Guide de lecture Comics VF : semaine du 16 novembre 2022

Edito : après quelques semaines un peu ternes niveau sorties, cela se relève bien dans les prochains jours, avec un programme assez alléchant ici ou là. Suites attendues, nouvelles séries controversées,…et pas mal de rééditions. Et une PAL qui n’en finit pas de monter de mon côté. 

Cela tourne même à une nouvelle version d’un supplice assez pervers, puisque je sors d’une semaine de vacances (merci bien), que je n’ai pas arrêté de lire et pourtant non seulement ma PAL a à peine diminué, mais j’ai comme l’impression qu’elle a augmenté par endroit et qu’elle se moque même de moi par moment. 

Vous me direz que mon esprit divague, qu’une PAL n’a pas de volonté propre, mais qui peut dire ce qui arrive quand certains livres attendent pendant trop longtemps d’être lus. Quel étrange phénomène peut les saisir ? 

Sachant que ma PAL est assez composite entre comics bien entendu, quelques mangas, pas mal de livres et quelques BD. Et tout cela va se reremplir cette semaine de tous les côtés. Niveau mangas, la semaine est très riche et niveau livre, il y a un nouveau Sanderson sachant que je dois avoir trois volumes en retard en attente de Sanderson dans ma PAL…oui, je n’ai toujours pas fini rythme de guerre…en fait, je suis toujours coincé sur la première partie de rythme de guerre… ne me regardez pas !!!

Info de la semaine : malheureusement, les derniers jours n’ont pas apporté de bonnes nouvelles, nous avons ainsi perdu encore plusieurs grands artistes entre Kevin O’Neil et Carlos Pacheco la semaine dernière. Tous les deux partis bien trop tôt.

Sorties de la semaine : quelques bonnes sorties : 

  • chez Delirium, du Richard Corben de la grande époque ; 
  • chez Hi Comics, le très attendu Last Ronin !
  • chez Panini, une pelletée de Star Wars, la suite de Moon Knight et la relance de Hulk par Cates et Ottley !
  • enfin, chez Urban, du bon gros Batman qui tâche comme on aime et la suite du run de Morrison sur Animal Man !

Émissions de la semaine : deux émissions au programme cette semaine, toujours à 21h sur notre chaîne Youtube : 

  • mardi, un nouveau Comixity of the Future Past !
  • attention, le Comixweekly est lui reporté au vendredi, pour tout ce qui concerne les sorties VO !

DELCOURT COMICS

BLADE RUNNER 2029 TOME 3

Date de sortie : 16 novembre 2022

Prix : 15.50€/128 pages 

Scénario : Mike Johnson, Michael Green 

Dessin : Andres Guinaldo 

Episodes : 

Sollicitation : Suite et fin de la deuxième trilogie consacrée à Ash, la Blade Runner. Il s’agit de la suite directe de la série BLADE RUNNER 2019, mais le récit se déroule une décennie plus tard.

  1. Le soulèvement des Réplicants a eu lieu, mené par Yotun, un Nexus 6 génétiquement défectueux. C’est à Ash d’arrêter Yotun avant qu’il réduise Los Angeles en cendres ! Ash est à nouveau en fuite alors que Yotun ordonne à son armée de partisans fanatiques surhumains de la tuer, elle et la femme qu’elle aime, tandis qu’elle tente de sauver des innocents.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. On peut tout de même noter que pas mal d’épisodes ont été produits à ce stade. C’est assez impressionnant, alors que j’ai peu entendu parler de ces séries Blade Runner lors de leur sortie aux USA (voire en fait pas du tout). 

Verdict : pour les fans 

À lire avant : les précédents tomes. 

GUNSLINGER SPAWN TOME 1

Date de sortie : 16 novembre 2022

Prix : 17.95€/192 PAGES 

Scénario :TODD McFARLANE

Dessin : 

Episodes : 

Sollicitation : Après le lancement de KING SPAWN en septembre, l’expansion de l’univers créé par TODD McFARLANE se poursuit avec l’arrivée de ce nouveau titre qui renouvèle les aventures du suppôt de l’Enfer ! GUNSLINGER SPAWN débarque, et ça va défourailler !

Gunslinger Spawn, autrement appelé le Pistolero, est un homme hors de son temps, perdu dans le futur et à la recherche d’un chemin vers son passé. Il a un compte à régler avec ceux qui lui ont fait du tort, mais après s’être jeté la tête la première dans un conflit bien plus important – qui concerne le sort de l’humanité tout entière – il découvre que sa vengeance devra peut-être attendre un peu.

Avis : la seconde série dérivée autour de Spawn débarque cette semaine, et cette fois se concentre sur le Spawn issu de l’époque Western. La dernière série dérivée Spawn est elle déjà annoncée pour le début de l’année prochaine (Scorched) et vu que toutes les séries sont régulières aux USA et ne semblent pas prêtes de s’arrêter, j’ai l’impression qu’on va bouffer de cet univers en quantité en 2023. L’idée en elle-même est séduisante et change du Spawn gothique contemporain. Cela permet d’apporter un peu de variété historique, même si on avait déjà exploré une idée du même calibre avec le Spawn médiéval. L’avantage avec ces Spawn issus d’époques différentes, c’est qu’on peut en sortir d’où et quand on veut. 

