Guide de lecture Comics VF : semaine du 18 janvier 2023

Edito : et c’est reparti pour ce qui sera sans doute la semaine de sorties la plus chargée du mois, la faute à Panini et Urban, chacun avec ses collections à petits prix qui se battent pour attirer l’attention. De ce point de vue, les Urban Nomad remportent la palme : moindre prix / bien plus de page par moment, une promesse de série complète et pas seulement des mini, et jusque là de là de vrais essentiels de mon point de vue que tout lecteur de comics du simple curieux au lecteur averti doit lire au moins une fois dans sa vie. 

Comme vous pourrez le constater, mes avis sont de dimensions assez limitées cette semaine, notamment les Urban Nomad. Je précise que ce n’est pas en raison de l’édition ou du contenu mais je dois dire que mes horaires de travail sont assez violents en ce moment et il m’est difficile de trouver du temps pour écrire ces articles, mais je m’accroche ! Dans le cas des Nomad, ou les Best of chez Panini, en outre, il s’agit toujours de matériel qui a bénéficié de multiples éditions. 

Retenez simplement que dans tous les cas, on reste dans du haut niveau que ce soit dans le super-slip ou des productions plus indépendantes. 

Sorties de la semaine : on retiendra pas mal de choses mine de rien : 

  • chez Delcourt, le Demons de Snyder et Capullo !
  • chez Hi Comics, RAM V est de retour ! 
  • chez Panini, pas mal de Hulk ancien comme neuf et du Allred !
  • chez Urban…ben un peu tout chez Urban Nomad, encore une fois, on reste au niveau de l’essentiel en ce qui me concerne !

Émissions de la semaine : trois émissions au programme cette semaine, toujours à 21h sur notre chaîne Youtube  : 

  • mardi, le comixity of the future past !
  • jeudi, le Comixweekly !
  • enfin vendredi le Mangaxity !

DELCOURT COMICS

DEMONS 

Date de sortie : 18 janvier 2023

Prix : 16.95€/

Scénario : Scott Snyder 

Dessin : Greg Capullo 

Episodes : 

Sollicitation : APRÈS LEUR RUN ULTRA PLÉBISCITÉ SUR BATMAN LA COUR DES HIBOUX, SCOTT SNYDER & GREG CAPULLO S’ASSOCIENT À NOUVEAU POUR UNE CRÉATION ENTIÈREMENT INÉDITE !

Depuis l’aube des temps, des légendes racontent le conflit éternel entre les anges et les démons. Lam Cullen, femme de science, n’y a jamais cru. Mais la perte d’un proche qui lui était très cher la conduit à découvrir un démon effrayant mais bienveillant nommé Hellor. Sa vie va alors prendre une toute nouvelle direction.

Avis : le duo créatif derrière le Batman New 52 et Metal (on évitera de parler de Death Metal par décence…) revient cette fois avec leur propre série indépendante. Ce n’est évidemment pas la première incursion des auteurs dans l’indé. Snyder a lancé au fil des années nombre de bouquins à son nom et depuis son départ de DC en 2020, il a multiplié les initiatives avec nombre d’amis artistes qui travaillaient également chez DC et l’ont suivi. 

Quant à Capullo, inutile de présenter son parcours dans l’indépendant, des années sur Spawn, son propre titre appelé Creech pour ceux qui s’en souviennent. Un retour à l’époque du lancement de The haunt d’abord pour filer un coup de main puis marquant complètement son retour, avant d’aller passer 10 ans chez DC. Il a eu comme beaucoup de ses collègues une petite incartade chez Millar sur un titre tellement anecdotique que malgré tout son talent, même moi, je ne suis pas allé le voir…

Ils se réunissent donc dans le cadre des multiples comics lancés par Snyder dans un grand accord d’abord avec Comixology originals pour la partie digitale et ensuite Dark Horse pour la partie physique. Et de toute évidence, Delcourt est décidé à les collectionner comme des Pokemon, car on peut voir qu’un autre titre de Snyder est annoncé bientôt par l’éditeur, Clear réalisé avec Francis Manapul. En ce qui me concerne, le fan de Snyder que je suis est ravi car tout va sortir chez le même éditeur, que j’apprécie par ailleurs beaucoup. Donc nous aurons sans doute un format équivalent pour tous. 

Niveau fond, dans l’ensemble, j’ai l’impression que Snyder revient de plus en plus souvent à ses origines dans le genre horrifique, tout en essayant d’y injecter le côté bombastique et blockbuster qu’il a développé ces dernières années. Dans l’ensemble le résultat est variable selon les histoires et les épisodes, mais reste globalement de bonne qualité. 

Je sais que j’apprécie et on dirait que lui-même s’amuse beaucoup dans cette nouvelle orientation. Le retrouver avec Capullo est toujours un plaisir, surtout pour un truc plus horrifique…en espérant qu’ils ont rerempli leur batteries créatives et que cela ne sera pas une redite de Death Metal…

Verdict : à lire 

À lire avant : rien – récit indépendant. 

HELLBOY DELUXE TOME 7

Date de sortie : 18 janvier 2023

Prix : 49.95€/

Scénario : Mike Mignola 

Dessin : Mike Mignola 

Episodes : 

Sollicitation : Mike Mignola réalise entièrement ce récit (scénario & dessin) qui clôture les aventures de Hellboy en solo, avant son retour parmi les vivants (dans les pages de BPRD Un mal bien connu), dans un format de prestige.

Après s’être sacrifié pour sauver le monde, découvrez la conclusion épique de l’histoire de Hellboy ! Le démon écarlate et cornu est embarqué pour un voyage en enfer, où il affronte à nouveau le vampire de Prague. Il doit également plaider sa cause lorsqu’il est accusé de meurtre, et accomplit son destin en détruisant Pandemonium !

