Guide de lecture Comics VF : semaine du 16 août 2023

Edito : nouvelle semaine et alors qu’une grande partie, dont moi, sera en vacances cette semaine, qui en principe est l’une des plus calmes de l’année…les éditeurs VF eux se lâchent bien comme il faut, avec beaucoupppp de comics …et pas de la piquette en plus ! je vois plusieurs bouquins que j’attendais depuis un certain temps, des rééditions espérées, encore un omnibus débarquer sur les étales. En clair, pas vraiment une semaine à ignorer en se disant que comme c’est la mi-août on pourra rattraper plus tard, nope, niet, nada, même pas un peu, il faut être sur la brèche pour ne rien rater ! La pause estivale n’aura donc été qu’un doux rêve, la PAL nous attend, va grandir, grossir et nous engloutir tous. 

Sorties de la semaine : de fait cette semaine, on retiendra : 

  • la suite des intégrales Invincible chez Delcourt comics !
  • chez Delirium, d’une part, la réédition trèsss attendue du premier tome de Judge Dredd, nous avons aussi la suite de la série avec le tome 8 ! 
  • chez Panini, on aura avant tout la suite de la réédition du run de Peter David sur Hulk !
  • et chez Urban, du très bon, entre la fin du Wonder Woman Terre un de Morrison et Paquette et le très beau et attendu Wonder Woman Historia de Deconnick associée à certains des meilleures artistes de l’industrie !

Émissions de la semaine : deux émissions prévues cette semaine, toujours à 21h sur notre chaîne Youtube : 

  • mardi, un nouveau Comixity of the future past !
  • jeudi, le comixweekly avec les sorties VO de la semaine !

DELCOURT COMICS

INVINCIBLE INTÉGRALE 10

Date sortie : 16  août 2023

Prix : 29.95€/304 pages 

Episodes : 

Scénario : Robert Kirkman 

Dessin : Ryan Ottley 

Sollicitation : Tout change lorsqu’Invincible découvre qu’il a été trahi par l’un de ses amis ! Mark Grayson va entamer une toute nouvelle phase de sa vie, et plus rien ne sera jamais comme avant…

Avis : on continue la réédition de la série Invincible avec certains des épisodes les plus traumatisants ! Ce tome contient en effet pas mal de moments passablement choquants mais qui comme d’habitude ne viennent pas de nulle part. 

Je dirais que la plupart des sous intrigues qui explosent ici : les révélations autour de Robot et Monster Girl, la relation chaotique entre Mark et Atom Eve, les conflits internes aux viltrumites suite au changement de statut quo dans le dernier tome et celui qui arrive dans ce tome, le retour d’un ancien vilain… sont les évolutions naturelles mises en place depuis pratiquement la guerre Viltrumite, voire parfois avant. 

C’est ce qui rend le titre aussi passionnant, rien n’est gratuit, des choses mises en place ici payeront dans plusieurs dizaines d’épisodes après avoir été suivi dans la longueur. Ce qui prend place ici va avoir des conséquences qui ne seront pas annulées, et qui vont modifier le statut quo sur la durée. 

Si bien que ce qui pourrait être une simple suite d’événements choquants sont en réalité parfaitement construits et organiques. Si bien qu’à ce stade, on a plus l’impression de lire une série au long cours en évolution constante, chapitrée, que simplement une série de super-héros de plus où le statut quo se remet à 0 dès que cela est plus pratique pour la compagnie. 

Bref, c’est beaucoup de souffrances pour le lecteur,  parce que Mark en chie bien,  mais contrairement à ce que je peux voir dans certaines séries qui vont choquer pour énerver et faire parler (oui, Spider-Man je parle de toi), aussi sombre qu’Invincible devienne, cela est est suffisamment bien exécuté pour demeurer toujours prenant. Ce n’est jamais une giffle des auteurs aux lecteurs…

Verdict : à posséder !

À lire avant : les 9 premiers tomes !

DELIRIUM

JUDGE DREDD AFFAIRES CLASSEES TOME 1

Date sortie : 18  août 2023

Prix : 39€/348 pages 

Episodes : 

Scénario : 

Dessin : 

Sollicitation : LA LOI EST DE RETOUR, PUNK ! Voici enfin réédité le premier volume de la collection JUDGE DREDD, LES AFFAIRES CLASSEES, qui rassemble toutes les premières histoires du personnage le plus emblématique du magazine culte britannique de science-fiction 2000AD ! Lancé en 1977, JUDGE DREDD est une création du duo John WAGNER et Carlos EZQUERRA et apparaît dès le n°2 de l’hebdomadaire. Edition très bien accueillie par les lecteurs, ce premier volume épuisé et régulièrement redemandé par les lecteurs et les fans du personnage permet de découvrir le lancement de JUDGE DREDD. 

Après des premiers pas tâtonnants, il va très rapidement se métamorphoser en personnage culte qui va incarner tout l’esprit punk et contestataire du magazine tel qu’il va prospérer tout au long de l’ère Thatcher. Illustré dès ses débuts par des futures stars de la BD britannique, tels que Brian BOLLAND, Mick McMAHON ou encore Ian GIBSON, par la suite, au fil de la série et des décennies, tous les plus grands noms de la BD d’outre-Manche passeront par JUDGE DREDD. 

