Guide de lecture Comics VF : semaine du 23 novembre 2022

Edito : au vu des nombreux reports chez Panini, cette semaine s’annonce plus calme que nous pouvions l’anticiper, mais il reste tout de même un bon paquet de choses au programme …de toutes les époques. Du moderne aux années 90, on n’a un peu de tout et c’est très vivifiant en termes de lecture. Mais nous bénéficions aussi d’une certaine diversité en termes de genres, même si le super-héros domine de manière ostensible un peu partout…on a tout de même quelques pépites indépendantes qui se baladent dans le coin. 

Au final, il ne nous reste plus que quelques semaines avant la fin de l’année, mais dans les faits, nous avons là dernières grosses sorties de l’année. De mon côté, que ce soit chez Delcourt ou Urban, je n’ai pratiquement plus rien de prévu après cette semaine, à part le dernier Flash de Geoff Johns. Pour le reste j’ai quelques trucs chez Panini, mais le mois de décembre sera assez calme…Et j’ai du mal à croire que l’on va arriver du coup à la période des bilans. 

Que penser de cette année 2022 ? Je dirais que c’est une année de transition côté comics. En ce qui me concerne j’ai eu bien moins de coups de cœur que les années précédentes, les grands éditeurs cherchent un peu leurs voies, Marvel inonde le marché, DC se restructure sans fin, et les indépendants restent vifs. De ce point de vue, la remise en avant de titres indépendants par Urban, la montée en puissance de maisons comme Komics initiative,  marque la remontée des éditeurs VF et un certain renouvellement de l’offre US. 

De fait, je pense que l’année 2023 sera plus intéressante que ce soit du côté super-héros ou indépendant. 

Sorties de la semaine : quelques gros titres attendus cette semaine : 

  • chez Delcourt, une nouvelle intégrale Invincible et la suite de Nocterra !
  • chez les éditions réflexions, la réédition de Cyberforce de Marc Silvestri !
  • chez Panini, la réédition en Epic collection d’Avengers : operation galactic storm !
  • chez Urban, Tom King revient sur Batman, la fin du run de Ram V sur Swamp Thing et du Hellblazer !
  • enfin, chez Vestron, du G.I.Joe de la grande époque signée Larry Hama !

Émissions de la semaine : trois émissions au programme cette semaine, toujours à 21h sur notre chaîne Youtube : 

  • mardi, un nouveau podcatch !
  • jeudi, le comixweekly qui reviendra sur les sorties VO de la semaine ! 
  • et vendredi, un nouveau magaxity !

BLISS COMICS 

GARTH ENNIS PRÉSENTE SHADOWMAN 

Date de sortie : 25 novembre 2022

Prix : 27€/192 pages 

Scénario : Garth Ennis 

Dessin :  Ashley Wood 

Episodes : 

Sollicitation : Tuer est simple lorsque ton âme est morte. Jack Boniface est mort hier. Le terrible Tommy LeeBones et sa bande sont sortis du Monde des Morts pour s’occuper des âmes de le Nouvelle Orléans… et ils ont commencé par Shadowman ! Désormais, la ville a besoin d’un nouveau protecteur, quelqu’un aux mains fermes et aux nerfs d’acier pour renvoyer les morts dans l’au-delà. Mais lorsque le loa qui hantait Jack se trouve Zero, un tueur impitoyable de la mafia comme nouvel hôte, quel héros peut bien devenir le nouveau Shadowman ?

Avis : voilà une sortie qui me laisse assez circonspect…en effet, je n’ai jamais eu beaucoup d’intérêt pour le personnage de Shadowman chez Valiant et la seule expérience préalable dont je dispose sont un crossover signé Matt Kindt qui ne m’a guère passionné et la série récente signée Cullen Bunn que je ne suis allé lire que pour la présence de John Davis Hunt au dessin. Ce dernier étant depuis parti pour assurer la nouvelle série Bloodshot (qui est très bien au passage), je ne sais pas trop si je vais continuer. 

Sauf que cette fois, Bliss nous propose une ancienne série Shadowman publiée à la fin des années 90, sans doute après que le boite a été rachetée par Acclaim, qui revient sur ses origines et qui bénéficie d’une équipe artistique franchement ambitieuse. Entre Garth Ennis au scénario et Ashley Wood au dessin…il y a du beau monde à la barre. Sauf que je m’interroge tout de même sur la qualité finale du bouquin vu la période à laquelle il a été produit. 

Il faut se rappeler que la fin des années 90, c’est un peu le creux de la vague générale sur le marché des comics et du côté d’Acclaim qui a racheté Valiant, on est sur le point de réaliser qu’on s’est fait avoir et qu’il vaut mieux fermer la boîte. Par ailleurs, il faut se souvenir qu’à l’époque, Ennis n’hésitait pas à prendre des boulots de commande parce qu’il fallait bien manger et que les royalties de Hellblazer ou Preacher n’étaient pas encore suffisantes…On se souvient que c’est à la même époque qu’il a pondu Darkness…qu’il n’a pas hésité à désigner comme un  de ses pires comics par la suite…

Donc on va voir, je vais consulter le bouquin dans ma librairie c’est certain…

Verdict : à tester 

À lire avant : rien. 

