Guide de lecture Comics VO : semaine du 1er Mai 2013

DC COMICS

ACTION COMICS 20

AC_Cv20_3ehqyzmze1_

Scénario : Andy Diggle & Tony Daniel (que Dieu nous protège)

Dessin : Tony Daniel

Sollicitation : Superman battles an enemy of his own making in the horrible Hybrid—but what else does Lex Luthor have in store for The Man of Steel and the people of Metropolis? Get set to learn some of the secrets behind Luthor’s role in The New 52!

Avis : il est peu probable que cet épisode atteigne le niveau du précédent puisque Andy Diggle a claqué la porte et que c’est Tony Daniel qui reprend le scénario. J’ai tout de même noté le nom de Diggle au scénario car il semblerait que Daniel respecte l’intrigue du scénariste sur ce coup et ne fasse qu’écrire les dialogues, mais même ça je le sens très mal au vu de ses performances très pauvres sur Detective Comics.

Pour le moment le nom du remplaçant de Diggle sur le titre n’a pas été annoncé, nous savons juste que Scott Lobdell écrira un arc après celui là. Au vu des déboires de nombre de scénaristes chez DC ces derniers temps, je ne sais pas s’ils trouveront beaucoup de grands noms prêts à accepter ce type de traitement…Ce qui est étrange c’est que le responsable éditorial de Superman ait gardé son poste malgré l’échec financier, commercial et critique  de la gamme depuis le relaunch. En effet au cours des 18 derniers mois les ventes de Superman ont replongé au niveau près relaunch, ce qui est assez normal étant donné la piètre qualité du titre et le fait qu’apparemment le différents scénaristes qui utilisent le personnage ne se parlent pas, si bien qu’il y a en fait autant de versions de Superman que d’auteurs …notamment la version Geoff Johns du perso qui ne colle pas du tout à ce qu’on a vu dans les séries Superman…

Je vais me faire un peu de mal en disant du bien de Tony Daniel pour finir car je trouve que graphiquement il est ici bien plus à l’aise que sur Batman.

ANIMAL MAN 20

ANMAN_Cv20_wt34e3hw9p_Scénario : Jeff Lemire

Dessin : John Paul Leon & Steve Pugh

Sollicitation : The battle against the Rot has left Buddy’s family in ruins, and now they must withstand another force trying to subvert him: his own celebrity!

Avis : le titre Animal Man est entré dans une nouvelle intrigue très différente de ce qui a précédé. On s’attendait à des changements une fois l’histoire avec le Rot achevé, mais manifestement Jeff Lemire se dirige vers une direction plus super-héroïque dans les prochains mois. Du moins tous les signes sont là, puisque le personnage a même repris son costume et s’est fait dépouillé de ses pouvoirs améliorés fournis par le Red pour revenir à sa version de base.

Côté vie personnelle ça ne va pas fort non plus, puisque suite au drame qui frappe la famille de Buddy, celle-ci a explosé puisqu’il est jugé responsable de l’issue dramatique  de Rotworld. Bref vous l’aurez compris, la série Animal Man ne va pas être la plus marrante dans les prochains mois ! et je ne pense pas que la nouvelle célébrité du personnage auprès des médias de l’univers DC va l’aider à se sentir mieux dans sa peau…

Au dessin je suis ravi de revoir John Paul Leon qui avait illustré un précédent épisode de la série, centré sur le film auquel a participé Animal Man. Je me suis toujours demandé pourquoi ce dessinateur archi talentueux n’avait pas eu plus d’exposition notamment après son remarquable travail sur Earth X…

AQUAMAN 19

AQM_Cv19-urkp35uqhvScénario : Geoff Johns

Dessin : Paul Pelletier

Sollicitation : The Ice King takes the throne as the true king of Atlantis—but who will be the first to kneel before him?

Avis : nous avons appris il y a quelques jours que l’équipe actuelle d’Aquaman composée de Geoff Johns et Paul Pelletier allait faire une pause d’un épisode à l’occasion du numéro 20, et remplacé à l’occasion par le génial vétéran John Ostrander (qui était un peu le Bendis des années 90 qui écrivait des titres à la pelle et en général de bonne qualité).