Avis : au vu de la sollicitation, j’ai l’impression que ce tome de l’édition deluxe d’Hellboy, reprend l’intégralité de Hellboy en enfer, qui marque en effet toute la fin du grand cycle de l’auteur sur le personnage. Delcourt spoile un peu la suite, mais comme la série est achevée maintenant depuis plusieurs années, on leur pardonnera sur ce coup. 

Sur la forme, ces éditions deluxe de Delcourt reste de toute beauté, sans doute l’une des, si ce n’est la plus belle forme d’édition sur le marché en ce moment. Mais bien évidemment elle a son prix. Est-ce que l’univers de Hellboy et le travail le méritent, sans le moindre doute, mais ce n’est clairement pas accessible à tous. 

En parlant d’accessibilité…Je dois dire que des années après sa sortie, je reste partagé sur cet essai final sur Hellboy. Non pas que ces épisodes soient de mauvaise qualité, bien au contraire, c’est du grand œuvre. Non, mon problème vient du fait que clairement avant de se lancer dans la lecture, il faut vraiment être à jour dans ses références sur cet univers. 

Mignola construit son récit, comme une sorte de voyage initiatique où chaque épisode voit son personnage rencontrer …quelque chose, tout en se confrontant à un élément perdu de sa mémoire. Les thématiques sont sans doute les plus profondes et réfléchies que Mignola ait mis en scène sur le titre, mais du coup, par moment, c’est un poil abscons. 

En tout cas, je sais que régulièrement je me sentais perdu, car j’avais du mal à comprendre l’idée explorée, sa résonance avec la mythologie Hellboy et ce que je devais en retirer. En clair, avant de commencer à lire ce tome : révisez !

Verdict : à lire 

À lire avant : tout !

HUGINN & MUNINN 

GIANTKILLER 

Date de sortie : 18 janvier 2023

Prix : 29.95€/276 pages 

Scénario : Dan Brereton

Dessin : Dan Brereton

Episodes : 

Sollicitation :  L’invasion de monstres géants. La Terre menacée. Le seul espoir ? Un guerrier de 3 mètres, créé et élevé pour sauver l’humanité. Au carrefour des récits de Godzilla et de samouraï, le tout saupoudré du sel des films d’exploitation américains des années 1970, Dan Brereton a créé cette histoire culte avant même que le mot « kaij? » n’entre dans le vocabulaire mondial. Ce volume contient l’intégralité des aventures de Giantkiller publiées depuis 1999, ainsi qu’une encyclopédie des kaiji, un cahier de croquis préparatoires et une galerie d’oeuvres réalisées par les plus grands artistes comics tels qu’Alex Ross, Jay Stephens, Matt Smith, et bien d’autres talents.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Mais on dirait bien que Huginn & Muninn est bien déterminé à publier les différentes séries sorties par Dan Brereton. Je n’ai pas été tenté par la précédente sortie, en raison de la colorisation, mais rien ne dit que je ne me laisserai pas tenter par celui-ci si l’intérieur m’attire plus. Le pitch est classique mais a l’air fun en tout cas et les éditions chez cet éditeur sont toujours superbes. 

Verdict : à tester

À lire avant : rien. 

HI COMICS 

BLUE IN GREEN 

Date de sortie : 18 janvier 2023

Prix : 24.95€/

Scénario : Ram V 

Dessin : Anand RK 

Episodes : 

Sollicitation : Eisner Awards du Meilleur Artiste Multimédia

Jeune prodige du saxophone, Erik Dieter n’a jamais percé et enseigne la musique, loin de sa famille et de ses ambitions passées. De retour dans la maison de son enfance suite à la mort tragique de sa mère, il tombe sur une vieille photographie d’un musicien de jazz dans d’étranges circonstances, et sa vie bascule. Désormais, Erik n’a plus qu’une idée en tête : découvrir l’identité de ce mystérieux saxophoniste. Mais cette quête réveille en lui les démons de son ambition… De clubs de jazz en révélations sur le passé de sa mère, Erik sombre peu à peu dans la folie, obsédé par la poursuite du génie créatif et de la reconnaissance… jusqu’à y laisser son âme ? Whiplash meets William Burroughs meets James Baldwin. Ram V (These Savage Shores, The Many Deaths of Laila Starr, Swamp Thing) revient en force avec Blue In Green, thriller horrifique envoûtant et somptueuse ode au jazz. Un graphic novel d’une beauté incomparable porté par le style unique d’Anand RK (Grafity’s Wall).

Avis : autre grosse sortie très attendue cette semaine. Il faut dire que les précédents projets indépendants de Ram V sortis ces deux dernières années, These Savages Shores et Laila Starr ont toutes les deux fini dans mon Top 10 de mes sorties préférées en 2021 et 2022. Un gage de qualité à l’aune de cette sortie de nouveau chez Hi Comics, qui avait signé l’un de ses plus gros succès avec Savages Shores. 

Cette fois, il aborde un autre thème, après le mélange entre récit fantastique et anticolonial de Savages Shores et la réflexion sur la vie et la mort dans Laila Star, Ram V plonge dans le monde musical, qui représente clairement l’une de ses passions, même si je sens que se cache derrière aussi une quête des origines mêlée à une réflexion sur le processus créatif. Une autre expérimentation, un autre voyage. 

Jusque là Ram V ne m’a guère déçu, à l’exception de Venom…mais bon…on lui pardonnera cet écart dans sa production. Dans tout le reste, on retrouve cette profondeur thématique, une vraie écriture poétique qui sait nous entraîner tout en donnant une vraie profondeur à ses personnages.  

Bon, par contre, le rapport nombre de pages / prix va faire très mal. Prévu à 20€ à l’origine, le tome est passé à 25€ au final pour cause de crise du papier. Cela revient cher la passion…

Verdict : à posséder 

À lire avant : rien. 