DELCOURT COMICS

INVINCIBLE INTÉGRALE TOME 8

Date de sortie : 23 novembre 2022

Prix : 29.95€/296 pages 

Scénario : Robert Kirkman 

Dessin : Ryan Ottley 

Episodes : 

Sollicitation : La meilleure série de super-héros du XXIe siècle continue tambour battant. Robert Kirkman & Ryan Ottley poursuivent le récit des aventures d’Invincible « en temps réel », et c’est un régal !

Au lendemain de la guerre contre les Viltrumites, certains amis deviennent des ennemis et d’anciens ennemis deviennent des alliés. Cependant, le rôle de Mark Grayson en tant qu’Invincible risque bien de prendre fin ici !

Avis : j’allais dire que c’est un gros tome de transition pour le héros après la sensationnelle et épique guerre viltrumite, mais dans les faits ce nouveau volume va rester très riche en événements alors que l’alliance de Mark avec un ancien ennemi et le retournement de veste de certains anciens alliés devient clairs…y compris dans la propre famille de Mark. 

Il est très intéressant de noter que Kirkman profite des retombées énormes de la guerre viltrumite pour brouiller les lignes entre ce que l’on percevait comme les gentils et leurs antagonistes. Et ce dans tous les sens ! C’est juste passionnant, car on comprend les évolutions qu’ont connues les personnages concernés, parce que Kirkman a bien planté les graines pour ces changements et les a entretenu dans la durée, mais cela reste un gros choc quand on arrive à ces différents tournants. 

J’ai particulièrement apprécié l’évolution amorcée sur Robot et Monster Girl par exemple, on en apprend ainsi beaucoup sur leur disparition dans une autre dimension au début de la guerre viltrumite…et les révélations sont tonitruantes et vont avoir des répercussions jusqu’à la fin de la série ! Kirkman profite maintenant de tout ce qu’il a planté et développé dans son univers ultra-riche avec une foison de personnages aussi intéressants que le personnage principal. 

Bref, pas de baisse de régime pour Invincible qui reste le haut du panier en termes de comics de super-héros !

Verdict : à posséder !

À lire avant : les 7 premières intégrales !

NOCTERRA TOME 2

Date de sortie : 23 novembre 2022

Prix : 16.95€/160 PAGES 

Scénario : Scott Snyder 

Dessin : Tony S.Daniel 

Episodes : 

Sollicitation : Deuxième tome de cette trilogie haletante signée SCOTT SNYDER au scénario (Batman : La Cour des Hiboux, Undiscovered Country) et TONY S. DANIEL au dessin (Batman, Deathstroke), qui poursuivent cette série à un train d’enfer !

Après avoir échappé aux pires horreurs, Val, Em, Bailey et les passeurs recherchent l’emplacement d’Eos, l’endroit où le mal s’est déchaîné sur le monde lorsque le soleil s’est couché pour toujours. Alors que nos héros traversent les eaux infestées d’ombre, ils vont devoir faire des pactes inattendus avec leurs anciens ennemis s’ils espèrent pouvoir survivre…

Avis : tiens, je suis assez surpris par la sollicitation qui présente le titre comme une trilogie. Le potentiel est pourtant là pour une série plus longue pourtant. Avec trois tomes, cela nous ferait 18 épisodes. Je sais que le titre vient de finir son second arc aux USA, mais il y a aussi des one shot autour et un 3e arc est déjà annoncé par l’équipe créative. Je serais donc vraiment étonné que nous ayons tout en 3 volumes. Mais il est possible que Delcourt ait plus d’informations que nous concernant l’avenir du titre. 

Au-delà, je continuerai personnellement à suivre l’avenir de la série. J’avais bien aimé le tome 1 malgré une qualité assez inégale. Le début est réussi, il y a un gros passage à vide dès l’épisode 2 qui se poursuit quasiment jusqu’au 4, mais cela se reprend bien sur le reste de l’arc et la conclusion est réellement intéressante, avec pas mal de nouvelles pistes sur ce qui explique l’état du monde de Nocterra. Ce sont ces surprises qui ont maintenu mon intérêt pour le bouquin et me donnent vraiment envie d’aller voir la suite. 

Il y a un gros potentiel pour que l’histoire se développe dans une direction intéressante, même si j’hésite sur ce que j’aimerais voir : une explication scientifique façon comics ou une vraie plongée dans du fantastique pur et dur concernant l’état de ce monde plongé dans des ténèbres perpétuelles. Le personnage principal est bien construit et on veut suivre son parcours, et Tony Daniel est très inspiré côté dessin. 