Comme de par hasard, le numéro en question portera sur le groupe des Others qui pour l’occasion accueillera un nouveau membre, il faut dire que lors du second arc d’Aquaman qui les a introduit dans l’univers DC, Johns n’a pas fait dans la dentelle et en a dézingué quelques uns. Ce choix ne fait que confirmer la soupçon partagé par la plupart des lecteurs du titre qu’un spin off d’Aquaman centré sur ce groupe ne serait pas une mauvaise idée et je pense qu’avec ce numéro DC teste un peu l’idée avec un épisode

– sans Aquaman

+ centré sur ce groupe

+ écrit par quelqu’un d’autre que Johns.

Si le test est réussi, je vois bien DC essayer de créer un mini pôle autour de ce personnage…

Il faut dire que depuis son arrivée sur le titre, le scénariste a fait comme à son habitude, à savoir peupler, et dans le cas présent, repeupler le titre autour du héros avec tout un cast on ne peut plus intéressant qui pourrait tout à fait porter des séries à leurs noms avec crossover avec le titre central de temps en temps…La méthode est rodée et a fait ses preuves. Cependant pour le moment l’univers d’Aquaman reste moins riche que disons un Green Lantern ou un Batman et on vient bien que Johns commence à créer de nouvelles menaces et de nouveaux opposants qui pourraient combler cette faiblesse. Mais à mon sens Johns a intérêt à rester sur cette série plus longtemps s’il veut vraiment la développer.

DETECTIVE COMICS 20

DTC_Cv20_t2c47yasym_Scénario : John Layman

Dessin : Jason Fabok

Sollicitation : The superhuman transformation of Ignatius Ogilvy is just the tip of the iceberg when an extremely unexpected character comes to The Penguin’s aid! And in the backup story, Emperor Penguin makes a trip to Blackgate Prison he won’t soon forget!

Avis : d’épisode en épisode nous voyons comment John Layman essaye d’installer son nouveau vilain, au nom assez ridicule d’Empereur Penguin, en en faisant une espèce de big boss manipulateur ayant toujours trois coups d’avance. Le fait est que Batman manquait en effet ces derniers temps d’adversaires à la hauteur de son intellect, des organisations secrètes, des surhumains, des criminels normaux et sa galerie habituelle de vilains, ça oui, mais un vrai vilain malin qui tire les ficelles de pas mal de monde : ça, on a en pas eu des masses ces dernières années, ou en tout cas pas vraiment à la hauteur.

Et bigre le salopiaud et doué ! il sait comment attirer l’attention de Batman sur d’autres problèmes, qu’en général il a lui même crée pour mener à bien ses plans. Il semblerait bien qu’il ait un objectif plus large que simplement amassez tout plein d’argent en ricanant comme un benêt, du moins je l’espère sinon cette histoire va retomber comme un soufflet et mine de rien Layman a tissé pas mal d’intrigues autour de ce personnage.

A voir, mais après le numéro 900, je dois dire que je commence vraiment à être intéressé…

EARTH 2 # 12

EARTH2_Cv12_2i6kafh6rb_Scénario : James Robinson

Dessin : Nicola Scot

Sollicitation : The drums of war begin to sound as the heroes of Earth 2 rally behind Dr. Fate—and a threat from Apokolips becomes all too real!

Avis : une rumeur insistante veut que DC soit sur le point de lancer une second titre earth 2 avec toujours James Robinson aux manettes. Il est vrai que l’actu est assez chaude autour de ce titre avec la sortie prochaine d’un annual où devrait apparaître le nouveau Batman de la Terre 2 et normalement la conclusion du second arc de la série. En outre la série va sortir prochainement en France, dans le mag Green Lantern Saga, donc les lecteurs français vont pouvoir découvrir la série dans peu de temps.

Un second titre est à mon sens une bonne idée, surtout toujours écrit par Robinson, ainsi la cohésion de ce sous univers DC sera maintenu tout en développant beaucoup plus d’intrigues. En effet le scénariste a posé pas mal de sous intrigues qui n’avancent pas vite en raison du nombre limité de pages dont il dispose et soyons francs il décompresse quand même pas mal aussi, ce qui n’aide pas ! Pour le moment il a tout de même maintenu la qualité de la série, bien que je trouve ce second arc assez mou, interminable et surtout avec pas assez de Hawkgirl à mon goût (mais ce n’est que mon opinion)…

Espérons donc que les rumeurs soient vraies, un second titre Earth 2 et plus d’histoires bientôt !

