Guide de lecture Comics VF : semaine du 31 août 2022

Edito : ohhhh quelle belle semaine en perspective ! que des belles choses tout partout, alors que pour certains la rentrée n’est pas loin. Moi, je m’en fiche, j’ai bossé tout l’été, donc pas d’angoisse de ce côté là ! Hein, en conséquence, je suis légèrement cramé ? Je ne vois pas de quoi vous voulez parler ! du toutttt ! Mais plus sérieusement, le programme est vraiment  alléchant en particulier chez Delcourt et Urban…ohhhh que cela donne envie. 

Que cela va peser lourd après avoir acheté tout ça …nous entrons dans une bonne période jusqu’en novembre, avec pas mal de grosses sorties attendues et j’espère, je croise les doigts que cela sauvera l’année par rapport à un premier semestre assez tristounet dans l’ensemble. 

Nous avons de grands noms de l’indé qui nous attendent, quelques bonnes séries chez Marvel et DC en prime. En ce qui me concerne j’ai hâte !

Infos de la semaine : nous voyons d’ailleurs que panini est décidé à ne pas rester à la traîne et annonce beaucoup de choses intéressantes dans les prochains mois 

* Découvrir l’intégralité de la série BLACK PANTHER de 2008 par Hudlin, Maberry & Lashley avec Shuri dans le costume de la protectrice du Wakanda ! Un volume constitué d’épisodes rares ou inédits en France !

* Découvrir également en DELUXE l’intégralité de la série inédite NAMOR – THE FIRST MUTANT de Stuart Moore & Ariel Olivetti !

* Plonger au Wakanda avec le T01 en 100% de la nouvelle série BLACK PANTHER par John Ridley & Juann Cabal !

En décembre, l’OMNIBUS : MARVEL KNIGHTS par JOE QUESADA compile les Daredevil (1998) 0-15, Daredevil : Father 1-6 et Marvel Knights Double Shot 1 dans un volume de plus de 700 pages !

* Et en janvier 2023, Jason Aaron revient sur le PUNISHER pour le premier tome d’un récit coup de poing en 100% MARVEL. Un des immanquables de l’année, illustré par les géniaux Jesus Saiz & Paul Acazeta.

En OMNIBUS, ULTIMATE SPIDER-MAN se décline avec un tome « Compendium » où vous retrouverez les récits de Brian M. Bendis sur le perso en dehors de la série principale !

Au programme de cet album de 950 pages ? Ultimate Six, Ultimate Team-Up et la trilogie Ultimate Enemy/Mystery/Doom !

* Et une nouvelle qui va combler une demande régulière des lecteurs du Tisseur : un gros coup d’accélérateur pour la publication d’AMAZING SPIDER-MAN de Nick Spencer en 100% MARVEL ! Le prochain tome sera double…non, triple ? Pfff : il sera QUADRUPLE ! Près de 450 pages d’aventures illustrées par Ryan Ottley ou Iban Coello.

En février, la série AVENGERS de Jason Aaron accélère également le rythme (comme Amazing Spider-Man) avec ici un volume de 344 pages où l’on retrouve les Avengers de la préhistoire, le Phénix et les super-héros russes !

* Rencontre au sommet entre deux Avengers, orchestrée par Donny Cates, avec THOR vs HULK : BANNER OF WAR en janvier !

* Et pour compléter la liste des membres fondateurs des Avengers, Al Ewing (Immortal Hulk) et Tom Reilly (La Chose) livrent en février une mini-série sur ANT-MAN ! Lequel me demanderez-vous ? Tous !

En novembre, c’est l’inédit OPERATION GALACTIC STORM avec des épisodes d’Avengers et West Coast Avengers mais aussi Captain America, Iron Man, Wonder Man ou Quasar dans un crossover de 1992 aux proportions épiques et galactiques !

* En février, ce sont plus de 23 épisodes d’Avengers des années 70 qui débarquent dans KANG WAR où les Plus Grands Héros de la Terre affrontent non seulement Kang mais aussi l’Escadron Suprême ou la Confrérie des Mauvais Mutants !

En ce qui me concerne, je retiens surtout l’Epic collection Operation galactic storm, j’avais hésité une seconde à le prendre en VO et ce délai avait suffit pour qu’il soit en rupture…Donc l’avoir en VF est parfait. 

Sorties de la semaine : beaucoup de bonnes choses sont prévues cette semaine : 

  • chez Delcourt, on arrive à un point clé de la série Invincible et je vais enfin avoir ma dose de Terry Moore cette année ! 
  • chez Panini, de gros omnibus en perspective…
  • enfin, chez Urban, du très lourd, entre un nouveau tome de Batman Chronicles et du Superman côté super héros et côté indé :  la suite de Crossover, de Deadly Class et  de department of truth ! c’est beau comme programme !

Émissions de la semaine : deux émissions au programme cette semaine, toujours à 21h sur notre chaîne Youtube : 

  • mardi, un nouveau Freaxity !
  • attention Vendredi, le Comixweekly qui reviendra sur les sorties VO de la semaine !