Verdict : à lire 

À lire avant : le tome 1

EDITIONS REFLEXIONS 

CYBERFORCE TOME 1

Date de sortie : 25 novembre 2022

Prix : 17.50€/152 pages 

Scénario : Marc et Eric Silvestri 

Dessin : Marc Silvestri 

Episodes : 

Sollicitation : Une équipe de mutants améliorés grâce à des implants cybernétiques et manipulés à des fins criminelles vont se rebeller et combattre Cyberdata, l’organisme qui a fait deux des cyborgs.

Avis : annoncée depuis de nombreux mois, les éditions réflexions ont tenu leur promesse : rééditer le Cyberforce de Marc Silvestri en France, l’un des titres fondateurs d’Image Comics au début des années 90. Malgré les défauts inhérents à cette période et aux premiers comics de la maison, on ne peut nier une certaine aura entourant ces titres. Oui, nous savons tous que niveau scénario…ce n’était pas du grand comics. C’était de la série B d’action super-héroïque bien violente tout à fait assumée et c’est comme cela qu’il faut à mon sens le lire. 

Ensuite, je vais vous avouer que je n’ai pas réussi à attendre cette réédition VF et que je suis allé me procurer le premier complete collection en VO qui réédite les premières années de la série et …le résultat m’a tout de même déçu. N’ayant pas lu les bouquins à leur sortie à l’époque, le facteur nostalgie ne joue pas, mais j’y suis quand même allé pour le dessin de Silvestri en étant bien conscient des défauts niveau scénario…Et pourtant, c’est avant tout le dessin que je trouve problématique. 

À savoir que Silvestri a toujours été considéré comme le meilleur au sein de la génération Image et qu’on voit ici le début de son changement de style pour adopter une approche plus proche de Jim Lee, qui était le plus populaire à l’époque. Ce n’est pas le point qui me dérange le plus en fait, c’est plus la narration visuelle. En termes de lisibilité, c’est loin d’être toujours clair. Le fait de privilégier l’action à tout prix et les poses qui font joli…ben, parfois sur certaines pages, on se gratte un peu la tête pour essayer de comprendre ce qui se passe en fait. 

Et on est pas vraiment aidé par un scénario qui est un peu une béquille, se révèle assez confus de base avec pas mal de répétitions dans le déroulé des événements, les caractérisations sont schématiques et accessoires…Bref, je ne nie pas le petit plaisir coupable à la lecture, mais ne vous attendez pas à du grand comics…

Verdict : à lire 

À lire avant :rien. 

KOMICS INITIATIVE 

MONEY SHOT TOME 3

Date de sortie : 25 novembre 2022

Prix : 23€/128 PAGES 

Scénario :Tim Seeley & Sarah Beattie 

Dessin : Caroline Leigh Layne 

Episodes : 

Sollicitation : 

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui ont aimé les premiers tomes. 

À lire avant : les deux premiers tomes. 

PARIAS TOME 2

Date de sortie : 25 novembre 2022

Prix : 23€/128 PAGES

Scénario : Tony Emeriau 

Dessin : Boris Beuzelin 

Episodes : 

Sollicitation : 

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceu qui ont aimé le premier tome. 

À lire avant : le premier tome. 

PANINI COMICS

MARVEL EPIC COLLECTION : AVENGERS – OPÉRATION GALACTIC STORM

Date de sortie : 23 novembre 2022

Prix : 26,00 € (édition régulière), 30,00 € (édition collector) I 488 pages

Scénario :Bob Harras, Mark Gruenwald

Dessin : Steve Epting, Luke Ross

Episodes : US Captain America (1968) 398-401, Avengers West Coast (1985) 80-82, Quasar (1989) 32-34, Wonder Man (1991) 7-9, Avengers (1963) 345-347, Iron Man (1968) 278-279 et Thor (1966) 445-446, inédits)

Sollicitation : C’est la guerre entre les Krees et les Shi’ars ! Quand deux des plus puissantes et plus anciennes races de la galaxie s’affrontent, seuls les Avengers peuvent tenir le rôle de médiateurs ! Les héros de la Terre s’unissent pour une aventure cosmique. Et qui l’emportera entre Thor et Gladiator ?

Avis : ahhh voilà une sortie qui fait plaisir à voir pour plusieurs raisons. La première est que comme beaucoup de lecteurs, pour une raison que j’ignore ou préfère ignorer, je ressens un certain désir de lire ces crossovers interminables publiés dans les années 90. Ou plutôt de désir, disons plutôt un plaisir coupable pas si coupable. Des crossovers qui n’ont que rarement été réédités en VF en particulier ceux publiés dans la franchise Avengers…j’ai presque envie de lire The Crossing, juste pour voir l’ampleur du désastre, c’est dire !

