Top 10 des sorties VO du mois d’avril 2022 – 5 à 1

5/UN MOIS TRÈS VERT 

De quoi on parle ? : alors que le run de Donny Cates sur Hulk ne semble pas vraiment enchanter grand monde, mais je ne peux rien en dire car je ne l’ai pas encore commencé (j’ai dit que j’avais du retard), Marvel a quelques gros projets autour du personnage en ce moment. Trois pour être plus précis. 

HULK: GRAND DESIGN – MADNESS #1 

Prix : $5.99 /48 PGS

Scénario : JIM RUGG 

Dessin :  JIM RUGG

Sollicitation : Writer/artist Jim Rugg concludes his creative reimagining of the entire history of THE

 INCREDIBLE HULK in this can’t-miss oversized issue. You’ll never look at Bruce Banner the same way again!

 

 

Incredible Hulk By Peter David Omnibus Vol. 4

Prix : 125$/1248 pages

Scénario : Peter David 

Dessin : 

Episodes : Incredible Hulk (1968) 436-467, -1; Incredible Hulk Annual ’97; Savage Hulk (1996) 1; Cutting Edge (1995) 1; Cable (1993) 34; Onslaught: Marvel Universe (1996) 1; Incredible Hulk: Hercules Unleashed (1996) 1; Heroes Reborn: The Return (1997) 1-4 

Sollicitation : Peter David’s character-redefining Hulk run comes to its incredible end! Major Matt Talbot sets his sights on capturing the jade giant — and with Hulkbusters and the Ringmaster on his side, he might just succeed! Meanwhile, terror group the Alliance pushes the world to the brink of nuclear war — but why is the Hulk claiming credit?! Then, Onslaught does the impossible — physically separating Bruce Banner from the Hulk! While Banner finds himself reborn, the Hulk faces a harsh truth about his traumatic past — and a health crisis that might kill him! Does Apocalypse have the answer? And what terrible tragedy will bring about the end of an era?

Avis : outre le crossover avec Thor qui débute ce mois-ci (autre titre écrit par Cates), il y aura aussi le début du Hulk Grand Design de Jim Rugg, qui vient exploiter le concept apporté par son pote Ed Piskor (X-Men Grand Design) chez Marvel il y a quelques années, le mois sera aussi marqué par la sortie du 4e omnibus autour du run de Peter David…De quoi voire la vie en vert dans les prochains mois !

A suivre ? : Oui !

4/LA DARK CRISIS SE PAYE LA JUSTICE LEAGUE

De quoi on parle ? : de la sortie du 75e épisode de la Justice League censé mettre en scène la mort de l’équipe et marquer une nouvelle étape vers l’event de l’été de DC : Dark Crisis. 

JUSTICE LEAGUE #75 

Prix : $6.99 US | 48 pages

Scénario : JOSHUA WILLIAMSON

Dessin : RAFA SANDOVAL

Sollicitation : Oversize special issue! Superstar writer Joshua Williamson pens the beginning of the next big DCU event! It all starts here! 

A new Dark Army made up of the DCU’s greatest villains has formed on the edges of the Multiverse! The DCU’s best and most powerful heroes are pulled together in an epic war to push the darkness back! But in the end, they are no match for it! That’s right, you heard it here first: the Justice League are killed by the Dark Army, with only one survivor to warn the remaining heroes of Earth about what is coming for them!

FINAL ISSUE! 

Avis : cela fait maintenant quelques temps que Williamson monte un peu dans son coin la nouvelle grosse crise de l’univers DC. On en avait eu les prémices dans DC Infinite, il avait poursuivi dans Justice League Incarnate et nous avons ici une nouvelle pièce de ce nouveau gros event ici alors que les grandes figures de l’univers DC vont être portées disparues au terme d’un affrontement avec Darkseid et quelques autres. 

Le titre sera ensuite mis en pause pendant quelques temps…Et par là j’entends sortir l’event, préparer la nouvelle équipe artistique et relancer le machin avec plus d’élan que le run de Bendis. Ce dernier semble être passé complètement à côté du bouquin et de fait au terme de la mini série Justice League / Legion, le scénariste n’a aucun autre projet annoncé chez l’éditeur. On peut imaginer que ses performances n’ont pas convaincu et que DC souhaite plutôt s’appuyer sur d’autres auteurs désormais. 

