Guide de lecture Comics VF : semaine du 09 février 2022- Panini Comics

SPIDER-MAN PAR DAN SLOTT TOME 4

Date de sortie : 09 février 2022

Prix : 30€/232 pages 

Scénario : Dan Slott, Mark Waid

Dessin : Giuseppe Camuncoli, Humberto Ramos 

Episodes : US Amazing Spider-Man (1963) 674-681 et Daredevil (2011) 8, précédemment publiés dans SPIDER-MAN (V3) 4-6 et MARVEL KNIGHTS (V2) 5) 

Sollicitation : Spider-Island, c’est fini… ce qui ne signifie pas pour autant que la vie de Peter Parker va devenir plus simple ! Le Vautour est de retour, et les Sinister Six ne sont pas loin derrière ! Pourquoi le Docteur Octopus les a-t-il réunis ? Quel plan sinistre a-t-il encore manigancé ? En plus, Spider-Man fait équipe avec Daredevil et la Torche ! Suite de la réédition des épisodes d’Amazing Spider-Man signés Dan Slott. Les prémisses de la célèbre saga Superior Spider-Man sont posées ! Slott est resté des années sur la série, et ces albums MARVEL DELUXE permettent de savourer une période essentielle du Tisseur. 

Avis : bon, en premier lieu, tout le monde s’accroche car ce tome 4 ne fait pas directement suite au précédent deluxe publié par Panini. Non, avant cela il faut intercaler les deluxe de Spider-Island. Vous suivez toujours, hein ? C’est vraiment dans ce genre de cas, que je me dis que l’approche de Panini dans la réédition de ce run n’est pas adaptée et surtout que la collection deluxe n’est pas appropriée. 

Il aurait vraiment fallu tout rééditer, à partir de Brand New Day et pas que les épisodes de Dan Slott, mais bien ceux de toute l’équipe créative de l’époque , puis avancer sur le run de Slott en solo. Et des tomes en format Marvel Icons auraient été très adaptés. Cela aurait évité ce côté saut de puce  entre les épisodes de Slott écrit entre Brand New Day et Big Time et entre les deluxe déjà publiés par Panini sur cette période…

Résultat, ben à peine arrivé au tome 4, c’est déjà un bon gros bordel. Surtout que le tome présenté ici est avant tout un petit tome de transition avant l’event suivant de Slott, Ends of Earths qui est lui-même uniquement une étape vers Superior Spider-Man…Oui, faut suivre et surtout se replonger dans les souvenirs. C’est pour cela que quand on veut rééditer un run aussi long et qui contient autant d’histoires importantes, il faut le faire dans le format qui convienne…

Donc si vous avez commencé avec…ben bonne chance pour raccrocher les wagons. Ce qui me fait marrer est qu’avec tout ça, la fin de l’ère Brand New Day n’a jamais été rééditée en librairie…alors que Grim Hunt reste sans conteste le meilleur arc de toute cette ère. 

Verdict : à lire pour ceux qui suivent dans cette collection. 

A lire avant : Brand New Day, Big time, Spider-Island. 

A lire après : Ends of Earth, il y a ensuite quelques épisodes de transition entre cet event et la préparation de Superior Spider-Man qui débute au 698. Puis Superior Spider-Man. 

SYMBIOTE SPIDER-MAN – LA CROISEE DES DIMENSIONS 

Date de sortie : 09 février 2022

Prix : 18€/120 pages 

Scénario : Peter David 

Dessin : Greg Land 

Episodes : US Symbiote Spider-Man: Crossroads (2021) 1-5, inédits) 

Sollicitation : Alors qu’il porte encore son costume noir, Spider-Man se retrouve piégé dans une autre dimension, aux côtés de l’Incroyable Hulk ! Pourra-t-il convaincre le Titan de Jade de faire équipe avec lui plutôt que de l’écraser ? Sur Terre, la Chatte Noire tente de retrouver la trace de Spidey avec l’aide du Docteur Strange… L’équipe de la première mini-série Symbiote Spider-Man, qui revisitait l’époque où Peter Parker portait le costume noir, se réunit pour une nouvelle saga dynamique et palpitante. Une aventure complète en marge de la continuité, accessible à tous les lecteurs. 

Avis : pas vraiment d’avis, en fait, j’ai la même opinion que sur Maestro. A savoir que la première mini ne m’a pas convaincu…que Peter David lui-même ne semblait pas convaincu, donc je préfère faire l’impasse sur la suite. D’autant que c’est plus ou moins dans la continuité. Donc en soit ce ne ne sont pas de très bonnes histoires ( pour du Peter David en tout cas) et ça compte pour du beurre. Pas de quoi donner envie de s’investir. 