DELCOURT COMICS

INVINCIBLE INTÉGRALE TOME 7

Date de sortie : 31 août 2022

Prix : 29.95€/352 PAGES 

Scénario : Robert Kirkman 

Dessin : Ryan Ottley 

Episodes : 

Sollicitation : Retrouvez la meilleure série de Super-Héros, créée par Robert Kirkman (Walking Dead) au format Prestige, dont chaque volume regroupe deux tomes de la collection classique. Ce volume de l’Intégrale réédite la saga de la guerre contre les Viltrumites, ainsi que ses conséquences sur Terre, suite aux décisions de Mark au cours de cette bataille épique et historique.

Avis : depuis le début de la réédition par Delcourt de la série Invincible, je suis fort tenté de me reprendre la série, même si j’en dispose déjà en moults versions, puisque j’ai commencé avec la première édition VF il y a fort longtemps, que devant faire face à l’interruption par Delcourt de cette première édition, j’ai enchaîné avec quelques tomes VO de la version Ultimate. Et à ce moment, étant définitivement accro et quelque peu en manque, je me suis précipité sur chaque TPB qui tombait sous ma main. Oui, ma collection est hétéroclyte (joli mot pour dire que c’est un gros bordel), mais je l’aime comme ça. 

Mais voyez vous mes amis, quand je vois que ce tome atteint la Viltrumite War, j’ai vraiment envie de craquer et de me prendre quand même le tome, car avouons le, c’est un peu le sommet de la série. Après le fantastique arc avec Conquest qui défonçait tout, sa mère, sa voisine, la grange dans le coin et incidemment le héros en lui pétant tous les membres et se finissant dans un geyser de sang…on pouvait se demander si Kirkman et Ottley pouvaient aller plus loin. Et avec la Viltrumite war, ils nous regardent dans les yeux, font craquer leurs doigts, mettent du Ennio Morricone en fond sonore et dans un anglais approximatif issu du Kentucky nous disent “watch us, baby”. 

Avant de tout éclater. Outre un certain nombre d’organes internes qui vont découvrir la joie de devenir des organes externes et de faire l’expérience de l’air, de l’éventration, de l’espace froid et mortel, d’énucléation, d’arrachage de membres, de toutes les joyeusetés qui font le bonheur de tous les lecteurs d’Invincible, nous avons sans doute l’arc le plus important de toute la série. C’est bien simple, tout l’avenir de la série s’appuiera sur les conséquences de cette histoire. 

Ce qui est amusant est qu’on a presque l’impression que la fin de l’arc est anticlimatique. Car après avoir mis en scène des moments d’actions particulièrement dynamiques, intenses et devrais-je même dire explosif et pénétrants…Kirkman achève son arc par …une forme de compromis. Une décision qui va être lourde de conséquences, un nouveau statut quo qui va progressivement tout changer …Bref, c’est énorme et en grand format et XXX, je sens que je vais craquer et doublonner. Ahhh Invincible c’est bien…

Verdict : à posséder !

À lire avant :les précédents tomes !

SERIAL 

Date de sortie : 31 août 2022

Prix : 19.99€/224 PAGES 

Scénario : Terry Moore 

Dessin : Terry Moore 

Episodes : 

Sollicitation : Zoe, la (très) jeune tueuse sociopathe de RACHEL RISING revient !Terry MOORE nous entraine à nouveau dans son univers, en approfondissant cette fois-ci un de ses merveilleux personnages, aussi familier que dangereux…

Zoe a 10 ans… depuis 50 ans. La majeure partie de sa vie a été passée à fuir et à combattre le démon qui vivait en elle ; un démon qui l’a gardée jeune, mais l’a transformée en tueuse. Enfin libérée de ce démon, Zoe découvre que son amie d’enfance est la dernière victime d’une série de meurtres. Elle utilise ses « compétences » pour traquer ce prédateur et venger son amie décédée.

Avis : yeahhhhh !!! Delcourt propose cette semaine, une de mes sorties les plus attendues de l’année, à savoir la dernière série en date de Terry Moore ! Bon, en fait techniquement sa dernière série en date est Parker Girls, qu’il a débuté le mois dernier aux USA, mais vous comprenez l’idée. 

Au regard de l’évolution des habitudes du lectorat, malheureusement, le génial Terry Moore a décidé de se concentrer sur des séries relativement courtes, en général entre 10 à 12 épisodes pour avoir presque tous les 2 ans un nouveau bouquin avec un nouveau numéro 1 et des TPB tous beaux prêts à sortir. 

Cela fait mal au cœur, mais tant que cela fonctionne et qu’il peut continuer à nous proposer des petites merveilles, je ne vais pas trop taper sur ce méchant marché US qui décidément ne comprend rien à rien…Vous n’avez pas compris ou quoi ? Là vous préférez acheter le 50e bouquin du mois sur Batman au lieu des séries Terry Moore. Ce que vous devez faire c’est prendre le Terry Moore + le 50e bouquin sur Batman. C’est ce que je fais et je n’ai aucun problème. Non, pas du tout. Je suis un modèle de normalité, vous le voyez bien. Touuuttt va bien…

Au-delà sur le fond, Moore a de toute évidence décidé de continuer de s’amuser ici en se concentrant sur le personnage de Zoe. Apparue dans Rachel Rising pour la première fois, elle est vite devenue un des points forts du bouquin, une petite révélation. Habitée par un démon pendant des décennies, la petite Rachel qui n’a pas vieillie s’en est peut être libérée…mais niveau conscience, c’est pas encore ça. Et tuer avec expertise, sans la moindre merci et armée d’un sens de l’humour bien retors…reste une de ses activités préférées. 