GREEN ARROW 20

GA_Cv20_td8zbsqw4k_Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Andrea  Sorrentino

Sollicitation : Komodo and The Outsiders have destroyed Green Arrow’s life, but how far will Ollie fall before he’s forced to take desperate measures?

Avis : suite de la désormais géniale et incontournable série consacrée à Green Arrow et oui ! qui aurait cru il y a encore quelques mois que je dirais cela de ce titre ? le dernier épisode de la série a bien continué à illustrer pourquoi elle était devenue une des meilleures de l’univers DC : combat sanglant et remarquablement mis en scène par Andréa Sorrentino, révélation dantesque, nouvelle ennemie complètement psychopathe et final qui laisse Ollie en piteux état !

Le scénario de Jeff Lemire est vraiment riche avec d’une part la confrontation entre Komodo et Ollie et ses petits segments d’histoires manifestement situés dans l’avenir qui voit le personnage encore plus au fond du trou et je pense, si ma mémoire est bonne de retour sur l’île où il est devenu ce qu’il est. Une île qui de plus en plus est présenté comme l’élément central de la nouvelle mythologie du héros et qui recèle de nombreux mystères.

On saluera aussi le dessin et la mise en scène de Sorrentino bien plus mature et original que ce que j’avais pu voir de lui sur I Vampire, dans les premiers épisodes du moins où il nous faisait du sous Jae Lee. Ici l’artiste montre qu’il est sorti de l’ombre du maître et qu’il a trouvé sa propre voie, une voie vraiment inspirée et qui colle parfaitement au style de récit impulsé par Lemire.

Maintenant il ne reste plus à espérer que cela dure et que Urban propose la série en VF bientôt, ce n’est pas encore annoncé, mais si la série se maintient à ce niveau ce n’est pas hors de propos je pense.

A noter aussi la sortie de :

– MOVEMENT 1, de Gail Simone et Freddie Williams II, lancement d’une nouvelle série annulée au bout de 9 épisodes chez DC apparemment avec un côté très politique. Vu le peu d’appétence des américains pour les oeuvres qui leur font la morale et mon peu d’appétence personnelle pour les travaux de Gail Simone…c’est mal barré je vous le dis !

– SWAMP THING 20, de Charles Soule & Kano, la nouvelle équipe créative a signé  un premier épisode sympathique mais je pense qu’il va falloir pousser jusqu’à la fin du premier arc pour avoir une idée plus claire de ce que vaut cette histoire. La sollicitation nous annonce une confrontation avec Superman, j’espère personnellement que ce ne sera pas aussi forcé que je le pressens,  d’autant que j’ai plus l’impression que les deux personnages devraient être du même coté. Espérons que nous échapperons au poncif de la baston entre gentils, parce que j’en ai ras la soupe de ce cliché qui n’arrête pas d’être utilisé ces dernières années tant par Marvel que par DC.

IMAGE COMICS

INVINCIBLE UNIVERSE 2

invincible-universe-2Scénario : Phil Hester

Dessin : Todd Nauck

Sollicitation : Cecil Steadman’s bargain with Mr. Liu has taken a turn for the worst – and now the greatest heroes of the Invincible Universe must defeat the dragon unleashed! But who will pay the cost for Cecil’s choice?

Avis : comme on pouvait s’y attendre le premier épisode d’Invincible Universe a repris très exactement là où  s’était arrêté Guarding the Globe. La seule différence est que comme annoncé, le titre accentue son lien avec Invincible pour inciter les lecteurs du premier à aller lire le second…Pour se faire les auteurs n’ont pas hésité à reprendre des pages entières issues d’Invincible 100, qui s’est vendu comme des petits pains, pour bien montrer la filiation au cas où cela n’aurait pas encore été assez clair pour le lecteur à la vue du nom du bouquin…

Mais pour une fois, mes fidèles lecteurs, je ne vais pas me plaindre de ce relaunch dans la continuité, puisque à la base Guarding the Globe de Phil Hester était un très bon titre qui manquait juste un peu d’exposition et les auteurs, avec Robert Kirkman, ont du penser  que ce relaunch et cette association plus rapprochée avec Invincible pouvait lui donner le petit coup de pouce nécessaire.