Verdict : à lire ?

A lire avant : chaque mini est indépendante, donc lisez celle que vous voulez. 

SECRET INVASION – MUST HAVE 

Date de sortie : 09 février 2022

Prix : 15,99€/192 pages

Scénario : Brian Michael Bendis 

Dessin :  Leinil Francis Yu 

Episodes : US Secret Invasion Prologue et Secret Invasion (2008) 1-8, précédemment publiés dans LES GRANDS ÉVÉNEMENTS MARVEL : SECRET INVASION) 

Sollicitation : À qui faire confiance ? C’est la terrible question que se pose tous les héros lorsqu’ils s’aperçoivent que les extraterrestres Skrulls ont envahi la Terre. Capables de changer de forme, les Skrulls ont infiltré les plus grandes instances mondiales, le S.H.I.E.L.D. et même la communauté des super-héros ! Qui parmi les Avengers est un Skrull ? Dans ces conditions, comment repousser l’invasion ? La paranoïa est poussée au maximum dans cette saga essentielle qui exploite la méfiance apparue entre les héros au lendemain de Civil War. La série débouche par ailleurs sur la période Dark Reign, dans laquelle Norman Osborn est aux commandes. 

Avis : réédition en Must Have de l’event Secret Invasion, paru il y a désormais presque 15 ans. Et oui, je prends un coup de vieux énorme en me disant cela. Conçu comme le point culminant des 3 premières années de Brian Michael Bendis sur le titre New Avengers, qui était alors la meilleure vente de Marvel et de loin. C’est avec ces épisodes que la lune de miel avec le scénariste a commencé à se terminer en ce qui me concerne. 

Si comparé aux events qui ont suivi, Secret Invasion se défend assez bien, je me souviens bien combien j’avais été déçu par la proposition du scénariste et ce…dès l’épisode 2. Autant le numéro 1 posait bien tout et allait dans une direction excitante, autant dès le numéro suivant l’auteur se contentait de disperser ses personnages…pour les agiter dans le vide pendant 5-6 épisodes, avant de les réunir pour un baroud d’honneur et une confrontation finale. 

L’ensemble donnait vraiment une impression de creux d’autant plus forte que l’auteur avait passé les années précédentes à construire tout le machin. 3 ans à bâtir, pour un bon gros pshhiiitt quand nous nous sommes rendus compte que Bendis n’avait au fond pas grand-chose à raconter au-delà de cette mise en place. Et c’est un peu devenu sa marque de fabrique depuis lors. Des idées et des concepts de base intéressants, une mise en place intrigante et une exécution/concrétisation relativement quelconque voire creuse uniquement là pour mettre encore en place le truc suivant. 

De fait, le truc suivant était à ce moment Dark Reign…qui lui-même amena à Heroic Age, avant de tout bazarder pour Fear Itself…En fait, plus que Bendis, c’est assez représentatif d’une certaine période de Marvel, où les events se sont multipliés dans tous les sens. Avec des conséquences à chaque fois presque insignifiantes, puisque l’éditeur ne faisait que transformer de simples arcs en gros machins. 

Cela n’a guère changé depuis lors…

Verdict : pas si mauvais avec le recul – mais une grosse occasion manquée

A lire avant : New Avengers par Bendis 

A lire après : Dark Avengers et le Dark Reign. 

LES TRESORS DE MARVEL TOME 5 -1976

Date de sortie : 09 février 2022

Prix : 8,99€/160 pages 

Episodes : US Dr Strange (1974) Annual 1, Peter Parker The Spectacular Spider-Man (1976) 1, Eternals (1976) 1, Nova (1976) 1, Warlock (1972) 15, Marvel Spotlight (1971) 31, Uncanny X-Men (1963) 101 et Fantastic Four (1961) 167, précédemment publiés dans JE SUIS LE DOCTEUR STRANGE, SPECTACULAR SPIDER-MAN : L’INTÉGRALE 1976-1977, NOUS SOMMES LES ÉTERNELS, Nova 1, Étranges Aventures 59, Eclipso 76, X-MEN : L’INTÉGRALE 1975-1976 et FANTASTIC FOUR : L’INTÉGRALE 1976) 

Sollicitation : Continuons de découvrir les récits phare de la Maison des Idées. En 1976, le Phénix apparaît, Hulk et la Chose s’affrontent, les Éternels se dévoilent et Nova s’élance pour la première fois dans sa propre série ! 

