Guide de lecture Comics VF : semaine du 06 juin 2023

Edito :un début de mois de juin assez étrange. J’avais en effet l’impression avant que le mois ne débute que celui-ci serait chargé de chez chargé en termes de publications, pourtant on commence assez doucement avec un programme assez peu diversifié au final. Encore beaucoup de Spider-Man chez Panini qui essaye de profiter du dernier film Spider-Verse et un début de mois très calme chez Urban, avec seulement deux titres. C’est souvent le cas, mais du coup, cela se combine avec une offre restreinte ailleurs. 

Par ailleurs, même si les semaines à venir seront plus intéressantes, je n’ai pas le sentiment d’avoir beaucoup de choses au programme avant la fin du mois de juin/ le début du mois de juillet. J’espère en tout cas, qu’on va sortir de la frénésie Spidey, parce qu’ à la base il y a déjà beaucoup de matos sur le personnage, mais là depuis 3 semaines c’est la surdose…

Alors que de mon côté, quasi rien ne m’a intéressé…bon, comme je le disais la semaine dernière, au moins, on a le Spider-Man 2099…et même un peu de classique cette semaine avec un morceau du run de Defalco sur le titre…mais au delà, mouais, disons que Panini a essayé de rester accessible dans son offre. Et que je ne suis sans doute plus la cible. 

Sorties de la semaine : je retiendrai avant tout l’omnibus Spider-Man 2099 cette fois, le reste de la semaine étant assez calme ! Sinon, il semblerait que le Hulk : grand design sortira cette semaine…mais bon à ce stade, je ne l’incorpore plus dans mon guide, étant donné que cela a été repoussé à trois reprises…

Émissions de la semaine : à priori, une seule émission cette semaine, toujours à 21h sur notre chaîne Youtube : 

  • jeudi, un nouveau comixweekly qui reviendra sur les sorties VO de la semaine ! 

BLACK RIVER 

HOTELL

Date de sortie : 08 juin  2023

Prix : 16.90€/112 pages 

Scénario : John Lees 

Dessin : Dalibor Talajic 

Episodes : 

Sollicitation : Quatre histoires d’horreur interconnectées se déroulant toutes dans un hôtel mystérieux qui semble n’apparaître qu’à certains clients. L’hôtel Pierrot Courts. Vous ne le trouverez sur aucune carte, mais s’il vous arrive de conduire sur la Route 66 tard dans la nuit et que vous avez désespérément besoin d’un refuge ou de vous cacher, vous apercevrez peut-être un panneau abîmé en bordure de route. C’est un endroit où beaucoup s’enregistrent au comptoir mais d’où bien peu repartent. Et vu les horreurs qui vous attendent à l’intérieur, vous auriez peut-être préféré continuer à rouler…

Avis :  pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans d’horreur. 

À lire avant : rien – mini série 

PANINI COMICS

LES ICÔNES DE MARVEL 2 : SPIDER-VERSE

Date de sortie : 07 juin  2023

Prix : 8,99€, 168 pages

Scénario : Collectif

Dessin : 

Episodes : US Amazing Spider-Man (2014) 1, Spider-Man 2099 (2014) 5, Spider-Punk (2022) 1, Edge of Spider-Verse (2022) 3, Ultimate Comics Spider-Man (2011) 1, Spider-Man Annual (2019) 1, Spider-Gwen (2015B) 34 et Spider-Verse Team-Up (2015) 1-2, précédemment publiés dans MARVEL OMNIBUS : MILES MORALES – ULTIMATE SPIDER-MAN, SPIDER-MAN (2019) 11, MARVEL ABSOLUTE: SPIDER-MAN – SPIDER-VERSE, MARVEL EVENTS : SPIDER-VERSE, MARVEL NOW! : AMAZING SPIDER-MAN 1 et inédits)

Sollicitation : Trimestriel, 

Alors que les cinéphiles vont pouvoir découvrir Spider-Man : Seul contre tous au cinéma, notre deuxième numéro des ICÔNES DE MARVEL est consacré au Spider-Verse ! Avec entre autres les premiers pas de Miles Morales en tant que Spider-Man et un épisode inédit de Spider-Gwen !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Je vois que Panini continue de bien exploiter tout le matos Spider-man…

Verdict : pour les fans et curieux du Spider-Verse. 