Bon, elle se concentre désormais sur les ordures…maissss, mieux ne pas être dans sa proximité immédiate. Juste un conseil. Mais si vous êtes un bel enfoiré, là oui, approchez, regardez son joli couteau, oui, elle est très mignonne, ah ben vous êtes mort…c’est comme ça…Et c’est apparemment le pitch de départ de cette nouvelle série : Zoe contre un serial killer…

Cela va bien saigner comme il faut, les enfants !

Verdict : À POSSEDER – COMME TOUT TERRY MOORE 

À lire avant : VOUS ÊTES SOURD ? TOUT TERRY MOORE, dans l’ordre  : Strangers in paradise, Echo, Rachel Rising, Motor Girl,  5 ans, 

PANINI COMICS

FORTNITE X MARVEL : LA GUERRE ZÉRO 4

Date de sortie : 31 août 2022

Prix : 4,90€, 32 pages

Scénario : Christos Gage

Dessin : Donald Mustard, Sergio Davila

Episodes : Fortnite X Marvel: Zero War (2022) 4, inédit)

Sollicitation : Mensuel, 

Avant-dernier numéro de l’événement fracassant qui fait basculer les super-héros Marvel dans l’univers d’un des jeux les plus populaires de l’histoire du jeu vidéo. La course pour empêcher la Guerre Zéro touche à sa fin !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans des deux franchises. 

À lire avant :les précédents épisodes. 

 100% MARVEL : STRANGE ACADEMY T03

Date de sortie : 31 août 2022

Prix : 19,00 €I 136 pages

Scénario : Skottie Young

Dessin : Humberto Ramos

Episodes : US Strange Academy (2020) 13-18, inédits)

Sollicitation : La vie n’est pas un long fleuve tranquille pour les étudiants en magie. Une soirée à la Nouvelle-Orléans se transforme en excursion nocturne dans un cimetière… et un voyage dans le futur de l’univers Marvel met au jour des révélations aussi inattendues que funestes.

Avis : pas d’avis, malgré la bonne réputation de la série, je n’ai personnellement pas dépassé l’épisode 1. Pas vraiment pour moi. 

Verdict : pour les fans. 

À lire avant : les deux premiers tomes. 

 100% MARVEL : BLACK CAT T05

Date de sortie : 31 août 2022

Prix : 16,00 €I 104 pages

Scénario : Jed Mackay

Dessin : C.F. Villa

Episodes : US Black Cat (2020) 8-10 et Giant-Size Black Cat: Infinity Score (2021) 1, inédits)

Sollicitation : Après s’être séparée de son mentor Black Fox, Félicia Hardy tente de mener une vie normale. Or, son activité de super-héroïne la rattrape souvent. Une fois n’est pas coutume, la mission de la Chatte Noire ne se cantonnera pas au vol d’objets… mais inclura aussi la capture de personnes.

Avis : pas d’avis, mais ne vous attendez pas à ce que le matos autour de Black Cat ralentisse malgré le fait qu’elle n’ait plus de série régulière. Marvel compense à coup de one shot et mini. Apparemment, là, ils vont l’associer avec MJ pour sa prochaine mini. 

Verdict : pour les fans de ce run. 

À lire avant :les précédents tomes. 

 60 ANS DE SPIDER-MAN : LE MOOK ANNIVERSAIRE

Date de sortie : 31 août 2022

Prix : 15,00 €I 144 pages,

Scénario : Collectif  

Dessin : 

Episodes : 

Sollicitation : Ce mook anniversaire fête les 60 ans du personnage en revenant sur les périodes marquantes du héros et en faisant le tour des scénaristes et dessinateurs qui ont fait de Peter Parker une star qui traverse les générations.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Pour moi, c’est plus un objet de collectionneur que vraiment une lecture. 

Verdict : pour les fans complétistes de Spider-Man. 

À lire avant :rien. 

 

MARVEL OMNIBUS : ULTIMATE SPIDER-MAN T03 – ULTIMATUM

Date de sortie : 31 août 2022

Prix : 90,00 € (édition régulière), 90,00 € (édition www.panini.fr)I 1184 pages

Episodes : US Ultimate Spider-Man (2000) 91-133 et Annual 2-3, et Ultimatum: Spider-Man Requiem (2009) 1-2, précédemment publiés dans MARVEL DELUXE : ULTMATE SPIDER-MAN 8-12)

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin :  Mark Bagley, Stuart Immonen

Sollicitation : Découvrez enfin La saga du clone du Spider-Man de la Terre-1610, dans laquelle vous retrouverez les ennemis habituels comme le Dr Octopus, Morbius, Carnage, Venom et le Bouffon Vert. Le Tisseur forme également sa propre équipe, tandis que Deadpool et le Punisher font leurs débuts.

Avis : nouvel omnibus consacré à la série Ultimate Spider-Man. Il aura donc fallu peu de temps pour terminer la première série sur le personnage. C’est amusant de voir ce regain d’intérêt pour l’univers Ultimate après une bonne décennie à voir le machin ignoré. Dans le cas d’USM, cela m’étonne moins, car cela reste la meilleure série de tout cet univers parallèle. Le titre a su maintenir un certain niveau de qualité quasiment de bout en bout, bien que l’on entre ici dans la phase où les choses deviennent plus inégales. 

