Guide de lecture Comics VF : semaine du 22 avril 2013

En général les dernières semaines du mois sont assez légères en sorties, ce qui m’arrange car cela limite ma charge de travail, mais comme je l’ai déjà dit il y a un complot international pour m’emmerder et au vu du programme de cette semaine, des précédentes et des prochaines  : pour nous ruiner tous !!! TOUSSSSS !!!!!

Du côté de Panini, la sortie d’Iron Man III mercredi 24 avril a incité l’éditeur a inonder le marché de matos estampillé Iron Man. Donc si vous voulez vous intéressez au personnage, il y a de quoi vous satisfaire avec la publication de matériel soit récent soit classique.  Chez Urban, le programme reste diversifié avec les sorties kiosques habituelles mais aussi de la librairie avec du Batman classique mais aussi de l’inde qui fait parler et du Vertigo qu’on aime avec un nouveau tome de Fables.

Le marché des comics en France n’a jamais été aussi riche et tant mieux pour nous !!! moins pour nos comptes en banque, mais bon….

PANINI COMICS

100% MARVEL : IRON MAN – AU COMMENCEMENT ÉTAIT LE MANDARIN

IM MANDARINDate de sortie : 24 Avril 2013

Épisodes :  Iron Man : Enter the Mandarin 1-6

Prix : 14€/144 pages

Sollicitation :  Ce récit lève le voile sur la première rencontre entre Iron Man et son pire ennemi, le Mandarin. Quelle est l’origine de la haine sans limites qui oppose les deux hommes ? Toutes les réponses sont dans cet album.

Avis : on commence cette semaine avec du matos Iron Man à lire avec des pincettes. Si la publication de la mini en question est une bonne idée puisque le Mandarin sera l’opposant principal du film Iron Man III (qui oh hasard sort le même jour…), le choix de l’auteur qui la signe va vous faire vous dandiner devant le stand de votre libraire à force de vous demander : je prends ou je prends pas ?!

En effet la mini est écrite par Joe Casey qui s’il a un grand talent est loin d’être le scénariste le plus facile à suivre. En fait j’ai toujours trouvé que ses écrits étaient difficiles à apprécier notamment pour un public non anglo-saxon. Comme je l’ai déjà écrit, j’ai l’impression qu’il n’a pas encore trouvé le bon équilibre entre écrit inde exigeant et écrit grand public, ce que Bendis a fait il y a longtemps par exemple.

Donc à voir, je vous conseille de la feuilleter avant de l’acheter pour vous faire une opinion.

BEST OF MARVEL : IRON MAN – IRON MONGER

BEST OF MARVEL  IRON MAN – IRON MONGERDate de sortie : 24 Avril 2013

Épisodes :  Iron Man (1968) 193-200

Prix : 23,4€/208 pages

Sollicitation :  Découvrez enfin en album l’histoire palpitante de la confrontation entre Iron Man et Obadiah Stane, le milliardaire rival de Tony Stark, dont le premier film du Vengeur s’est inspiré.

Avis : on enchaîne avec la publication de vieux épisodes d’Iron Man consacrés à la bataille entre le héros et Iron Monger sur laquelle je ne peux pas vous dire grand chose. Ma culture de ce personnage n’est en effet pas très développée, puisque j’ai vraiment commencé à lire sa série avec le run de Kurt Busiek et que par la suite je ne l’ai suivi que par intermittence avant de la lâcher complètement avec l’arrivée de Matt Fraction…

Comme d’habitude je ne sais pas si cela vaut la peine de l’acheter en Best of, il me semble d’ailleurs que la collection va s’arrêter, puisqu’il est fort probable que Panini réédite la machin dans un format plus économique (Marvel Gold ou autre) ultérieurement.

MARVEL DELUXE : INVINCIBLE IRON MAN 2

MARVEL DELUXE  INVINCIBLE IRON MAN 2Date de sortie : 24 Avril 2013

Prix : 28,4€/264 pages

Épisodes :  Invincible Iron Man (2008) 15-24

Sollicitation :  Nous vous proposons le deuxième tome de la série la plus récente consacrée au personnage. Matt Fraction et Salvador Larroca nous racontent les conséquences de l’affrontement contre Norman Osborn pour Tony Stark. Est-ce la fin d’Iron Man ou l’aube d’un nouveau départ ?