La sortie en Epic VF est une bonne chose, car l’Epic VO est tombé en rupture deux fois à la vitesse de l’éclair, montrant bien l’intérêt pour cette période. Je vous recommande d’ailleurs de faire attention, d’acheter ce tome le plus rapidement possible si vous êtes intéressés, car je pense que les exemplaires vont vite disparaître. Pourquoi ? Parce que malgré sa mauvaise réputation auprès des fans, la franchise Avengers au début des années 90 se portait en réalité assez bien. 

Oui, elle était complètement surpassée par les X-Men et Spider-Man grâce aux Image Boys, mais il y avait malgré tout du talent et de bonnes histoires. Si je n’ai pas lu ces histoires à l’époque, les Epic VO m’ont permis de rattraper une bonne partie du run de Bob Harras sur la franchise et en ce qui me concerne, j’aime beaucoup son travail, notamment tout la période avec un jeune Steve Epting au dessin, alors tout jeune diplômé de la Kubert School. 

À l’époque il a moins marqué, car il était sans doute bien plus traditionnel que ce qui se faisait sur les X-Men et Spider-Man d’un point de vue visuel, mais il y a quelques bonnes sagas que j’ai bien apprécié dans cette ère, jusqu’à ce que The Crossing envoie tout cela à la poubelle…C’est dommage que ce soit tout ce qu’on retient de cette période. Personnellement j’ai apprécié la composition de l’équipe, c’est même Harras qui m’a fait apprécier Black Knight, un personnage central de son run. 

Ici, nous avons une bonne grosse saga cosmique comme on les aime, en 15 000 parties…qui pour une fois va avoir des conséquences réelles pendant des années. On retient notamment la conclusion du crossover qui crée un schisme au sein des Avengers, et plonge l’empire Kree dans le chaos pendant de nombreuses années. Alors oui, pas mal de choses ont ensuite été mises au placard, mais on appréciera tout de même pour une fois la prise de risque. 

Verdict : à lire voire à posséder en fait – oui, c’est long…mais c’est bon

À lire avant : il serait sympa que Panini s’attaque au reste du run d’Harras en Epic, car si on attend les intégrales, il y a encore pour une dizaine d’années. 

FORTNITE X MARVEL : LA GUERRE ZÉRO

Date de sortie : 23 novembre 2022

Prix : 12,00 €I 120 pages

Scénario :Christos Gage

Dessin :  Donald Mustard, Sergio Davila

Episodes : US Fortnite X Marvel: Zero War 1-5, précédemment publiés dans FORTNITE X MARVEL : LA GUERRE ZÉRO 1-5)

Sollicitation : L’Institut Onirique menace de détruire l’île de Fortnite. Pour empêcher cette catastrophe, il y aurait bien un mécha géant sur la Lune devant être réparé avec un fragment du point zéro… mais celui-ci est perdu dans l’univers Marvel !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans des deux franchises. 

À lire avant : rien. 

KILLRAVEN : L’INTÉGRALE

Date de sortie : 23 novembre 2022

Prix : 36,00 €I 472 pages

Scénario :Don McGregor, Gerry Conway

Dessin :  P. Craig Russell, Herb Trimpe

Episodes : US Amazing Adventures (1970) 18-39 et Marvel Graphic Novel (1983) 7, précédemment publiés dans Satan 14-15, 17-19, Eclipso 78-84, Hulk 29 et inédit)

Sollicitation : Quand la Terre a gagné sa guerre contre les Martiens, l’humanité n’imaginait guère que les envahisseurs reviendraient détruire la civilisation ! Seule une poignée d’hommes a osé se dresser entre notre monde et les conquérants… et à leur tête se trouvait Killraven, le guerrier des mondes !

Avis : pas vraiment d’avis, je sais que ce run bénéficie d’une certaine aura, mais Killraven a toujours été pour moi un personnage perdu dans le décor de l’univers Marvel, qui était en outre un peu dépassé. Il appartient à une certaine partie de l’imaginaire SF des années 70, avec quelques relents ici ou là des années 60. À voir, ce sera peut être une découverte, après tout, il y a de sacrés talents à la manœuvre. 

Verdict : à découvrir et tester 

À lire avant : rien. 

ALIEN T02 : RENOUVEAU

Date de sortie : 23 novembre 2022

Prix : 22,00 € I 176 pages

Scénario :Philip Kennedy Johnson

Dessin : Salvador Larroca

Episodes : US Alien (2021) 7-12 et Annual 1, inédits)

Sollicitation : Quelque part dans l’espace, sur la lune Eurydice, un groupe religieux espère vivre dans la paix. Leur rêve est sur le point de se réaliser quand un vaisseau hors de contrôle s’écrase. Parmi les flammes et la fumée, une chose s’extirpe des décombres…

Avis : suite du run de Philip Kennedy Johnson sur Alien et apparemment après un premier arc assez faible, le scénariste semble bien s’être repris sur ce second arc qui sera aussi le dernier dans le cadre de cette relance. Marvel n’a en effet pas dû être impressionné par les ventes, puisqu’ils ont relancé le titre après l’épisode 12, en gardant cependant le scénariste mais en changeant tout de même le dessinateur. Encore une fois, en tout cas, on dirait que le scénariste a toujours besoin d’un peu de temps pour faire chauffer son moteur et présenter quelque chose de solide. Ou alors, c’est peut être le fait d’avoir 50 séries en même temps…

Verdict : pour les fans d’Aliens 

À lire avant : le premier tome. 

