ISLAND)

Sollicitation : Bienvenue à Spider-Island, où un million de New-Yorkais ont soudainement reçu les pouvoirs de Spider-Man… mais sans le sens des responsabilités du héros ! Et attendez de faire la connaissance de J. Jonah Jameson, le Spectaculaire Spider-Maire !

Avis : réimpression du deluxe de Spider-Island de Dan Slott. Ce qui peut être considéré comme le premier vrai gros arc de l’auteur en solo sur le titre. En effet, auparavant, il faisait partie du pool d’auteurs qui gérait ASM lors de la période Brand New Day et s’il avait signé des gros arcs seuls durant cette période, il y avait toujours l’obligation de se coordonner avec les autres auteurs en place sur la franchise. 

À partir de Big Time, soit le 654 de mémoire ? Il a commencé à opérer seul sur ce qui allait devenir le plus long run de l’histoire sur le personnage. Et Spider-Island marque une étape importante en ce qu’il est devenu le prototype de ce qu’allait devenir la série sous son égide, c’est-à-dire un générateur à gros arc / event régulier. Ce qui est amusant quand on pense qu’il a été imaginé par Slott en un week-end. 

L’auteur a en effet admis que les éditeurs étaient tellement emballés par sa proposition de Superior Spider-Man qu’ils voulaient en fait le lancer beaucoup plus tôt, là où Slott considérait qu’il avait encore besoin de temps pour poser les bases de son histoire et que le lancer vers l’épisode 700 était plus approprié. Du coup, ses éditeurs lui ont dit «  ok pour le 700 si tu nous proposes autre chose d’ici lundi…”

C’est comme cela qu’est né Spider-Island. Un arc franchement fun, où Slott s’amuse à donner des pouvoirs d’araignée à tout Manhattan et en profite pour ramener pas mal d’éléments parfois un peu obscurs de l’histoire de Spider-Man. Comme tout ce qu’a fait Slott sur le personnage c’est loin d’être parfait et le développement est assez convenu sur le fond. Mais c’est un excellent divertissement et une bonne histoire de Spider-Man en général. 

Verdict : à lire

À lire avant : Big Time au moins. Etant donné que Panini réédite tout le run de Slott en deluxe, cela ne devrait pas tarder.

MARVEL DELUXE : DAREDEVIL T02 – LE PETIT MAÎTRE

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix : 32,00 €I 312 pages

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Alex Maleev, Lee Weeks, David Mack

Episodes : US Daredevil (1998) 38-50, précédemment publiés dans MARVEL SELECT : DAREDEVIL T02)

Sollicitation : Matt Murdock est de retour au tribunal pour aider le Tigre Blanc. Surpris au mauvais endroit au mauvais moment, ce super-héros a été arrêté pour meurtre et risque une lourde peine. Mais Matt est lui-même en situation délicate… Est-il l’homme idéal pour le défendre ?

Avis : réédition de la seconde année du run de Bendis sur Daredevil en deluxe. Une partie de son run plus inégale à mon sens car dessinée uniquement en partie par Alex Maleev. Je pense notamment à l’arc avec le procès du Tigre blanc assumé par plusieurs artistes aux styles très différents, cela perturbe à la lecture un arc qui comporte pas mal de faiblesses dans son développement. 

Le reste du tome est par contre exceptionnel. Maleev reprend les rênes du dessin et on entre vraiment dans certains des moments les plus réussis de ce run. Bendis explore de manière fascinante la vie de Murdock alors que son identité secrète vient d’être dévoilée à la presse et qu’il a choisi de nier. Bendis met en scène une curée généralisée alors que la vie de Matt est disséquée par les médias et que son existence devient un enfer. 

Ce qui n’empêche évidemment pas le personnage de voir une nouvelle femme entrer dans sa vie, en la personne de Milla qui va avoir une grande importance par la suite. Oui, parce que Matt a toujours le temps pour ce genre de choses. En ce qui me concerne j’aime beaucoup cette partie de la série qui culmine avec le retour du Kingpin. Abattu au tout début du run de Bendis, l’auteur organise un retour ultra violent alors qu’il tente de reprendre les rênes de la mafia New Yorkaise. 

À cette occasion, Bendis modernise le personnage, s’éloigne de la version très inspirée du parrain de Coppola pour introduire quelque chose de plus terre à terre, violent et sans scrupule. Tout cela conduira à un bouleversement du statut quo avec l’épisode 50…Encore un, car à cette époque, Bendis savait faire rebondir régulièrement ses histoires. 