Avis : tiens en parlant du monsieur qui m’a fait arrêter Iron Man, voici la réédition de la seconde année du run de Matt Fraction sur le titre, qui contient notamment la longue, très longue, méga super longue saga Most Wanted. Si sur le papier l’idée de Fraction d’un Tony Stark, fuyant Norman Osborn devenu patron du Hammer, qui efface progressivement les informations contenues dans son cerveau pour s’assurer que son ennemi ne s’en empare pas est une bonne idée, l’exécution est vraiment assez pauvre, décompressée au possible et se réduisant dans la plupart des épisodes à Tony Stark rencontrant un personnage de son passé…

Bref rien de passionnant, mais suffisamment pour faire gagner à l’équipe artistique un Eisner Award, la preuve que soit le juré ne lit pas les comics soit ils les lisent en TPB, car je suis convaincu que cet arc doit se lire infiniment mieux en TPB. Donc à réserver aux fans …

URBAN COMICS

BATMAN SAGA 12

BATMAN SAGA 12Date de sortie : 26 Avril 2013

Prix : 5,6€/128 pages

Épisodes :  Batman #11 + Detective Comics #11 + Batman & Robin #11 + Batman Inc. Leviathan Strikes !

Sollicitation :  Scott SNYDER et Greg CAPULLO orchestrent une révélation surprenante pour Batman : à ne pas manquer ! Mr Toxic contre Batman par Tony DANIEL et Ed BENES ! Double-Face refait surface par Tony DANIEL et Szymon KUDRANSKI ! Damian a défié ses prédécesseurs et il débute son tournoi avec Jason Todd, le Red Hood, par Peter TOMASI et Patrick GLEASON ! Et les membres de Batman Incorporated découvrent enfin qui se cache derrière Leviathan, par Grant MORRISON et Chris BURNHAM

Avis : au moins une chose est sûre, le numéro du mois dernier de batman saga nous appris des choses intéressantes :

– que bien écrite, le personnage de Stéphanie Brown est juste géniale. J’ai personnellement senti que Morrison s’amusait beaucoup avec ce personnage et j’espère que le commandement qui règne chez DC de ne surtout plus mentionner la jeune femme finira par tomber bientôt.

– que Snyder nous en gardait une bonne sous le coude, puiqu’il a balancé une grosse révélation sur la famille Wayne dans l’épisode 10. Avec l’épisode de ce mois-ci, le scénariste conclue son long premier arc, sur lequel j’avais un avis très réservé à la première lecture, car selon moi vraiment très/trop classique. Je viens de la relire et finalement même si je considère que cette fin d’arc n’est pas à la hauteur des promesses faites, elle se tient relativement bien.

– que Tony Daniel n’est pas fait pour écrire, Batman ou autre chose.

– que Damian Wayne est le meilleur Robin de tous les temps et sans doute l’une des meilleures additions au Batverse de ces 20 dernières années…

DC SAGA 12

DC SAGA 12Date de sortie : 26 Avril 2013

Prix : 5,6/112 pages

Épisodes :   Justice League #11, Superman #12, Supergirl #12, Flash #12

Sollicitation :  Les tensions éclatent au sein de la Ligue quand Green Lantern affronte Wonder Woman, par GEOFF JOHNS et Jim LEE ! Superman mène en bataille au milieu d’une centrale nucléaire, par DAN JURGENS et JESUS MERINO ! Supergirl part à la recherche de reliques de Krypton au fin fond de l’océan, par MIKE JOHNSON, MICHAEL GREEN et MAHMUD ASRAR ! Les Lascars de Flash sèment la terreur en attaquant le monorail de Central City, par FRANCIS MANAPUL et BRIAN BUCCELLATO ! Et Black Adam débute dans Shazam ! par Geoff JOHNS et Gary FRANK

Avis : mon commentaire sur la revue reste le même que celui du mois dernier, à savoir que Superman est hautement dispensable, il en est de même pour Supergirl et aussi pour Flash qui s’embourbe dans une intrigue qui tente de ramener les Rogues de manière bien paresseuse. Enfin dans la Justice League, l’image du groupe est sérieusement écornée auprès du grand public alors qu’il se déchire autour du sort de Steve Trevor (perso dont je me contrefous de manière spectaculaire, malgré le rôle central que DC tente de lui donner). Comme je l’ai déjà dit, DC saga est sans doute la revue la plus faible d’Urban…pour le moment puisque des changements importants vont survenir dans les prochains mois.