 

100% MARVEL : MARVEL COMICS 18

Date de sortie :07 juin  2023

Prix :  16,00 € (édition régulière), 22,00 € (édition collector), 176 pages

Scénario : Jason Aaron, Gerry Duggan

Dessin :  John Romita Jr, Bryan Hitch

Episodes : US Amazing Spider-Man (2022) 10-12, Avengers (2018) 60, Avengers Assemble (2023) 1, Iron Man (2020) 25 (II) et Invincible Iron Man (2023) 1, inédits)

Sollicitation : JUDGMENT DAY CONTINUE ICI !Mensuel,Tous les êtres vivants sont jugés en 24 heures par le Géniteur pour décider du destin de la Terre. Pour Spider-Man et Clint Barton, une étrange journée s’annonce… Iron Man vit de nouvelles aventures, et les Avengers se rassemblent par-delà les frontières du Multivers face à Méphisto.

Avis : pas d’avis, à part pour signaler le début d’Avengers Assemble et le début d’un nouveau run sur Iron Man. Concernant Avengers Assemble il s’agit de la grosse mini série un peu event dessinée par Hitch qui vient clôturer le run de Jason Aaron sur les Avengers. Pas lu, mais il faudra que je lui donne sa chance, puisque dessinée par Hitch. On verra quand ça sortira en édition reliée. 

Concernant Iron man, Gerry Duggan reprend la barre après Cantwell…et je ne sais pas si cela marche mieux. Une nouvelle direction est mise en place, mais on voit surtout comment le scénariste essaie de raccrocher le personnage à son run sur les X-Men…cela en dit long…Je n’en ai encore rien lu, mais je doute forte que l’on tienne un run qui va aider le personnage à retrouver un second souffle…

Encore une fois Marvel a beaucoup de mal à lancer quelque chose d’intéressant sur Iron Man. Comme depuis 10 ans…

Verdict : pour ceux qui suivent les franchises Avengers. 

 

100% MARVEL : A.X.E. JUDGMENT DAY 3

Date de sortie :07 juin  2023

Prix :  16,00 € (édition régulière), 22,00 € (édition collector), 168 pages

Scénario : Kieron Gillen, David Pepose

Dessin : Valerio Schiti, Juann Cabal

Episodes : US AXE: Judgment Day (2022) 6, Fantastic Four (2018) 48, AXE: Starfox (2022) 1, AXE: Eternals (2022), Captain Marvel (2019) 42 1 et AXE: Judgment Day Omega (2022) 1, inédits)

Sollicitation : Mensuel, JUDGMENT DAY SE TERMINE ICI !C’est la fin ! Le Géniteur est en train de détruire la Terre, la plupart des héros sont morts et il ne reste qu’une poignée de X-Men, d’Avengers et d’Éternels à tenter le tout pour le tout en infiltrant le corps du terrible Céleste. Quel sacrifice sera nécessaire pour que ce nouveau dieu épargne la Terre ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. En ce qui me concerne, je me payerai le truc soit quand ça sortira en 100% soit en deluxe, pour compléter le travail de Gillen à la fois sur X-men et surtout sur Eternals. Mais bon, vu la vitesse de réédition par Panini, ce n’est pas pour demain. 

Verdict : pour ceux qui ont suivi. 

 

100% MARVEL : DESTINY OF X 12

Date de sortie : 07 juin  2023

Prix :  16,00 € (édition régulière), 22,00 € (édition collector), 168 pages

Scénario :  Gerry Duggan, Kieron Gillen

Dessin : Michele Bandini, Leonard Kirk

Episodes : US X-Men (2021) 15, Immortal X-Men (2022) 8, Wolverine (2020) 26, Sabretooth (2022) 2 et X-Men Unlimited: X-Men Green (2022) 2, inédits)

Sollicitation : Bimensuel,Les Enfants de la Chambre Forte sont de retour ! En 1895, Mystique et Destinée découvrent une vérité sinistre. Dents de Sabre accueille cinq prisonniers dans son petit bout d’enfer. Les relations entre Wolverine et le Fauve se tendent et Nature Girl doit répondre de ses crimes.

 

100% MARVEL : DESTINY OF X 13

Date de sortie : 07 juin  2023

Prix : 16,00 € (édition régulière), 22,00 € (édition collector), 168 pages

Scénario : Gerry Duggan, Al Ewing,

Dessin : Joshua Cassara, Juan Jose Ryp

Episodes :  US Sabretooth (2022) 3, X-Men (2021) 16, Wolverine (2020) 27, New Mutants (2019) 30 et X-Men Red (2022) 8, inédits)

Sollicitation : Bimensuel, Cable tente l’impossible face à Abigail Brand. Quelqu’un a trahi Wolverine… et ça va tout changer ! Dents de Sabre et ses compagnons de cellule tentent de s’évader. X-Force défend Arakko contre Sevyr Blackmore. Diablo est victime d’une transformation. Et sur quelle mission travaille Forge ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui suivent. 