Sur le fond rien ne change : des dizaines de personnages, des intrigue à gogo de tous les côtés et de bons cliffs assez marrants comme la conclusion de l’épisode 1. En fait ce titre est écrit de manière très old school avec beaucoup d’intrigues, pas d’arcs à proprement parler, simplement un enchevêtrement très riche d’intrigues. Très sincèrement pas mal de titres devraient en faire autant …

TEN GRAND 1

TEN GRANDScénario : JMS

Dessin : Ben Templesmith

Sollicitation : Joe Fitzgerald was a mob enforcer until the day he met Laura, who convinced him to leave that world behind. Before quitting, Joe agreed to one last job, little realizing that the man he’d been sent to kill was deeply involved in demonlogy. He survived Joe’s attempt and came after him, fatally wounding Joe and killing Laura. As he lay dying, an angelic force (who may or may not be what she appears) pointed out that where she is going, he can’t follow, and where he is going, he wouldn’t want her to follow. But if he will agree to work for them as a different kind of enforcer, they will bring him to life and keep on bringing him to life every time he is killed in a righteous cause. The reward: for those five minutes of death, he will be with Laura again. Would you endure an eternity of pain and death, dying over and over, to be with the woman you love for just five minutes each time you died? Most people might say no. But Joe Fitzgerald isn’t most people.

A bold new era begins with the long-anticipated return of Joe’s Comics, the imprint that brought you MIDNIGHT NATION and RISING STARS. All-new stories from J. MICHAEL STRACZYNSKI (Babylon 5, Jeremiah, Thor, Amazing Spider-Man, Superman: Earth One) return in 2013 with an action packed line up featuring everything from superhero action to supernatural thrillers. Watch this space as a new wave of exciting, challenging and experimental stories begins!

Avis : après bien des années passées dans le giron des comics mainstream (Spider-man quand c’était bien, Thor avant Fraction, Superman Earth One), JMS revient à ce qui a fait sa renommée dans les comics au départ, outre bien sûr sa réputation de showrunner à la TV (Babylon 5  les gens !!!!), à savoir les creator owned. Il y a plus de 13 ans de cela M.JMS lançait un sous label au sein de Top Cow pour accueillir ses créations telels que les excellents Rising Stars et Midnight Nation.

Aujourd’hui il revient chez Image avec son label et lance un premier titre très mais alors très alléchant tant par son pitch, très JMS dans le ton avec un homme pourri qui se sacrifie par amour de sa belle à connaître la souffrance quasi éternelle pour une éphèmère récompense, que par l’artiste auquel il est associé : Ben Templesmith, génie graphique de son état. Oui je dis génie car j’adore ce style étrenné sur des titres magiques comme Wormwood ou encore Fell, dont on attend la suite et fin un jour de 2023 je pense…

Inutile de dire qu’il faut se jeter dessus comme des affamés devant un banquet gratuit de chips, viande et autres saloperies si mauvaises pour nous mais si bonnes et délicieuses…je ne sais pas si ma métaphore est super adaptée mais je pense que vous avez compris le principe. Bien que JMS ait signé des titres assez irréguliers en termes de qualité (koff Superman koff Wonder Woman koff koff rrrrrr ah là là quelle toux !), je pense que ce titre est un peu l’immanquable de la semaine. Par contre attention, il ne faudra pas s’attendre à un chef d’oeuvre dès le premier épisode, le scénaristes est connu pour construire dans la durée, donc va falloir suivre !

MARVEL COMICS

ALL NEW X MEN 11

ANXMEN 11Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Stuart Immonen

Sollicitation : One of the ALL-NEW X-MEN leaves to join Cyclops and his crew!Jean Grey pushes her power to the limit, shaking her and the rest of the X-Men to the core.

Avis : bon on va faire simple et ne pas se bercer d’illusions, le programme de 11e épisode d’All New X-Men est connu : 20 pages de dialogues et la répétition de Uncanny X-Men 4, qui était lui même la répétition de All New X-Men 10, du côté des membres de l’école  avec en exclusivité mondiale leur réaction au départ d’un des leurs qui part avec Cyclope adulte !