URBAN COMICS 

BATMAN GOTHAM KNIGHTS # 2

Date de sortie : 25 novembre 2022

Prix : 4.9€/32 pages 

Scénario : Evan Narcisse 

Dessin : Abel 

Episodes : Gotham Knights: Gilded City #2 + 1 code unique pour débloquer des éléments exclusifs dans le jeu vidéo !

Sollicitation : Une toxine semblable à celle de l’Epouvantail semble s’être emparée de Gotham. Tous les habitants, fan de sport, de jeux vidéo, de mode, semblent dopés à la sérotonine et cherchent à obtenir tous les goodies possibles liés à leur passion, quitte à s’en prendre violemment aux autres. L’enquête de Bruce Wayne le mène vers Blüdhaven, la ville protégée par Nightwing, mais ce dernier ne semble pas ravi de voir son ancien mentor débarquer sur ses terres…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans du jeu ? 

À lire avant :le premier épisode ? 

BATMAN / CATWOMAN 

Date de sortie : 25 novembre 2022

Prix : 35€/448 pages 

Scénario : Tom King 

Dessin : Clay Mann, Liam Sharp, John Paul Leon, Lee Weeks

Episodes : #1-12 + Special + Annual #2 + Detective Comics #1027 + 80th Anniversary

Sollicitation : Batman et Catwoman se sont rencontrés, sont tombés amoureux et ont eu une vie heureuse. À la mort de Batman, Catwoman règle les derniers comptes d’une vie passée à évoluer entre les ombres. Son compagnon disparu, elle a désormais toute latitude pour rendre visite, une dernière fois, à une vieille connaissance à l’humour douteux…

Avis : tome maousse costaud qui a son importance pour pas mal de lecteurs de Batman car il marque en quelque sorte la fin de la prestation de Tom King sur le personnage…mais pas vraiment. Disons qu’une des questions qui se pose à la lecture est : est-ce dans la continuité ? 

Et comme souvent avec DC ces derniers temps la réponse est en général  : oui, mais en fait non, peut être…quel jour on est ? Écoutez, j’ai pas que ça à faire et oh regardez un autre bouquin Batman là ! Regardez comme il brille, c’est ça attrapez !!! accompagné d’un bruit de fuite rapide, d’un rire désespéré dans une course contre le néant des restructurations constantes menées par des idiots dans le cadre de multinationales qui ne savent même pas ce qu’elles possèdent, qui elles emploient, mais qui sont persuadées que c’est trop. 

Cette question se pose d’autant plus dans le cadre de cette série, que l’intrigue se joue dans le cadre de multiples lignes temporelles : 

  • le présent où Selyna et Batman vont enquêter sur la disparition d’un enfant d’une ex de Batounet. Une ex bien connue des fans de la série animée puisque King est allée chercher un personnage assez mythique, qui n’avait jamais intégré la continuité DC officielle. 
  • futur lointain de plusieurs décennies, où l’on suit le parcours de Selyna après la mort de Bruce Wayne. 

Pour ceux comme moi qui ont suivi tout le run de King jusque là, nous savons que ce dernier point s’inscrit dans le cadre d’un récit global et unique sur Batman où le scénariste annonce depuis un certain temps la mort de Bruce loin dans le futur non aux mains de ses ennemis, mais dans des circonstances bien différentes après une vie entière passée auprès de Selyna. 

Comme tout segment situé dans un futur lointain dans un comics de super-héros, il est plus qu’hypothétique, …mais cela n’empêche pas que King l’a construit au travers de différents segments tous présentés dans ce tome en compagnie des 12 épisodes de la maxi série que ce soit dans l’annual, le spécial ou son segment dans le detective comics 1027. Il est rassurant de voir tous ces segments rassemblés ici car il conforte cette idée que l’on lit une seule grande histoire cohérente dont certains aspects ont été disséminés. 

Au passage, on notera que ce tome contient le spécial dessiné en grande partie par John Paul Leon qui est aussi son dernier travail avant sa disparition. Et oui, l’année 2022 fut meurtrière et John Paul Leon fait malheureusement partie de la longue liste d’artistes mythiques que nous avons perdu cette année. 