 

MARVEL DELUXE : CABLE

Date de sortie : 07 juin  2023

Prix :  32,00 €I 256 pages

Scénario : Gerry Duggan

Dessin : Phil Noto

Episodes : US Cable (2020) 1-4 et 7-12, précédemment publiés dans X-MEN : DAWN OF X 9, 12-13 et X-MEN : REIGN OF X 3-4, 7-8 et 11)

Sollicitation : Cable doit encore devenir le vétéran endurci des guerres du futur aux cheveux grisonnants et aux muscles saillants. Pour l’instant, c’est un jeune mutant menant une vie trépidante sur Krakoa. Lorsque des bébés mutants commencent à disparaître, Nathan Summers décide d’enquêter.

Avis : je continue de m’étonner du programme de rééditions des séries X-men par Panini issues de l’ère Krakoa…D’un côté, quand je vois cette sortie, je me dis, c’est bien, ils ont une approche complétiste, et même les séries relativement courtes ont droit à leur deluxe, de l’autre je me dis : est-ce que cette série a intéressé beaucoup de monde ? 

Si je n’ai jamais eu beaucoup de problèmes avec le Cable jeune, il est clair, qu’il n’a jamais bénéficié du bagou et du charisme de son avatar plus âgé…Comme d’habitude pourrait dire, la version classique demeure la plus populaire et l’introduction d’une version pour ‘djeuns, ne fait que renforcer l’attrait pour la version mise sous le tapis. 

Je me souviens que j’avais quand même essayé de donner sa chance au machin, que le premier épisode était sympa mais en rien mémorable et que je n’avais pas poursuivi car je crois que la série se faisait choper par un crossover du moment assez vite, ce qui a toujours été un repoussoir en ce qui me concerne. 

Pour moi, il s’agit donc avant tout d’une série mineure avec peu d’impact, voire aucun sur le narratif global de la première période de krakoa, qui en fait une série assez dispensable. 

Verdict : à tester pour les complétistes

À lire avant :Hox/Pox 

 

MARVEL EPIC COLLECTION : SPIDER-MAN – LES FANTÔMES DU PASSÉ

Date de sortie : 07 juin  2023

Prix : 30,00 € (édition régulière), 34,00 € (édition collector)I 472 pages

Scénario : Tom DeFalco, Bob Layton

Dessin : Ron Frenz, Sal Buscema

Episodes :  US Amazing Spider-Man (1963) 259-272 et Annual 18-19, et Web of Spider-Man (1985) 1 et 6, précédemment publiés dans SPIDER-MAN : L’INTEGRALE 1984, 1985 et 1986, VENOM : L’INTEGRALE 1984-1991 et WEB OF SPIDER-MAN : L’INTEGRALE 1985)

Sollicitation : Se croyant débarrassé pour de bon de l’emprise de son costume extraterrestre, Spider-Man découvre que Mary Jane Watson est au courant de sa double identité. Mais dans l’ombre, le Super-Bouffon rôde, prêt à s’en prendre aux amis de Peter, Harry Osborn et Liz Allen.

Avis : réédition en Epic collection d’une partie du run Tom Defalco / Ron Frenz sur Spider-Man. Au moment où commence le tome, le duo est déjà bien installé, puisqu’ils ont repris le titre un peu après l’épisode 250 et le départ précipité de Roger Stern, qui n’appréciait guère la manière dont Marvel appréhendait sa saga sur le Super Bouffon. 

Une question et une intrigue qui va rester un fil rouge important également dans le cadre du run Defalco/Frenz…qui a fait à mon sens du bon boulot en grande partie, mais a sans doute eu du mal à répondre aux attentes des lecteurs après presque 2 ans à faire monter l’attente sur la révélation de l’identité réelle du personnage. 

Difficile d’être à la hauteur surtout quand on a Marvel derrière qui voulant profiter du succès du machin a demandé à le faire durer aussi longtemps que possible, ce qui amène des rebondissements intéressants, notamment dans l’entourage de Peter qui va se retrouver impacté, mais a sans doute lassé beaucoup de gens. 