Tout ça pour dire que l’univers DC va être pas mal secoué dans les mois à venir. Le fait que Williamson mène la barque me rassure en tout cas sur la direction générale. 

A suivre ? : OUI !

3/IMAGE FETE SES 30 ANS 

De quoi on parle ? : du fait que certains d’entre nous ont pris un sacré coup de vieux en voyant cette annonce. Oui Image Comics fête ses 30 ans cette année…C’est moi, où les 25 ans c’était hier ? Que s’est il passé ces 5 dernières années pour que je ne le vois pas passer, c’est pas possible, c’est…oh…c’est vrai…

IMAGE! #1 (OF 12)

Prix : $5.99/ 64 pages

Scénario : Wyatt Kennedy, Mirka Andolfo, Geoff Johns, Brenden Fletcher, Declan Shalvey, Skottie Young, Kyle Higgins

Dessin : Mirka Andolfo, Declan Shalvey, Daniele Di Nicuolo, Andrea Mutti, Luana Vecchio, Babs Tarr

Sollicitation : Celebrate the 30th anniversary of the first Image comic with a year-long parade of all-new stories from some of the biggest and best names in comics! 

Featuring a combination of ongoing serials and standalone short stories, this inaugural issue kicks off with the first chapters of two 12-part stories: “The Blizzard” by GEOFF JOHNS & ANDREA MUTTI and “Red Stitches” by BRENDEN FLETCHER & BABS TARR—plus the opening installments of a trio of three-parters: “Gospel for a New Century” by WYATT KENNEDY & LUANA VECCHIO, “Loop / Hopeless” by MIRKA ANDOLFO, and “Shift” by KYLE HIGGINS & DANIELE DI NICUOLO. Plus plus! A first look at DECLAN SHALVEY’s upcoming OLD DOG series and an original ongoing comic strip by SKOTTIE YOUNG! 

Avis : pour l’occasion l’éditeur nous sort une maxi série en 12 épisodes avec les auteurs qui comptent en ce moment dans la maison, chacun avec sa série, de quoi montrer que l’éditeur est toujours au top. Même si ces 3 décennies sont de qualité et d’intérêt diverses…oui, l’éditeur a complètement changé le monde des comics et ce n’est pas prêt de s’arrêter… 

A suivre ? : Oui. 

2/LE RETOUR DE GEOFF JOHNS CHEZ DC 

De quoi on parle ? : après avoir pris un peu de recul par rapport à DC Comics et avoir lancé son propre label comics chez Image, il revient chez DC avec…un event ? Ou pas ? Etant donné qu’il y a Dark Crisis qui tape à la porte derrière, je suis assez perturbé sur cette mini ? 

FLASHPOINT BEYOND #0 

Prix : 5.99$

Scénario : GEOFF JOHNS 

Dessin : EDUARDO RISSO 

Sollicitation : The world of Flashpoint returns! After sacrificing everything to help the Flash put the universe back together and save Bruce Wayne’s life, Thomas Wayne wakes up in a world he thought was no more. Forced to don the cowl once again, Batman prowls the streets of Gotham searching for answers to how this world still exists, but what he starts to uncover will send him hurtling around the globe. The hunt for the Clockwork Killer starts here!
Legendary writer Geoff Johns comes back to the alternate world he created, partnering with prolific artist Eduardo Risso as he returns to the Flashpoint Batman! 

Avis : sur le fond, je suis bien évidemment ravi de voir ce qui est sans doute le scénariste ayant le plus marqué DC Comics au cours des 20 dernières années revenir jouer un rôle actif dans cet univers. Il faut dire que depuis la fin de Death Metal…la confusion générale règne quant à l’état général de ce qui est censée être la continuité de l’univers DC. Doomsday Clock était censé régler une partie des problèmes, mais nombre de scénaristes encore une fois semble ne pas avoir eu le mémo. 