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les curieux, mais décidément cette collection, qui propose des morceaux d’époque me laisse assez indifférent. 

A lire avant : rien et tout. 

FANTASTIC FOUR TOME 8

Date de sortie : 09 février 2022

Prix : 22€/192 pages

Scénario : Dan Slott 

Dessin : R.B.Silva & John Romita Jr

Episodes : US Fantastic Four (2018) 31-35, inédits 

Sollicitation : C’est un grand moment pour Reed Richards : il va enfin pouvoir utiliser son Portail d’Éternité pour explorer un recoin nouveau de l’univers Marvel. Mais il ne fera pas le voyage sans son compagnon de toujours, Ben Grimm ! Les deux papas des Fantastiques partent en expédition ! C’est ensuite à un événement d’importance que les héros sont conviés : les fiançailles du Docteur Fatalis ! Nouvelles aventures pour le célèbre quatuor sous la houlette de Dan Slott (Spider-Verse, Superior Spider-Man), alors qu’un nouveau film les concernant se profile à l’horizon, sans date de sortie pour l’instant mais avec Marvel Studios aux commandes ! 

Avis : un tome important dans le cadre du run de Dan Slott sur les Fantastic Four avec d’une part le mariage de Doom, les secondes noces dans le cadre de ce run après celles de Ben et Alicia, et d’autre part la célébration des 60 ans de l’équipe dans le cadre d’un épisode # 35 spécial dessiné par…John Romita Jr. Et…ce n’est pas un très bon épisode. Le scénario de Slott qui joue sur le voyage temporel est relativement poussif et est très très répétitif et on voit quand même en parallèle que l’artiste a perdu beaucoup au cours des dernières années. 

Ce résultat décevant est vraiment surprenant, car je pensais que Slott se tirerait bien mieux d’une histoire de voyage dans le temps. Comme a pu le montrer son run sur le Silver Surfer, il peut vraiment avoir des idées intéressantes, mais le cas présent, on est lassé de son concept dès le départ, car on comprend tout de suite dans quelle direction cela va aller. Et le style de Romita Jr apparaît moins adapté que jamais à ce type de concept et d’histoires…

Bref, comme d’habitude avec Slott sur cette série, je peux en général supporter un ou deux épisodes hors de ses grosses intrigues, mais dès qu’il commence à essayer d’avoir de l’ambition, c’est juste lourd. 

Verdict : bof bof

A lire avant : les tomes précédents de ce run sans grand éclat. 

WOLVERINE – L’ARME X – MUST HAVE

Date de sortie : 09 février 2022

Prix : 15,99€/192 pages

Scénario : Barry Windsor Smith 

Dessin : Barry Windsor Smith 

Episodes : US Marvel Comics Presents (1988) 72-84 (I), précédemment publiés dans MARVEL HORS COLLECTION : WOLVERINE – L’ARME X) 

Sollicitation : Avant Wolverine, il y avait l’Arme X. Découvrez comment le mutant Logan est devenu une machine à tuer conçue par une organisation secrète à la solde du gouvernement canadien. Bien avant de faire partie des X-Men, Wolverine s’est retrouvé à la merci de ceux qui ont recouvert ses os et ses griffes d’adamantium. La saga de Barry Windsor-Smith, qui écrit et illustre l’album, fait partie des récits fondateurs consacrés au célèbre mutant. Pour la première fois, le voile est levé sur un passé jusque-là mystérieux. 

Avis : voilà une réédition qui effectivement répond bien aux conditions d’un Must Have. En effet Weapon X demeure plus de 30 ans après sa parution un récit central dans l’histoire de Wolverine et du monde mutant en général, tant il continue de générer des répercussions et à avoir de l’influence sur nombre de récits. Il s’agit sans conteste d’un des chefs d’œuvre de Barry Windsor Smith qui s’attachait à revenir sur l’origine de l’adamantium qui recouvre les os du personnage. 