Verdict : à posséder 

À lire avant : le premier tome en deluxe !

SPIDER-MAN : L’HISTOIRE D’UNE VIE – TOILES

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix : 5,99 €I 48 pages

Scénario : Chip Zdarsky

Dessin : Mark Bagley

Episodes :  US Spider-Man: Life Story Annual (201) 1, inédit

Sollicitation : En 2020, Spider-Man : L’Histoire d’une vie pose une question redoutable : et si Peter Parker avait vieilli “normalement” depuis la morsure d’araignée qui l’a transformé dans les années 1960 ? Dans ce nouveau chapitre, on s’intéresse à l’un des pires adversaires de Spider-Man : J. Jonah Jameson !

Avis : après la sortie de Life Story l’année dernière, Chip Zdarsky et Mark Bagley ont produit ensemble un petit complément en début d’année 2021. Il débarque en VF de manière un peu isolée en cette fin d’année dans un format qui je suppose sera identique à ce que fait Panini pour Star Wars par exemple. 

Nous verrons bien, mais je dois dire que je ne sais pas comment appréhender le fait d’acheter cet épisode plus cher en VF qu’en VO. Il était en effet à 4.99$ en VO. Certes, l’épisode sera en version cartonnée chez nous…Mais il est également vrai qu’il n’y avait pas de vraie bonne solution en l’espèce : ressortir Life Story en version augmentée aurait lésé les lecteurs du tome première version. Le sortir de manière isolée dans un format plus cher n’est pas génial non plus. 

Ce qui est d’autant plus rageant que…cet épisode est tout simplement magnifique. On le sait depuis longtemps, depuis son run sur Spectacular Spider-Man en fait, mais Zdarsky adore le personnage de J.Jonah Jameson et le fait de pouvoir le suivre en temps réel sur plusieurs décennies lui permet de l’explorer plus que jamais et d’en faire une figure à la fois pathétique mais aussi tragique. 

Un homme pétri de contradictions, enfermé dans sa haine aveugle et dénuée de sens de Spider-Man, que l’on va voir évoluer au fil des années. Dans quel sens ? Il faudra lire l’épisode pour le savoir. Mais j’ai personnellement été très touché par ce récit assez intime, ce portrait d’un homme bourré de failles qui essaye de faire mieux,  et concentré sur ce personnage souvent dépeint de manière caricaturale par les scénaristes. 

Verdict : à posséder 

À lire avant : Spider-Man – l’histoire d’une vie.

STAR WARS : WAR OF THE BOUNTY HUNTERS T01

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix : 16,00 € (édition régulière), 20,00 € (édition collector), 160 pages

Scénario : Charles Soule, Alyssa Wong

Dessin : Luke Ross, Ramon Rosanas

Episodes : US War of The Bounty Hunters – Alpha, Star Wars (2020) 13, Bounty Hunters (2020) 12-13, Darth Vader (2020) 12, Doctor Aphra (2020) 10 et War of the Bounty Hunters 1, inédits)

Sollicitation : Mensuel, Découvrez la saga événement qui implique tous les titres de l’univers Star Wars, de Doctor Aphra à Darth Vader en passant par Bounty Hunters et, bien sûr, Star Wars. Un crossover gigantesque, sans doute la saga la plus ambitieuse depuis le lancement de la gamme Star Wars !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de Star Wars. 

À lire avant : bien connaître les volets V et VI de Star Wars peut aider. 

 

STAR WARS – LA HAUTE RÉPUBLIQUE 4

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix : 5,99 €I 48 pages

Scénario :  Cavan Scott

Dessin :  Ario Anindito, Georges Jeanty

Episodes :  US Star Wars: The High Republic (2021) 7-8, inédits)

Sollicitation : Les Chevaliers Jedi et le cartel des Hutts font équipe face à la terrifiante menace des Drengir. Pendant ce temps, Keeve Trennis enquête pour soigner son ancien maître, Sskeer. Ses recherches vont l’emmener bien plus loin qu’elle ne pouvait l’imaginer…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de Star Wars et de l’univers étendu. 

