Guide de lecture Comics VO : semaine 09 octobre 2019

Edito : wow…c’est …étonnant, mais c’est sans doute l’un des guides VO les plus courts que j’ai sorti depuis des lustres. Seulement 5 sorties mentionnées ? cela faisait longtemps que ce n’était pas arrivé. Mais voilà, chez DC c’est un peu Batman ou rien. C’est bien simple, il y en a de tous les côtés ! à croire que Liefeld a raison et que l’éditeur ne sort plus rien d’autre…La vache, je viens de dire que Liefeld avait raison sur quelque chose ? brrr, ça fiche froid dans le dos; 

Chez Marvel…ben pareil, pas grand chose cette semaine. En en indé ? et bien on rigolera pas gentiment devant les quelques 20 variants covers de Spawn 301…McFarlane sait que c’est un poil abusé en dehors des numéros anniversaires ? Bref, une semaine bien calme…le calme avant la tempête, puisque nous avons dans le viseur la première vague de séries X-Men dans les prochaines semaines, la suite et fin d’Absolute Carnage, l’épisode 25 d’Immortal Hulk, une série Joe Hill chez DC, le Joker de Lemire, et plein d’autres choses. 

Sorties de la semaine : ben, comme il n’y a pas grand chose et que j’ai réduit la voile derrière ? tout ce que j’ai sélectionné cette semaine dans mon guide est clairement à surveiller, mais surtout : 

  • Warren Ellis et Bryan Hitch enfin réunis sur Batman’s grave chez DC Comics ;
  • la conclusion de Powers of X chez Marvel !

Emission de la semaine : deux émissions au programme cette semaine : 

  • mardi toujours à 21h sur Mixlr, le Comixity of the future past, qui reviendra sur l’actu geek, c’est à dire comics VO et VF, manga, ciné, série TV, musique, jeux vidéos d’octobre 1999 !
  • vendredi (attention, en raison d’un problème d’agenda cette émission est reportée au vendredi), le comixweekly toujours à 21h sur Mixlr qui reviendra sur les sorties VO de la semaine avec un peu d’info par dessus !

DC COMICS

BATMANS GRAVE #1

Prix : $3.99

Scénario : Warren Ellis 

Dessin : Bryan Hitch & Kevin Nowlan 

Sollicitation : The World’s Greatest Detective must try to inhabit the mind of a murder victim to solve a case—without filling the empty grave next to those of his parents. Can Batman imagine the life of a corpse with a half-eaten face without dying himself?

Warren Ellis and Bryan Hitch, one of the most legendary creative partnerships of the modern age, reunite in this maxiseries about life, death and the questions most are too afraid to ask.

Avis : comme je l’ai dit en intro, pour DC, cette semaine c’est du Batman de tous les côtés…et le pire ? je vais sans doute aller voir tous les projets concernés…du moins les plus intéressants, parce que…ben vous avez vu les équipes créatives ? DC nous propose quelque chose que nous attendons depuis 20 ans. 20 XXX d’années !!! cela fait en effet 20 ans maintenant que Warren Ellis et Bryan Hitch n’ont pas travaillés ensemble ! je sais incroyable, leur dernière vraie collaboration remonte à Authority ! du moins sur autre chose que quelques pages. Car je me souviens qu’ils avaient signés une petite histoire ensemble pour l’omnibus …ben d’Authority justement !

Alors évidemment j’en suis à 350%…Même si je ne sais plus trop quoi attendre de Warren Ellis après ses dernières productions. Je vais encore aux réunions de groupe de soutien pour lecteurs de Wildstorm !!! avec toujours le même discours “et j’allais voir chaque nouvel épisode en me disant, allez ça sera bien cette fois…mais ça ne l’était jamais !!! jamais !!!” Je dois dire que le fait que ce soit une maxi série en 12 épisodes à priori me fait un peu peur, car je crains le scénario bien décompressé à mort…mais en même temps, on dirait que cela va mettre en avant le côté détective de Batman, tout en ne négligeant pas des scènes d’action. 