PANINI COMICS 

MIGHTY MARVEL 1 : SPIDER-MAN

Date de sortie : 18 janvier 2023

Prix :  8,99€, 168 pages

Scénario : Stan Lee

Dessin : Steve Ditko

Episodes : US Amazing Fantasy 15 et Amazing Spider-Man (1963) 1-6, précédemment publiés dans SPIDER-MAN : L’INTÉGRALE 1962-1963)

Sollicitation : Trimestriel,

Ce nouveau trimestriel rassemblera, dans des volumes de 160 pages, les histoires essentielles de l’univers Marvel, tirées des séries les plus populaires. À tout seigneur, tout honneur, ce numéro un présente les six premiers épisodes d’Amazing Spider-Man !

Avis : et allez, il y avait longtemps, une nouvelle collection chez Panini…qui me laisse assez dubitatif. L’idée est de reprendre comme les Urban Nomad et les Marvel verse, un format plus simple d’approche pour les proposer à un jeune lectorat…Parce que comme on le sait, des gamins n’ont aucun problème à plonger dans des comics du silver age ultra verbeux, traduits à la truelle…Mais il peut y avoir quand même des convaincus. 

Je suis cinglant sur le côté nouvelle collection, mais je suis conscient que sur ce coup, Panini ne fait que reprendre la même collection lancée par Marvel il y a un peu plus d’un an et qui semble fonctionner. Sur le fond, oui ces épisodes restent très bons, même s’ils ont bien évidemment vieillis. Mais…encore une fois, bonjour la traduction qui encore une fois ne sera pas changée par Panini, malgré des années de plainte du lectorat. 

Au programme les 6 premiers épisodes, avec les débuts de Spidey, ses premiers défis, ses premiers adversaires et l’établissement de la formule qui fait fonctionner le personnage depuis 60 ans !

Verdict : pour d’éventuels nouveaux lecteurs qui aimeraient découvrir ces épisodes à petits prix > prenez la VO. 

À lire avant : rien. 

100% MARVEL : IMMORTAL HULK – APOCRYPHES

Date de sortie : 18 janvier 2023

Prix : 24,00 €I 240 pages

Scénario : Al Ewing

Dessin : collectif

Episodes :  US Immortal Hulk: The Best Defense (2019) 1, Defenders: The Best Defense (2019) 1, Absolute Carnage: Immortal Hulk (2019) 1, Immortal Hulk (2018) 0, Immortal She-Hulk (2020) 1 , King in Black: Immortal Hulk (2021) 1 et Immortal Hulk: Time of Monsters (2021) (partiel), précédemment publiés dans HULK 40, 100% MARVEL : DEFENDERS, MARVEL ABSOLUTE : ABSOLUTE CARNAGE, EMPYRE 4, KING IN BLACK 1 et inédit)

Sollicitation : Plongez dans une série d’histoires se déroulant en parallèle de l’immense série Immortal Hulk d’Al Ewing (Venom), dessinées par les artistes les plus inspirés de l’industrie des comics. Avec aussi les Défenseurs et Miss Hulk !

Avis : et oui, il y avait encore un peu d’Al Ewing qui traînait dans le coin. Par contre après c’est vraiment fini, il n’y en a plus. Si vous espérez une sorte d’épilogue au run du scénariste sur Immortal Hulk, passez votre chemin, ce n’est pas ce que vous trouverez ici. Il s’agit en réalité de one shot on de ties ins à des events qui sont rassemblés ici. En clair, le travail d’Ewing autour de son run. 

On y retrouve ainsi, la petite rencontre entre Hulk, Namor et le Surfer dans une sorte de retour des Defenders, dans une aventure tout à fait dispensable et sans grand intérêt à part d’exister pour les fans de cette équipe. Ensuite nous avons les ties ins à Absolute Carnage et King in Black. Le premier est sympathique et j’ai déjà complètement oublié le second !

Immortal She Hulk est sans doute le plus intéressant. À lire en lien avec ses évolutions de ces dernières années. Ewing y explique en fait pourquoi il n’a pas mêlé Jen à toute son histoire avec la Green Door et The one below all. C’est très bien fait, et apporte ainsi un complément appréciable. D’autant plus que l’épisode est dessiné par l’excellent John Davis Hunt. 

Bref, à réserver aux complétistes de ce run sur Immortal Hulk. 

Verdict : à lire 

À lire avant : le run d’Ewing sur Immortal Hulk. 

100% MARVEL : HULK VS THOR – DRAPEAU DE GUERRE

Date de sortie : 18 janvier 2023

Prix : 19,00 € I 128 pages

Scénario : Donny Cates

Dessin : Martin Coccolo

Episodes :  US Hulk Vs Thor: Banner of War Alpha (2022) 1, Thor (2020) 25-26 et Hulk (2021) 7-8, inédits)

Sollicitation : Bruce Banner n’arrive plus à contenir sa rage et décide de s’exiler dans l’espace. Thor, quant à lui, a récupéré son marteau Mjolnir après de longues épreuves qui ont épuisé sa patience. Il aurait bien besoin de quelque chose sur quoi cogner pour se défouler, et puisque Hulk est dans les parages…

Avis : oui, s’il vous plait, j’en reprendrais bien un peu. Merci. Alors que l’on a appris que Cates quittait, pour des raisons de problèmes personnels, les séries Hulk et Thor en même temps, nous avons compris que ce crossover entre ces deux séries serait sa dernière contribution aux titres. 

Et autant, j’avais lâché son run sur Thor assez vite, n’appréciant guère la manière dont il bazardait tout ce qu’avait fait Aaron, bizarrement…j’ai adoré son premier arc sur Hulk, alors que celui-ci était largement décrié depuis des mois. Alors est-ce que ce premier arc est un peu con ? voire très ? Oui, un chouia ? 

C’était juste …ben différent en fait. Bombastique, avec un côté jouissif bas du front juste marrant alors que l’on avait scénario et le dessin se tirant la bourre à vouloir pousser le bouchon le plus possible pour tout faire péter. Quelquefois, un bon comics fun pas trop prise de tête, où les auteurs s’amusent, ben ça fait du bien. 