Ainsi, à titre d’exemples, nous pouvons citer Pat MILLS, Dave GIBBONS, Kevin O’NEILL, Steve DILLON, Colin WILSON, Ron SMITH, Brendan McCarthy, Garry LEACH, Colin Mc NEIL, ou plus récemment Chris WESTON, Al EWING et tant d’autres… Avec une préface exclusive signée PAT MILLS, rédacteur-en chef de 2000 AD à la création du magazine et scénariste plébiscité notamment pour LA GRANDE GUERRE DE CHARLIE, SLAINE, NEMESIS ou encore REQUIEM, une nouvelle traduction soignée et proposée dans un format luxueux, voici l’édition définitive qui permettra enfin aux lecteurs hexagonaux de remettre LA LOI DANS L’ORDRE et à sa juste place parmi les grandes créations de la bande dessinée !

JUDGE DREDD AFFAIRES CLASSEES TOME 8

Date sortie : 18  août 2023

Prix : 39€/392 pages 

Episodes : 

Scénario : 

Dessin : 

Sollicitation : LES GRANDES SAGAS INEDITES DE JUDGE DREDD ! Avec ce huitième volume des Affaires Classées poursuivez votre découverte des histoires cultes de l’âge d’or de la série britannique JUDGE DREDD, restées inédites en France jusqu’à ce jour ! Parmi elles, nous pouvons ainsi citer “PORTRAIT D’UN POLITICIEN “, moquerie hilarante des “experts” des plateaux télé et des politiciens, autour de la starification d’un orang-outan, ou encore “REQUIEM POUR UN POIDS LOURD”, parodie des compétitions sportives et du culte de la performance poussé à son extrême. Les histoires sont toutes scénarisées par le duo le plus emblématique de la série à l’écriture : John WAGNER, co-créateur du personnage et Alan GRANT, et sont dessinées par certains des plus grands dessinateurs issus du magazine 2000 AD : Carlos EZQUERRA, le co-créateur du personnage ou encore les regrettés Steve DILLON (Preacher, Hellblazer), Ron SMITH, Ian GIBSON (Halo JOnes) ou encore Jim BAIKIE.

Avis : voilà une semaine qui débute très bien, avec le retour de la série historique consacrée à Judge Dredd sous deux formes : 

  • la réimpression du tome 1 attendue depuis longtttemppss et objet de frustrations répétées en ce qui me concerne. J’avais en effet commencé à rattraper les tomes de Dredd au moment où ce volume est tombé en rupture. En fait, j’étais même à quelques semaines de le commander quand pouf : il y a plus rien. Et cela doit remonter à quelque chose comme deux ans maintenant. Donc oui, pas mal de patience derrière.

    Ensuite, je suis conscient que dans ce tome 1, les auteurs cherchaient encore leurs marques et que le Dredd des débuts, n’est pas encore le personnage aux caractéristiques bien définies que nous avons eu au bout de quelques années. Il s’agit même à l’origine plus d’une parodie mettant en avant les violences policières où Dredd avait le rôle du facho optus que vraiment le personnage principal ; 
  • Le nouveau tome de l’année ! Le tome 8 débarque…et comme d’habitude, il faut être patient pour avoir la suite. À un moment, Delirium avait évoqué l’idée d’en sortir au moins deux fois par an. La concrétisation de ce souhait est toujours attendue et étant donné que le programme de Delirium est à peu près calé et connu jusqu’à la fin de l’année, on dirait que c’est mort pour 2023. Peut-être qu’en 2024, nous pourrons surfer sur deux tomes ?

    Cette augmentation des sorties serait bienvenue au regard de tout ce qui reste à sortir. Les comics Dredd ont débuté à la fin des années 70 et ont continué d’être publiés de manière hebdomadaire depuis lors à un rythme effréné au regard du succès. Il y a donc quelques décennies de publication à sortir en VF souvent inédites et au rythme actuel, il faudra quelques décennies supplémentaires pour simplement arriver au 21e siècle…

    Je suis bien conscient que cela dépend aussi du succès des bouquins et que vu la qualité des publications, Delirium fait tout son possible, mais je dévore chaque tome avec plaisir et l’attente entre chaque est toujours très longue…

    En tout cas, au vu des récits annoncés, j’ai l’impression que ce tome sera plus dans la veine satirique que policière ou à enjeu comme nous avons pu l’avoir dans certains des tomes précédents souvent considérés comme les plus marquants, notamment avec la guerre de l’apocalypse. 

Verdict : à posséder !

À lire avant : les précédents tomes, ça tombe bien puisque le tome 1 ressort !

