Tops et Flops de la semaine

Tops de la semaine

Oui je fais un Top 4 cette semaine, oui ça ne rime à rien, mais dois je encore répéter que c’est moi qui décide !!! boua ah ah ah ah ah …ahhhhhh et une bonne dose de pouvoir.

4 – Avengers 32, de Jonathan Hickman et Leinil Francis Yu. Alors la grande question à la lecture de cet épisode est bien entendu : est-on encore dans une série Avengers ? en effet Hickman plonge la tête la première dans de la SF pure à 247% avec une once quasi indétectable de super-héros…Et de fait s’il en était besoin, on se rend compte que le scénariste est bien plus intéressé par ses grandes idées et concepts SF que par les Avengers. On retrouve ici tout de même du grand Hickman qui se lâche alors que les différentes pièces du puzzle de sa grande intrigue commencent peu à peu à s’imbriquer. Nous n’avons pas encore la vue d’ensemble pour l’apprécier, mais on comprend avec cet épisode que cela commence à prendre forme.

Avengers (2012-) 032-000

3 – Turok Dinosaur Hunter 6, de Greg Pak et Takeshi Miyazawa. Alors oui je sais, je suis un peu seul sur ce coup là, mais voilà j’adore la série Turok écrite par Greg Pak. Je ne connaissais rien du personnage avant cela, j’avais conscience de l’existence de sa carrière dans les années 90, mais avec une ignorance totale du contenu.

L’interprétation de Pak est pour moi sans faute, alors que la vie de Turok, qui est déjà ostracisé par son peuple, bascule avec l’arrivée de puissances étrangères d’abord européennes sur les rives américaines…qui apportent chacune…des dinosaures utilisés comme bêtes de somme…Après un premier arc passionnant, Pak emmène Turok à la rencontre de son peuple d’origine, que ses parents avaient fui, alors que cette fois ce sont les mongoles qui débarquent.

Il y a un côté What the Fuck complètement assumé, de l’action et ici un dilemme fort passionnant pour Turok alors qu’il n’est pas franchement emballé pour défendre son peuple qu’il n’ apprécie pas des masses tout en ne voulant pas les voir massacrer..et dans le même temps  en ayant légèrement craqué pour une jeune mongole qui annonce les troupes innombrables du Khan…

Turok - Dinosaur Hunter 006-001

2 – The United States of Murder. Inc 3 par Brian Michael Bendis et Michael Avon Oeming. Message à Brian Michael Bendis, merci d’arrêter de nous pomper l’air sur des séries mainstream et de vous consacrer uniquement à vos creator owned, parce qu’eux ben…ils sont bien…C’est un peu comme si à chaque fois qu’il écrivait une de ses propres séries, Bendis oubliait absolument tous les tics, défauts et trucs qui ne font que nous énerver sur Avengers ou désormais ses X-Men. Il n’y a pas vraiment de décompression, son récit avance bien et surtout, le scénariste n’oublie pas de finir ses épisodes avec de vrais cliffanguers…mais des vrais de vrais qui vous donnent à la fois envie de lire le prochain épisode tout en balançant un PUTAIN bien mérité devant la surprise totale que constitue la dernière page.

UNITED STATES OF MURDER INC #3

1 – Death Vigil 1, de Stjepan Seijic. Mmmm est-ce que ce premier épisode méritait la première place ? en fait pas vraiment. Ce n’est pas une insulte à sa qualité, car oui ce premier épisode était très intéressant, mais je lui accorde la première place au nom de l’effort concédé par l’auteur.

D’une part, ce premier épisode fait plus de 40 pages, une rareté de nos jours. Or selon moi cela devrait être toujours la norme, car cela m’apparaît comme une condition sine qua non pour poser les bases d’une série. Avec 20 pages les auteurs n’ont généralement pas assez de place pour nous présenter une chose simple : mais de quoi ça parle à la base ?

Ainsi, ces derniers temps il m’est arrivé trop souvent de refermer le premier épisode d’une nouvelle série et de ne pas avoir compris le sujet de l’histoire…Ici Seijic pose bien les éléments primordiaux de son récit, si bien que l’on comprend à peu près de quoi ça parle et il nous donne bien envie de revenir le mois prochain non pas pour comprendre son récit mais tout simplement pour en apprécier la suite.

D’autre part, malgré le thème un poil sombre et mystique (la mort et ses agents qui affrontent des necromancers apparemment bien décidée à détruire la mort…), Seijic y a injecté une bonne dose d’humour bienvenue avec des échanges entre les individus qui sonnent vrais.