Je veux y donc croire. Fort. Très fort C’est Ellis sur Batman, quand même ! il ne peut pas rendre cela chiant ! et non Warren, ce n’est pas un défi pour s’assurer que les crétins dans mon genre continueront à acheter tout ce que tu sors quoiqu’il arrive, tu sais parfaitement qu’on le fera, c’est dans le contrat !!! Bref, j’ai des appréhensions, mais en même temps, j’attends le bouquin avec impatience !

Verdict : BUY

JOKER HARLEY CRIMINAL SANITY #1

Prix : $5.99

Scénario : Kami Garcia

Dessin : Mico Suayan & Mike Mayhew

Sollicitation : In Gotham City, where heinous acts of violence are a daily occurrence, the GCPD relies on Harley Quinn, a young forensic psychiatrist and profiler, to consult on their toughest cases. But Harley is haunted by one unsolved case—the night she discovered her roommate’s body marked with the signature of a notorious serial killer known as The Joker.

Five years later, the case remains unsolved and a new series of horrific murders occur throughout the city. As the murders escalate, Harley’s obsession with finding the depraved psychopath responsible leads her down a dangerous path. When the past and the present finally collide, Harley has to decide how far she is willing to go—and how many lines she is willing to cross—to solve these cases once and for all.

Written by #1 New York Times and international bestselling author Kami Garcia (co-author of Beautiful Creatures, author of Unbreakable and X-Files: Agents of Chaos) with art by Mico Suayan (Bloodshot: Reborn) and Mike Mayhew (The Star Wars), JOKER/HARLEY: CRIMINAL SANITY introduces readers to a Joker and Harley Quinn unlike any they’ve seen before, utilizing forensic psychiatry, behavior analysis (profiling) and psychological profiles to create a true-to-life take on these iconic characters that is more terrifying than any psychotic fantasy.

Avis : à peine deux semaines après la sortie du premier épisode d’Harleen, DC sort un nouveau bouquin dans le cadre du Black Label qui revient sur la relation Harley Quinn /Joker. Mais là où le très bon Harleen de Stjepan Sejic s’inscrivait clairement dans la continuité DC normale, au point que l’on peut penser que Harleen deviendra l’origine officielle du personnage…autant ce nouveau titre va clairement s’en détacher en s’inscrivant plus comme un Elseworlds détaché du genre super-héroïque. 

En fait, je vois plutôt ce titre comme une réinterprétation de la rencontre Harley/Joker dans un monde plus réaliste et sans la relation amoureuse. Au vu du pitch et des pages (sublimes) publiées en preview, on voit clairement qu’on se situe plus dans le cadre d’une série TV type procédurale, avec une Harley profileuse pour la police de Gotham appelée à enquêter sur un serial killer qui se fait appeler le Joker. 

Et si sur le papier, je pourrais avoir des réserves sur le trop plein d’Harley Quinn en ce moment (presque comme s’il y avait un film sur le personnage bientôt…), ce qui me rend impatient de le lire …c’est la partie graphique. Vous avez vu les pages de Mico Suayan ? nom du dieu des comics, que c’est beau. Et Mike Mayhew n’est pas en reste, même si son style photoréaliste ne fonctionne pas à 100% avec moi. 

C’est vraiment le dessin qui m’a donné envie de m’intéresser au bouquin à la base et le pitch, si il bien mené avec comme je l’ai dit ce côté série TV procédurale a fait le reste. Bref, pour moi une sortie attendue …et encore une fois, on voit le soin porté par DC à ne sortir que le meilleur dans leur ligne Black Label…ce serait bien que le reste de la gamme DC connaisse le même soin. 

Verdict : BUY

JOKER YEAR OF THE VILLAIN #1

Prix : $4.99

Scénario : John Carpenter 

Dessin : ANTHONY BURCH

Sollicitation : In the Year of the Villain, what’s a Clown Prince of Crime to do when the world has started to accept doing bad as the only way to live? Out-bad everyone else, of course! The Joker is on a mission to get his mojo back and prove to the world that there is no greater villainy than the kind that leaves you laughing.

This special one-shot is co-written by legendary film auteur John Carpenter (The Thing, Halloween) and Anthony Burch (the Borderlands video games), making for a Joker comic that’s twisted in ways you never imagined!