Verdict : pour les fans de Spawn

À lire avant : les derniers tomes de Spawn, au moins à partir de l’épisode 300 US. 

DELIRIUM EDITIONS

BLOODSTAR 

Date de sortie : 16 novembre 2022

Prix : 25€/104 pages 

Scénario : Richard CORBEN d’après une nouvelle de Robert E. HOWARD

Dessin : Richard CORBEN

Episodes : 

Sollicitation : « Le délire graphique de Corben retrouve le délire verbal d’Howard. Ainsi naquit « Bloodstar » , l’album (alors) le plus abouti de Corben selon certains ». — François Truchaud L’une des toutes premières BD au monde à être qualifiée de « roman graphique » , BLOODSTAR (1975) raconte l’épopée « heroic-fantasy » d’un jeune guerrier du peuple des AEsirs, dans les ruines d’un monde post-apocalyptique retombé dans la barbarie.

Epuisé depuis près de 40 ans des deux côtés de l’Atlantique et jamais réédité depuis, revoici enfin l’un des plus grands classiques de Richard CORBEN, BLOODSTAR, d’après une nouvelle de l’immense Robert E. HOWARD, l’un des pères fondateurs de la « fantasy » moderne. Restaurée directement à partir des sublimes planches originales restées inaccessibles au public comme au monde de l’édition depuis cette époque, cette oeuvre majeure va enfin pouvoir vous être proposée dans son magnifique N&B original.

Avis : Delirium finit l’année en beauté avec cette réédition épuisée manifestement depuis des lustres de l’une des œuvres de Richard Corben. L’artiste qui nous a quittés l’année dernière a laissé derrière lui une bibliographie extrêmement riche et les gueux ignares dans mon genre en sont encore à gratter la surface. Malheureusement à part quelques titres ici ou là, ma culture Corben reste très largement limitée. Je sais que j’aimais son style en tout cas et ses choix de colorisation, mais je ne me suis jamais vraiment penché sur ses œuvres les plus importantes. Et on dirait bien que Delirium veut m’éduquer. Je vous préviens, il y a du taf et faut répéter souvent avec moi. 

Verdict : à posséder 

À lire avant : rien. 

HI COMICS 

RICK AND MORTY PRESENTENT TOME 2 : DANS LES COULISSES DU MULTIVERSE 

Date de sortie : 16 novembre 2022

Prix : 17.95€/

Scénario : Tini Howard, CJ Cannon, 

Dessin : Ryan Ferrier 

Episodes : 

Sollicitation : Rick et Morty sont de retour et ils envoient du lourd ! Oui, on parle bien de Jerry et de ses grosses insécurités, dans une histoire absurde de masculinité toxique et de body horror. Faites une pause philosophique (non) avec M. Larbin, en mission impossible pour trouver le sens de la vie, et laissez-vous absorber par Unity, l’ex-copine préférée de Rick. Enfin, ne partez pas sans avoir exploré les coulisses du groupe de rock le plus cool du multivers : les Flesh Curtains, avec Condorman et Rick Sanchez himself !

Les meilleurs personnages de la série animée reviennent sur le devant de la scène le temps de quatre histoires inédites et férocement hilarantes portées entre autres par Tini Howard et CJ Cannon. Ça va squancher !

Rick & Morty extended universe, baby !

Venez pour les blagues, restez pour la dévastation de votre âme.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans. 

À lire avant : rien – mais connaître l’anime va aider

TMNT : THE LAST RONIN 

Date de sortie : 16 novembre 2022

Prix : 29.95€/224 PAGES 

Scénario :Kevin Eastman, Tom Waltz,  Peter Laird

Dessin : Kevin Eastman

Episodes : 

Sollicitation : Qui est le dernier Ronin ?

Le clan Hamato n’est plus et les Foot règnent sur un New York post-apocalyptique ravagé par les guerres civiles… mais le dernier survivant de la fratrie des Tortues rôde dans l’ombre. Hantée par les fantômes des tragédies passées, la mystérieuse Tortue se lance dans une mission désespérée pour venger l’honneur de sa famille disparue.

Par les cocréateurs légendaires Kevin Eastman et Peter Laird, accompagnés de Tom Waltz, scénariste de la série principale, découvrez l’histoire finale des Tortues Ninja !

Un best-seller du New York Times

Avis : voilà une sortie très attendue qui va enthousiasmer nombre de fans des Tortues Ninjas. Cela fait mine de rien, pratiquement deux ans que le premier épisode de cette mini série futuriste est sortie aux USA et il aura fallu quelques temps avant qu’elle ne puisse être entièrement complétée par les auteurs. 

