Unspoken VF : FreakAngels Tome 5

Crédits :

Scénario : Warren Ellis

Dessin : Paul Duffield

Editeur : Le Lombard

La série : il y a 23 ans sont nés en Angleterre 12 enfants aux capacités extraordinaires. Aujourd’hui la Grande-Bretagne, et peut être le reste du monde sont dans une situation post-apocalyptique, sauf un petit quartier de Londres, Whitechapel protégé par les FreakAngels.

Avis : dans le précédent tome nous assistions à l’éclatement complet du groupe des FreakAngels, à la suite de nombreux secrets qui entouraient la mort de Mark, les méthodes particulières d’interrogatoire de Kate et la mort de Luke de la main de Jack. Le tout s’achevait sur l’image choc du dit Luke, avec une balle dans la tête, et pourtant toujours bien vivant ! Et là on se dit tous kekekoi ?

Scénario : l’histoire de ce tome peut être scindée trois parties :

– la révélation de comment et pourquoi Luke est encore en vie alors qu’il a un trou dans la tête

– la réaction des FreakAngels, et notamment de Connor

– et enfin,  la décision qu’ils vont prendre. à la suite de cette révélation qui change absolument tout.

Comme je l’avais déjà écrit ici ou là ce volume, dont j’avais pu lire l’histoire sur le net , est le plus abouti de toute la série, sans doute parce que c’est le plus barge de tous, et que Warren Ellis peut se laisser aller à développer et exposer toutes ses idées les plus dingues. En fait à un moment on sent presque que le scénariste s’est libéré de tout contexte et histoire pour se faire plaisir et s’est laissé aller à quelques délires psychédéliques !

En outre bien que les FreakAngels soient nombreux, 12, on peut saluer le fait qu’il accorde à chacun un petit moment à lui, et même certains personnages assez peu développés comme Miki ont un peu d’espace. Mais clairement les deux personnages qui dominent la scène dans ce volume sont bien entendus Luke avec son monologue de départ qui ressitue la série, et au travers desquels Ellis se permet quelques délires bien tordus. Cette partie est d’ailleurs tantôt marrante, tantôt barbante, voire un peu lourde, mais heureusement mon perso préféré Kk met fin de manière appropriée aux débats !

Quant à Connor, c’est bien évidemment lui qui fait rebondir le récit après les révélations de Luke. Alors qu’il était sur le point de partir de Whitechapel après les évènements du précédent volume, la décision qu’il prend dans cette histoire est capitale, et surtout inattendue. Un bon twist comme on les aime en somme !

Dessin : côté dessin on est dans le magistral. Bien que le dessinateur soit un peu contrait par moment par la charte graphique établie par la série, c’est à dire toujours le même découpage, et parfois quelques splash page, il retrasncrit de manière fidèle les délires de Warren Ellis, qui soyons francs vont quand même loin dans ce tome

Note : 9/10 – Comme d’habitude, Ellis est toujours bien meilleur sur ses propres titres que sur les séries des autres, et il le prouve encore aujourd’hui avec ce nouveau tome de FreakAngels. Recommandé.

A propos Sam 2061 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.