Un retour qui se transforme assez vite en récit expérimental pour l’auteur. Il prive ainsi son personnage dès le départ de toute humanité, le transforme en simple objet des sévices de ses geôliers qui grisés par le pouvoir qu’ils ont gagné par leur contrôle sur cette machine à tuer qu’est devenu ce nouveau Wolverine, se transforment en êtres inhumains à tout niveau. Tout cela ne pouvant que bien finir bien évidemment…

Ce qui est amusant au fond est que j’ai relu Weapon X plusieurs fois au fil des ans et que j’en ai une interprétation différente de la fin à chaque fois. A ma première lecture, j’en avais tiré le sentiment d’un Wolverine qui commençait à regagner seul son humanité, mais au fil des relectures et notamment faites à l’occasion du spécial que nous avons réalisé en 2020…je me suis rendu compte que la conclusion choisie par Smith était bien plus sombre et surtout ambivalente. 

Wolverine se libère-t-il vraiment ? Il y avait derrière les prémices d’une autre histoire que l’auteur disait avoir conçue en coopération avec Claremont et j’imagine bien que ce dernier allait ensuite rebondir dessus…L’histoire malheureusement n’est pas allée dans cette direction. Il reste cependant un récit d’une force presque intemporelle, d’une beauté sans pareille, mais aussi d’une maturité étonnante pour un comic-book Marvel paru au début des années 90…

Verdict : à posséder 

A lire avant :  peut se lire de manière indépendante. 

UNCANNY AVENGERS –  L’OMBRE ROUGE MUST HAVE 

Date de sortie : 09 février 2022

Prix : 15,99€/128 pages 

Scénario : Rick Remender 

Dessin : John Cassaday 

Episodes : US Uncanny Avengers (2012) 1-5, précédemment publiés dans MARVEL DELUXE : UNCANNY AVENGERS 1) 

Sollicitation : Au lendemain d’un grand affrontement entre Avengers et X-Men, Captain America veut renforcer la coopération entre les humains et les mutants, en créant une équipe d’Avengers à laquelle se joignent certains X-Men. Havok, Wolverine et Malicia font ainsi équipe avec Thor, la Sorcière Rouge et Cap. Et c’est pile le moment que choisit Crâne Rouge pour faire son grand retour avec une arme terrifiante : le cerveau du Professeur X ! Série phare de l’ultrapopulaire période Marvel NOW!, Uncanny Avengers se place à la frontière entre les séries Avengers et les séries mutantes, sous la houlette de l’enthousiasmant Rick Remender (Agent Venom) et du trop rare John Cassaday (Star Wars). Les prémisses du crossover Axis sont par ailleurs posées ici. 

Avis : ouch, autant pour Weapon X, j’étais on ne peut plus d’accord que ces épisodes avaient leur place dans la collection Must Have, autant je serai plus réservé sur les premiers épisodes de Uncanny avengers…et uniquement les premiers. En fait, il est même assez dingue de voir combien le ton et la qualité change au cours des épisodes ultérieurs. 

Autant cette entrée en matière est relativement lourde et maladroite, voire par moment carrément chiante, autant par la suite Remender retrouve le talent et le souffle épique qu’il avait su injecter dans Uncanny X- Force…Bon, en même temps, c’est normal puisque le reste de son run sur Uncanny Avengers va s’inscrire comme une suite directe d’Uncanny X-Force, notamment au travers de la saga des jumeaux apocalypse. 

Il nous reste avec ces 5 épisodes, un premier arc qui part bien avec une idée vraiment choquante pour mener à la constitution de cette équipe hétéroclite, mais qui se perd en chemin dans des circonvolutions assez peu intéressantes. Ce sentiment est en plus renforcé par un John Cassaday qui s’essouffle malheureusement assez vite. J’adore l’artiste en général, mais là, on ne peut nier qu’il est loin d’être à son meilleur niveau. 

Bref, je ne recommande vraiment pas ce premier arc, alors que le reste de la série est une vraie perle. 

Verdict : bof bof

A lire avant : Uncanny X-Force & AvX 

BUFFY ET ANGEL – LA BOUCHE DE L’ENFER 

Date de sortie : 09 février 2022

Prix : 19€/128 pages

Scénario : Jordie Bellaire 

Dessin : Jeremy Lambert 

Episodes : US Hellmouth 1-5, inédits 

Sollicitation : Buffy et le Scooby Gang doivent rassembler leurs forces face à une bouche de l’Enfer qui s’est ouverte, et menace les vies de tous les êtres à qui ils tiennent à Sunnydale. De son côté, Angel arrive en ville et pourrait trouver la rédemption en refermant le portail. Aussi, que ce soient les humains, les démons ou les Tueuses de Vampires, il ne laissera personne se mettre en travers de sa route. Cette mini-série complète associe les deux personnages phares du Buffyverse pour un événement cataclysmique. La saga plaira aussi bien aux fans de longue date qu’aux nouveaux lecteurs qui ont ici une occasion idéale pour rentrer dans l’univers de la célèbre héroïne. 