De ce que j’ai compris, elle a été clairement conçue comme le Dark Knight Returns de la franchise, l’hommage étant bien entendu d’autant plus volontaire quand on sait combien le travail de Frank Miller en général a influencé les créateurs des Tortues lors de la naissance de la série. Cela leur permet donc de boucler la boucle d’une certaine manière. 

En tout cas, il s’agit sans le moindre doute d’une des plus grosses sorties de l’année pour Hi Comics, le titre ayant été un succès tonitruant aux USA récoltant en outre des critiques plus qu’élogieuses. Je pense que je vais me laisser tenter, même si je ne suis pas un grand fan de la franchise, et que le run actuel m’a quelque peu lassé, mais même pour quelqu’un comme moi, cela s’annonce comme une bonne lecture. 

Et je suis toujours acheteur pour le vieux héros désabusé qui revient de sa retraite forcée pour rétablir un peu les choses…

Verdict : à posséder !

À lire avant : connaître la franchise va aider. 

PANINI COMICS

100% MARVEL : MOON KNIGHT T02 – DUR À TUER

Date de sortie : 16 novembre 2022

Prix : 22,00 €I 168 pages

Scénario :Jed Mackay

Dessin :  Alessandro Cappuccio, Federico Sabbatini

Episodes : US Moon Knight (2021) 7-12 et Devil’s Reign: Moon Knight (2022) 1, précédemment publiés dans DEVIL’S REIGN 2 et inédits)

Sollicitation : Le Chevalier de la Lune est confronté à des adversaires de plus en plus atypiques, parmi lesquels un labyrinthe qui a avalé certains de ses protégés ! En plus, un assassin a infiltré la Mission de Minuit. Le héros est attaqué de toutes parts, mais n’est-ce pas dans ces moments-là qu’il est le plus fort ?

Avis : suite du run de Jed McKay sur le titre Moon Knight. Une suite qui je l’espère se révèlera plus inspirée et originale que le premier volume. Je sais que le titre est encensé depuis son lancement pour le travail du scénariste mais en ce qui me concerne, je reste très réservé sur les performances de l’auteur. 

J’ai trouvé les différents épisodes que j’ai lu relativement moyens jusque là, étant la plupart du temps repompés sur ce qu’avait fait Warren Ellis ou Jeff Lemire…juste en moins bons. J’apprécie le fait qu’il ait voulu ainsi montrer qu’il s’inscrivait dans leurs traces, mais les éléments qu’il a lui-même apportés ne m’ont guère intéressé.

Outre la suite de son run, Panini a aussi ajouté l’épisode spécial lié à l’event Devil’s Reign. Si l’event en lui-même demeure globalement médiocre de bout en bout, son épisode centré sur Moon Knight sortait un peu du lot. Rien d’exceptionnel, mais dans cet océan de nullité, il ressortait en étant au moins lisible. 

Verdict : à lire 

À lire avant : va falloir convaincre Monsieur McKay. 

100% MARVEL : HULK T01 – L’ÉCRASONAUTE

Date de sortie : 16 novembre 2022

Prix : 20,99 € I 160 pages

Scénario :Donny Cates

Dessin : Ryan Ottley

Episodes : US Free Comic Book Day Avengers / Hulk 2021 (Hulk) et Hulk (2021) 1-6, inédits)

Sollicitation : L’incontrôlable rage de Hulk a atteint de nouveaux sommets, et personne n’est équipé pour y faire face, pas même les Avengers. Mais est-ce vraiment de Hulk dont les gens doivent avoir peur, ou nous manque-t-il un élément essentiel de l’énigme qu’est le Géant Vert ? Cette série signe un nouveau départ pour Bruce Banner, son alter ego… et pour l’univers entier.

Avis : voilà la sortie controversée de la semaine, voire du mois, car ce relaunch a fait couler pas mal d’encre tant aux USA qu’en France depuis quelques mois. Il faut dire que d’après ce que j’ai compris, Donny Cates comme tout nouvel auteur reprenant une série est partie dans sa propre direction, avec ses propres histoires…sans vraiment tenir compte de ce qui s’est déroulé avant. 

C’est un choix toujours risqué en particulier quand on passe après un run très apprécié. Je sais que c’est la raison pour laquelle je n’ai pas accroché au travail du même auteur sur Thor. La voix de Jason Aaron sur le titre était devenue celle à laquelle je m’étais habitué, celle qui était devenue la référence pour le personnage, absolument indissociable du héros,  et voir un autre ton être imprimé est mal passé. 

Je peux comprendre donc que tous ceux qui ont apprécié le run d’Al Ewing aient du mal à rentrer dans une série qui semble s’asseoir de manière assez ostentatoire sur son travail. De mon côté, mon attachement au run d’Ewing, malgré son importance sur le personnage, est bien moins important, donc je peux facilement passer outre je pense. D’autant plus que le personnage de Hulk se prête justement assez bien à ces changements de cap et que comme je n’ai pas lu de Hulk depuis la fin du run d’Ewing, j’ai pris suffisamment de distance avec. 