En parlant d’entourage, les auteurs lancent ici un gros travail autour de MJ, la ramènent dans le cast régulier, et la font sortir du cliché de la fille un peu légère que l’on connaissait dans les années 60, avec là aussi quelques révélations bien amenées par les auteurs. Malgré un début compliqué, puisqu’ils ont dû reprendre le titre un peu à la volée, j’aime assez cette prestation sur le fond classique mais très bien tenue. 

À l’image de leurs autres travaux ensemble, Defalco /Frenz livrent une prestation toujours solide, divertissante, respectueuse de l’histoire de Marvel, tout en essayant d’amener de nouvelles idées. 

Verdict : à lire 

À lire avant : le run de Roger Stern, à partir de 82

MARVEL OMNIBUS : SPIDER-MAN 2099 T01

Date de sortie : 07 juin  2023

Prix : 100,00 € (édition régulière), 100,00 € (édition www.panini.fr)I 1384 pages

Scénario : Peter David

Dessin :  Rick Leonardi

Episodes : US Spider-Man 2099 (1992) 1-46 et Annual 1, Spider-Man 2099 Special (1995) 1, Ravage 2099 (1992) 15, X-Men 2099 (1993) 5, Doom 2099 (1993) 14 et Punisher 2099 (1993) 13, précédemment publiés dans BEST OF MARVEL : SPIDER-MAN 2099, 2099 10-44 et inédits)

Sollicitation : À New York, le scientifique du XXIe siècle Miguel O’Hara acquiert des pouvoirs arachnéens et tente de faire régner la justice. Mais la ville est dominée par la société Alchemax et surveillée en permanence par sa propre police, l’Œil Public…

Avis : longtemps espérée, attendue, rêvée, mais soumise aux contraintes du marché réel, la réédition de Spider-Man 2099 était loin d’être une évidence…à part pour les lecteurs. De fait, le personnage a je pense longtemps souffert de plusieurs facteurs qui jouaient contre lui: être attaché à une période, les années 90, qui dans la décennie 2000 et une bonne partie de la décennie 2010 a été conspuée pour ses excès et peu fêtée. Et si nombre de critiques sont légitimes, les années 90 ont aussi apporté beaucoup de bonnes choses niveau comics. 

Ensuite, le second repoussoir pour les éditeurs était sans doute, le côté daté de la franchise 2099. Comment vendre comme importante et à suivre une réédition d’une série située dans une futur alternatif complètement déconnecté de la continuité Marvel présente et singulièrement datée par endroits. Bonjour, on est des décennies dans le futur, mais certains aspects technologiques sont déjà dépassés par rapport au présent…

Enfin, il y avait une 3e difficulté : plus on s’éloignait des années 90, moins de lecteurs reconnaissait ou connaissait l’univers de 2099. Peu réédité, voire pas du tout seuls les lecteurs soit présents à l’époque, soit férus de brocantes, soit ayant entendu parler de nom pouvaient reconnaître l’univers concerné et avoir envie de donner sa chance à un omnibus. 

Bien sûr depuis les choses ont bien évolué : le marché des omnibus a explosé, et le Spider-man 2099 est ultra mis en avant dans le dernier film Spider-verse, ce qui retire une bonne partie du problème de reconnaissance…d’autant plus que les lecteurs qui lisaient le titre il y a 30 ans, sont maintenant des adultes qui ont envie de le relire dans le bon format…

De mon côté ? Non, je ne lisais pas encore des comics au début des années 90, je suis arrivé après et je n’ai lu que des morceaux de trucs sur cet univers déjà sur la voie de sortie à mon arrivée. Mais il y a Peter David et Rick Leonardi comme équipe créative et si je n’ai guère été convaincu par les 10 premiers épisodes réédités en Best of par Panini, je sais que le travail de David se révèle sur la durée…donc j’en suis !

Verdict : à lire 

À lire avant : rien. 

URBAN COMICS

BATMAN ONE BAD DAY – MR FREEZE 

Date de sortie : 09 juin 2023

Prix : 15€/72 PAGES 

Scénario : Gerry Duggan 

Dessin : Matteo Scalera 

Episodes : Batman – One Bad Day: Mr Freeze

Ère DC : plus ou moins dans ou hors de la continuité, votre estimation est aussi bonne que la mienne à ce stade. 

Sollicitation : Un manteau de givre et de glace s’abat sur Gotham City et fait entrer la cité dans son hiver le plus rude. Le froid est tel que Mr. Freeze peut désormais sortir à l’air libre, libéré de son armure réfrigérée. Et le Chevalier Noir sait qu’il n’en est que plus dangereux, d’autant qu’en apparence les intentions de Victor Fries paraissent on ne peut plus honorables : après tout, son seul désir est de sauver sa femme, Nora. C’est en tout cas ce qu’il confesse à Robin, ralliant le jeune équipier à sa cause. Mais Batman n’est pas dupe, et les rigueurs de l’hiver ne tarderont pas à lui donner raison.