Et ce tome promet encore plus de ça, alors que Hulk va aller se plastronner avec Thor pour la 150e fois, mais en plus fun et décomplexé. Par contre, dommage que l’on ait pas Ryan Ottley sur cet arc, je trouve que justement son style aidait beaucoup à faire passer le côté enfant terrible et désinhibé du scénario. 

Verdict : à tester

À lire avant : le tome 1 de Hulk par Cates + peut être le run de Cates sur Thor. 

BEST OF MARVEL : HULK – GRIS – MUST-HAVE

Date de sortie : 18 janvier 2023

Prix : 19,00 €I 168 pages

Scénario : Jeph Loeb

Dessin : Tim Sale

Episodes :  US Hulk: Gray (2003) 1-6, précédemment publiés dans LES 20 ANS DE PANINI : HULK – GRIS)

Sollicitation : L’explosion de la bombe Gamma sur laquelle travaillait Bruce Banner a détruit sa vie. Depuis, il partage son corps avec une créature destructrice et incontrôlable, une force de la nature que l’on appelle Hulk. Mais il existe une arme capable de briser le cœur du Géant Gris : Betty Ross.

Avis : ou un bon moyen de compléter ma collection ! Oui, je l’avoue, je n’ai jamais lu cette mini série signée Loeb et Sale, en fait, je crois même que c’est la seule de leurs collaborations sur ces albums spéciaux qui me manque encore. Je ne sais pas trop pourquoi je ne l’ai jamais acheté alors que le truc a été réédité de multiples fois. 

Comme d’habitude, les auteurs reviennent sur une période passée de la vie du personnage, en relation avec la couleur en thème du tome, dans un récit souvent emprunt de nostalgie et de la thématique Loeb veut aborder.  Je ne sais pas si c’est la meilleure de leur collaboration, mais cela fera plaisir dans mon cas de découvrir un travail de Tim Sale qui m’était resté inédit. 

Verdict : à lire 

À lire avant : rien 

BEST OF MARVEL : LES NOUVEAUX MUTANTS – LA SAGA DE L’OURS DÉMON – MUST-HAVE

Date de sortie : 18 janvier 2023

Prix : 15,99 €I 96 pages

Scénario :  Chris Claremont

Dessin : Bill Sienkiewicz

Episodes : US New Mutants (1983) 18-21, précédemment publiés dans NEW MUTANTS : L’INTÉGRALE 1984)

Sollicitation : Mirage est grièvement blessée par le terrible Ours Démon, également responsable de la mort de ses parents. C’est alors à ses amis des Nouveaux Mutants d’affronter la terrible entité pour qu’elle n’infecte pas le monde avec sa noirceur.

Avis : pour une fois, les tomes publiés dans la collection méritent bien leur nom ! Après le Hulk de Loeb et Sale, on retrouve l’arc de la saga de l’ours démon. Une histoire restée dans la légende de la franchise mutante puisqu’elle marquait les débuts de la collaboration entre Claremont et Sienkiewicz et le moment où l’artiste a décidé de vraiment commencer à se lâcher. 

Jusque là, il avait déjà tenté quelques expérimentations, notamment sur certains passages de Moon Knight. Mais c’est vraiment sur New Mutants qu’il s’est dit qu’il pouvait arrêter de représenter les choses de manière réaliste pour aller …ailleurs, pour aller plus dans le domaine du surréalisme, modifier sa composition de page, tout faire exploser en termes de modèle graphique. 

Je pense souvent que cela a dû être quelque chose à l’époque de passer de l’efficace mais classique Bob Macleod sur New Mutants au très expérimental Sienkiewicz en l’espace de quelques mois. Une vraie claque et on saluera le fait que Claremont se soit adapté haut la main derrière. Là aussi cela n’a pas dû être évident de pondre un scénario et de voir revenir les pages de Sienkiewicz et de se dire : ok mais je fais quoi avec ça ?!

Bref, c’est du bon New mutants dans l’ensemble et une pièce importante dans l’histoire des comics mainstream, car il montrait qu’on pouvait faire les choses autrement. 

Verdict : à lire 

À lire avant : un bon point d’entrée dans la série. 

MARVEL OMNIBUS : X-STATIX

Date de sortie : 18 janvier 2023

Prix :  90,00 € (édition régulière), 90,00 € (édition www.panini.fr)I 1200 pages

Scénario : Peter Milligan

Dessin : Mike Allred

Episodes : US X-Force (1991) 116-129, The Brotherhood (2001) 9, X-Statix (2002) 1-26, Wolverine & Doop (2003) 1-2, X-Men Unlimited (1993) 41; X-Statix Presents: Dead Girl (2006) 1-5, I(Heart)Marvel: My Mutant Heart (2006) 1 (extrait) et Nation X (2009) 4 (extrait), précédemment publiés dans X-TREME X-MEN 1-35, X-MEN HORS SÉRIE 19 et inédits)

Sollicitation : Loin des conflits contre Magnéto ou la recherche de la coexistence avec l’espèce humaine, les mutants de X-Statix s’intéressent à leur image publique, à qui sera leur chef d’équipe, aux produits dérivés… et accessoirement, à rester en vie après leurs missions.

Avis : bon, là, je vais susciter la polémique je le sens, voire quelques levées de bouclier peut être méritées. Je vais être direct : (je me prépare à aller me cacher sous mon lit pour échapper aux objets tranchants lancés dans ma direction) je ne suis pas un fan de ce run…Oui, oui, je sais, je suis désolé, mais ça n’a jamais marché avec moi. 

Outre le fait que je suis toujours resté indifférent au travail de Peter Milligan et quand je dis indifférent, je suis gentil, je n’ai jamais accroché à la proposition d’ensemble de la série. Les personnages, l’histoire, les thématiques abordées (qui clairement veulent s’amuser avec une peopolisation des mutants et les dérives de médias) ne m’ont jamais attirées quelque soit la manière d’en parler. 