DEATH VIGIL #1

Le message meta de la semaine : Spider-Man 2099 page 1 case 1, ou quand Peter David se plaint sans le dire des deadlines imposées par Marvel pour produire la série…Pour ceux qui n’auraient pas suivis, Marvel aurait programmé la série Spider-Man 2099, avant même que Peter David n’ait le temps de commencer à bosser sur des idées de base. Du coup quand dès la première case il parle de respecter des deadlines, le message est assez clair…Au passage ce premier épisode était très bon…

Spider-Man 2099 001-002

Flop de la semaine

Original Sin – Thor & Loki 1 – The Tenth Realm, par Jason Aaron & Al Ewing et Lee Garbett. Alors à la base comme chacun le sait, il y a le fait que je n’apprécie guère Original Sin, crossover qui tourne au vide avec un grand renfort de néant et de non histoire.

Dans le cas présent, il y a aussi le fait qu’imposer Angela, personnage crée par Neil Gaiman dans l’univers de Spawn à la base, comme sœurette perdue de Thor était légèrement capillotracté. Mais tout cela aurait pu passer si ce premier épisode avait été bon…or c’est une belle grosse…non ce n’est pas fondamentalement mauvais…mais c’est juste horrible à lire.

Original Sin - Thor & Loki 001-000

Premier point, Al Ewing passe la moitié de l’épisode à parler d’autre chose, à savoir sa propre série consacrée à Loki, si bien que l’on se demande s’il ne s’est pas trompé de script…Et gros problème, ce qu’il raconte sur Loki …ne donne pas envie d’aller voir la série en question. Ce n’est guère intéressant, il y a du potentiel mais le mensonge de Loki est tellement gros que l’on se demande si certains personnages n’ont pas oublié leur cervelle dans un autre costume…A force de lire des histoires sur ce personnage, on est de fait sur ses gardes, suffisamment pour ne pas croire un mot de ce qu’il peut raconter…mais apparemment certains n’ont pas eu le mémo…

Ensuite, il y a les dites origines d’Angela…qui sont d’une banalité absolument affligeantes…On nous ressort encore la menace cachée et effacée de l’histoire (on n’avait pas eu le coup avec Fear Itself déjà ?) et la guerre des temps anciens…Mon seul espoir est que le personnage qui raconte ces origines (qui n’est pas Loki) ait en partie menti à Thor

Dans l’ensemble, ce premier épisode ne vaut même pas un pet de Troll…

A propos Sam 2066 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Pour ma part un top 3 cette semaine:

    3- Spread de Justin Jordan et Kyle Strahm. Un graphisme pas au top mais une histoire qui a l’air bien interessante qui m’a fait penser a Prophet (en moins barré et en compréhensible)

    2- American Vampire 4. Toujours aussi bon.

    1- Batman eternal 14. Je suis vraiment agréablement surpris par cette série. Je trouve que le rhytme hebdo lui va a ravir

  2. Je suis arrivé à la même conclusion que toi pour Avengers, c’est un titre bourré d’idée mais qui délaisse trop ses personnages pour elles, il manque le côté soap que j’attends de voir dans ce titre… Ses derniers arcs ont en fait plus l’esprit d’un event où l’on privilégie le développement du statut quo de l’univers aux petits potins de la vie de l’équipe. Rick Remender arrive lui pourtant à concilier dans sa propre série qui n’est pourtant pas exempt de concepts assez poussés dans son dernier arc.

    J’ai fini par mettre de l’eau dans mon vin concernant Turok, je continue de trouver que le premier arc était un peu mal torché mais ce dernier épisode (après un #5 lu deux minutes montre en main) pose de nouveaux éléments très intéressants. Et puis une uchronie avec des dinosaures, je ne peux pas résister… L’idée de faire débarquer des Mongols en Amérique à cette époque ne sort d’ailleurs pas du chapeau de l’auteur, des hypothèses d’une exploration de l’Amérique par les Chinois existant (mais contredite sérieusement par un grand nombre de chercheurs).

    Franchement, Original Sin – Thor & Loki 1 – The Tenth Realm se laisse lire… si on adhère plus ou moins à l’idée et qu’on lit la série Loki: Agent of Asgard. Cette mini-série est clairement à considérer comme un crossover entre la série du dieu des mensonges et celle du dieu du tonnerre, il ne fait aucun doute qu’il y aura des répercussions au moins pour la première des deux, mais comme Jason Aaron écrit aussi on peut parier sur des possibles répercussions sur son titre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.