Sur le fond concernant la maxi série principale, je sais qu’en VO, je m’étais arrêté vers l’épisode 3. Si visuellement c’était du très bon Clay Mann…qui devait assurer tous les épisodes à l’origine, mais finalement a dû céder la place pendant quelques numéros à Liam Sharp car il n’arrivait pas à fournir dans les temps, niveau scénario, il était un peu difficile de rentrer dedans, d’autant qu’assez vite, on se rend compte que c’est plus une histoire sur le parcours de Selyna que vraiment une histoire sur son couple avec Batman. 

Mais malgré ces réserves j’irais lire ce tome avec plaisir. Même si j’avais beaucoup de critiques sur ce run lors de sa publication en single, il reste pour moi de grande qualité, avec une proposition assez unique. Oui, on peut lui faire des reproches, mais il y avait une vraie vision derrière et une approche assez différente de ce que l’on peut trouver sur Batman en général. J’ai par ailleurs un certain attachement pour le travail du scénariste même si toute sa production ne me plait pas. 

Ne pensez pas cependant que cela marque vraiment la fin du travail du scénariste sur la franchise. Non, non non. DC n’est jamais à court de mini sur cette partie de son univers. Du coup l’année prochaine, on devrait avoir en VF au moins deux mini signées King dans ce coin : Killing time située dans les premières années d’activité de Batounet. Et ensuite, Gotham City : year one, située dans les années 50/60 mimant les films noirs et montrant les débuts de la décadence de la ville. 

Bref, Tom King n’est pas prêt de quitter Gotham et vous savez quoi, tant que c’est de qualité tant mieux. 

Verdict : tout dépend de votre degré d’attachement au travail de King sur le titre Batman, pour moi c’est à posséder. Mais si vous n’avez pas aimé, ne vous forcez pas. 

À lire avant : le run de King sur Batman – à mon sens difficile de tout apprécier avec ce seul tome. 

PAUL JENKINS PRESENTE HELLBLAZER 

Date de sortie : 25 novembre 2022

Prix : 35€/512 pages 

Scénario : Paul Jenkins 

Dessin :  Sean Phillips 

Episodes : #89-107

Sollicitation : Dans les contrées sauvages de l’Australie, John Constantine est sur le point d’effectuer son premier voyage dans le Tjukurrtjanu, le « temps du rêve invisible » qui permet de relier tous les points du temps et de l’espace dans l’univers en perpétuel mouvement. Il a pour objectif d’entrer en contact avec « Le Serpent Arc en ciel », un dieu aborigène , mais ce dernier n’essaierait-il pas de le faire chanter ?

Avis : oh joie, un nouveau tome qui vient compléter la série Hellblazer en VF. Au vu des épisodes présentés ici, nous avons donc le run situé après celui de Garth Ennis et juste avant celui de Warren Ellis, puis Brian Azzarello puis Mike Carey. Je me rends compte qu’avec ce tome, nous aurons presque les 200 premiers épisodes d’Hellblazer en VF ! Il restera cependant quelques épisodes perdus ici ou là dans le lot. 

Au-delà de l’épisode 200, il nous restera deux runs importants sur le titre en termes de nombre d’épisodes, celui d’Andy Diggle, avec 20 épisodes soit un bon gros volume en VF. Puis bien évidemment Peter Milligan avec les 50 derniers épisodes de la série, soit deux ou trois volumes en VF, selon la manière dont Urban voudra le découper. C’est assez dingue de se dire qu’en 10 ans, Urban aura réussi à couvrir les ⅔ du run original. 

Sur le fond, je ne sais pas trop à quoi m’attendre avec Paul Jenkins sur le titre car j’ai toujours trouvé que c’était un scénariste assez inégal presque d’épisode en épisode. Il peut parfois être très bon et le mois suivant pondre un épisode assez médiocre. Je pense qu’un titre comme Hellblazer est cependant plus proche de sa sensibilité en termes d’histoires et de personnages qu’il veut écrire, donc j’ai bon espoir d’avoir de nouveau un run de bonne qualité. 

De manière générale, à part celui d’Ellis que j’avais trouvé assez quelconque, voire mauvais par endroit, tous les runs publiés en VF sont excellents jusque là, ce qui témoigne de la qualité générale de la série Hellblazer sur plusieurs décennies. 

Verdict : à lire 

À lire avant : Swamp Thing par Alan Moore pour l’introduction du personnage, puis Jamie Delano présente Hellblazer (en trois tomes) et Garth Ennis présente Hellblazer (en trois tomes) . 

SWAMP THING TOME 2

Date de sortie : 25 novembre 2022

Prix : 17€/160 pages 

Scénario : Ram V 

Dessin : Mike Perkins 

Episodes : The Swamp Thing #11-16

Sollicitation : Suite au conflit brutal qui opposa Levi et son frère Jacob, la Créature des Marais est dans un état critique. Brisé et aux portes de la mort, Levi pourra néanmoins compter sur une alliée inattendue : Téfé Holland, la fille de la toute première Créature. Mais parviendra-t-il à se reconstruire sans perdre ses liens avec sa propre humanité ?