Tout d’abord la série Justice League Dark va rejoindre le mag, ce n’est pas la série du siècle et j’ai pas mal de réserves dessus, mais au moins elle est bien dessinée et permet de retrouver Zatanna de manière régulière. Par la suite le titre Justice League va débuter un crossover avec Aquaman à l’occasion de Thrones of Atlantis et je peux déjà vous dire que c’est pas mal du tout. Geoff Johns est clairement bien plus inspiré sur notre homme poisson et cela déteint sur la Ligue qui va accueillir Ivan Reis comme dessinateur à la place d’un Jim Lee fatigué. Après quoi on peut s’attendre à voir débarquer la 3e série Justice league of America, puisqu’elle apparaît à la suite de ce crossover. Bref le mag va pas mal changer et pourrait bien revêtir la place centrale qu’il mérite.

GREEN LANTERN SAGA 12

GL SAGA 12Date de sortie : 26 Avril 2013

Prix : 5,6€/136 pages

Épisodes :   Green Lantern #12, Green Lantern Annual 1, Green Lantern Corps # 12, New Guardians # 12, Red Lanterns #12

Sollicitation :  Double ration de Green Lantern : quand Black Hand lance un dernier assaut contre Hal Jordan et Sinestro ! Est-ce la fin des deux héros ? Par GEOFF JOHNS, RENATO GUEDES et ETHAN VAN SCIVER ! La Guerre Alpha se termine : Guy Gardner et Johns Stewart vont-ils être victimes des machinations des Gardiens de l’Univers ? Par PETER TOMASI et FERNANDO PASARIN! Qui a volé les anneaux des Corps ? TONY BEDARD, et TYLER KIRKHAM passent aux aveux ! Alors que Bleez est capturée par les Star Sapphire, c’est le round final entre Atrocitus et Abysmus par PETER MILLIGAN et MIGUEL SEPULVEDA !

Avis : c’est un mag maousse costaud auquel  nous avons droit ce mois-ci puisque Green Lantern saga, outre les séries régulières, accueille aussi l’annual de Green Lantern. Un annual très important puisqu’il lance véritablement la dernière année d’histoires de Geoff Johns sur la franchise. Donc c’est un peu l’épisode à ne pas manquer, par contre dans les prochains mois vous pourrez aisément faire l’impasse, vu le peu d’intérêt des épisodes sortis sur les différentes séries. Le prétendu crossover annoncé n’a pas eu lieu et les différents scénaristes ont continué à faire ce qu’ils voulaient chacun dans leur coin.

A titre personnel, je suis profondément déçu par cette dernière année de Geoff Johns sur le titre, qui s’est échiné à créer un nouveau GL dont on n’a rien à faire. Le reste des titres ne se porte pas vraiment mieux et je suis vraiment triste de voir combien cette franchise autrefois riche et passionnante a périclité pour nous ressortir en permanence les mêmes artifices…

BATMAN : UN DEUIL DANS LA FAMILLE

BATMAN UN DEUIL DANS LA FAMILLEDate de sortie : 26 Avril 2013

Prix : 22,5/296 pages

Épisodes :   Batman #426-429, 440-442, New Titans #60-61

Sollicitation :  Jason Todd, le deuxième Robin, retrouve la trace de sa mère, disparue depuis des années. Mais, au tournant, l’attend également le Joker, le pire ennemi de Batman… Le Chevalier Noir va connaître l’une des heures les plus tragiques de sa carrière. Un Batman peut-il poursuivre sa lutte sans un Robin à ses côtés ?

Avis : c’est une saga importante dans l’histoire de Batman qu’Urban publie cette semaine avec un deuil dans la famille qui relate la mort de Jason Todd, le second Robin, des mains du Joker. Et ne me dites pas que c’est un spoiler, puisque ces épisodes datent d’il y a plus de 20 ans et que si vous suivez les séries Batman actuelles, vous savez déjà que Jason va beaucoup mieux …oui c’est le monde des comics et les morts ont tendance à revenir à la vie…grâce à un coup de poing dans la réalité (cf Infinite Crisis…).

Bon je vous rassure, avec le relaunch, DC s’est empressé de réviser cette résurrection en quelque chose de plus proche du film Batman : under the red hood ( que je recommande au passage, sans doute l’un des meilleurs films animé sortis des studios Warner qui en sortis des très bons…).