Pourtant de manière ironique on commence presque par la meilleure intrigue de toute la série. En effet avec l’épisode 97, Bendis lance sa saga du clone, et si vous avez un mouvement de recul à l’évocation de cette histoire, dites vous que dans le cas présent, c’est non seulement le meilleur de toute la série, mais aussi sans doute l’un des meilleurs trucs écrits par Bendis. C’est ultra riche, bourré de cliffhangers multiples dans chaque épisode et la conclusion est très riche en retombées dans tous les sens. 

C’est après que les choses se compliquent à mon sens. Pour être plus précis, quand Mark Bagley quitte le dessin après plus de 110 épisodes au dessin. Il est pourtant remplacé par le très bon Stuart Immonen, qui assurera la fin du volume soit deux années de la série…mais USM ne retrouva jamais vraiment la fraîcheur de ses premières années. Bendis est globalement moins inspiré, il clôture des choses de manière assez facile, comme tout l’arc avec Harry Osborn, ou un nouvel arc avec le symbiote qui n’est pas vraiment fameux non plus…

En outre ce n’est pas le Immonen que l’on connaît aujourd’hui, son style transitait encore vers cette version moderne. Il était bien plus anguleux et sec. Un défaut qu’il a fortement réduit en arrondissant nombre de points, notamment au niveau des visages. Bref, ce tome commence très fort et s’embourbe un peu par la suite. Si ma mémoire est bonne, le tome s’achève sur l’annonce du catastrophique Ultimatum, ou la mort véritable de l’univers Ultimate. 

Après cela le titre connaîtra de nombreux relaunchs, le remplacement par Miles Morales, sans jamais retrouver le succès de ses premières années. 

Verdict : à lire 

A lire avant : les deux premiers tomes. 

 

MARVEL OMNIBUS : FANTASTIC FOUR PAR JOHN BYRNE T02

Date de sortie : 31 août 2022

Prix : 90,00 € (édition régulière), 90,00 € (édition www.panini.fr)I 1224 pages

Scénario : John Byrne

Dessin : 

Episodes : US Fantastic Four (1961) 261-295, Annual (1963) 18-19; Alpha Flight (1983) 4; Thing (1983) 7, 10 & 19; Avengers Annual (1967) 14; Secret Wars II 2; Epic Illustrated (1980) 26-34; What If? (1977) 36; What The-?! (1988) 2, 10; Fantastic Four Roast (1982) 1; Fantastic Four Special Edition (1984) 1, précédemment publiés dans Nova 117-133, Strange Special Origines 305, Spidey 58 et inédits)

Sollicitation : Reed Richards a été enlevé et emmené au fin fond de l’espace afin d’être jugé. Son crime ? Avoir sauvé Galactus ! Ce n’est que la première d’une succession d’histoires mythiques signant le retour de Fatalis, de Psycho-Man et de Jean Grey. On assiste aussi au départ de la Chose en pleine Guerres Secrètes et c’est Miss Hulk qui prend sa place. Quant à Susan Richards, découvrez pourquoi elle cesse d’être la Fille Invisible, pour devenir la Femme Invisible. Après le premier album événement paru fin 2021, retrouvez la deuxième moitié des épisodes de Fantastic Four écrits et illustrés par John Byrne, dont la majorité n’a jamais été publiée autrement que dans le format de Nova. En plus, de nombreux épisodes inédits qui éclaircissent le parcours de la Chose, alias Ben Grimm. Bref, un incontournable !

Avis : suite de la publication du run de John Byrne sur les FF. Un run qui reste célébré comme l’un des meilleurs qu’ait connu le titre à bien des égards, notamment dans cette seconde partie qui contient apparemment ses meilleures histoires. Je parle de réputation, car pour l’instant, je n’ai pas encore lu ces épisodes suivant la série en intégrale (la prochaine ayant été retardée jusqu’à la fin de l’année, ouaiiiiss). Sur le fond, c’est donc un indispensable, ensuite tout dépend de la forme que vous privilégiez entre omnibus et intégrale. Mais je ne sais pas si le premier volume en omnibus est encore dispo…a vérifier avant de vous lancer. 

Verdict : à posséder 

À lire avant : le premier tome. 

SONATINE 

CABOCHE 

Date de sortie : 31 août 2022

Prix : 24.90€/256 pages

Scénario :  Joshua Hale Fialkov

Dessin :  Noel Tuazon

Episodes : 

Sollicitation :  Détective privé dans les bas-fonds de Los Angeles, Frank Armstrong peine à joindre les deux bouts. Jusqu’au jour où cet ancien flic à la dérive est approché par un mafieux local, dont la fille est portée disparue. Une enquête classique en apparence, facile à mener, avec une belle somme à la clé. Seulement voilà, on vient de diagnostiquer à Frank une tumeur au cerveau, en phase terminale. À mesure que son esprit vacille et que son corps s’écroule, l’affaire qu’il s’est juré de mener à bien prend des allures de sprint contre la mort. Et dans le sillage de cette course éperdue, Frank voit ressusciter les fantômes d’un passé qu’il croyait perdu à jamais. Avec son dessin nerveux, ses figures typiques et son cadre urbain interlope, Caboche a tout du polar à l’ancienne. Mais on aurait tort de s’arrêter là. Sous la plume de Joshua Hale Fialkov et le trait de Noel Tuazon s’esquisse une histoire profondément humaine, faite d’amours perdues et de regrets, de fragilité et de rédemption. Dynamitant les archétypes, Caboche est une expérience narrative et visuelle unique, à mi-chemin entre Memento, Chinatown et Sin City.

