Guide de lecture Comics VO : semaine du 10 novembre 2021 – DC Comics

Edito : nouvelle semaine de sorties et on peut constater qu’encore une fois, les sorties Marvel sont réduites en raison de nombreux reports causés par les problèmes d’approvisionnement et de la chaîne logistique du livre…Mais cela n’empêche pas les choses de nous parvenir, faut juste pousser plus fort messieurs dames, mais si, mais si, je suis sûr que ça fonctionne comme ça le monde de l’édition. Hein ? ça se voit que j’y connais rien ? …Oui ? Mais bon, nous aurons tout de même quelques gros trucs cette semaine, en particulier chez DC qui malgré quelques retards ici ou là tient mieux le coup, du moins j’ai l’impression, en termes de délai. Bon en même temps, ils sortent beaucoup moins de choses, cela aide…

Sorties de la semaine : quelques trucs à ne pas rater : 

  • une nouvelle série chez Boom, qui s’annonce très intriguante : REGARDING MATTER OF OSWALD’S BODY !
  • chez DC Comics Jeff Lemire et Dustin Nguyen lancent une nouvelle mini Black Label dans le monde de Batman et l’omnibus de Justice League Dark !
  • chez Marvel, le relaunch de Venom par Al Ewing, Ram V et Bryan Hitch ! Mais aussi le retour du Eternals de Gillen et Ribic !!!

Émissions de la semaine : deux émissions au programme : 

  • mardi, le Freaxity toujours avec Laure et Steve !
  • jeudi, le Comixweekly avec Steve et Bunny qui parleront des sorties VO de la semaine !

Batman: The Imposter #2

Prix : $5.99

Scénario : Mattson Tomlin 

Dessin : Andrea Sorrentino 

Sollicitation : Detective Blair Wong set her sights on Bruce Wayne as a source of information about the Batman—but neither of them was ready for the sparks that flew when they met. Unfortunately for their relationship, the imposter Batman has killed again, and the pressure is mounting to close the case…immediately!

Avis : hé bé, les épisodes sortent très vite pour cette mini série, bon tant mieux pour Urban qui doit la publier en février prochain ! Cela laisse peu de temps tant à DC qu’à l’éditeur VF pour mettre tout cela en place. Sur le fond, je n’ai pas eu le temps de finir le premier épisode (et ne l’aurais pas avant la sortie du second épisode), donc je vais sans doute attendre la sortie du tome VF. Oui, parce que mon emploi du temps sera tellement meilleur l’année prochaine. On y croit. Mais ce que j’avais lu du premier épisode m’avait bien plu, avec ce Batman plus jeune, à ses débuts, qui commence à trouver ses marques au moment où cette affaire d’imposteur tueur lui tombe dessus. Au passage, je n’avais pas noté que le scénariste de cette mini était aussi le coauteur du script du film The Batman. Cela augure encore plus du bon. 

Verdict : Check it 

ROBIN & BATMAN #1

Prix : $5.99

Scénario :JEFF LEMIRE

Dessin :DUSTIN NGUYEN

Sollicitation : The legendary story of Batman and Robin has reached nearly mythic proportions: the crime-fighting Dynamic Duo, always one step ahead of the criminals they pursue and never meeting a case too big. This isn’t that story. This is the story of a young Dick Grayson, newly orphaned, struggling to find his way in a strange, difficult, dark new world…This is the story of Robin and Batman.

The bestselling creative team behind the Eisner-winning Descender, Jeff Lemire and Dustin Nguyen, reunite in Gotham City to tell the story of a remarkable young man learning to navigate an incredible new world!

Avis : tiens il y avait longtemps ! Une nouvelle mini-série Batman dans le cadre du Black Label. Oh ça oui, très longtemps, au moins…la semaine dernière, ou la semaine d’avant (oui, je suis médisant). Ah non, excusez-moi, c’est un projet Robin, avant d’être Batman. Ce n’est pas la même chose, c’est complètement différent même ! Oui, je suis sarcastique. 