Quand on observe l’histoire du personnage, notamment depuis le run de Peter David, on se rend compte qu’il est sans doute l’un des plus malléables dans le monde des comics de super-héros. Il s’adapte assez bien aux transformations que les différents auteurs veulent lui imprimer, que ce soit en termes d’histoires que de ton, voire de genre. 

Ewing avait réinjecté une grosse dimension horreur / monstres dans le titre, alors que Cates semble vouloir aller du côté exploration de trauma (son dada) et n’importe quoi bien assumé avec de l’action décérébrée bien mise en image par un très bon Ryan Ottley. Donc du coup à chacun de faire son choix…mais on a du temps devant nous. Cates a en effet du mal depuis un peu plus d’un an à tenir ses délais sur ses séries Marvel, du coup tant Thor que Hulk accumule les retards. Donc n’attendez pas le tome 2 avant un moment. 

Et oui, le rapport nombre de pages/ prix est devenu ridicule…

Verdict : à tester – cela s’annonce clairement différent. 

À lire avant : rien. 

100% MARVEL : KING IN BLACK – LE ROI EN NOIR

Date de sortie : 16 novembre 2022

Prix : 20,99 €I 160 pages

Scénario :Donny Cates

Dessin : Ryan Stegman

Episodes : US King In Black (2021) 1-5, précédemment publiés dans KING IN BLACK 1-4)

Sollicitation : Knull est arrivé sur Terre ! Tous les héros de l’univers Marvel s’allient contre le terrible vilain et ses hordes de dragons, mais les choses se compliquent lorsque certains d’entre eux passent à l’ennemi. Qui pourra vaincre Knull ? Les Avengers ? Venom ? Dylan ? Quelqu’un d’autre ?

Avis : tiens, j’en parlais il y a deux semaines, après avoir ressorti les épisodes de Venom liés à King in Black, Panini ressort de manière séparée et uniquement en 100% l’event en question. Sur la forme, ma critique reste la même, à savoir que les épisodes de Venom et KIB doivent être lus ensemble dans le bon ordre pour bien profiter de l’expérience et surtout lire le machin tels que les auteurs l’ont conçu. 

J’attendrais donc que Panini veuille bien nous sortir le deluxe sur le bidule, ce qui arrivera je suppose…un jour ? J’ai du mal à comprendre comment l’éditeur gère le machin je dois dire. Si vous vous souvenez, l’éditeur nous a déjà ressorti en deluxe + absolute l’event suivant King in Black à savoir Empyre…mais pour l’event de Cates et Stegman, juste un 100% ? 

Je sais que ce n’est pas le plus grand event de l’univers, mais il y a de gros noms dessus et il demeure relativement sympa à suivre. Il est juste dommage, et c’est mon avis sur le fond, que le personnage de Knull se soit révélé aussi peu intéressant en temps qu’ennemi au final. Il fait partie de la catégorie des menaces qui étaient sympa en tant qu’annonce, pas vraiment dans la menace concrétisée. 

L’ensemble se laisse lire tout de même, Cates poussant le bouchon aussi loin qu’il le peut en termes de spectacle pour que le lecteur puisse s’amuser. Avec en outre un Stegman pas aussi inventif que sur Absolute Carnage mais toujours bon. 

Verdict : à lire 

À lire avant : le run de Cates et Stegman sur Venom + Absolute Carnage. 

100% MARVEL : MAESTRO – WORLD WAR M

Date de sortie : 16 novembre 2022

Prix : 19,00 €I 128 pages

Scénario :Peter David

Dessin :  German Peralta, Pasqual Ferry, Sebastian Cabrol

Episodes :  US Maestro: World War M (2022) 1-5, inédits)

Sollicitation : Hercule, le Panthéon, l’A.I.M. et même Fatalis sont tombés sous la puissance du Maestro, le tyran engendré par des rayons gammas autrefois connu sous le nom de Hulk. Cependant, celui qui règne sur Dystopia d’une main de jade et de fer n’est pas au bout de ses défis.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Je n’ai pas dépassé la première mini sur Maestro car j’ai été assez déçu par ce que proposait Peter David au niveau du scénario. C’est comme s’il n’avait pas vraiment compris l’intérêt de ce que lui demandait Marvel, à savoir montrer comment Maestro avait pris le contrôle du monde, et avait un peu improvisé sans réel plan. C’est dommage, il y avait quelque chose à explorer ici. 

Verdict : pour les fans complétistes à mon sens. 

À lire avant : Future imperfect et les précédentes mini Maestro

BEST OF MARVEL : X-MEN – SCHISME  MUST-HAVE

Date de sortie : 16 novembre 2022

Prix : 15,99 €I 184 pages

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Frank Cho, Alan Davis, Adam Kubert

Episodes : US X-Men: Schism (2011) 1-5 et X-Men Regenesis (2011) 1, précédemment publiés dans MARVEL DELUXE : X-MEN – SCHISME)

Sollicitation : Wolverine et Cyclope sont depuis toujours deux figures importantes du monde des X-Men, autour desquels tous les mutants gravitent. Mais aujourd’hui, un profond désaccord les oppose et pourrait bien tout changer pour leur espèce. Les deux héros s’affronteront-ils jusqu’à la mort ?