Enfin dans ceux qui restent. Même si j’apprécie beaucoup de choses dans l’univers DC actuel, on ne peut nier qu’il est un peu dépeuplé en dehors de Gotham. Nombre de séries et personnages sont encore aux abonnés absents et Joshua Williamson ne peut pas tout faire tout seul. Reste la manière dont il revient …en ramenant plusieurs de ses concepts passés : à savoir le Batman Flashpoint et deux personnages issus de Doomsday Clock dont j’ai toujours tellement rien à foutre que je ne me souviens plus de leurs noms…

Je ne sais pas trop du coup ce qu’il cherche à faire avec cette mini ? On retouche à la continuité, ça c’est clair…mais est-ce seulement possible d’éclaircir les choses à ce stade. Cela fait 35 ans que DC essaye encore et encore d’aplanir ses problèmes mais à chaque fois au bout de quelques années, il faut recommencer…Johns avait lui-même intégré cette réinvention constante comme un élément propre à la vie de l’univers DC dans Doomsday Clock, donc est-ce la prochaine étape ici ? 

A suivre ? : Oui !

1/LE RETOUR D’ASTRO CITY et Busiek EN FORCE CHEZ IMAGE !

De quoi on parle ? : du retour sur la scène comics d’un des meilleurs titres de ces dernières décennies tout simplement, que ce soit en single dans le cadre d’une nouvelle série qu’en TPB avec la réédition de l’ensemble de la série ! Astro City revient bébé ! Et la série n’est pas seule, puisque les débuts d’Arrowsmith sont également réédités !

Arrowsmith 1: So Smart in Their Fine Uniforms 

Prix : 24.99$/208 pages

Scénario : Kurt Busiek 

Dessin : Carlos Pacheco

Episodes : ARROWSMITH, VOL. 1 #1-6

Sollicitation : The return of a classic! An oversized, fully remastered collection of the fantasy-adventure epic to accompany the all-new series. Young Fletcher Arrowsmith learns the true cost of war in an alternate history where dragons and magic spells are as much a part of World War I as bullets and barbed wire. This edition, in hardcover for the first time, will present the art as PACHECO originally intended. 

 

Astro City Metrobook 1

Prix : 29.99$

Scénario : Kurt Busiek 

Dessin : Brent Anderson 

Episodes : KURT BUSIEK’S ASTRO CITY, VOL. 1 (#1-6) & VOL. 2 (#1-12, #1/2)

Sollicitation : A hero dreams of flight. An alien spy prepares for invasion. A young man is mentored by a hero with dark secrets. A street criminal discovers a hero’s identity. And much, much more. Step into a world of heroes and see them from a whole different perspective. These are the multiple-award-winning stories that began the epic series and changed how we think about superheroes. 

Avis : ahhh que je suis content de voir le titre revenir en ce mois d’avril. Bon, ce qui m’intéresse avant tout est la réédition de l’ensemble des numéros en TPB. Longtemps difficile à trouver et édité de manière elliptique en VF, le public répondant généralement peu présent aux initiatives de Semic et Panini ensuite. 

En ce qui me concerne, j’ai les premiers tomes version Semic qui ont plus de 20s et outre leur page canonique qui commence à se voir…la traduction est une vraie catastrophe. Donc comme je dis, autant le prendre en VO, au moins si la trad craint je saurais qui aller frapper…C’est une chance pour moi de rédoucouvrir les débuts…et tout le reste de la série dans une meilleure édition. 

Nous aurions été nombreux à préférer une version omnibus mais je pense que Busiek a préféré être accessible, du coup, nous avons un premier tome à presque 500 pages…De quoi se régaler un moment. Sur le fond, Astro City demeure un petit chef d’oeuvre, une certaine réflexion meta sur le genre où Busiek peut faire ce qu’il veut tout en rendant hommage à tous les grands tropes et surtout figures de ces univers…

A suivre ? : OUIIIIII

A propos Sam 2228 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Sympa de lire tes pensées sur la VO
    Ça manquait. N’en lisant pas ça permet quand même de voir ce qui se présente pour nous.
    Bon courage pour ton boulot et ta vie bien remplie

Répondre à Es Nickos Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.