 

100% STAR WARS : DOCTEUR APHRA T02

Date de sortie : 8 décembre 2021

Prix : 17,00 €I 112 pages

Scénario : 

Dessin : 

Episodes : US Doctor Aphra (2020) 6-10, inédits)

Sollicitation : Quelqu’un a mis à prix la tête du Docteur Aphra : c’est Domina Tagge ! Aphra doit donc fuir pour sauver sa peau en ayant tous les chasseurs de primes du cosmos à ses trousses. Parmi eux :  Sana Starros, et pour elle, c’est une affaire personnelle !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de Star Wars et d’Aphra. 

À lire avant : au moins le tome 1 de cette série.

VESTRON 

MY LITTLE PONY / TRANSFORMERS 

Date de sortie : 10 décembre 2021

Prix : 14.95€/96 PAGES

Scénario : 

Dessin : 

Episodes : 

Sollicitation : Des Transformers en plein combat Autobots vs. Decepticons arrivent par accident au royaume des Petits Poneys. Avouez que c’est LE crossover auquel vous ne vous attendiez pas… et que vous devez absolument savourer ! Un coup de magie de la Reine Chrysalis et BOOM ! Elle interfère avec un Spacebridge cybertonien défaillant… ce qui provoque l’arrivée d’une bande de Transformers remontés et prêts à en découdre dans le monde des Petits Poneys ! Autobots et Decepticons découvrent enchantés (ou écoeurés, c’est selon) les paysages d’Equestria et ses habitants roses, bleus et vert. Vont-ils se laisser envahir par la joie et la gaieté de cet univers inconnu… ou ravager le monde de Rainbow Dash, Apple Jack et leurs amis ?! Les crossovers les plus dingues sont souvent les meilleurs, en voici la preuve.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie de …quoi ? Hein ? Vraiment ? J’en avais entendu parler lors de la sortie VO, mais sérieusement ??? Ok…

Verdict : pour …hein ? quoi ? 

À lire avant : je ne sais plus où j’habite en fait.

GODZILLA IN HELL 

Date de sortie : 10 décembre 2021

Prix : 16.95€/128 pages 

Scénario :  James Stokoe 

Dessin :  James Stokoe 

Episodes : 

Sollicitation : Que se passe-t-il lorsque Godzilla meurt… et va en ENFER ?! James Stokoe (Aliens Perdition) Ulises Farinas (Judge Dredd) et 5 autres artistes donnent leur vision de l’enfer du Roi des Monstres. Un album singulier, original, à la touche poétique… sauce Kaiju. Suivez Godzilla dans son parcours à travers les limbes… jusqu’à sa prochaine resurrection !

Avis : petite sortie surprise de cette fin d’année. Il me semble que Vestron avait déjà publié du Godzilla par James Stokoe, un artiste incroyable qui s’est fait plaisir avec cette petite mini qui voit le Kaiju arriver en enfer ! Une fois sur place, sans trop comprendre comment il est arrivé là, il va devoir se faire sa place et ça va dépoter ! Visuellement c’est superbe, inutile de chercher du texte, on est pas là pour ça…Non, on retiendra avant tout un Stokoe déchaîné au dessin tant pour représenter Godzilla que sa version de l’enfer. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : rien – peut se lire de manière indépendante. 

MASK TOME 2 : SUR LES TRACES DE VENOM

Date de sortie : 10 décembre 2021

Prix : 17.95€/96 PAGES 

Scénario : 

Dessin : 

Episodes : 

Sollicitation : Les origines de V.E.N.O.M. : Alors que M.A.S.K. se trouve un nouveau repère à Miami, Trakker part dans une mission solo et croise le chemin du Dr. Mindbender qui lui apprend lart du leadership et de la manipulation… mais Trakker découvre les plans tordus de son nouveau mentor et apprend la véritable histoire de ses ex-équipiers devenus les instruments de Miles Mayhem… Suite de l’histoire de M.A.S.K. version REVOLUTION !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie 

Verdict : pour les fans du DA des années 80

À lire avant : le tome 1 et bien connaître le dessin animé aide.

A propos Sam 2238 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Merci pour ces conseils et avis quant aux sorties de la semaine.
    A noter également la sortie de Lone Wolf & Cub chez Panini Manga. Frank Miller s’était chargé des couvertures de l’édition US.
    (Je reconnais que ce lien avec les comics est particulièrement ténu.)

    • Oui et non, car beaucoup d’auteurs, scénaristes comme dessinateurs US citent Lone Wolf & Cub comme une référence absolue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.