Avis : réédition cette semaine d’un vieil event X-Men, et croyez moi, cela me fait mal de coller le mot “vieil” dans cette phrase. Me dire que Schism va sur ses 11 ans est quelque peu surréaliste, d’autant qu’il s’agit d’un de ces events qui a eu de vrais effets pendant des années ? Pas un de ces trucs vite sortis, vite oubliés. Non bizarrement, c’est l’une des rares occurrences où la sauce a pris alors que l’event en lui-même était …disons inégal. 

Malheureusement, comme beaucoup de scénarios Jason Aaron, il y a des choses qui fonctionnent terriblement bien et d’autres terriblement mal. Disons que dans ce qui fonctionne mal est sans doute le point de départ de tout le binz, l’implication d’un certain mutant sans grande explication sur son retour par la suite. Le rythme est également déplorable, le début est laborieux et cela commence à devenir correct vers l’épisode 3. Je suis par ailleurs assez réservé sur l’idée de mettre 5 artistes différents sur les 5 épisodes…Bon, on du bon, entre feu Carlos Pacheco, Frank Cho, Adam Kubert, Alan Davis, on a clairement du lourd.  

Je trouve aussi la raison du schisme en elle-même assez…peu cohérente quand on se penche sur l’histoire des X-Men. En gros Wolverine pas content parce que Cyclops envoie des gamins faire le boulot des X-Men et se battre en première ligne. Et vous savez quoi, sur le principe, il a raison. Sauf qu’envoyer des gosses faire des choses horribles, c’est un peu le modus operandi des X-Men depuis leur fondation en fait. 

Ensuite comme je l’ai dit sur le principe, l’argument s’entend, d’autant qu’Aaron lie son récit à toute l’évolution qu’il avait impulsé sur le personnage de Wolverine à l’époque. En gros, en fait un personnage plus mature, humain et moins la bête sauvage habituelle. Je pense que c’est là qu’on arrive dans la partie réussie, à savoir que les arguments de chaque côté sont entendables…bien que je penche plus du côté de Cyclops pour ma part…

Le seul truc qui me dérange est que tout cela fait très “ça a marché sur les Avengers le coup de la Civil War, reproduisons cela sur les X-Men qui traînent loin derrière maintenant, ça redonnera peut être du jus”. Si j’ai apprécié beaucoup de choses dans la période qui a suivi, entre Uncanny X-Force, Wolverine and the X-Men et certaines parties du run de Gillen sur Uncanny X-Men… on ne m’enlèvera pas de l’esprit qu’il est dommage que les X-Men n’étaient alors plus vraiment maîtres de leur stratégie. 

Ce n’est plus eux qui initiaient les choses dans l’univers Marvel, il fallait leur perfuser des idées venues d’autres franchises pour les dynamiser un tantinet…

Verdict : à lire 

À lire avant : je dirais toute la période Utopia avant. 

MARVEL OMNIBUS : MILES MORALES – THE ULTIMATE SPIDER-MAN

Date de sortie : 16 novembre 2022

Prix : 90,00 € (édition régulière), 90,00 € (édition www.panini.fr)I 1168 pages

Scénario :Brian Michael Bendis

Dessin : Sara Pichelli, David Marquez 

Episodes : US Ultimate Comics: Spider-Man (2011) 1-28, Ultimate Fallout (2011) 4 (extrait), Spider-Men (2012) 1-5, Cataclysm: Ultimate Spider-Man (2014) 1-3, Ultimate Spider-Man (2000) 200 et Miles Morales: Ultimate Spider-Man (2014) 1-12, précédemment publiés dans MARVEL OMNIBUS : ULTIMATE COMICS SPIDER-MAN et MARVEL OMNIBUS : MILES MORALES – ULTIMATE SPIDER-MAN)

Sollicitation : Le jeune Miles Morales mène une vie tout à fait normale jusqu’au jour où, en allant rendre visite à son oncle, il est mordu par une curieuse araignée. Cela vous rappelle quelque chose ? C’est normal ! Découvrez l’intégralité des aventures du nouveau Spider-Man de l’univers Ultimate !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie de la sortie de cet omnibus qui s’attarde sur les premières années de Miles Morales dans l’univers Ultimate. En ce qui me concerne je n’avais pas dépassé les premiers épisodes sans grand intérêt, il avait fallu en effet pas mal de temps à Bendis pour trouver la voix de son personnage. Là où 10 ans plus tôt, un épisode avait suffi pour qu’il sache écrire Peter…

Verdict : pour les fans du personnage. 

À lire avant : rien – les premières années sont toutes là. 