Il reste Allred au dessin. Seule qualité à mes yeux et raison pour laquelle j’ai continué à suivre longtemps la série quand elle était publiée en kiosque. Mais ensuite…ben non, je crois n’avoir d’ailleurs jamais fini le bouquin, tellement je lui portais peu d’intérêt. Je préfère prévenir donc qu’ensuite, c’est une question de goût et qu’il vaut donc mieux réfléchir avant de claquer 90€ dans un bouquin. 

Verdict : pour les fans mais pas pour moi. 

À lire avant : rien. 

100% MARVEL : X-CELLENT T01 – NOUVEAU SANG, NOUVEAU MONDE

Date de sortie : 18 janvier 2023

Prix : 20,99 €I 152 pages

Scénario : Peter Milligan

Dessin :  Mike Allred

Episodes :  US Giant-Size X-Statix (2019) 1 et X-Cellent (2022) 1-5, inédits)

Sollicitation : X-Statix est de retour ! Ses membres raffolent toujours autant de la célébrité, des caméras et de tout l’argent que leur rapporte le fait d’être filmés au cours de leurs missions. Mais une nouvelle équipe s’est également formée : X-Cellent, menée par l’ancien leader de X-Statix, Zeitgeist.

Avis : voire mon avis sur X-Statix. Pas vraiment pour moi donc, même si je reste toujours tenté de lire du Allred bien évidemment. 

Verdict : pour les fans. 

À lire avant : X-Statix. 

LUKE CAGE : L’INTÉGRALE 1980-1981

Date de sortie : 18 janvier 2023

Prix : 36,00 € I 280 pages

Scénario : Jo Duffy

Dessin : Kerry Gammill

Episodes : US Power Man & Iron Fist (1974) 65-76, précédemment publiés dans Hulk 11-12, 14, HS 3 et inédits)

Sollicitation : Nouvelles aventures pour Luke Cage et son ami Iron Fist, qui sont devenus les Héros à Louer. Mais lorsque la machine à tuer qu’on appelle Warhawk terrasse brutalement Danny Rand, Luke voit rouge. Jusqu’où ira sa soif de vengeance ? Et que feront les terribles Dents de Sabre et Constrictor ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent. 

À lire avant : pour les fans 

100% STAR WARS : CRIMSON REIGN – ÉPILOGUE

Date de sortie : 18 janvier 2023

Prix : 16,00 € (édition régulière), 22,00 € (édition collector)I 184 pages

Scénario : Charles Soule, Greg Pak

Dessin : Raffaele Ienco, Paolo Villanelli

Episodes : US Star Wars (2020) 25-26, Bounty Hunters (2020) 24-25, Darth Vader (2020) 23-24 et Doctor Aphra (2020) 22-23, inédits)

Sollicitation : Retrouvez Dark Vador, Sabé et Ochi dans le comic book consacré au Seigneur Noir des Sith, tandis que la série Star Wars célèbre un double anniversaire : le centième épisode de la série depuis 2015 et le centième épisode écrit par Charles Soule !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. La vache, Soule a écrit une centaine d’épisodes sur Star Wars ??!!! Pauvre franchise, elle souffre bien ces dernières années. Pourquoi tant de maltraitance…

Verdict : pour les fans de Star Wars et de ce run sur la série. 

À lire avant : les précédentes parties de Crimson reign

100% STAR WARS : DOCTEUR APHRA T04 – CRIMSON REIGN

Date de sortie : 18 janvier 2023

Prix : 18,00 €I 112 pages

Scénario : Alyssa Wong

Dessin : Minkyu Jung

Episodes : US Doctor Aphra (2020) 16-20, précédemment publiés dans CRIMSON REIGN 1-4)

Sollicitation : Le Docteur Aphra et Sana Starros se sont échappées du Vermillion. Mais on ne sème pas l’Aube Écarlate si facilement : elle a des espions partout ! Tandis que Domina Tagge chasse les taupes au sein de sa corporation, Aphra tente de se remettre des dégâts que lui a infligés un puissant artéfact.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Star Wars et de ce run sur la série. 

À lire avant : les précédentes parties de Crimson reign

 

100% STAR WARS : BOUNTY HUNTERS T04 – CRIMSON REIGN

Date de sortie : 18 janvier 2023

Prix : 18,00 €I 112 pages

Scénario : Ethan Sacks

Dessin : Ramon Bachs, Paolo Villanelli

Episodes : US Bounty Hunters (2020) 12-17, précédemment publiés dans CRIMSON REIGN 1-4)

Sollicitation : T’onga rassemble l’équipe de chasseurs de primes la plus mortelle de la galaxie, avec Bossk, Zuckuss et Tasu Leech, entre autres, pour accomplir une mission très spéciale : sauver une petite fille. Elle permettra de mettre fin au conflit faisant rage entre les différents syndicats du crime.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Star Wars et de ce run sur la série. 

À lire avant : les précédentes parties de Crimson reign

STAR WARS EPIC COLLECTION : STAR WARS LÉGENDES – LA GUERRE DES CLONES T02

Date de sortie : 18 janvier 2023

Prix :  26,00 € (édition régulière), 30,00 € (édition collector)I 424 pages

Scénario : Tom Taylor, Hayden Blackman

Dessin : Jan Duursema, Tomas Giorello

Episodes : US Star Wars Tales 22, Star Wars: Republic 55-67 et Star Wars: Dart Maul – Death Sentence 1-4, précédemment publiés dans Star Wars : Clone Wars 3-6, Star Wars : Côté Obscur 13 et inédit)

Sollicitation : La Guerre des Clones fait rage ! Le Général Kenobi et son premier lieutenant, Anakin Skywalker, se rendent sur Jabiim où ils vont devoir faire face à des attaques sur deux fronts. Et vous retrouverez également Asajj Ventress, Bail Organa, Quilan Vos, le Comte Dooku et Mace Windu !