PANINI COMICS

AMERICAN JESUS 

Date sortie : 16  août 2023

Prix : 16€/96 pages 

Episodes : 

Scénario : Mark Millar 

Dessin :  Peter Gross 

Sollicitation : L’antéchrist, Jodie Christianson, est devenu Président des États-Unis. Il organise la chute de l’économie mondiale avec des guerres et des pandémies savamment planifiées. Il en profite aussi pour pucer la population humaine afin de préparer le Nouvel Ordre Mondial souhaité par son père. Que va pouvoir faire Catalina alors que le monde entier s’oppose à elle ? Mark Millar (Old Man Logan, Jupiter’s Legacy) conclut ici sa trilogie sur le retour du Christ dans le monde moderne. Il y expose toutes les théories conspirationnistes qui existent, tout en faisant de son nouveau Christ une femme : deux éléments qui donnent à son récit une modernité radicale. Notons au passage que Netflix commence à communiquer sur l’ adaptation de ce titre en série, sous le titre « The Chosen One ».

Avis : alors non, même pas un peu, vous pouvez rêvez. Je n’ai lu aucune des mini, american jesus et je ne vais pas commencer. Lire l’approche de la religion par Millar, vu le peu de respect que j’ai pour ses travaux depuis quelques années, non merci. 

Verdict : nope 

À lire avant : les deux premières mini 

100% MARVEL : NAMOR – RIVAGES CONQUIS

Date sortie : 16  août 2023

Prix :  18,00 €  I 112 pages

Épisodes :  US Namor: Conquered Shores (2022) 1-5, inédits)

Scénario : Christopher Cantwell,

Dessin :  Pasqual Ferry 

Sollicitation : Les Krees ont provoqué la fonte des pôles. Les super-héros ont mené la guerre contre eux au fin fond de l’espace. La plupart l’ont payé de leur vie et seule une poignée continue à protéger l’humanité. Mais celle-ci est désormais soumise aux Atlantes, dirigés par l’impératrice Namorita. 

Avis : voilà un récit qui me tente bien à plusieurs titres mais sur lequel j’ai aussi quelques réserves. 

Tout d’abord, Marvel nous fait l’honneur, le privilège de nous accorder une mini sur le personnage de Namor, ce qui est assez rare, tant il est souvent cantonné au second rôle quand on veut bien le coller dans les FF, qu’on se rappelle qu’il a été un Illuminati ou que les scénaristes décident que pour le mois en cours Atlantis existe encore ou finalement non, c’est détruit pour de bon, tout le monde est mort et…ah ben finalement non, il y en a 2-3 qui ont survécu au fond, et ils ont tout reconstruit en quelques semaines et tout repeupler (quelle vigueur ces atlantes quand même !). 

Dans le cas présent et pour une fois, on a une approche un peu originale concernant le personnage, puisque l’histoire se situe quelques décennies dans le futur alors que les pôles ont fondu, que la civilisation humaine s’est effondrée et qu’Atlantis règne sur le monde désormais. Namor, exclu du pouvoir, est positionné comme un marginal, encore une fois pris entre deux mondes. 

Un pitch donc attrayant surtout quand on aime bien ce petit XXX de Namor, que l’on adore voire ouvertement arrogant, mais j’ai quelques réserves malgré tout. Principalement la présence de Cantwell au scénario. Si j’ai adoré son Dr Doom, et je persiste et signe que ce run était génial avec un final grandiose, je reste toujours dubitatif quant à son run sur Iron Man et apparemment je ne suis pas le seul.

Il peut donc avoir des bonnes idées et c’est peut être le cas ici, mais il s’est montré assez inégal jusque là. 

Verdict : à tester 

À lire avant : rien. 

 

100% MARVEL : PLANÈTE HULK – BRISEUR DE MONDES

Date sortie : 16  août 2023

Prix : 18,00 €  I 120 pages

Episodes : US Planet Hulk: Worldbreaker (2022) 1-5, inédits)

Scénario : Greg Pak

Dessin : Manuel Garcia, 

Sollicitation : Mille ans dans le futur, sur la planète Sakaar. La Grande Prêtresse Venkeira pourchasse sans relâche les Haarg, dont Tala, petite-fille d’Amadeus Cho, fait partie. Amadeus n’a plus qu’une solution : appeler à la rescousse ses anciens alliés Miss Hulk, Korg et surtout… Bruce Banner !

Avis : pas vraiment d’avis, mais je suis malgré tout tenté par ce retour de Greg Pak sur une mini-série Hulk. Le scénariste reste selon moi très sous-estimé et j’avais apprécié les portions de son travail sur la franchise que j’avais lu, en particulier son excellent “Planète Hulk”. Je suis bien conscient que cette mini s’inscrit dans la vague nostalgie initiée par Marvel depuis quelques années, qui voit des auteurs de haut calibre revenir sur les personnages ou franchises qui les ont rendu célèbres. Nous verrons bien, comme c’est dans le futur, donc autant dire hors continuité, l’auteur peut faire un peu ce qu’il veut. Mais osera-t-il ? 