100% STAR WARS : STAR WARS LA HAUTE RÉPUBLIQUE – LES AVENTURES T03

Date de sortie : 16 novembre 2022

Prix :  20,99 €I 152 pages

Scénario :Daniel Older

Dessin : Harvey Tolibao, Toni Bruno

Episodes : US Star Wars: The High Republic Adventures (2021) 9-13 et Galactic Bake-Off Spectacular, inédits)

Sollicitation : Les Padawan sont en mission sur Takodana contre les Nihil et Qort va devoir découvrir son potentiel pour sauver ses amis. Mais dès la confrontation finie, le groupe doit de nouveau faire face aux pirates sur Corellia dans une bataille encore plus impitoyable.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les complétistes de la période Haute république, de mémoire, cette partie s’adresse avant tout à un jeune public. 

À lire avant : les deux premiers tomes. 

STAR WARS : CRIMSON REIGN T04

Date de sortie : 16 novembre 2022

Prix :  16,00 € (édition régulière), 20,99 € (édition collector), 160 pages

Scénario :Charles Soule, Ethan Sacks

Dessin : Steven Cummings, Ramon Rosanas

Episodes : US Crimson Reign (2022) 5, Darth Vader (2020) 21-22, Doctor Aphra (2020) 20-21, Bounty Hunters (2020) 23 et Star Wars (2020) 24, inédits)

Sollicitation : Bimestriel,Dernier numéro ! Ayant réussi à faire de l’Aube Écarlate une organisation criminelle de premier rang, la dangereuse Qi’ra passe à présent à la seconde partie de son plan : la destruction des Sith. Pour ce faire, elle a réuni une coalition de personnes à qui l’ordre sombre a nui.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui suivent le run de Charles Soule sur Star Wars. En ce qui me concerne, je dois dire que le fait qu’ils multiplient les crossovers depuis un an ou deux, me tient éloigné de ce que fait Marvel avec la franchise. J’ai l’impression qu’ils ne font que ça…

À lire avant : les précédents tomes. 

STAR WARS DELUXE : STAR WARS T03 – LES CENDRES DE JEDHA

Date de sortie : 16 novembre 2022

Prix : 32,00 €I 296 pages

Scénario :Kieron Gillen

Dessin : Salvador Larroca

Episodes : US Star Wars (2015) 38-49 et Star Wars Annual (2015) 3, précédemment publiés dans 100 % STAR WARS : STAR WARS 6-8)

Sollicitation : Jedha a été réduite en décombres par l’Étoile de la Mort, et à présent, l’Empire s’apprête à piller ses ruines. Mais alors que Luke Skywalker est tiraillé entre sa loyauté pour l’Alliance Rebelle et son désir de suivre la voie des Jedi, qui mènera l’assaut contre l’Empire ?

Avis : ah ben tiens, voilà une bonne occasion de rattraper un run que j’avais zappé lors de ses premières éditions. Nous avons en effet là la reprise du titre Star Wars par Kieron Gillen qui succédait alors à Jason Aaron et je dois dire qu’à l’époque, j’étais un peu cramé en ce qui concerne cette série. 

La fin du run d’Aaron avait été plus que laborieuse et j’en avais un poil marre de stagner dans cette période de la franchise située entre l’épisode IV et l’épisode V. Il était clair que rien de vraiment important ne pouvait arriver et les histoires proposées étaient à peine divertissantes. J’avais donc fait l’impasse sur toute la seconde partie de la série entre le run de Gillen et celui de Pak. 

Même si j’apprécie les deux scénaristes, j’étais alors voire ailleurs si j’y étais plus à l’aise. Donc à voir si je reprends ici pour compléter ou si je zappe complètement, d’autant que j’ai vu quelques-unes des pages signées Larroca sur ce run…il y est allé à fond côté recopiage des visages des acteurs et c’est juste moche…

Verdict : à lire 

À lire avant : le run d’Aaron et au moins voire le premier Star Wars…enfin, le 4e…enfin, vous saisissez quoi !

STAR WARS EPIC COLLECTION : STAR WARS LÉGENDES – LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE T01

Date de sortie : 16 novembre 2022

Prix :  26,00 € (édition régulière), 30,00 € (édition collector)I 480 pages

Scénario :Timothy Zahn, Steve Perry

Dessin : Carlos Ezquerra, Ron Randal 

Episodes : US Star Wars: Mara Jade – By the Emperor’s Hand (1998) 0-6, Star Wars Tales (1999) 1, 3-5, 10, 14-15, 20, 22, Star Wars: Shadow of the Empire – Evolution (1998) 1-5, Star Wars: The Jabba Tape (1998) 1 et Boba Fett – Twin Engines of Destruction (1997) 1, précédemment publiés dans Star Wars : Côté Obscur 6, Star Wars – Les Ombres de l’Empire 2 et inédits)

Sollicitation : Mara Jade est belle, intelligente… et mortelle ! C’était l’assassin personnel de Palpatine, Dark Vador lui-même la tenait en haute estime ! Cependant, la mort de l’Empereur vient perturber sa dernière mission : éliminer le chef de la Nébuleuse Noire.