Avis : pas d’avis, mais un bon gros polar bien noir, cela peut être sympa. Ensuite, je ne suis pas le plus grand fan du travail de Fialkov, ou, du moins je n’ai rien lu de sa part de particulièrement convaincant jusque là. 

Verdict : à tester. 

À lire avant :rien. 

URBAN COMICS

BATMAN LA DERNIÈRE SENTINELLE 

Date de sortie : 02 SEPTEMBRE 2022

Prix : 17€/160 pages 

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : Andy Kubert 

Episodes :  Batman: The Detective #1-6

Ere DC : hors continuité 

Sollicitation : Après une vie passée à combattre le crime, Bruce Wayne n’est plus le même homme, ses nombreuses cicatrices en sont le douloureux rappel. Malgré la perte de ses amis les plus chers, son serment est toujours marqué au fer rouge dans son esprit. Mais aujourd’hui, le manoir est vide, et Batman est plus seul que jamais. Qu’est-ce qui peut encore retenir le Chevalier Noir à Gotham ? D’autant qu’à l’autre bout du monde, un avion vient de se crasher, des centaines d’innocents à son bord. En Angleterre, une mystérieuse organisation qui opère sous le nom d’Equilibrium réclame en effet toute son attention. Peut-être est-il temps pour la chauve-souris de quitter la Batcave… pour toujours ?

Avis : oui, je sais encore du Batman. Soyons clairs, on va encore en bouffer pendant un sacré bout de temps. Ce n’est pas tant la faute d’Urban sur ce coup que de DC Comics. En effet, depuis 2-3 ans, pour essayer de se remettre financièrement d’aplomb, l’éditeur a tout misé sur les franchises qui marchent et délaissent un peu tout le reste.

Et ce qui marche chez DC…c’est Batman. Et le phénomène n’a fait que s’accentuer au cours de l’année passée. C’est bien simple, il est désormais devenu normal que la moitié des sollicitations DC soit occupée par des titres Batman ou affilié. Outre les séries régulières, les mini-séries sont légions et la question de savoir si c’est dans la continuité est très secondaire. 

Ainsi, dans le cas présent, nous sommes clairement hors continuité officielle (même si on peut se demander si cela a encore un sens …) puisque l’on suit un Batman bien plus âgé et usé qui va partir en Europe pour tenter de stopper un tueur en série dont les crimes ont un lien inattendu avec le héros. L’idée de base a du potentiel et l’équipe créative est bien évidemment attractive, mais je sais que je n’avais guère été séduit par les premiers épisodes que j’avais lu en VO. 

C’était correct, mais certains développements étaient assez idiots et je ne retrouvais pas le soin habituel que Taylor apporte à son écriture. Reste le dessin d’Andy Kubert, personnellement je suis mauvais juge car j’ai toujours aimé et cette mini lui permet de s’amuser avec un Batman un peu différent. À voir l’atterrissage final…Mais dans l’ensemble cette mini n’est absolument pas indispensable .Outre le caractère hors continuité, ce n’est pas vraiment le meilleur récit sur le personnage. 

Verdict : à tester pour l’équipe créative mais ne vous attendez pas à du grand Batman. 

À lire avant : rien –

BATMAN CHRONICLES 1987 TOME 2

Date de sortie : 2 septembre 2022

Prix : 35€/360 pages

Scénario : Mike W.Barr 

Dessin : Alan Davis, Carmine Infantino, Todd Mcfarlane, Norm Breyfogle 

Episodes : Detective Comics 569-581

Ere DC : post crisis (1985/2011)

Sollicitation : Pendant que Batman et Jason Todd, le nouveau Robin, prennent leurs marques en tant que nouvelle version du Dynamique Duo, leur chemin croise celui de Selina Kyle, qui continue, depuis quelques temps, d’apporter son aide au Protecteur de Gotham. Bien qu’elle préfèrerait apporter plus que son aide, elle voit Bruce décliner ses avances une nouvelle fois, et le Joker, toujours à l’affut d’un mauvais coup, y voit une occasion inespérée. Avec l’aide du Dr Moon, un savant tortionnaire, il décide de jouer sur le passé et les amnésies à répétition de la criminelle repentie pour la faire basculer à nouveau du mauvais côté…

Avis : OHHHHH yeahhhh, nouveau tome de Batman Chronicles ! et après le premier tome qui s’attardait avant tout sur les épisodes de Batman, ce second tome s’intéresse cette fois aux épisodes de Detective Comics publiés à la même période en parallèle. Une période là aussi de transition qui voit la fin de la prestation du duo Mike W.Barr/Alan Davis, ce dernier quittant le titre au début de l’arc Year Two pour désaccord créatif. 