Verdict : à tester 

À lire avant : avoir lu “Planète Hulk” peut aider

 

MARVEL DELUXE : ALL NEW X-MEN T04 – LE PROCÈS DE JEAN GREY

Date sortie : 16  août 2023

Prix :  32,00 €I 296 pages

Episodes : US All-New X-Men (2012) 22-30 et Guardians of the Galaxy (2013) 11-13, précédemment publiés dans MARVEL NOW! : LES GARDIENS DE LA GALAXIE/ALL-NEW X-MEN et MARVEL NOW! : ALL-NEW X-MEN 6)

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Stuart Immonen, Sara Pichelli, David Marquez

Sollicitation : Les X-Men d’origine, adolescents, sont pris au piège du présent. Mais les Shi’ars ont découvert l’existence de la jeune Jean Grey et comptent bien la juger pour les crimes de Phénix. Pour sauver leur coéquipière, les X-Men auront besoin d’aide… celle des Gardiens de la Galaxie !

Avis : je crois que c’est la partie où on est censé rire…tout d’abord, est-ce une réédition ou une réimpression car il me semble que ce crossover entre All new X-Men et GoG avait déjà été réédité en librairie…Bah peu importe, ça ressort et …ben c’est du gros caca. Alors c’est du joli caca, puisque dessiné par Stuart Immonen, Sara Pichelli et David Marquez…mais c’est quand même du caca. 

Le scénario est tout simplement stupide, alors que la galaxie décide de rejuger Jean parce que vous savez, Phenix et tout ça…sauf que c’est la Jean du passé, qui n’a jamais rencontré la créature…donc c’est un poil crétin…comme la portion du run de Bendis où nous entrons. Comme je l’ai souvent dit, je suis persuadé que le scénariste n’avait de plans pour le titre que jusqu’à Battle of the Atom et qu’il voulait initialement renvoyer les jeunots chez eux ensuite. 

Sauf que Marvel a dit non non non, ça vend, continue mon grand. Et qu’il a comblé comme il a pu à coup de redite et de crossovers vides avec ses autres séries, style Gog ici, ou Ultimate Spider-Man ou que sais-je encore. Fallait combler en attendant de passer à autre chose. 

Bref, à éviter, une belle purge. 

Verdict : à éviter

À lire avant : les tomes précédents du run de Bendis…mais pourquoi vouloir souffrir ? 

 

MARVEL DELUXE : X-MEN – HELLFIRE GALA

Date sortie : 16  août 2023

Prix : 35,00 €I 400 pages

Episodes : US Marauders (2019) 21, Classic X-Men (1986) 7, X-Force (2019) 20, Hellions (2020) 12, Excalibur (2019) 21, X-Men (2019) 21, Planet-Size X-Men (2021) 1, X-Men: Hellfire Gala HC (2021) 1 (Elections Strips), X-Corp (2021) 2, New Mutants (2019) 19, Marvel’s Voices: Pride (2021) 1 (XII), Wolverine (2020) 13, S.W.O.R.D. (2020) 6, Way of X (2021) 3, X-Factor (2020) 10 et Hellfire Gala Guide (2020) 10, précédemment publiés dans X-MEN : HELLFIRE GALA 1-2, MARVEL DELUXE : MARAUDERS 2, MARVEL DELUXE : WOLVERINE 1, X-MEN : HELLFIRE GALA PROMO et inédits)

Scénario : 

Dessin : 

Sollicitation : Les X-Men déroulent le tapis rouge pour le plus grand événement de l’année. Tout le monde sera là : vos X-Men préférés, leurs alliés les plus proches et leurs pires ennemis. La toute première équipe de X-Men krakoans sera enfin dévoilée et ce n’est que la première surprise de la soirée… 

Avis : autre sortie X-Men sur laquelle je suis assez mitigé…disons plutôt qu’elle ne m’attire guère sur le fond, raison pour laquelle je l’ai zappé à l’origine. Mais comme il y a des épisodes signés Hickman, je vais sans doute devoir me le prendre…mais l’exécution m’horripile…errggghhh…En fait, sur le papier, je comprends les intentions des auteurs, je perçois ce qu’ils cherchent à développer : la nation Krakoa qui invite les puissants du monde chez eux dans justement une démonstration de pouvoir. 

Assez logique étant donné leur positionnement. Sauf que…pourquoi ce défilé de mode absolument ridicule ? Comme sommes-nous censés prendre tous ces gens au sérieux ? On me répondra que les auteurs cherchent à démontrer l’expression d’une culture mutante séparée de celle des humains. Oui, j’ai bien compris. Mais pourquoi les personnages ont l’air de gros benêts qui ont eu un accident de jet avant de débarquer et qui juste avant se sont pris la dernière marche de l’escalier et ont attéris dans les poubelles, en sont ressortis et ont dit : tout est prévu…c’est notre culture ça maintenant. 

Dans le cas présent, l’attirail mis en scène chasse le sérieux du propos politique. Cela aurait pu être passionnant, les mutants ayant un rapport de force complètement différent désormais avec les autres, notamment la communauté super-héroïque. Une communauté qui a largement ignoré les persécutions mutantes au fil des années et doit les gérer en tant qu’Etat indépendant et reconnu désormais. Mais non, à la place défilé de haute couture…

Verdict : à tester ? par complétisme avant tout ? 