Avis : et on repart sur un Epic collection qui ouvre une nouvelle période dans toute cette saga, à savoir la période post trilogie originale …mais publiée avant que les épisodes I à III ne sortent au ciné…vous suivez ? D’après ce que je vois, les épisodes ont en effet été publiés à la fin des années 90, alors que Lucas était encore en train de travailler sur son idée de prélogie…

Et de fait, toute la période qui suit la chute de l’Empire est sur le papier super intéressante, d’autant que la dernière trilogie en date ne se prenait pas trop la tête à établir le First Order, juste à nous dire : c’est les méchants, c’est des nazis de l’espace, vous posez pas trop de question sur le fait que la nouvelle république existe, mais aussi la résistance, parce que hé…nostalgie baby…

Apparemment, ce nouveau tome va se concentrer ou débuter au moins sur le personnage de Mara Jade (j’ai cru voire écrit Mary Jane (fait exprès par les auteurs ? vu que le personnage est rousse ici aussi ?)), et qui correspond à un certain personnage assez important dans l’univers créé par Dark Horse dans cette période post Empire. Du coup, cela sera une découverte intéressante en ce qui me concerne. 

Verdict : à lire 

À lire avant :avoir vu la trilogie originale devrait suffire. 

URBAN COMICS

ANIMAL MAN TOME 2

Date de sortie : 18 novembre 2022

Prix : 35€/360 pages 

Scénario : Grant Morrison 

Dessin : Chas Truog, Tom Grummett

Episodes : Animal Man #14-26

Ere DC : Post Crisis (1985/2011)

Sollicitation : Buddy Baker, alias Animal Man, est parvenu tant bien que mal à lier sa carrière de super-héros à sa vie de famille, mais il n’arrive pas à s’enlever de l’esprit que des forces plus puissantes sont à l’oeuvre dans l’univers. Lorsqu’une tragédie le frappe de plein fouet et le sépare de tout ce qu’il a jamais aimé, Buddy est forcé de s’engager dans une quête existentielle et tenter de comprendre s’il est bien le maître de son propre destin, ou juste un pantin à la merci des desseins tordus d’un autre.

Avis : suite et fin de la réédition du run de Grant Morrison sur la série Animal Man, qui j’espère va plus me séduire que le premier tome. Je dois dire qu’après avoir entendu parler de ce run pendant tellement longtemps comme étant le meilleur travail de l’auteur sur …quoique ce soit, le résultat a été plus que décevant. Les 4 premiers épisodes du moins. 

J’ai bien compris que ces numéros étaient censés former une mini et que DC a étendu le titre en série régulière par la suite, mais c’était très premier degré et pas franchement original pour du Morrison. Heureusement, nous avons eu par la suite l’épisode 5, spécial Coyote, clairement le meilleur du volume, où l’on trouvait pour moi le vrai Momo qu’on aime tous : audacieux, inspiré, innovant et clairement original. 

Après cela on se perdait dans les crossovers de l’époque (Invasion de mémoire) avant que Momo décide d’aller corriger des représentations assez dépassées (et racistes) de certains personnages pour moderniser tout ça…Et pas de manière bien passionnante. J’espère donc que tout le bien que j’ai entendu sur le titre vient de cette seconde partie, je sais que cela devient bien plus méta à partir d’ici, donc on va voire…

Verdict : à lire – pitié faites que ce soit meilleur…

À lire avant : le tome 1

BATMAN – SHADOW WAR 

Date de sortie : 18 novembre 2022

Prix : 24€/280 pages 

Scénario : Joshua Williamson, 

Dessin : Howard Porter, 

Episodes : Shadow War : Batman #122-123 + Robin #13-14 + Deathstroke Inc. #8-9 + Shadow War Alpha #1 + Shadow War Omega #1 + Shadow War Zone #1

Ere DC  : DC Infinite Frontier (2021/…)

Sollicitation : Avec l’assassinat présumé de Ra’s Al Ghul par Deathstroke, c’est une véritable guerre que le mercenaire semble avoir déclenché. Talia, héritière du Démon, est bien décidée à venger son père et envoie aux trousses du meurtrier sa Ligue des Ombres pour l’éliminer. De leurs côtés, Batman et Damian Wayne, Robin et petit-fils du Démon, doivent s’associer pour amener Deathstroke devant la justice avant que Talia ne le tue. Et si l’assassinat de Ra’s Al Ghul n’était pas ce qu’il semblait… ?

Avis : fin du run de Joshua Williamson sur Batman qui achève son passage éclair sur la franchise (avant d’aller dire bonjour à Superman) par…ben un nouveau crossover ! Ben oui, y avait longtemps…un arc complet, vous pensez bien ! Je sais, je sais, Batman est le titre étendard, donc faut que ça bouge de manière récurrente à coup de crossovers et event publiés de manière rapprochée, pour donner le sentiment qu’il se passe des choses. 