Avis : et l’on achève cette semaine de sorties chez DC bien petite (oui, je sais je ne parle pas des autres titres DC…mais bon, il n’y a pas grand chose qui m’intéresse…) avec un petit évènement avec cet épisode tagué Year of the vilain qui après Luthor, Sinestro ou encore le Riddler s’intéresse au personnage du Joker. Rien de bien particulier en somme…jusqu’à ce que l’on s’intéresse au scénariste….JOHN XXX CARPENTER !!! comment DC a réussi à l’attirer dans ses filets, je n’en pas la moindre idée…tout comme je n’ai pas la moindre idée de l’implication réelle du réalisateur d’Halloween dans l’écriture du scénario. À t-il réellement signé le scénario ou s’est-il simplement contenté de prêter son nom, parce que le créateur de Michael Myers qui écrit le Joker…ben ça vend du rêve (ou du cauchemar) ! surtout que c’est le genre d’auteur que l’on veut laisser libre d’écrire un peu ce qu’il veut et non le contraindre avec un mandat éditorial comme respecter Year of the vilain…Nous verrons bien le résultat, mais je pense qu’il vaut mieux approcher cette sortie avec prudence. 

Verdict : BUY (quoi, j’ai dit prudent, pas idiot)

MARVEL COMICS

DOCTOR DOOM #1

Prix : $4.99

Scénario : Christopher Cantwell

Dessin : Salvador Larroca 

Sollicitation : THE CRACK OF DOOM! From Christopher Cantwell (HALT AND CATCH FIRE, SHE COULD FLY) comes a new monthly ongoing series. Victor Von Doom — scientist, sorcerer, disfigured face, twisted soul — has been spending much of his time warning against a trillion-dollar global effort to create the first « artificial » black hole. Wrestling with visions of an entirely different life…a better future…DOCTOR DOOM finds himself at a crossroads. (what is he questioning?) A catastrophic act of terrorism kills thousands, and the prime suspect is… DOOM? Victor will have to push his unexplained thoughts aside and focus on remaining alive as the title of « Most Wanted Man » is thrust upon him… Left with no homeland, no armies, no allies, indeed, nothing at all, will the reign of Doctor Doom come to an abrupt halt?

Avis : euhhh…qui croit une seconde la sollicitation quand elle présente le titre Doctor Doom comme une série ongoing ? Non mais sérieusement, Marvel. On a compris maintenant que les ongoing ne sont que des minis qui ont changées de qualification ! plus sérieusement, je doute en effet que le titre dure très longtemps et à mon sens elle n’en a pas besoin. Si Doom est clairement un des personnages les plus intéressants de l’univers Marvel, il n’y a pas de débat sur ce point, il fonctionne mieux comme antagoniste ou dans le cadre de mini où l’on explore sa psyché (type Books of Doom). 

Je comprends le désir de Marvel de rebâtir la franchise Fantastic Four en la rendant capable de soutenir plusieurs séries et mini séries de manière simultanée. Mais au cours de son histoire et ce même alors que le titre a été un best seller de la maison du début des années 60 à la fin des années 80, l’éditeur a toujours fait attention à ne pas multiplier les séries dérivées qui en général ne fonctionnaient jamais longtemps. Le fait est que les membres des FF fonctionnent dans le cadre de la série mère …et c’est un peu le cas de Doom également. 

Ensuite, cela ne préjuge en rien du résultat final qui peut être très bon. Il y a clairement des choses à explorer avec ce personnage, chef d’un pays et au passé bien tortueux, mais il y aussi nombre d’obstacles à surmonter pour faire fonctionner le titre dans un marché déjà bien encombré de tous les côtés et ce à un moment où le titre mère des FF n’a pas connu un retour vraiment très réussi. Cela s’améliore…mais on peut se demander si Marvel n’a pas raté une grosse opportunité avec ce retour tumultueux. 

Dernière réserve avec la présence de Salvador Larroca au dessin. C’est un retour pour Larroca sur la franchise, puisqu’on se souvient qu’il avait signé un très bon run sur les FF avec Chris Claremont il y a …20 ans…mais pourquoi vous me faites ça !!! oui, je suis vieux, je sais, arrêtez de me rappeler combien le temps a passé !…bref, revenons au sujet du jour. À l’époque Larroca avait un style très différent, bien meilleur à mon sens, plus dynamique et plus tourné vers le cartoony…

Nous connaissons tous son style actuel…très photoréaliste qui fait mal aux yeux. Il peut l’atténuer un chouia, comme nous l’avons vu avec Uncanny X-Men récemment…mais cela reste à mon sens très en deçà de ce qu’il faisait il y a 20 ans. 