À lire avant : les différentes séries, d’ailleurs je vois qu’il y a un épisode du Sword d’Ewing…qui n’a pas été réédité en deluxe. 

 

FANTASTIC FOUR : L’INTÉGRALE 1980-1981

Date sortie : 16  août 2023

Prix : 36,00 € I 320 pages

Episodes : US Fantastic Four (1961) 219-231 et Annual 15, précédemment publiés dans MARVEL OMNIBUS : FANTASTIC FOUR PAR JOHN BYRNE 1, Nova 96-101, Album Les Fantastiques 35 et Strange Spécial Origines 184)

Scénario : Doug Moench, 

Dessin : John Byrne, Goerge Pérez

Sollicitation : Des monstres géants envahissent New York ! Un Franklin Richards possédé menace toute la réalité ! Les Quatre Fantastiques se joignent à Captain Marvel face aux Skrulls ! Le Docteur Fatalis reconquiert la Latvérie ! Un programme gigantesque.

Avis : je vois que le défilé des scénaristes se poursuit sur le titre, après Len Wein et Marv Wolfman, c’est Doug Moench qui reprend le titre le temps d’une petite année, avant que John Byrne  déjà présent au dessin, décide de reprendre entièrement la série. Cette instabilité niveau scénaristes est assez dommageable car on voit beaucoup de choses lancées, parfois très intéressantes, mais peu sont développées sur la durée au final. 

Du coup, je m’attends plus à une année de transition, avant que l’on rentre dans la période très faste du run de Byrne. Ce sera déjà un plaisir de le voir rien qu’au dessin sur ce tome et de découvrir enfin son run en tant que scénariste / dessinateur ensuite, d’autant qu’il dure plus de  5 ans. 

Verdict : à lire par complétisme et Byrne au dessin. 

À lire avant : rien – nouveau scénariste. 

 

HULK : L’INTÉGRALE 1995-1996

Date sortie : 16  août 2023

Prix : 36,00 €  I 296 pages

Episodes :  US Incredible Hulk (1962) 433-440, The Savage Hulk (1996) 1 et Cutting Edge (1995) 1, précédemment publiés dans Hulk 27-29, HULK 30-34 et inédit)

Scénario : Peter David

Dessin : Dave Gibbons, Angel Medina, Terry Dodson

Sollicitation : Un mystérieux groupe sème le chaos au point de pousser le monde vers la guerre nucléaire. Mais s’il s’agit bien d’une machination du Leader, pourquoi Hulk revendique-t-il ces actes terroristes et pourquoi ressemble-t-il au Maestro, sa version future et maléfique ?

Avis : ah, je sens que cela va être encore un tome relativement frustrant à plus d’un titre. Tout d’abord, parce que la réédition du run de Peter David sur Hulk se fait à un rythme relativement lent, avec au mieux un volume par an…quand on en a un. Il est arrivé que la place réservée saute pour un autre volume dédié au géant vert. 

Ensuite, parce qu’encore une fois, le nombre d’épisodes consacrés à la série régulière demeure sous la barre des 10. En principe, une intégrale devrait compter au moins 12 épisodes et un annual s’il y en a un cette année, ce qui doit nous emmener quelque part vers les 330 pages. 

Que nenni depuis plusieurs tomes et donc années, c’est du 6-7 numéros par volume plus des one shot publiés cette année là, en général de piètre qualité mais qui sont justifiés par le désir compréhensible de Panini de respecter l’esprit de la collection : publier l’intégralité du matériel disponible sur la période considérée touchant au personnage ou franchise. 

Compréhensible, mais en conséquence, cela fait maintenant 10 ans que nous remontons ce run qui je le rappelle va jusqu’au 467, il nous restera donc 27 épisodes après cela…de quoi remplir 3 intégrales, donc encore 3 ans, mais qui sait avec Panini, ils pourraient encore repousser ou saucinner ce qui reste. Et je parle ici juste de son premier run, le scénariste a fait plusieurs autres passages dans les années 2000…

Sinon, je suis content que l’on passe à autre chose sur le titre. La période du Panthéon qui s’est achevée il y 1 ou 2 intégrales est loin d’être ma favorite et je suis ravi de voir débarquer Angel Medina au dessin, car j’adore son style. Nous entrons dans la dernière phase du run du scénariste, qui a été chahutée avec notamment les effets de Onslaught et Heroes Reborn derrière qui vont bientôt se faire sentir et j’espère qu’elle sera de meilleur calibre

Verdict : à lire 

À lire avant : les précédents tomes. 

 

EXCALIBUR : L’INTÉGRALE 1990

Date sortie : 16  août 2023

Prix : 36,00 € I 296 pages

Episodes : US Excalibur (1988) 20-31, précédemment publiés dans Titans 147-154 et inédits)

Scénario : Chris Claremont, Scott Lobdell

Dessin : Alan Davis, Ron Lim

Sollicitation : Les membres d’Excalibur sont perdus à travers les dimensions et seule Kitty Pryde a retrouvé le chemin de leur réalité d’origine. Ça n’est pas le seul problème qui menace l’équipe britannique, car Galactus considère Rachel Summers (qui manie les pouvoirs du Phénix) comme une menace ! 

