Guide de lecture Comics VF : semaine du 11 mai 2022 – Urban Comics

BATMAN BIMESTRIEL 16

Prix : 12.90€/288 pages 

Épisodes : BATMAN #105 • PUNCHLINE #1 • BATMAN ANNUAL 2021 • DETECTIVE COMICS #1027 (back-up) • CATWOMAN #34 à #38 • CATWOMAN ANNUAL 2021

Sollicitation : Le duel entre Batman et le Ghost Maker atteint son paroxysme, et se conclut d’une manière étonnante, par James TYNION IV, Carlo PAGULAYAN, Alavaro MARTINEZ et Christian DUCE. Le destin de Punchline, la nouvelle complice du Joker, nous est conté par James TYNION IV, Sam JOHNS et Mirka ANDOLFO, tandis que Batman doit s’occuper du jeune justicier appelé le Clownhunter, par James TYNION IV et James STOKOE. Après son affrontement avec le Joker, Bruce Wayne entame un nouveau chapitre de son existence dans un quartier modeste de Gotham, par Mariko TAMAKI et Dan MORA. À l’autre bout de Gotham City, Catwoman affronte le Père Valley alors qu’Alleytown est à feu et à sang, par Ram V, Fernando BLANCO et Nina VAKUEVA.

Avis : ah non pas encore ! avec les retards du mag Batman, je dois encore évoquer l’arc Ghost Maker, sans doute le plus faible de tous ceux signés James Tynion IV lors de son run sur le titre Batman, qui n’était déjà guère fameux jusque-là. 

Après une Joker’s War relativement piteuse et sans imagination (voire stupide par moment), il nous assène une autre de ses créations avec le Ghost Maker qui veut buter une autre création de Tynion IV, le clownhunter. Mais allez y, entretuez vous et dégagez le plancher. Globalement sans intérêt et de toute façon les personnages iront voir ailleurs s’ils y sont dès que Tynion IV sera parti. 

Tout comme l’autre création de l’auteur, Punchline, autre personnage juste infâme, qui bénéficie elle aussi d’un one shot qui devait mettre en place une intrigue autour de son futur procès et le fait qu’elle manipule l’opinion de son côté. Absolument illisible et sans intérêt. Toi aussi, merci de fermer la porte après toi…

Le seul point positif du mag est sans doute la poursuite du run de Ram V sur Catwoman, très inspiré, qui se situe dans la continuité de celui de Brubaker sur le titre et qui est de fait très sympa à suivre. Seul défaut, il est trop court, puisqu’il arrivera bientôt à son terme. Mais pour une bonne raison. À la vue de son talent, Ram V est monté en grade et a récupéré la série Detective Comics…on en reparle plus tard. 

Verdict : beaucoup de trucs très moches dans ce tome…

À lire avant : au moins la Joker’s war, pauvres de vous…

SCUMBAG TOME 1

Prix : 10€/160 pages 

Episodes : The scumbag #1-5

Scénario : Rick Remender 

Dessin :  LEWIS LAROSA, ERIC POWELL, WES CRAIG, ANDREW ROBINSON, ROLAND BOSCHI

Sollicitation : Être un motard analphabète, toxicomane, et possédant un QI équivalent à celui d’un enfant de primaire ne semble pas être les prérequis attendus pour sauver le monde. Et pourtant, malgré un CV peu reluisant, Ernie Ray Clementine est la seule chose qui nous sépare de l’Apocalypse. En ayant reçu accidentellement un sérum de surhomme, il est devenu l’espion le plus puissant du monde, et il semble impossible de s’en sortir sans son aide…

Avis : nouvelle série signée Rick Remender cette semaine, et fidèle à sa promesse, Urban nous propose le premier tome à 10€. Une bonne raison de tenter ce titre au pitch improbable qui semble plus verser dans la veine parodique et humoristique qu’autre chose. Un genre assez éloigné des productions habituelles de Remender ! Ensuite, le traitement peut être très différent. Mais il y a clairement un côté décalé entre le personnage mis en scène et l’histoire. 

Donc je pense que le scénariste essaye pour une fois de sortir de ses poncifs habituels : à savoir personnage à la moralité complexe qui fait face à des enfoirés sans scrupule ni morale qui l’emportent souvent et un personnage principal qui en chie en permanence (et est un peu lui même un connard). Là, le héros est clairement et à 150% un connard assumé dès le départ, pas de complexité ou de choix moral compliqué : sauver le monde avec le connard comme sauveur…on est mal barré. Ah oui, en fait c’est étrangement réaliste…

Verdict : à tester

À lire avant : rien – début d’une nouvelle série pour Remender et une ribambelle d’artistes. 

KLAUS BARBIE : LA ROUTE DU RAT

Prix : 20€/152 pages 

Episodes : 

Scénario : Frédéric BRÉMAUD

Dessin : Jean-Claude BAUER

Sollicitation : Responsable de la mort de centaines de Juifs et de résistants, dont Jean Moulin, le SS Klaus Barbie échappe à la justice et à une double condamnation à mort à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Quittant finalement son Allemagne natale pour l’Amérique du Sud, il y applique les mêmes méthodes et va jusqu’à organiser le coup d’État du dictateur Hugo Banzer. Véritable mercenaire, celui que l’on surnommait le Boucher de Lyon est finalement reconnu, puis traqué, jusqu’en 1987, date fatidique de son jugement et de sa condamnation, sans précédent en France : prison à perpétuité pour crime contre l’humanité.

Fruit du travail conjugué de Frédéric BRÉMAUD et de Jean-Claude BAUER – qui a couvert le procès de 1987 pour Antenne 2 –, KLAUS BARBIE, LA ROUTE DU RAT retrace la vie de l’un des plus grands criminels de guerre du XXe siècle. S’appuyant sur des sources historiques et la participation de Jean-Olivier VIOUT, substitut général durant ce procès historique, ou encore de Serge KLARSFELD, grand défenseur de la cause des déportés juifs – qui signe la préface de cet ouvrage –, ils aboutissent à un récit nécessaire, témoignant de l’un des procès les plus retentissants de l’Histoire.

Avis : voilà une sortie qui tranche avec le reste des publications à la fois d’Urban mais aussi sur le marché comics VF, puisqu’on est plus dans le franco-belge pour l’occasion, alors que les auteurs reviennent sur le procès de Klaus Barbie…Pas vraiment un sujet des plus réjouissants mais bien évidemment qu’il reste nécessaire d’aborder. 

Verdict : à tester 

À lire avant : rien.

A propos Sam 2209 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.