Au menu, l’arc original signé Jim Starlin, mais aussi les épisodes qui introduisent le 3e Robin à savoir Tim Drake. Comme vous pouvez le constater, à l’époque DC n’a pas perdu de temps pour remplacer le personnage …Sur le fond, ces épisodes ont indubitablement vieillis, donc ne vous attendez pas à un chef d’oeuvre, cependant si vous êtes un fan de Batman, c’est à posséder …

FABLES TOME 18

FABLES TOME 18Date de sortie : 26 Avril 2013

Prix : 19€/256 pages

Épisodes :

Sollicitation :  Loin du tumulte qui secoue la communauté des Fables à la Ferme, M. Dark met les dernières touches à l’immense tour qu’il érige en plein coeur de New York. Véritable vecteur de la peur, de la haine et de l’ignorance des Mortels, cette construction camouflée en hôtel particuliers, lui conférera le pouvoir suffisant pour anéantir les Fables à jamais. Alors que Gepetto, l’ex-Adversaire, dispute à la communauté des sorcières le droit de mener la bataille qui s’annonce, Rose Rouge, sortie de sa léthargie, pourrait bien se montrer la digne héritière du courage du légendaire Boy Blue.

Avis : c’est un très gros morceau de Fables qu’Urban nous propose cette semaine avec ce 18e tome de la série de Bill Willigham qui va mettre en avant Red Rose, un personnage au fond du trou depuis un bon moment. Une situation que le personnage connaît bien puisqu’on se souvient que la série avait débuté avec la mise en scène de son meurtre…par elle même, une preuve s’il en était besoin de son instabilité. Le scénariste a par la suite chargé la barque en montrant la part de responsabilité du personnage dans la fin du mariage entre Prince Charmant et Blanche Neige.

Rose avait semblé trouvé une nouvelle vie à la ferme par la suite, dont elle avait fini par prendre la direction. Cependant la mort de Blue et le fait qu’il l’ait rejetté sur son lit de mort l’a confronté à tout ce qui ne fonctionnait pas tant chez elle que dans sa vie. Nous l’avons alors vu se réfugier dans son lit …pour ne plus en sortir et ce depuis des mois, plongeant dans une profonde dépression. Il semblerait donc que l’auteur ait décidé de sortir la jeune femme de sa torpeur et il est plus que temps si vous voulez mon avis !!!

En parallèle la guerre contre Mister Dark va sans doute s’intensifier alors que tous les fables dotés de pouvoirs magiques tentent de trouver une parade. Comme d’habitude Fables reste un incontournable de la scène comics et si vous n’avez pas encore commencé, vous pouvez encore prendre le train puisqu’Urban réédite la série au rythme de deux à trois tomes tous les 4 mois.

SEVERED

SEVEREDDate de sortie : 26 Avril 2013

Prix : 17,5/ 208 pages

Épisodes : Severed 1-7

Sollicitation :  Début du XXe siècle. Sur les routes d’une Amérique à l’aube de sa modernisation, le Mal rôde à la recherche de sa prochaine victime. Son apparence et son origine importent peu. Il est. Il est celui qui entraînera l’enfant hors des sentiers, hors d’atteinte de la civilisation, hors de portée de tout secours. Ce mal, le jeune Jack Garron l’a rencontré.

Avis : cette semaine voit la sortie d’un titre précédé d’une réputation plus que flatteuse construite par des critiques plus qu’élogieuses…que je ne partage pas. Je ne vais pas revenir sur l’histoire qui est très bien exposée dans la sollicitation, mais sur ce que je pense du titre. C’est bien simple, rarement me serais-je autant ennuyé à la lecture d’un comic-book. Sous prétexte de construire une ambiance horrifique et de faire monter la tension, les deux auteurs ont en fait construit un récit d’une lenteur prodigieuse qui endort plus qu’elle n’effraie. Ainsi je me souviens que la lecture single s’était révélée particulièrement pénible puisque chaque mois  j’attendais que quelque chose se passe…en vain.

Si vous avez consulté d’autres avis sur le net, vous savez donc que mon opinion est archi minoritaire, nombre de critiques estimant qu’il s’agit de la 8e merveille du monde des comics. Au vu de cela je vous dirai de vous procurer ce tome, si le pitch vous intéresse, pour vous faire votre propre opinion.

Si vous voulez d’autre avis, je vous renvoie sur les Comixwwekly dans lesquels nous avons traités cette série : le 59, notamment qui traite le premier épisode de la mini.