Avis : pas d’avis, j’ai arrêté après la première intégrale et maintenant que Claremont s’en va avec ce tome, j’ai encore moins de raisons d’y revenir…Le titre ne fonctionne tout simplement pas avec moi, même si je serai assez curieux de redécouvrir le run d’Ellis. Mais plus par complétisme qu’autre chose. 

Verdict : pour les fans très complétistes

À lire avant : les deux premières intégrales. 

 

X-MEN : L’INTÉGRALE 1968 – NOUVELLE ÉDITION

Date sortie : 16  août 2023

Prix : 36,00 € I 272 pages

Episodes : US Uncanny X-Men (1963) 40-51, Avengers (1963) 53 et Marvel Masterworks: X-Men Vol. 5 (trois histoires), nouvelle édition)

Scénario : Roy Thomas

Dessin : Gary Friedrich, Don Heck, Werner Roth 

Sollicitation : C’était impensable et pourtant, c’est arrivé : Matt Murdock est accusé par le FBI d’être Daredevil et il est poursuivi en justice. En attendant son procès, l’avocat aveugle est enfermé dans une cellule de Rykers, parmi des malfrats qui sont impatients de se venger de celui qui les a fait incarcérer.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie

Verdict : pour les fans des débuts des mutants qui aiment souffrir car ces premières années n’ont pas une réputation très flatteuse. 

À lire avant : pour les fans complétistes. 

 

MARVEL OMNIBUS : MARVEL ZOMBIES

Date sortie : 16  août 2023

Prix : 90,00 € (édition régulière), 90,00 € (édition www.panini.fr)I 1220 pages

Episodes : Marvel Zombies: Dead Days (2007) 1, Marvel Apes: Prime Eight (2009) 1, Marvel Zombies: Evil Evolution (2010) 1, Ultimate Fantastic Four (2004) 21 À 23 ET 30 À 32, Marvel Zombies (2006) 1 À 5, Black Panther (2005) 28 À 30, Marvel Zombies 2 (2007) 1 À 5, Marvel Zombies Return (2009) 1 À 5, Marvel Zombies 3 (2008) 1 À 4, Marvel Zombies 4 (2009) 1 À 4 et Marvel Zombies Supreme (2011) 1 À 5, précédemment publiés dans MARVEL SELECT : MARVEL ZOMBIES 1-4, MARVEL MUST-HAVE : MARVEL ZOMBIES, ULTIMATE FANTASTIC FOUR 13, 16, 17, X-MEN EXTRA 67 et inédits)

Scénario : 

Dessin : 

Sollicitation : Pensez à vos héros et héroïnes Marvel préférés. Maintenant, imaginez-les en morts-vivants affamés, mais toujours dotés d’une conscience et de pouvoirs. Bienvenue chez les Marvel Zombies ! Suivez-les dans leur quête de chair fraîche aux quatre coins du Multivers. 

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Je n’ai suivi aucune des mini Marvel zombies, cela ne m’a personnellement jamais intéressé, mais si vous êtes tentés par les multiples explorations du concept, voici un omnibus bien rempli pour passer les soirées d’été…

Verdict : pour les fans du genre qui veulent voire cela mélanger à l’univers Marvel. 

À lire avant : rien, tout est là. 

URBAN COMICS

BATMAN ONE BAD DAY : CATWOMAN 

Date sortie : 18  août 2023

Prix : 15€/72 pages 

Episodes : Batman – One Bad Day: Catwoman.

Scénario : G.Willow Wilson 

Dessin : Jamie Mckelvie 

Ère DC : hors continuité 

Sollicitation : Alors que Selina Kyle n’était qu’une adolescente, sa mère a dû se résoudre à vendre une broche dont elle avait héritée à un prêteur sur gages peu scrupuleux. Quelques années plus tard, lorsque Catwoman apprend que ce bijou est en réalité d’une valeur inestimable, elle n’a plus qu’une idée en tête : reprendre ce trésor familial à tout prix ! Mais cette course effrénée ne risque-t-elle pas de déterminer le reste de son existence ? 

Avis : oui, oui, je sais, je sais, cette collection pose vraiment problème avec son rapport nombre de pages / prix…Cela fait cher pour le récit hors continuité qui n’aura aucun impact sur la ligne et qui aurait pu être rassemblé dans une intégrale…peut être un jour. En attendant, les idiots dans mon genre vont passer à la caisse, car nous sommes le problème et que les équipes créatives sont séduisantes. 

Et c’est le cas ici, du moins en grande partie. Je reste en effet très partagé sur la production de G.WIllow Wilson au scénario. J’ai lu peu de choses de sa part, principalement Invisible Kingdom dont j’avais vraiment apprécié le début, mais le reste n’a pas été à la hauteur à mon goût. 