Avis : ahh enfin une suite dans les différents tomes d’Epic de Star Wars. Ce n’est pas le premier, mais ils restent rares. Je vois qu’il y a du Tom Taylor au scénario par contre, je sais qu’il en a fait pas mal chez Marvel depuis qu’ils ont repris la licence, mais j’ignorais qu’il en avait chez Dark Horse avant. Bon, ben tant mieux. De toute façon, pour moi, tout cela est de la grosse découverte et dans l’ensemble de bonne qualité, car je n’ai jamais été suffisamment fans de Star Wars pour aller voir les spin offs jusqu’à la reprise par Marvel. 

Pourquoi me plonger maintenant dedans, alors ? Mais qu’est-ce que j’en sais ? Allez demander à mon cerveau plus très frais ! Plus sérieusement, je pense que c’est du au format Epic collection que je donne sa chance au machin. Comme en général, avec cette collection, on continue de tourner sur des volumes aux alentours de 500 pages, en général, on trouve toujours son bonheur au détour d’une page.

Tous les épisodes ne sont pas de qualité égale, loin de là, nous avons souvent un gros pot pourri entre des mini séries vraiment ambitieuses et d’autres où on sent que les éditeurs et auteurs étaient un poil à court d’idée.  Cette fois, on revient sur la période de la guerre des clones qui recèle toujours un gros potentiel et a d’ailleurs été abondamment exploré dans le dessin animé. 

Verdict : à lire 

À lire avant : le tome 1, même si en général, chaque tome peut se lire indépendamment du reste –  mais connaître les films peut aider. 

URBAN COMICS

URBAN NOMAD 

BATMAN CURSE OF THE WHITE KNIGHT

Date de sortie : 20 janvier 2023

Prix : 7.9€/256 pages 

Scénario : Sean Murphy 

Dessin : Sean Murphy & Klaus Janson 

Episodes : Curse of the white knight #1-8 + White Knight: Von Freeze #1

Ère DC : hors continuité

Sollicitation : Le fléau Jack Napier, le Joker, est de nouveau derrière les barreaux, mais Gotham est loin d’avoir retrouvé son calme. En plein doute quant au bien-fondé de sa mission, Batman a vu son image durablement dégradée à la suite des récents événements. La disparition d’Alfred laisse cependant derrière elle un héritage inattendu qui requerra toute l’attention de Bruce : le journal d’Edmond Wayne daté de 1985, premier de sa lignée à s’installer à Gotham et adversaire d’un certain Lafayette Akrham, dont les ossements ont récemment été découverts dans la cellule du Joker.

Avis rapide : suite de cet univers parallèle, créé par Sean Murphy que je trouve personnellement supérieure à la première mini. L’auteur va en effet beaucoup plus loin, pousse ses idées et sa proposition jusqu’à sa conclusion logique. Nous avons là un récit qui fait quelque chose avec Batman de différent et j’ai personnellement beaucoup apprécié. Et visuellement cela reste une bonne claque. 

Verdict : à lire 

À lire avant : white knight 

JOKER 

Date de sortie : 20 janvier 2023

Prix : 5.9€/136 pages 

Scénario : Brian Azzarello 

Dessin : Lee Bermejo 

Episodes : Absolute Joker

Ère DC : hors continuité 

Sollicitation : Le Joker vient tout juste d’être libéré de l’Asile d’Arkham. En son absence, les fripouilles de son gang se sont partagé son territoire avant de revendre leur part pour une bouchée de pain. Mais aujourd’hui, le patron est de retour en ville. Assoiffé de reconquête, il entraîne dans le sillage de sa sanglante parade le loyal Johnny Frost – au même titre que le lecteur –, qu’il prendra un malin plaisir à divertir au cours de ce séjour dans les bas-fonds de Gotham.

Avis rapide  : plongée dans l’esprit dément du Joker et son monde pourri. Ici, il est moins un génie du crime ou du chaos, qu’un être malsain qui corrompt tout ce qu’il touche ou approche. Nous voyons cela au travers des yeux d’un de ses nouveaux hommes de main et cela ressemble à une plongée de l’autre côté du miroir de Gotham. Un autre Gotham, plus mature et crasse que ce que l’on connaît. 

Verdict : à lire 

À lire avant : rien

JUSTICE LEAGUE TOME 1

Date de sortie : 20 janvier 2023

Prix : 7.9€/328 pages 

Scénario : Geoff Johns 

Dessin : Jim Lee, Gene Ha  & Ivan Reis 

Episodes : Contenu : JUSTICE LEAGUE #1-12, #0

Ère DC : New 52 (2011/2016)

Sollicitation : Il y a cinq ans, nul ne connaissait l’existence des super-héros. Quand apparaissent Superman, Batman, Green Lantern et Wonder Woman, les autorités, effrayées par la puissance de ces individus, les déclarent hors-la-loi. Cependant, lorsque Darkseid projette de conquérir la Terre, les humains se placent sous la protection de leurs héros. Voici le récit de la première union des super-héros, bientôt connue sous le nom de Ligue de Justice.

Avis rapide  : réédition de la première année de Johns et Lee sur la Justice League version New 52. Si je considère que c’est l’un des travaux les plus faibles de Johns au scénario, c’est aussi malgré tout un très bon point d’entrée pour des nouveaux lecteurs. Il a clairement conçu son scénario dans ce sens pour être le plus ouvert, libre de toute référence et simple que possible. C’est sans doute la raison pour laquelle je trouve le résultat plus faible que sa production habituelle, il a fait trop simple, il a réalisé un blockbuster basique pas trop poussé. Alors que Johns en général, oui c’est du blockbuster sur le super héros, mais de haut niveau. Si vous n’avez jamais lu un comics DC de votre vie et que voulez de la grosse aventure de super-héros qui tâche, ce tome est parfait pour ça. 

Verdict : à lire 

À lire avant : rien – bon point d’entrée. 