CINEMA

Iron Man III

jpg_Iron-Man-3-Affiche-France-MARK-XLVII-375x500Réalisateur : Shane Black

Date de sortie : 24 avril 2013

Durée : 2h10

Synopsis : Tony Stark, l’industriel flamboyant qui est aussi Iron Man, est confronté cette fois à un ennemi qui va attaquer sur tous les fronts. Lorsque son univers personnel est détruit, Stark se lance dans une quête acharnée pour retrouver les coupables. Plus que jamais, son courage va être mis à l’épreuve, à chaque instant. Dos au mur, il ne peut plus compter que sur ses inventions, son ingéniosité, et son instinct pour protéger ses proches. Alors qu’il se jette dans la bataille, Stark va enfin découvrir la réponse à la question qui le hante secrètement depuis si longtemps : est-ce l’homme qui fait le costume ou bien le costume qui fait l’homme ?

Avec : Robert Downey Jr, Ben Kingsley, Gnyneth Paltrow, Don Cheadle

Avis : c’est donc cette semaine que sort dans nos contrées le 3e Volet d’Iron Man quelques jours avant nos congénères américains. Comme pour Avengers, les studios Marvel font monter la pression sur le marché américain en sortant le film à l’international avant de le sortir aux USA.  Et la pression c’est bien le mot qui règne autour de cet opus : premier film Marvel Studios à sortir depuis Avengers, donc attendu au tournant, première réalisation chez Marvel de Shane Black (bien qu’il soit un vieux de la vieille du cinéma : L’arme Fatale 1 et 2, c’était lui au scénario,  et plus récemment le cultissime Kiss Kiss Bang Bang), mais aussi un film qui va devoir réparer la réputation de Tête de fer au ciné endommagé par le second volet …Un second volet que je n’avais pas trouvé si mauvais que cela, juste beaucoup trop identique au 1er, il ne contenait pas de réelle surprise et aurait mérité de s’appeler Iron Man 1.5 plus qu’autre chose..Enfin film attendu car mettant en scène la nemesis du héros : le mandarin. Un personnage très difficile à faire fonctionner à notre époque, puisque issu des clichés des méchants asiatiques des années 40 et 50.

Au programme on nous a promis beaucoup de choses : un Stark isolé, l’arrivée d’Extremis, Pepper en armure,  une gigantesque bataille d’armures et même le modèle Hulkbuster …oui mais pour combattre quoi exactement car pour l’instant on a juste vu quelques hélicos tirant des missiles et puis c’est tout. Beaucoup d’éléments de l’intrigue reste encore secrets…et tant mieux ! pour une fois on sera peut être surpris, d’autant que le réalisateur nous a promis que cette fois le film ne se terminera pas sur deux gars en armure se bastonnant…Mon opinion est qu’ils ont sans doute fait Iron Man trop puissant, si bien que dès que Stark met son armure, il a peu d’opposants à la hauteur, dès lors on a tendance à lui opposer sa propre technologie.

Il y a donc pas mal d’attente autour du film, qui lance aussi la phase 2 de Marvel au ciné. Une phase 2 qui s’annonce bien plus sombre que la 1ère  pour Iron Man, Thor et son Dark World, et même Cap avec l’arrivée du winter soldier. Je pense que la principale raison à cela repose sur le fait que la phase 1 présentait essentiellement les personnages et l’univers, maintenant que les origines sont posées, Marvel peut vraiment mettre en danger ses héros. En général dans les trilogies, les seconds volets sont les meilleurs (malheureusement Iron Man a échappé à cette règle non écrite), on ne peut qu’espérer que ce sera le cas de cette seconde phase.

Bien évidemment tout fan de comics se doit d’aller voir ce film !

A propos Sam 2091 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Iron Man – Au Commencement Etait le Mandarin peut aussi se révéler intéressant pour les dessins d’Eric Canete.
     
    C’est marrant je trouve qu’ils sortent maintenant le Best Of avec les origines du méchant du premier film, mais bon c’est peut-être mieux de pas noyer le lecteur sous des tonnes d’histoire sur le Mandarin.
     
    Que valent les épisodes des Teen Titans ou ceux sur Tim Drake présent dans Batman : Un Deuil dans la Famille ? Parce que je te rejoins sur le fait que la saga principale a très mal vieillie, j’ai l’édition Semic et outre le côté historique de la chose et la scène de la mort en elle-même qui est très forte le reste frôle parfois le ridicule…
     
    Petite suggestion: comme les pitchs ne mentionnent pas toujours les auteurs, pourquoi ne pas rajouter une ligne dédiée à ça dans tes présentations ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.