Ce qui m’attire principalement est la présence de Jamie Mckelvie, artiste britannique, collègue de longue date de Kieron Gillen sur de nombreux projets à la ligne claire très agréable et au sens de la composition très innovant. Il reste à voir si cette équipe créative avait vraiment quelque chose à dire sur le personnage, qui colle au concept ou s’ils ont juste pris un chèque…

Verdict : à tester comme les autres

À lire avant : rien. 

BLUE BEETLE : REMISE DE DIPLOME

Date sortie : 18  août 2023

Prix : 17€/152 pages 

Episodes : Blue Beetle: Graduation Day #1-6.

Scénario : Josh Trujillo 

Dessin : Adrian Gutierrez 

Ère DC : infinite frontier (2021/2023)

Sollicitation : Le post-bac, c’est pas de la tarte. En plus de devoir mettre hors d’état de nuire un nouveau super-vilain bien décidé à réduire El Paso en poussières, Jaime doit aussi subir la pression de son entourage à propos de ses choix à la sortie du lycée, et celle de la Ligue de Justice qui lui incombe de mettre son costume et ses ambition super-héroïques au placard pour laisser les adultes prendre le relai. Comme si ça ne suffisait pas, le scarabée qui permet à Jaime de se transformer en Blue Beetle commence à subir des interférences alors qu’un autre super-héros, Yellow Beetle, fait surface. Jamie parviendra t-il à trouver l’équilibre entre sa vie privée et sa carrière de super-héros, ou devra t-il pour de bon dire au revoir à Blue Beetle ? 

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie

Verdict : pour les fans de Blue beetle. Je dirais bien nouvelle génération, mais ça fais quoi, 15 ans que Jamie existe maintenant ? 

À lire avant : rien. 

POISON IVY TOME 1

Date sortie : 18  août 2023

Prix : 19€/184 pages 

Episodes : Poison Ivy #1-6 + Batman #124 back-up + Secret Origins #36 (1989)

Scénario : G.Willow Wilson 

Dessin : Marcio Takara 

Ère DC : infinite frontier (2021/2023)

Sollicitation : Pamela Isley a été beaucoup de choses dans sa vie. Une super-vilaine, une scientifique, une activiste, une reine et… une morte. Dans un nouveau corps, et animée d’un objectif radical, Ivy quitte Gotham et celle qui l’y retenait pour entreprendre la plus grande mission de sa vie, un cadeau qui guérira enfin les maux de notre planète : l’extinction de l’humanité.

Avis : ah ben tiens, on parlait de G.Willow Wilson plus haut et j’y exprimais mes réserves sauf que cette fois l’artiste ne m’attire pas particulièrement tout comme le personnage. Je sais que le titre a reçu de très bonnes critiques aux USA et un succès suffisant pour passer du statut de simple mini à série régulière, mais je reste réservé. 

Il y a la scénariste, mais comme je l’ai dit, je ne suis pas un grand de Marcio Takara. C’est un artiste tout à fait correct, qui fait toujours bien le travail, mais je ne vais pas aller acheter un comics sur son seul nom, comme je pourrais le faire pour un Jamie McKelvie ou quelques-uns des grands noms dans le titre suivant. 

Enfin, il y a le personnage…oui, Poison Ivy est une des figures marquantes dans la galerie de vilains de Batman…sauf que cela fait quelques années que je suis très dubitatif quant à son traitement et sa perception par certains auteurs et lecteurs. Il y a une forte tentation d’atténuer tout caractère vraiment maléfique pour en faire juste une écolo convaincue avec des méthodes un peu trop extrémistes…

Sauf que …euhhh non ? Vous avez oublié son nom ? Poison Ivy  est et doit être redoutable et redoutée. Au vu de la sollicitation, j’ai l’impression que c’est la voie choisie par la scénariste…une série sur une vilaine qui s’assume, cela peut être vraiment intéressant. Montrer les choses selon sa perspective, ses plans, actions de l’autre côté de la barrière, cela peut être particulièrement amusant à suivre, si on laisse le personnage être lui-même…

Verdict : à tester

À lire avant : rien. 

WONDER WOMAN HISTORIA : AMAZONS 

Date sortie : 18  août 2023

Prix : 24€/248 pages 

Episodes : Wonder Woman Historia #1-3

Scénario : Kelly Sue Deconnick 

Dessin : Phil Jimenez, Nicola Scott, Gene Ha, 

Ère DC : hors continuité 

Sollicitation : Il y a des millénaires, la reine Héra et les déesses du panthéon olympien se sont montrées très insatisfaites de leurs homologues masculins. Loin de leur regard, elles mirent un plan à exécution : une nouvelle société était, une société jamais vue sur Terre, capable de choses merveilleuses et terribles : les Amazones. Mais leur existence ne pouvait rester secrète éternellement, si bien que lorsqu’une femme désespérée du nom d’Hippolyte croisa leur chemin, une guerre totale entre le ciel et la Terre débuta, et sans que personne ne puisse l’imaginer, allait mener à la naissance de la plus grande gardienne de la Terre !