KINGDOME COME 

Date de sortie : 20 janvier 2023

Prix : 5.9€/228 pages 

Scénario : Mark Waid 

Dessin : Alex Ross

Episodes : Kingdom Come #1-4 + JSA #22

Ère DC : hors continuité 

Sollicitation : Dans un futur possible, les super-héros d’antan ont été surclassés puis remplacés par une nouvelle génération plus agressive, mais aussi plus amorale. Aussi, lorsque ces surhommes rayent accidentellement le Kansas de la carte des États-Unis, il revient au premier d’entre eux, Superman, de sortir de sa retraite et d’inculquer à cette nouvelle garde le goût de la vérité et de la justice.

Avis rapide  : sans aucun doute l’un des chefs-d’œuvre du monde des comics de super-héros. Une vision futuriste de l’univers DC où Superman a abdiqué face à une opinion publique bien prompte à abandonner le vieux modèle pour la version plus jeune et surtout plus violente. Jusqu’au jour où cette nouvelle génération franchit la ligne rouge une fois de trop avec des conséquences désastreuses. L’ancienne génération est obligée de reprendre les rênes …retour qui ne peut mener qu’à un conflit de plus grande ampleur car entre-temps le monde a bien changé. En ce qui me concerne, je considère qu’il s’agit d’une des meilleures histoires jamais réalisées sur Superman, qui explore sa place dans le monde tout comme celle de l’univers DC dans un univers comics qui a tendance à le considérer comme vieux jeu. 

Verdict : à posséder 

À lire avant : avoir une bonne connaissance de l’univers DC avant est nécessaire pour comprendre les multiples références et simplement reconnaître les personnages secondaires. 

SUPERMAN RED SON 

Date de sortie : 20 janvier 2023

Prix : 5.9€/152 pages 

Scénario : Mark Millar

Dessin : Dave Johnson & Kilian Plunkett 

Episodes : Red Son #1-3

Ère DC : hors continuité 

Sollicitation : Ukraine, 1938. Une fusée s’écrase en pleine campagne : à son bord, un bébé qui sera rapidement adopté par un couple de fermiers. Des années plus tard, l’enfant a grandi au sein du régime stalinien. Il devient alors le héros des travailleurs et la fierté de l’État soviétique. Son nom ? Superman !

Avis rapide  : on continue dans le très bon Superman, avec cette mini-série qui explore un scénario alternatif concernant la carrière de notre héros, cette fois élevé à la mode soviétique. Une idée casse gueule que Millar exploite et explore de manière experte en en profitant pour développer toutes les retombées sur tout le reste de l’univers DC et l’histoire alternative qui en a résulté. C’est dans l’ensemble très bien pensé, avec une bonne réflexion sur le libre arbitre derrière et un twist sur la fin qui me fait toujours sourire. 

Verdict : à posséder 

À lire avant : rien. 

FABLES TOME 3

Date de sortie : 20 janvier 2023

Prix : 9.9€/376 pages 

Scénario : Bill Willingham 

Dessin : Mark Buckingham 

Episodes : Contenu : Tomes 7 & 8 + les épisodes 48 et 49 de la première édition, soit le contenu de l’intégrale volume 3

Sollicitation : Plus inspiré d’ANDERSEN et des frères GRIMM que de Walt DISNEY, Bill WILLINGHAM a imaginé avec FABLES une saga qui tint ses lecteurs en haleine durant plus de dix ans, mêlant batailles épiques, destins tragiques et relations intimes en une fresque digne des plus grands classiques de la bande dessinée internationale. Découvrez le quotidien de Blanche Neige, du Grand Méchant Loup, des Trois Petits Cochons, de Pinocchio et de toutes les autres créatures fabuleuses nées du folklore mondial, désormais contraintes de vivre ensemble… Sélectionnée au festival d’Angoulême et récompensée par quinze Eisner Awards, la plus haute distinction de la bande dessinée américaine, FABLES vous est aujourd’hui proposée au format poche !

Avis rapide : les tomes de Fables dans la collection Urban nomad sont clairement les plus gros pour une série régulière publiée dans cette gamme, ce qui fait que de volume en volume on avance très vite dans l’histoire. De fait, on arrive déjà à un passage clé de la grande saga contre l’adversaire qui occupe les 75 premiers épisodes de la série. En effet, une grande partie de ce tome est occupée par l’exploration par Blue Boy des mondes des Fables conquis par l’adversaire jusqu’à enfin découvrir l’identité de leur mystérieux ennemi. Une information qui avait été tenu secrète jusque-là et bien gérée par le scénariste, bien qu’il ait eu d’autres plans au départ. En parallèle on suivra les mésaventures de Fablesville qui tente de nouer une alliance avec les royaumes des contes des 1001 nuits…et ça ne va pas bien se passer !

Verdict : à posséder 

À lire avant : les deux précédents tomes

TRANSMETROPOLITAN TOME 3

Date de sortie : 20 janvier 2023

Prix : 7.9€/296 pages 

Scénario : Warren Ellis 

Dessin : Darick Robertson 

Episodes : Transmetropolitan #25-36

Sollicitation : La Ville, antre de perdition et de fourmillements perpétuels, s’avère pour certains un lieu de solitude intraitable. Surtout pour un journaliste tel que Spider Jerusalem, vénéré autant qu’il peut être méprisé. Mais bien sûr, face à la récente élection du Sourire à la tête du pays, ses états d’âmes sont le cadet de ses soucis. Dans une société décérébrée où tout peut être acheté, volé et produit en masse, la Vérité est une denrée rare. Spider est pourtant bien déterminé à la maintenir sur le marché, et ce quel qu’en soit le prix.

Avis : bon évidemment, je ne peux que vous encourager à lire Transmet qui reste ma série comics préférée à ce jour et ce tome 3 est sans doute mon favori dans le lot. Suite à l’élection du sourire dans le tome 2, nous avons ici un mix très intéressant entre histoires solo qui continuent d’explorer la ville, cette mégalopole gigantesque où l’on trouve tout, sauf du calme ! Ellis y développe nombre de ses idées et thématiques sur la technologie et ses obsessions futuristes, mais aussi sociales. L’ensemble est émaillé par la prise de pouvoir du Sourire et la manière dont sa présidence commence à impacter le travail de Spider…Toujours aussi incroyable, prenant et tristement d’actualité…c’est presque étrange de voir que par certains aspects, certains des excès présentés dans la série ont été rattrapé et dépassé par la réalité actuelle. 