Mais que voulez-vous, on reste dans cette phase de projets en continu autour de Batman…et oui, DC, je vais suivre cette nouvelle mini. Tout d’abord, parce que je suis un cas désespéré et que je n’ai pas peur de me contredire : trop de projets Batman ! Je les prends tous et vous incitent à en faire encore plus ! Ensuite, parce que comme d’habitude avec le Black Label, ils savent attirer le chaland…

Comme voulez-vous que refuse un comics signé Lemire et Nguyen, c’est impossible. Donc oui, je vais le prendre, même si l’histoire de Dick Grayson recueilli par Bruce Wayne et qui devient Robin, je l’ai déjà lu 100  fois. Oui, mais pas par cette équipe créative…vous comprenez ce n’est pas du tout la même chose, il faut donc que je l’ai…Oui, on se justifie comme on peut. 

Verdict : Buy

JUSTICE LEAGUE: LAST RIDE #7

Prix : $3.99

Scénario :CHIP ZDARSKY

Dessin :MIGUEL MENDONÇA

Sollicitation : IT’S ALL BEEN BUILDING TO THIS—past and present and future all collide here in the final issue of this monumental series. Everything connects back to J’onn’s death, Batman’s final decision, and Superman’s regret—it all has been leading to this final confrontation with Darkseid. Who lives (some do!)? Who dies (some do!)? It all culminates in a bombastic finale from which the Justice League will emerge eternally changed.

Avis : conclusion attendue de cette mini série située dans une continuité parallèle menée par Chip Zdarsky…et je dois dire que je suis surpris par le découpage de l’histoire effectuée par le scénariste. En effet, autant dans les 3 premiers épisodes…il ne se passait pas grand chose autant depuis deux épisodes, cela pète dans tous les sens. Certes, l’auteur avait besoin de place pour développer les relations internes de cette Ligue brisée depuis des années par la disparition d’un de ses membres…Mais on ne m’enlèvera pas de l’idée que les débuts étaient un peu vides…

Et puis avec l’épisode 4, l’histoire a commencé à s’emballer, à monter en puissance dans les épisode 5 et 6 au point qu’on est passé d’une situation où je me demandais si Zdarsky avait quelque chose à dire à un point où je me demande comment il va conclure tout ce qu’il a mis en place dans les précédents numéros avec ce 7e épisode. Il y a désormais trop de choses, entre le cliffanguer de la dernière page l’épisode 6, la grosse menace enfin révélée…aussi dans cet épisode et tout ce qui traîne autour. 

Je reviens donc à mon avis de départ : problème de découpage selon moi…J’espère que Zdarsky saura gérer l’atterrissage final pour qu’on ait une aventure complète satisfaisante au final. 

Verdict : Buy

THE JOKER #9

Prix : $5.99

Scénario :JAMES TYNION IV and SAM JOHNS

Dessin :STEFANO RAFFAELE and SWEENEY BOO

Sollicitation : The terrifying Sampson family is ready to exact their revenge on the Clown Prince of Crime for the murder of one of their own during A-Day! Will Gordon risk his life to save…The Joker? The shocking series continues with the most horrifying issue yet!

Backup: Punchline and Harper Row go head-to-head for the life and safety of Kelly Ness! If Harper loses, the radicalization of young people in Gotham City will know no limits!

Avis : autre série qui s’est bien reprise sur les derniers épisodes, comme Justice League Last Ride au dessus, ce qui fait que j’attends chaque nouvel épisode avec impatience. Le dernier numéro était particulièrement réussi, avec des événements chocs autour de Gordon qui doit gérer la nouvelle Bane…elle-même en quête de liberté envers ceux qui l’ont créé mais aussi le destin qui lui a été imposé. 

Mais que fait le Joker pendant ce temps…Ben on s’en fiche un peu, car on comprend bien que ce qui intéresse avant tout Tynion IV, ce sont Gordon et tous les nouveaux clans qui ont émergé pour essayer de buter le Joker. Et cette fois, c’est le clan Sampson qui entre dans la danse. Ou plutôt qui revient puisque le Joker avait déjà…”accueilli” certains de ses membres dans le premier arc…façon Hannibal Lecter. 

Je ne sais pas trop comment le scénariste va tout gérer pour achever son récit de manière correcte avec son épisode 14, comme il l’annoncé, mais en tout cas, il y a beaucoup de choses dans tous les sens qui sont développées. 