Et on voit clairement que les auteurs évoluent entre rétropédalage forcé sur certains développements, comme une Catwoman qui se fait laver le cerveau en entrée pour repasser de l’autre côté de la barrière, après avoir été une alliée de Batman pendant un temps, et nostalgie pure et simple. L’intrigue fait très forcée pour rétablir un certain statut quo (et refaire de Batounet un célibataire avec un jeune acolyte en culottes courtes…) et s’inscrit dans cette forme de nostalgie qui imprègne le travail des deux auteurs. 

Ensemble Barr et Davis veulent clairement rendre hommage/s’inspirer du Batman de leur enfance entre période Dick Sprang et show TV des années 60 / début des années 70 avec l’arrivée de gens comme O’neil et Adams. 

C’est ce qui domine la première partie de ce tome, avec des intrigues plus légères et colorées, même si l’épisode 574 marque un début d’évolution et de retour vers quelque chose de plus sombre. Un épisode efficace qui confronte Batman à Leslie Thompkins et à la violence qui occupe sa vie. Un épisode classique mais bien mené. 

Puis on enchaîne sur…Year Two. et pour en avoir parlé lors d’un Comixity l’année dernière, lors de la sortie du DC confidential…ce n’est définitivement pas un bon arc. Le scénario est ultra simpliste, avec un nombre incroyable de facilités pour caser tout ça en 4 épisodes. Le plus drôle est qu’on sent bien que le film animé Mask of the Phantasm s’en inspire beaucoup, on a l’exemple parfait de comment partir de la même histoire aboutit à deux exécutions très différentes. Une qui marque son époque et l’autre qu’on préférerait oublier. 

La seule qualité de l’arc pour moi est son dessin, mais là aussi c’est inconstant. En effet, Davis part dès la fin du premier épisode et est remplacé par un jeune Todd McFarlane qui se cherche encore, mais joue très bien avec la cape de Batman et …ben c’est tout en fait. Ah si, il pompe des décors d’Otomo pour les recaser ici sur certaines cases. Si si…

Donc du bon et du moins bon dans ce second tome, mais cela vaut cependant la peine de les lire. 

Verdict : à posséder !

À lire avant :le premier tome !

CROSSOVER TOME 2

Date de sortie : 2 septembre 2022

Prix : 19€/184 pages 

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Geoff Shaw 

Episodes : Crossover #7-13

Sollicitation : Plusieurs années après le crossover qui a mêlé fiction et réalité, les personnages de comics, les fameux fakes, sont toujours aussi recherchés… autant que leurs auteurs ! Après la mort de Brian K. Vaughan et d’autres célébrités du genre, les artistes sont en effet bien loin d’être en sécurité. C’est notamment le cas de Chip Zdarsky, qui s’est reconverti en chef cuisinier. On raconte qu’un tueur en série serait à sa recherche, aussi vit-il dans la peur… à raison ! Entre-temps, l’équipe menée par Ellie poursuit son dangereux périple au cœur du dôme et s’apprête à faire des rencontres insolites !

Avis : suite attendue de la série Crossover de Donny Cates et Geoff Shaw…enfin, pas complètement puisque Chip Zdarsky s’invite dans ce monde et à l’écriture le temps d’un épisode et…quel épisode ! Alors que l’on pouvait s’attendre à un truc relativement fun, en fait le scénariste nous prend à revers complet en prenant la chasse aux auteurs dans ce monde comme prétexte pour livrer un numéro étonnamment personnel et touchant. 

C’est presque une auto-critique assez profonde (tout en étant raisonnable, c’est du 20 pages…). Mais cela me fait marrer de me dire que le meilleur épisode de la série n’est pas écrit par Cates. Mais peut être que le scénariste va en faire revoir à Zdarsky sur les épisodes suivants ? Après tout l’auteur avait clôturé le tome 1 sur une sacrée surprise qui terminait de fort belle manière un premier arc de qualité. 

Une lettre d’amour aux comics, tout en étant un hommage pas du tout voilé aux années 90. Le titre commençait fort et démontrait que Cates peut encore faire de la qualité. 

Verdict : bon à lire. 

À lire avant :le tome 1

DEADLY CLASS TOME 11

Date de sortie : 2 septembre 2022

Prix : 16€/108 pages 

Scénario : Rick Remender 

Dessin : Craig Wes 

Episodes : #49-52

Sollicitation : Avis de tempête à Kings Dominion, où de vieilles rivalités ressurgissent et de sombres secrets sont révélés. Déscolarisés depuis les récents événements, Marcus et Saya, les individus les plus meurtriers de la planète, sont réunis une dernière fois. L’épreuve s’annonce ultime puisqu’ils ont été engagés pour s’entretuer.

Avis : la fin est proche les amis ! Et je sens qu’elle va être incroyable. Il faut dire que si la série a été de qualité jusque là, je trouve que les derniers tomes parus après la pause de Remender ont clairement élevé le niveau. Le fait d’installer des sauts dans le temps pour voir ce que les personnages sont devenus, les voir monter une dernière mission tout en se rappelant ce qui s’est passé à la fin de leur scolarité crée une lecture à de multiples niveaux. 

Entre les années tumultueuses de leur jeunesse, l’apaisement ou le naufrage de l’âge adulte…Remender explore la trajectoire de ceux qui ont survécu et nous dit que certains s’en sont sortis et …pas d’autres…Alors que le titre était une replongée dans les années 80 jusque là, Remender ici s’amuse à voir les changements apportés par les décennies suivantes et il frappe toujours très juste. 