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui suivent ce reboot de Buffy…donc pas moi, les premiers épisodes m’ont suffi. 

A lire avant : les précédents tomes de ce reboot. 

MARVEL ZOMBIES – LA FAMINE – MUST HAVE 

Date de sortie : 09 février 2022

Prix : 15,99€/160 pages

Scénario : Robert Kirkman 

Dessin : Sean Phillips 

Episodes : US Marvel Zombies (2006) 1-5, précédemment publiés dans MARVEL DELUXE : MARVEL ZOMBIES 1) 

Sollicitation : Sur une Terre semblable à celle de l’univers Marvel, un virus extraterrestre a transformé les plus grands héros en zombies dévoreurs de chair humaine ! Qui a survécu à cette apocalypse ? Comment les zombies vont-ils se nourrir alors que la chair fraîche se fait rare ? La fin du monde n’est que le commencement ! Peu après avoir lancé le méga hit Walking Dead mais avant que la série ne devienne un phénomène mondial, Robert Kirkman s’est amusé en 2006, à transposer le concept du mort-vivant à l’univers des super-héros Marvel, après que Mark Millar l’ait introduit dans les pages d’Ultimate Fantastic Four. Cela a donné lieu à une mini-série imprévisible qui passionne les fans de comics depuis, et a connu un grand nombre de suites. 

Avis : pas d’avis, car…je n’ai jamais lu Marvel Zombies ! Oui, je sais, je dois être l’un des derniers, mais le genre zombies ne m’a jamais intéressé, même au cours de la brève période où j’ai lu Walking Dead. Sans doute, parce que je n’ai jamais été très porté sur le genre horrifique. Mais bon, d’après ce que j’ai compris, Kirkman s’amuse bien avec ce concept importé du Ultimate Fantastic Four de Mark Millar et Greg Land. Bien évidemment, on pouvait lui faire confiance pour cela. Bien évidemment, comme d’habitude, face au succès de l’initiative, Marvel l’a surexploité pendant quelques années jusqu’à ce que l’après mort s’ensuive. Ils ont bien essayé de ranimer le machin en 2020, parce que DC cartonnait avec Dceased, mais cela n’a pas pris…

Verdict : pour les amoureux de cervelles. 

A lire avant : rien – même si le concept est issu du UFF de Millar et Land, on peut s’en passer. 

TONY STARK – IRON MAN TOME 2

Date de sortie : 09 février 2022

Prix : 32€/328 pages

Scénario : Dan Slott, Jim Zub, Christos Gage 

Dessin : Pete Woods, Valerio Schitti 

Episodes : US Tony Stark: Iron Man (2018) 12-19 et Iron Man (2020) 1-6, précédemment publiés dans AVENGERS (2020) 1-13) 

Sollicitation : La vie de Tony Stark est sens dessus dessous : non seulement cet ancien alcoolique a recommencé à boire lorsqu’il était dans un univers de réalité virtuelle, mais il a appris que depuis qu’il a recréé son corps à la suite des événements de Civil War II, il n’est plus le vrai Tony Stark mais une simple copie. Les ennemis d’Iron Man vont en profiter pour mettre à exécution un plan qui va lui faire perdre tout ce qu’il a… jusqu’à la vie ?! Iron est mort, bienvenue à Iron Man 2020 ! Dan Slott signe ici la conclusion de son ambitieuse saga qui aborde des thèmes complexes comme l’utilisation à outrance des intelligences artificielles, tout en conservant l’humour qu’on lui connaissait sur Amazing Spider-Man. Pendant toute une partie de l’album, Tony est même remplacé par son frère Arno Stark, dans une saga fêtant le concept Iron Man 2020, imaginé dans l’ancienne mini-série Machine Man signée Barry Windsor-Smith ! 

Avis : pas d’avis, je n’ai lu que les premiers épisodes de Slott sur la série, que j’avais bien apprécié…avant son arc avec le contrôleur qui m’avait ennuyé ferme et je n’y étais pas retourné. Et d’après ce que j’ai compris, j’ai bien fait, car ce qui a suivi dans ce tome est encore bien pire. De fait, j’ai l’impression que les auteurs suivants ont tout fait pour s’en distancier. 

Verdict : bof…

A lire avant : le tome 1

A propos Sam 2209 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.