Avis : voilà la sortie que j’attends le plus cette semaine. Pour une fois, DC faisait preuve d’un minimum d’ambition autour du personnage de Wonder Woman au travers de cette mini-série Black Label. On pourra me répondre que l’arrivée de Tom King sur sa série régulière témoigne d’un intérêt renouvelé pour le titre et la franchise…j’adore le travail de King, mais attendons de voir avant de crier à la renaissance du titre. 

Nous l’avons vu par le passé, certains auteurs renommés se sont plantés : le second run de Rucka qui oui, je maintiens était tellement inférieur au premier et écrit juste pour envoyer le run d’Azzarello dans les abysses…le passage de Byrne n’a pas enchanté les foules (même si j’aimerais le lire, c’est du Byrne…) et ces dernières années, c’est un peu une succession de runs décevants. 

Il y a même des périodes où j’avais l’impression que DC se fichait complètement de ce qui se passait dans le titre : la période Finch, ou la période écrite par James Robinson ou Steve Orlando, ou Mariko Tamaki. Mais si vous savez le moment où on a cru que Mikel Janin allait dessiner le titre, qu’il a fait un épisode et demi puis s’est barré ?!

Bref, tout ça pour dire qu’il y a une bonne conjonction en ce moment, mais attendons avant de voir le résultat. Pour ce qui est du cas en présence, si je n’ai guère confiance dans le script de Kelly sue deconnick…c’est le travail des artistes que j’attends. Les pages révélées sont parmi les plus belles, travaillées que j’ai vu dans un comics de super-héros depuis 10 / 15 ans. 

Je pense notamment aux pages de Phil Jimenez : le niveau de détail est hallucinant, on sent que c’est un projet dans lequel il s’est beaucoup investi. Le dessinateur qui est un gros fan de WW et qui avait signé un run sur la série dans les années 2000 revient la dessiner et c’est sans doute son meilleur travail. Les autres artistes ne sont pas en reste, ce qui place ce bouquin tout en haut des sorties d’août !

Espérons que l’édition soit grand format pour être à la hauteur des pages. 

Verdict : à posséder

À lire avant : rien 

WONDER WOMAN TERRE UN TOME 3

Date sortie : 18  août 2023

Prix : 17€/136 pages 

Episodes : Wonder Woman Earth-One vol.3

Scénario : Grant Morrison 

Dessin : Yanick Paquette 

Ère DC : hors continuité 

Sollicitation : Diana, désormais reine des Amazones, doit rassembler les tribus amazoniennes disparates pour la première fois depuis un millénaire. Mais avec l’assaut de Max Lord sur Paradise Island avec ses armures destructrices A.R.E.S. qui semble imminent, Wonder Woman aura besoin de toute la puissance de ses sœurs à ses côtés, toutes ses soeurs ! Diana pourra-t-elle enfin apporter son message de paix au Monde des Hommes, ou la guerre de Max Lord réduira-t-elle le monde et les Amazones en cendres ?

Avis : dernière sortie de la semaine et encore une publication WW, c’est assez rare de voir plusieurs titres en même temps dédiée à l’héroïne, d’autant que dans le cas présent, ce 3e et dernier tome de Wonder Woman terre 1 était attendu depuis un certain temps. Publié en 2021 aux USA, nous étions quelque peu surpris de ne pas le voir à la programmation 2022 d’Urban…Mais je suppose qu’il a été une victime des changements de dernière minute ou la recherche du bon créneau. 

Sur le fond, si je vais me procurer ce dernier tome, je pense que ce sera avant tout pour le dessin de Paquette que pour l’histoire. Je ne peux pas dire que j’ai franchement beaucoup accroché à l’interprétation de l’univers de WW par Grant Morrison. Comme toujours, il y a des bonnes idées dans cette remise à 0, qui s’appuient sur l’inspiration d’origine des créateurs et des thèmes intéressants, mais assez bizarrement, je trouve que le résultat final n’est pas abouti. 

Il manque quelque chose pour vraiment adhérer à cette approche du personnage. Elle est peut-être un peu trop brute. Autant je ne veux pas réduire Diana à “elle est pleine de compassion”, piège dans lequel tombent souvent les scénaristes (en général masculins), autant l’opposé m’ennuie un peu. C’est une question d’équilibre dans la représentation d’un personnage qui est à mon sens bien plus complexe

Verdict : à lire 

À lire avant : les deux premiers tomes.

A propos Sam 2325 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Cela sent la rentrée et les sous qui vont fondre comme neige au soleil…
    Pour moi, ce sera le Namor de Cantwell. J’aime beaucoup son traitement nuancé et psychiquement crédible des anti-héros, comme Fatalis ou the Blue Flame. Ce Namor m’intrigue.
    Ma plus grosse attente reste Wonder Womand Historia : Amazons qui jouit d’une grosse réputation et dont les planches que j’ai pu voir sont magnifiques.
    Enfin, par complétisme, je prendrai le dernier tome de American Jesus. Mon TPB du tome 1 en VO date de 2009. Quelle vitesse ce Millar… Le premier arc était séduisant, le second tome était très passable. Espérons que le dernier où nous retrouverons le protagoniste du premier tome, face à l’héroïne du second, soit à la hauteur. On peut rêver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.