Avec tout ça, il semble clair que le titre qui devrait se terminer dans le prochain tome est sur une trajectoire assez dingue en termes de qualité. 

Verdict : à posséder 

À lire avant :les 10 premiers tomes, ou attendez l’intégrale qui démarre bientôt en VF. 

JOKER INFINITE TOME 3

Date de sortie : 2 septembre 2022

Prix : 17€/168 pages

Scénario : James Tynion IV 

Dessin : Mirka Andolfo 

Episodes : The Joker #10-15 + Batman black & white #5

Ere DC : Infinite Frontier (2021/…)

Sollicitation : Après avoir été gravement blessé par la famille Sampson alors que ces derniers mettaient enfin la main sur le Joker, Jim Gordon semble laisser sa fille Barbara prendre sa place dans sa quête du Clown Prince du Crime. Mais ses mystérieux commanditaires ne le voient pas d’un bon oeil et s’apprêtent à dévoiler leurs réelles intentions… ainsi que leur véritable identité. Le Joker pourra-t-il survivre à l’assaut de ce groupe de l’ombre, d’une famille de cannibales, et de Vengeance, la clone de Bane que Gordon a lâché sur lui ?

Avis : suite et fin de la série Joker, qui marque aussi la fin du travail de James Tynion IV chez DC. Son run sur Joker s’est enfin poursuivi quelques mois après la fin de son travail sur Batman. On pourrait aussi compter DC Vs Vampires, mais c’est écrit essentiellement par Matthew Rosenberg, Tynion IV ayant avant tout pitché le concept. 

Et comme je l’ai déjà dit, cette série a été une des bonnes surprises chez DC ces dernières années. Autant je n’ai pas adhéré au travail du scénariste sur le titre principal Batman, autant sur Joker, il était semble-t-il bien plus à l’aise si bien qu’il a réussi à créer quelque chose de vraiment riche et intriguant. 

Le Joker est ici moins un personnage du récit, qu’une cible. On ne le suit pas personnellement, le point de vue du récit est Gordon, et c’est vraiment plus un thriller qu’un récit à tendance super-héroïque. Outre le conflit moral de Gordon qui mène sa poursuite du Joker car il a été engagé pour le buter, Tynion IV a conçu nombre de personnages secondaires qui veulent tous sa peau. 

On peut ainsi compter sur le retour de la cour des hiboux, très bonne idée, un nouvel agent Bane et Tynion IV nous a inventé une famille de cannibales texans rois du pétrole qui en ont après notre bon vieux clown. Ils l’ont désormais sous la main et donc au menu. Ou quand Hannibal rencontre Texas Chainsaw Je sais bien évidemment que Gordon et le Joker vont s’en sortir sans trop de dommages, mais j’ai vraiment envie de voir comment le scénariste va mener son histoire. 

Tous ces nouveaux personnages ont bien plus de potentiel que ceux amenés dans Batman et font de fantastiques vilains. 

Verdict : à lire 

À lire avant : les premiers tomes. 

MOONSHINE TOME 4

Date de sortie : 02 septembre 2022

Prix : 16€/128 pages 

Scénario : Brian Azzarrello 

Dessin : Eduardo Risso 

Episodes : MOONSHINE #18-22

Sollicitation : Lou Pirlo a réussi à échapper aux zombies des bayous de la Nouvelle-Orléans et à trouver une planque dans un bidonville de Cleveland appelé « Kingsbury Run ». Par le plus grand des hasards, c’est aussi cet endroit que le tout premier serial killer américain a choisi comme terrain de chasse, poursuivi par le grand Eliott Ness. Pendant ce temps, à New-York, Tempest est parvenu à s’infiltrer au coeur de l’ancien gang de Lou, à la recherche de son père disparu. Des loups-garous, des fédéraux, des tueurs en série, des gangsters… Que demander de plus ?

Avis : avant dernier tome de la série Moonshine, qui d’après ce que j’ai compris s’est terminée aux USA au numéro 28. Et malgré mon affection pour l’équipe créative, je me demande si je ne vais pas m’arrêter là. En effet, si le titre avait vraiment du potentiel depuis le départ : une histoire à tendance fantastique à l’époque de la prohibition et dans le milieu de la mafia…voilà un pitch vraiment intriguant avec un gros potentiel. 

En plus avec cette équipe artistique, on pouvait s’attendre à du bon récit bien noir comme il faut…Et ce fut un peu le cas, mais l’exécution des différentes idées s’est révélé assez décevante au final. Un peu trop abscons la plupart du temps et malheureusement subissant en outre des retards importants. Si bien qu’entre une intrigue à ellipses, des retards et une intrigue finalement pas si passionnante, j’ai fortement envie d’arrêter les dégâts même si la fin est en vue…

Je dirais bien que ça passerait mieux si je relisais les 3 premiers tomes, mais on sait tous que cela n’arrivera en fait jamais. 

Verdict : pour ceux qui arrivent à s’accrocher

À lire avant : les 3 premiers tomes. 