Avis : tiens, c’est marrant, je parlais justement de Swamp thing juste au dessus ! Urban continue et achève donc le run récent de Ram V sur le titre avec ce second tome. Un run dans lequel j’ai connu quelques difficultés pour rentrer au début, mais qui a fini par décoller au bout de 4-5 numéros. 

De fait, les premiers épisodes étaient relativement plats et sans consistance, on ne savait pas trop ce que le scénariste voulait raconter et je ne sais pas trop pourquoi, mais à un moment il y a un déclic qui s’est opéré et le titre a commencé à vraiment bien fonctionner. Je retrouvais du coup le Ram V que j’apprécie en général. 

Le premier tome s’achevait d’ailleurs sur un bon gros cliffanguer qui donnait vraiment envie d’aller lire la suite…à tel point que l’on ne peut que regretter que la série ne compte que 16 épisodes au final. Mais si c’est la conclusion que Ram V avait prévu depuis le départ, ce n’est pas grave, je préfère un run court mais bon que tiré en longueur. 

Dans l’ensemble, il fallait sans doute au scénariste juste un peu de temps pour gérer toutes les additions qu’il faisait à la mythologie de Swamp Thing, avec l’émergence d’un nouvel avatar du Green qui découvre cet univers et ses nouvelles capacités. Dans ce second tome, il devra gérer une nouvelle menace alors que le scénariste ramène un personnage bien connu : la fille de la première créature du marais et d’Abby Arcane !

Un personnage qui d’ailleurs avait eu droit à sa propre série au début des années 2000 écrite par un certain…Brian K.Vaughn. Même si c’était du jeune Vaughn, on peut se dire que cela pourrait trouver son chemin en VF au vu de la popularité du scénariste…Comme d’autres runs de Swamp Thing…je dis ça, je dis rien. 

Certains me rappeleront que l’éditeur n’a toujours pas achevé le run de Charles Soule…Mais c’est du Soule, donc c’est pas bien grave…

Verdict : à posséder 

À lire avant :le premier tome et connaître un peu le run d’Alan Moore peut aider. 

VESTRON 

ROM VS TRANSFORMERS 

Date de sortie : 25 novembre 2022

Prix : 17.95€/112 pages 

Scénario : Christos Gage et Chris Ryall

Dessin : Alex Milne

Episodes : 

Sollicitation : Plus qu’un bon crossover, un excellent comic book de S.F. ! Il y des siècles, Stardrive, une jeune cybertronienne, fut recueillie par l’Ordre du Solstar. Depuis, comme ROM, elle est devenue une Spaceknight protégeant la galaxie contre les Dire Wraiths. Mais lorsque le Decepticon Starscream conclut un pacte avec ces forces maléfiques, ROM et les Transformers se retrouvent face à face… et Stardrive va devoir choisir entre la noblesse du Solstar et sa nature belliqueuse de cybertronienne… Écrit par Christos Gage (New Yprk, Unité Spéciale) et Chris Ryall (Zombies vs. Robots), illustré par le grand Alex Milne (Transformers vs. The Terminator) !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans des deux franchises. 

À lire avant : rien. 

POWERS RANGERS : SINS OF THE FUTURE 

Date de sortie : 25 novembre 2022

Prix : 16.95€/96 pages 

Scénario : Matthew Erman 

Dessin : 

Episodes : 

Sollicitation : Un récit complet POWER RANGERS ! Ce nouvel album hors-série revient sur les personnages de la série tv Power Rangers : La Force du temps. Après leur victoire sur Ransik, les Rangers de la Time Force Jen Scotts et Wes Collins s’essaient à une relation amoureuse… mais ils apprennent que s’ils restaient ensemble, le destin de l’humanité serait changé !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour Jonat

À lire avant : rien. 

THE CROW RESURRECTION 

Date de sortie : 25 novembre 2022

Prix : 17.95€/128 pages 

Scénario : John J.Muth 

Dessin : Tommy Edwards 

Episodes : 

Sollicitation : Fortement influencé par le ton et l’esthétique du film d’Alex Proyas avec Brandon Lee, ce REMAKE de l’oeuvre originale de James O’Barr, produit par Todd McFarlane (Spawn), réinvente l’histoire d’Eric Draven. Cette version, plus orientée vers les intrigues criminelles et l’action, replonge dans le cauchemar original pour le développer de manière inédite et faire revivre le ténébreux vengeur à travers une réécriture de son retour parmi les vivants…

Avis : pas d’avis, mais je ne sais pas comment prendre cette réinterprétation du travail de James O’Barr. Le travail original de l’auteur est quand même exceptionnel et surtout très personnel. C’est une exploration artistique, incroyablement touchante des pertes subies par O’Barr au cours de sa vie avec un filtre fantastique par dessus.  Voire cela repris par d’autres, même des gens très talentueux est assez bizarre. Cela peut se tenter, mais c’est casse gueule, je vous recommanderai plutôt l’œuvre originale, toujours dispo chez Delcourt. 