Verdict : Buy

TPB/GRAPHIC NOVEL

JUSTICE LEAGUE DARK OMNIBUS 

Prix : $150/1648 pages

Scénario : Jeff Lemire, Peter Milligan 

Dessin : Mikel Janin, Ryan Sook 

Episodes : Collecting Justice League Dark #0-40; Justice League Dark Annual #1-2; Justice League Dark: Futures End #1; Constantine #5, #9-12; I, Vampire #7-8; Justice League #22-23; Justice League of America #6-7; a story from The New 52! Free Comic Book Day Special Edition #1, Trinity of Sin: Pandora #1-3, #6-9; and Trinity of Sin: The Phantom Stranger #11, #14-17, plus an extensive behind-the-scenes art gallery and a brand-new introduction by the writer who started it all, Peter Milligan!

Sollicitation : With the Justice League defeated at the hands of the Enchantress, Madame Xanadu must assemble the world’s most powerful and strange magical heroes to prevent her premonitions of end times from coming to fruition! Bringing together the likes of John Constantine, Zatanna, Shade, and Deadman, this unlikely team will be forced to put aside their differences to save the world. Never one to play nice, Constantine and the group will fall apart time and time again, only to come together when the world needs them most. Joined by the likes of a centuries-old vampire, Black Orchid, and Frankenstein, Agent of S.H.A.D.E., among many more, some will live, many will die, but together, maybe they can save this world! Justice League Dark: The New 52 Omnibus features the entire epic run in one massive, accursed tome! 

Avis : encore une fois, les choix de DC en matière de publication d’omnibus me laisse un peu interrogateur. En effet soyons clairs, cet omnibus est un monstre, le plus gros jamais publié par l’éditeur dans son histoire. Et il a sorti des trucs énormes par le passé…Ce qui veut dire une chose : il a dû demander un travail colossal au staff edito de DC. Et je voudrais savoir : ça en valait vraiment la peine…tout ça pour la Justice League Dark ? 

En effet, ce n’était pas l’une des séries de premier plan du New 52 et si vous me posez la question, je préfère largement, très largement, la série JLD période Rebirth menée par Tynion IV et ensuite par Ram V. Voilà une très bonne série. La série version New 52, même menée par Lemire était…correcte, mais sans plus. La période Milligan ne m’a laissé presque aucun souvenir et j’avais trouvé à l’époque la période Lemire, qui assure une bonne quinzaine d’épisodes, assez ennuyeuse. 

La grosse série de super-héros, ce n’est pas pour lui. À moins d’être dans son propre univers et d’être une sorte de commentaire sur ce genre de séries (salut Black Hammer). Et je n’ai pas lu la dernière partie de la série écrite par J.M.Dematteis, le titre étant passé complètement sous le radar à ce stade, alors qu’il a assuré plus de la moitié du titre. C’est dire à quelle vitesse le titre est tombé dans l’indifférence passé les deux premières années. 

Et oh mon dieu, ils ont collé les épisodes de Pandora là dedans !!! Ah ah ah aha haha ah , ou le personnage qui n’a jamais pris et symbole de cette période où le staff edito voulait tout contrôler tout en ayant aucune idée d’où il allait…Ahhh, bon, au moins c’est complet. Je suppose qu’ils l’ont collé là pour faire sens avec le crossover Trinity War qui est aussi publié ici. Au moins ce sera complet, à défaut d’être bien. Par contre il faudra lire Forever evil après Trinity War…donc pas si complet que ça. 

Chances de publication en VF : la première partie de la série a été publiée, mais je crois que la partie écrite par Dematteis n’a jamais été publiée par Urban. Et ils n’ont jamais touché à Pandora…ils ont eu le nez creux sur ce coup. 

Verdict : Check it ? pour l’exploit de publier un tel truc et pour les dessins de Janin qui a assuré plus d’une vingtaine d’épisodes dans le lot.

A propos Sam 2228 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. J’avais preview Robin & Batman, effectivement l’équipe créative c’est forcément instant buy et je n’ai pas acheté de Batman depuis très longtemps (oui on se convaincs comme on peut de ne pas enrichir la Batman Compagnie, ah merde non DC).
    Mais leur ligne éditoriale me fout tellement le cafard, aucune envie de m’investir dans leur univers.

Répondre à gorre Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.