Guide de lecture DC Comics : semaine du 18 avril 2012

Batman 8

Scénario : Scott Snyder

Dessin : Greg Capullo

Sollicitation : Broken and beaten, Bruce Wayne has retreated from Gotham City – the city of Owls – to Wayne Manor. But no place is safe, because the Court is about to strike at the heart of city, and nothing will ever be the same. Be there for the start of the battle for Gotham City’s soul…and the prelude to “The Night of the Owls.”
And in the first chapter of a new backup story, learn the secret history of The Court of Owls – as well as the secrets of Gotham City and the Wayne family!

Avis : pour une raison que je n’ai pas bien compris, après avoir réussi parfaitement les épisodes 5 & 6 de Batman, Snyder a ressenti le besoin de nous pondre un épisode d’exposition. En effet l’épisode 7 a vu Bruce Wayne expliquer sur 20 pages l’origine des Talons, leur lien avec Dick ( même séquence aperçue dans Nightwing), et au final ne servir qu’à annoncer Night of Owls. Malheureusement le staff DC s’est senti obligé de nous pondre un  crossover entre les titres Batman moins d’un an après le relaunch, et pour être clair, perso les crossover j’en ai ras la XXX de ces XXX de mes XXX… mais je m’égare.

En fait l’élément le plus étrange dans le précédent épisode était que le scénariste a cru devoir nous donner une espèce de pseudo explication sur les origines des capacités des Talon, alors qu’étant dans le monde des comics, voir des individus avec des capacités sur humaines n’a rien de vraiment hors du commun. Je ne me suis pas vraiment ennuyé, mais les pavés de texte et la fin assez convenue, que l’on pouvait déjà anticiper à la vue de la fin de l’épisode 6, ne m’a pas vraiment enthousiasmé.

Il faut donc souhaiter avec le numéro 8 que l’intrigue reprenne le dessus.

Birds of Prey 8

Scénario : DUANE SWIERCZYNSKI

Dessin : JESUS SAIZ

Sollicitation : Rumor has it that Dinah Lance – a.k.a. Black Canary – killed a man with her sonic scream, and she’s been running from the law ever since. But it wasn’t a mere punch that shattered the victim’s skull. Now, something far more dangerous than the law is hell-bent on taking down Black Canary: a cunning enemy who knows her every weakness, both physical and psychological. The only things standing between Dinah and certain death are her friends and teammates: Batgirl, Katana and Starling. But will they still want to protect her after they learn the truth about what she was up to for the past three years?

Avis : petite question, suis-je le seul à n’avoir rien capté au précédent épisode ? non parce que vu mon QI de poisson rouge c’est tout à fait possible. Alors que l’identité du grand méchant qui faisait des misères aux BOP était le mystère principal du titre depuis son relaunch, elle a été dévoilé de manière assez abrupte dans l’épisode 7 pour finalement être niée à la fin….donc oui, je dois dire que j’ai un peu de mal à suivre…

A part ça, cet épisode va donc nous révéler les origines des problèmes de Dinah avec la justice, une intrigue lancée par le nouveau scénariste lors du relaunch… A voir ce que ça donne, mais j’espère que le titre sera moins cryptique à l’avenir.

Justice League 8

Scénario : Geoff Johns

Dessin : CARLOS D’ANDA

Sollicitation : In the five years that the Justice League has been a team, Green Arrow has never once been a member. And he intends to rectify that right here, right now! One member against his candidacy: Aquaman!
Plus, in « The Curse of Shazam » part 2, Billy arrives in his new foster home just as an ancient evil is uncovered halfway across the world.

Avis : à ma grande surprise le précédent épisode de Justice League était pas mal du tout, mais soyons honnêtes le trait de Gene Ha m’a beaucoup aidé à l’apprécier. Je crains que ce soit moins le cas ici. J’ai en effet vu les premières planches de D’Anda, et … je me demande ce qui est arrivé au dessinateur. Lui qui était si bon il y a encore quelques années, semble avoir pas mal régressé. Quant à l’histoire, Green Arrow est pas content parce qu’on l’a jamais invité dans la ligue … qu’est-ce qu’on pari qu’au cours de cet épisode  il sera finalement intégré au groupe, mais à la fin vu son caractère il leur dira que leur place ils peuvent se la carrer où on pense …Grand dieu je pourrai être scénariste (ah ben non en fait vu que cette histoire craint…).