Verdict : à posséder 

À lire avant : les deux premiers tomes

V POUR VENDETTA 

Date de sortie : 20 janvier 2023

Prix : 9.9€/352 pages

Scénario : Alan Moore 

Dessin : David Lloyd 

Episodes : V pour Vendetta TPB

Sollicitation : 1997, une Angleterre qui aurait pu exister… Dirigé par un gouvernement fasciste, le pays a sombré dans la paranoïa et la surveillance à outrance. Les « ennemis politiques » sont invariablement envoyés dans des camps et la terreur règne en maître. Mais un homme a décidé de se dresser contre l’oppression. Dissimulé derrière un masque au sourire énigmatique, il répond au nom de V : V pour Vérité, V pour Valeurs… V pour Vendetta !

Avis : Urban continue de réserver une place de premier choix aux œuvres d’Alan Moore quelque soit la collection et après des choses comme Watchmen et Killing Joke, ils continuent de rééditer sa bibliographie dans cette nouvelle collection avec une autre de ses séries, V pour Vendetta. Bien que plus connue pour le film aujourd’hui, la série reste à découvrir pour elle-même tant elle est différente dans ses thématiques et approche. J’avais même été surpris du travail esthétique dans le film, qui présentait une Londres ensoleillée,  propre et moderne, là où Moore et Lloyd justement présentaient une Londres plus proche des années 80 : sale, crasseuse, en pleine décomposition grise et pluvieuse, dans une atmosphère étouffante et oppressante sous la férule d’un régime autocratique et mensonger. Ce n’est pas le travail de Moore que je préfère, mais cela reste à lire. 

Verdict : à posséder 

À lire avant : rien 

Y LE DERNIER HOMME TOME 1 ET 2

Date de sortie : 20 janvier 2023

Prix : 7.9€/256 pages 

7.9€/320 pages 

Scénario : Brian K.Vaughan 

Dessin : Pia Guerra 

Episodes : Y, THE LAST MAN #1-10

Y, THE LAST MAN #11-23

Sollicitation : 2002. Le monde changea à jamais. Tous les hommes, tous les garçons, tous les mammifères dotés du chromosome Y tombèrent et moururent au même moment. Avec la perte de près de la moitié de la population terrestre, la marche du monde stoppa net, laissant à une société exclusivement composée de femmes le soin d’empêcher notre civilisation de sombrer définitivement. Un jeune homme – Yorick Brown – et son singe Esperluette échappèrent néanmoins de cet androcide. En une nuit, ce garçon sans histoire devint la personne la plus importante sur Terre.

Yorick ne serait pas le dernier homme sur Terre ! Enfin… techniquement, il l’est. Mais à plusieurs milliers de kilomètres au-dessus de sa tête évolue en orbite une équipe d’astronautes composée d’une femme et de deux hommes. Le jeune rescapé, accompagné de l’agent 355, d’Allison, la généticienne, et du capricieux Esperluette, se mettent en chemin vers le point de chute programmé de la sonde spatiale. L’espoir est-il permis ?

Avis : et on finit ses sorties Urban Nomad avec l’arrivée d’une nouvelle série dans la collection ! On comprend qu’Urban essaye de montrer la diversité des comics et de son catalogue en mélangeant super slip et matériel Vertigo + un peu plus indépendant dans cette gamme. Un très bon choix, d’autant qu’on voit que les tomes sortent assez vite au final. C’est donc Y The last man qui est réédité cette fois, l’une des premières merveilles réalisées par Brian K.Vaughan et l’excellente Pia Guerra au dessin. Une bonne exploration des relations hommes/femmes avec un pitch SF assez original, mais aussi le parcours initiatique d’un jeune homme que l’on va voir grandir et mûrir au fil des tomes et des années couvertes par la série. Un petit chef d’œuvre dont la fin me fait toujours chialer. Sans doute une des meilleures conclusions que j’ai pu lire. 

Verdict : à posséder 

À lire avant : rien – ça commence ici !

A propos Sam 2263 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. Encore une fois merci pour ce guide bien rempli !!! personnellement je vais enfin me lancer dans Y (à 48 ans, il était grand temps)

  2. X-statix, perso, ça fait 15 ans que je l’attends donc…. Je le prendrai sans hésiter et sûrement la suite également.
    Très content des choix pour la 2 ème vague de Nomad : je prendrai fables et V pour vendetta parce que j’ai le reste mais je suis ravi que les gens puissent lire facilement transmet (❤️) et y le dernier homme. Maintenant j’espère secrètement scalped et DMZ

  3. Merci Sam pour le guide. Je vais profiter de la collection Nomad me lancer dans Y. Pas mal cette collection pour se lancer dans des trucs qu’on n’a pas encore…

  4. Merci Sam pour ton guide avec tes horaires compliquées !

    Je trouve scandaleux l’attitude de Panini de proposer son nouveau mensuel avec une traduction déplorée par tout le monde. C’est un manque de respect tellement énorme qu’il serait bon que personne n’achète leur mensuel. Malheureusement on peut toujours rêver.

    Je te rejoint sur X-STATIX j’avais détesté à l’époque. En plus ils savataient l’équipe X-Force en 2 cases alors que j’avais une grande affection pour cette équipe. Bref je ne prendrais pas cette réédition. Je trouve le scénario finalement simpliste quoi qu’on en dise.

    On peut souligner un très bel effort d’URBAN avec sa collection Nomade qui cherche à implanter quelque chose dans le temps avec ce nouveau format. Les prix bas peuvent amener des nouveaux lecteurs et cela prend moins de place.

    Bonne semaine à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.