SUPERMAN INFINITE TOME 3

Date de sortie : 02 septembre 2022

Prix : 17€/160 pages 

Episodes : Action Comics #1036-1040

Scénario : Philip Kennedy Johnson 

Dessin : Miguel Mendonça & Riccardo Federici 

Ere DC : Infinite Frontier (2021/…)

Sollicitation : Aux confins de la galaxie, un peuple entier s’abîme dans la servitude. Les hordes du Warworld sont tombées sous la coupe de Mongul et agonisent sous le poids des chaînes. Accompagné de l’équipe de The Authority, Superman s’est mis en devoir de leur porter secours. Mais le Dernier Fils de Krypton est loin de s’attendre à une telle résistance. Et l’enjeu est de taille, car c’est le destin de la planète entière qui se joue dans cet affrontement !

Avis : nous commençons vraiment avec ce tome la longue saga Warworld, qui voit Superman accompagné de plusieurs alliés attaquer le monde infernal dirigé par Mongul. L’objectif de Superman : défaire Mongul et libérer les esclaves kryptoniens présents sur cette planète démente. 

J’attends ces épisodes avec un certain intérêt pour plusieurs raisons. La première est que cela fait maintenant plusieurs mois que je vois des critiques de plus en plus positives sur le travail du scénariste sur la série et notamment sur ce long arc. Un changement de tendance après des premiers épisodes sans grand intérêt à mon sens. 

Le premier tome en VF, qui correspondait à son second arc (le premier ayant été publié exclusivement en kiosque) était déjà légèrement mieux, mais cela révélait avant tout un potentiel qu’une concrétisation. Le second tome VF, correspondait à de vieux épisodes signés Grant Morrison, recyclés par DC pour essayer de doper un peu Action Comics et la licence Superman. Donc comme je dis, c’est vraiment avec ce tome 3 que les choses sérieuses commencent !

L’autre raison pour laquelle j’attends un peu de voir le résultat du travail de Johnson est que …cette saga est quelque part le recyclage d’une autre vieille histoire : Superman Exile, publiée à la fin des années 80, après le départ de Byrne des titres Superman. Le personnage quittait, alors, déjà la Terre pour d’autres raisons et se retrouvait par hasard sur Warworld où il combattait déjà Mongul et son armée d’esclaves. 

Et j’aime beaucoup cet arc. Donc d’un côté, le voir recyclé me fait mal car je n’aime guère le fait qu’on joue aux nécrophiles avec les histoires passées. Je préfère en général qu’on avance. De l’autre…la saga originale était assez courte, mais très dense, et je suis curieux de voir ce que Johnson peut faire avec plus de place. 

Je regrette d’avance une chose : les changements d’artistes en cours de route. Au départ Daniel Sampere devait tout assurer, puis il a été réquisitionné pour Dark Crisis, et depuis DC a nommé plusieurs artistes différents sur le titre sans vraiment en maintenir aucun très longtemps…Il y en a de très bons, notamment Riccardo Federici, mais j’apprécierais un peu de stabilité de ce côté là…On est pas chez Marvel, que diantre !

Verdict : à lire 

A lire avant : le tome 1 au moins. 

DEPARTMENT OF TRUTH TOME 2

Date de sortie : 2 septembre 2022

Prix : 18€/176 pages 

Episodes : Department of Truth #8-13

Scénario : James Tynion IV

Dessin : Martin Simmonds 

Sollicitation : Cole Turner a cru bien faire en rejoignant l’équipe de Lee Harvey Oswald. Mais à présent qu’il en apprend davantage sur les fonctions de son supérieur au sein du Département de la Vérité, le doute l’assaille… De plus en plus de tulpas – les formes tangibles créées par les sphères complotistes – s’incarnent dans le monde réel, et il est plus que temps de réagir et de choisir un camp.

Une plongée au coeur des plus grands complots de l’Histoire moderne et d’aujourd’hui !

Avis : suite très attendue de la série qui retourne la tête de ses lecteurs, ou selon moi la meilleure série de James Tynion IV à ce jour. Oui, j’adore absolument Something is Killing the children, mais je pense que Department of Truth est honnêtement un cran au dessus. Déjà, c’est beaucoup moins décompressé, grâce à sa structure d’histoires en un épisode avec des fils rouges qui se développent au fur et à mesure. 

Mais je trouve qu’il y a ici une intensité qui est parfois présente dans Something is Killing the children, mais pas toujours. Il y a un côté très à fleur de peau, cru, dans la manière dont le scénariste explore les conspirations qui déchirent le tissu social américain. Il a vraiment mis le doigt sur quelque chose de profondément dérangeant et fascinant en même temps, tout en développant une histoire de fond très bien pensée. 

Le premier tome était une petite claque et j’attends donc que le second aille encore plus loin…Maintenant que les bases sont posées, on peut s’attendre à du très lourd, notamment après cette fin du premier tome qui remettait en question les loyautés du personnage principal. 

Ah et si vous vous demandez où est passé l’épisode 7 (puisque le tome 1 s’arrêtait à l’épisode 6), pas d’inquiétude, c’est un choix volontaire des auteurs dans le découpage des TP. L’épisode 7 sera publié dans le tome 3…car il prend sens avec le reste des épisodes publiés dans le tome 3…

Verdict : à posséder !

A lire avant : le tome 1

A propos Sam 2246 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Merci beaucoup pour ce guide lecture c’est très intéressant comme présentation et ça orienté bien mes choix d’achats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.