Nightwing 8

Scénario : Kyle Higgins

Dessin : Eddie Barrows

Sollicitation : A lead-in to next month’s thrilling “Night of the Owls” Batman event! With the Owls descending upon Gotham City, the fate of the city’s leader rests on the shoulders of Nightwing! But as our hero embarks on a mission to rescue Mayor Hady, just how do Cameron Kane and turn-ofthe-century Gotham City factor in? Plus: the untold story of William Cobb – the Talon who’s hunting Bruce Wayne!

Avis : on ne peut pas dire que Higgins ne nous avait pas prévenu ! il nous avait bien dit que son premier arc pourrait être lié à l’histoire en cours dans Batman, et ce fut effectivement le cas ! sauf que…. il y avait vraiment besoin de 7 épisodes pour en arriver là ? sérieux ? en ce qui me concerne, je dois avouer que malgré les qualités du titre, j’ai quelque peu décroché dans les précédents épisodes.

Ce n’était en effet pas très passionnant, malgré les efforts de l’équipe créative. Et vu mon aversion pour les crossovers, voir débarquer Night of the Owls va sans doute me pousser à faire une pause sur ce titre, le temps que ça passe.

Red Hood and the Outlaws 8

Scénario :Scott Lobdell

Dessin : Kenneth Rocafort

Sollicitation : Suzie Su is back, and she’s betting a hospital full of hostages will get Red Hood’s attention! If that isn’t enough to keep him and the Outlaws busy, there’s someone waiting in the wings! It’s Tim Drake knocking on Red Hood’s door with a very special package for his estranged “brother.” Don’t miss Red Robin’s cameo this issue, as it ties directly into next month’s “Night of the Owls” Batman event!

Avis : donc attendez si j’ai bien compris, dans ces épisodes les Outlaws affrontent … une femme obèse … ouais, bravo pour l’inspiration Lobdell… Soyons clair, j’ai lâché la rampe de cette série il y a un moment déjà, en fait c’est à peine si j’ai vaguement feuilleté le précédent épisode. Dès que j’ai vu les pavés de texte, je n’ai tout simplement pas eu la force, ni beaucoup d’intérêt, à me lancer dans la lecture d’une série qui après 7 épisodes ne m’a pas encore démontré qu’il avait une direction, ni qu’il avait l’intention d’en avoir une…Une grande déception au vu des noms impliqués.

Thunder Agents 6

Scénario : Nick Spencer

Dessin : WES CRAIG, CAFU

Sollicitation : When they were first recruited, the T.H.U.N.D.E.R. Agent were asked if they would rather “burn out or fade away.” Well, now it’s “burn out” time. Original T.H.U.N.D.E.R. AGENTS artist CAFU returns to help Nick Spencer and Wes Craig bring this twisted tale of murder, espionage and doomed heroics to its thunderous conclusion. Everything from the first panel of the first issue of the first volume has been building to this issue – Do not miss it!
Plus: In this issue’s backup story, the Undersea Agent finds himself in the bone-dry deserts of Texas fighting Nazis and imminent dehydration!

Avis : this is the end my friend … et oui ça y est, l’un des meilleurs titres DC du moment arrive à sa fin. Faute de lecteurs, il y a peu de chances que la série connaisse une suite, c’est bien dommage. Même si ce second volume avait quelques défauts ici ou là, comme cette manie de Spencer de nous coller de plus en plus de monologues interminableS, il est resté passionnant.

Si vous êtes passé à côté, je vous conseille de vous jeter sur les TPB. Le 1er contient les 10 premiers épisodes, et le second qui contiendra cette mini ne devrait plus tarder.

Wonder Woman 8

Scénario : Brian Azzarello

Dessin : Cliff Chiang

Sollicitation : To march on Hell itself, you’re going to need some sensational weapons – and Wonder Woman intends to call in a few family favors to get them! Armor of Hephaestus? Check. The pistols of Eros? Check! But will any of it be enough to wrest an innocent soul from the grasp of Hades? And what does Hermes know that Diana doesn’t…yet?

Avis : non mais comment que cette couverture est trop cool (oui je suis vieux donc j’utilise le mot cool). Pour une raison qui m’échappe, il paraît que le précédent épisode de WW a choqué quelques âmes sensibles aux USA, oh pauvres choux … S’ils doivent se plaindre, qu’ils évitent de s’attaquer à Azzarello qui dans le fond n’a fait que reprendre le mythe d’origines des amazones !

Personnellement je ne taris pas d’éloges sur cette série, qui enfin permet au perso de révéler son potentiel, dans une histoire mature et bien écrite.

A lire !

A propos Sam 2067 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Wonder Woman est une méchante , aussi bien dans Flashpoint que dan son relaunch écrit par Strazinscki, donc le double gun à la John Woo , ne me choque pas plus que sa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.