Verdict : à tester 

À lire avant : The Crow original qui est une merveille. 

G.I.JOE REAL AMERICAN HERO ! 40e anniversaire 

Date de sortie : 25 novembre 2022

Prix : 21.95€/176 pages 

Scénario : Larry Hama 

Dessin : Herb Trimpe, Todd McFarlane 

Episodes : 

Sollicitation : ils sont galvanisés au patriotisme, ils carburent à la testostérone, ils sont boostés à ladrénaline… Vestron fête les 40 ANS de la franchise Hasbro G.I. Joe, A Real American Hero, en publiant cet album événement compilant plusieurs épisodes de l’époque Marvel, tous écrits par Larry Hama, à commencer par le mythique #1 qui a lancé la machine en 1982 ! Cet album comprend aussi l’épisode dessiné par Todd McFarlane, le fameux épisode muet ‘Silent Interlude’, la première mission de Joe Colton (le G.I. Joe original !), un combat aérien Skystriker vs. Rattler, la rencontre entre G.I. Joe et son alter ego soviétique : Oktober Guard, plusieurs autres récits, des fiches persos et des éditos avec une foule d’infos pour vous guider dans la découverte de ces comics inédits en France. Un savoureux morceau de l’histoire des comics américains !

Avis : ah voilà une sortie qui pourrait me tenter, même si j’ai des réserves. Je pense que Vestron tâte ici un peu le terrain pour savoir s’il y a un public pour le G.I.Joe historique. En effet, de mémoire, Marvel avait publié entre 100 et 200 épisodes de la série originale, presque tous assumés par Larry Hama, et se lancer dans une entreprise aussi énorme serait assez casse gueule, sans s’assurer avant que le public réponde présent. 

D’après ce que je vois sur le site de Vestron pour l’année 2023, ils vont quand même tenter le coup après ce coup d’essai et publier les débuts du run de Hama sur le titre. 

Même si l’ensemble est assez daté maintenant, le titre reste un marqueur important du Marvel des années 80 et aussi le titre qui a permis de révéler Larry Hama. Laissé seul sur ce titre à licence qui n’intéressait personne d’autre chez Marvel, il a pu créativement se faire plaisir. D’où un succès à l’époque retentissant. Si cet univers vous a jamais intéressé, c’est un peu la série à lire. 

Verdict : à lire 

À lire avant : rien.

A propos Sam 2258 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

5 Comments

  1. Un nouveau tome de Hellblazer! Moi qui ne connaissais pas du tout le personnage avant qu’urban se mette à sortir des tomes…. c’est maintenant lui qui prend le plus de place dans ma bibli très sympa d’avoir l’intégrale du perso même si ça sort un peu dans le désordre

  2. J’ai relu récemment les premiers épisodes de Cyberforce parus à l’époque chez Semic.
    Cyberforce c’était la énième équipe « X-Men like » des Image boys et personnellement je n’étais pas allé beaucoup plus loin que les premiers numéros.
    Après une mini-série qui tenait lieu d' »épisode pilote », la série régulière débutait avec un crossover Wild CATS / Cyberforce qui tapait bien mais qui n’aidait pas vraiment à s’attacher aux personnages (les épisodes de Wild CATS sont-ils repris ou bien le tome s’arrête-t-il à la première mini?).
    Si l’on essaie de s’intéresser à l’histoire et de comprendre les enjeux et relations entre les différents personnages, c’est franchement indigeste et la lecture peut même devenir pénible.
    Mais si l’on débranche le cerveau et que l’on se laisse embarquer par les planches c’est un vrai plaisir de lecture (coupable vraiment ?). Au niveau graphique, je confirme qu’on est loin du style sale et nerveux de l’époque Uncanny X-Men / Wolverine (merci Dan Green au passage), c’est beaucoup plus lisse et rond ici.
    Mais quand même, ça brille, ça claque, ça sent la sueur, c’est les années 90 bébé, yeah !
    Un pass pour mon cerveau, un gros buy pour mes rétines !
    J’hésite quand même à prendre le complete collection en VO…

    • Concernant ce premier tome en VF, je pense qu’il contient simplement la première mini.
      Concernant les épisodes crossovers avec Wildcats, il faudra voir si Réflexions a réussi à récupérer les droits, sachant que comme les droits sont chez DC…ça va pas être simple. Top Cow les eux conservés, puisqu’ils ont pu sortir ces épisodes dans le complete collection. Même si ce n’est pas exceptionnel, je ne regrette pas mon achat personnellement.

      Même si niveau lisibilité, on repassera, je reste un bon client de Marc Silvestri.

  3. Merci Sam pour la précision sur le contenu, je pense donc que je vais investir dans la VO, parce que moi aussi je suis client !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.