Mon sentiment est clair : Bendis a pris 3 épisodes pour raconter un truc qui aurait du prendre 5 pages et donc je pense qu’il prend un tout petit peu les lecteurs pour des abrutis …Rappelez moi quand il se passera un truc ! et oui ces séries ont maintenant tendance à m’exaspérer…que ce soit les leçons de morale de Wolverine qui est sans doute l’un des pires tueurs qui ait arpenté la Terre ou encore de Beast qui a juste mis en danger le continuum espace temps pour aller faire chier un vieux pote….

INDESTRUCTIBLE HULK 7

IH 7Scénario : Mark Waid

Dessin : Walter Simonson

Sollicitation : Hulk and Thor–together versus the Frost Giants!But what’s wrong with Thor–and why doesn’t he recognize Hulk?And Bruce Banner lands a bombshell surprise on his assistants!

Avis : on peut enfin dire que cela a commencé à bouger dans Hulk avec un épisode 6 assez intéressant, bien qu’un peu lent dans sa première partie, mais qui a su finir sur une dernière page à la fois hilarante et très excitante pour la suite, je ne sais pas pourquoi mais je sens que la réplique « Hulk worthy » va devenir culte assez vite tout comme cette dernière page d’un Hulk parvenant à soulever le marteau de Thor…Un Thor qui n’a pas semblé reconnaître Banner, et qui d’ailleurs semble en fait être issu d’un moment dans le passé du personnage…Un mystère bien mystérieux qui soulève bien des sourcilles moi je vous le dis !

J’étais assez, voire très réservé sur les débuts de Waid sur le titre avec des épisodes sans fil rouge apparent, très déconnectés et sans grande conséquences, mais j’ai assez apprécié les deux derniers épisodes. A voir sur la longueur ce que le scénariste peut construire.

A noter aussi la sortie de :

– AGE OF ULTRON 7, par Brian Michael Bendis, Brendon Peterson & Carlos Pacheco, suite de l’event oublié Age of Ultron qui a pris un tournant tragique puisque Wolverine avec la complicité passive de Susan Storm a mené son objectif à bien dans le dernier épisode. Ils sont remontés dans le passé pour exécuter une certaine personne…mais dans quel état cela va-t-il laisser le monde maintenant que le passé a été modifié ?

– THANOS RISING 2, de Jason Aaron et Simone Bianchi, suite de la mini consacrée à l’origine de Thanos…et il faut espérer que ce nouvel épisode relèvera le niveau car le 1er numéro ne m’a guère convaincu avec un Thanos enfant tout  gentil ! qui oh là là cède peu à peu au côté obscure ! mmm oui c’est aussi chiant que ça en a l’air ! décidemment Aaron est capable du meilleur comme du pire, alors qu’il fait des merveilles sur Thor, il est en train de couler Wolverine and the X-Men après 18 épisodes merveilleux, et maintenant ça !

A propos Sam 1886 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

6 Comments

    • Oui je pense que Marvel s’est un peu raté sur ce coup au niveau de l’agencement des épisodes. Ils auraient du sortir ANXM 11 avant Uncanny. Le pire étant que la révélation tombe dans Uncanny comme un cheveux sur la soupe, non pas comme l’évènement principal mais plus comme un à côté

  1. Un spin-off à Aquaman me branche pas du tout… C’est très bien ce que fait Johns, rajouter des éléments de background cool qui suscite intérêt et curiosité chez le lecteur. Mais si c’est pour les retirer du comic pour les envoyer sur un autre titre, et de ce fait se retrouver à appauvrir inévitablement le titre de base, non merci. Exemple plus parlant : Red Lanterns. Retirer une idée pour en faire un titre à part et à chier n’ayant strictement rien à faire dans le catalogue DC. 
    Qu’on continue d’utiliser ces éléments de background pour servir l’histoire, ce serait déjà bien et nous éviterait de tourner en rond avec les éternels affrontements Aquaman/Black Manta/Ocean Master.$
    En revanche, l’idée est bien plus tentante sur Earth 2 qui là s’avère de base suffisamment riche pour proposer un à côté qui servirait l’histoire de Robinson trop lente à se mettre en place (du fait d’un univers trop vaste à développer sur seulement 20 pages par mois).  

    • Chuuuut, faut pas dire ça ou Sam va faire un infarctus !
       
      Mais vu toute la com’ qu’il y a autour de ce nouveau personnage ce ne serait même pas impossible…

Répondre à Marti Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.