Verdict : Check it 

POWERS OF X #6

Prix : $5.99

Scénario : Jonathan Hickman 

Dessin : R.B.Silva 

Sollicitation : THE INEVITABLE TRUTH. The revelatory tale of Mutantkind’s fall comes to a conclusion that will lay the groundwork of the X-Men’s stories for years to come! Superstar writer Jonathan Hickman (NEW AVENGERS, FF, INFINITY) and rising star artist RB Silva (UNCANNY X-MEN) wrap the series that reveals everything!

Avis : grand dieu des comics, nous voilà déjà arrivés au terme de la saga House of X/Powers of X. 12 semaines passées en un éclair. 12 semaines où nous avons débattus comme jamais sur chaque épisode. Chaque numéro devenant un rendez vous incontournable pour tous les lecteurs (vieux comme jeunes) qui redécouvraient une franchise qui dormait sur ses lauriers et surtout sur son passé depuis un bon moment, sans rien proposer de vraiment neuf. 

Tout cela est dernière nous…du moins pour un moment, car je ne doute pas une seconde qu’à la minute où Hickman aura fermé la porte derrière lui, Marvel enverra tout cela par la fenêtre. Je suis cynique ? non, j’ai de la mémoire, et je me rappelle comment Marvel sous prétexte de retour aux bases après le départ de Morrison avait abondamment chié sur son héritage et mis sous la tapis la plupart de ses apports. Et puis House of M est passé par là et …bye bye Morrison. 

Donc oui, je m’attends d’ici 3-4 ans à entendre ce même argument du nécessaire retour aux sources pour rendre de nouveau les X-Men accessibles. En attendant cette inéluctable chute dans les ténèbres et le retour de la médiocrité à laquelle Marvel nous avait habitué ces dernières années quand il s’agissait des mutants, profitons. Oh oui, profitons que nous soyons de nouveau passionnés par la vie des X-Men. 

Une vie qui a donc pris un tout nouveau tour sous l’impulsion de Xavier. Si nombre de mystères demeurent, on comprend bien que le statut quo a désormais changé et les mutants vont vivre entre eux sans trop se soucier du reste du monde…Du moins pour le moment. Et puis, il reste cet épisode de Powers of X. Hickman a établi le présent, expliqué le passé et je pense que ce numéro va enfin nous expliquer le lien avec le lointain futur mis en scène dans cette mini depuis le début. 

L’épisode est en outre signalé en rouge dans l’ordre de lecture, donc il faut s’attendre à de nouveau du très lourd pour la conclusion. Et que c’est bon de pouvoir associer de nouveau ces mots avec les X-Men. Alors Marvel, je sais que vous allez finir par tout gâcher, mais laissez nous en profiter en attendant. Ok ? et en échange on ne criera pas trop quand vous nous vendraient des épisodes à 5 ou 6 $. Bon, on criera quand même, parce que c’est un scandale…mais pas trop. 

Verdict : BUY

A propos Sam 1886 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Hello !

    C’est vrai que le Batman Grave donne envie tout en foutant sacrement la trouille que ce soit bien nase….

    Il y a aussi la fin Thumbs qui est toujours excellent et l’avant dernier épisode de Black Hammer Justice league qui a pris une autre dimension à l’épisode précédent.

    Quelques bricoles à se glisser sous la dent quoi…

  2. Oui c’est le même esprit. Un monde futuriste fait d’oppression et dominé ici par les technologies. On suit deux jeunes qui tentent à leur façon de résister. C’est assez déstructuré. Le graphisme de Hayden Sherman, c’est aussi particulier mais j’aime beaucoup. En clair, si tu n’a spas aimé The Few, tu ne devrais pas davantage accrocher à Thumbs.
    Bon, je ne l’ai pas vraiment vendu sur ce coup ! Mais perso, je suis assez fan de ce genre de récit narrativement et graphiquement hors des sentiers battus.

Répondre à joujof Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.