Ouais, sauf qu’avec la franchise Batman, le problème c’est qu’on a quand même une concentration de talents qui fait que …il se passe un peu tout le temps quelque chose, voire il se passe plein de choses en même temps, dans tous les sens, mais on en reparlera en début d’année…

Pour le coup, on va cependant avoir une certaine cohérence dans ce crossover puisque le scénariste fait se rencontrer …toutes les séries qu’il écrit en ce moment : Batman, Robin et Deathstroke. Donc pas vraiment de rupture de ton. C’est là qu’on va se rendre compte qu’avoir lu son travail sur Deathstroke et Robin va servir car ce crossover prend racine dans ces deux séries. 

Bon, par contre, je suis assez réservé sur la manière dont la sollicitation a été rédigé puisqu’elle spoile tout l’élément déclencheur du bousin, si j’ai bien compris, Deathstroke est soupçonné de s’être débarrassé de R’as et Talia va chercher à se venger, embarquant dans son sillage Batounet et fiston, tout cela avec dans le fond la préparation de Dark Crisis. 

Car si le crossover prend clairement ses bases dans l’univers de Batman, la nouvelle position de Deathstroke sur l’échiquier DC va amener directement à certains événements importants dans l’avenir avec la prochaine Dark Crisis en janvier. En bref, si vous voulez pas être largués, faut suivre.

J’en serai pour avoir encore une dose de Batman dans l’organisme, sachant qu’il y a encore une sortie Batman la semaine prochaine…et après faudra attendre l’année prochaine !!! Vais-je tenir ???!!! Mais aussi parce que Steve m’a promis sur la tête de Gizmo que ce crossover était très fun à lire. Et on sait qu’il est sérieux quand il jure sur Gizmo…

Verdict : à lire pour comprendre ce qui va venir

À lire avant : Deathstroke par Williamson et son run sur Robin. 

DESCENDER INTÉGRALE 2

Date de sortie : 18 novembre 2022

Prix : 39€/400 pages

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin : Dustin Nguyen 

Episodes :  Descender #17-32

Sollicitation : Peu à peu, les pièces du puzzle s’assemblent. On en sait désormais un peu plus sur la jeunesse du capitaine Telsa, sur les années d’Andy Tavers passées au sein des Liquidateurs et sur le parcours du robot minier Foreur. Tim-21 est quant à lui toujours aux mains du chef de la Résistance Robotique, Psius, et le Dr Quon semble avoir son lot de secrets à révéler. Notamment que son mentor, le Dr Solomon, et « l’ancien robot », seraient toujours en vie…

Avis : suite et fin de la réédition en intégrale de la série Descender, alors que les auteurs explorent davantage les différents personnages, la naissance de Tim 21 et les origines de sa création et notamment son lien avec les mystérieux moissonneurs, avant d’aller se jeter dans les bras de la résistance robotique qui ont leur propre plans et sont bien décidés à profiter de la faiblesse des tas de chair…

Le titre explore bien ses thématiques SF, torture son personnage principal enfantin et innocent comme doit le faire tout titre signé Lemire avant de nous balancer un bon gros twist à la fin qui change complètement la nature du statut quo et de l’univers. Il faudra aller chercher la suite et fin dans Ascender ensuite, qui je suppose aura droit à sa propre intégrale en un tome après. 

Dans l’ensemble les deux séries sont de qualité, servies par un bon scénario, des personnages attachants et un Dustin Nguyen impeccable de bout en bout.  

Verdict : à lire 

À lire avant : le tome 1

INJUSTICE INTÉGRALE TOME 7

Date de sortie : 18 novembre 2022

Prix : 35€/312 pages

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : Bruno Redondo 

Episodes :  Injustice 2 #1 à 12 et 14

Sollicitation : Depuis que Superman a été mis hors d’état de nuire, il en va de la responsabilité de Batman de regagner la confiance du peuple terrien et d’assurer sa sécurité une bonne fois pour toutes. Mais rapidement, d’autres forces s’élèvent dans l’espoir de profiter du vide laissé par l’ancien tyran. Batman n’a plus beaucoup d’alliés pour l’épauler, mais il pourra au moins compter sur l’aide d’Harley Quinn. Au même moment, la Suicide Squad infiltre le Pentagone…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans d’Injustice 

À lire avant : les 6 premières intégrales.

A propos Sam 2258 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

6 Comments

    • je pensais effectivement fortement à Lone wolf and cub quand j’ai écris mon commentaire.
      Les autres sorties que j’attends cette semaine : blue period, blue giant supreme, insomniaques, kaguya sama, kinnnnnnnnngggggggddddddddommmmmmmmmmmmm !!!

    • C’est un format normal mais l’édition est belle. Par comparaison, c’est bien moins « cher » que les micro-séries d’il y a quelques semaines, même si le prix est le même. Mais Hi Comics a bien précisé sa position : plus cher – vu le contexte – mais plus « luxueux »…29 €, c’est un poil abusé…25 € aurait été raisonnable. Mais sinon, niveau contenu, c’est très très bon. Donc je dirais que ça vaut le coup…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.