Avis : parmi tous les one shot one bad day, celui consacré à Freeze fait partie de ceux que j’attends le plus, car le personnage fait partie de mes ennemis favoris de Batman. Comme beaucoup, je pense que l’interprétation donnée par le dessin animé des années 90 a joué un rôle important dans cette affection. 

Il faut dire que le show a réussi à transformer un personnage de base peu usité, un ennemi de 3e ordre au nom assez ridicule et au pastiche cliché en une des figures tragiques de l’univers de Batman. Un ennemi pour lequel on ne peut s’empêcher de ressentir une certaine empathie, alors qu’il se définit par l’absence d’émotion. 

Ensuite, on ne peut nier que les bonnes histoires avec Freeze sont assez rares niveau comics. Le DA a tout écrasé, et peu voire aucun auteur de comics n’a réussi à vraiment passer derrière. Même le DA a eu du mal à proposer un récit aussi fort que lors de sa première introduction. Je dirais que l’épisode où il revient dans Batman Beyond est assez réussi. 

En fait, je me demande si l’ombre projetée par cette réinterprétation est telle qu’elle n’a pas encouragé cette réécriture lors de New 52, qui fichait en l’air toute l’aura du personnage. À tel point que même Scott Snyder, qui avait écrit l’épisode, l’a renié, le voyant comme une erreur, car justement changeant ce qui faisait l’attrait premier du vilain. 

À voir si cette équipe créative, avec un Gerry Duggan, qui peut être assez inconstant, parviendra à sortir quelque chose d’original. 

Verdict : à lire 

À lire avant : rien

JUSTICE LEAGUE – FAUTE D’UN CLOU

Date de sortie : 09 juin 2023

Prix : 30€/ 312 pages 

Scénario : Alan Davis 

Dessin : Alan Davis 

Episodes : JLA: The Nail #1 à 3, JLA: Another Nail #1 à 3

Ère DC : hors continuité – Elseworlds

Sollicitation : Il y a de longues années, dans le Kansas : Martha et Jonathan Kent, qui ont projeté de faire quelques courses dans la bourgade de Smallville, découvrent qu’un pneu de leur voiture est crevé. Ils choisissent de reporter leur balade à plus tard et restent chez eux, sans se rendre compte que le ciel est traversé par une météorite étrange. Celle-ci abrite un enfant extraterrestre envoyé sur Terre depuis une lointaine planète. L’engin s’écrase un peu plus loin, et les Kent ne seront jamais là pour adopter l’enfant tombé des étoiles. Au fil des ans, les premiers super-héros apparaissent, mais dans ce monde légèrement différent du nôtre, jamais Superman ne se fera connaître, et l’histoire en sera à jamais bouleversée.

Avis : et l’on achève cette semaine sur un titre dont la sortie me fait quelque peu hésiter. En effet, je n’ai jamais lu les différentes mini The Nail, qui imaginent un univers DC sans Superman comme figure de proue. L’ensemble étant porté par Alan Davis tant niveau scénario que dessin. Et si j’ai une confiance totale en l’auteur en termes de performances visuelles et graphiques, niveau scénario…je suis très très très dubitatif au vu de ce que j’ai lu de lui. 

Je pense notamment à ces écrits dans l’univers mutant dans les années 90…ça donne tout de suite moins envie. Donc je sens que je vais voir le moment venu dans ma librairie, et que je serai partagé entre le fait que c’est un des elseworlds les plus célèbres et que le prendre incitera sans doute Urban à continuer à en publier…et de l’autre que niveau scénario, cela risque de ne pas être une lecture incroyable. 

Verdict : à tester 

À lire avant : rien

A propos Sam 2328 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. J’adore the nail ! Certes l’histoire est simple mais cet elseworld fonctionne très bien (en plus d’être magnifique). J’avais eu plus de mal avec sa suite car je ne connaissais quasiment pas la plupart des persos que l’on croise la 1ère fois que je l’ai lu (Doom Patrol, Outsiders, Metal Men… Je débutais mes lectures chez DC !). Lecture obligatoire pour tous les fans d’Alan Davis !

  2. “A cause d’un clou” ça fait pas terrible comme titre en vf mais, d’après mon souvenir, c’était très sympa à lire. Merci pour ce guide !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.